Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 07:54

"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire."
G. Orwell (1984)

 

Attentats : Sidération, Hommages et État d'urgence !
D'où viennent les pires violences et la multiplication des tentatives
et actions assassines ?
Fermés aux sphères célestes, on ne peut comprendre
et on reste d'autant plus vulnérables...

 

Je commence cette série en FRANCE - FEVRIER-MARS 2017 : Affaire Troadec - Lycée Suger de St-Denis (93) - Lycée A. de Tocqueville de Grasse (06) - Garges-lès-Gonesse et Orly - Émissions TV - Beaumont-les-Valence

Les faits induits par - ou témoins d' - une activité démoniaque ne manquent pas. Ils remplissent les magazines comme les journaux et autres émissions télévisés ou radio. Sans être exhaustif, je vais ici rapporter ceux que je verrai, afin que lecteurs et lectrices intéressées arrivent (si ce n'est encore fait) à percevoir combien les démons, autant que Dieu, sont des réalités manifestes, agissantes et imposantes,  de notre monde.
Il nous est avantageux (personnellement et collectivement) de les reconnaître en tant que principaux auteurs ou acteurs d'événements qui nous scandalisent, qu'on ne comprend pas (sidérants), qui font peur, font monter la haine ou du racisme, même qui nous séduisent, jusqu'à pouvoir impulser notre sexualité ... dans tous les cas qui devraient mieux nous interroger sur ce qui fait les grands tenants et aboutissants de notre monde.

La Bible en parle en plusieurs endroits d'une manière claire, notamment pour qu'on y croit afin de les "voir" - par leurs effets -, pour moins se comporter entre nous en ennemis, pour mieux gérer donc votre propre existence comme nos relations inter-personnelles :
"Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté."

Avant de développer davantage sur le thème, je vais noter au fur et à mesure à partir de cette mi-mars des faits qui laissent voir l'empreinte d'entités maléfiques sur des personnes en des événements connaissables par le plus grand nombre parmi nous :

Février-mars 2017 :
- Affaire Troadec,
où comment un couple qui est ou se croit victime d'injustice au sujet d'héritage bascule dans un quadruple assassinat barbare. Injustice réelle ou fort sentiment d'injustice sont propices à nous laisser prendre par des pensées - d'abord personnelles - de plus en plus sombres, obscures, haineuses, vengeresses.
Elles attirent un ou plusieurs démons qui viennent se greffer sur l'âme et amplifient la pression. Jusqu'à ce que l'homme passe d'un scénario psychique accepté aux actes qui le matérialisent. Il massacre là, découpe et enterre 4 personnes de sa proche famille...

Les détails sont nombreux dans notre actualité qui plaident pour la réalité d'une influence démoniaque qui devient jour après jour de plus en plus déterminante du comportement d'un nombre croissant de personnes.

- Série d'émissions "SOS ma famille a besoin d'aide" sur NRJ 12 et NRJ Play. Les émissions que j'ai vues ont régulièrement présenté des scènes conflictuelles entre personnes d'une même famille qui sont typiques du processus : mauvaises pensées et paroles initiales irrespectueuses > qui ouvrent accès à une ou plusieurs présences démoniaques qui prennent le relai > provoquant bientôt des mots plus hauts et plus verts que les autres, des gestes et un comportement physique qui ne trouvent plus en soi la moindre force d'opposition. On est commandé par le ou les démons qui sont devenus les maîtres oppresseurs des lieux et des relations...

- Lycée Suger à Saint-Denis (93) ; Heurts dans et près du lycée ; fumigènes qui font évacuer l'établissement, policiers caillassés, poubelles incendiées et mobilier urbain détruit : 55 jeunes placés en garde à vue... Violences apprises en classes ?... Où ?... qui se débrident selon quel mécanisme ?...
Et qui croit déjà pour lui-même - pour chercher les solutions là où elles se trouvent - que de ce que nous sommes de vulnérable au mal, on peut basculer selon des circonstances, sous une menace et des directives d'ordre satanique ?
L'ignorance produit des proies.
La Bible donne des lumières : "
Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise : C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.15 Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort."

- Deux personnes égorgées le 17 mars dans une cour à Paris (XIe) par un des leurs radicalisé. Son état le fait transférer en psychiâtrie.

- Fusillade dans le lycée Alexis de Tocqueville à Grasse (06) par un élève (de 16 ans) entré dans l'établissement "lourdement armé" : fusil à pompe, armes de poing et un engin explosif artisanal. (Par miracle !?) seulement quelques blessés...

- 19 mars, moins de 3 jours après, un homme sort de ses gonds autour de Paris. Il ouvre le feu sur des policiers à Garges-lès-Gonesse, vole une voiture et se rend à Orly où il est abattu avant un nouveau carnage projeté.
Des pensées religieuses malveillantes ont ici servi ce dessein criminel.

- 22 mars : Nouveau drame en France : 5 morts par tuerie, masqué par l'attentat londonien du même jour (4 morts et + de 20 blessés). C'est dans la Drôme, à Beaumont-les-Valence, qu'une famille est anéantie par le père : il tue sa compagne (avec qui il était question de séparation) et les 2 enfants qu'elle avait d'une autre union, et encore son propre fils de 5 ans. Il se suicide ensuite sous les roues d'un train.
Il faudra bien finir par voir que la libération sexuelle et des mentalités au profit d'unions qui ne sont que "des bouts de chemin", qui favorisent l'infidélité et empêchent la construction de foyers stabilisés par l'homogénéité, est un leurre de progrès social et personnel et un fléau... montant.

Pour avoir était moi-même, avant ma découverte de Dieu, à vivre un foyer dissolu, je me suis retrouvé un jour de peur avec un pneu de mon véhicule coupé au couteau accompagné de méchantes menaces nées de l'injustice et de la jalousie.
Pire, quand parut une autre fois un grand couteau de cuisine au milieu d un tourbillon de folie - je ne connaissais rien alors des démons, mais leurs présences qui agitaient tout dans la maison étaient si tangibles que la peur et le sentiment d'être tout à coup complétement dépassé submergeaient tout. Sous le prétexte - juste - que je préférais mon fils au sien, elle s'était enfermée avec le sien et menace de suicide dans une chambre.
Je loue Dieu de ce qu'il m'a vu dans mon inintelligence du monde et trouvé alors que j'étais sur ce chemin de mort.

- Pédophilie : Émission CASH sur l'A2 du 21 mars.
Cette émission cible la pédophilie dans l'Église Catholique, une des religions émergées de l'Évangile... qui les condamne toutes en tant que moyen d'accès au Dieu véritable !
On connaît le thème. Mais ce qu'on ne voit pas - même et surtout dans cette Église, c'est le rapport entre la sexualité ainsi dévoyée et la réalité des démons. Car c'est là encore une causalité à mettre en lumière, que des dérives sexuelles et l'activité démoniaque. Chaque fois qu'il y a compulsion, addiction, dépendance au point où c'est 'plus-fort-que-moi", il y a au minimum une faiblesse charnelle, qui va, par quelque répétition de pratique, s'amplifier par une "greffe" démoniaque sur (oppression)- voire dans (possession) - la personne...

Si cette émission vise à traquer le curé (= faire perdre la foi à ceux qui voudraient croire ou qui ont une foi mal établie), plus qu'à traiter le sujet de la pédophilie, c'est une mauvaise disposition d'âme ou de coeur qui ne peut pas permettre une édification quant à la réalité du problème. C'est comme si l'on ne parlait que de la pédophilie chez les enseignants. Une branche étant visée - plus qu'une autre, on perd l'impartialité qui seule peut aider dans la compréhension.
C'est que la pédophilie se déploie à couvert (réellement et possiblement) un peu partout où des adultes sont en relation avec des enfants. Il y a (eu) de telles forfaitures parmi les enseignants, avec des maîtres-nageurs, dans divers clubs sportifs, dans des centres de vacances... C'est un aspect d'une dérive bien plus large qui comprend le viol et le harcèlement sexuel sur adultes, comme il s'en trouve presque partout (parmi les élus, sur les lieux de travail, sur la toile, dans les rues...).

Là aussi la croissance du phénomène doit interpeller. Et pour en traiter il ne faut pas en négliger quelque aspect - qui bien sûr sont les plus dérangeants : c'est de notre nature adamique déchue de préférer jeter des pierres à des coupables découverts qu'à avouer ses propres pratiques peu avouables envers quoi on est plus indulgent.   

 

Les démons se donnent des spécialités, autant sur fond athée que sur fond religieux. Cela va du côté blanc d'esprits séducteurs qui veulent transmettre cette capacité inique à quiconque veut profiter des autres, au côté noir des esprits pleins de haine, de jalousie, vengeurs, qui repèrent des humains laissant de tels sentiments grandir dans leur coeur.
Jésus a dit que nous avons à (désirer, vouloir et pouvoir) aimer Dieu ET s'aimer en famille les uns les autres, ET aimer son prochain quelconque ET s'aimer soi-même, si on aspire à s'approcher de Dieu et voulons être protégé de manoeuvres démoniaques à notre encontre (activées par nous ou contre nous).
"Si quelqu'un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine.27 La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde."

Avec les esprits démoniaques, tout est question de mises en oeuvre de rapports de forces : forces physiques violentes, destructrices, irrépressibles - forces psychiques de séduction, intimidation, manipulation - force psychique ou spirituelle de (fausse) compassion, de persuasion, de pouvoir occulte, mysticisme...

Il y a trois méthodes pour intervenir contre les démons en vue d'en libérer les personnes dont ils ont pu prendre le contrôle (par tentation et oppression ou possession) :

a) Comme dans cette émission de NRJ 12, une tierce personne va paraître comme une nouvelle autorité possible. Si on se soumet à ses instructions, si elle manifeste du calme, de la patience, de la compassion ou une attention psychologie acceptées, l'autorité démoniaque cède du terrain et va bientôt ne plus avoir d'effets sur la ou les personnes dont elle avait pris le contrôle.

C'est le même processus quand quelqu'un en difficulté se place ou est placé sous une autorité médicale, notamment psy.
Globalement, la mise au large dépend des moyens mis en oeuvre pour opérer le changement d'autorité. Dès lors une libération démoniaque tient dans la mesure d'une dépendance autre : médicaments ou autres thérapies, personne d'un médian (psy, médium, séducteur, charlatan, gourou, objet bénéfique d'un amour...), suivi, pratiques répétitives, hospitalisation...
La question se pose ainsi : Entre deux maux (deux dépendances) quel est le moindre, le moins dangereux pour soi et pour autrui ?...

Quelqu'un vient-il à changer de lui-même un traitement prescrit, un rituel ou une expression convenue, et l'activité maléfique mise en échec mais non éloignée pour autant peut soudainement reprendre le dessus*...
Si de telles forces sont ainsi réduites ou disparaissent, des effets démoniaques, à quoi peuvent s'ajouter des effets secondaires d'un traitement ou d'une prise en charge, peuvent grandement amoindrir la personne dans telle ou telle de ses capacités...

à suivre...
_______
* C'est que les démons s'acquièrent des droits sur nous. Ce peut être à partir d'un tempérament naturel (héritage physique ou psychique) qui va leur permettre de nous tenter dans un domaine où l'on est ainsi charnellement vulnérable (versant violence ou fourberie par ex.). Succomber à une tentation, c'est commencer à ouvrir un droit à un démon, et on ne sait d'autant moins jusqu'où cela peut aller, qu'on est ignorant de ces réalités.
Ce peut être à partir de comportements acquis, dont on est plus personnellement responsable, qu'on ne soit laissé entraîner par d'autres ou pas. Les choses ne manquent pas qui peuvent ouvrir nos existences et soumettre notre liberté à des dominations spirituelles mauvaises (alcool, drogue, vol, biens mal acquis, viol, rapt, orgie, occultisme, spiritisme, idolâtrie, pédophilie, manipulations, idéologies, religions, inspirations...).
Si ce qui est à l'origine d'un droit acquis par un démon - une faute (péché) réitérée à l'encombre de la conscience, une bévue, une ignorance... n'est pas vu comme mal et confessé en tant que tel, même mis momentanément en échec, il peut revenir, ou d'autres...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche