Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 21:11

dit Dieu l’Éternel à quiconque se confie en lui. Se confier et (avoir) confiance sont de la même racine que le mot foi : une des formes de la vraie foi est la confiance en Dieu.

Soyez béni(e) dans le nom de Jésus.

A écouter, dans la foi : http://www.topchretien.com/toptv/view/8305/stephane-query-combien-dieu-est-grand.html

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 12:38
CLIMAT : LA RONDE DES SAISONS VA-T-ELLE BIENTÔT S'INTERROMPRE ?


Rien que sur une photo comme celle-ci, on peut voir de diverses manières la vie dans son développement minéral, dans son développement végétal, dans son développement animal, dans son développement humain, le tout révélant quoi : Les dieux aveugles et sans vie Hasards et Nécessités, ou un Dieu Créateur unique intentionné qui crée de sa propre vie ?!...

L'Eternel-Dieu a fait écrire dans un livre sécurisé (la Bible) la promesse que malgré les désastres provoqués par les hommes et les démons, la ronde des saisons ne s'interromprait pas, qu'il y veillait. Les couleurs de l'automne, chaud ou froid, en témoignent.

Le Dieu véritable continue à montrer de sa gloire comme il veut, quand il veut, à qui il veut ; il ouvre ou ferme les yeux (l'entendement) sur le Réel en rapport de ce qu'on ouvre ou ferme notre cœur au bien ou au mal : Il fait beaucoup pour nous en fonction de nous !

Mais dans tous les cas, il est Dieu et rien n'a pu, ne peut et ne pourra le prendre au dépourvu, le surpasser, lui imposer ce qu'il n'acceptera jamais. N'arrive que ce qu'il veut ou permet ; et ce qu'il permet - de mal - n'a que deux raisons :
1- C'est un exercice des libertés qu'on prend dans La liberté qu'il a initialement accordée au genre humain, et/ou
2- C'est un jugement qui tombe sur des fautes - individuelles ou sociétales.
l'un et l'autre étant bien évidemment liés...

Notre capacité et responsabilité relatives est de chercher à connaître ce Dieu qui cumule les attributs les meilleurs (justice, vérité, amour, sainteté, bonté, patience, maîtrise, don...) pour éviter les maux qui sont précisément aux antipodes de ce qu'il est, de ce qu'est le Bien. Chercher Dieu, ça peut être : Dieu, je ne te connais pas, je ne sais même pas si tu existes, mais si tu es vrai, révèle-toi à moi, donne-moi de te connaître, de faire déjà une expérience que tu m'entends et que tu réagis à ma demande... Et si vous faites une telle "prière" sincérement, en y croyant, vous allez être surpris(e)...

Soyez béni(e).

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 15:58

La crise de la masculinité atteint des extrêmes dont les dépassements ne peuvent être favorables à l'épanouissement des individus (hommes et femmes) et des sociétés - le comportement des uns induisant l'état de santé (sociétal, économique, politique) des autres.
C'est la quantité de prises de médicaments, les arrêts-maladies, les divorces, les désordres psychologiques des enfants ou encore la montée de réactions dont il faudrait bien tenir compte (plutôt que les combattre) qui le prouvent.
C'est au point où ce qu'on appelait mal hier devient bien aujourd'hui ! Le problème c'est qu'il ne suffit pas d'appeler bleu ce qui est rouge pour que DANS LA CONSCIENCE - ET DANS LE CORPS (par somatisation) -, la chose passe aussi facilement.

Et donc pour stabiliser nos vies sur du solide, plutôt qu'à partir de la psychologie - qui sait dire les troubles mais ne sait pas les traiter -, je vous invite à revenir à ce qui reste inégalé en matière de connaissance de l'Homme (de soi, homme ou femme), savoir la Bible, dont on peut douter qu'elle ait été inspirée par Dieu, mais qui reste un support existant, concret et accessible (sur papier ou sur le net), à connaître avant de critiquer. Voyons donc ce qu'on peut en extraire qui contribue à mieux aider homme ou femme dans la crise qui nous atteint tous.

A - Le livre biblique de La Genèse donne un point de départ explicite du genre humain, nous le montre issu de deux opérations distinctes :
1- La création d'un humain (Adam) à partir du sol, suivi "quelque temps" plus tard de
2- La création d'une femme issue d'un côté du précédent.
Il est écrit du premier (Adam) et des deux (ish et isha) que Elohim (Dieux) dit : "Faisons dans notre image, comme notre ressemblance, mâle et femelle lui et eux".
Traduction élémentaire : Le 1er homme était
a) physiquement un homme, puisque c'est une femme qui est faite à sa suite, mais
b) psychiquement il était masculin et féminin, càd cumulant les attributs de Dieu, que Celui-ci va ensuite distinguer dans et par les deux sexes.

En créant la femme, Dieu crée donc un corps humain distinct, différent, notamment avec un appareil sexuel/génital physique autre et complémentaire de celui de l'homme, insufflant par ailleurs en cette créature son semblable une âme typiquement féminine.

On a vu que la Bible parle de Dieu comme étant une réalité à la fois UNE ET PLURIELLE, par exemple quand "il dit : Faisons..."
Et donc chaque être humain - fait à son image - est originellement UN ET PLURIEL, savoir fait d'un corps et d'une âme (et encore, à la différence des animaux, d'un esprit...).

Ici, après recherche et éclairage divin, j'ai compris comment Dieu nous a faits, avec :
1/ Un corps SEXUÉ, "normalement" fini, déterminé et déterminant de ce qu'on est (qu'on naît) homme ou femme ;
2/ Une âme à l'intérieur (en grec psyché, d'où tous les psy...) qui est, elle, SEXUABLE, càd modelable par l'extérieur : les circonstances plus ou moins fortuites, mais surtout l'éducation - ce qui rend les parents (et autres) responsables du devenir des enfants ;
3/ On parlera plus tard de l'esprit qui, étant plus particulièrement de Dieu, peut être dit ASEXUÉ (masculin/féminin), en dehors du dualisme sexuel.

Dès lors on va pouvoir mieux comprendre d'où viennent les problèmes d'identité sexuelle (quand il y en a) et à la suite comment les résoudre...

En attendant soyez bénis, et travaillez un peu à réfléchir vous-même sur : Qu'est-ce que l'être humain ? Que suis-je ? Et notamment : Suis-je réellement, comme dit ce monde, une production aléatoire issue de hasards aveugles et de diverses nécessités ? Ou une créature d'origine divine... à l'image certes bien défaite, qui a "simplement" besoin d'être reconstruite, remodelée, régénérée... ce que Dieu sait faire !

Cet article est la suite de http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/2015/10/qu-est-ce-que-l-homme-reflexions-face-a-la-crise-du-masculin-feminin.html
Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 17:05

Pour avoir vécu un accident de cette sorte, je reconnais dans cet accident de Puisseguin du 23 octobre les symptômes de l'irrépressible.
Ce qui veut dire qu'arrive un moment dans nos existences où tout se conjugue de manière inexorable, sans plus de machine arrière possible, pour un choc puissant, qui provoque une rupture déterminante dans notre continuum physique et/ou psychique, et/ou dans celui de nos proches.

J'explique (page à droite ; Mais comment en étais-je arrivé là ?) ce que j'ai compris - après coup et recherche - de la vie, de pourquoi on récolte un jour ce qu'on a semé. Et je dis que ce n'est pas sans avertissements préalables ; mais on est ignorant de cette profondeur du Réel, on ne nous a pas appris à reconnaître des signes, à se savoir interpelable...
J'ai déjà remarqué que mon cas figure une généralité, éclaire un processus auquel chacun est invité à devenir attentif pour lui-même ; sans quoi les forces occultes autres que Dieu qui en veulent à notre (votre) existence et vie n'ont pas de peine à nous frapper plus ou moins irrémédiablement.

On a les maux de nos égarements.
"nos" dans le sens des nôtres propres, de ceux de qui on est issu, de certains de ceux qui nous ont accompagnés et nous entourent peut-être en ce moment-même.
On n'est donc pas responsable de TOUT de notre vie ; mais Dieu nous considère quand même responsable de choses et de choix qu'on aurait pu et du gérer autrement. C'est essentiellement en ce point que nous avons une vraie liberté, et donc sommes des êtres responsables...

Je le répète, seul Christ a les solutions les plus radicales, pertinentes, pérennes, à nos troubles et souffrances, à ce qui nous affecte, de la plus simple chose à ce qui peut nous être le plus compliqué - comme parfois seulement continuer à vivre...

Se confier en Dieu par Jésus-Christ ayant souffert et étant mort à notre place, ouvre accès à la grâce divine, au cœur d'amour du Dieu qui nous est naturellement lointain mais qui peut - et veut ! - devenir notre Sauveur et notre Père. Avec Dieu c'est une affaire de personne : le sienne, une et pluriel, et la nôtre, une et aussi pluriel - étant fait à son image...
Soyez béni(e).

https://www.youtube.com/watch?v=va3n0bogjH8

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 12:44
Qu'EST-CE QUE L'HOMME ?  REFLEXIONS FACE A LA CRISE DU MASCULIN/FEMININ...

OU SONT LES HOMMES ? (POÉSIE VIRILE)

Sans parler de ceux tués dans le sein maternel...
Où sont les hommes dont l'enfance se virilise
Par des mères qui les distinguent de leurs jumelles,
Par des pères et des pairs, des mentors qui visent
A construire des garçons, mâles, virils, au fil des ans ?
Sommes-nous redevenus si mal-voyants ?...

Où est l'intelligence éclairée qui discrimine
Pour séparer les genres en vue qu'ils s'aiment et s'apprécient
Différents, complémentaires, chacun se faisant bonne mine
Car formés, conduits, élevés dans son héritage bien compris ?
A-t-on oublié Shakespeare qui comme d'autres disait, sombre,
Que laisser un fils à sa seule mère n'en fait qu'une ombre* ?

Sous la lumière crue de la chute adamique
Qui donna à la femme un statut avancé dangereux,
Nos ancêtres plus éclairés - malgré leurs failles dramatiques -
Savaient aller contre nature par des rites soucieux
De rendre au mâle sa force perdue
En faisant des garçons forts face à l'inconnu.

Non initiés, mal grandis, blessés, sans foi pour être guéris,
Pères et mères de génération en génération
N'ont plus sacrifié à restaurer comme il faut la vie,
Laissant les sexes sous passions et confusion,
Immatures, sous plaisir ego, livrés à la luxure,
Rendus incapables de s'aimer tant les cœurs sont durs.

Moi aussi j'ai subi, moi aussi j'ai pas su
Élever mon âme et recevoir l'Esprit
Pour faire mieux pour les miens j'ai pas vu
Mal aimé mal aimant, mal compris
Dans le flot qui nous roule alors que Dieu est là
Patient, pour nous tirer de tous nos mauvais pas.

Repentons-nous d'avoir cru pouvoir évoluer
Correctement sans Christ : faux progrès, involution néfaste,
On revient en arrière - même cause même effet ! -
Jour après jour des maux nouveaux variés dévastent
Ordres et harmonies, unité, prospérité, liberté et vies :
Les bons mots ne suffisent plus pour faire croire au paradis
Ici !...

© Claude T. - 23 octobre 2015 - ALGDDV

* C'est une vraie virilité pour l'homme (mâle) d'écouter et d'obéir au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob... de Jésus-Christ, de Copernic, de Galilée, de Blaise Pascal, de Newton, Faraday, Pasteur, Washington, Lincoln, etc, etc... (parmi ceux qui eurent la foi jusqu'à la faire connaître) ;
* Pour la femme, c'est une vraie sécurité ;
* C'est pour tous un ordre et une paix à retrouver.

J'ai ajouté une page de "CHANTS comme vous n'en imaginez peut-être pas..." >

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 09:33

Dieu continue à mener le mal à son comble afin de pouvoir le juger - de manière impartiale sévère - pour en délivrer nos existences et le monde, pour l'anéantir jusqu'à la mort comprise qui sera le dernier ennemi - de l'ordre, des harmonies, de la vie - vaincu.

Le mal n'est pas de Dieu, mais, étant entré et présent dans le monde, il s'en sert afin d'en retirer du bien.

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 15:25

"C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier (écrit l'apôtre Paul). 16 Mais j'ai obtenu miséricorde, afin que Jésus Christ fît voir en moi le premier toute sa longanimité, pour que je servisse d'exemple à ceux qui croiraient en lui pour la vie éternelle. 17 Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen." La Bible 1ère lettre adressée à Timothée chap. 1, vers. 15,17.

1/ On est tous des pécheurs, des êtres dégénérés, incapables de tenir dans le bien, soumis à des pulsions ou réactions qui sont loin d'être toujours les plus justes, les plus aimables ou aimantes.
En ce sens parler de "notre dignité", que ce soit pour les plus riches ou pour les pauvres, c'est un doux euphémisme ! Comme l'apôtre Paul lui-même a pu l'expérimenter en vérité, on est des êtres terribles tragiques, impurs, insuffisants...


Mais est-ce à dire que nous ne valons rien !?

2/ Certainement pas ! Puisque Dieu lui-même a estimé le prix de notre existence à la valeur de la vie de Jésus le Christ et Messie ! Puisque c'est à ce prix-là que la Justice de Dieu peut être satisfaite me concernant, te ou vous concernant, afin que nous obtenions individuellement, chacun pour lui-même, par notre croyance (foi) le pardon de nos fautes, une réconciliation et/ou paix avec lui, et d'autres avantages encore...

Mais connaissez-vous déjà cette (ré)conciliation et paix avec Dieu par la foi au Christ Jésus qui a donné sa vie pour que votre existence ne soit pas définitivement qu'une balayure face à l'éternité ?...

Vous pouvez suivre cette page > bouton en haut, ou vous y abonner par mail > sur la droite >

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 14:07

La liberté, ce n'est pas pouvoir faire tout ce qu'on veut, tout ce qui nous attire, nous tente... C'est plutôt rester - ou devenir - libre de forces compulsives mauvaises : de convoitise, de séduction trompeuse, d'envie, de désirs malsains, de mensonge, de vol, de rapine... qui nous rendent dépendants d'objets, de produits, de pratiques... qui nous usent, asservissent et détruisent bien plus que ne valent tous les plaisirs éphémères qu'elles peuvent très temporairement procurer.

Un chant qui peut vous parler : http://www.dailymotion.com/video/x7iiue_claude-julia-lettre-a-papa-et-a-mam_people

Notre problème avec les autres est souvent celui que nous avons "naturellement" avec Dieu : Être en paix avec... !
Mais il est un Dieu qui VEUT, même qui désire ardemment que nous soyons RÉCONCILIES avec lui, c'est-à-dire que nous trouvions (recevions) cette paix si bonne et absente au fond de nous.

Pour approfondir lisez dans une Bible ce merveilleux texte du Nouveau Testament, dans la 2ème lettre aux Corinthiens, les versets 17 à 21 du 5ème chapitre...

Pour (re)venir au Dieu vivant et vrai, voyez les pages sur la droite.

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 13:09

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et d'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes."

 

Ce texte aurait-il pris des rides !? Est-il obsolète, alors que sur sa base en moins de deux siècles les États-Unis d'Amérique sont devenus la première puissance mondiale !?


Mais voilà ! Abraham Lincoln qui dit cela lors de son discours d'investiture devant le Congrès en 1860, était (comme Washington, Jefferson et autres pères de la nation américaine) un chrétien biblique. Or les principes les plus justes ne peuvent subsister quand l'on devient injuste en ne voulant plus connaître et croire les réalités spirituelles, dont principalement le Dieu vivant et vrai, Dieu d'Abraham, de Moïse, de Jésus son émanation la plus représentative...

George Washington - qui devenait en 1789 le 1er Président des E.-U. - alors que la France sombrait dans un chaos démoniaque - écrivit : "Il est impossible de gouverner le monde avec droiture sans Dieu et la Bible."

 

 

Si vous ressentez la vérité de Dieu sur vous, repentez-vous, ne restez pas avec une culpabilité, un trouble, une confusion, qui va ou vont vous pourrir la vie jusque dans l'éternité.
(Page Prière et bouton Contact sur la droite)

LE PENSER DE TOUS-JOURS

"Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore." Aldous Huxley (Le meilleur des mondes).

Et les effets ne cessent pas de parler à qui veut entendre.

La Bruyère : "L'impossibilité où je suis de prouver que Dieu n'est pas, me découvre son existence."
Toutes choses, surtout vivantes, produisent un ou des effets. Si on ne voit pas la chose, la cause , on peut la déduire à partir d'un effet (ou de plusieurs).
Galilée a dit qu'on a sous nos yeux deux livres de Dieu : la nature
et la Bible.

La psychologie populaire a contribué dans une large mesure au chaos formé par un hédonisme charnel, le laïcisme et le nihilisme, qui fondent la culture occidentale post-chrétienne.

De là à ce qu'elle soit menacée de disparaître, il n'y a que...

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 09:18
ENTROPIQUE, LE MAL AVANCE

Dans un univers duel comme le nôtre, le mal et le bien se côtoient, se heurtent, se détruisent...
Et le mal avance de deux manières : d'une manière ouverte, violente, blessante ou meurtrière ; et de manière cachée, sournoise, qui ne laisse rien paraître de sa progression, comme fait le cancer ; ou encore se manifestant comme un bien qu'il n'est pas, usant de séduction, de mensonges plus ou moins subtils, voire de demi-vérités, de tromperie...
A chacun de nous de chercher à voir, de discerner, pour échapper aux effets malveillants, nocifs, mortifères à mortels du mal. Et bien sûr d'abord en voyant celui que nous avons fait, car personne ne peut rester indemne du mal qu'il a commis.
Aimons la vérité, cherchons le Bien, repentons-nous de la main que nous avons prêtée à des choses malhonnêtes : Dieu fait grâce au cœur repentant, au cœur contrit, au cœur coupable, tourmenté, troublé par le mal fait.
Si c'est votre cas, rejoignez la prière d'aide (à droite parmi les pages). Et belle journée.

Repost 0
Published by Cloenri
commenter cet article

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, actualité... bref, un blog qui englobe....
  • Contact

Recherche