Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 09:40

POURQUOI DIEU EST-IL PRISONNIER DE LA LIBERTÉ QU'IL NOUS A ACCORDÉE ?

C'est un choix délibéré de sa part.

Il aurait pu faire les choses autrement... pour son plus grand confort. Pour le souci de lui-même plutôt que pour la plus belle expression possible de notre réalité et de ses créations.

On aurait été plus déterminés, comme sont les animaux, on lui aurait posé moins de problèmes. On serait enfermés dans un conditionnement spécifique à l'espèce humaine, capables seulement d'initiatives bonnes qu'il aurait pensées d'avance pour nous et qu'on accomplirait sans part de notre volonté propre... qui de fait n'existerait pas.

Ce serait hyper-cool comme fonctionnement tant collectif que personnel, sans remous, d'autant plus paisible que nos déterminismes définiraient tous les possibles.
Mais il n'y aurait pas de liberté réelle, qui soit vraiment personnelle (c'est-à-dire quelque chose partant de nous). Pas de possibilités de se tromper, donc pas de risques, pas de challenges... Un paradis certes, mais robotique plus qu'humain.
Et en fait, même certains animaux sont moins déterminés que cela...

Utopique mais réalisable !?

Cette vue utopiste rejoint un peu ce que rêve le patron de Google avec son idée transhumaniste... qui vise à rassembler et mettre nos données les plus personnelles (sous forme informatique) dans un ordinateur pour que nous vivions éternellement... dans un corps métallique ou plastique et électronique !...

Vue de l'être et du genre humain également (déjà appliquée) par des dictateurs, dans les régimes totalitaires les plus épouvantables, où le déterminisme idéologique qui tient l'ordre établi est la peur et l'espoir en des lendemains meilleurs...

C'est encore vers quoi on va avec la mondialisation, avec ses normalisations et dogmes parachutés d'un sommet quasi absolu, intouchable, appuyée sur une pensée (morale, économique et politico-religieuse) unique, dans laquelle "on"* cherche déjà tous à nous entraîner.

Mais Dieu n'est pas ce genre de souverain despote.

C'est si vrai que les hommes peuvent se révolter contre lui, le nier ou lever le poing vers lui, et continuer cependant à exister.
Dans la même dynamique c'est la contestation des hiérarchies, des autorités, la lutte des classes et pour les places, jusqu'au risque d'y perdre la vie (du moins son existence terrestre)...

Et donc la souveraineté de Dieu se courbe devant les forces humaines qui entendent, à partir de leur autonomie et libertés de mouvements et de pensées, se donner des lois à leur façon, selon leurs critères ou désirs ou plaisirs ou intérêts tout personnels.
On a là les deux versants glissants d'un côté du tout collectif (genre national-socialisme ou nazisme, communisme ou encore religion conquérante), et d'un autre côté du tout libéral (genre chacun fait ce qui lui plaît et tant pis si ça ne plaît pas à d'autres).
Mais on sait déjà, par l'histoire, l'actualité en marche et les prophéties bibliques, comment ça va évoluer...

Pour l'heure, le Dieu tout-puissant laisse, comme dans une expression de faiblesse de sa part, cette liberté qui permet à chacun de démocratiquement s’époumoner, et surtout aux moins nombreux mais plus forts d'avancer ou de réaliser déjà des projets... contradictoires.

Des conséquences de nos choix

Liberté accordée afin que nous voyons - d'autant plus qu'on est honnête avec soi-même - jusqu'où mènent nos mauvaises voies, nos options injustes et autres paroles et actes qui n'ont de morale ou de justice que le mot.
D'où des crises, c'est-à-dire des avertissements et des sanctions de justice (humaine) et encore des jugements (divins, qui s'exercent notamment par la liberté que le Créateur doit accorder aux esprits méchants et autres démons invisibles mais bien vivants)...

Et ainsi sommes-nous, par les libertés que nous prenons avec Dieu et avec la manière dont il a organisé la terre pour notre bien, enclins et entraînés dans toutes sortes de disputes, de divisions, d'embrouilles, de conflits jusqu'aux meurtres, attentats, marasmes, révolutions, guerres.

Ce qui est vrai et se produit tant au niveau de chacun que de communautés vindicatives qui veulent prendre toujours plus d'ampleur : hier les prolétaires, les partis politiques (de tous bords), aujourd'hui les néo-patrons ou nouveaux riches, les gilets-jaunes, les femmes, les écologistes, l'Islam, et demain un consortium planétaire politico-économico-religieux que la Bible annonce depuis longtemps.

Il ne manque jamais d'une force qui émerge avec la prétention de faire mieux que les autres ou que les précédents...

ce qui ne veut pas dire que Dieu ne faut rien !

Au contraire il fait beaucoup, et dans des conditions difficiles. Un peu comme un secouriste qui veut sortir de l'eau quelqu'un qui y est tombé (par accident ou pour se suicider) et qui se débat de toutes ses forces sans intelligence et dans tous les sens.

Mais globalement, malgré les apparences, Dieu a tout en contrôle !
Tout comme les forces célestes invisibles qu'il a placé dans l'univers et qui le tiennent tout entier dans sa cohésion et dans son expansion par des équilibres parfaitement maîtrisés,  le Dieu invisible tient le monde dans sa main, intervenant juste quand c'est pertinent, à propos, de manière profitable, avec les moindres mouvements.

C'est sans doute en cela qu'Einstein voyant Dieu à travers ses gigantesques œuvres célestes, pouvait dire que "Dieu ne joue pas aux dés", et encore que "le hasard est le mot que Dieu se laisse donner quand il veut passer incognito".

 

Dieu intervient donc de sa propre initiative, dans des cas extrêmes, désespérés, cruciaux, même en faveur de personnes qui ni ne le connaissent ni ne s'intéressent à lui.
C'est ainsi qu'il m'a trouvé, alors que je ne le cherchais même pas, au cœur d'un accident qui aurait pu me coûter la vie (accéder à ce témoignage en cliquant sur Accueil)...

Ou encore il intervient en relation avec des hommes, femmes, enfants qui s'attendent à lui, qui soupirent après lui, qui prient, qui souffrent, qui demandent, qui espèrent que…

Mais ce travail profond de Dieu se fait le plus souvent dans l'ombre, à couvert, dans les cœurs (qu'ils voudraient purifier), dans les consciences (qu'il voudrait éveiller, éclairer, libérer), dans des circonstances, par des rencontres (conduites ou évitées), par des coups de pouce (parfois même en science pour aider à accroître la connaissance), des clins d’œil (là il faut commencer à le connaître assez pour les apercevoir). Par des paroles (au relief particulier), des songes (symboliques, significatifs), des cauchemars (qu'il permet pour nous alerter), des épreuves (qui jugent nos comportements), des succès inespérés, même pas cherchés...

Dieu est aussi le consolateur parfait, le soutien des veuves et des orphelins, la lumière des pauvres en esprit, le Seigneur, l'ami, le Père ou le frère selon…
De notre foi dépend les expressions de sa puissance surnaturelle, de sa transcendance, de sa gloire, et quand la vraie foi se perd, on est de plus en plus livrés à nous-même et aux forces occultes qui travaillent dans l'ombre sur la terre dans le ciel de Satan.

Dieu a tout en contrôle malgré les apparences.

On sait bien par la rotation de la terre autour du soleil et ce qu'on en voit, qu'il ne faut pas toujours se fier aux évidentes apparences !

Qui peut croire - sans vérification (quand on en est capable) ou sans la foi dans ce qu'on nous apprend (ce que doit faire le plus nombre) - qu'on tourne autour du soleil et non le contraire ?
Et qu'on tourne ainsi à 100 000 km/heure ? Et sur nous-même à 700 à 800 km/heure !?...
Attention à ne pas trop dire "Moi, je crois qu'à ce que je vois !". Car cela ne peut pas être une vérité (objective) ; c'est seulement une opinion (subjective).

Voit-on seulement avec un regard éclairé les merveilles de l'univers, comment il a été pensé et créé dans l'infiniment petit (physique quantique) comme dans l'infiniment grand (astrophysique) ! Et la vie (à mi-chemin entre les deux) avec cette base et merveille universelle autant pour les plantes que pour les animaux et que pour nous, qu'est l'ADN ?...

à suivre, demain...
______________________
* Un "on" impersonnel qui englobe côté terre une oligarchie et élite qui, avec leur force monétaire et militaire, entendent contrôler les personnes et les espaces, et côté Ciel Satan (qui se fait appelé Lucifer pour mieux tromper les humains qui font allégeance avec lui) et ses hordes démoniaques qui cherchent comme jamais a établir un règne (un reich) éternel sur la belle planète.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche