Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 07:08

Rêver pendant le sommeil est un événement des plus courants et des plus... méconnus ! Pour y voir plus clair, on ne doit pas parler des rêves comme on fait couramment, comme étant une réalité monobloc, mais plutôt les classer en catégories bien distinctes. La bonne raison étant que tout ce qui ainsi se ressemble, n'est pas en fait produit d'une seule et même s'agit d'activité

Ainsi allons-nous découvrir que les rêves se distinguent nettement des songes, les songes des visions, et encore des cauchemars.

LES RÊVES

Par opposition aux songes, le rêve apparaît en rapport très direct avec les activités, discussions et autres échanges de la journée. C'est comme un trop-plein d'images désordonnées, confuses, dépourvues de signification particulière ou générale. Ces rêves qui peuvent fatiguer, altérer la qualité de notre sommeil, résultent en fait de ce que nous ne savons généralement pas arrêter de façon consciente l'action mentale permanente (de notre âme), qui constitue l'essence de notre état de veille.

On se couche un peu comme on laisserait le soir notre ordinateur avec des programmes ouverts, qui, par certains mécanismes aléatoires, se met à faire bouger des éléments, des images et des fichiers qu'on a utilisés au cours de la journée. Active, la fonction cérébrale apparait comme l'interface qu'est l'écran entre le disque dur et l'utilisateur, pour nous entre notre corps qui repose et notre âme que des énergies animent.

Notre difficulté est là de ne pas savoir agir sur la dynamique de ce métabolisme psychique qui concentre tout ou partie de ce qu'on a vu, dit et entendu, ou de ce qui nous a atteint de façon inconsciente : contact de foule, d'événement, écoutes, partages, contact avec des vérités et des mensonges, des personnes "chargées" (négativement)... C'est un peu comme les cookies ou autres malwares informatiques dont on a besoin de nettoyer notre ordinateur régulièrement...

Faute à ce niveau d'une maîtrise de notre comportement psychique et/ou physique, on peut même basculer d'un seuil d'activité inconsciente qui donne le rêve, à un fonctionnement ininterrompu semi-conscient de l'âme et du cerveau où, bien que dormant, nous n'arrêtons pas de penser (ce qui est alors autre chose, mais qui tient de la même nécessité pour nous de rester le plus maître possible de nous-même). J'ai eu affaire à ce problème, et Dieu a conduit et m'a instruit pour me redonner la main.

Bref, nous n'avons pas à attacher d'importance à ces rêves embrouillés, “sans queue ni tête”... si ce n'est que leur réalité embarrassante nous conduise à rechercher une meilleure connaissance de soi pour évacuer de la meilleure manière ce qui leur donne vie.

 

Demain LES SONGES, dont l'origine n'est plus activité de notre psychisme encombré, mais Dieu lui-même... qui vient nous dire des choses... Bonne journée, sous la lumière du Très-Haut.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche