Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 11:50
Attache sécurisée. Mais pour notre existence !?...
Attache sécurisée. Mais pour notre existence !?...

Toutes les images ont bien sûr leurs limites ! Cependant beaucoup peuvent nous aider à mieux voir dans l'invisible, perçues comme allégoriques, métaphoriques, paraboles...
Et sans nous occuper ici de la liberté dans laquelle on est tous d'abord initialement - perdus à Dieu (en exil de conscience de ses réalités), on va voir la différence entre RELIGION et SPIRITUALITÉ AUTHENTIQUE : des considérations où chaque mot à son sens et peut demander des précisions importantes, voire des redéfinitions nécessaires...

PARCE QUE ÂME ET ESPRIT SONT DEUX RÉALITÉS DIFFÉRENTES

Au plan de la spiritualité il est difficile de ne pas dérailler !... (ça m'est arrivé, comme état de fait naturel et comme leçon nécessaire).
- Parce que déjà au plan de notre psychisme (âme, psyché), il est difficile de ne pas prendre certaines pensées instillées, venues d'ailleurs,* pour les nôtres ! Et parmi les nôtres encore faut-il distinguer celles qui sont bonnes de celles qui ne font que ressembler à une bonne idée... ("C'est au fruit qu'on juge d'un arbre" ; mais autant que possible également, on peut, heureusement, juger a priori d'une pensée avant de lui donner corps...).
- Et c'est au point où même au plan physique (visible, palpable), on peut ne pas ou plus distinguer entre ce qu'est un bien et un mal, jusqu'à un mâle et une femelle...

Et c'est ainsi qu'aux plans de plus en plus subtils (jusqu'en contact avec le spirituel), on entend parler de réalités (pour ne parler que des pires) telles que la pédophilie et l'assassinat, pratiquées, perpétrées par des croyants !

Et donc ici je vais faire (encore une fois, d'une autre manière) une DISTINCTION ENTRE CROYANCE ET FOI, utilisant ces deux mots surtout pour distinguer et séparer (voire opposer) deux réalités aux ressemblances certaines, mais aux différences tout aussi r
éelles et conséquentes.

LA ET LES CROYANCES

La croyance c'est avancer sur un rail ! Ça tient de l'équilibrisme, du funambulisme, du très grand art... pour ne pas tomber, et bien sûr les chutes peuvent être d'autant plus "spectaculaires" (jusqu'au plan médiatique) que le croyant veut voler haut dans sa pratique fildefériste d'une religion.
C'est en ce sens que la Bible dit que la religion (qu'elle appelle plus significativement "la loi") "provoque la colère" ! ce qui est bien sûr une manifestation émotive contraire d'un besoin et effet recherchés qu'est la paix (intérieure et avec son entourage).
Un autre aspect des effets de la croyance fondée sur une religion est l'hypocrisie, le faux-semblant - jusqu'à la double vie... qui peut un jour paraître scandaleusement à la lumière ("Car il n'est rien de caché qui ne puisse venir à la lumière", dit Jésus).
Voilà donc sur un fil (sa religion, sa loi religieuse) un funambule qui ne sait même pas que sa vie avance au-dessus d'un vide... sur un fil !
Et si on prend l'image d'un rail unique, on peut voir de ces trains modernes qui y sont subtilement solidement reliés, pour tenir dessus (ou dessous) même dans les virages. C'est dire la place de la religion, de la pratique religieuse, de la constance nécessaire de notre relation à elle... si du moins on est vrai, si on veut tenir sans chuter et sans s'appuyer que quelque perversion secrète...

Si donc vous êtes seulement croyant-e en Dieu, c'est-à-dire adepte ou fidèle d'une religion, vous êtes constamment ou épisodiquement dans ce danger béant d'être poussé-e à faire ce que vous ne voudriez surtout pas faire ou dire, voire encore incapable de faire le bien que vous souhaiteriez faire. (Ce cas de figure est en quelques mots particulièrement bien décrit par l'apôtre Paul au 7e chapitre de sa lettre aux Romains...).
La croyance mal informée, ignorante des vraies réalités divines – et de l'existence des forces spirituelles occultes du mal – fait de la personne un individu mal installé entre le monde matériel (et ses possibilités et forces mauvaises ostentatoires) et un monde de l'au-delà qu'il méconnaît que de trop pour en fa
ire et obtenir sa force principale...

LA FOI !

Qu'en est-il de celui/celle qui a une foi autre que la croyance dont je viens de brosser la figure ?
"La foi vient de ce qu'on entend qui nous vient de la parole de Christ" dit la Bible (c'est un autre passage de la lettre aux Romains – un écrit capital ! – chap. 10, vers. 17) . Cette simple phrase lie un type de croyance particulière – la foi selon Dieu – à ce que Jésus est venu dire aux hommes (paroles transmises et complétées ou expliquées notamment par ses premiers disciples qui contribuèrent à répandre cette Bonne Nouvelle de Jésus-Christ à la Terre habitée jusqu'à être largement accessible parmi nous – sauf où elle est combattue... sur la base d'autres croyances justement).
Ce n'est pas moi qui fait cette distinction majeure entre croyance et foi, c'est l'Esprit de Dieu qui inspira les Écritures (dites saintes en ce sens-là), c'est le Nouveau Testament et c'est toute la Bible - dont la 1ère partie (Ancien Testament) exprime
- ce qu'est la loi (torah) ou religion parfaite,
- et surtout l'impuissance des croyants même les plus intègres à se sauver eux-mêmes par elle de l'abîme de la séparation qui est entre notre âme (notre moi-je déchu mais encore éternisable) et l'univers du Dieu qui est Esprit...
Et là, parlant de cette foi aux paroles prononcées par le Christ Jésus, on peut prendre l'image d'une voie de chemin de fer comme on les connaît, avec deux rails qui travaillent ensemble à assurer aux trains (de nos existences) des déplacements plus sécurisés, moins pénibles, où l'on peut poser ses valises et son sac-à-dos sur un plancher au lieu de s'épuiser (jusqu'à diverses ruptures et autres drames dans un continuum qui n'est que potentiel), de s'énerver épisodiquement, voire de "péter les plombs" !...
On comprend dès lors qu'un rail correspond à ce qui était la religion, la loi, qui est devenue ou à qui s'est substitué Jésus ; et l'autre rail correspond à la foi, qui est notre confiance (concernant nos besoins essentiels et plus...) placée en Lui - personne vivante, unique, (re)divinisée, consciente de nos existences... jusqu'à percevoir "nos soupirs inexprimables" (comme dit la Bible) !
Pas besoin de s'agripper là (par notre âme, psychiquement) au rail unique de telle ou telle religion qu'on dit avoir - alors que c'est elle qui nous a... tant qu'on n'entre pas dans le repos de la foi qu'offre Dieu, qui libère, délivre, voire guérit et sauve parfaitement ! Car c'est alors "en esprit", par l'esprit qui est bien autre chose que notre âme, que nous vivons alors notre existence. Voilà pourquoi Jésus et la Bible parlent de "nouvelle naissance", de "naître de Dieu", ce dont aucune religion ne parle, même des religions dites chrétiennes...
On a compris que la croyance en Dieu qui n'a pour base de concrétisation que fondamentalement l'observance des règles d'une religion, ne peut suffire pour plaire à Dieu, pour communier et échanger librement avec lui (sans intermédiaire-s systématique-s). On a besoin d'un vrai Dieu – du vrai ! -, qui n'est pas à notre mesure, qui peut faire moultes choses pour nous, voire assurer l'essentiel de ce que nous avons à
vivre dans la dimension de notre spiritualité...


INVITATION AU BONUS EXTRAORDINAIRE DE DIEU !

Si vous croyez, ne restez donc pas religieux, vivant les réalités divines et célestes au plan de votre âme seulement (ce qui s'appelle la religiosité, ce qui donne un statut à la fois mal vu et mal établi), mais avancez jusqu'à permettre à Dieu de vous ENGENDRER dans sa dimension, qui est Esprit -ce qui s'appelle spiritualité vraie – vraie parce qu'il est aussi parlé de spiritualités multiples, même "sans Dieu", ce qui n'est en fait que de la religiosité, qui ne permet pas de "franchir le Rubicon" qu'est l'abîme formé entre Dieu et nous par notre nature pécheresse et nos fautes diverses non pardonnées...

IL S'AGIT EFFECTIVEMENT DE NAÎTRE ENCORE UNE FOIS !

Dans l'Évangile (Bonne nouvelle en grec) selon Jean, on trouve au cœur du 1er chapitre (c'est bien de le lire en entier) cette paire de versets-clé de la connaissance nécessaire à notre rétablissement (régénération) en Dieu "12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue (la lumière ancienne et nouvelle dispensée par Dieu), à ceux qui croient en son nom (Jésus, selon ce qui est encore écrit de lui en Actes des Apôtres ch. 4, vers. 12), elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu."

Et le chapitre 3 une (après le second où Jésus paraît - à un mariage, changeant de l'eau en vin - dans la puissance de ce qu'il peut - donc déjà un peu de ce qu'il est), développe aussi en ses 21 premiers versets ce concept essentiel de "nouvelle naissance"...

Êtes-vous déjà ou voulez-vous naître de Dieu véritablement ? Pour Le connaître "en esprit et en vérité", pour obtenir de Lui un réel pardon de vos fautes morales et autres péchés qui ont fait du mal autour de vous (et vous ont fait manqué aussi des buts essentiels de votre existence), pour entrer dans le plan rédempteur divin ? Lequel ouvre sur son projet d'amour et d'éternité encore déployable en votre faveur...
Bonne quête... de ce qu'est le v
rai, le saint, "Graal" :
1ère lettre de Jean 1 "4 Nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite. 5 La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. 6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 10 Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous..."


Dans la bénédiction du Christ Jésus.

un chant ou un autre...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche