Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 05:20
Pensée du jour : JAURÈS OU BARRÈS ?! ON EN EST ENCORE LÀ ! QUELLE TÉNÈBRE PERSISTANTE SUR L'ÂME HUMAINE DE QUELQUE HORIZON QU'ELLE VIENNE !

Extrait d'un récent article (clic), ce passage : "Jaurès, dans un discours de 1905, souligne la contradiction insurmontable entre socialisme et nationalisme revendiqués tous les deux par Barrès et par la même occasion, il redéfinit la notion de patrie : « Dire au Français que son devoir est de préférer passionnément la France, à l’Allemand que son devoir est de préférer passionnément l’Allemagne, à l’Anglais l’Angleterre, à l’Italien l’Italie, au Chinois la Chine, c’est créer chez tous les peuples un parti pris d’aveuglement, d’infatuation, d’injustice et de violence. Quiconque se préfère délibérément aux autres ne reconnaît aux autres qu’un droit inférieur ; et c’est le principe de tous les attentats, de toutes les iniquités. »"

Comment en est-on encore à chercher en l'homme - penseur, philosophe, sociologue, essayiste, politicien... - un discours cohérent, une lumière suffisante et sans défaillance, les éléments supérieurs de solutions à nos problèmes, alors que chacun de nous sera toujours limité, partiel, faillible, aveugle ou aveuglable, mauvais maître des pensées comme des sentiments ou autres passions, insuffisant toujours !?

C'est une vraie question, que des êtres intelligents en manquent autant dès qu'il s'agit de faire face à nos - à leurs - vraies difficultés (individuelles ou collectives) !? (J'y ai déjà un peu répondu : relire l'épître de Jacques ch. 3, vers. 13,18). C'est comme s'il ne pouvait rien y avoir de supérieur à l'homme que nous sommes pour résoudre nos crises et autres problématiques existentielles récurrentes et réitérantes !

Et le plus curieux, c'est encore qu'un homme quand même a effectivement apporté des réponses, des explications et des solutions - radicales et définitives - ! Mais comme celui-ci se disait aussi fils de Dieu, ou faisait trop référence à un Dieu créateur de l'univers, cette voix-là on ne veut pas y revenir.
On préfère réveiller les incohérences d'un Jaurès ou d'un Barrès pour essayer encore de faire avancer nos Titanic éventrés... Un vent, invisible mais perceptible, qui n'en finit pas de nous arceler, devrait pourtant depuis longtemps nous permettre de réaliser qu'on n'est pas, nous les humains, les maîtres ni de la planète ni de nos organisations sociétales et personnelles. Un paradis ne peut être que permanent et sans fin pour chacun, sinon c'est un leurre qu'on poursuit....

Or le Réel existe, plus fort que nos idéaux agnostiques ou athées, que notre imaginaire du même bord ou religieux, et il s'imposera.
Mais en attendant, temps de notre liberté de chercher l'erreur et la vérité, on est dans ce jeu de miroirs, mutiples et déformants, dans ce labyrinthe dont il nous est dit que c'est par l'air, en s'envolant au-dessus de notre condition, qu'on peut en sortir. Mais au lieu de cela on se brûle les ailes contre un soleil de justice... qu'on ne veut pas voir (le soleil qui en est métaphore ou la justice qui en est réalité). On se donne de choisir entre Jaurès et Barrès - par exemple ici -, mais pas entre Jésus et Onfray ou Freud ou Marx ou Sartre ou Darwin...
De Jésus, en Marc 13 "31 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point." C'est écrit trois fois dans les évangiles.
En Jean 5 "47 Mais si vous ne croyez pas à ses écrits (de Moïse et des prophètes pré-christiques), comment croirez-vous à mes paroles ? "
Jean 14 "24 Celui qui ne m'aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.25 Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous.26 Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit."

Ainsi notre problème est effectivement un problème ethnique, de nationalités, de racisme, de ségrégation, de génocide et autres meurtres... qui ne se perd que lorsqu'on trouve par le Christ Jésus, ses paroles et son œuvre, notre identité originelle de créature de Dieu, puis notre identité de créature rachetée de notre condition déchue, qui fait de nous véritablement un peuple nouveau :
1ère Pierre 2 "7 L'honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient (Jésus le Christ et Mashiah) st devenue la principale de l'angle, Et une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale ;8 ils s'y heurtent pour n'avoir pas cru à la parole, et c'est à cela qu'ils sont destinés.9 Vous, au contraire, vous êtes une race* élue, un sacerdoce royal, une nation** sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,10 vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu (un peuple inscrit dans l’Éternité même de Dieu), vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde."
Éphésiens 2 "17 Il (Jésus) est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ;18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu."
Il n'y a, dit Dieu, comme solution au racisme, aux guerres, ethniques et religieuses, aux sectarismes, méchancetés, séductions pernicieuses, idéologies contradictoires... QUE cette issue ! C'est ainsi ! Ce n'est pas moi qui l'ait inventé : c'est le message secourable de Dieu par la foi en son plan.

Alors renvoyez une bonne fois toute croyance en l'homme - quel qu'il soit - pour choisir une vraie adhésion au message de Christ... d'autant que la Bible annonce aussi qu'un homme va arriver, capable de solutions miraculeuses pour sortir les nations de leurs ornières, mais ce sera un anté ou antichrist investi de la puissance de Satan pour séduire l'humanité et mettre chacun sous la botte de son système mondialiste... ce qui s'avèrera très vite former une dictature mondiale qu'une dureté terrifiante comme il n'y en a encore jamais eu sous le soleil... On a la Bible pour nous le dire, et on a l'histoire récente (avec Lénine, Staline, Mao et Hitler et leurs œuvres de destructions massives) pour nous inciter à ne plus rester des spectateurs - bientôt rackettés, détroussés, égorgés -, mais à monter dans la filiation qui accorde le secours infaillible de Dieu par Jésus-Christ à quiconque se confie en lui.

Soyez béni-e.

___________
* race, du grec gynos, en tant qu'engendrés spirituellement de Dieu lui-même, qui devient dès lors Le Père.
** nation, du grec ethnos, pour dire une seule ethnie, du fait de cet engendrement céleste, qui communique des capacités supérieures aux diverses dérives de notre nature et de nos culturations morcelées adamiques (post-Babel).

Barrès ou Jaurès, aujourd’hui comme hier, il faudra bien choisir…

Christ ou Antichrist ? Le choix s'impose déjà !

Christ ou Antichrist ? Le choix s'impose déjà !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche