Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 10:26

Dans le livre de Job on peut lire que Dieu parle
tantôt d'une manière, tantôt d'une autre.
Il peut parler par les œuvres, belles ou techniques, inertes ou vivantes,
célestes ou terrestres, de sa création ;
par une ânesse ! ce qu'il fit un jour pour être écouter par un prophète partagé ;
par des paroles qu'ils inspirent aux hommes où notre part, dans un monde manipulé et manipulateur, où les mensonges font loi plus que la justice, notre part de personne responsableest de chercher la vérité...

2ÈME  PARTIE
On a vu dans la 1ère partie (
complémentarité du Coran et de la Bible), qu'il peut y avoir deux manières diamétralement opposées de lire les livres fondateurs respectifs que sont le Tanakh (Bible juive), le Coran et la Bible.


Si notre lecture consiste à chercher, comme cela se fait la plupart du temps, à les singulariser en opposant des versets d'un livre à des versets d'un autre, on va à l'encontre de la volonté même de Dieu qui est de réunir sous sa royauté suprême et sa protection tous les êtres humains. 
Cette manière de voir - que j'ai aussi employée dans un temps où j’ai manqué de lumière - vient de 3 choses : Notre condition adamique universelle abîmée et notre force consécutive naturelle personnelle, que peut encore augmenter notre environnement et conditionnement sociétal (culturel et/ou religieux).
Cela nous pousse au sectarisme (notamment à partir de notre orgueil) et à la critique a priori, bien sûr faite à notre avantage. Et on entre ainsi chacun les uns après les autres dans une subtile mais grave dynamique de division et de mort.
Cette compréhension a en effet pour effet de perpétuer notre condition égocentrique qui se double avec certains sujets comme celui-ci, d’un sectarisme communautaire qui ne peut que produire des feux profanes troublants (aussi pour les agnostiques ou athées) ou terribles, qui occultent ou incendient jusqu'au sang.
Alors nous devons tâcher de ne pas exacerber encore ce fond de nôtre être générique où se mêlent en un trouble qui peut être redoutable notre côté peureux et notre côté guerrier.

 

C’est d'un chemin de venue ou retour à la paix intérieure et avec Dieu dont nous avons tous besoin. Dans l’intelligence que Dieu lui-même travaille à notre propre réconciliation (unité en nous-même) et à une réconciliation générale du genre humain, et cela sur la base de ses vérités révélées et rejointes.

Une autre manière de lire qui doit venir supplanter l’ancienne, consiste donc à cherche la vérité et la paix avec Dieu - même si on doit y laisser des plumes en admettant devoir changer une façon ancrée de voir (arbitraire et héritée plus que conscientisée, souvent antinomique avec la spiritualité selon Dieu).
Ainsi est-il possible de découvrir ce que Dieu désire nous enseigner, en prenant quelque recul quant à ce qu'on nous a enseigné et de la manière dont on a cru jusque là.
En ce sens nos croyances, toujours héritées et parfois rejointes sans discernement spirituel, peuvent bénéfiquement être éprouvées sans que la crainte nous empêche des remises en question.

 
Et donc voici maintenant pour un juif qui se respecte et veut avancer dans la vérité des Écritures sans les déformer, quelques éléments et témoignages de comment trouver ce dont nous avons le plus besoin, simplement, en étant sérieux et honnête devant Dieu et avec notre conscience.

LA MESSIANITÉ DE YESHUA À L’ÉPREUVE DU TANAKH

vidéo a : témoignage d'un juif qui naît de Dieu - sous-titré ou > en anglais (7 mn)

vidéo b : approche des obstacles au rapprochement d’une lecture combinée du Tanakh et de la Bible (11 mn)

vidéo c : Témoignage d'un miracle au secours de la foi (6 mn)

vidéo d : Sur la difficulté à croire autrement même si c'est conforme au tanakh (5 mn)

vidéo e : Comment Sabrina a trouvé... (témoignage à lire ou écouter - 5 mn)

vidéo f : un dialogue pour la réflexion (13 mn)
 

Audio : lecture en hébreu du chapitre 53 du prophète Isaïe-Yeshayahu

Observez bien là de Qui il s’agit ? En vous posant la question, si vous croyez comme on vous l’a dit, qu’il s’agit d’Israël en tant que peuple ou nation : Est-ce la meilleure réponse ?
Comment tout Israël pourrait-il tout à coup devenir saint au point d’être « un sacrifice de bonne odeur » agréé par l’Éternel ;  au point de devenir « une victime expiatoire sans défaut et sans tache » immolée et complètement brûlée comme demande le Lévitique pour ôter les péchés ?

Voici maintenant, outre les parallèles qui peuvent se trouver entre Yeshoua et ce que dit le Tanakh, en cliquant ici, les prophéties anciennes accomplies par la venue, vie et mort de Yeshoua-Jésus il y a 2 000 ans.

Shalom. Bonne découverte.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche