Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 23:50

"CAR DIEU A TANT AIME...

Dieu crée ou recrée ou engendre... par amour.
Comment pouvons-nous concevoir dans les discordances meurtrières de notre monde que "Dieu est amour" ?
Je ne pourrais jamais vous en convaincre, mais lui si ! Il le fis de deux manières bien distinctes pour moi. La seconde se passa ainsi :
Un dimanche une parole s'élève du milieu d'une réunion par la bouche d'une chrétienne. Dès les premiers mots je suis touché par l'Esprit de Dieu qui me signifie qu'il s'adresse expressément à moi de cette manière (que la Bible appelle "parole de connaissance"). Il m'est dit :
- Arrête de me chercher avec ton intelligence ! Arrête de me chercher par ton intelligence ! Demande-moi que je te révèle mon amour. Demande-moi que je te révèle mon amour.

Pour ma part je ne suis pas trop conscient de chercher Dieu avec mon intelligence (naturelle, humaine, limitée à ses propres sphères). Mais bien sûr JE SAIS qu'il m'a donné une direction pour mieux le connaître et vivre ma relation avec lui, et donc je lui fais cette demande pour qu'il m'y réponde.
Cela crée de suite une tension dans la maison car je veux rester chez moi l'après-midi même pour ce rendez-vous divin, alors qu'il a été prévu devant un bon moment que j'accompagne en déplacement mon fils et son équipe pour un tournoi de foot ! Imaginez !!! Le Dieu plus grand et plus haut que le ciel et la terre vous parle, vous propose une révélation exceptionnelle de sa personne, et sans rien comprendre à cela, les autres se mettent en colère contre vous qui avez changer d'avis, considérant que votre meilleure place est à conduire des gamins jouer au ballon ! D'un coup je suis vraiment indispensable aux yeux de ces adultes, un lâcheur méprisable que ma mystique ne touche personne - si ce n'est dans le mauvais sens. La mort dans l'âme je cède.
Quel après-midi détestable ! Je suis rongé par la faiblesse que j'ai eu de céder à LEUR demande face à CELLE de Dieu ! Je ne sens plus rien de sa présence. C'est raté, déplorable, je suis un minable, je ne connaitrai jamais cet amour surnaturel que j'avais ressenti au début de ma 1ère conversion (passage d'athée à croyant), mais alors pas du tout en conscience...

Voilà dans quel sentiment de fiasco mon intelligence de Dieu m'enferma, loin de son amour, pendant la moitié de la semaine. Jusqu'au jeudi soir.
Là j'essaie - je suis encore bien jeune converti - d'entraîner ma femme et mon fils dans une petite étude biblique. Mais ils ne s'y intéressent pas, sont distraits, ne suivent pas, rigolent, et avant d'avoir le temps d'improviser une sorte de conclusion, ils sont déjà partis !
Et voilà ! Sentiment d'impuissance, d'incompétence, d'insatisfaction... et d'abandon aussi. - Je suis désolé Seigneur ! Et c'est là qu'il vient !

Cela commence quand je me lève, par la perception d'un bien-être qui relaie d'un coup l'insatisfaction, avec une petite joie qui monte en moi, qui monte en moi. C'est encore petit mais cela grandit à la manière des vagues d'une marée montante sur une plage, toujours un peu plus grosses et envahissantes, au point où je me mets à dire - Alléluia, alléluia, alléluia...

Je fais le tour de ma cour de plus en plus soumis à ce qui devient des vagues d'amour, des vagues d'un amour toujours plus fort, qu'accompagne maintenant un désir de m'isoler.
Je ne vois personne pendant que j'entre dans la maison et monte à l'étage, me dirige vers ma chambre. En y entrant, d'un coup sous cet effet inouï, je suis comme poussé et couché, allongé sur mon lit . Les vagues croissent encore et je sens que si cela ne s'arrête pas je vais mourir ! Inouï !
C'est que cet amour est trop fort pour être supporté par la structure de ce corps. Je dis alors à Dieu - Arrête, je vais mourir !
Aujourd'hui je dirais (peut-être) - Alléluia, emporte-moi dans ton amour !

Voilà ce que j'ai aujourd'hui de plus expérimental de Dieu en tant qu'il est amour... qui peut se communiquer... de manière tout à fait relative*. Par ailleurs bien sûr, de façon moins directe ou évidente, le Dieu dont la vie est amour - comme justice et sainteté - ne manque pas de moyens pour nous montrer qu'il nous connaît personnellement et peut se manifester à nous d'autant nous le désirons nous-même...

A mercredi soir pour la suite.
...Et aujourd'hui peut-être déjà pour vous une expérience déterminante avec lui, de lui...
__________
* Une des facultés extraordinaires que j'ai comprises de Dieu, est de savoir se limiter en rapport des relations qu'il a ou peut avoir avec ses créations/créatures. C'est ainsi que bien qu'on le pense ou le croit Tout-puissant (OMNIPOTENT), il ne nous apparaît pas en tant que tel - à cause d'une part de notre liberté et de la foi comme principe actuel de relation avec lui.
OMNISCIENT - qui sait tout -, Dieu peut aussi ne pas avoir les yeux sur tout ce qui se passe sur la terre, au point par exemple où c'est quand un malheureux crie, qu'il l'entend et le délivre de ses frayeurs.
OMNIPRESENT, il l'est s'il le veut, ou de manière invisible - en forme d'énergie formant par exemple les atomes, en diverses formes de vies soumises à des déterminismes. En réalité, il a choisi de ne pas s'imposer dans cette création terrestre, puisqu'on le voit dès le livre de la Genèse, venir visiter le premier homme qu'il créa dans la fin du jour.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche