Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 12:48

 

Si on cherche la vérité d'une manière générale,
il n'y a aucune raison pour qu'on ne la trouve pas dans le domaine spirituel.


Dans la Bible, Dieu ne mâche pas ses mots !
Par la bouche de son prophète Jérémie (Yirməyāhū), il avertit "Ainsi parle l'Éternel : Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son cœur de l'Éternel !"

N'est-ce pas parlant !?
S'il n'y a que des hasards aveugles pour conduire le monde et notre histoire, n'écoutez pas !
Mais s'il y a un Dieu à l'origine de l'univers et de ce qui vit, le plus sage n'est-il pas d'abord de s'en assurer, puis de l'écouter !?

Ainsi, après avoir été formaté athée par un prof de philo matérialiste, j'ai connu (et je vis toujours) la grâce de faire des expériences spirituelles avec Dieu, dont celles de l'entendre me parler - soit à partir de la Bible, soit par des intermédiaires, soit directement par son Esprit en moi.

Si ce Dieu existe bel et bien, croyez qu'il est forcément Créateur (de tout, dont la liberté, entre bien et mal, de le croire ou pas), et Rédempteur (dans notre besoin de secours, au quotidien comme face à la mort, nous offrant une relation vivante et éternelle avec lui).

Et s'il nous dit qu'en plaçant aveuglément notre confiance dans les hommes, on se met sous une malédiction, c'est sérieux.
Car le mot malédiction fait référence à des forces célestes maléfiques, à des esprits méchants, occultes, Satan et autres démons qui veulent mettre la main sur nous et nous veulent du mal.
C'est nettement pour qu'on ne reste pas ignorant, et pour qu'on ne le fasse pas !

C'est pour qu'on cherche plutôt l'apaisement, plus de sécurité, des réponses et des solutions en Dieu, par lui, avec lui... (sans qu'il soit question de religion* pour mettre en contact**).

Qu'est-il encore dit de celui/celle qui se confie en l'homme plus qu'en Dieu (ou à la place de Dieu) : "6 Il est comme un misérable dans le désert, Et il ne voit point arriver le bonheur ; Il habite les lieux brûlés du désert, Une terre salée et sans habitants.
7 Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, Et dont l'Éternel est l'espérance !8 Il est comme un arbre planté près des eaux, Et qui étend ses racines vers le courant ; Il n'aperçoit point la chaleur quand elle vient, Et son feuillage reste vert ; Dans l'année de la sécheresse, il n'a point de crainte, Et il ne cesse de porter du fruit.
9 Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?10 Moi, l'Éternel, j'éprouve le cœur, je sonde les reins..."

"Éprouvez-vous vous-même" dit encore Dieu par sa Parole écrite. Et croyez en Dieu pour obtenir sa grâce, son pardon, sa purification, de ses dons, sa transformation de notre intérieur (bref, tout ce qui est compris dans la Rédemption qui ne demande qu'à ce que nous aspirions à le désirer et le vivre).

Shalom. Grâce et paix pour quiconque a lu jusque là.
D'autres articles sont disponibles sur ce blog (voir Articles chronologiques et pages fixes côté droit).

Guide de prières pour paix, pardon, réconciliation, nouvelle naissance de la part de Dieu (Évangile selon Jean chap. 3). 
______________
* Jésus n'est jamais venu pour créer une ou des religions nouvelles, mais pour montrer leur inefficacité pour nous rendre meilleurs, et plus encore pour que notre nature mauvaise soit bien mise en lumière.
En effet, plus nous voulons obéir aux lois d'une religion, plus elle devient vivante en face de nous, et comme nous sommes incapables d'y demeurer fidèle (étant des pécheurs), elle nous tue (voire nous en fait tuer d'autres) !

** Le Dieu d'Abraham, de Moïse, de la Bible, nous fait savoir par cette dernière que la médiation dont on a besoin (entre Dieu et nous), ce sont essentiellement
- d'une part les Écritures qu'il nous a faits transmettre notamment par Moïse, les prophètes et les apôtres,
- et d'autre part par Jésus, médiateur central incontournable entre Dieu et les hommes par la foi en qui nous pouvons être sauvés (Éphésiens, chap. 2, vers. 1 à 10 - 1Timothée 2.5) - Évangile selon Jean, chap. 3, vers. 16 à 21 - chap. 14, vers. 6).
 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 09:28

Hey ! Vous avez entendu l'enseignement de ce matin ?
Cool, rien n'est perdu ! Avec le net le temps n'existe plus de la même manière ; ce qui est passé ne l'est pas vraiment, il suffit maintenant de copier/coller ou de cliquer >
https://www.youtube.com/watch?v=kuuAkaeCf3s

 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 13:09

 

Les guerres !?
Signe criant de la problématique humaine.
"Mais la nuit la plus longue finira bien un jour"...

 

Revenir tous de cette grande et affreuse guerre
où se coutoyèrent des grandeurs et la misère
Noire, violente, vicieuse, douloureuse, létale,
Comme on rentre chez soi à jamais loin du mal.
En vainqueurs glorieux, légers, le visage irradié
La peau neuve, sans plus de traces du passé ;
Ou en vaincus sombres, humiliés, mais cependant graciés,
Blessés, vivants mais si peu, quand même rescapés, sauvés,
A qui les soins de la guérison seront mis à portée de main
Selon la miséricorde immense du Dieu ouvrant ses lendemains
- Sans fin - à ces descendances humaines dont il s'est fait
une Épouse royale, des amis éternels, des servants zélés,
Un ordre, une hiérarchie toute nouvelle où des derniers
Se retrouvent premiers et les plus humbles sont élevés.

Mieux vaut déjà un heure dans ses parvis que mille ailleurs,
Mieux vaut déjà ici-bas sur les champs de malheurs
Trouver son secours et changer de camp
Plutôt que guerroyer comme des manants
Sans autre espérance qu'en des pensées controuvées,
Dont celle de n'avoir jamais Dieu à rencontrer.

17-09-20 @LGDDV C.T
// Apocalypse 22.1,2.

Soyez des vainqueurs ! C'est mieux !
Pour vous y aider, ici > invitation à une prière qui change tout.

 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2020 4 03 /09 /septembre /2020 20:50

 

Parler encore de la covid, mais pas pour ne rien dire de plus...
Car il y a bien de plus en plus deux manières de voir la même réalité (comme ici vase et visages)...

HUM, HUMMM !

Il y a eu la soudaineté et l'ampleur avec lesquelles s'est répandue cette covid-19... événement qui confirme bien cette loi (relative aux connaissances de phénomènes) de "l'imprévisibilité" ou Théorie du Chaos*.
Elle dit que dans notre univers, on sera toujours incapable de tout prévoir, et encore qu'un battement d'aile de papillon en Chine peut provoquer un cataclysme en Amérique du Sud ! Ce qui veut dire que tout est relié d'une manière qui dépasse largement notre compréhension du Réel dans ses parties comme dans son ensemble ;

Il y a eu (et il y a encore) des tâtonnements de gouvernements bizarres, voire inquiétants dans la mesure où ils se réclament de la vigilance et de la compétence de leur plus "haute autorité scientifique" pour gérer et maîtriser cette situation inouïe.

En l'espèce, un peu de connaissance et d'humilité permettent de savoir que tous nos systèmes de connaissances humains ne permettent (et permettront) jamais de trouver tout ce qu'il faut connaître ou comprendre pour résoudre bien des problèmes : C'est ce que déclare la loi ou principe d'incomplétude (de tout système terrestre) mise en évidence par les deux théorèmes du mathématicien Gödel ;

Il y a aussi, toujours, ce matraquage médiatique qui maintient la pression quant à l'obéissance et à une flexibilité qu'on doit manifester en fonction des fluctuations de décisions politiques... qui parfois heurtent le simple bon sens (comme la vue la plus scientifique du problème) ;

Voilà un article qui vaut la peine d'être lu. Il vient de Suisse, mais ses informations sensées et pertinentes sont de portée universelle :
Une Statistique détournée met à mal la démocratie et les Libertés! Charly Pache

 

DE QUOI S'INTERROGER PLUS QUE JAMAIS

Alors des questions  se posent, de plus en plus de gens s'interrogent sur comment on leur demande - commande ! - de vivre sous contrôle rapproché, sanction pécuniaire à la clé. Interrogation jusqu'à constater une possible violation du principe de proportionnalité, un  principe d'adéquation des moyens employés à un but recherché.
D'où la question : Quel est le but réellement poursuivi par ceux qui font bouger les gens de populations entières... Ce qui finit bien évidemment par rejoindre la fameuse "Théorie du complot" que toutes ces choses font toujours mieux apparaître. 

Et puis il y a un double fait patent.

1 - CHAQUE PROPHÉTIE BIBLIQUE EST UN PRONOSTIC FIABLE
Ce fait que je juge patent, c'est d'une part ce que la Bible annonce - notamment par son célébrissime, mais fort mal connu, livre de l'Apocalypse.

Savoir qu'un sens de l'histoire est en marche, où chaque civilisation va d'un commencement à un enflement puis à une décadence ou décomposition relativement rapide, et plus précisément où un impérialisme planétaire vient mettre fin aux cultures et politiques nationales, bousculant et ébranlant tout pour ce faire, jusqu'à apparaître comme un totalitarisme et la pire dictature que la terre ait portée.

Et il y a de quoi envisager ce que cela peut être, quand on sait ce que fut il n'y a pas très longtemps tout le XXe siècle rien qu'avec la Première Guerre mondiale, la révolution communiste bolchévique, le Seconde Guerre mondiale avec la Shoah (tentative d'anéantissement du peuple juif), la révolution communiste chinoise avec ses satellites. En tout des centaines de millions de déportations et de morts violentes, barbares, ignobles, en bien des points inhumaines.

Or quand l'homme (ou la femme - fait des choses barbaresques, ignoblement surhumaines, qui tiennent du "C'est plus fort que moi", ne faut-il pas (re)commencer à penser en termes de Réel élargi ?
Un Réel plus réel que la seule matérialité des choses qu'on peut voir ou mesurer, avec d'une part un Dieu qu'on a voulu écarté de nos gouvernances humaines - et qui respecte ces prises de libertés qu'on se donne -, et d'autre part des forces occultes maléfiques terribles, des esprits dénaturés qu'on appelle Satan et démons, qui sont, de leur invisibilité, comme le marionnettiste qui tire les ficelles subtiles de ces marionnettes.

L'actualité comme l'histoire des siècles, grouille de plus en plus de faits divers et d'événements sidérants, avec des terroristes religieux, racistes et sexistes, des casseurs et pilleurs, des arnaqueurs séducteurs, inconnus des fichiers de police ou récidivistes bien connus, qui échappent par la duplicité et les ruses même des esprits devenus maîtres de leurs existences... Ce qui va aller crescendo dans les faits délictueux et criminels et dans la restriction croissante des libertés de tous.

2 - LE NIVEAU DE CONSCIENCE INDIVIDUELLE : UN DÉVELOPPEMENT HÉMIPLÉGIQUE

Ce niveau de conscience (de réalités conceptuelles) et de la force propre à avoir une opinion (sur presque tout, même sans savoir) a rapidement augmenté, d'autant que la civilisation qui s'est voulue post-chrétienne (à partir du XIXe siècle) a voulu cultiver - culturer - les individus par l'école laïque (athée pour parler sans langue de bois) et obligatoire.
L'idée n'est pas mauvaise en soi - pas plus que la découverte des lois de l'atome par Einstein -, mais voilà le constat de toujours : C'est qu'on ne peut éviter que tout le bien que l'être humain veut développer sans un accompagnement ou une direction d'ordre divin, tourne au fiasco, à la catastrophe (du fait de notre dégénérescence adamique et  insuffisances.   

Plus particulièrement aujourd’hui, les individus par le monde, internet à l'appui démultipliant beaucoup ce phénomène, connaissent une vraie émancipation par la pensée personnelle capable de former, si ce n'est beaucoup de réflexions pertinentes, du moins assez d'opinions subjectives sitôt prises pour des vérités. D'où le slogan inepte qu'on se répète bêtement comme s'il s'agissait qu'une vraie force personnelle "A chacun ses vérités !"

Ainsi en est-il de l'approche de ce temps prophétisé où une dictature mondiale va vouloir jeter un filet gigantesque unique sur tous, alors qu'à l'opposé de plus en plus de personnes prennent conscience qu'on veut les mener en bateau, leur faire croire des inepties et encore leur imposer des choses injustes. Que peut-il résulter de cette tectonique de plaques (humano-démoniaques), si ce n'est une régression ou récession forcée, une répression croissante qui va vite montrer son caractère irrépressible, inhumain, démoniaque.
On n'en sera plus aux crises dues à des addictions marginales, à des mutilations humaines ou de chevaux (comme en ce moment étrangement un peu partout en France).

D'aucuns réfléchissent aussi sur la question du vaccin - une manne grasse pour l'oligarchie pharma qui le produira (qu'il y en ait un ou deux différents). Quelle sera sa réelle efficience ? Que contiendra-t-il ?
La vaccination, encore un principe dégagé du mal pour faire du bien, mais qui peut, comme tout, faire tourner au cauchemar !?

Dans tous les cas, pour le croyant véritable Dieu est en contrôle et rien ne se fera qui dépassait la limite de ce qu'il permet.

PROSPECTIVE : DES LENDEMAINS QUI DÉCHANTERONT 

Vu que l'augmentation des suicides (de jeunes, de policiers, d'agriculteurs...) ne suffit pas, pas plus que les actes de barbarie qui frappent chaque jour ici ou là, pas plus que les naissances d'enfants déficients physiques ou psychiques, ou encore que l'apparition de la covid-19 comme jugement de Dieu, la réalité de notre temps vue du point de vue divin veut que l'on va voir de plus en plus de phénomènes témoignant d'activités démoniaques (via personnes humaines ou pas). Pour que l'on réalise que cette dimension de notre environnement existe et agit avec forces contraignantes (comme avec forces de séduction).
De là, il restera - s'il n'est pas trop tard - à passer à une conscience éclairée que Dieu aussi existe, et qu'il faut vite venir à lui avant que le tsunami de privations qui vient ne vous prenne dans ses mailles irrésistibles.

Entre le confort encore apparent du Titanic déjà coupé en deux (ce monde avec sa civilisation globale puissamment athée et misérablement religieuse), et une chaloupe de secours - qui semble minuscule mais qui sauve ceux qui la rejoigne - (notre sauvetage par la foi placée en Jésus (crucifié, ressuscité et glorifié) comme Sauveur offert pour le monde, il peut y avoir de quoi hésiter ! Mais le temps pour choisir son camp est court, car il faut bien voir ce qui nous est bon à garder et ce qu'il faut laisser sans retour...   

____________
* Loi mise en lumière par Edward Lorenz à partir des années 60.

Guide de prières

 

Partager cet article

Repost0
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 20:44

Partager cet article

Repost0
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 20:32

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 18:19

Dimanche j'ai remarqué trois messages qui parlent de Dieu et de comment on peut relationner de manière effective avec lui.

Rien à voir avec un système religieux fait d'un légalisme qui n'est que basé sur une soumission à des règles et des règles et des pratiques.
La spiritualité avec Dieu, c'est plutôt une question de relation, où l'on trouve en sa vivante réalité la force (Sa force communiquée, sa Vie) pour vivre d'une manière qui lui plaît et qui nous satisfait plus que toute autre.

En Europe comme en Chine, on évolue dans un monde qui a mis Dieu au placard*, croyant - Quelle étrange croyance ! - que de la sorte on n'entendra plus parler de lui et on aura la paix.
Mais ça ne marche pas comme ça !

Toutes les difficultés, crises, tensions, ruptures douloureuses, mésententes, violences, manipulations, insatisfactions... qui résultent de ce comportement (incrédule, athée, païen, impie) s'accumulent au fil des années et décennies, sans solutions satisfaisantes durables.

Je vous invite à regarder (au choix) une ou l'autre de ces trois vidéos par lesquelles Dieu peut vous montrer qu'il vous connaît et peut vous le faire sentir.

Cliquez ici sur Message 1 (le message lui-même commence à 46 mn),

ou sur Message 2 (commence à 26 mn)

ou sur message 3 (commence à 1 h. 26 mn).

Bonne réception dans la Grâce bénissante du Dieu vivant éternel qui nous connaît et nous aime.

___________
* par des pensées ou philosophies impies, par un humanisme athée,

Partager cet article

Repost0
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 20:43

Pour écouter (casque à gauche du titre) avec le plus grand bénéfice, attendez-vous à rencontrer (lire ou écouter) une parole que Dieu vous adresse, à vous personnellement, selon qu'il vous connaît et veut vous le démontrer.

Psaume 50

Psaume 51

(En plus de lire ou écouter, vous pouvez accéder aux textes originaux :
cliquez sur le verset, ce qui fait apparaître une fenêtre sur la droite;
cliquez sur Hébreu/Grec,
puis sur le nombre qui suit le mot dont vous voulez connaître le sens le plus complet. Cela ouvre la fenêtre du mot et de sa définition).

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 16:43

 

 

"Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique (Jésus, le Christ) afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait (qu'il reçoive) la vie éternelle." Évangile selon Jean, chap. 3

VÉRACITÉ DE LA 1ème LETTRE DE L'APÔTRE JEAN
Elle est attestée par le fait que Jean a connu Jésus, vécu avec lui, vu et entendu.
C'est pourquoi il commence cette lettre (chapitre 1) en disant que ce qu'il a expérimenté, c'est "ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, (Il parle là de la personne de Jésus-Christ).
Car la vie a été manifestée, et nous l'avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous.
Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ.
Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite.
La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous."

Chapitre 2 "Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. Celui qui dit : Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. Bien-aimés, ce n'est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement ; ce commandement ancien, c'est la parole que vous avez entendue. Toutefois, c'est un commandement nouveau que je vous écris, ce qui est vrai en lui et en vous, car les ténèbres se dissipent et la lumière véritable paraît déjà. Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n'est en lui. Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux. Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin. Je vous ai écrit, petits enfants, parce que vous avez connu le Père. Je vous ai écrit, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin. N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. Petits enfants, c'est la dernière heure, et comme vous avez appris qu'un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c'est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité. Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle. Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne ; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés. Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu'il paraîtra, nous ayons de l'assurance, et qu'à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui."

suite ici (qui rejoint le 1/3 de cet article)< 


Vidéo sur le pardon - ce qui est un problème essentiel et un besoin - pour nous tous. Le message lui-même commence à 51 mn.

Guide pour une prière à Dieu

Partager cet article

Repost0
22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 19:56

suite de la lettre commencée < ici

Reprise du chapitre 4 :
"Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. Eux, ils sont du monde ; c'est pourquoi ils parlent d'après le monde, et le monde les écoute. Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas : c'est par là que nous connaissons l'esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur. Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Personne n'a jamais vu Dieu ; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous. Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu'il demeure en nous, en ce qu'il nous a donné de son Esprit.
Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde. Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde : c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement. La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour.
Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier. Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur ; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ? Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère."

Chap. 5 "Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l'a engendré aime aussi celui qui est né de lui. Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. Car l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi.
Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?
C'est lui, Jésus Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang ; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang ; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage : l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand ; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu'il a rendu témoignage à son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même ; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils.

Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.
Et si nous savons qu'il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée. Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu'il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il l'a donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort.

Il y a un péché qui mène à la mort ; ce n'est pas pour ce péché-là que je dis de prier. Toute iniquité est un péché, et il y a tel péché qui ne mène pas à la mort. Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas.
Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles."

à suivre...

Les Trésors De La Foi Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le avec intégrité de coeur et une âme empressée; car l'Éternel sonde tous les coeurs, et discerne tout dessein des pensées. Si tu le cherches, il se fera trouver de toi; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour toujours 1 Chroniques 28:9 Si tu cherches, tu trouveras Nous avons besoin de notre Dieu, et en le cherchant, nous le trouverons, car il ne se reniera pas lui-même en se dérobant à celui qui cherche sa face. Cela t'arrivera, non pas si tu t'en montre digne, ou si tu gagnes sa faveur, mais simplement si tu le cherches. Toi qui déjà connais le Seigneur, tu dois continuer à chercher sa face par la prière, en le servant diligemment, et dans une sainte gratitude. Il ne te refusera pas sa faveur et son amitié. Que ceux qui ne le connaissent pas encore pour le repos de leur coeur, commencent aussitôt à le chercher, jusqu'à ce qu'ils l'aient trouvé comme leur Sauveur, leur Ami, leur Père, leur Dieu. Quelle ferme assurance donne à celui qui le cherche ainsi cette promesse: "Celui qui cherche trouve." Toi, oui, toi, si tu cherches ton Dieu, tu le trouveras. En le trouvant, tu trouveras le pardon, la vie, la sainteté, la gloire. Cherche donc avec persévérance, puisque ce n'est pas en vain. Fais-le sans tarder; c'est ici le lieu, et maintenant le temps favorable. Plis ton roide genou et ton cou plus roide encore, et crie à Dieu, au Dieu vivant! Au nom de Jésus demande la purification et la justification. Elles ne te seront pas refusées. C'est le témoignage de David à son fils Salomon et l'expérience personnelle de l'auteur. Crois et agis pour l'amour de Christ. - Lire plus ici : https://chretien.news/meditations-bibliques/?t=3
Les Trésors De La Foi Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le avec intégrité de coeur et une âme empressée; car l'Éternel sonde tous les coeurs, et discerne tout dessein des pensées. Si tu le cherches, il se fera trouver de toi; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour toujours 1 Chroniques 28:9 Si tu cherches, tu trouveras Nous avons besoin de notre Dieu, et en le cherchant, nous le trouverons, car il ne se reniera pas lui-même en se dérobant à celui qui cherche sa face. Cela t'arrivera, non pas si tu t'en montre digne, ou si tu gagnes sa faveur, mais simplement si tu le cherches. Toi qui déjà connais le Seigneur, tu dois continuer à chercher sa face par la prière, en le servant diligemment, et dans une sainte gratitude. Il ne te refusera pas sa faveur et son amitié. Que ceux qui ne le connaissent pas encore pour le repos de leur coeur, commencent aussitôt à le chercher, jusqu'à ce qu'ils l'aient trouvé comme leur Sauveur, leur Ami, leur Père, leur Dieu. Quelle ferme assurance donne à celui qui le cherche ainsi cette promesse: "Celui qui cherche trouve." Toi, oui, toi, si tu cherches ton Dieu, tu le trouveras. En le trouvant, tu trouveras le pardon, la vie, la sainteté, la gloire. Cherche donc avec persévérance, puisque ce n'est pas en vain. Fais-le sans tarder; c'est ici le lieu, et maintenant le temps favorable. Plis ton roide genou et ton cou plus roide encore, et crie à Dieu, au Dieu vivant! Au nom de Jésus demande la purification et la justification. Elles ne te seront pas refusées. C'est le témoignage de David à son fils Salomon et l'expérience personnelle de l'auteur. Crois et agis pour l'amour de Christ. - Lire plus ici : https://chretien.news/meditations-bibliques/?t=3
Les Trésors De La Foi Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le avec intégrité de coeur et une âme empressée; car l'Éternel sonde tous les coeurs, et discerne tout dessein des pensées. Si tu le cherches, il se fera trouver de toi; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour toujours 1 Chroniques 28:9 Si tu cherches, tu trouveras Nous avons besoin de notre Dieu, et en le cherchant, nous le trouverons, car il ne se reniera pas lui-même en se dérobant à celui qui cherche sa face. Cela t'arrivera, non pas si tu t'en montre digne, ou si tu gagnes sa faveur, mais simplement si tu le cherches. Toi qui déjà connais le Seigneur, tu dois continuer à chercher sa face par la prière, en le servant diligemment, et dans une sainte gratitude. Il ne te refusera pas sa faveur et son amitié. Que ceux qui ne le connaissent pas encore pour le repos de leur coeur, commencent aussitôt à le chercher, jusqu'à ce qu'ils l'aient trouvé comme leur Sauveur, leur Ami, leur Père, leur Dieu. Quelle ferme assurance donne à celui qui le cherche ainsi cette promesse: "Celui qui cherche trouve." Toi, oui, toi, si tu cherches ton Dieu, tu le trouveras. En le trouvant, tu trouveras le pardon, la vie, la sainteté, la gloire. Cherche donc avec persévérance, puisque ce n'est pas en vain. Fais-le sans tarder; c'est ici le lieu, et maintenant le temps favorable. Plis ton roide genou et ton cou plus roide encore, et crie à Dieu, au Dieu vivant! Au nom de Jésus demande la purification et la justification. Elles ne te seront pas refusées. C'est le témoignage de David à son fils Salomon et l'expérience personnelle de l'auteur. Crois et agis pour l'amour de Christ. - Lire plus ici : https://chretien.news/meditations-bibliques/?t=3
Les Trésors De La Foi Et toi, Salomon, mon fils, connais le Dieu de ton père, et sers-le avec intégrité de coeur et une âme empressée; car l'Éternel sonde tous les coeurs, et discerne tout dessein des pensées. Si tu le cherches, il se fera trouver de toi; mais si tu l'abandonnes, il te rejettera pour toujours 1 Chroniques 28:9 Si tu cherches, tu trouveras Nous avons besoin de notre Dieu, et en le cherchant, nous le trouverons, car il ne se reniera pas lui-même en se dérobant à celui qui cherche sa face. Cela t'arrivera, non pas si tu t'en montre digne, ou si tu gagnes sa faveur, mais simplement si tu le cherches. Toi qui déjà connais le Seigneur, tu dois continuer à chercher sa face par la prière, en le servant diligemment, et dans une sainte gratitude. Il ne te refusera pas sa faveur et son amitié. Que ceux qui ne le connaissent pas encore pour le repos de leur coeur, commencent aussitôt à le chercher, jusqu'à ce qu'ils l'aient trouvé comme leur Sauveur, leur Ami, leur Père, leur Dieu. Quelle ferme assurance donne à celui qui le cherche ainsi cette promesse: "Celui qui cherche trouve." Toi, oui, toi, si tu cherches ton Dieu, tu le trouveras. En le trouvant, tu trouveras le pardon, la vie, la sainteté, la gloire. Cherche donc avec persévérance, puisque ce n'est pas en vain. Fais-le sans tarder; c'est ici le lieu, et maintenant le temps favorable. Plis ton roide genou et ton cou plus roide encore, et crie à Dieu, au Dieu vivant! Au nom de Jésus demande la purification et la justification. Elles ne te seront pas refusées. C'est le témoignage de David à son fils Salomon et l'expérience personnelle de l'auteur. Crois et agis pour l'amour de Christ. - Lire plus ici : https://chretien.news/meditations-bibliques/?t=3

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche