Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 23:05

Histoire ou réalité, la répartie a bien été trouvée par quelqu'un !
Il s'agit d'un curé de village qui rencontre le nouveau maire qui n'est pas un commerçant renommé pour son intégrité dans les affaires :
- J'ai pas besoin de votre Dieu pour vivre ! Je ne dois rien à personne, je me suis fait tout seul monsieur le curé !
- Eh bien au moins ça enlève une grande responsabilité à Dieu !

N'y a-t-il là qu'une boutade ?

On peut y entendre aussi que nous avons été créés libres.
Libres de faire - ou de ne pas faire - beaucoup de choses, sans forcément nous soucier de ce qui est vraiment bien et de ce qui est mal. Dieu nous a laissés la liberté - dangereuse - de pouvoir définir nous-mêmes ce qui est bien et ce qui est mal...
Avec le temps et selon les cultures, nous nous rendons compte que la frontière n'est pas la même partout... Qu'on peut arriver à des aberrations, des contre-sens... Ce qui est déjà un vrai problème en soi, engendré par notre liberté.
Donc attention à ne pas se leurrer ! Car d'autre part notre liberté est limitée, bornée, et conditionnelle - le libre-penseur même devant bien l'admettre, ne serait-ce que s'il se regarde dans la perspective de sa mort certaine.
Est-on si libre et fort que nous ne permettions pas à des virus nanométriques de nous atteindre et changer tous nos programmes ? Que nous ayons une conscience suffisamment éclairée pour voir la loi de causalité incluse dans notre constitution agir sur les équilibres de notre âme ou de notre corps, en fonction de nos choix, de nos actions ou réactions, notamment - mais pas que - dans la dimension morale de nos relations.

Et cette boutade parle aussi de notre responsabilité propre en rapport des libertés que nous prenons, que nous nous donnons, en rapport de nos décisions et autres réactions auto ou socio-conditionnées, qui apportent du bien personnel et/ou social, ou au contraire gâte notre santé et/ou nos relations...
Et cette responsabilité, qui n'est pas celle de la bête beaucoup plus déterminée que l'humain, s'agissant de la réalité d'un Dieu vivant vers qui dans tous les cas on a à venir - S'il se montrait déjà on ne serait pas libre du tout -, comment sera-t-elle jugée ? Tel un devoir, telle un examen, quelle note notre existence vaudra-t-elle ?

Là Jésus est venu apporter une vraie bonne nouvelle : Tous, on pourrait obtenir un 20 sur 20 !
Mais il dit aussi que toutes les autres notes seront en dessous de la moyenne. Et là Dieu ne va pas descendre le niveau (comme on fait avec le bac à la française) pour faire réussir tout ce monde, des gens qui l'auront méprisé, qui se seront moqué, auront été méchants, menteurs, pervers, inhumains... Et aux yeux de Dieu, en regard de sa saintété/pureté/perfection, c'est ce que nous faisons et méritons tous sans distinction ! Donc tous recalés, par nature, par comportement, à cause de ce qu'on n'aura pas réussi à "se faire tout seul".
Car face à notre condition, qu'est-ce que réussir ?... si ce n'est trouver le moyen de pouvoir vivre un éternel bonheur, sinon on aura à supporter la peine d'avoir considérer l'après-existence comme sans valeur, sans intérêt, inexistante, néant !?...

Comment donc passer d'un niveau moins que passable, méprisable, qui se traduit par nul, non admis, rejeté, au 20/20 que Jésus est venu mettre à notre portée ?
En le croyant ! En comptant sur lui, sur sa mort autant que sur sa vie, pour faire du mauvais sujet coupable de fautes, de tricheries, de déviations, de méchancetés... que nous sommes, un pécheur qu'il a pardonné, purifié, justifié, et un jour glorifié, par le moyen - de notre côté - de notre foi. "Le juste - celui/celle que Dieu justifie - l'est pas sa foi".
Ainsi dit la Bible, ainsi devons-nous le croire, pour que cela s'initialise, s'active en nous, pour nous personnellement :
"Nous tous aussi... notre conduite était dictée par les désirs de notre nature propre, puisque nous accomplissions les volontés de la nature humaine et de nos pensées, et nous étions, par notre condition même, destinés à la colère, tout comme les autres.4 Mais Dieu est riche en compassion. A cause du grand amour dont il nous a aimés,5 nous qui étions morts en raison de nos fautes, il nous a rendus à la vie avec Christ – c’est par grâce que vous êtes sauvés –,6 il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.7 Il a fait cela afin de montrer dans les temps à venir l'infinie richesse de sa grâce par la bonté qu’il a manifestée envers nous en Jésus-Christ.8 En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.9 Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter." Ephésiens + 2Corinthiens 5.21

Jusqu'à 30 ans, je me suis "fait tout seul". Avec un 1er appareil photo payé par ma grand-mère - j'étais étudiant et n'avais vraiment pas de quoi n'acheter un reflex 24x36 -, j'ai commencé à travailler et en quelques années j'étais un des photographes les plus prisés du sport automobile du sud-est de la France, vendant mes photos aux pilotes et mes reportages à la presse spécialisée (Revue Echappement notamment).
Mais en fait on ne se fait jamais tout seul ! Il y a des circonstances, des rencontres, beaucoup de choses qui montrent - après coup - que ça ne depend pas de nous seul, loin de là.
Et puis ce self-made-man a fini son ascension sociale dans... un ravin, où un bolide m'a projeté lors d'un reportage. Voilà où m'avait conduit ma manière de vivre centrée sur moi, mes capacités, mes plaisirs, mes injustices, tricheries, mon orgueil... bien près de la mort. Déjà !
Mais là la grâce de Dieu envers moi joua à fond. D'un coup il m'est apparu et j'ai SU ! DIEU EXISTE ! REELLEMENT ! (lien de ce récit)
Et il m'a confirmé à la suite que c'est vrai : Esaïe 65.1

Cela pour dire que Dieu existe, et qu'il peut et veut nous manifester sa grâce. S'il l'a fait avec moi alors que je le cherchais même pas, combien plus il peut le faire avec toi qui a lu jusque là ! Parle-lui, dis-lui que tu veux savoir, être sûr toi aussi que ce Dieu créateur et qui fait grâce existe ! Demande-lui de se révéler à toi - il a plusieurs manières pour le faire. Lis la Bible en lui demander de te parler par une ou l'autres des paroles écrites dans ce livre... Bref fais quelque chose ! Si je n'ai pas eu à me mettre en mouvement moi-même, c'est parce que j'ai été accidenté très fort par apport à mes fautes. Donc quelque part j'ai payé cher pour mes fautes de comportement (j'étais pas un truand, jusque un peu comme tout le monde pour tricher, mentir, être orgueilleux, personnel, profiteur...).
Mais pour toi qui lis, maintenant que tu es interpelé sur le fait que Dieu existe, mets-toi en marche dans le sens de cette recherche, cherche et lui viendra aussi à ta rencontre.
Sois béni-e dans ce mouvement vers la vie, la Vraie Vie.

La Ronde où j'ai fini ma carrière de photographe.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche