Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 09:07

 

 

 

Après ce que rapporte pour février et mars un article précédent, voici les principales informations significatives des mois d'avril et mai (2017) :

 

- 3 avril 2017 en Russie : un terroriste se fait exploser dans une rame du métro de Saint-Pétersbourg : 14 morts

- 7 avril  attentat de Stockholm (Suède) au camion-bélier : 4 morts et 15 blessés. 

- 9 avril, en Egypte : Église Saint-George de Tanta, à une centaine de kilomètres du Caire. Une explosion fait 27 morts et 78 blessés.
Peu après, un autre kamikaze déclenche sa ceinture d’explosifs, à l’entrée de l‘église Saint-Marc à Alexandrie. Bilan : 17 morts, dont quatre policiers, et 48 blessés.

- début avril en SYRIE : nouvelle attaque contre la population à l'arme chimique. Initiative du gouvernement syrien ou des rebelles ? Les deux ont déjà sévi de la sorte, et dans ce "jeu" des psychologies autant manipulées par les démons que par des haines personnelles ou la soif du pouvoir, il est bien difficile de connaître la vérité.
Dans tous les cas, le fait que les chefs principaux des nations condamnent ce type d'armes, incite à croire qu'on a bien affaire à des initiatives initiées au-delà même de l'homme.

- Syrie encore : 15 avril, 126 personnes tuées, dont 68 enfants, dans un attentat-suicide à Rachidine, une banlieue rebelle de la ville d'Alep.  

- 20 avril 2017, Paris attentat aux Champs-Élysées : 2 morts. Un homme armé d'une kalachnikov tire sur la police, tue le conducteur d'un fourgon et blesse deux autres policiers et une passante, avant d'être abattu.

- 22 avril, attentat en Afghanistan : au moins 100 soldats sont morts ou blessés dans l'attaque d'une base militaire.

- 22 mai 2017, attentat-suicide à Manchester, à la sortie d'un concert : 1er bilan 22 morts et des dizaines de blessés gravement atteints. Les démons ne revendiquent pas plus cet attentat que les autres, mais ce sont eux, via l'islamique fondamentaliste que Daesh fonde sur le Coran, qui frappent les hommes/femmes/enfants dans la mesure où on continue par nos comportements à leur accorder des droits sur nos vies.

- Une quinzaine d'attentats déjoués depuis 4 ans en Angleterre. On peut s'offusquer pour ce qui arrive (à terme), mais on peut aussi voir une protection active de Dieu quand les projets iniques sont déjoués à avant d'exploser, ou quand des personnes échappent plus miraculeusement que d'autre au pire.

- crise militaire, politique, sociale, humanitaire s'installe durablement en République Centraficaine On en parle moins, mais des foyers de guerre, d'insurrection, de corruption, d'appauvrissement, ne cessent d'ensanglanter la planète. Les effets sont si cruels, si vastes et conséquents, qu'on est amené à bien voir combien le coeur de l'homme (même rendu intelligent par une certaine instruction), est partout mauvais, souvent en proportion de son pouvoir.
C'est sur la cupidité et incroyance, sur la quête de l'intérêt personnel et/ou du plaisir égoïste, que les esprits célestes dépravés par leur chute peuvent venir se greffer sur les âmes humaines, dans les coeurs de chair, dans des osmoses qui ne permettent même pas que nous distinguions une frontière entre les personnes humaines et ces personnes spirituelles dénaturées en elles ou sur elles.

- Vendredi 26 mai en Égypte : un bus transportant des chrétiens coptes pris pour cible par des terroristes de Daech. 28 morts dont de nombreux enfants, 25 blessés.

La puissance surnaturelle ainsi manifestée se voit d'autant plus qu'ici ou là on peut aussi remarquer combien ceux qui sont sensés être les autorités de ce monde (présidents de république, rois, gouvernements, O.N.U. ou autres) sont paralysés, impuissants... sauf lorsqu'ils recourent à la même violence armée - ce qui fait que dans dans tous les cas, ce sont les démons qui nous hait et veulent nous dominer ou tuer qui gagnent...  

L'actualité locale ou mondiale montre sans cesse le haut de l'iceberg des activités de personnes humaines démonisées. On se (re)met, (r)appelle à prier (#PrayForManchester), ce qui est bien un effet positif du mal que Dieu permet. Mais on vit largement cela comme une fatalité incompréhensible. Car va-t-on pour autant chercher à savoir ce qui se passe réellement dans notre monde !? Va-t-on rester seulement comme cette femme en larmes qui dit "Je ne comprends pas. C'est quelque chose d'impossible à comprendre" !?
Impossible oui, si on occulte le versant spirituel de notre monde. Mais très compréhensible dès l'instant où on sait qu'il y a dans l'invisible à nos yeux des entités d'un univers fait de deux sphères de vie : une Divine, et l'autre démoniaque, satanique.

Faute de ce regard qui éclaire les scènes les plus terribles, les psy réduisent les réalités ou perceptions démoniaques à des peurs (personnelles, ancestrales, inconscientes, à dépasser), des fantasmes, des cauchemars sans rapport avec notre actualité...
On a même encore du vocabulaire de ce genre de réalités spirituelles, mais en ayant perdu la réalité qui en est l'origine. On parle de "vieux démons" dont se défaire. De quelqu'un qu'il a un "mauvais esprit". De danses endiablées. De diabolisation ou dédiabolisation.
Concernant les enfants ? "C'est un vrai démon" ! "Il a le diable au corps" !... Des groupes musicaux, notamment où les drogues aident bien à l'inspiration, font souvent référence aux démons. Mais on en parle comme un enfant emploierait un mot, à propos ou hors sujet, sans savoir ce qu'il signifie ou définit réellement.Aussi, plutôt que de façonner sans cesse de nouveaux concepts controuvés - qui ne font que compliquer encore un peu plus la compréhension du Réel -, on ferait bien de chercher quelles réalités sont effectivement à l'origine de certaines manifestations, d'événements, de propositions comme encore de certains mots (Dieu, Satan(isme), occultisme, démon, esprits...) bien trop vite bannis de notre vocabulaire voulu moderne... mais surtout essentiellement appauvri., et 25 blessés....
 

DISTINGUER NOS PEURS (PSYCHIQUES) DES PRÉSENCES (DÉMONIAQUES)
Les matérialistes, psy compris souvent, veulent ramener (réduisent) la réalités du monde des esprits et les entités qui le composent, à la dimension, psychique, intérieure, de peurs qui nous habitent.
Si on a des peurs, des angoisses, si on fait des cauchemars, si on sent des présences dans certains lieux (privés, publics, chez soi), c'est, disent-ils, l'expression d'impressions/inscriptions ancestrales qui marquent nos inconscients depuis l'aube préhistorique de la vie et paraissent parfois pour une raison ou une autre.

Bien sûr que des peurs nous habitent, patentes ou latentes, dont les effets peuvent être positifs (avertisseur) ou négatifs (qui provoquent de mauvais comportements - actifs ou réactifs). Mais ce regard donne une vue étriquée du Réel, qui ne permet pas d'approcher et de définir tout ce qui est, empêchant de comprendre et d'être efficacement présents contre cet hydre multicéphale qu'on ne peut qu'appeler "le Mal".

La réponse spirituelle qui consisterait à admettre ouvertement une réalité vivante de dimension (surnaturelle, supérieure) distincte des nôtres (matérielles et psychique), induirait l'admission qu'il peut, de la même manière qu'il y a des entités invisibles maléfiques, aussi y avoir un Dieu véritable qui existe, à l'origine de l'univers, de l'apparition de la vie sur terre, etc... Et cela nous dérange !
Parce que cela nous remet en cause (plus que sur les plans de la logique, du sens ou même des observations psychologiques) dans nos pratiques individuelles ou collectives les moins claires, qui sont sans doute les plus personnellement intéressantes, mais surtout les moins honnêtes... Jésus l'a dit ainsi (versets 18 à 21)

Pour ma part, les expériences conscientes ne manquent pas, avec Dieu et avec des démons. Discerner comment paraissent, agissent, se reconnaissent et l'Un et les autres s'apprend, s'observe, permet d'agir et/ou de réagir.
Aussi n'est-il pas question de réduire notre entendement et perception du Réel à une vue purement matérielle ou seulement quelque peu psychologique. Cela est insoutenable ; on ne peut rester sans voir des faits qui ne cadrent pas avec l'athéisme et la seule matérialité ; avec des "anomalies" (comme on dit en science) de la modélisation impie ou agnostique de l'être humain.
Si on est honnête en soi-même et qu'on s'intéresse et étudie un peu dans cette dimension tels aspects, situations ou événements - en fait tellement nombreux et variés -, on ne peut que commencer à apercevoir et même voir : des causes (surnaturelles), à partir de leurs effets (hors de la commune mesure et d'une morale objective).

L'actualité ne manque donc pas, et va de plus en plus nous apporter, de ses effets sidérants, traumatisants, irrationnels, capables de faire trembler notre coeur ou chavirer notre entendement ordinaire. Comme aussi - étant donné ce que nous sommes -, capable d'aspirer notre attention, d'un effet curieusement attractif sur notre naïveté et/ou fonds malsain : la vue du sang, de l'accident, l'annonce d'un attentat... peut remuer en nous notre être dénaturé, lui-même adamiquement accidenté, jusqu'à la fascination.

Sous nos yeux, au jour le jour, les médias nous apportent donc ce flot d'informations... à décrypter. Qu'en voyez-vous ? Et tout près de vous, en entreprise ou dans notre propre maison, dans nos relations les plus obligées, est-ce naturellement l'harmonie, la douceur, des échanges faciles, l'entente cordiale ?...

Tous nos problèmes ne visent au plus profond, dans la pensée de Dieu, qu'à nous mettre en lumière nous-même : ce qui nous régit, ce qui nous fait réagit, en quoi on est habités par des peurs, mais aussi peut-être déjà habités ou oppressés par un esprit destructeur, pervers, manipulateur, qui oeuvre comme un ver dans une pomme.

Parce que sur la base de ce que nous sommes génériquement, personne n'est à l'abri de laisser du mal grandir en nous - à partir du mépris, de la médisance, de la calomnie, de l'orgueil, de l'amertume, du non-pardon, de la jalousie... Personne n'est à l'abri, sauf à trouver en Christ cet unique abri dont on ait besoin pour être gardés et devenir des instruments de paix et de justice, plutôt que de rester (exposé à être) des instruments de querelles, de divisions, de tromperies, d'injustices, de souffrances.

Psaume 91
"Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant.2 Je dis à l'Éternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !3 Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages.4 Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour,6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.7 Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint ;8 De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.9 Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite.10 Aucun malheur ne t'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ta tente.11 Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ;12 Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.13 Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon.14 Puisqu'il m'aime, je le délivrerai ; Je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom*.15 Il m'invoquera, et je lui répondrai ; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai.16 Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut."

Couvrez-vous ! Pas forcément comme on vous dit pour pratiquer le mal sans risque. Plutôt spirituellement, car il nous est dit que "le diable rôde comme un lion rugissant cherchant qui il pourra dévorer."

Soyez béni-e.

________
* Lien sur le nom de Dieu 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche