Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 09:02

Ce n'est pas que Dieu n'ait pas LE POUVOIR de toutes choses, mais là comme ailleurs il ne veut pas faire sans respecter notre liberté, sans notre réponse personnelle à ce qu'on apprend qui peut être obtenu de/par lui.

(Cet article fait suite à celui-ci)

"Je leur donnerai un même coeur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau ; J'ôterai de leur corps le coeur de pierre, Et je leur donnerai un coeur de chair,20 Afin qu'ils suivent mes ordonnances, Et qu'ils observent et pratiquent mes lois ; Et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.21 Mais pour ceux dont le coeur se plaît à leurs idoles et à leurs abominations, Je ferai retomber leurs oeuvres sur leur tête, Dit le Seigneur, l'Éternel." La Bible, Ezéchiel 11.

Voilà ce que le Dieu vivant et vrai peut nous faire :
- nous donner un coeur de chair, pour que nous soyons des enfants légitimes de Dieu, rachetés par la foi au sang du sacrifice rédempteur, adoptés par Dieu afin de devenir une image restaurée, rénovée, de sa réalité ; un reflet de Dieu dont Jésus fut la première manifestation et modèle ;

- sinon nous abandonner aux penchants de nos coeurs qui aiment des idoles et des abominations là où on devrait (chercher à) connaître le Bien et Celui qui en est la source.

On voit qu'il dépend a) de Dieu de nous faire grâce s'il le désire, mais aussi b) de nous que nous lui donnions accès en rejetant le mal sous quelques formes que ce soit - que nous lui trouvons plaisantes.

COMME LE ROI DAVID
Le roi David n'a pas fait que des bonnes choses : adultère, meurtre - c'est déjà pas mal -, même si par ailleurs il avait un comportement général qui plaisait à Dieu. Son comportement résultait de son éducation, donc des gênes de ses parents et encore de leur sérieux à s'être occupés de lui, à en faire un homme
.*
Mais quand il pèche, quand il succombe à la tentation jusqu'à en arriver à tuer le mari de la femme qu'il a mise dans son lit, il voit le fond de sa nature. Il voit que l'éducation, la socialisation, n'a pas eu de force face à la situation de séduction qui l'a fait tomber.
Coucher avec la femme d'un autre, pas grave dira-t-on aujourd'hui, dans l'aujourd'hui où l'éducation est remplacée par la primauté de la recherche du plaisir perso ! Mais Dieu ne le voit pas comme ça ! Il ne permet pas que l'enfant conçu dans cette union vive. Ainsi il nous arrive des catastrophes mais - malheur supplémentaire - on ne sait pas les lier - en tant qu'effets - à leur cause. Cela s'appelle aveuglement, ou marche dans les ténèbres, loin de Dieu (qui est lumière).
Alors comme David (malgré toutes ses valeurs par ailleurs) est de la même nature que nous - un pécheur ayant besoin de la grâce, du pardon de Dieu -, il lui faut Nathan, un prophète que Dieu lui envoie, pour l'éclairer sur ce qu'il a fait. Parce que son coeur ne portait pas de lumière en lui-même.
Et ainsi beaucoup de gens dont on peut dire qu'ils ont "bon coeur", sont en fait, malgré leur "bon fond", sans force pour réagir de la bonne façon quand une tentation ou un incident ou un accident leur tombe dessus. C'est dans ses moments qu'on juge de quelqu'un ; c'est dans ces moments qu'on peut aussi juger de nous-même... si du moins une lumière se fait (par quelqu'un ou par Dieu lui-même ou par la Bible) sur ce qu'on a fait de mal sans le réaliser.
Et quand David VOIT ce qu'il a fait - la Bible parle "d'écailles qui tombent des yeux" - il peut être ce texte - une prière - (devenu le psaume 51)... que nous pouvons faire nôtre si nous la disons avec la même droiture de coeur que David quand il l'écrivit :
"1 Au chef des chantres. Psaume de David. Lorsque Nathan, le prophète, vint à lui, après que David fut allé vers Bath Schéba. O Dieu ! aie pitié de moi dans ta bonté ; Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions ;2 Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché.3 Car je reconnais mes transgressions, Et mon péché est constamment devant moi.4 J'ai péché contre toi seul, Et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, Sans reproche dans ton jugement.5 Voici, je suis né dans l'iniquité, Et ma mère m'a conçu dans le péché.6 Mais tu veux que la vérité soit au fond du coeur : Fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi !7 Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ; Lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.8 Annonce-moi l'allégresse et la joie, Et les os que tu as brisés se réjouiront.9 Détourne ton regard de mes péchés, Efface toutes mes iniquités.10 O Dieu ! crée en moi un coeur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé.11 Ne me rejette pas loin de ta face, Ne me retire pas ton esprit saint.12 Rends-moi la joie de ton salut, Et qu'un esprit de bonne volonté me soutienne !
13 J'enseignerai (alors) tes voies à ceux qui les transgressent, Et les pécheurs reviendront à toi.14 O Dieu, Dieu de mon salut ! délivre-moi du sang versé, Et ma langue célébrera ta miséricorde.15 Seigneur ! ouvre mes lèvres, Et ma bouche publiera ta louange.16 Si tu eusses voulu des sacrifices, je t'en aurais offert ; Mais tu ne prends point plaisir aux holocaustes.17 Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c'est un esprit brisé : O Dieu ! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit.18 Répands par ta grâce tes bienfaits sur Sion, Bâtis les murs de Jérusalem !19 Alors tu agréeras des sacrifices de justice, Des holocaustes et des victimes tout entières ; Alors on offrira des taureaux sur ton autel."

Au verset 11, celui/celle qui commence juste ici à faire la paix avec Dieu, à chercher obtenir son pardon pour la 1ère fois, peut dire : Ne me rejette pas loin de ta face, Mets en moi ton Esprit saint.12 Donne-moi la joie de ton salut, Et qu'un esprit de bonne volonté me soutienne !

UN COEUR MAUVAIS, MAIS dans la mesure du possible DROIT
A la suite on voit que de notre part Dieu n'attend de sacrifice (ce qui nous coûte) que ce coeur méchant qui est le nôtre qui s'humilie, est contrit, malheureux d'avoir fait du mal (à Dieu et/ou contre quelqu'un).
Je le redis : la seule bonne chose qui peut venir de notre coeur naturel (adamiquement déchu), c'est la droiture, l'intégrité, savoir reconnaître ce qu'on est de misérable, d'insuffisant, de vaincu par le mal, de mortel, de fourbe ou vicieux...
Un coeur que Dieu même ne peut pas améliorer ; qu'il doit changer ! Alors à combien plus forte raison nos bonne intentions, nos résolutions, nos efforts, nos suivis psychologiques... ne nous changeront jamais... en bien !
"Bâtis les murs de Jérusalem", cela veut dire : Construis autour de mon âme des murs qui barrent la route aux pensées malsaines de ce monde, aux effets de ce que je vois ou entends sans le chercher, qui est mal.

Mais quand on parle de confession de nos fautes et du pardon de Dieu, on ne peut finir sans référence à un sacrifice. C'est là une règle éternelle. Et ainsi c'est pour rendre possible en nous l'opération psycho-cardiaque (qui consiste pour le Saint-Esprit a nous donner un coeur nouveau, différent), que Jésus a été - a accepté de devenir -  le sacrifice nécessaire satisfaisant pour apaiser la justice divine.
Jésus en tant que Parole éternelle de Dieu encore non incarnée : "Après avoir dit d'abord : Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché (ce qu'on offre selon la loi religieuse donnée à Moïse),9 il dit ensuite : Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde.10 C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes.11 Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés,12 lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu,13 attendant désormais que ses ennemis soient devenus son marchepied.14 Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.15 C'est ce que le Saint Esprit nous atteste aussi ; car, après avoir dit :16 Voici l'alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute :17 Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités...
21 et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu,22 approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure." Lettre aux Hébreux chap. 10.

Ainsi est le fondement de la foi qui sauve, qui établit dans une relation effective, vivante, d'esprit à Esprit, avec le Dieu d'Adam, de Noé, d'Abra(ha)m, de Jésus (en tant que fils de l'homme).

Soyez sauvé-e ! Il dépend (aussi) de vous...

______
* Cette histoire ici

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche