Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 10:00

Suite de l'article commencé ici

b) L'autre bonne - meilleure - dynamique contre ces esprits sataniques est de les chasser au nom de Jésus. C'est ce que Jésus faisait lui-même, ce qu'il a donné pouvoir à ses disciples de faire, ce qui se fait donc encore par des chrétiens qui ne se laissent pas arrêter dans leur combat par la foi**.

Cette pratique libératrice est aujourd'hui appelée exorcisme** par nous. Elle beaucoup mieux connue et plus exercée en Afrique où les pratiques occultes et autres croyances dangereuses initiées ou manipulées par des démons sont nombreuses.

Mais aujourd'hui chez nous où pratiques immorales et occultes se multiplient loin des directives bibliques, avec donc toute l'incroyance (qui est un péché, parce qu'acception naïve, irréfléchie, non éprouvée de préjugés, slogans ou autres concepts matérialistes) qui est érigée en lit de culture, le besoin de voir et croire et faire appel à la délivrance dans le nom de Jésus s'accroit et va certainement s'accroître significativement.

On nous dit déjà que 45 % des personnes qui dorment à deux ont de mauvaises nuits. A cause du ronflement, mais encore de mouvements brusques soudains ou d'autres agitations, de cauchemars.
Certains sentent des présences invisibles - pires devisent avec elles -  ou voient apparaître en vision une personne peu rassurante. On peut encore sentir des mains qui veulent réellement nous étouffer, etc...
La peur de dormir dans le noir fait dormir bon nombre d'adultes avec un éclairage.
Plutôt que de passer une nuit seul(e) dans sa maison, certain(e)s vont dormir ailleurs.
Il y a aussi pendant la nuit des attouchements, excitations sexuelles et jusqu'à des viols opérés par des démons appelés dans les îles "mari de nuit"...

A part des rêves occasionnés par des activités du jour, on est là le plus souvent face à des intrusions de mauvais esprits (par leurs intentions). Ils se sont acquis des droits d'accès à notre quotidien, voire dans notre intimité (d'où aussi cette exhortation biblique), par nos mauvaises pensées, paroles ou comportements. Ces démons ont des caractères, qui vont de la timidité aux pires exhibitionnismes et barbaries.

Qui, à part Jésus, par l'invocation ou l'appel de son nom, par la foi et la recherche de protection en lui, peut résoudre, sans transfert maléfique, sans déplacement de problèmes, des troubles, agitations et agissements de cet ordre ?...

Le nom de Jésus est efficace dans la bouche d'un chrétien authentique pour prendre autorité sur un ou des démons. Cela n'est bien sûr pas sans danger et requiert des connaissances de base (qui s'acquièrent)...
Dans tous les cas quiconque se trouve en danger et appelle Jésus peut obtenir son secours (tout immédiat ou différé). Lire tout le psaume 107.

Bien sûr que la force démoniaque devenue irrésistible jusqu'à des actes malveillants horribles et horrifiants, n'exclut pas la responsabilité de ceux qui se livrent ainsi à ce qui devient sur eux des autorités toute-puissantes.
Dans ce cas les coupables, les bourreaux, les exécuteurs, sont arrivés à un terme où ils découvrent que "c'est devenu plus fort qu'eux" ! Alors ce n'est plus eux (seulement) !
Parvenu à un seuil (élevé) de soumission, c'est seulement le passage à l'acte qui fait tomber la pression : encore un verre d'alcool - un autre shoot - encore une masturbation ou une copulation forcée - un viol - un casse - un meurtre - une boucherie...


Le démon gagne à travers des actes matériels qu'ils provoquent, comme on marque un but ou on transforme un essai. Il s'aguerrit lui-même pour conduire celui ou celle qui est devenue sa proie, son outil, son agent, son appât, son jouet... vers un 1er ou un nième nouvel acte destructeur - tourné et accompli contre son instrument ou à travers lui...

Le suicide est souvent un acte en rapport avec une activité démoniaque :
- acte comme une réaction de défense face à un harcèlement démoniaque qu'on ne veut plus supporter de la part d'autrui ;
- acte comme une échappatoire face à un harcèlement intérieur (voix, obsessions devenues incessantes...) qui veut nous pousser à mourir comme seule solution de repos ;
- acte comme une ultime résistance ou dernier rempart aperçu quand un démon pousse de plus en plus fort pour faire passer à un acte des plus graves, à un irréparable qu'on ne veut pas accomplir.
J'ai connu une personne qui, dans une quête pseudo-spirituelle très poussée, en était arrivé à un "sommet". Il lui était maintenant proposé de recevoir une puissance planétaire. Le prix : il devait sacrifier sa fille ! Il ne réussit à s'empêcher de le faire qu'en restant au lit pendant des semaines : S'il se levait, il sentait qu'il ne pourrait pas résister...

Que de drames ainsi, souvent entièrement inaperçus, dans la maison d'un voisin, à la surprise générale, toujours dans l'incompréhension... quand ça ne commence pas à se montrer dans la nôtre. De quoi plonger soudain une personne et/ou une famille ainsi livrée aux puissances occultes dans une sorte de preuve que : Oui, l'enfer existe ! et on en goûte le feu et le soufre.

Un temps j'ai eu la révélation que Satan existait, mais je ne savais pas du tout comment, par quoi, il agissait. Cela aussi s'apprend, et pas sans être confronté directement à ses réalités.

à suivre...

______________
** Il n'est pas certain que ce qu'on appelle exorcisme puisse se ranger dans cette catégorie, si c'est davantage en comptant sur des objets ou incantations que sur la puissance qui est dans le nom de Jésus que les délivrances sont opérées... Voir à ce sujet ici un cas biblique retentissant.

 

Repost 0
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 05:47
Dieu qui a créé les fleurs, peut aussi nous "faire une fleur", en nous accordant la guérison...
Dieu qui a créé les fleurs, peut aussi nous "faire une fleur", en nous accordant la guérison...

C'est ma première guérison. J'avais alors 34-35 ans. Je venais de me convertir de ma condition de croyant ignorant à celle de sauvé (racheté de mes péchés) par la connaissance et la foi en Jésus-Christ. C'était un jour où des chrétiens d'origine tzigane étaient de passage dans la petite assemblée chrétienne où je commençais à venir.

Quand il fut demandé que ceux qui voulaient la prière pour une guérison ou une autre se manifestent, je répondis et vis venir vers moi trois ou quatre hommes qui se mirent sans rien me demander à imposer leurs mains sur moi et à prier avec une ferveur bruyante et émouvante.
En fait j'étais né "rachitique" d'après la note du médecin sur mon carnet de santé, avec entre autre une insuffisance respiratoire (on parlait d'un "voile aux poumons").
Avec le temps j'étais entré dans la trentaine avec une difficulté à respirer croissante, ce qui se manifestait surtout au printemps, un asthme chronique donc qu'on appelait alors plus simplement "rhume des foins". On éternue parfois jusqu'à l'épuisement ; le nez coule de l'eau et de la morve jusqu'à mouiller plusieurs mouchoirs ; les yeux pleurent aussi leur humeur et rougissent, irrités par des frottements difficiles à retenir face aux démangeaisons ressenties ; j'en arrivais à ne plus pouvoir respirer même en aspirant le plus que je pouvais pour remplir mes poumons de cette quantité d'air nécessaire qui soudain soulage. J''étais arrivé à la limite où une fois je restais bloqué quelques secondes avec l'impression que je n'allais plus pouvoir respirer.
J'en étais là, dans cette saison et difficulté critiques quand la prière commença pour moi, et dura peut-être 2 à 3 minutes.

Le lendemain je constatais que j'avais été guéri !
Alléluia ! Gloire à ce Dieu vivant qui honore la foi de ses croyants (car c'est lui par le Saint-Esprit qui guérit, pas les personnes), et merci à eux, ces enfants de Dieu qui avaient su mettre leur confiance en Jésus le Rédempteur, (d'abord) pour eux-mêmes, et avaient aussi su développer la foi jusqu'à permettre à Dieu de faire bénéficier de sa grâce à d'autres, à moi ce jour-là, selon les besoins.

Ce témoignage (comme les autres) est là pour que la foi qui permet à Dieu de sauver nos âmes et de transformer nos vies, de délivrer, de guider, et encore de guérir, devienne aussi votre partage à un niveau de besoin ou à un autre.

"Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils pourront chasser des démons, parler de nouvelles langues,18 attraper des serpents, et s'ils boivent un breuvage mortel, celui-ci ne leur fera aucun mal ; ils poseront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris.
19 Après leur avoir parlé, le Seigneur fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.20 Quant à eux, ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la parole par les signes qui l'accompagnaient." (Bible, l’Évangile selon Marc, chap. 16, vers. 17)

Soyez béni-e.

***

.

Repost 0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 05:52
Pensée du jour : LE RACISME A DES RACINES. VOYONS-NOUS OÙ LES TROUVER ?...

Le racisme est une branche particulière d'application de plusieurs des sentiments pernicieux qui fondent (plus ou moins) notre existence à tous, notamment la jalousie, l'orgueil, la convoitise...


Un jour j'ai réalisé combien j'avais laissé l'un ou l'autre ou les trois de ces mauvais sentiments s'emparer de moi vis-à-vis... d'un pasteur !
Au fil du temps je m'étais mieux à l'estimer insuffisant - par rapport à mes propres connaissances - et à une place que j'aurais mieux tenue que lui. Comme il était français-blanc-du-terroir - ce genre de considération n'existait même pas à cette époque pas si lointaine-, il ne s'agissait "que" d'une question de jalousie, d'orgueil et/ou de convo
itise.

Mais cet homme aurait-il été noir, cela serait certainement devenu du racisme ! La différence d'apparence - sous-entendant d'origine, d'ethnie, de culture...- aurait pu ajouter à la force de mes sentiments. Sentiments qui étaient déjà là bien ancrés, d'une violence proche de la haine quand j'ai commencé à réaliser ce qui m'avait gagné.
Et d'où vient cet anc
rage ?

- De ce qu'on laisse traîner dans notre vue des réalités, des personnes, quelque chose comme un nuage de mépris, une position de supériorité, ou le commencement d'une jalousie... toutes choses pernicieuses qui se trouvent en nous, qui se lèvent à partir d'une insatisfaction propre et à cause d'une relation personnelle mal entretenue ou coupée avec Dieu (aujourd'hui il faut aussi presque préciser duquel on parle...).

- Ensuite quelques mauvais res-sentiments de cet ordre s'ancrent, prennant bien plus de vie quand on s'en aperçoit et bien que nous ne les voulions pas dans notre existence. C'est comme si de les voir les faisait s'enfler, jusqu'à devenir quelque chose qui dépasse notre capacité pour les gérer.
A un m
oment cela se met à tenir de l'addiction et/ou de la compulsion, c'est-à-dire qu'on a ouvert la porte à une entité démoniaque (un démon, un vrai, je ne parle pas en métaphore) qui peut se jouer par ce moyen de notre existence...

- Et puis il y a une troisième réalité qui peut venir exacerber ses sentiments néfastes, dont le racisme qui en est un courant particulier, c'est une loi posée contre. C'est ainsi que les brassages de populations ethniques s'amplifiant, nos sentiments pernicieux les plus profonds - que la Bible décrit sous le terme générique de "loi du péché" ou "vieil homme" ou encore "la chair" (voir article Spiritualité contre religiosité)* - se lèvent.
Ils ont pu être plus ou moins - ou pas du tout - étouffés, calfeutrés, par une éducation, mais rarement au point de ne pas pouvoir être réveillés à la vue de telle ou telle chose, qui peuvent être de l'injustice ou pas...
Et donc il a suffi qu'on invente des lois antiracisme - comme des lois homophobe ou islamophobe), pour ajouter une nouvelle couche à l'activation du péché en tant que force, selon le principe souverain que "la loi provoque la colère" (Romains 4.15). C'est ainsi que faute de connaître Dieu on ne connaît pas ses paroles, et donc, nonobstant notre bonne volonté à faire le bien, restant livrés à nous-mêmes, on continue à amplifier le mal (Osée 4.6).
Ro
mains 7 "7 Que dirons-nous donc ? La loi est-elle péché ? Loin de là ! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit : Tu ne convoiteras point.8 Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises ; car sans loi le péché est mort.9 Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais ; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus.10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort.11 Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir...13 Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort ? Loin de là ! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point."


Ainsi racisme n'est qu'un mot-symptôme, qui couvre plus qu'il ne nous aide à combattre correctement le mal qui forme ses racines, ces réalités plus intimement tissées dans notre personne que sont le mépris, l'orgueil, le ressentiment, le non-pardon, la haine, la jalousie, la convoitise...
Galates 5 "19 Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, le laisser-aller,20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu." Car ces choses se traitent !
Jésus a pris sur lui en se laissant arrêté et exécuté par les hommes et par les démons, toutes ces choses pour qu'on puisse en être délivrés. C'est toute la bonne nouvelle de l'Évangile - dont seule la propagation et l'acceptation peut endiguer les forces du mal activées et agitées (comme les molécules d'eau) sous l'effet de la chaleur produite notamment par des rapprochements incontrôlés, intempestifs, pas toujours justes, d'où les frictions, confrontations et autres clashs qui font notre actualité européenne à planétaire.

Ce n'est pas d'avoir une religion ou une autre qui change et peut changer nos cœurs : C'est
la puissance de Dieu seul !

Jérémie 17 "9 Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?10 Moi, l'Éternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres."
Marc 7 "18 Êtes-vous donc sans intelligence, demande Jésus ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller ?19 Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.20 Il dit encore : Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme.21 Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,22 les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme."

C'est là qu'il faut traiter le problème du racisme !
Ézéchiel 18 "31 Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous ? 32 Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Éternel. Convertissez-vous donc, et vivez."
Ézéchiel 36 "25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles.26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. 27 Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous obs
erviez et pratiquiez mes lois."
C'est là une des principales promesses de Dieu envers quiconque. Mais cela demande toujours une part venant de nous-même.
La clé unique des problèmes du monde est LÀ, nulle part ailleurs. Car la paix comme l'amour appartiennent à Dieu, et non aux hommes !...
Galates 5 "22 Mais le fruit de l'Esprit (que Dieu donne à ceux qui se réconcilient avec lui par Jésus), c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; 23 la loi n'est pas contre ces choses.24 Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs."

Et donc quand j'ai réalisé que mon cœur avait été verrouillé vis-à-vis de ce pasteur - ce qui gênait aussi toute ma relation avec Dieu -, j'ai plié le genou devant mon Sauveur libérateur en lui demandant qu'il me délivre de ce lien qui s'était noué sur mon cœur. Bien sûr j'ai du lui demander pardon de m'être laissé prendre par l'insatisfaction et tout ce qui en a résulté jusque-là, et il m'a délivré. Gloire à ce Dieu qui exerce son pouvoir envers nous ses c
réatures !

Par ailleurs et de la même manière, le Dieu vivant et vrai peut ôter de nos cœurs ce qui fait qu'on a du mal avec le racisme et avec d'autres types de personnes dont la différence avec nous est manifeste... Il nous aide aussi à faire la différence entre le comportement et la personne qui se comporte, ce qui ne nous est pas un travail naturel !...

Bonne réflexion, méditation, recherche, pour accéder vous-même tout personnellement dans cet essentiel que Dieu tient en réserve pour QUICONQUE – vous donc aussi – veut de son plan
II pour sa vie.

* http://www.toucherlalumiere.info/2016/01/etude-spiritualite-vs-contre-religiosite-grace-par-jesus-vs-contre-loi-par-religion-s-comprehension-et-moyen-pour-gagner-ce-match-po

Repost 0
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 08:00

- Tu cherches à le connaître, ou à le fuir !?
> Si c'est le fuir, ce ne sera pas pour bien longtemps ; Car tous un jour ou l'autre nous aurons à comparaître devant lui, pour des jugements en rapport de notre amour et de notre obéissance - ou pas - à notre conscience morale ;
> si c'est pour le connaître, il se laisse trouver par ceux qui le cherchent de tout leur cœur, pour leur pardonner quand ils voient leur vie misérable de pécheur ; pour les adopter comme un père compatissant qui a pour chacun un beau projet préparé d'avance ;

- Tu cherches une religion, avec des préceptes auxquels te soumettre ?
> Es-tu donc si mauvais à tes propres yeux que tu crois trouver par la rigidité, par un légalisme et les souffrances - plus que par l'amour et la bonté - ce dont ton cœur et ton âme ont le plus besoin !?

- Tu cherches un Dieu qui peut te changer :
> le cœur trop dur ?
> l'existence et les circonstances ?
> les faiblesses - en source de vie nouvelle ?
> le cours d'un procès que tu devrais gagner, mais tu n'y arrives pas ?
> autres... ?

IL EXISTE !

- Tu cherches Dieu pour qu'il te délivre :
> d'une addiction dont tu ne te sors pas ?
> de la déprime, du non-sens, esprit suicidaire, borderline ?
> d'une peut persistante ou aléatoire répétitive de la mort ?
> d'une existence pépère qui ne te satisfait pas ou plus ?
> autres... ?

OUI, IL EXISTE, toujours le même !

- Tu cherches LA VÉRITÉ, au sujet des religions ; Quelle (re)présentation de Dieu il faut croire pour commencer à l'approcher et lui permettre de venir jusqu'à toi et de te sauver de ce qu'est l'enfer d'une éternité hors de lui ?
> Pense à un signe par lequel Dieu pourrait répondre à tes interrogations et te guider à faire le choix DU MEILLEUR... Parle-lui comme à une personne présente, comme tu parles au téléphone, comme tu expliques à quelqu'un en qui tu as pleinement confiance - car la foi, c'est de la confiance en Dieu.

Soyez béni(e) du Ciel.

liens en rapport http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/2015/11/pensee-du-jour-chaque-probleme-ouvre-aussi-une-opportunite-pour-nous-ou-pour-dieu.html

http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/DIEU_SE_REVELE-5531134.html

Repost 0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche