Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Chapitre 11

1  Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa soeur. 

2  Marie était celle qui oignit de parfum le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c’était son frère Lazare qui était malade. 

3  Les soeurs envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade. 

4  Après avoir entendu cela Jésus dit: Cette maladie n’est pas pour la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. 

5  Or Jésus aimait Marthe et sa soeur et Lazare. 

6  Quand il eut appris que celui-ci était malade, il resta encore deux jours à l’endroit où il était; 

7  puis il dit aux disciples: Retournons en Judée. 

8  Les disciples lui dirent: Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu y retournes! 

9  Jésus répondit: N’y a-t-il pas douze heures dans le jour?  Si quelqu’un marche pendant le jour, il ne trébuche pas, parce qu’il voit la lumière de ce monde; 

10  mais si quelqu’un marche pendant la nuit, il trébuche,  parce que la lumière n’est pas en lui. 

11  Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, s’est endormi, mais je pars pour le réveiller. 

12  Les disciples lui dirent: Seigneur, s’il s’est endormi, il sera sauvé. 

13  Jésus avait parlé de sa mort, mais eux pensèrent qu’il parlait de l’assoupissement du sommeil. 

14  Alors, Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort. 

15  Et, pour vous, je me réjouis de n’avoir pas été là, afin que vous croyiez. Mais allons vers lui. 

16  Sur ce, Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples:  Allons, nous aussi, afin de mourir avec lui. 

17   A son arrivée, Jésus trouva que Lazare était déjà, depuis quatre jours, dans le tombeau. 

18  Or, Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ. 

19  Beaucoup de Juifs étaient venus vers Marthe et Marie pour les consoler au sujet de leur frère. 

20  Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. 

21  Marthe dit à Jésus: Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. 

22  Mais maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te le donnera. 

23  Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. 

24  Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. 

25  Jésus lui dit: Moi, je suis la résurrection et la vie.  Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; 

26  et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.  Crois-tu cela? 

27  Elle lui dit: Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ,  le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. 

28  Après avoir dit cela, elle s’en alla. Puis elle appela Marie, sa soeur, et lui dit secrètement: Le Maître est ici, et il t’appelle. 

29  Dès que Marie eut entendu, elle se leva promptement et se rendit vers lui; 

30  car Jésus n’était pas encore entré dans le village, mais il était à l’endroit où Marthe l’avait rencontré. 

31  Les Juifs qui étaient dans la maison avec Marie et qui la consolaient, la virent se lever promptement et sortir; ils la suivirent, pensant qu’elle allait au tombeau pour y pleurer. 

32  Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus et qu’elle le vit, elle tomba à ses pieds et lui dit: Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. 

33   Quand Jésus vit qu’elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, il frémit en son esprit et fut troublé. 

34  Il dit: Où l’avez-vous mis? Seigneur, lui répondirent-ils,  viens et vois. 

35  Jésus pleura. 

36  Les Juifs dirent donc: Voyez comme il l’aimait! 

37  Et quelques-uns d’entre eux dirent: Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne meure pas? 

38  Jésus, frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au tombeau. C’était une grotte, et une pierre était placée devant. 

39  Jésus dit: Otez la pierre. Marthe, la soeur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà, car c’est le quatrième jour. 

40  Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? 

41  Ils ôtèrent donc la pierre. Jésus leva les yeux en haut et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. 

42  Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours, mais j’ai parlé à cause de la foule de ceux qui se tiennent ici, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. 

43  Après avoir dit cela, il cria d’une voix forte: Lazare,  sors! 

44  Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et le visage enveloppé d’un linge. Jésus leur dit:  Déliez-le, et laissez-le aller. 

45 ¶ Plusieurs des Juifs venus chez Marie, qui avaient vu ce qu’il avait fait, crurent en lui. 

46  Mais quelques-uns d’entre eux allèrent trouver les Pharisiens et leur dirent ce qu’avait fait Jésus. 

47  Alors les principaux sacrificateurs et les Pharisiens assemblèrent le sanhédrin et dirent: Qu’allons-nous faire? Car cet homme fait beaucoup de miracles. 

48  Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront (nous) enlever et notre Lieu (saint) et notre nation. 

49  L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: Vous n’y entendez rien; 

50  vous ne vous rendez pas compte qu’il est avantageux pour vous qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation entière ne périsse pas. 

51  Or, il ne dit pas cela de lui-même mais, étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation. 

52  Et non seulement pour la nation, mais aussi afin de réunir en un seul (corps) les enfants de Dieu dispersés. 

53  Dès ce jour, ils résolurent de le faire mourir. 

54  Jésus donc ne circula plus ouvertement parmi les Juifs;  mais il partit de là pour la contrée voisine du désert, dans une ville appelée Éphraïm; il y séjournait avec ses disciples. 

55  La Pâque des Juifs était proche; et beaucoup de gens du pays montèrent à Jérusalem avant la Pâque, afin de se purifier. 

56  Ils cherchaient Jésus et se disaient les uns aux autres dans le temple: Qu’en pensez-vous? Ne viendra-t-il point à la fête? 

57  Or, les principaux sacrificateurs et les Pharisiens avaient donné des ordres pour que, si quelqu’un savait où il était, il le dénonce, afin qu’on l’arrête. 

 

Chapitre 12

1   Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts. 

2  Là, on lui fit un repas; Marthe servait et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. 

3  Marie prit une livre d’un parfum de nard pur de grand prix,  en répandit sur les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. 

4  Un de ses disciples, Judas Iscariot, celui qui devait le livrer, dit alors: 

5  Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers pour les donner aux pauvres? 

6  Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. 

7  Mais Jésus dit: Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. 

8  Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais moi, vous ne m’avez pas toujours. 

9  La foule nombreuse des Juifs apprit qu’il était là, et ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais pour voir aussi Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts. 

10  Les principaux sacrificateurs délibérèrent afin de faire mourir aussi Lazare, 

11  parce que beaucoup de Juifs s’éloignaient à cause de lui et croyaient en Jésus. 

12   Le lendemain, la foule nombreuse de gens venue pour la fête, apprit que Jésus se rendait à Jérusalem; 

13  ils prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre, et il criaient: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël. 

14  Jésus trouva un ânon et s’assit dessus, selon ce qui est écrit: 

15  Sois sans crainte, fille de Sion; Voici, ton roi vient,  Assis sur le petit d’une ânesse. 

16  Ses disciples ne comprirent pas cela tout d’abord; mais quand Jésus fut glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui, et que, pour lui, ils les avaient faites. 

17  La foule, qui était avec Jésus quand il appela Lazare du tombeau et le ressuscita d’entre les morts, lui rendait témoignage. 

18  C’est pourquoi la foule vint à sa rencontre, car elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. 

19  Les Pharisiens se dirent donc les uns aux autres: Vous voyez que vous ne gagnez rien, voici que (tout) le monde est allé après lui. 

20   Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. 

21  Ils s’approchèrent de Philippe, de Bethsaïda en Galilée,  et lui demandèrent: Seigneur, nous voudrions voir Jésus. 

22  Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus. 

23  Jésus leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. 

24  En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul; mais s’il meurt,  il porte beaucoup de fruit. 

25  Celui qui aime sa vie la perd, et celui qui a de la haine pour sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. 

26  Si quelqu’un me sert, qu’il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. 

27   Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je?… Père,  sauve-moi de cette heure?… Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. 

28  Père, glorifie ton nom! Une voix vint alors du ciel: Je l’ai glorifié et je le glorifierai de nouveau. 

29  La foule, qui se tenait là et qui avait entendu, disait que c’était le tonnerre. D’autres disaient: Un ange lui a parlé. 

30  Jésus reprit la parole: Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre; c’est à cause de vous. 

31  Maintenant c’est le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. 

32  Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous (les hommes) à moi. 

33  Il disait cela pour indiquer de quelle mort il devait mourir. 

34  La foule lui répondit: Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement; comment donc dis-tu: Il faut que le Fils de l’homme soit élevé? Qui est ce Fils de l’homme? 

35  Jésus leur dit: La lumière est encore pour un peu de temps parmi vous. Marchez pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent pas: celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va. 

36  Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière,  afin que vous deveniez des enfants de lumière. Jésus dit cela,  puis il s’en alla et se cacha loin d’eux. 

37   Malgré tant de miracles qu’il avait faits devant eux, ils ne croyaient pas en lui, 

38  afin que soit accomplie la parole dite par le prophète Ésaïe: Seigneur, qui a cru à ce que nous avons fait entendre?  Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé? 

39  Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu’Ésaïe a dit encore: 

40  Il a aveuglé leurs yeux Et endurci leur coeur, De peur qu’ils ne voient des yeux, Qu’ils ne comprennent du coeur,  Qu’ils ne se convertissent Et que je ne les guérisse. 

41  C’est ce que dit Ésaïe lorsqu’il vit sa gloire et qu’il parla de lui. 

42 ¶ Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui;  mais à cause des Pharisiens, ils ne le confessaient pas, pour ne pas être exclus de la synagogue. 

43  Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. 

44   Jésus s’écria: Celui qui croit en moi, croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé; 

45  et celui qui me contemple, contemple celui qui m’a envoyé. 

46  Moi, la lumière, je suis venu dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. 

47  Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, ce n’est pas moi qui le juge, car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. 

48  Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles, a son juge: la parole que j’ai prononcée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. 

49  Car mes paroles ne viennent pas de moi; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a commandé lui-même ce que je dois dire et ce dont je dois parler. 

50  Et je sais que son commandement est la vie éternelle.  Ainsi ce dont je parle, j’en parle comme le Père me l’a dit. 

 

Chapitre 13

1   Avant la fête de Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde au Père, Jésus, qui avait aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. 

2  Pendant le repas, alors que le diable avait déjà mis au coeur de Judas, fils de Simon, de le livrer, 

3  Jésus, qui savait que le Père avait tout remis entre ses mains, qu’il était venu de Dieu et qu’il s’en allait à Dieu, 

4  se leva de table, ôta ses vêtements et prit un linge dont il s’entoura. 

5  Ensuite il versa de l’eau dans un bassin et se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. 

6  Il vint donc à Simon Pierre, qui lui dit: Toi, Seigneur, tu me laverais les pieds! 

7  Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras dans la suite. 

8  Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds.  Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’as point de part avec moi. 

9  Simon Pierre lui dit: Seigneur, non seulement les pieds,  mais encore les mains et la tête. 

10  Jésus lui dit: Celui qui s’est baigné n’a pas besoin de se laver sauf les pieds, mais il est entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous. 

11  Il connaissait en effet celui qui le livrait; c’est pourquoi il dit: Vous n’êtes pas tous purs. 

12  Après leur avoir lavé les pieds et avoir repris ses vêtements, il se remit à table et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait? 

13  Vous m’appelez: le Maître et le Seigneur, et vous dites bien, car je (le) suis. 

14  Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres; 

15  car je vous ai donné un exemple, afin que, vous aussi,  vous fassiez comme moi je vous ai fait. 

16  En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. 

17  Si vous savez cela, vous êtes heureux, pourvu que vous le mettiez en pratique. 

18   Ce n’est pas de vous tous que je le dis; je connais ceux que j’ai choisis. Mais il faut que l’Écriture s’accomplisse:  Celui qui mange avec moi le pain, a levé son talon contre moi. 

19  Dès à présent, je vous le dis, avant que la chose arrive,  afin que, lorsqu’elle arrivera, vous croyiez que Moi, je suis. 

20  En vérité, en vérité, je vous le dis, qui reçoit celui que j’aurai envoyé me reçoit, et qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. 

21  Après avoir ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit et fit cette déclaration: En vérité, en vérité, je vous le dis,  l’un de vous me livrera. 

22  Les disciples se regardaient les uns les autres et se demandaient de qui il parlait. 

23  Un de ses disciples, celui que Jésus aimait, était couché à table près de Jésus. 

24  Simon Pierre lui fit signe et lui dit: Demande qui est celui dont il parle. 

25  Et ce disciple se pencha sur la poitrine de Jésus et lui dit: Seigneur, qui est-ce? 

26  Jésus lui répondit: C’est celui pour qui je tremperai le morceau et à qui je le donnerai. Il trempa le morceau et le donna à Judas, fils de Simon l’Iscariot. 

27  Dès que (Judas eut reçu) le morceau, Satan entra en lui.  Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le vite. 

28  Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela. 

29  En effet, comme Judas tenait la bourse, quelques-uns pensaient que Jésus lui disait: Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou: Donne quelque chose aux pauvres. 

30  Judas prit le morceau et sortit aussitôt. Il faisait nuit. 

31   Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l’homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui. 

32  Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt. 

33  Petits enfants, je suis encore pour peu de temps avec vous. Vous me chercherez; et comme j’ai dit aux Juifs: <<Là où je vais, vous ne pourrez venir>>, à vous aussi je le dis maintenant. 

34  Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. 

35  A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. 

36   Simon Pierre lui dit: Seigneur, où vas-tu? Jésus répondit:  Là où je vais, tu ne peux pas maintenant me suivre, mais tu me suivras plus tard. 

37  Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant? Je donnerai ma vie pour toi. 

38  Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera point, que tu ne m’aies renié trois fois. 

 

Chapitre 14

1   Que votre coeur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. 

2  Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père.  Sinon, je vous l’aurais dit; car je vais vous préparer une place. 

3  Donc, si je m’en vais et vous prépare une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi. 

4   Et où je vais, vous en savez le chemin. 

5  Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment en saurions-nous le chemin? 

6  Jésus lui dit: Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie.  Nul ne vient au Père que par moi.  >

7  Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant, vous le connaissez et vous l’avez vu. 

8  Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 

9  Jésus lui dit: il y a si longtemps que je suis avec vous,  et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu, a vu le Père. Comment dis-tu: Montre-nous le Père? 

10  Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis ne viennent pas de moi-même; le Père, qui demeure en moi, accomplit ses oeuvres. 

11  Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi.  Sinon, croyez à cause de ces oeuvres. 

12  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les oeuvres que moi je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais vers le Père; 

13  et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai,  afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 

14  Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. 

15   Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements, 

16  et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur qui soit éternellement avec vous, 

17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut pas recevoir,  parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas; mais vous,  vous le connaissez, parce qu’il demeure près de vous et qu’il sera en vous. 

18   Je ne vous laisserai pas orphelins, je viens vers vous. 

19  Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez parce que moi je vis, et que, vous aussi,  vous vivrez. 

20  En ce jour-là, vous connaîtrez que moi, je suis en mon Père, vous en moi, et moi en vous. 

21  Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime. Celui qui m’aime sera aimé de mon Père, moi aussi je l’aimerai et je me manifesterai à lui. 

22  Jude, non pas l’Iscariot, lui dit: Seigneur, comment se fait-il que tu doives te manifester à nous et non au monde? 

23  Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons vers lui et nous ferons notre demeure chez lui. 

24  Celui qui ne m’aime pas, ne garde pas mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. 

25   Je vous ai parlé de cela pendant que je demeure auprès de vous. 

26  Mais le Consolateur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, c’est lui qui vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit. 

27  Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Moi, je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble pas et ne s’alarme pas. 

28   Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m’en vais et je reviendrai vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le Père, car le Père est plus grand que moi. 

29  Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent, afin que, lorsqu’elles arriveront, vous croyiez. 

30  Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi. 

31  Mais c’est afin que le monde sache que j’aime le Père et que j’agis comme le Père me l’a commandé. Levez-vous, partons d’ici. 

 

Chapitre 15

1   Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 

2  Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit,  il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il porte encore plus de fruit. 

3  Déjà, vous êtes émondés, à cause de la parole que je vous ai annoncée. 

4  Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure sur le cep, de même vous non plus, si vous ne demeurez en moi. 

5  Moi, je suis le cep; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, porte beaucoup de fruit, car sans moi, vous ne pouvez rien faire. 

6  Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche; puis l’on ramasse les sarments,  on les jette au feu et ils brûlent. 

7  Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.  

8  Mon Père est glorifié en ceci: que vous portiez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples. 

9   Comme le Père m’a aimé, moi aussi, je vous ai aimés.  Demeurez dans mon amour. 

10  Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandements de mon Père et que je demeure dans son amour. 

11  Je vous ai parlé ainsi, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. 

12  Voici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres,  comme je vous ai aimés. 

13  Il n’y a pour personne de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. 

14  Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 

15  Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître. Je vous ai appelé amis,  parce que tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. 

16  Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais moi, je vous ai choisis et je vous ai établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, pour que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. 

17  Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. 

18   Si le monde a de la haine pour vous, sachez qu’il m’a haï avant vous. 

19  Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela, le monde a de la haine pour vous. 

20  Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. 

21  Mais tout cela, ils vous le feront à cause de mon nom,  parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. 

22  Si je n’étais pas venu et si je ne leur avais point parlé,  ils n’auraient pas de péché. Maintenant, ils n’ont pas d’excuse pour leur péché. 

23  Celui qui a de la haine pour moi, a aussi de la haine pour mon Père. 

24  Si je n’avais pas fait parmi eux les oeuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché. Maintenant ils les ont vues, et ils ont haï, et moi et mon Père. 

25  Mais que cette parole, écrite dans leur loi, soit accomplie: Ils m’ont haï sans cause. 

26   Quand sera venu le Consolateur que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui provient du Père, il rendra témoignage de moi, 

27  et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement. 

 

Chapitre 16

1   Je vous ai parlé ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés. 

2  Ils vous excluront des synagogues; et même, l’heure vient où quiconque vous fera mourir pensera offrir un culte à Dieu. 

3  Et ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père, ni moi. 

4  Je vous ai parlé ainsi, pour que l’heure venue, vous vous souveniez que je vous l’ai dit. Je ne vous l’ai pas dit dès le commencement, parce que j’étais avec vous. 

5  Maintenant, je m’en vais vers celui qui m’a envoyé, et nul de vous ne me demande: Où vas-tu? 

6  Mais parce que je vous ai parlé ainsi, la tristesse a rempli votre coeur. 

7   Cependant, je vous dis la vérité: il est avantageux pour vous que je parte, car si je ne pars pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous; mais si je m’en vais, je vous l’enverrai. 

8  Et quand il sera venu, il convaincra le monde de péché, de justice et de jugement: 

9  de péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; 

10  de justice, parce que je vais vers le Père, et que vous ne me verrez plus; 

11  de jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. 

12  J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les comprendre maintenant. 

13  Quand il sera venu, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car ses paroles ne viendront pas de lui-même, mais il parlera de tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera les choses à venir. 

14  Lui me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi et vous l’annoncera. 

15  Tout ce que le Père a, est à moi; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. 

16   Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez de nouveau parce que je vais vers le Père. 

17  Là-dessus, quelques-uns de ses disciples dirent entre eux: Que signifie ce qu’il nous dit: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez? et: Parce que je vais au Père?

18  Ils disaient donc: Que signifie ce qu’il dit: Encore un peu de temps? Nous ne savons de quoi il parle.

19  Jésus, connut qu’ils voulaient l’interroger, leur dit: Vous vous questionnez les uns les autres sur ce que j’ai dit: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez.

20  En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie.

21  La femme, lorsqu’elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue; mais, lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu’elle a de ce qu’un homme est né dans le monde.

22  Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre coeur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie.

23   En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.

24  Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

25  Je vous ai dit ces choses en paraboles. L’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père.

26  En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous;

27  car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

28   Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde, et je vais au Père.

29  Ses disciples lui dirent: Voici, maintenant tu parles ouvertement, et tu n’emploies aucune parabole.

30  Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et que tu n’as pas besoin que personne t’interroge; c’est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu.

31  Jésus leur répondit: Vous croyez maintenant.

32  Voici, l’heure vient, et elle est déjà venue, où vous serez dispersés chacun de son côté, et où vous me laisserez seul; mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi.

33  Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

 

Chapitre 17

1   Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l’heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

2  selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.

3  Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

4  Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as donnée à faire.

5  Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût.

6   J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole.

7  Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi.

8  Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.

9  C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi; -

10  et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi; -et je suis glorifié en eux.

11   Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous.

12  Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie.

13  Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite.

14  Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

15  Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.

16  Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

17   Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.

18  Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.

19  Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

20   Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,

21  afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.

22  Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, -

23  moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

24   Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

25  Père juste, le monde ne t’a point connu; mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé.

26  Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

 

Chapitre 18

1   Lorsqu’il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l’autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.

2  Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s’y étaient souvent réunis.

3  Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu’envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes.

4  Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s’avança, et leur dit: Qui cherchez-vous?

5  Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C’est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux.

6  Lorsque Jésus leur eut dit: C’est moi, ils reculèrent et tombèrent par terre.

7  Il leur demanda de nouveau: Qui cherchez-vous? Et ils dirent: Jésus de Nazareth.

8  Jésus répondit: Je vous ai dit que c’est moi. Si donc c’est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci.

9  Il dit cela, afin que s’accomplît la parole qu’il avait dite: Je n’ai perdu aucun de ceux que tu m’as donnés.

10  Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l’oreille droite. Ce serviteur s’appelait Malchus.

11  Jésus dit à Pierre: Remets ton épée dans le fourreau. Ne boirai-je pas la coupe que le Père m’a donnée à boire?

12  La cohorte, le tribun, et les huissiers des Juifs, se saisirent alors de Jésus, et le lièrent.

13   Ils l’emmenèrent d’abord chez Anne; car il était le beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là.

14  Et Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs: Il est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple.

15  Simon Pierre, avec un autre disciple, suivait Jésus. Ce disciple était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans la cour du souverain sacrificateur;

16  mais Pierre resta dehors près de la porte. L’autre disciple, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit, parla à la portière, et fit entrer Pierre.

17  Alors la servante, la portière, dit à Pierre: Toi aussi, n’es-tu pas des disciples de cet homme? Il dit: Je n’en suis point.

18  Les serviteurs et les huissiers, qui étaient là, avaient allumé un brasier, car il faisait froid, et ils se chauffaient. Pierre se tenait avec eux, et se chauffait.

19  Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.

20  Jésus lui répondit: J’ai parlé ouvertement au monde; j’ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s’assemblent, et je n’ai rien dit en secret.

21  Pourquoi m’interroges-tu? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m’ont entendu; voici, ceux-là savent ce que j’ai dit.

22  A ces mots, un des huissiers, qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant: Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur?

23  Jésus lui dit: Si j’ai mal parlé, fais voir ce que j’ai dit de mal; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?

24  Anne l’envoya lié à Caïphe, le souverain sacrificateur.

25  Simon Pierre était là, et se chauffait. On lui dit: Toi aussi, n’es-tu pas de ses disciples? Il le nia, et dit: Je n’en suis point.

26  Un des serviteurs du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l’oreille, dit: Ne t’ai-je pas vu avec lui dans le jardin?

27  Pierre le nia de nouveau. Et aussitôt le coq chanta.

28   Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire: c’était le matin. Ils n’entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque.

29  Pilate sortit donc pour aller à eux, et il dit: Quelle accusation portez-vous contre cet homme?

30  Ils lui répondirent: Si ce n’était pas un malfaiteur, nous ne te l’aurions pas livré.

31  Sur quoi Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et jugez-le selon votre loi. Les Juifs lui dirent: Il ne nous est pas permis de mettre personne à mort.

32  C’était afin que s’accomplît la parole que Jésus avait dite, lorsqu’il indiqua de quelle mort il devait mourir.

33  Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit: Es-tu le roi des Juifs?

34  Jésus répondit: Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d’autres te l’ont-ils dit de moi?

35  Pilate répondit: Moi, suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t’ont livré à moi: qu’as-tu fait?

36  Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas.

37  Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix.

38  Pilate lui dit: Qu’est-ce que la vérité? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit: Je ne trouve aucun crime en lui.

39  Mais, comme c’est parmi vous une coutume que je vous relâche quelqu’un à la fête de Pâque, voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs?

40  Alors de nouveau tous s’écrièrent: Non pas lui, mais Barabbas. Or, Barabbas était un brigand.

 

Chapitre 19

1   Alors Pilate prit Jésus, et le fit battre de verges.

2  Les soldats tressèrent une couronne d’épines qu’ils posèrent sur sa tête, et ils le revêtirent d’un manteau de pourpre; puis, s’approchant de lui,

3  ils disaient: Salut, roi des Juifs! Et ils lui donnaient des soufflets.

4  Pilate sortit de nouveau, et dit aux Juifs: Voici, je vous l’amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun crime.

5  Jésus sortit donc, portant la couronne d’épines et le manteau de pourpre. Et Pilate leur dit: Voici l’homme.

6  Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s’écrièrent: Crucifie! crucifie! Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le; car moi, je ne trouve point de crime en lui.

7  Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu.

8  Quand Pilate entendit cette parole, sa frayeur augmenta.

9  Il rentra dans le prétoire, et il dit à Jésus: D’où es-tu? Mais Jésus ne lui donna point de réponse.

10  Pilate lui dit: Est-ce à moi que tu ne parles pas? Ne sais-tu pas que j’ai le pouvoir de te crucifier, et que j’ai le pouvoir de te relâcher?

11  Jésus répondit: Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en haut. C’est pourquoi celui qui me livre à toi commet un plus grand péché.

12  Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient: Si tu le relâches, tu n’es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César.

13  Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors; et il s’assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha.

14  C’était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs: Voici votre roi.

15  Mais ils s’écrièrent: Ote, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons de roi que César.

16   Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l’emmenèrent.

17  Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha.

18  C’est là qu’il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.

19   Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue: Jésus de Nazareth, roi des Juifs.

20  Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville: elle était en hébreu, en grec et en latin.

21  Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate: N’écris pas: Roi des Juifs. Mais écris qu’il a dit: Je suis roi des Juifs.

22  Pilate répondit: Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit.

23  Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d’un seul tissu depuis le haut jusqu’en bas.

24  Et ils dirent entre eux: Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera. Cela arriva afin que s’accomplît cette parole de l’Ecriture: Ils se sont partagé mes vêtements, Et ils ont tiré au sort ma tunique. Voilà ce que firent les soldats.

25  Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la soeur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala.

26  Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils.

27  Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.

28  Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l’Ecriture fût accomplie: J’ai soif.

29  Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche.

30  Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.

31   Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu’on rompît les jambes aux crucifiés, et qu’on les enlevât.

32  Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes au premier, puis à l’autre qui avait été crucifié avec lui.

33  S’étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes;

34  mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau.

35  Celui qui l’a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu’il dit vrai, afin que vous croyiez aussi.

36  Ces choses sont arrivées, afin que l’Ecriture fût accomplie: Aucun de ses os ne sera brisé.

37  Et ailleurs l’Ecriture dit encore: Ils verront celui qu’ils ont percé.

38   Après cela, Joseph d’Arimathée, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate la permission de prendre le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus.

39  Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d’environ cent livres de myrrhe et d’aloès.

40  Ils prirent donc le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c’est la coutume d’ensevelir chez les Juifs.

41  Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n’avait été mis.

42  Ce fut là qu’ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.

 

Chapitre 20

1   Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.

2  Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis.

3  Pierre et l’autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre.

4  Ils couraient tous deux ensemble. Mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre;

5  s’étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n’entra pas.

6  Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre,

7  et le linge qu’on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part.

8  Alors l’autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut.

9  Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Ecriture, Jésus devait ressusciter des morts.

10  Et les disciples s’en retournèrent chez eux.

11   Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre;

12  et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds.

13  Ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur répondit: Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis.

14  En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c’était Jésus.

15  Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit: Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai.

16  Jésus lui dit: Marie! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni! c’est-à-dire, Maître!

17  Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

18  Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu’elle avait vu le Seigneur, et qu’il lui avait dit ces choses.

19   Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous!

20  Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.

21  Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.

22  Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.

23  Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

24  Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint.

25  Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.

26   Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit: La paix soit avec vous!

27  Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.

28  Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu!

29  Jésus lui dit: Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru!

30  Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre.

31  Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

 

Chapitre 21

1   Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra.

2  Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble.

3  Simon Pierre leur dit: Je vais pêcher. Ils lui dirent: Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien.

4  Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus.

5  Jésus leur dit: Enfants, n’avez-vous rien à manger? Ils lui répondirent: Non.

6  Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons.

7  Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: C’est le Seigneur! Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer.

8  Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient éloignés de terre que d’environ deux cents coudées.

9  Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain.

10  Jésus leur dit: Apportez des poissons que vous venez de prendre.

11  Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point.

12  Jésus leur dit: Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osait lui demander: Qui es-tu? sachant que c’était le Seigneur.

13  Jésus s’approcha, prit le pain, et leur en donna; il fit de même du poisson.

14  C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts.

15   Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux.

16  Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.

17  Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche