Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 11:58

Si Dieu ne s'était révélé,
je serais resté mû par des déterminismes innés et inculqués
qui n'ont vertu que de nous accidenter toujours un peu plus,
sans recul pour voir de manière globale,
sans approche pour discerner des points significatifs (signes),
laissé inachevé en un chantier sans queue ni tête,
mort au devenir le meilleur...
qui peut s'atteindre par Grâce et une avancée authentique (ou inversement).

¤

Les animaux sont faits de déterminismes (dits) naturels. Et pour eux, cela marche plutôt bien...

Les êtres humains ont été faits plus libres, puisque capables de se donner les uns aux autres des déterminismes culturels.
Et pour nous, ça marche plutôt mal !

Parmi les pires animaux sauvages, lesquels ont plus que nous la capacité de meurtre, de filouterie, de démolition de son environnement, d'exploitation de son semblable, de barbarie... ?
 quoi est du ce mal ? ... et l'aveuglement qui va avec ?

L'homme moderne avancé en culture crie encore : Vive l'autodetermination de soi ! Mon corps m'appartient ! Mon âme, j'en ai pas !...

Et l'homme post-moderne ? Incroyant ou partagé, bipolaire (exalté ou déprimé), largement insatisfait, cherche à inventer, en solution buvable allégée, sous-cutanée ou aisément cérébralisable, toujours plus de déterminismes culturels dont s'affubler.
Cela
a) au lieu d'admettre le fond de notre inhumanité, notre misère - toute personnelle et par conséquent collective -, impuissance à nous construire et à bien gérer la terre.

Nous voilà Homo sapiens-sapiens-sapiens*+ - pour reprendre (ironiquement et significativement) la phraséologie évolutionniste - redevenant homo erectus**.
Dans le même temps que la désolidarisation de l'articulation naturelle liant fonction sexuelle et procréation, apparaît progressivement une culture toujours plus mortifère. Une sorte de persistance inéluctable dans la voie de notre extermination, signant et cosignant un peu partout des arrêts de morts imminentes.
Par compensation (principe typiquement humaniste) on se veut protecteur de la nature, la destruction d'un oeuf d'aigle, d'un bébé phoque ou la cueillette de certaines plantes étant sévèrement punies.
Parce que notre conscience toute perso est tourmentée, nous tient par un juste sentiment de culpabilité. Mais se faire grâce à soi-même, est une fausse solution, illusoire, jamais longtemps apaisante : de l'anesthésie à l'euthanasie de notre conscience où est la ligne blanche (ou verte ou rouge) ?
Or Satan et ses démons actifs parmi nous dans l'invisible, veulent cette mort, qui leur permet de faire même possiblement d'un citoyen lambda (ordinaire, apparemment au-dessus de tous soupçons, socialement intégré, "de souche" ou de l'immigration) un terroriste ou un famillicide (il faut bien inventer le mot), un suicidaire ou autre agent de maux "éclatants" ou des plus subtils (manipulation, propagande, arnaque...). 

b) Ces évolutions non-naturelles s'amplifient à notre encontre, sauf, avant que notre entêtement obscur ne devienne plus cuisant encore, à considérer personnellement la venue ou le retour à Dieu comme l'ultime recours en grâce.
Comme le moyen de notre préservation (présente et éternelle) et réformation (psychique et spirituelle) toute individuelle.

... Encore faut-il qu'on soit suffisamment lucide sur soi, se jugeant parvenu au bout de nos tentatives d'y arriver - arriver à quoi ? - par nos capacités propres... ou pas propres du tout.

Avec un peu d'humilité et les moyens utiles nécessaires***, on commence par balayer devant sa porte. Ce qui demande qu'on voit dans quel état est le devant - et le dedans - de notre porte.

"Malheur à vous (tous) hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d'ossements de morts et de toute espèce d'impuretés."

"Jésus leur (nous) dit : Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller ? 19 Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments. 20 Il dit encore : Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme. 21 Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, 22 les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. 23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme."

Et balayer devant (dans) sa porte, c'est entretenir régulièrement un état de propreté, comme on a à veiller sur les niveaux de notre voiture, sur les mauvaises herbes dans notre jardin, sur le sérieux de notre travail...

¤

Pourquoi n'enseigne-t-on pas ces vérités basiques, fondamentales, primordiales, à l'école de la république ? En quoi la laïcité est-elle tenue de soustraire les élèves - comme les enseignants, dans leur formation formatante - aux vérités de base de la connaissance de soi ?
Pourquoi écouter et enseigner Rousseau***** qui déclare l'homme bon par nature, plutôt que d'enseigner en se fondant sur l'observation de soi-même et les apports de Christ comme le rapportent Marc et la Bible ?
Pourquoi enseigner Nietzsche qui n'arrive pas à triompher des tourments de sa propre âme jusqu'à finir dément dans un asile ?
Pourquoi, là où doivent être alimentées la réflexion et l'intelligence par la découverte du sens, enseigner l'existentialisme de Sartre (ou de Camus) alors qu'il a conclu lui-même que sans Dieu, sans raison d'être, l'univers entier et toutes ses parties n'est qu'absurdité ? 

Bonne réaction. Demandez à Dieu qu'il se révèle à vous.

______________
* sapiens latin signifiant savant, raisonnable, qui a démontré de l'intelligence

** erectus signifie dressé, debout, d'où érection...

*** moyens utiles nécessaires à un retour à Dieu :
- la connaissance selon Dieu : Paroles de Jésus et d'autres témoins**** innombrables de la véracité de ses paroles, soit tous les écrits et autres messages audio ou vidéo en nombre incalculable, anciens et récents, qui ne sont pas en contradiction avec ce que Jésus est venu dire,
- et la foi en la rédemption offerte par Dieu aux pécheurs/pécheresses repentants.

**** mon témoignage

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche