Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 12:06

...Pour Dieu "SI" nous lui en laissons la liberté ! Si nous ne trouvons pas à la va-vite une réponse qui a automatiquement plus d'1 chance sur 2 d'être mauvaise ! C'est-à-dire une réponse qui risque d'ajouter encore à nos problèmes son impertinence et donc de nouveaux effets boomerang.

"La précipitation mène à la ruine" nous avertit le texte biblique.

Apprenons à nous attendre au Dieu qui a livré la vie de son Fils unique bien-aimé au mal pour nous en délivrer, dans une recherche dynamique de la vérité quant aux forces qui se combattent dans ce monde et quant au moyen divin de notre protection et éternisation de vie.

Soyez béni(e).

Lien : ACCIDENTE, MAIS PAS POUR RIEN >
http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/article-bonjour-et-bienvenue-sur-ce-site-70810555.html

une voiture en train de partir en tonneau ! Le mal n'est pas encore fait, mais il est déjà devenu inéluctable, impossible à éviter. Et souvent nous en sommes là, dans notre existence... Mais en criant à Dieu in-extrémis, il peut encore nous éviter le pire...

une voiture en train de partir en tonneau ! Le mal n'est pas encore fait, mais il est déjà devenu inéluctable, impossible à éviter. Et souvent nous en sommes là, dans notre existence... Mais en criant à Dieu in-extrémis, il peut encore nous éviter le pire...

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 12:37
Pensée du jour : BEAUCOUP EN SONT A NE PAS DISTINGUER ENTRE RELIGION ET SPIRITUALITE, ENTRE DIEU ET REPRESENTATIONS (PROBLEMATIQUES) DE DIEU

Lettre (biblique) aux Hébreux, ch. 5, vers. 11 à 14 : "Nous avons beaucoup à dire à ce sujet, et des choses difficiles à expliquer parce que vous êtes devenus lents à comprendre. Alors que vous devriez avec le temps être des enseignants, vous en êtes au point d’avoir besoin qu'on vous enseigne les éléments de base de la révélation de Dieu; vous en êtes arrivés à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or celui qui en est au lait est inexpérimenté dans la parole de justice, car il est un petit enfant. Mais la nourriture solide est pour les adultes, pour ceux qui, en raison de leur expérience, ont le jugement exercé à discerner ce qui est bien et ce qui est mal."

LES ENNEMIS DE LA VRAIE FOI SONT NOMBREUX :

- la superficialité, d'où découle tant de nos fautes morales ;
- la négligence, alors que c'est de la qualité de notre existence immédiate, et de notre éternité, dont il s'agit ;
- les préjugés, Descartes nous invitant toujours à remettre en cause ce que nous avons reçu comme base d'éducation pour accéder à la vérité qui ne s'y trouve pas forcément ;
- les tentations, en plus de notre convoitise naturelle, car les démons qui les initient existent et cherchent régulièrement à nous dévoyer, pour mieux nous dominer et nous malmener ;
- la paresse, que le confort facilite alors même qu'il devrait nous faciliter une recherche active de la vraie vie, des vérités essentielles qui donnent le sens de l'existence et des mouvements du monde ;
- et quoi encore ? des dépendances et/ou des perversions destructrices ; des liens spirituels sur notre âme ou sur notre corps - notamment quand on a touché à des pratiques surnaturelles dont Dieu avertit qu'elles sont des abominations, en ce qu'elles nous mettent en contact avec des esprits maléfiques (à partir d'idées plaisantes, séduisantes, au départ, mais assurément toujours dangereuses et s'avérant bientôt préjudiciables) ; etc...

un chant qui est une prière :

https://www.youtube.com/watch?v=z184d8hPXB8&index=7&list=RD9nBEJ58hBWw

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 15:21
PARIS, FRANCE 2015 : LA MISERE EST (ENCORE) LA ! D'OU VIENT-ELLE ?

Je rentre de Paris, où j'ai marché une semaine entre les grosses berlines noires aux vitres teintées et les tentes-igloo et autres paillasses qui jonchent les trottoirs de la capitale.

Et puis soudain des trottoirs et des terrasses ont été arrosés de balles et éclaboussés de sang, et les shows festifs ont donné un visage plus exact du REEL :
- le domaine, qui apparaît de plus en plus corrompu, du sport - et ceux qui font ses fortunes - ont reçu une alerte forte à St-Denis ;
- au même moment l'innocence apparente et un cumul de musique et de sexe dévoyés ont été jugés sans appel
: mort, horreur et terreur.

On ne peut rien comprendre (ou presque, de sensé), sans une vue spiritualiste du monde, qui seule situe chaque chose à sa place dans un contexte global où les hommes ne sont pas seuls sur la terre et dans l'univers : existent aussi dans des sphères transversales, invisibles en soi mais visibles par leurs effets,
- d'une part des démons (ou anges déchus) qui peuvent être puissants en destruction - en rapport de ce que nos comportements leur donnent ou leur retiennent comme force ;
- et d'autre part un Dieu souverain qui contrôle les situations en rapport de ses lois causales - dont pénales -, qui peuvent former au final jugement et condamnation sévères quand nous transgressons les lois morales de notre propre conscience, ou celles, extérieures à notre âme, que Dieu fait connaître par ses écrits, la Bible notamment (avec les 10 commandements et autres points délicats abordé
s ici et là par les textes).


Mais qui se soucie de cette vue du monde, monde qui est initialement une création et une manifestation de la volonté – bonne, agréable et parfaite – du (seul) Dieu éternel ?
On est là chacun pour un temps (réduit, prêté, relativement libre) sur un espace et dans des lieux dont quelques-uns - qu'on a appelé philosophes "des lumières" - ont refusé de continuer à croire qu'il était une création issue d'un Créateur. De là à n'en avoir rien à faire de la façon dont les choses et leurs relations ont été élaborées, il n'y a qu'un pas. Et c'est ainsi qu'on est "fabriqués" (conditionnés, mal éduqués, conformés, moulés dans un matérialisme inique), selon notre tempérament en des agnostiques mous ou des athées virulents, qui se donnent pour règles de vie celles qui nous arrangent. (J'ai été plus de 10 ans formaté de la sorte par "éducation nationale", avant que Dieu ne vienne, dans sa grâce, se révéler à moi).
Tels dès lors mal emmanchés dans leur existence, recherchent prioritairement les plaisirs sensuels, les produits stimulants, d'autres des gains financiers, d'autres encore le pouvoir, la gloire, et pourquoi pas le cumul de tout... Tout cela sans considération des lois de nature, des lois divines d'organisation de nos personnes même, des conditions du réel bonheur (du vivre-ensemble) dans les rapports entre chacun, et encore dans les rapports avec tous les environnements existants : physiques, psychiques et spirituels.

Voilà aussi pourquoi des tirs de kalachnikovs ou des ceintures d'explosifs peuvent déchirer l'air et des corps... mortels : aspect éphémère de notre condition, qu'on oublie bien trop vite qui est la nôtre ! Là l'existence s'arrête, pour certains, dont le plus grand profit pour ceux qui restent devrait être de s'interroger véritablement sur ce qu'est le Réel véritable, sur le sens de ce qui se passe et où on va (en tant que psychisme, que moi-je défini, qu'âme individualisée) : Où on va une fois mis/jeté hors de ce corps ?
C'est pour cela seulement que le mal est permis par Dieu : quand il n'a plus d'autres moyens pour faire entendre qu'on va mourir ! Pour faire entendre et croire qu'il existe, qu'il est amour et veut nous sortir de cette précarité (celle des riches comme celle des pauvres). Sortir de cette misère mortifère et (un jour ou l'autre) désespérante, dans laquelle l'insouciance et/ou la désobéissance aux lois de
conscience nous contraignent, jusqu'à nous tuer plus ou moins soudainement.


Pourquoi la Bible enseigne-t-elle que "la mort c'est le salaire (la conséquence, la suite) du péché (du mal que nous commettons)" ? Si ce n'est pour nous faire peur quant à notre devenir (celui de l'âme, notre psyché) incertain et inassuré ! Et si notre réponse globale est - Moi même pas peur (de Dieu, de mourir), on va bien voir si c'est une vérité ou une illusion d'optique !

J'espère que beaucoup d'illusions sont tombées cette semaine à Paris et dans le monde ! J'espère - et je crois - que cela n'a pas conduit qu'à des recueillements vides, à des minutes de silence ébêtées, et surtout le moins possible à des montées en puissance de haine et d'esprits vengeurs – ce que recherchent les démons et Satan par ce genre de désastres. Ils excellent dans la loi du Talion, les Vendettas, les rapports de force frontaux...

Alors que ce que recherche Dieu, c'est notre humilité, ici par l'ébranlement et l'humiliation, quand elle n'est plus notre naturel, selon dit-il, qu'"Il fait grâce aux humbles, alors qu'il résiste aux orgueilleux." Et encore : "Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de Dieu." Et la sagesse vient de la connaissance... de tout ce contexte où il ne faut pas confondre entre Dieu - le vrai - et Satan - l'ange déchu - qui cherche sans cesse à usurper la position divine.
Bonne quête, du Réel, du vrai, de la justice et de la grâce qui se trouvent par le Christ (Mes
sie) Jésus.

Soyez béni(e) vous qui avez lu jusque là.

Liens internes : un chant https://www.youtube.com/watch?v=mPj1SReuvgo

un autre message http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/2015/11/le-pardon-de-dieu-et-la-folie-des-hommes-quel-en-est-le-prix-combien-coutent-ils.html

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 12:23

2 - SORTIR DE SA BULLE DE PEUR(S)


La peur n'est pas toujours rationnelle, d'autant que ses causes nous sont cachées.

Les angoisses sont souvent moins compréhensibles encore, quoique leur origine peut aussi être connue.

Faute de connaissance, est-il écrit dans la Bible*, le peuple de Dieu dépérit.
Quand nous perdons de vue la vérité, est-il encore écrit, on devient une proie !
Impressionnant, non !?... Mais (oser) chercher (même de façon toute confuse) conduit à trouver, à savoir (c'est bien plus que croire...).
C'est aussi vrai pour celui ou celle qui est assailli(e) au delà d'une certaine mesure - et c'est une autre bonne raison pourquoi vous êtes là : Il y a une bonne nouvelle à découvrir - ou à bien mieux comprendre -, qui passe par la connaissance la plus exacte de l'origine de nos peurs, angoisses et autres problématiques de ce genre (cauchemars, oppressions nocturnes, pensée suicidaire...).
* La Bible n'est pas un (vieux) bouquin religieux ! C'est le meilleur livre sur la connaissance et le soin de soi. Sa finalité n'est pas que nous adhérions à une religion, mais que nous trouvions la connaissance qui peut nous restaurer dans une relation effective avec
Dieu par le solutionnement de divers problèmes.

Donc à l'origine de nos diverses formes de peurs, il y a des fautes morales, ce que la Bible appelle qu'un mot générique dont le sens (étymologie) est "manquer le but". On traduit ce mot par péché/pécher (pas pêcher du poisson comme un pêcheur), mais sortir des frontières du Bien (entrer dans ce qui est mal donc), Bien et Mal tel que Dieu le créateur du ciel et de la terre les voit et nous en informe.
Et la toute première faute morale, qui a ouvert la porte à la peur en nous, nous est précisément rapportée par le 1er livre biblique – la Genèse : vous pouvez lire ce récit au chapitre 3, avant que je revienne vous en parler...
Nota 1/ Si vous n'avez pas une Bible papier, il y en a plein sur le net...
2/ si vous avez une question urgente, posez-la par Contact. Si ce n'est pas fait, cliquez sur "Suivre ce blog" ou
abonnez-vous". Belle journée.

                      ACTUALITE : Chaude devant !

3 - NOS FAUTES MORALES SONT PLUS CONSÉQUENTES QUE NOS FOTES D'ORTHOGRAPHE ! > CAUSE ET EFFETS DU MAL A PARTIR DE... NOUS !

La lecture du chapitre 3 du livre biblique Bereshit (Genèse) est significative, qui lie la peur à la faute (péché, transgression, sortie du dessein originel -bon- de Dieu). Ici plus particulièrement la peur en tant que culpabilité devant Dieu. Celle-ci comme les autres peurs sont consécutives de nos fautes, comme expression démonstratrice, interpellante
- 1/ du trouble intérieur ou relation désharmonisée entre nos composantes majeures (corps, âme, esprit),
2/ du trouble causé sur le physique (vue d'ombre surnaturelle, poils ou cheveux qui se dressent, bruit ou mouvement d'objet...) et sur l'âme (sensations bizarres, sentiment de présence, voix intérieure...) par la réalité de présences spirituelles maléfiques (invisibles à nos yeux mais pas à d'autres sens).

Le péché est donc
1/ ce qui nous trouble intérieurement, ce qui est Bien (la paix, le repos, le bien-être, le bonheur, l'amour) étant empêché, retenu ou remplacé par du Mal (l'irritation, la nervosité, la colère, la revendication, le mal-vivre, déprime, rancune ou haine...) ;
2/ ...ce qui ouvre accès dans notre relation à des réalités mauvaises du monde angélique déchu (Satan, démons, esprits méchants...) venant perturber notre environnement ;
3/ ...à la fois la faute (mauvaise action, parole ou pensée) ET la force programmée dans notre âme (comme un virus ou malware informatique dans un ordinateur ou un programme) qui nous pousse à répéter, à concrétiser, les mêmes choses mauvaises : nous en rend ESCLAVE !

C'est pour ces choses que Jésus – qui est la Parole éternelle de Dieu détachée de son espace divin pour devenir homme (se faisant à la fois fils de l'homme et fils de Dieu) – est venu : pour nous pardonner, pour nous libérer, pour nous décharger, pour nous transformer, et cela par son Esprit (3e personne de la Divinité une) qui est bien sûr (vie) éternel(le).

Dieu en effet "a tant aimé le monde, qu'il a livré* son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle". On lit cela dans la Bible, au chap. 3 de l'Evangile selon Jean. Bonne suite à vous dans la quête des (et ouverture aux) vérités – ce qui est notre part – et avec l'assistance de Dieu – qu'il accorde aux humbles et cœurs sincères.
Cliquez sur "suivre ce blog" ou abonnez-v
o
us pour être informé des articles suivants. (posté le 23 09 15)

                      ACTUALITE : Chaude devant !

1 - LES TEMPS SONT MAUVAIS ! Des choses terribles se passent, des choses terribles arrivent. Pas forcément pour les mêmes personnes ! Plus on est exposés à des aléatoires ou improbables qui peuvent nous ôter juqu'à la vie, cherchons du sens ! Cherchons à lire ce qui est là et ce qui vient, MAIS PAS sous la lumière et le filtre des médias officiels, de notre raison immédiate (changeante, formatée, conditionnée dès l'enfance et par notre irréflexion personnelle). Lire ce qui se passe peut-être pas non plus sous la lumière de notre cœur incliné par des idées (concepts) injectées dans l'air du temps, qui culpabilisent faussement, avec parité en tout, humanisme sans frontières, priorité à tous les plaisirs, profits en tous genres, superficialité ou haine, orgueil de race, impuissance vengeresse...).

Mais lecture du quotidien, d'hier et de demain, à la lumière d'une Parole exceptionnelle (en quoi ?...), dont la pertinence et la sagesse demeurent et s'avèrent siècle après siècle pour le plus grand profit (bienfaisant, transcendant, bouleversant, apaisant...) de ceux qui y plongent leur regard en cherchant avec un cœur et une raison qui se veulent justes, la et les vérités de ce monde où nous sommes temporairement vivants.

G. Orwell - 1984 "En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." - "Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore."
Einstein "Le souci de parvenir à la vérité doit primer sur toutes les autres considérations."
Descartes "Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans sa vie se défaire de toutes les opinions qu'on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances."

Et donc deux chemins pour se donner un "système de connaissances" :
1/ Les parcourir tous - ce que j'ai aussi fait pendant des années – et mettre à jour le meilleur – il y en a forcément un!) ou
2/ partir du plus excellent signalé (dont les autres n'en portent que des fragments agglomérés à des vérités moindres) - celui que j'ai découvert ! -, sans perdre de vue qu'on peut s'assurer de ce qu'on se met à entendre, la confrontation de tous ses éléments (écrits) aux réalités (de notre existence, de ce qui (nous) arrive, de ce qui (nous) interroge...) devant laisser le moins possible de choses (surtout essentielles ou existentielles) sans réponse, càd incompatibles avec le fondement du système et de ses éléments (On parle d'alors d'"anomalies" : plus il y en a, plus cela témoigne que ce système de compréhension du Réel en est éloigné – est faux)...

OUI, LES TEMPS SONT MAUVAIS ! Mais si j'écris là, c'est qu'ils ont en filigrane une espérance possible, une issue non dramatique accessible, une compréhension satisfaisante trouvable, parce qu'il y a UNE SOLUTION ASSURÉE... Sa limite :
1/ Elle ne s'impose pas (principe de
liberté) ;
2/ Elle n'est pas matérialiste et temporelle uniquement ;
3/ Elle demande qu'on prenne au moins un peu de notre temps d'existence pour SAVOIR !...

à +....
Cliquez sur "suivre ce blog" ou abonnez-vous si vous voulez être informé(e) des articles suivants.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche