Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 07:19

 

L'amour me semble l'essentiel du contenu de notre existence, de notre âme.
La séduction en est une terrible imitation.
Pour ne pas se tromper et être trompé, nous devons avoir aussi
l'amour de la vérité.

 

Ce qui ressort - comme un ressort ! - des élections 2017, c'est un enchaînement de faits tellement inhabituels qu'on peut parler de surnaturel (ce qui est au-dessus du naturel) !
1 - Voilà qu'en à peine une année un parti politique naît, et son fondateur - moins de 40 ans - devient Président de la République Française !

2 - Dans le même temps, paraissent comme sortant d'un chapeau magique des centaines de candidats à la députation, souvent jeunes, sans expérience politique, qui se font élire au point d'obtenir au Parlement la majorité nécessaire à la mise en oeuvre des lois du nouveau gouvernement - lui-même tout aussi étonnant dans sa formation !

3 - Le 11 juin 2017 le Parti Socialiste français créé le 11 juin 1971 - vous avez dit Hasard !? - reçoit la dernière pierre de sa lapidation*.

Le bipartisme de fait saute avec aussi la fonte des neiges (avérées non éternelles) de la Droite comme on dit. Le changement des étiquettes n'a plus suffi.

4 - De droite et de gauche donc, les vieux pachydermes de la politique sont éjectés - avec ou sans parachute doré -. Un jugement (de Dieu) sans appel, de leur privilège rempli de vacuité plus que de bons et loyaux services !
Ce verdict d'En-haut s'est fait par un... curieux cumul :
- de l'action - et surtout l'inaction, le ras-le-bol démocratique,
- de la limitation à 3 mandats semblables successifs - Beau coup de Jarnac monsieur Macron !,
- et de la... peur - oh que oui ! - pour certains d'avoir à affronter bientôt la loi de moralisation.
D'où le proverbe consolateur, après tout, "Pour vivre heureux vivons cachés"...
En tout plus de 200 places ! furent laissées quasiment vacantes pour qu'en toute démocratie s'en emparent, sans trop d'efforts, de jeunes loulous et louloutes qui marchent dans la combinación.

Tout cela est très concret, visible, audible, qu'on connaisse ou pas ce qui se passe dans les coulisses politiciennes. Mais encore ?

EN QUOI SURNATUREL ?
Dire surnaturel, c'est bien invoquer une dimension du Réel qui n'est pas de l'ordre du visible immédiat, ni de nos psychologies, mais de l'ordre spirituel - des esprits (voir d'autres articles si vous êtes nouveau à suivre ce blog).

¤ Surnaturel pour ne pas dire surréaliste : mais la pensée n'est pas la même. Car en toute réalité, il y a du travail occulte dans l'air ! Je veux dire que des esprits (De Celui de Dieu aux démons les plus filous), dans les lieux célestes et sur la terre, s'activent à l'avancement du projet de Dieu et de celui de Satan qui vise à s'arroger enfin la plus grande emprise planétaire jamais réalisée sur notre genre.

On appelait cela empire, impérialisme ; c'est devenu Mondialisation. On fustige les colonisations, mais vers quoi va-t-on avec cette pensée !?... On comprend que faire de la planète un seul empire, ne peut s'opérer que par des changements/renversements structuraux fondamentaux. Par des ébranlements, déstabilisations, brassages, brouillages... rendant acceptable l'implantation d'une pensée unique (dans les âmes), et d'une puce micrométrique, RFID "Radio Frequency IDentification", en français "Identification par Radio Fréquence" (sous la peau) comme elle existe déjà et a été annoncée depuis longtemps dans l'Apocalypse.

En fait de renversement, il y en a toujours dans les deux sens :
     - Pour détruire, déconstruire - détricoter façon Alzheimer, en coupant certains ponts de la mémoire, en dépouillant d'une certaine identité... en vue de mieux assujettir...
Ce qu'a fait notablement François Hollande et ses équipes, avec éclats ou en catimini, de la loi désolidarisant l'alliance maritale du genre à la place donnée à l'école à une étrange approche de la sexualité (dès les petites classes) et de l'Histoire ;

     - et pour juger, sanctionner, jugements divins que peuvent exercer, en justice et/ou de manière inique, via les hommes ou sans intermédiaires, les démons, selon les droits que nous leur accordons par nos mauvais choix et comportements.
Ce qui est arrivé en retour au même F. Hollande, humilié et destitué, et autres socialistes solidaires et à l'entité spirituelle initiatrice du socialisme*.

¤ Surnaturel également, qu'avec son mouvement dissident (En marche), le fils politique de F. Hollande et du PS déconfiturés leur succède ! La même pluie inappropriée a trempé dès leur début les deux présidents ! - preuve que nos mises en scène ne peuvent avoir la main sur tous leurs éléments incontournables -. Il est bon d'apprendre à lire ce qui est signe, ce qui donne le vrai relief du champ des actions dans lequel nous sommes.

Ainsi, plutôt qu'une mortelle sélection naturelle pour le PS, on peut voir une mutation (comme mute un virus). Donc une continuité, ce qui est évident sur le plan le plus décisif des temps dans lesquels nous sommes, savoir la progression mondialisante en vue de la mondialisation. Entre évolution et révolution, il ne faut pas tomber dans l'amalgame** !...Entre être élu pour gouverner la France et se sentir pousser à organiser une gouvernance mondiale, faut pas se tromper. Même Trump est en train de s'y trumper !

De fait la fin de la force démocratique coïncide avec la fin du souverainisme national. La Bible parle en l'espèce explicitement, depuis deux millénaires, d'une fin du "temps des nations". Surnaturel n'est-ce pas !?
Reste à voir comment les british vont être contraints de prêter allégeance à la machine mondialisatrice ("La bête montée de la mer" dit la Bible, Big Brother dit George Orwell dans son 1984) ?...

¤ Surnaturel qu'avec 28,21 % des 47,62 % de votes exprimés - soit moins de 14 % des inscrits (6 390 797 sur 47 571 350) -, un parti qui n'en avait pas un ! obtiendra entre 300 et 400 sièges sur 577 ! Et va donc gouverner l'Hémicycle les mains libres !

Notons encore un fait intéressant : Marine Le Pen avait obtenu 10 638 475 voix à la Présidentielle. Son camp ne totalise plus que 2 990 454 voix à ce 1er tour des Législatives. De fait elle et son parti ne peuvent guère espérer qu'une poignée d'élus à l'Assemblée Nationale.
Pourquoi là aussi un revers de main aussi sensible ?
La Bible dit que "l'arrogance précède la ruine".
Or, lors du dernier débat qui opposa cette candidate au désormais président, elle se montra arrogante, prétentieuse, prenant de haut ce jeunot qui n'allait quand même pas faire le poids dans la balance électorale ! Était-ce elle, ou une stratégie de campagne... façon Trump ? Les français ne sont pas les américains. "Et l'orgueil précède la chute."

¤ Surnaturel qu'on soit une nouvelle fois dans une élection par défaut ! Par quel défaut ?
     - En traitant notamment les 7 679 493 de français ayant voté FN au 1er tour de la Présidentielle -  10 638 475 au second tour ! - de non-républicains, réac', voix dangereuses pour la France !
Il y avait là d'autres manières d'être meilleur !
     - En sabordant - Dieu sait qui s'y est acharné !? - la crédibilité de François Fillon qui avait toutes les chances, sans mise en examen, de devenir le Président.
Mais là il n'y avait semble-t-il pas d'autre manière pour paraître comme le meilleur !

"On" est curieusement - surnaturellement si on pense que cette justice est pilotée d'au-dessus même des hommes - plus clément avec M. Ferrand - et d'autres maintenant au pouvoir - que les médias - la média ou médiocratie - ne sabrent pas...
C'est surnaturel aussi en ce sens qu'on sait, mais que les forces de réaction outrée restent muettes (ou tellement marginales)... sauf aux comiques de dire des vérités qui fâchent, mais avec une telle dérision qu'ils ne font que dévaluer un peu plus les autorités au lieu d'interpeler.

¤ Surnaturel aussi que cette "nouvelle vague" de la jeunesse, qui ne dépavent pas Paris pour faire des barricades comme en 68, mais se découvrent si soudainement portes grand'ouvertes pour gouverner le pays !
Sympathique certes, mais la sympathie a des limites - comme on ne l'a pas encore compris avec l'accueil insensé des demandeurs d'asile. (entre autre pour oeuvrer en assos sur ce plan, je peux dire insensé !).

Et la Bible, toujours lumière sur les sentiers de qui ne veut pas marcher dans les ténèbres, de nous dire que l'Éternel-Dieu, dans sa colère, agit parfois ainsi que nous voyons : "...Je leur donnerai des jeunes gens pour chefs, Et des enfants domineront sur eux.5 Il y aura réciprocité d'oppression parmi le peuple ; L'un opprimera l'autre, chacun son prochain ; Le jeune homme attaquera le vieillard, Et l'homme de rien celui qui est honoré..."  Lisez le contexte, il est intéressant de remarquer les similitudes... et de craindre encore la suite si cela est une prophétie qui s'accomplit.
Mais, on sait bien  - sans réagir pour autant - qu'on n'apprend pas des leçons de l'Histoire (même pas de nos propres histoires) ! Pourtant elle est là l'Histoire, à Oradour-sur-Glane par exemple, où le Président, moraliste, fait "devoir de mémoire" et responsabilise - pour ne pas dire culpabilise, écrase - la jeunesse qui va suivre... à qui l'école n'apprend pas le fond, les sources réelles, des problèmatiques humaines ! Les causes de la haine, des guerres, des attentats, des barbaries. Quelle est la véritable "Bête infâme" qui a sévi là en 44 !? Et qui sévit encore et sévira demain ou après-demain - d'autant qu'on ne sait toujours pas qui elle est ! Quelle réalité est embusquée derrière les mots que pourtant on emploie (démon, démoniaque, enfer, diabolisation...), des mots devenus fossiles, déspiritualisés !

Alors s'indigner sans relâche ! Ne pas oublier l'indigne et l'indignation ? Est-ce une arme, et contre qui ? Devenir des combattants contre quoi... si on n'apprend pas soi-même quelle est la réelle face, et les planques et les armes, des ennemis les plus présents et puissants de tous les hommes !

Pourquoi ne pourrait-on pas savoir, puisque l'histoire en parle sans cesse et aussi l'actualité brûlante ? Puisqu'aussi la Bible peut nous y aider, toujours le livre le plus répandu et accessible dans le monde.
Mais il faut vouloir apprendre cette lecture du Réel. Vouloir lire ce qui est écrit noir sur blanc :
"Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice, etc...".

Vérité, justice, amour, joie, bienveillance, maîtrise de soi... La Bible n'est pas un livre religieux ! Si, sa 1ère partie, si on la considère toute seule. Mais elle est un livre pour la moralisation des êtres - non par la religion, mais par la foi (je prépare une étude importante sur cette distinction fondamentale).

ET DONC, DÉJÀ LA MORT DE LA MORALISATION ?
Le mot était trop fort, trop juste, en soi !? On parle donc de débaptiser cette loi pour lui permettre d'être... un peu moins efficace ?!
Un peu mieux subjective, adapté aux concernés !?...

Dans tous les cas, un comportement moral reste effectivement ce qui est bon pour tous, et, qu'on soit croyant-e ou pas, l'essentiel de ce que Dieu attend de tout être humain devenu responsable (à partir de 12-13 ans). Et il n'a pas besoin de relégiférer tous les siècles :
1 - Ses 10 commandements restent un pilier de toute vie relationnelle. Ils ne se résument pas à notre rapport à l'argent !
Ils déterminent l'essentiel de ce qui, dans nos pensées et/ou comportements, ouvre ou ferme la porte à nos maux, notamment ruptures de relations avec nos semblables, et avec Dieu ;
2 - aussi avec notre attention qu'il attire sur des relations possibles néfastes, vis-à-vis de toutes sortes de présences ou forces occultes dont il est parlé ici : Deutéronome 18.

La Bible nous interpelle donc pour nous garder, en vue de notre bien, et nous invite à notre part :  "Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang, en luttant contre le péché."
Voilà qui parle d'une lutte de fond, d'un rapport de force entre le mal et nous.
Les médecins et les pharmaciens c'est bien ; les psy ça peut être bien ; les thérapies et pratiques de toutes sortes... mais la résistance et la victoire sur beaucoup de maux peut n'avoir à passer que
- par un véritable pardon de nos péchés par Dieu lui-même -,
- et par nous, pardonner ceux qui nous ont offensés.
Dans beaucoup de notre mal-vivre, rien n'est plus libérateur, apaisant, tonifiant. Matthieu 6, vers. 9,15.


SOMMES-NOUS LÀ LOIN DE LA POLITIQUE ?
La politique c'est la gestion de la société, ce qui comprend une instruction et une éducation. Et la question Qu'est-ce que le mal ? ne doit pas y être des moindres. Ou Qu'est-ce que le péché (si on n'a pas peur des mots et de leur sens - étymologiquement pécher c'est manquer la cible). Qu'en disent les diverses cultures, qu'en dit la Bible (si on est libre de chercher partout où la question est largement abordée) ?
Pas besoin d'être philosophe pour aborder cette question. A partir de 2 ans un enfant peut commencer à l'entendre et à le comprendre. Même mon petit chat apprend ce qui est mal !...

Le Président n'a-t-il pas entendu dans ses classes le propos et l'à propos évangélique lorsqu'il était formé comme homme par les jésuites (disciples de Jésus et normalement transmetteur de sa "saine doctrine") ?
Ces jeunes qui grimpent avec lui à la verticale sur l'échelle sociale et politique, sans harnais, sans casque, voire en tongues... comment connaissent-ils le bien et le mal ? C'est-à-dire vont-ils discerner des propositions de lois
     - ce qui va permettre un vrai progrès pour notre humanité, vraie reprise du travail, sortie de l'endettement, de l'insécurité, des crises...
     - et ce qui va venir - sous motif de plus encore de libérations pour le bien - plomber le ciel des relances, ajouter aux problèmes, car permettant aux esprits malins d'avancer plus facilement encore leurs moyens de mise en place de leur nouvel ordre mondial*** ?...

 

CAR IL Y A SURNATUREL ET SURNATUREL, DE DIEU ET DES ANGES DÉCHUS
Le surnaturel spirituel frelaté n'est pas seulement lourdement habillé d'une religion, il est parfois aussi fort matérialiste et que trop... déshabillé !
Il peut s'habiller d'un idéal, d'une cause, dévoyé-e bien sûr - ce dont on ne s'aperçoit souvent qu'après, c'est pourquoi on a besoin de l'Esprit de Dieu pour qu'il nous révèle ce qui est caché. (C'est une loi que celui qui est dans un système est le plus mal placé pour juger de ce système).
Et puis, "comme hors système", le surnaturel dévoyé trouve encore sa nourriture et des droits dans nos passions toutes personnelles, égocentrées, dans nos mauvais sentiments invétérés... et de manière prépondérante dans notre ignorance - d'autant plus grande que depuis le XVIIIe siècle la subjectivité (toujours instable, aléatoire, changeante) a été prônée et développée plus que la quête de l'objectivité de ce qui est en vérité, en stabilité, en fond de paix..

De fait, le surnaturel malveillant est à la porte, dans nos rues et dans nos maisons même de plus en plus, pour les démolir, pour nous divertir, pendant que diverses forces de violences et un hypnotisme mortifère avancent vers l'assujettissement concret du genre humain.
Vers des servitudes qui de nos jours sont appelées totalitarisme.
N'est-il pas déjà actif et dominant dans combien de pays ?
a) Pour l'heure encore les démons sataniques les plus puissants se disputent, à qui soumettra à sa toute-puissance et les hommes et les autres démons. Les effets sont ces grands rapports de force ténébreux et sanglants qu'on voit par toute la terre. C'est dangereux mais au moins on voit qu'il y a problème ! - ce qui devrait normalement amener le plus grand nombre à chercher, à sonder le sens du Réel, un peu comme le fait celui, celle qui lit ici. (Jésus parle de "beaucoup d'appelés, et de peu qui s'élisent" en répondant personnellement, activement).

b) Puis un jour, les généraux de Satan s'uniront, par des alliances qu'on verra, dont on entendra parler ; on aura l'impression que la paix sur terre enfin est faite - notamment par un accord entre Israël et les grands leaders arabes musulmans.
Mais ce ne sera que de courte durée....

Comment échapper au mal qui sévit (aussi en nous-même) et qui vient ?... si nous ne savons pas, si nous n'apprenons pas,
- par quelles stratégies les forces du mal s'approchent de nous, perforent nos résistances réflexives ou morales, étouffent nos diverses consciences ;
- par où le mal et les maux arrivent, de quelles images il se pare ?...

"Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance."
Revenir à l'Éternel-Dieu; au Dieu d'Abraham (qui lui donna le bélier du sacrifice), de Jésus (qui fut l'ultime et parfait sacrifice), de Pascal (qui crut, parmi des myriades d'autres, jusqu'à la joie de son salut), au Dieu Sauveur (qui peut encore pardonner les coupables).

Promesses merveilleuses du Psaume 91. La foi véritable est entre autres, capacité à croire = s'emparer personnellement des promesses (et autres paroles) de Dieu, pour lui permettre de les accomplir (rendre actives).

Ma prière : Que la vérité libère et transforme votre existence.
Guide pour votre éventuelle propre prière...

_____________
* Suite à la prière, on avait vu ce parti frappé jusqu'à l'étourdissement aux Présidentielles de 2002 où L. Jospin n'avait plus eu qu'à retourner sur son île dès le 1er tour. Autant on priait, autant rue de Solférino c'était déjà panique à bord, au point où la tradition du repas (fraternel) du mardi a été interrompue, et le parti a appelé à voter Chirac : entre deux ennemis le moindre. En tout cas démonstration de la force réelle des êtres humains contre la peur (en l'occurrence soulevée par Jean-Marie Le Pen qualifié pour la finale)...

** Nous autres êtres humains, ne pouvons toujours faire ou subir que des évolutions - nos révolutions sont en réalité de simples mutations -. Seul Dieu est réellement capable de révolution, de révolutionner nos existences et situations - s'entend en bien...

*** Le "Nouvel..." de la formule n'est pas anodine ! Cela dit bien qu'il y en a eu, au moins un autre avant ! Logique ! Et lequel ? Un ancien qui serait encore aujourd'hui et qu'il faut réformer ? Non, on n'est pas politiquement dans un ordre mondial.
Par contre en effet, il y a eu des empires à vocation mondiale avant celui qui se propose. Il y en eu même 4 nous dit la Bible en Daniel ch. 2, qui eurent vraiment cette vocation de dominer la terre habitée (L'empire babylonien - L'empire Médo-perse - L'empire grec et l'empire romain)... et donc un 5e doit venir...  
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, actualité... bref, un blog qui englobe....
  • Contact

Recherche