Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

On peut distinguer la foi de la ou des croyances. Les croyances sont souvent issues de notre environnement sociétal (familial ou non), qui consistent à croire certaines données par nos facultés psychiques (par notre âme donc), la plupart du temps sans chercher à savoir si cela correspond à des vérités vraies ou s'il s'agit de croire à des données (dogmes) fantaisistes, illusoires.

La Bible voit la foi comme un principe d'accès à des connaissances véridiques, qui se vérifient après coup, des vérités dont on n'a la démonstration qu'après coup (a postériori).

Deux versets bibliques à ce sujet définissent la foi selon Dieu :
"La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas.
2 Pour l'avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable.3 C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles, etc..." Lettre aux Hébreux, chap. 11.

"La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. " Lettre aux Romains chapitre 10, verset 17

Ainsi la foi authentique se fonde sur des Écritures qu'on considèrent comme venant de Dieu et par lesquelles on peut repousser des doutes, selon qu'il est écrit :
"Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.6 Mais qu'il l'a demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre.7 Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur :8 c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies."

Le cœur de l’Évangile en 2 mm par Billy Graham - vidéo ici

 

Évangile selon Jean (si vous préférez l'écouter, c'est ici, vous cliquez à gauche du titre)

Chapitre 1

1  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2  Elle était au commencement avec Dieu.3  Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.4  En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.5  La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
6  Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean (celui qui baptisait).7  Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.8  Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
9  Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.10  Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.11  Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.12  Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,13  lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
4  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
15  Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié: C’est celui dont j’ai dit: Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi.16  Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.18  Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.19  Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander: Toi, qui es-tu?20  Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu’il n’était pas le Christ.21  Et ils lui demandèrent: Quoi donc? es-tu Elie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non.22  Ils lui dirent alors: Qui es-tu? afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même?23  Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète.24  Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens.25  Ils lui firent encore cette question: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es pas le Christ, ni Elie, ni le prophète?26  Jean leur répondit: Moi, je baptise d’eau, mais au milieu de vous il y a quelqu’un que vous ne connaissez pas,27  qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers.28  Ces choses se passèrent à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait.
29  Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.30  C’est celui dont j’ai dit: Après moi vient un homme qui m’a précédé, car il était avant moi.31  Je ne le connaissais pas, mais c’est afin qu’il fût manifesté à Israël que je suis venu baptiser d’eau.32  Jean rendit ce témoignage: J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui.33  Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau, celui-là m’a dit: Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et s’arrêter, c’est celui qui baptise du Saint-Esprit.34  Et j’ai vu, et j’ai rendu témoignage qu’il est le Fils de Dieu.
35  Le lendemain, Jean était encore là, avec deux de ses disciples;36  et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit: Voilà l’Agneau de Dieu.37  Les deux disciples l’entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Jésus.38  Jésus se retourna, et voyant qu’ils le suivaient, il leur dit: Que cherchez-vous? Ils lui répondirent: Rabbi ce qui signifie Maître, où demeures-tu?39  Venez, leur dit-il, et voyez. Ils allèrent, et ils virent où il demeurait; et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était environ la dixième heure.40  André, frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi Jésus.41  Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie ce qui signifie Christ.42  Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l’ayant regardé, dit: Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas ce qui signifie Pierre...

Chapitre 3

1  Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs,2  qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui.
3  Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.
4  Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?
5  Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.6  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit.7  Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau.8  Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit.
9  Nicodème lui dit: Comment cela peut-il se faire?
10  Jésus lui répondit: Tu es le docteur d’Israël, et tu ne sais pas ces choses!11  En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage.12  Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?13  Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel.14  Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,15  afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.16  Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

17  Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.18  Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.19  Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.20  Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées;21  mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu...

Chapitre 4

1  Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu’il faisait et baptisait plus de disciples que Jean.2  Toutefois Jésus ne baptisait pas lui-même, mais c’étaient ses disciples.3  Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée.4  Comme il fallait qu’il passât par la Samarie,5  il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils.6  Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure.
7  Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.8  Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.
9  La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les Samaritains. -
10  Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.
11  Seigneur, lui dit la femme, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive?12  Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?
13  Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;14  mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
15  La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.
16  Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici.
17  La femme répondit: Je n’ai pas de mari.
Jésus lui dit: Tu as bien fait de dire: Je n’ai pas de mari. 18  Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.
19  Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. 20  Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites,  vous, que l’endroit où il faut adorer est à Jérusalem.
21  Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne, ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22  Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23  Mais l’heure vient—et c’est maintenant—où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont de tels adorateurs que le Père recherche. 24  Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l’adorent,  l’adorent en esprit et en vérité.
25  La femme lui dit: Je sais que le Messie vient—celui qu’on appelle Christ. Quand il sera venu, il nous annoncera tout.
26  Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.

27  Alors arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de ce qu’il parlait avec une femme. Toutefois, aucun ne dit: Que demandes-tu? ou: De quoi parles-tu avec elle?
28  La femme laissa donc sa cruche, s’en alla dans la ville et dit aux gens: 29  Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait; ne serait-ce pas le Christ?
30  Ils sortirent de la ville et vinrent vers lui.
31  Pendant ce temps, les disciples le priaient en disant:  Rabbi, mange.
32  Mais il leur dit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.
33  Les disciples se disaient donc les uns aux autres:  Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger?
34  Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre. 35  Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson? Eh bien! je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs qui sont blancs pour la moisson.  36  Déjà le moissonneur reçoit un salaire et amasse du fruit pour la vie éternelle, afin que le semeur et le moissonneur se réjouissent ensemble. 37  Car en ceci, ce qu’on dit est vrai: L’un sème, l’autre moissonne. 38  Je vous ai envoyés moissonner ce qui ne vous a coûté aucun travail; d’autres ont travaillé, et c’est dans leur travail que vous êtes entrés.
39  Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de la parole de la femme qui rendait ce témoignage: Il m’a dit tout ce que j’ai fait. 40  Aussi, quand les Samaritains vinrent à lui, ils le prièrent de rester auprès d’eux; et il resta là deux jours. 41  Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de sa parole, 42  et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de tes dires que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons que c’est vraiment lui le Sauveur du monde...

Chapitre 5

1  Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.2  Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.3  Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau;4  car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie.
5  Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans.6  Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri?7  Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi.
8  Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.
9  Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha. C’était un jour de sabbat.
10  Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: C’est le sabbat; il ne t’est pas permis d’emporter ton lit.11  Il leur répondit: Celui qui m’a guéri m’a dit: Prends ton lit, et marche.
12  Ils lui demandèrent: Qui est l’homme qui t’a dit: Prends ton lit, et marche?
13  Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu.
14  Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire.
15  Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri.16  C’est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu’il faisait ces choses le jour du sabbat.17 Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu’à présent; moi aussi, j’agis.
18  A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.
19  Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.20  Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.21  Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.22  Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,23  afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.24  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.25  En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront.26  Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même.27  Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme.28  Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix,29  et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.30  Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j’entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.31   Si c’est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai.32  Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu’il rend de moi est vrai.33  Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité.34  Pour moi ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage; mais je dis ceci, afin que vous soyez sauvés.35  Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière.36  Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean; car les oeuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces oeuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé.37  Et le Père qui m’a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez point vu sa face,38  et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu’il a envoyé.
39  Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.40  Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!41  Je ne tire pas ma gloire des hommes.42  Mais je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu.43  Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.44  Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?45  Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.46  Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu’il a écrit de moi.47  Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?

 

Chapitre 6

... 24  les gens de la foule, ayant vu que ni Jésus ni ses disciples n’étaient là, montèrent eux-mêmes dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus.25  Et l’ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici?
26  Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.27  Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.
28   Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu?
29  Jésus leur répondit: L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.
30  Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu?31  Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger.
32  Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel;33  car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.
34  Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain.
35  Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.36  Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point.37  Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi;38  car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.39  Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour.40  La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
41  Les Juifs murmuraient à son sujet, parce qu’il avait dit: Je suis le pain qui est descendu du ciel.42  Et ils disaient: N’est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère? Comment donc dit-il: Je suis descendu du ciel?
43  Jésus leur répondit: Ne murmurez pas entre vous.44  Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.45  Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi

Si ces paroles vous parlent, vous font du bien, vous pouvez poursuivre la lecture ou l'écoute audio de la Bible à partir de ce lien Topchrétien

 

Partager cette page

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche