Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 12:17



Dessin de Victor HUGO suscité par la vision qu'il reçut.

On est aujourd'hui dans des temps de plus en plus difficiles, voire déjà terriblement tragiques.

DES SIGNES À LIRE (DÉCRYPTER)
Incendies gigantesques, inondations, tempêtes et autres phénomènes climatiques graves, coûteux, irrésistibles, affaissement des sols sous 136 (!)des plus grandes villes du monde (Tokyo, New-York, Shangaï, Jakarta, Singapour...) combiné avec la montée du niveau des mers, disparition majeure de la faune, démocraties acquises bafouées, répressions religieuses et racisme résurgent, armements nucléaires et chimiques comme jamais, lois mortifères et laxisme contre les violences, cries sociétales majeures, pollutions des eaux et de l'air, appauvrissement des sols, corruptions accrues au sein des gouvernements, attaques acharnées pour dissoudre les cellules familiales traditionnelles, retour de vieilles maladies  pandémiques et apparition de nouvelles, mouvements migratoires déstabilisants...
Regroupés, tous ces événements forment un faisceau interpelant, un tableau des plus obscurs, la fin d'une ère.

Avec tant de drames, à la fois déjà largement visibles, reconnaissables de diverses manières, pour qui a des yeux (extérieurs et intérieurs) ouverts;  et pouvant ne pas être vus dans leur réalité significative, si on reste branchés, aliénés à la pensée et vue et technologies matérialistes, étroites et étroitisantes, de l'ordre de la vie intra-utérine par rapport à celle qu'on a à la suite, une fois "né" sous le soleil.

MAIS RIEN N'ÉCHAPPE AU CONTRÔLE DIVIN

Or ce qui est et ce qui vient est devant Dieu tout ensemble avec tout le passé (du fait de son éternité totale qui échappe à notre espace-temps que définit la limitation de la vitesse de la lumière).

Preuves que Dieu est hors du temps et de sa chronologie, les nombreuses prophéties bibliques, beaucoup déjà accomplies, avérées, et encore quelques-unes qui se déroulent sous nos yeux et d'autres qui restent à venir.
Et puis, Dieu n'étant jamais sans activité, il y a également des prophéties qu'il accorde au fil du temps à ceux qui cheminent à sa suite, qui marchent sur son chemin (Jean 14.6), et ce blog comme bien d'autres sites sur le net en véhiculent.

Et parmi ses vues surnaturelles, de l'ordre de l'Esprit et des esprits, connaissez-vous la vision prophétique de Victor HUGO ?
Il la reçut dans un état d'émotions et de troubles inouïs, puis l'écrivit en préface de son livre La légende des siècles, dont cette révélation prophétique fut aussi l'inspiratrice ?

Cette vue prophétique terrible pouvait montrer ce qui allait arriver durant les années suivant immédiatement la 1ère moitié du XIXe siècle, mais aussi, et plus probablement, à l'époque - actuelle - de la fin de l'ère de grâce inaugurée par le don du Saint-Esprit à la terre entière, juste après la mort et la résurrection de Jésus.
Car survint 70 ans plus tard la 1ère guerre mondiale, moins d'un siècle plus tard la seconde avec des dizaines de millions de morts et jusqu'aux horreurs indicibles de la Shoah... qui semble encore n'avoir été que les prémices de ce qui est révélé là au père Hugo de manière plus totale, et que reprend le livre de l'Apocalypse.

Vous pouvez lire ou écouter cette vue apocalyptique reçue par Hugo en cliquant ici > La vision de Victor HUGO <

La Bible dit que nous sommes avertis par avance afin que nous nous repentions pour la part propre que nous avons dans la propagation du mal, par une existence dépourvue de morale véritable, de foi sanctifiante en le seul vrai Dieu et autres attributs qui dépendant de lui comme l'amour, le bonheur, la paix...

Et bien sûr, si vous désirez ne pas connaître les horreurs qui se profitent à l'horizon et déjà dans nos rues parfois, il nous appartient à chacun de faire un choix réel, décisif, crucial, entre se contenter et subir les forces malignes qui dominent pour l'essentiel ce monde, et un positionnement psychique et spirituel tout autre que le Dieu créateur et rédempteur offre à quiconque veut croire selon ce qu'il est possible de savoir au sujet de Dieu et du moyen qu'il a conçu pour nous protéger et sauver des affres qui viennent.

Ne tardez pas pour venir à Dieu, car il est aussi prophétisé qu'un jour la porte de la paix avec Dieu va être fermée, quand l'endurcissement des cœurs et les addictions à toutes sortes de mauvaises choses ne permettront plus que personne se convertisse :
"Les autres hommes, ceux qui n'avaient pas été tués par ces fléaux, ne se détournèrent pas de ce que leurs mains avaient fait : ils ne cessèrent pas d’adorer les démons et les idoles en or, en argent, en bronze, en pierre et en bois qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher,21 et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leur sorcellerie, ni de leur immoralité sexuelle, ni de leurs vols." Apocalypse ch. 9.

Comprenez que demain n'appartient à personne d'entre nous, à Dieu seul. Alors faite fructifier votre présent au mieux pour le bien et salut éternel de votre âme (personne).

Ici un guide pour une vraie prière de réconciliation et de découverte du Dieu réel et vivant.

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 08:23

Partition de la 9e symphonie
écrite par Beethoven.
Un langage muet (inaudible) pour qui ne le connaît pas !
Mais qui déclenche de la vie dès qu'il est interprété !
Exactement comme fait Dieu quand il crée : Des paroles que nous ne comprenons d'abord pas, mais qui tout à coup se mettent à prendre tout leur sens.

 

Dans un présent où les repères se perdent et par là le sens, jusqu'à passer de la cohérence à la co-errance (ou in'co-errance), on peut s'interroger sur le pourquoi du choix du dernier mouvement de la 9e symphonie de Beethoven comme hymne européen (qu'on appelle l'hymne ou ode à la joie) !?

Certes on veut de la joie, pensant qu'en s'unissant on va triompher des risques de guerre, vivre en paix ensemble et en être joyeux.
Depuis le temps (le choix de cet hymne remonte à 1972), et avec tout ce qui se passe en Europe depuis, on n'a pas trop vu des rassemblements de joie inter-nations !

FÉDÉRER SANS CONTRAINDRE ! RÉALITÉ OU LEURRE !?
Se serait-on trompé en croyant qu'on avait par la création pacifique, non contrainte, d'un empire européen le moyen de la paix et de la joie entre des peuples ainsi associés ?
Pour quiconque connaît d'une part la faiblesse des bonnes intentions et d'autre part la dureté égocentrique qui est tapie au fond de tous les cœurs, il est évident qu'il ne suffit pas de rapprocher les peuples, de les fédérer (exemple de l'union des républiques soviétiques entre autres) et même de les inciter à des unions sexuelles sans barrières pour faire une nouvelle humanité. Outre l'Histoire, l'actualité nous montre la voie sans issue entreprise.
Ne serait-ce que parce qu'il y a une différence énorme entre fédérer des peuples (jusqu'à contre la volonté majoritaire) et un désir spontané des peuples de fraterniser. Si le mouvement part de la base, on va vers des rapprochements heureux ; si quelques-uns veulent le contraindre, c'est aller dans le mur.

L'Europe a-t-elle été voulue par les français ? Non, fut la réponse au référendum. Mais on a été enrôlés par ruse (détournement via Lisbonne) dans l'Europe, malgré cet avis qui devait s'imposer au politique (politiquement correct !).
C'est donc déjà bien mal parti avant que ça commence ! Et on est maintenant pris dans cette machinerie (coûteuse en plus), comme il y en eut d'autres avant, toutes finissant, nous dit l'histoire, par la déconfiture !

Mais notre devenir est-il entre nos mains ou même entre celles des politiques du moment ? Certainement pas ! La Bible dit que l'homme calcule ses voies, mais c'est le dessein de Dieu qui au final l'emporte.
Et pour le moment, le dieu de notre monde culturellement ou religieusement séparé du Dieu véritable, c'est encore Satan, le serpent et diable anciens dont l'éternité de vie assure la pérennité. Mais par dessus tout, le Dieu créateur de tous - qui n'a été "castré" qu'illusoirement par cet ange déchu comme en parle la mythologie grecque* - domine, sauve, délivre, et va bientôt revenir sur terre pour instaurer son ordre en lieu et place de tous les désordres (voir Apocalypse ou ailleurs).

____________
* Ouranos, le Ciel primordial, figure de Dieu, est castré par Cronos, le temps, figure de Satan sa créature révoltée qui en introduisant la mort de l'homme prend le dessus sur l'éternité.
Mais Zeus, dernier de la nature des Titans laissés libres (le peuple israélite), figure de Jésus, va à son tour castré ce père cruel , ce qui se produit quand Jésus est si injustement crucifié que le créateur unique son Père va le ressusciter. Il devient ainsi le sauveur qui libère les captifs de l'Hadès ou séjour des morts (le Tartare c'est les grecs) et peut soumettre Satan à quiconque, aujourd'hui encore,  se place sous l'autorité de Christ dont il reçoit la vie éternelle.
¤

UNE (AUTRE) CONTRADICTION DE FOND
Mais revenons sur la cohérence ou cette co-errance de l'Europe au niveau de l'hymne qu'elle s'est attribuée. Car là aussi on peut s'interroger.
En effet voici là en quelque sorte une Europe bicéphale (à 2 têtes).
D'un côté elle se veut d'une gauche progressiste dont le mot laïcité est devenu plutôt une couverture sur son athéisme ou impiété que ce qu'en dit par exemple la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948 - article 18 notamment : "Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Et d'un autre, elle veut faire chanter les peuples en les incitant à chercher... Dieu "le tendre père" ! Comme vous pouvez le lire ci-après si vous ne connaissez pas les paroles de cet hymne.

SORTIR DE LA CONFUSION DONT LE MAÎTRE-MOT EST AMALGAME
La confusion qui grandit sous forme d'amalgame (notamment pluriculturel), d'indifférenciation et de noyade de l'identité, ne peut satisfaire ni les personnes qui prennent la connaissance comme un moyen* de réfléchir et de discerner dans le réel ce qui est vérité et mensonge, bon et mauvais, ni les religieux qui ont leur système (à défendre).
Ici cette incohérence vient sans doute de ce que l'Europe a été pensée et désirée par des croyants : Churchill appelle l'Angleterre (anglicane) à la prière quand l'Allemagne l'attaque ; Roosevelt et l'Amérique d'alors venus nous secourir sont essentiellement évangéliques ; les français artisans de cette idée européenne sont au moins de culture traditionnelle chrétienne et encore catholiques et protestants (non avoués ! C'est terrible de se réclamer de Christ et de n'être pas son témoin par la bouche comme par les actes).
_________________
* moyen plutôt que comme objectif, prétentieux, d'avoir de la culture, de la pensée philosophique ou sociale, etc.
¤

DÉCALAGE, TENSION? DÉCHIRURE, ET PIRE ENCORE...
Mais quand la concrétisation peut être menée à terme, l'apostasie (abandon de la foi, favorisée par le retour à la paix, l'ingratitude spirituelle, l'attrait du matériel et les philosophies anti-Dieu) a pris le dessus. Dès lors veut se lever une Europe non plus unie sur un fond de christianisme, mais sur un rejet de Dieu. Proclamation que l'Europe n'a pas de racines chrétiennes, notamment dynamisée par Jacques Chirac - qui paie certainement sur sa fin ici-bas cette trahison et amnésie culturelle majeure.

De là la dichotomie - pour ne pas dire la schizophrénie - qui conduit à des décisions toujours plus privatrices de liberté et des situations économiques qui sont le contraire de ce qui est humainement recherché.
C'est que "jeter le bébé avec l'eau sale du bain", nier Dieu sur l'argument que les religions le représentent mal et en détournent n'est pas une raison suffisante. Si les hommes même responsables religieux sont infidèles, pervers ou cupides..., Dieu pour sa part reste fidèle à ce qu'il est toujours - principalement justice et amour -, à ses promesses et conditions d'alliance. (lire ici vers. 3 et ss).
Pour ne pas mieux réfléchir à ces choses de l'ordre spirituel, on devient ensemble et individuellement hémiplégique ou unijambiste, vivant avec une âme esseulée, animale, insuffisante, dans un corps, et non plus par le bel assemblage que forment une âme et l'Esprit de Dieu associés dans le pardon, l'humilité, la justice (et justesse) et l'amour pour le bien.

Il est donc évident que pour ces quelques raisons de fond déjà, l'Europe n'est pas fondée sur du roc, mais sur une base bancale. Dans laquelle la Norvège n'a même pas voulu entrer ;  d'où la Grèce en premier a bien souffert, puis l'Espagne ; d'où l'Angleterre se sort... difficilement (Curieux de vouloir la garder comme on voit si âprement dans le filet - preuve que l'amour n'était (n'est) pas le moteur de cette union).

Donc un hymne à écouter avec délectation et sans conscience autre que musicale parce que c'est du Beethoven ; ou des paroles à suivre pour comprendre ce qu'il y aurait - ou aurait eu - de réellement joyeux pour nous et glorieux pour Dieu qu'on se fédère d'un même cœur pour bannir les barrières à l'intérieur de cet Europe des volontaires de l'amitié et de la foi... et élever avec sagesse les frontières de son périmètre pour garder son unité bien fondée et exercer son hospitalité comme la Bible y incite et non avec une pseudo-compassion océane et dévastatrice comme on voit.

Mais c'est trop tard - et trop tôt en même temps... - parce qu'aussi il est écrit que cet Europe non géographique - c'est le cas puisque plus de la moitié des territoires formant l'Europe physique ne sont pas membres, dont la Russie - sera une reconstitution de l'ancien empire romain destinée à permettre à Satan - qu'on ne l'oublie pas trop vite, si on veut comprendre - de poser sur l'humanité entière un joug des plus pesants.
Pesant comme jamais en réalité, précisent les textes bibliques (notamment au livre du prophète Daniel), en vue de s'assurer une suprématie sur le genre humain qu'il pourrait revendiquer devant Dieu comme étant éternelle !

Allez-vous être, êtes-vous dans votre ignorance, de ceux qui feront allégeance à cette "bête" - c'est ainsi que l'Apocalypse a prédit et appelle le système mondial économico-politique qui monte ?
En réalité il y aura 2 bêtes. L'autre sera un système religieux syncrétique, dont les bases se posent en ce moment, ce qui a particulièrement été mis en lumière en 1986 dans la ville d'Assise. (Mais ce serait trop long de développer ici).

Ou déjà cherchez-vous à comprendre, réflexions et informations (voire révélations) à l'appui, le monde dans lequel nous sommes nés (comme le bébé d'une femme emprisonnée naît dans la captivité de sa prison) ? Cela en vue de trouver l'autre porte de sortie que la mort* ordinaire (dans l'impiété ou sous une religiosité sans ouverture spirituelle) dès maintenant ici-bas ?
__________________
* relativement à la mort, article détaillé sur Les 5 types de mort
¤

POUR, CONTRE, DANS, COMMENT ?
Comprenez bien qu'il n'est pas question là d'être pour ou contre l'Europe. Dans la mesure où on est dans, et à moins de s'exiler, il s'agit de discerner, comme dans notre propre existence, ce qui, selon Dieu, est mauvais et ne pas y participer ; ce qui est une vraie bonne chose et ce où, sans manifester de violence, on peut ne pas être d'accord.
Et ce n'est pas même une question de morale ou de la philosophie, avec leurs valeurs et délimitations discutables et sans cesse contredites.
On est plus nettement à la lisière - qui permet un vrai jeu de notre liberté et responsabilité - des deux courants, de vie (initié par Jésus ressuscité pour faire faire à notre humanité un saut quantique dans le spirituel divin) et de mort (qu'initient nos fautes qui s'accumulent et qu'on conserve sans chercher à en être pardonné et déculpabilisé).

Il faut savoir pour croire juste, et pour savoir juste (parmi tout ce qui est proposé), il faut chercher les vérités de fond. Surtout en remettant forcément en cause notre pack d'acquis initial car c'est autrement que culturellement ou religieusement on a à entrer dans la dimension principale de la Vie qui est amour, justice et éternité. Dieu qui nous aime désirant la transmutation et l'éternisation de notre ego (âme support de notre individuation consciente).
¤

Ode à la joie, symphonie n° 9 L. v. Beethoven,
d'après le poème de Friedrich Schiller

Joie ! Joie ! Belle étincelle divine,
Fille de l’Élysée,
Nous entrons l'âme enivrée
Dans ton temple glorieux.
Ton magique attrait resserre
Ce que la mode en vain détruit ;
Tous les hommes deviennent frères
Où ton aile nous conduit.

Si le sort comblant ton âme,
D'un ami t'a fait l'ami,
Si tu as conquis l’amour d’une noble femme,
Mêle ton exultation à la nôtre!
Viens, même si tu n'aimas qu'une heure
Qu'un seul être sous les cieux !
Mais vous que nul amour n'effleure,
En pleurant, quittez ce chœur* !

Tous les êtres boivent la joie,
En pressant le sein de la nature
Tous, bons et méchants,
Suivent les roses sur ses traces,
Elle nous donne baisers et vendanges,
Et nous offre l’ami à l’épreuve de la mort,
L'ivresse s’empare du vermisseau,
Et le chérubin apparaît devant Dieu.

Heureux,
tels les soleils qui volent
Dans le plan resplendissant des cieux,
Parcourez, frères, votre course,
Joyeux comme un héros volant à la victoire!

Qu'ils s'enlacent tous les êtres !
Ce baiser au monde entier !
Frères, au-dessus de la tente céleste
Doit régner un tendre père.
Vous prosternez-vous millions d’êtres ?
Pressens-tu ce créateur, Monde ?
Cherche-le au-dessus de la tente céleste,
Au-delà des étoiles il demeure nécessairement.

____________________
* "Dehors les rabat-joies" ! Pour une célébration de l'amour et de l'amitié dans l'unité, un peu déplacé non!? Mais ça, c'est tout l'être humain justement !...

Une suite arrive... Soyez visité-e par la lumière d'en-haut !... si vous ne la refusez pas ostensiblement.

Partager cet article

Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 15:19

Le juste jugement de Dieu sur tout ce qu'on a fait de mal
peut-être évité... avant qu'il ne soit trop tard !
Il s'agit de recevoir le pardon de Dieu au point de devenir
"une nouvelle créature"

Suite de...

  • F2 - SECONDE RÉSURRECTION ET JUGEMENT FINAL

Apocalypse 19 "7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer.9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora.10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.11 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres.13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses oeuvres.14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu."

 

F1 acte 2, et F2  : VIVRE UNE CRÉATION TOUTE NOUVELLE ET ÉTERNELLE
Votre nom sera-t-il écrit là dans Le livre de vie ?
Aura-t-il été écrit avant la 1ère résurrection et réunion des croyants à leur Tête, le Sauveur et Seigneur Christ Jésus ?

Le temps est encore ouvert maintenant, où il dépend de chacun de nous de participer, par notre foi toute personnelle, à notre salut accompli par Jésus en sa crucifixion où il accepta de prendre sur lui "le péché du monde" : le vôtre ? Croyez-le !
Que les distractions, manipulations, mensonges pseudo-scientifiques ou complétement éhontés et autres tentations démoniaques ne vous privent pas de la grâce que Dieu veut accorder à tout pécheur, à toute pécheresse, qui se repent et veut vivre en bonne relation avec lui, maintenant et pour toujours.
Les merveilles de la création éternelle qui succédera à celle-ci peuvent déjà être aperçues de loin par tout croyant authentique, pressenties ou ressenties dans le cœur, en esprit, dont il nous dit en guise d'introduction :
"Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.2 Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.3 Et j'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.5 Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Écris ; car ces paroles sont certaines et véritables.6 Et il me dit : C'est fait ! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement.7 Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils.8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.9 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai l'épouse, la femme de l'agneau.10 Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d'auprès de Dieu, ayant la gloire de Dieu.11 Son éclat était semblable à celui d'une pierre très précieuse, d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal.12 Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d'Israël :13 à l'orient trois portes, au nord trois portes, au midi trois portes, et à l'occident trois portes.14 La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l'agneau.15 Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d'or, afin de mesurer la ville, ses portes et sa muraille.16 La ville avait la forme d'un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales.(comme un cube de plus de 2 000 kms de côté !) 17 Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d'homme, qui était celle de l'ange.18 La muraille était construite en jaspe, et la ville était d'or pur, semblable à du verre pur.19 Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espèce : le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d'émeraude,20 le cinquième de sardonyx, le sixième de sardoine, le septième de chrysolithe, le huitième de béryl, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, le onzième d'hyacinthe, le douzième d'améthyste.21 Les douze portes étaient douze perles ; chaque porte était d'une seule perle. La place de la ville était d'or pur, comme du verre transparent.22 Je ne vis point de temple dans la ville ; car le Seigneur Dieu tout puissant est son temple, ainsi que l'agneau.23 La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer ; car la gloire de Dieu l'éclaire, et l'agneau est son flambeau.24 Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire.25 Ses portes ne se fermeront point le jour, car là il n'y aura point de nuit.26 On y apportera la gloire et l'honneur des nations.27 Il n'entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge ; il n'entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l'agneau."

C'est donc deux espaces et devenirs terminaux (si on regarde au mal) qui clôturent les chutes d'un tiers des anges et du genre humain :
- Ce qu'on vient de lire là - où le fait que cette nouvelle création commence par une ville, alors que sur cette terre Dieu avait commencé pour l'homme par un jardin, montre qu'il y a continuité et prolongement de ce que nous connaissons, nous développons et mémorisons ici maintenant.
On est là au cœur abouti du dessein éternel de Dieu envers nous genre humain.

- et un "étang ardent de feu et de soufre" (ce qui est appelé généralement l'enfer), que Dieu a du créer pour les anges entêtés dans leur rébellion - car ils sont immortels -, et dans lequel aussi peuvent finir ceux des humains dont le nom n'aira pas été écrit dans Le livre de vie du Sauveur immolé.
C'est là la "poche" nécessitée par l'apparition du mal et  par l'exercice de la justice divine envers quiconque s'obstine à pervertir ce qui est bien, bon, beau, agréable... 

Résumé
On a pu comprendre que les deux résurrections introduisent dans des commencements de vie qui font qu'effectivement nous pouvons avoir à vivre jusqu'à 7 et 8 épisodes d'existence bien distincts :
- Existence conçue et pressentie dans le cœur de Dieu ;
- Vie fœtale (indépendamment de notre volonté) ;
- Existence actuelle à la suite, corporelle, psychique et/ou pas spirituelle ;
- Naissance spirituelle non automatique (qui tient compte d'une liberté de choix) dans l'éternité de Dieu ;
- Vie de l'âme séparée du corps (notamment après la mort physique) ;
- Vie de résurrection physique pour tous, en deux temps et avec deux devenirs qui peuvent être diamétralement opposés (comme vie et mort) ;  
- Nouvelle vie millénaire sur cette terre pour ceux qui auront triomphé par la foi et seront conviés à régner ici-bas avec Jésus-Christ pendant 1 000 ans ;
- Vie transportée dans la nouvelle création éternelle de Dieu ;
- Existence projetée dans l'étang de feu et de soufre créé pour engloutir tout le mal (mort comprises).

Ne passez pas à côté de l'ESSENTIEL (l'Essence du Ciel) et de l’ÉTERNEL !
Ne vivez pas que des bribes, même pas les miettes des festins de vie que Dieu a préparés avant que nous en jouissions !...

Que le Dieu qui sauve vous attire et libère assez pour que vous désiriez entrer dans les conditions et la réalité de votre potentielle éternisation.

Chants : Dieu est-il ta source ?
De grâce en grâce

Un message

Partager cet article

Repost0
2 février 2018 5 02 /02 /février /2018 15:55

La Bible est une création de Dieu qu'on peut voir
comme une terre à explorer, psychiquement et spirituellement,
avec des richesses de connaissances à fleur de sol,
d'autres enfouies - mais connaissables...

suite de l'article commencé ici

F - LES DEUX RÉSURRECTIONS

Comme il y a deux endroits où nous pouvons aller après cette incarnation, il est aussi prévu et annoncé depuis longtemps, qu'il y a deux résurrections également bien distinctes. Notamment séparées l'une de l'autre par 1 000 années.

  • F1 - LA RÉSURRECTION DES JUSTES ou 1ère RÉSURRECTION

En Apocalypse on trouve écrit : "...C'est ici la première résurrection.6 Bienheureux et saint celui qui a part à la première résurrection : sur eux la seconde mort n'a point de pouvoir ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui mille ans...
Le reste des morts ne vécut pas jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis
"

La première résurrection est pour bientôt, qui fera sortir des tombeaux les corps soudain métamorphosés des croyants qui avaient mis leur foi en Jésus : "Si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts ?13 S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité.14 Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.15 Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point.16 Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n'est pas ressuscité.17 Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés,18 et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus.19 Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.20 Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.21 Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts.22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ,23 mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement."

(aussi 1 Thessalon. 4.13...)

Dans la Bible, bien d'autres détails suivent cet événement fantastique immense, planétaire, qui arrive.
Globalement, à partir du moment de cette résurrection, partout la terre va devenir un champ de bataille...
Selon la chronologie fournie par le livre de l'Apocalypse - du grec apocalupsis signifiant révélation (de Jésus-Christ, donnée à Jean son apôtre), nous sommes dans le temps de la 6e des 7 trompettes (faits très importants qui jalonnent le déroulement de l'Histoire)...
Comme la venue de Jésus fut une rupture totale dans le continuum de notre histoire, cette première résurrection (dont il est aussi l'initiateur) sera aussi une rupture en ce que cela va changer le cours de l'histoire sur la terre : les deux millénaires de l'ère de la Grâce divine où le salut éternel de notre âme - notre salut personnel ! - s'obtient par la foi seront clos. Pour être sauvé parmi les horreurs qui font alors paraître, la condition du salut sera très nettement durcie...

Aussi à ce sujet la parabole des 10 vierges...

 

F1, acte 1 : LE MILLÉNIUM ou 1 000 ans de règne de Christ sur cette terre
Après cette intronisation céleste des croyants au Christ et Messie Jésus et quelques années..., une nouvelle phase terrestre apparaitra. (Apocalypse ch. 19, vers. 11 et ss).
Jésus paraît enfin là comme "Le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs" de la terre et des cieux.
D'abord pour mettre un terme à un chaos planétaire phénoménal : massacres, viols et toutes sortes d'horreurs perpétrées par lesquels Satan et son horde de démons cherchent à s'assurer un contrôle total du genre humain et de la planète.
Pour cela, Satan l'ange déchu terrible ivre de sang, sera emprisonné pendant mille ans pour ne plus nuire à personne et à travers personne. (Apo ch. 20).

Jésus Christ et ses fidèles commencent par restaurer l'ordre moral - La Loi de Justice divine - dont les transgressions ont été la cause de l'asservissement (et des souffrances immenses) des êtres humains aux esprits satanisés.
Et c'est encore la restauration de la terre, la remise en ordre des dérèglements (climatiques, écologiques), des appauvrissements et pollutions des sols, air et eaux...

Cela va notamment montrer
- que Dieu mène à terme ce qu'il a mis en œuvre, même si le mal s'y est glissé un temps pour tout abimé ;
- qu'avec Jésus et notre acceptation généralisée du plan rédempteur divin, on peut - et on aurait pu depuis longtemps - remettre la planète en ordre au lieu de continuer à la détruire par nos entêtements ;
- que Dieu associe les êtres humains (comme les anges) à son règne et ses œuvres...

Un chant : de grâce en grâce

suivre et fin ici...

Partager cet article

Repost0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 19:50

 

L'apparition macronienne
fait penser à celle d'Alexandre III dit le Grand (ici représenté).
On peut lire dans Wikipédia : "La séduction du personnage tient sans doute à ce mélange contradictoire : barbare et grec, mystique et réaliste, violent et généreux, emporté par son imagination et son rêve et guidé par sa lucidité.
Sa volonté inflexible se double d’un réel opportunisme
et d’un sens inné de la mise en scène."

 

PAS DE GOUVERNANCE SANS UN SOCLE PERSONNEL DE... CROYANCE !
Emmanuel Macron saura-t-on gouverner avec le recul nécessaire à toute marche, à tout engagement - personnel, collectif ou présidentiel ?
C'est-à-dire, aura-t-il
- en vis-à-vis, en référent, en conseil,
- un tiers fiable - et qu'il sache écouter -,
- capable d'ajouter ou de soustraire à sa vue personnelle
- ce qui forcément va lui manquer, ou être de trop,
- ...car bien sûr tout être humain est incomplet, insuffisant, à construction permanente, et toujours imparfait en soi - ?
Se donnera-t-il un conseil qui intègre la dimension spirituelle du Réel, ou pense-t-il que religion(s) et spiritualité c'est du pareil au même, et juste bon à tolérer en attendant que la laïcité (l'athéisme) en ait dissout les derniers vestiges ?...

DES EXEMPLES CONCRETS ET SIGNIFICATIFS
Pourquoi les États-Unis d'Amérique sont-ils devenus en moins de deux siècles d'existence la première puissante mondiale ?
Parce que leurs pères fondateurs étaient des chrétiens authentiques, non seulement faisant partie de ce qu'on appelle une religion (en l'occurrence le protestantisme évangélique), mais surtout conscients et vivant chacun une relation personnelle avec Dieu !
Le premier de tous les Présidents américains, George Washington (XVIIIe) écrivait : "Il est impossible de gouverner le monde avec droiture sans Dieu et la Bible."

Abraham Lincoln (XIXe) : "Sans la Bible, nous ne pourrions savoir ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas. Toutes choses les plus désirables pour le bonheur de l’homme, ici-bas et au delà, y sont dépeintes. Je m’adonne avec profit à la lecture de la Bible. Acceptez de ce livre tout ce que vous pouvez par la raison et le reste par la foi.  Votre vie jusqu’à la mort sera meilleure."*

Il y a juste quelques années, la Suisse, qui malgré sa petite surface n'est pas le moindre des états par son PIB, a réaffirmé que sa république (confédération) avait été fondée dans la foi (chrétienne) en Dieu. Le préambule de sa constitution commence par : "Au nom de Dieu Tout-Puissant !"

Plus particulièrement, par quelle foi... ou simple présomption - car croyant ou athée, nous n'avançons tous de toutes façons selon un principe et une dynamique de foi**... - , Emmanuel Macron va-t-il conduire la France et son rapport à l'Europe ?

Pour le moment, le premier rapport que nous voyons entre la dimension spirituelle du Réel et le nouveau Président, c'est... son prénom : Emmanuel. C'est en effet un (pré)nom biblique, d'origine hébraïque, qui signifie littéralement "Dieu avec nous".

Il apparait prophétiquement dans l'Ancien Testament (ténak juif) sous la plume du prophète Ésaïe aux chapitres 7 et 8, puis dans le 1er livre du Nouveau Testament (Bonne nouvelle ou Évangile) comme nom qui à ce moment-là de l'Histoire s'incarnera par la venue dans notre monde du Christ/Mashiah Jésus (dont le nom hébreu/araméen Yeshoua signifie Dieu sauve ou Dieu sauveur).

Si donc les noms et prénoms ont une signification et une correspondance avec qui le reçoit, s'ils sont bien distribués - ce qui, étymologiquement, est une de leurs raisons -, celui d'Emmanuel Macron, déjà d'après la Bible, n'est pas anodin... sans qu'on puisse (encore) affirmer en quel sens !...

De ce côté personnel encore, Emmanuel Macron a grandi comme bénéficiaire
- d'une hérédité aux capacités déjà bien développées (père et mère médecins),
- d'une instruction et éducation ancrée dans la culture et la foi chrétiennes (scolarité à La Providence, établissement privé catholique d'Amiens de la congrégation des jésuites), qui lui apportent une "discipline de l’esprit" et une "volonté d’ouverture au monde", en développant une pensée nourrie de spiritualité,
- et encore il assiste de 1999 à 2001 le philosophe Paul Ricœur à propos de son livre La Mémoire, l'histoire, l'oubli.

Le 15 déc. 2016 au magazine La vie :
"Aujourd’hui, j’ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi. Mon rapport à la spiritualité continue de nourrir ma pensée mais je n’en fais pas un élément de revendication."

"Penser rassurer le peuple en prétendant chasser le mal radical en dehors de la communauté nationale est une promesse dangereuse et intenable. Car il y a du mal radical en nous et il continuera à vivre. La clé c’est éduquer et prévenir, même si c’est très dur dans ces moments-là."

Mais si cela peut plaire à un catholique ou un protestant, il en faut (bien) plus pour signifier une foi qui joigne réellement le Dieu Créateur et Rédempteur à notre panache et mode de vie (présidentiel ou de simple citoyen) !
On est même avertis que c'est du milieu de chrétiens que peuvent venir des antéchrists et que va sortir le dernier et plus puissant qui doit paraître.

¤¤¤

On sait ou peut savoir aussi plus largement que rien de significatif, d'important, de conséquent, n'apparaît sur la face de la terre hors de la volonté ou connaissance du Dieu véritable.
C'est ainsi qu'on est informés que Jésus mort et ressuscité (à Pâque), puis monté dans le Ciel divin (Ascension), est celui qui, après avoir été intronisé sur le trône le plus élevé, comme indiqué en Apocalypse 5libère le cours essentiel de l'Histoire

Parfois ce sont à des informations peu développées qu'il faut faire attention, brèves mais précises, données par les Écritures pour la sagacité de ceux qui aiment la vérité et veulent toujours plus s'y attacher pour discerner les temps et n'être pas confus dans leur présent et avenir...

PLACE DE L'EUROPE DANS LE CONCERT DU MONDE
Dans tous les cas l'Europe est au coeur du présent et de la vue macronienne de la gouvernance des nations, peuples et territoires.
Dans l'idée humaine, c'est quelque chose comme plus on centralise les instances gouvernementales - jusqu'à plus qu'un seul foyer décisionnel -, plus on a de chances de ne plus connaître de guerre comme furent les deux dernières. (C'est l'origine de l'idée de l'Europe dès l'après-guerre).
Il faut aussi savoir que l'idée démoniaque existe, qui va dans le même sens, mais pour le contrôle et non le bonheur et la paix du genre humain, compris bien entendu des femmes/hommes qui formeront la tête pseudo-gouvernante de la planète.

C'est ainsi qu'on peut voir dans le passé très proche et encore aujourd'hui, ce que ce genre de concentration des pouvoirs entre quelques doigts d'une main unique, a fait avec l'URSS et en Chine, via l'idéologie socialiste rapidement tournée en communiste : déportations massives contraintes de populations avec plus de 100 millions de morts !
Certes cette idéologie athée a été posée et tient encore en Chine, ou en Corée du Nord - mais on "sait" à quels prix de souffrances, d'angoisses et de sang, avec quelles restrictions de libertés et autres manipulations...
À côté le flop de l'URSS a été, comme celui de la vue tout aussi sataniquement impérialiste de Hitler, un gâchis phénoménal, terrible, immonde...
Dans la même vue des choses et par le versant religieux, on a encore Daesh qui exprime cette volonté d'impérialisme planétaire vieille comme le commencement de la multiplication des hommes...

Bravo à ceux qui croient encore que le mieux pour nous est de vivre libre de Dieu et de ses lois,
- c'est-à-dire comme s'il n'y avait pas de Dieu ;
- en réalité seulement dans sa permissivité, qui témoigne essentielllement
     - qu'il nous a créés réellement libres,
     - et en même temps que toutes les libertés ne sont pas bonnes à prendre !...

La recherche donc d'une autorité centralisée pour conduire des peuples - tous les peuples, dit le mondialiste -, n'est pas assurément un bien en soi. Mais elle peut s'avérer un moyen des plus détestables, dévastateurs, meurtriers, totalitaire, par lequel Satan, le prince spirituel invisible qui plane au-dessus de notre humanité***, cherche toujours plus à se - à nous - s'assujettir.
Plusieurs livres bibliques avertissent de cette montée d'une volonté qui se centralise pour mettre en place un ordre mondial dont cet ange déchu entré dans la rébellion céleste et ses quatre principaux démons (figurés comme généraux, vents, cavaliers) seront les véritables souverains (d'autant incontestés qu'ils ne se voient pas en direct).

 

IMAGES, SYMBOLES, ET AUTRE(S) SIGNE(S) !?
On pourrait penser que les États-unis sont ou vont être le centre de la mise en place de cet Ordre Planétaire déjà activée. Mais en accord avec les données bibliques, une information semble bien dire que non. Il s'agit de la devise du grand sceau des États-Unis.

On lit au milieu E pluribus unum, littéralement "un seul à partir de plusieurs" ou, dans une traduction plus directe, "De plusieurs, un". Devise de 1776...
avec deux autres devises ajoutées en 1782 sur le revers du sceau (la face non visible), en latin : Annuit cœptis "Il/Elle approuve cette entreprise" et Novus Ordo Seclorum "Nouvel ordre des siècles" ). Qui approuve cette entreprise et ce Nouvel Ordre des siècles ?
La réponse est toujours inévitablement : Dieu ou Satan. Le vrai Dieu créateur, ou celui qui a usurpé son pouvoir par ruse auprès de nous dans le jardin d'Eden... et n'a pas fini de vouloir s'approprier la race humaine, pour que ce soit éternellement... si Dieu et notre foi ne veillaient...
C'est ainsi, qu'on le sache ou pas, qu'on le croit ou pas, qu'on n'est JAMAIS dans une autre histoire que celle-ci ! C'est pourquoi tout va toujours mal malgré toutes les bonnes volontés humaines qui s'unissent pour bâtir un avenir meilleur****...

Or, voilà qu'en 1956, le Congrès des États-Unis passe une loi (H.J. Resolution 396) qui adopte une nouvelle devise officielle : In God We Trust ("En Dieu nous croyons" ou "notre confiance/foi est en Dieu").
...Ce qui rejoint l'imagerie biblique où des ailes d'aigle qui furent sur le dos du lion figurant le Dieu (l'ange-démon dégénéré puissant) qui pilota dans l'impérialisme Nabucodonosor roi de Babylone (actuel Irak), lui furent arrachées (Daniel 2 ici).

 

DELOCALISATION SPIRITUELLE ?
La devise qui dit que l'union fait la force, E pluribus unum, a-t-il donc disparu de la scène mondiale ? Oui, mais seulement jusqu'en 2 000, où l'Union Européenne la prend à son compte, sous une forme différente mais au fond similaire :In varietate concordia "L'unité dans la diversité" (ou traduction française adoptée "Unie dans la diversité").

Que voilà une gageure énorme ! Si on a du mal à gouverner 20 ou 60 millions de citoyens dans le cadre d'une nation, comment va-t-on, QUI va être capable d'apporter du mieux à plus de 500 millions de personnes !? Si on a du mal avec une seule culture dominante, comment on va faire avec un pluralisme culturel... qui vient de toutes parts !

Car selon la Commission européenne (nous dit Wikipédia) "cette devise signifie que, au travers de l'Union européenne, les Européens unissent leurs efforts en faveur de la paix et de la prospérité, et que les nombreuses cultures, traditions et langues différentes que compte l'Europe constituent un atout pour le continent."

Or, on n'en est plus là ! Ce sont d'autres cultures, souvent très différentes (à antagoniste) de ce qu'on peut appeler la culture européenne - culture judéo-chrétienne pour parler vrai -, qui viennent et parfois même veulent faire l'Europe, en investissant par le nombre ou des actes barbares ses nations.
Ce n'est pas qu'on soit contre le fait migratoire ou des immigrations -
qui sont une constance de l'Histoire -, mais il faut ouvrir les yeux sur
- le caractère exceptionnel, envahisseur voire souverain de la vague mise en oeuvre qui confronte les états,
- et sans que "l'Europe" - celles et ceux des hommes qui en tiennent les rênes - fasse rien pour endiguer le mouvement, voire le bénisse euphoriquement...

La Bible - encore elle, bien sûr -, enseigne que l'orgueil, l'arrogance, précèdent la disgrâce, la chute ou la ruine. Qu'en est-il au sommet de l'Europe ? Que sont les prétentions des coeurs visées par les technocrates européens ?... Ou par les lobbies qui hantent les couloirs du Parlement européen ou les commissions ?...
Où nos vues matérialistes du monde rejoignent-elles, ou sont-elles rejointes, par l'occulte et, au delà encore et par dessus la gente humaine par les esprits malins appartenant au second ciel (la sphère spirituelle que domine le mal) !?...

DES FIGURES ANIMALIÈRES POUR MIEUX NOUS INFORMER
On les trouve dans la Bible et en correspondance dans les armoiries des pays.
Dans le livre final de la Bible, l'Apocalypse, il est fait état du système économico-politique d'un gouvernement unique terrible, initié par la collusion des 4 démons-maîtres dont j'ai déjà parlé. Sa force d'opération est d'abord traduite par les figures animalières du léopard, de l'ours et du lion. (Apo ch. 13).

Le système de gouvernance planétaire ainsi annoncé via l'Apocalypse a une origine ancienne, tant il est vrai qu'il y a une continuité, un fil rouge, à toute l'aventure humaine. Les puissances célestes dont les expressions sont figurées par des animaux, ne sont pas une nouveauté. Il s'agit d'une résurgence de forces démoniaques jadis déjà successivement actives pour produire sur terre des systèmes de gouvernement "bestiaux".
Cela nous est dit par les paroles et images (songe ou vision) que rapporte le livre du prophète Daniel (vers - 600 avant Jésus-Christ), avec la figure du lion, de l'ours, du léopard, et d'une bête indescriptible, terrible, qu'aucun des animaux sauvages de la terre ne suffit à sa représentation (chapitre 7...).
Ce furent politiquement et historiquement les 4 grands empires antiques de Babylone, Mède-Perse, la Grèce d'Alexandre le Grand et la Rome impériale (voir aussi Daniel chap. 2)...

Dans un autre article on a vu que ces quatre entités tour à tour et jusque là rendues captives et impuissantes par le Dieu Souverain - suite à toutes les atrocités qu'elles firent commettre - ont été déliées il y a peu de temps, ce qui provoqua notamment l'apparition du Califat de Daesh autour de l'Euphrate (Apo ch. 9)...

Mais ce genre des figurations ne se trouve pas que dans l'histoire ancienne...

ANIMAUX, SYMBOLE ET HÉRALDIQUE (ARMOIRIES)
Le système gouvernemental mondial qui vient est annoncé par
1 - la forme générale du léopard
2 - les pattes de l'ours
3 - et une gueule de lion

On n'y voit pas vraiment de place pour la figure de l'aigle, qui est l'emblème animalier des États-unis... et de l'Allemagne. Pour les États-unis on a vu plus haut le transfert de la devise US sur l'UE. Pour l'Allemagne, une réponse peut-être significative va suivre...

1 - Disons d'abord que le léopard parle de la rapidité, avec laquelle des choses (avancées, accords, décisions, lois...) vont se mettre à aller. Dans le passé l'esprit-démon ainsi représenté fut celui qui provoqua l'ascension phénoménale d'Alexandre le grand et l'immense expansion territoriale qu'il donna à la Grèce : à 20 ans, en trois ans, il prit possession d'un empire gigantesque, qui allait de
Il semble que ce soit un autre esprit fort qui, pendant la neutralisation de celui-ci, fut à l'origine du rapide avènement du caporal Adolphe Hitler, jusqu'au poste de chancelier et maître despote de l'Allemagne nazifiée.

2 - Outre la rapidité, les pattes d'ours veulent dire que les avancées font se faire par des décisions, ordonnances, lois de poids, lourdes de conséquences matérielles, pesantes sur les consciences. L'état d'urgence dans lequel se trouve la France au moment où Emmanuel Macron devient Président tient de ce poids, avec tout ce qui à la fois s'oppose à la rapidité et n'est que stratégies pour mieux se donner des aises dans le démantèlement (notamment moral et éthique) que demande encore la montée en puissance des démons contre le genre humain.

Dans la symbolique des nations, l'ours est une figure de la Russie, et, non pas de l'Allemagne mais quand même de la ville de Berlin (de l'allemand Bär qui est l'ours). Ville formée de (divisée en) 4 secteurs d'occupation après la défaite allemande de 45, elle fut réunifiée après la chute du mur du même nom en 1989. Berlin est en outre depuis octobre 1990 un état de la République fédérale d’Allemagne, et de fait une ville-état...
Autre détail, qui tient de la métaphysique qui nous intéresse, c'est à Berlin, dans le musée de Pergame, que se trouve aujourd'hui le trône (physique) de... Satan***** (satanas, en grec l'Adversaire) !

3 - Le système holiste qui vient est encore exprimé par une gueule de lion. La gueule parle de son porte-voix, notamment de l'arrogance qui peut être dans des discours, déclarations, affirmations abruptes qui font suite aux premières paroles (de ralliement)...
Là encore un signe qui nous indique que si l'on sait tenir dans l'humilité, sans s'élever au-dessus de ce que Dieu lui-même peut nous élever, on n'est pas en danger comme lorsque l'orgueil personnel nous ouvre à l'arrogance, nous rend cassant, outrancier... toute posture chez l'homme/la femme qui donne accès à tel esprit qui rôde et cherche qui il pourra se soumettre pour lui communiquer de sa force psychique et nécro-spirituelle (spiritualité de mort dont l'apôtre Jacques parle par exemple ici).

 

PLEINS FEUX SUR L'ACTUALITÉ
Hier 14 mai, lors de son investiture on a vu le nouveau Président arrosé du ciel, faisant sa première entrée à l'Élysée trempé ! Le quinquennat hollandais avait été abondamment mouillé dès son 1er jour et lors de plusieurs représentations présidentielles. Difficile de prendre cela pour une bénédiction directe du Ciel ! Mais une bénédiction indirecte oui, signifiant : Fais attention mon garçon ! Tu n'est pas assez couvert contre tout ce qui peut descendre du (3e) ciel ! Reste humble et petit si tu ne veux pas être investi d'une puissance qui serait démoniaque, et non ta propre force !...

Aujourd'hui 15 mai, arrive ce que j'ai écrit il y a quelques jours (lire ici) : Le timing du Président, qu'il voulait bien réglé, déjà se dérègle ! L'annonce de son 1er ministre est remise de plusieurs heures, alors qu'il doit s'envoler le jour-même pour l'Allemagne !
C'est devoir admettre comme dit la Bible, que "L'homme fait des projets, mais ce n'est pas forcément son dessein (ce qu'il vise) qui s'accomplit." Calculs, accords qui font sortir de l'idéal poursuivi (qui n'était peut-être pas ce qu'il y a de mieux pour la France), compromis pour avoir les mains libres pour gouverner - ah, l'oxymore ! Le jeune Macron est maintenu dans le feu où le moi-je peut-être bien peu de chose face à des meutes aux intérêts pas toujours bien articulables...

Et donc, au sujet des principales forces sataniques successivement à l'oeuvre pendant l'antiquité et qui maintenant se positionnent pour accomplir finalement seulement ce que Dieu permettra, à nous de voir avec le regard spirituel qui perce, par la grâce de Dieu, jusqu'au delà des apparences. Car Dieu regarde au coeur, et non aux apparences.
Il voit tous les hommes, puissants, influents ou trois fois rien - ce qui n'est pas rien ! -, toujours versatiles, insécurisés et mal intéressés, aveugles sur les forces occultes cette (ultime) fois coalisées, qui en deux camps malhabiles ont confusément peur du nombre et/ou qui appellent de leurs voeux, sur la base de leur naïveté et/ou ignorance, le
Novus ordo seclorum comme il est écrit sur... le dollar américain !

Au delà de ces informations qui dépassent bien sûr - comme le Réel dépasse le visible - le cadre de notre base de matérialité, cherchez donc - ou affermissez-vous dans votre relation avec - le Dieu qui manque si dramatiquement aux puissants et gouvernements de ce monde comme à nos existences plus provisoires encore.

Car "Ainsi parle l'Éternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie ; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes !"

Soyez richement béni-e, par Grâce.

_____________
* Tous ont été (plus ou moins) animés par cette foi évangélique jusqu'à J.F. Kennedy qui fut le 1er Président catholique, et curieusement - mais est-ce vraiment curieux ? - supprima le temps de prière qui commençait les journées à l'école.

** Définition biblique de la foi : "La ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voir pas". Ce qui est vrai pour la foi en Dieu comme en toute autre chose - de plan philosophique, religieux, moral ou idéologique - nettement tranchée ou aléatoirement amalgamée.

*** ce que la Bible dit de lui, avant et après sa propre arrestation : Esaïe 14.

**** Depuis l'antique Tour de Babel, toutes les tentatives d'unification des ethnies ou nations, c'est-à-dire de quête conquérante, impérialiste, ont été initiées soit par un démon puissant, soit par un homme orgueilleux et pervers ou cruel qui a permis à un ou des démons de s'emparer, pour le pire, de l'affaire...

***** Le trône de Satan qui est (aussi) un autel pour les sacrifices apparait pour la 1ère fois dans le livre de l'Apocalypse (ici). Il a été dégagé des sables, transporté de Pergame (alors en Grèce), et reconstitué à Berlin en 1886 aux termes d'un accord entre l'Allemagne et l'Empire ottoman. Il était donc à Berlin quand déjà le Kaiser (càd le César!), l'empereur allemand Guillaume II (1859-1941) déclencha la 1ère guerre mondiale, s'en prenant notamment dès le début aux juifs. Hitler fit transporté cet édifice à Nuremberg (on le fois sur des photos d'alors) avant qu'il ne revienne à Berlin où il est toujours. Quelle part de symbole, quel signe d'une réalité occulte encore là ? L'avenir (plutôt proche) devrait nous le dire...

Nota : Cet article comme les précédents est comme une pièce d'un puzzle, qui ne peut tout redire de la globalité qu'il aborde. Cela avec des liens parfois renvoyant vers d'autres articles, mais dans tous les cas qui demande au lecteur qui veut savoir, apprendre et comprendre, une curiosité et implication personnelles qui permettent ou aident pour qu'on soit arrachés à la torpeur et aux obscurités languissantes qui plombent notre monde. (Bien de ses leaders veulent que Dieu soit mort (perçu, conçu initialement puis différemment élaboré, comme invention fétiche archétypale), le mettant de fait davantage en position de spectateur de nos existences et mouvements que d'Acteur privilégié. Cela pour nos plus grandes difficultés et plus grands malheurs... Ce qu'Il accepte (out relativement) puisque nous ayant créés avec une liberté véritable - véritable signifiant liberté d'imaginer, d'inventer ou de suivre ce qui n'est pas le bien selon Dieu , c"est-à-dire le bien qui n'est suivi d'aucun mauvais effet ou contre-coup).
Je ne sais bien sûr pas tout, mais on peut chacun-e en notre âme et conscience en savoir, par l'Esprit de Dieu, pas mal à plus que quiconque n'en pourra jamais appréhender d'utile et vraiment bénéfique avec le seul développement de toutes ses capacités psychiques personnelles (d'intelligence, ressenti, volonté, mémoire). Cela dit humbement, car c'est à Dieu seul que revient la gloire de ce qu'on peut vivre avec lui et par lui.

Partager cet article

Repost0
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 11:07

 

 

Savez-vous que, pour prendre une image cinématographique intéressante, le synopsis de l'avenir planétaire des hommes, avec ses séquences principales, est déjà écrit ?

Concrètement, sur le terrain de tournage France, en ce printemps 2017, l'élection présidentielle va dire ce qu'est majoritairement la moralité du peuple français. C'est-à-dire va révéler, à l'aune (en rapport) de la morale définie par Dieu, la valeur véritable de ce qui fonde la vie (individuelle et sociétale) de la majorité victorieuse électoralement, des votants.

Ainsi notre démocratie se donne à chaque fois - dans le sens de : ce qu'elle mérite -, par la majorité qui l'emporte, un chef national selon ce qu'il vaut. On a les chefs qu'on se donne, qui nous ressemblent, et dont on a besoin - selon, pour nous bénir ou pour nous presser !

L'autorité donc qui sortira des urnes sera alors possiblement soit
a) patriote - une vraie qualité -, qui va arrêter la décomposition nationale et la vente en morceaux du pays, en reprenant en mains une certaine souveraineté territoriale,
soit
b) mercenaire - qui travaille sans souci ou discernement que des causes à défendre ou à représenter soient justes ou mauvaises -. C'est celui qui va continuer à livrer à divers ennemis (de tous les hommes, avec ou sans dents) les organisations qu'il reste encore à démembrer pour assurer une suprématie accrue aux puissances qui ne veulent ni ne respectent les commandements et conseils divins : Forces de ténèbres psychiques et spirituelles, occultes, maléfiques, accaparatrices, qui suivent et interférent dans nos affaires - pas vu pas pris -, de plus près qu'on ne peut l'imaginer (vue du Réel que l'Esprit de Dieu révèle à ses serviteurs).

En d'autres termes, la démocratie n'est ni une bonne ni une mauvaise chose.
C'est un concept neutre en soi.
Une élection est faite de trois constituantes :
- la situation, dans son ensemble et dans ses parties, de la nation et du pays - situation de crises généralisées actuellement ;
- le panel de candidats entre lesquels définir son vote ; et 
- les votants, avec quelques réflexions - mieux il y en a mieux c''est -, et les informations et influences justes ou manipulatrices qui sont activées - notamment du balcon et des coulisses.

Dès lors il va émerger une des deux réponses possibles :
a) Avec un peuple essentiellement mu par des intérêts matérialistes et/ou jouissifs égoïstes ET seulement quelques bonnes intentions sans discernement, la démocratie donne(ra-it) à Satan un avantage dans l'avancement de son projet de contrôle mondial du genre humain.
L'histoire et l'actualité donnent moultes exemples de telles défaites démocratiques...

b) Si par contre le peuple possède encore majoritairement dans son corps actif - votant -, un fond de bon sens, de lucidité, des valeurs qui incluent un minimum de vraie morale - c'est-à-dire une moralité dans le sens noble -, on peut offrir au pays - et donc se donner pour nous-mêmes - un coup d'arrêt aux désorganisations organiques (institutionnelles, administratives) et cellulaires (familiales et par là économiques).

Entre pire et meilleur, il faut choisir !
Et pour ne pas se tromper, il ne suffit pas de jouer aux dés ou d'écouter toutes les opinions (notamment médiatisées). Il faut vivre son quotidien en citoyen paisible et responsable, humble plus qu'orgueilleux, plutôt satisfait de son sort que vindicatif pour ce qui lui manque - il manquera toujours quelque chose, ce qui empêche de voir ce qu'il y a déjà dans le verre, vous connaissez !? -

Ainsi doit-on séparer dans notre vue des choses la démocratie en tant que concept de participation politique, de ce que sont les peuples qui peuvent avoir accès à cet outil.

D'autre part, il est aujourd'hui plus que jamais nécessaire de profiter de ce principe de démocratie et sans subir les manipulations et séductions médiatiques et/ou des candidats, qui veulent votre vote plus que l'éclairage dont vous avez besoin.

Ainsi a-t-on à voter :
a) bien sûr en conscience - car  "celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il (fait) est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché." ; mais encore

b) dans une conscience éclairée, réfléchie, supputée, attentive, désireuse de vérités plus que d'artifices, voire heureusement éclairée par la prière - car Dieu n'est pas étranger à nos affaires, si on lui en parle ;

c) et pour un vote utile bien sûr, car dans un système assurément abîmé, gâté voire pire - comme est le coeur de tout homme et de toute femme -, il ne faut pas rêver d'un idéal soudain parachutable par quoi être miraculeusement et collectivement sauvés*, mais il faut rester terre-à-terre et pratique... sauf à s'élever dans notre relation avec Dieu pour lui permettre de faire bouger quelques lignes ici ou là pour un meilleur pour tous.

à suivre
Bénédictions.

___________
* Dans l'histoire récente, un de ces fanatiques s'est levé,  haranguant les foules qui le prirent et acclamèrent comme un sauveur : Adolphe Hitler. Il faut savoir que Satan qui ne désarme pas, en cherche encore un autre... Ce n'est qu'en liant ces deux pans du Réel qu'on entre dans la compréhension de notre histoire (collective et individuelle).

Partager cet article

Repost0
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 18:00

Un dernier attentat qui vient encore de tuer, hier mardi, à l'aéroport d'Istanbul confirme la véracité des prophéties apocalyptiques données par l'Esprit de Dieu à son apôtre et prophète Jean il y a environ dix-neuf siècles.

Par ce genre d'événements dramatiques, nous pouvons voir en quelle heure nous sommes de l'horloge de Dieu du "temps de la fin des nations" ! Ne nous laissons ni apeurer ni séduire par des interprétations trompeuses, mais laissons-nous interpeller par ce qui arrive, pour rechercher la face de Dieu, du vrai Dieu, dont Satan son ange déchu (avec ses démons et ceux qu'ils trompent) usurpe la divinité.

On est avertis depuis longtemps ! Jésus et la Bible parle(nt) des douleurs de l'enfantement de la naissance spirituelle de l'Eglise qui est son Corps mystique et son Epouse éternelle - dont chaque chrétien né de Dieu est une cellule de base.

Il nous est demandé
- de regarder à Jésus, le Sauveur, pour être gardé dans ces heures où la peur cherche à s'installer partout - et peut le faire....
- de regarder à l'actualité pour discerner les signes des temps. On est entrés, en corrélation avec la dernière tétrade exceptionnelle qui vient de passer, dans le 9ème chapitre de l'Apocalypse, versets 13 et suivants. Cela depuis déjà deux ans environ. N'est-ce pas compréhensible avec la mention explicite du fleuve de l'Euphrate?
De la même façon quand l'ère des accidents nucléaires fut ouverte - et n'est malheureusement pas close (la 3ème trompette, chapitre 8 du même livre), quand le nom de Tchernobyl parut, on comprit où on en était, car le mot Absinthe qui est annoncé de longue date dans la Bible pour nommer le démon puissant qui mit cela en route, c'est Tchernobi en russe (ou ukrainien).

Par les médias on entend donc "des bruits de guerre" annoncés et les sons graves de la 6e trompette - que la Bible nomme "un (premier de deux) malheur(s)" !

La Bible avertit par ailleurs qu'à la 7e - et dernière trompette - l'Eglise préparée est enlevée ? Le savez-vous? Le comprenez-vous?

Dans tous les cas, lorsque surviennent jusqu'à nous des accidents ou autres catastrophes, Jésus a dit ce qu'était la meilleure réaction de quiconque est interpelé par un malheur : Clic ici pour le lire

Soyez attiré-e par la lumière de Jésus, Dieu fait homme et homme fait Dieu.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche