Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 14:36

Dans les jours qui viennent, bien plus que le covid déjà bien exceptionnel, des événements d'ampleur planétaire vont se succèder - annonce la Bible de diverses manières.
Plus vite on apprend ce qui concerne ces réalités, moins on a de chance de se faire surprendre en fâcheuse posture quand on n'aura plus de temps pour se positionner autrement.

DES JEUX DES LOIS ET DES HASARDS

On peut admettre que des hasards se faufilent ici ou là dans nos existences. Il s'agit de rencontres, de résolutions ou de complications - jamais de choses aux conséquences importantes, sévères ou durables. Cela se produit aléatoirement, fortuitement, sans le jeu d'aucune volonté. Sans calcul quelque part, sans raison (autre que le hasard) en amont, mais pas forcément sans effet à la suite.
En ce sens, la connaissance du Réel est précieuse pour nous éviter de passer à côté de quelque chose qui n'est pas venu par hasard, et aussi pour nous empêcher de tomber dans ce qui peut être un piège tendu intentionnellement, par une personne humaine ou par une entité invisible, un esprit mauvais, qui cherche à nous faire du mal immédiat ou à nous mettre en difficulté (on parle alors de tentation).

Ce qui est certain scientifiquement, c'est que l'univers est fait d'une somme considérable de lois, d'ordres, d'organisations inouïes, de relations qui souvent ne laissent pas la moindre place à un écart, ce qui fait que dans les jeux fantastiques de toutes les lois qui se combinent de cent mille façons (et plus !), la place pour des hasards véritables est très infime... alors que quelques hasards aussi ne le restent qu'à cause de notre manque de discernement (quant aux lois diverses en train de jouer chacune leur partition). Mettre les vraies causes en face d'effets vus, est un challenge que nous ne soupçonnons généralement même pas exister. D'où bien de nos confusions, errements, hauts et bas à répétition.

Et puis il y a des coïncidences, des faits qui, ajoutés ou vus les uns rapprochés des autres, interrogent, laissent apercevoir une singularité qui sort de l'ordinaire, qui pourrait ou veut carrément dire quelque chose de spécifique, d'à propos; et en même temps qui montre un "plus que" l'ordinaire, que la vue matérialiste du Réel a bien du mal à faire entrer dans son étroite représentation.
Personne ne peut rester matérialiste s'il veut voir et entendre le Réel dans toutes ses acceptations.

Et quand on a découvert la réalité vivante de Dieu au point de le "voir" dans plusieurs effets qui en témoignent, on s'attache avec plénitude de vie à décrypter au mieux les arcanes du Réel pour le vivre avec le moins de place possible à l'aléatoire, à ce qui peut être un hasard mais aussi une tentation...
L'exemple que je veux partager date d'hier.

DU GÉNÉRAL AU PARTICUIER

Dans la soirée je cherche encore à voir un dernier post sur la toile, et j'arrive sur une chaîne inconnue dont je regarde une vidéo, que je mets ici pour qui veut vérifier la pertinence de mon expérience : "Parle au rocher!". Rien d'original pour moi, une sorte de révision ou entretien de la mémoire.

Comme vous l'entendez si vous l'écoutez, il y est surtout question d'un rocher. Un rocher qui est Christ, Dieu lui-même en figuration, en symbolique active. Le sujet n'est pas ici de partager davantage sur ce qu'enseigne ce passage, mais de la suite de la soirée.

Une fois déconnecté, je vais pour me coucher. Je voudrais louer Dieu, c'est-à-dire me réjouir de sa bonté (générale et envers moi, ma famille, etc...); le remercier de ce qu'il m'a donné de savoir qu'il existe et de faire des expériences avec lui, etc... Mais j'ai pas de mots. Je suis sec, et si je forçais, je sais que ce ne serais pas la bonne manière pour relationner avec lui, pour vivre quelque chose qui soit en vérité avec lui.

Alors j'ai un simple désir d'entendre Dieu me parler; me dire quelque chose qui me montre qu'il est bien là avec moi, indépendamment du fait patent que là, en cet instant, je ne sens rien de sa présence ni au-dedans de moi, ni en dehors. 
Je lui demande donc, totalement par la foi, de me parler.
Aussitôt (comme cela arrive parfois de cette manière-là), j'entends intérieurement "Psaume 95". 
Je connais assez bien la Bible mais là je ne vois pas de quoi il va s'agir.
J'ouvre la Bible et je lis... avec l'émotion qui monte dès la première ligne, où figure cette même image que dans la vidéo, du rocher, qu'est Dieu. Une image pas très fréquente dans les Écritures.

"Venez, chantons avec allégresse à l'Éternel ! Poussons des cris de joie vers le rocher de notre salut.2 Allons au-devant de lui avec des louanges, Faisons retentir des cantiques en son honneur !3 Car l'Éternel est un grand Dieu, Il est un grand roi au-dessus de tous les dieux.4 Il tient dans sa main les profondeurs de la terre, Et les sommets des montagnes sont à lui.5 La mer est à lui, c'est lui qui l'a faite ; La terre aussi, ses mains l'ont formée.6 Venez, prosternons-nous et humilions-nous, Fléchissons le genou devant l'Éternel, notre créateur !7 Car il est notre Dieu, Et nous sommes le peuple de son pâturage, Le troupeau que sa main conduit... Oh ! si vous pouviez écouter aujourd'hui sa voix !8 N'endurcissez pas votre coeur, comme à Meriba, Comme à la journée de Massa, dans le désert,9 Où vos pères me tentèrent, M'éprouvèrent, quoiqu'ils vissent mes oeuvres..."

Hier soir donc j'ai perçu un de ces vrais clins d’œil du Dieu du Ciel et de la Terre, qui rebooste dans une foi heureuse, victorieuse, comme il veut que nous en vivions. Car "l'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu."
Les paroles (lues ou écoutées) sont nourriture pour l'âme, aliment psychique. Comme l'herbe fraîche du ruminant... que nous sommes appelés à devenir (méditer c'est ruminer). Ces paroles sont eau fraîche qui désaltère, et d'un coup toute mon aridité intérieure s'est évanouie.

Le choix de Dieu de me parler de lui en tant que rocher correspond au temps très particulier que nous vivons - que l'apparition du covid est venue comme avérée, certifiée, scellée, alors que nous (les chrétiens éveillés) en parlons depuis longtemps. Vient un moment où Jésus revenant sur terre pour y établir un règne de mille ans, frappera les méchants et incrédules de ses paroles puissantes comme la pierre envoyée par David pour terrasser le géant philistin Goliath."

UNE QUÊTE OUVERTE À TOUS

Avez-vous trouvé en Jésus le Christ, Celui qui a "les paroles de la vie", vie éternelle au demeurant ? Celui dont les paroles peuvent être douces comme le miel, mais aussi cassantes comme un marteau ! Il vaut mieux connaître Dieu dans son amour, dans sa grâce, plutôt que selon sa justice, implacable, qui demeure sur nous tant que notre péché n'est pas ôté, nos fautes ne sont pas pardonnées.

A chacun de se positionner. C'est simple : Entre ce qui est de la mort et donne la mort, et ce qui est de la vie et donne la vie... choisissez la vie.

Soyez sauvé-e !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche