Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 14:30


Il y a dans ce monde ce que Dieu veut et ce qu’il permet. Les deux (volonté et permissivité divines) peuvent être – à cause de la liberté qu’il nous concède – jusqu’à diamétralement opposées.


C’est ainsi qu’il peut exister beaucoup de choses qui ne semblent pas du tout pouvoir s’accorder - alors qu’elles le peuvent -, comme aussi d’autres qui semblent associables - mais ne le sont pas pour le bien.

 

TROIS LIVRES SUPPORTS DU BIEN... OU DU MAL !?
Et parmi les ambiguïtés de notre monde, on trouve 3 livres étonnants aussi qu’importants, qui parlent de Dieu et supposément de sa part : le Tanakh, la Bible et le Coran.
A priori, si on en juge selon les personnes et communautés qui s’en réclament, ces écrits divisent l’humanité plus qu’ils ne contribuent à une fraternité universelle, produisent des frictions graves jusqu’à créer régulièrement, aujourd’hui comme hier et avant-hier, des affrontements sanglants, des assassinats horribles d’hommes et de femmes et d’enfants*.

 

Comme si ces livres étaient là uniquement pour diviser les croyants monothéistes en 3 camps ennemis : dans l’ordre d’apparition, celui des juifs - celui des chrétiens – puis celui des musulmans.
Comme si ces livres étaient foncièrement antagonistes.
Ce qui est – mais n’est qu’- une demi-vérité ! Or une demi-vérité est très souvent un mensonge, qui sert le mal.
On voit bien cela par exemple en Genèse 12.12 avec Abram (le futur Abraham, dont se réclament à un titre ou à un autre juifs, chrétiens et musulmans. Arrivant en Égypte suite à une famine, il demande à Saraï sa femme de dire aux égyptiens qui repèrent les belles femmes (et donc à Pharaon le cas échéant) qu’elle est sa sœur. Cela est vrai puisqu’elle est sa demi-sœur, fille de son père mais pas de sa mère (Genèse 20.12).
Il va recommencer une nouvelle fois ce subterfuge qui exprimait sa peur, un manque de confiance en Dieu à cet endroit de son couple.


_____________________
* Par les religions avec leurs lois et pratiques et rites obligés, Dieu cherche à ce que nous nous découvrions en vérité comme nous sommes à ses yeux : des êtres pleins de manquements, désobéissants, aux mauvaises pensées incontrôlables, hypocrites face aux autres, méchants… toutes sortes d’expressions du mal particulièrement mises en relief par les attentes exprimées par les religions.
C'est au point où ce sont souvent ceux qui veulent être les plus assidus et zélés, qui se montrent les pires des êtres humains, fourbes ou méchants.  C'est pour tout être humain honnête une vraie interrogation ! 
C'est, là où on aurait pu s'attendre à être heureux de plaire à Dieu, la démonstration d'un vrai besoin de Grâce de sa part. C'est le but essentiel que poursuit Dieu : Que nous nous voyons en vérité comme des êtres non seulement imparfaits et faillibles, mais encore pécheurs invétérés, coupables, incapables de tenir dans le bien, séparés de Dieu… tant que rien de nouveau et surnaturel ne vient changer cet ordre ordinaire de notre nature.


¤

 

ÉCRITURE ET LECTURE, DEUX COMPOSANTES
Et donc, concernant les 3 livres en question, sont-ils seulement
a) opposables et instruments de divisions, comme cela se produit par la lecture qui en est habituellement et traditionnellement faites, qui assoit et conforte les religions et leurs fidèles ou adeptes en systèmes (religieux, impuissants à transformer qui que ce soit), et de plus effectivement incompatibles les uns avec les autres !?
b) ou bien, comme Dieu éclaira Abraham qui se fit gravement menteur en ne disant pas tout, pouvons-nous être éclairés nous aussi par Lui – le même Dieu, qui ne change pas -, pour lire d’une autre manière les écritures inspirées !?

 

COMMENT LES TEXTES PEUVENT ÊTRE LUS AUTREMENT !? - EN LES ÉTUDIANT DAVANTAGE ?... MAIS COMMENT ?
On va donc voir et entendre ici une toute autre lecture possible de ces livres/fondements qui portent - mais c'est le strict minimum ! - à croire à un seul Dieu éternel.
Pas une nouvelle lecture qui justifie quelque préjugé, a priori ou parti-pris obstiné ; mais une lecture qui justifie la vérité !
Pas une lecture philosophique ou psychologique qui se perd dans un intellectualisme qui trouble la foi plus qu’elle ne lui permet de vivre le surnaturel de Dieu.
Non, une lecture qui s’appuie, à partir de chacune des écritures, sur leurs points communs indéniables, sur des correspondances, juxtapositions et recoupements qui ne peuvent laisser indifférent.

 

SUR FOND D’HUMILITÉ ET DE SINCÉRITÉ
On va voir qu'il s'agit d'une approche tangible, très concrète.
Mais Dieu faisant sa part, une condition est nécessaire de notre côté : avoir une bonne curiosité (ouverte, dépassionnée, objective) et un certain désir d’atteindre les vérités fondamentales qui traversent ces ouvrages. Vérités premières qui nous concernent tous et chacun, personnellement - en ce que nous sommes existentiellement et essentiellement souffrants et mortels - ; et qui concernent Dieu, en personne - avec qui peut s'établir une relation vivante si nous le percevons non selon des représentations religieuses approximatives, mais suffisamment tel qu'il est.

 

Bref, une recherche en vue que nous nous rencontrions, Lui et nous, par la découverte du socle commun exact et unificateur par lequel il veut, Lui, que nous trouvions
a) individuellement le repos de notre âme par l’assurance d’être sauvé : et
b) que nous devenions collectivement une humanité nouvelle.
Ce qui est le transcendantal dessein (projet, plan B) éternel de Dieu.

 

1ère PARTIE
Dans cette section de l’article, on va rapprocher le Coran et la Bible, en visionnant et écoutant les deux ou trois vidéos suivantes.

Bonne écoute bénie par le Dieu unique, le + grand et le + haut.

Vidéo 1 : Amid (film de 50 mn)

Vidéo 2 : Sergio (témoignage 15 mn)

Vidéo 3 : Moussa KONÉ (témoignage 1h 12)
Nota : l'authenticité de certaines paroles de Moussa Koné est contestée par certains musulmans ; raison de plus pour que vous jugiez par vous-même si sa quête est véridique et digne d'être entendu ou pas...
Éventuellement un autre témoignage (écrit à lire) : Mario Joseph, imam qui étudia le Coran jusqu'à des interrogations profondes... 

 

À suivre : Le Tanakh (qui est aussi l’Ancien testament ou 1ère partie de la Bible telle qu’elle est conservée par la hiérarchie catholique) et la Bible (Ancien et Nouveau Testament).

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche