Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 10:03

Dieu fait bien souvent les choses en tant que réalité immédiate, avec le sens premier de la réalité qu'est la chose apparue, et en même temps comme image figurative d'une autre réalité, quelque part similaire mais aussi différente, plus ou moins profonde, plus ou moins générique, en tout cas décalée dans l'espace et le temps.


C'est ainsi que
A - la naissance de Jésus dans une étable (écurie),
B - placé dans une crèche (mangeoire),
est aussi l'expression de ce qu'il voudra par la suite - c'est-à-dire pour nous maintenant :
 

A - NAÎTRE EN NOUS, par son Esprit - comme il fut déposé initialement par le même Esprit dans le sein de la jeune Myriam - Marie. Naître dans l'écurie de notre coeur ! Pas très flatteur pour nous que cette comparaison ! Qu'en est-il de la dignité dont nous aimons nous revêtir les uns les autres !?... alors justement que Dieu voit nos coeurs comme des étables, avec de la paille souillée, des excréments, des odeurs ou chaleurs animales ! Osons regarder de la sorte !

Voyons, observons objectivement, découvrons, ce que Ce nouveau-né vient, par le cadre physique qui accueillit sa naissance, nous révéler de fondamental quant au cadre psychique (notre âme) dans lequel il veut poursuivre sa conquête sur le mal possédant la terre et nous-mêmes. Ne voit-on pas dans ce coeur profond de nous-même, sous la lumière et dans les coins les plus obscurs :
- des mensonges ? De la tromperie et autres diverses manières de dire faux, de ne pas être vrai en face de l'autre - et sans le savoir contre nous-même ? Avant, j'avais cette capacité extraordinaire, outre de mentir, de dire même ce que je ne savais pas, comme si je le savais !
Ainsi on veut (même peu consciemment) passer pour plus qu'on est. Ou cacher une situation trouble, injuste, inavouable. Ou encore se tirer de situations où on n'est pas à notre avantage, où on risque d'être découvert... comme ressemblant peut-être plus à un cochon ou une truie qu'au beau cheval ou à la douce biche qu'on voudrait paraître...

- de la jalousie dans nos coeurs, des sentiments réactifs des plus surprenants parfois, quand on voit quelqu'un tourner autour de celui ou de celle qu'on aime, avec la peur qu'il nous le ou la prenne. La jalousie a initié des drames terribles, ce qu'on appelle crime passionnel par exemple, actes de violence inconsidérés ou même froidement réfléchis. Car la jalousie a cette capacité terrible de faire perdre la raison (même aux plus socialisés), d'induire la vengeance quand le mal qu'on nous a fait parait insupportable, au point qu'on doit faire payer nous-même...

- On peut aussi facilement être mesquin, médisant, voire calomnier. Qui n'a jamais critiqué de manière négative, condamné quelqu'un auprès d'autres personnes alors qu'il aurait mieux valu se taire ? Même malgré une bonne éducation à la sociabilité, la critique qui met la faute sur autrui nous colle bien souvent à la peau. Depuis Adam et Eve, on voit toujours premièrement la paille dans l'oeil de l'autre plus que la poutre dans le nôtre ! ce qui est souvent la même pièce vue en perspective. On dit aussi que montrer quelqu'un du doigt (de l'index), c'est tourner les 3 autres doigts dans notre direction.
Et donc dans ce coin aussi ça sent mauvais chez nous, au plus profond de nous-même et jusqu'à exhaler nos odeurs alentour. Rejoignons donc le diagnostic plus général encore de Jésus au sujet de notre coeur/étable (rapporté par Marc ch. 7) "Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller ?19 Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.20 Il dit encore : Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme.21 Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,22 les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme."
Or "pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." Apocalypse

Mais chacun de nous sait bien ce qu'il en est de son propre coeur, dès lors que Dieu s'approche de nous ou que nous nous approchons de lui ! (et c'est encore parler sans les addictions de toutes sortes qui généralement viennent s'ajouter à nos penchants ou pratiques préjudiciables pour que nous réalisions mieux notre condition de vie sans Dieu).
Il vaut donc mieux accepter de se voir le plus tôt possible - car demain ou l'heure qui vient n'appartient à personne de la terre - comme Dieu nous voit, que de se croire encore être quelqu'un qui n'a pas besoin de Dieu (selon cette autre parole de Christ).

La SOLUTION !?... est simple :
"Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 10 Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous." 1ère lettre de Jean.
Actes des Apôtres ch. 2, vers. 38 et sv.
Actes ch. 16, v. 31 et sv.
Ici une prière-guide pour aider à venir à Dieu afin de naître de lui.

B - ÊTRE NOURRI DE SA VIE
à suivre...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche