Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 19:12

"DIEU EST AMOUR" affirment la Bible et ceux qui vivent déjà quelque peu de la réalité de cet amour immense. Mais vous, l'expérimentez-vous ou voulez-vous l'expérimenter ?

J'ai besoin de me savoir aimé. Pas vous ? Pour moi être aimé est devenu une composante de l'existence.
C'est une prise de conscience qui n'a rien d'inné, mais qui s'est formée au fil d'expériences amoureuses (bonnes, épanouissantes, merveilleuses) et celles aussi (douloureuses, parfois terribles, où le cœur saigne) du retrait de l'amour de l'autre.

De cet genre d'abandon m'est resté des décennies durant, dans un coin du fond de mon âme*, un sentiment confus d'insécurité, une crainte que quand ça va bien l'autre me lâche (pour quelque faute ou maladresse de ma part ou même sans que je sois explicitement en cause).

J'ai ainsi découvert que je suis (qu'on est tous, de manière consciente ou pas) tributaire de l'amour que quelqu'un d'autre peut nous porter et exprimer. Et faute d'être aimé, on est un peu comme une plante non arrosée ou une fleur coupée.
_________________
* Dieu peut changer en nous ce genre de problématique constitutive, mais il nous faut parfois du temps avant de réaliser que tel élément de notre personnalité n'est pas particulièrement nous, notre personne, mais plutôt dans certains cas une excroissance, ou dans d'autres une déficience, un artifice insidieux qui peut être changé pour un mieux en nous-même.

¤

AMOUR ET TRAHISON, LA DOULEUR

Dans la Bible on découvre l'histoire de Jésus trahi par un de ses douze premiers disciples. Cette trahison de Judas va conduire jusqu'à la crucifixion de Celui qui l'aimait et lui accordait toute sa confiance (malgré les travers qu'Il connaissait de lui, dont sa cupidité).

Tous les rejets que nous pouvons subir ne conduisent pas ainsi à la mort : mais certainement à des blessures qui peuvent restées des plaies ouvertes, sensibles, très longtemps, jusqu'à modifier notre relationnel de bien mauvaise manière.

C'est que parallèlement à l'amour - et même en confrontation avec ce sentiment fabuleux, surnaturel -, on découvre aussi que le mal existe, et on cherche à s'en garder, comme on peut : dureté, cuirasse, carapace, blindage du cœur, dérision, dérivatif, stupéfiant quelconque…

Je crois qu'on est tous ainsi de ces accidentés psychiques (dans l'âme) de la vie, qui voudrions bien encore connaître un vrai et bel amour, mais ne savons pas entrer dedans, notamment par crainte d'une infidélité qui fera souffrir encore…

Alors on reste superficiel/le, on traite les choses à la légère, on ne veut pas se laisser enfermer, et casser encore… Bref, on vit en handicapé du cœur, avec tous les comportements-béquilles malsains que cela peut occasionner.

L'AMOUR EST D'UN AUTRE MONDE

C'est que l'amour n'est pas de ce monde. L'amour est un attribut constitutif exclusif de Dieu : Lui seul EST amour. Nous avons à l'apprendre et à le comprendre… et mieux encore à l'expérimenter.

Ce qui signifie que le pouvoir d'aimer et d'être aimé n'est pas en notre possession. C'est une grâce de Dieu que parfois notre cœur peut se mettre à brûler pour quelqu'un d'un vrai et superbe amour – c'est-à-dire un amour sans condition, désintéressé, qui n'a rien à voir avec une séduction derrière laquelle est cachée un calcul, une arrière-pensée).

Cette problématique de notre séparation de Dieu qui est amour - on n'en expérimente plus alors que des jugements - et de notre incapacité à tenir et retenir naturellement l'amour - d'où les ruptures ou les tromperies - vient d'un fait qu'on appelle la chute - une descente et un enlisement terribles du genre humain. Ce que nous révèle en une brève synthèse formidable le 3e chapitre du livre (biblique) de la Genèse.

Tous blessés, mal-réactifs, jamais satisfaits, égocentriques, insatiables, en manque, inintelligents au Réel tel qu'il est, idolâtre, accro à quoi que ce soit…, rien ne nous est plus difficile dans notre monde que d'aimer, de vivre durablement même un amour véritable.

Car l'amour véritable (du cœur) tient de la perfection, de la pureté, de la droiture, de la vérité, du don, de la primauté de l'autre. Il a besoin de justice, de respect, d'une certaine exclusivité. Sinon, oups ! Il est parti – chez l'un ou chez l'autre, ou chez les deux, et on ne sait pas davantage comment réparer que comment préserver.

Ce qui veut dire que pour des gens naturellement égocentrés comme nous (surtout en occident), si aimer peut nous "tomber" dessus à l'improviste de plusieurs manières, continuer à aimer, choisir l'amour comme plus important que tout ce qui vient le contrarier, tient de la force, de la détermination, d'une volonté et d'une intelligence… qui sont loin de nous être naturelles.

PASSER D'UNE EXISTENCE NATURELLE TRONQUÉE À LA VIE SURNATURELLE

Pourquoi a-t-on besoin de Dieu !?

a) Parce que son amour peut devenir constant dans notre existence comme il est écrit ici :
"Étant justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ; 2 c’est à lui que nous devons d’avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu.3 Bien plus, nous nous glorifions même dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la persévérance,4 la persévérance une fidélité éprouvée, et la fidélité éprouvée l’espérance.5 Or, l’espérance ne trompe pas, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné."

b) Parce que son amour – si nous acceptons de faire alliance avec lui dans cet amour – ne nous trahira jamais, mais travaillera toujours à nous amener plus près de son cœur, dans son amour :
"Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine; Dieu est fidèle et ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation, il donnera aussi le moyen d’en sortir, pour que vous puissiez la supporter." 1 Corinthiens 10:13.

Et s'il nous arrive de lui être infidèle (par quelque faiblesse, insuffisance...), il ne nous lâchera pas mais travaillera à rendre notre connaissance du Réel et notre relation à lui plus solide et permanente. Notamment selon que "si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et nous purifier de toute injustice."

c) Parce qu'ayant été blessé/e par une rupture, nous avons aussi besoin de guérison intérieure :
Le prophète Esaïe dit du calvaire de souffrances de Jésus : "Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur Et habitué à la souffrance, Semblable à celui devant qui l’on se voile la face, Il était méprisé, Nous ne l’avons pas considéré. 4 Certes, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé."

Dieu a prouvé là de manière très concrète la force et la détermination par lesquelles il a fait le nécessaire pour que nous puissions le connaître, déjà d'ici maintenant, en tant que Dieu qui est amour.
L'apôtre Jean l'a écrit ainsi :
"Pour nous, nous (l')aimons, parce que lui nous a aimés le premier."

Comment cet amour céleste a-t-il été manifesté ?
"En ceci, Dieu prouve son amour envers nous: lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.9 A bien plus forte raison, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à bien plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie…"

Et encore : "Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.20 Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu."

UN MARIAGE AVEC LE BIEN SUPRÊME !

Cela nous apprend que Dieu et/par Jésus a tout fait pour nous ramener dans une vraie paix avec lui – et en nous-même – et jusque dans son amour. C'est comme dans un mariage où l'époux dit : Oui, je veux prendre ...X… pour épouse.

Il reste à la candidate au mariage à dire Oui, je prends …Y... pour époux.

Concrètement avec Dieu, qu'avons-nous - qu'avez-vous - à faire ?

a) A vous réjouir encore si déjà vous avez vécu ce pas de recevoir le Christ Jésus comme le Dieu Sauveur (ce que signifie son nom, Yeshoua en hébreu = Dieu sauve) ;

b) Ou à accepter d'entrer dans cette alliance dont les conditions d'accès ont été accomplies par Jésus, et pour la vie épanouissante de laquelle il vous reste à vouloir être vous-même fidèle.
Ce qui signifie remettre en cause un mode d'existence que vous avez eu jusque là et qui n'a pu ni vous rendre heureux/se ni assurer votre paix et meilleure sécurité face à votre quotidien ou aux imprévus, sans parler de votre futur et face à la mort vers quoi on avance.

Renoncer au mal pour recevoir le meilleur des biens ! Tel est le défi que Dieu nous lance. Un choix déterminant de tous les autres aux effets courant jusqu'au delà de la mort physique. C'est pas rien !
Choisir car tout n'est pas compatible avec cette alliance. Et parce qu'il s'agit d'une alliance de vie et d'amour, on doit décider de laisser ce qui est mortifère, ennemi de la justice, de la vérité, de la confiance, de l'amour.

Jésus dit que "par tes paroles tu seras justifié-e, et par tes paroles tu seras condamné-e." (Mat 12.37).
A chacun-e de voir ce qu'il-qu'elle répond à l'offre unique d'union que la Bible et Jésus mettent à la disposition du genre humain pour relever de la chute quiconque veut changer pour rejoindre ce plan rédempteur de Dieu.

Un chant simple mais vrai

Dieu vous aime mais le savez-vous par expérience ?
Dieu vous aime mais le saurez-vous ?

Soyez aidé-e pour faire le pas de foi de votre propre salut éternel.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche