Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 05:39
Étude : SPIRITUALITÉ contre RELIGIOSITÉ - GRÂCE DE DIEU vs LOI DE RELIGION !? COMPRÉHENSION ET MOYEN POUR GAGNER CET ÉTRANGE MATCH, AFIN D'ÊTRE ENRÔLÉ-E DANS LA MEILLEURE PROPOSITION DIVINE...

LA TERRE N'A JAMAIS ÉTÉ UN PARADIS COMME ON L'IMAGINE, sans contrainte aucune, où tout est permis, où le Bien est absolu. Même le jardin organisé en Eden par Dieu pour l'homme n'avait pas ce caractère à la fois de finitude et de perfection. Parce qu'1 interdit existait !
Vous rendez-vous compte : une terre avec une seule interdiction !? Ce serait déjà inouï de libertés possibles !? (en France il y a dans les 600 000 lois !). De quoi être heureux à l'infini !...

Et bien non ! Impossible d'être heureux quand subsiste ne serait-ce qu'un seul interdit, parce que c'est bientôt sur cela seul que se focalise notre regard, voire notre présence.
En lisant bien la Bible, on s'aperçoit qu'Adam et Eve (pour parler de nos premiers parents) ont vécu des dizaines d'années (possiblement cent ans) avant que la tentation et leur chute ne se passent. Ils n'étaient donc pas obnubilés par cet arbre curieux du milieu de leur jardin. Pas assez d'ailleurs, mais on ne va pas en parler ici...
Mais dans la condition accidentée de leur chute, dans cette inversion qui est globalement la nôtre, quand on a tout, on veut encore ce qu'on n'a pas ! Et comme au plus extrême, ce qu'on n'a pas c'est Dieu, on n'arrivera jamais à solutionner la question de nos manques les plus ontologiques, de notre infinitude, tout seul, c'est-à-dire sans lui.

Et depuis que l'humanité est enserrée dans les contraintes de la chute adamique, pour obtenir ce qu'on n'a pas il y a aussi un protocole, une marche à suivre, des conditions d'obtention - qui globalement tiennent d'un prix à payer...
Pour gagner à ce jeu mystérieux de l'existence temporelle et de la vie éternelle éloignée de nous - mais encore possible à obtenir -, nous devons arriver à réaliser un minimum de quoi il en retourne : pourquoi on souffre et on meurt, pourquoi le bonheur est plus fugace que durable, pourquoi Dieu semble ne pas exister...

Une des manières pour le dire, va être ici de considérer notre condition en termes bibliques, et en terme de LOI(s). C'est une façon dont Dieu et la Bible présentent les causes ou forces à l’œuvre de nos difficultés et de notre vécu et devenir les plus souhaitables.

Une loi est une force, une cause donc, qui produit des effets sur des corps ou sur des énergies partout dans l'univers. Il y a des lois physiques, des lois physiologiques ou biologiques, des lois psychologiques et des lois plus typiquement spirituelles.
A tous ces niveaux on trouve des lois positives (dans le sens de constructives) et des lois négatives (dans le sens de désorganisatrices). Les considérant du plan de notre conscience, on peut parler de lois bénéfiques ou du Bien, et de lois maléfiques ou du Mal. En tout un faisceau phénoménal de forces qui s'ajoutent ou se neutralisent, s'entrecroisent, se combinent, se supplantent, pour maintenir, modifier ou détruire des équilibres et des dynamiques.

Et nous-mêmes donc sommes habités par certaines de ces lois, étant pris au cœur d'interactions faibles ou énormes, germinales ou entropiques, que je vais exposer là de manière à laisser jouer et leur objectivité intemporelle et la liberté cognitive et réflexive du moment de chacun, pour une acquisition et une compréhension suffisantes de ce qui devrait nous intéresser au premier chef : ce qu'on est, ce qu'on risque de devenir (lois néfastes) et ce qu'on peut cependant devenir (lois bénéfiques)... en fonction de notre positionnement personnel.

Notre univers intérieur est essentiellement chaotique : et une loi veut que notre espace environnemental le soit en rapport. Notre condition d'humain est faite et s'anime à partir d'une loi foncière qui nous habite que la Bible appelle

- LA LOI DU PÉCHÉ* ET DE LA MORT. [Étymologiquement le péché c'est la force et/ou un de ses effets qui fait manquer la cible
- de toutes sortes de biens (matériels, spirituels, santé, bien-être psychique, bien-vivre),
- du bonheur,
- des bons succès et/ou d'une activité épanouissante,
- des vrais repos,
- d'une relation bénie avec Dieu,
- de notre éternisation personnelle].

Origine :
Romains 5 "12 Par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché." (récit très intéressant en Genèse ch. 3).

Comment voyons-nous concrètement cette loi du péché ? Autrement dit, car une loi ne se voit pas par elle-même : Quels en sont les effets dominants les plus "remarquables" ?
Galates 5 "19 On sait bien comment se manifeste l’activité de notre propre nature: dans l’immoralité, l’impureté et le vice,20 le culte des idoles et la magie. Les gens se haïssent les uns les autres, se querellent et sont jaloux, ils sont dominés par la colère et les rivalités. Ils se divisent en partis et en groupes opposés;21 ils sont envieux, ils se livrent à l’ivrognerie et à des orgies, et commettent d’autres actions semblables."
Marc 7.21 "Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, prostitutions, vols, meurtres,22 adultères, cupidités, méchanceté, ruse, dérèglement, regard envieux, blasphème, orgueil, folie.23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l’homme impur."

Romains 1 "19 ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur (nous l') ayant fait connaître.20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ;23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.24 C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs coeurs ; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ;25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ;27 et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ;30 rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence,31 de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde.32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font."
Romains 6 "18 Donc vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité (toutes sortes d'injustices)..."

Romains 3 "9 Nous avons prouvé que tous, sont sous (l’empire) du péché, 10 selon qu’il est écrit: Il n’y a pas de juste, Pas même un seul; 11 Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu. Tous se sont égarés, ensemble ils sont pervertis, 12 Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul. 13 Leur gosier est un sépulcre ouvert, Ils usent de tromperie avec leurs langues Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic. 14 Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume. 15 Ils ont les pieds légers pour répandre le sang, 16 La destruction et le malheur sont sur leur chemin, 17 Ils n’ont pas connu le chemin de la paix.18 La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux."

Et l'apôtre Paul que Dieu utilise, en lui montrant les formes diverses et la force universelle de cette loi du péché, pour qu'il les décrive, de s'écrier pour lui-même (dès lors qu'il ne se met pas à part des autres hommes et tant qu'il n'est pas entré au bénéfice de la grâce de Dieu): Romains 7 "14 Moi, je suis charnel, vendu au péché. 15 Car ce que j’accomplis, je ne le comprends pas. Ce que je veux, je ne le pratique pas, mais ce que je hais, voilà ce que je fais. 16 Si ce que je ne veux pas, je le fais, je déclare, d’accord avec la loi, qu’elle est bonne. 17 Maintenant, ce n’est plus moi qui accomplis cela, mais le péché qui habite en moi. 18 Car je le sais: ce qui est bon n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair. Car je suis à même de vouloir, mais non pas d’accomplir le bien. 19 Je ne fais pas le bien que je veux, mais je pratique le mal que je ne veux pas. 20 Si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui l’accomplis, mais le péché qui habite en moi. 21 Je trouve donc cette loi en moi que si je veux faire le bien, c'est le mal qui est d'abord à ma portée... Je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon intelligence et qui me rend captif de la loi du péché qui est dans mes membres... 23 Ainsi donc, par ma chair, je suis esclave de la loi du péché..."

Romains 5 "14 La mort a régné depuis Adam même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam... 18 ainsi donc, par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes... Par la désobéissance d’un seul homme beaucoup (tous) ont été rendus pécheurs... le péché a régné par la mort (spirituelle et physiologique).
Romains 6 "23 Le salaire du péché, c'est la mort."

C'est ainsi que Dieu nous voit dès notre enfance, pris, enlacés, captifs de la loi du péché et de la mort. D'une façon générale, on a tous compris quelque chose de ces descriptions condamnables si notre conscience personnelle de ce qu'est le bien et le mal est "occidentale", c'est-à-dire si elle est éclairée suite à des transmissions successives issues de l'apport judéo-chrétien - d'où est née cette culture euro-américaine et une certaine éducation - certes imparfaites si on comprend bien ce qu'on vient de lire - mais quand même aux effets positifs (personnels et sociétaux) pas des moindres.

Aujourd'hui, du fait notamment d'une remise en cause inintelligente de ce qu'est l'apport de Christ et de ce qu'est la finalité des religions, on peut ne pas voir comme mal ce que la Bible (Dieu) déclare être péché et condamne.
Mais c'est précisément là qu'il intervient (par ses Paroles et son Esprit), parce qu'on a encore des choix conscients à faire, des valeurs à désirer (les meilleures !), un comportement bénéfique (pour nous et les autres) à rechercher.

Si les fondamentaux de société et les cultures changent, si cet ordre du monde veut nous donner par moment d'autres lois de morale - comme si le bien et le mal étaient seulement une question de subjectivité -, Dieu nous rappelle que SES lois, ses normes, ses frontières, ne changent pas, demeurent, et leurs effets persistent (dans le sens du bien, ou dans le sens du mal)...

C'est pourquoi on est amenés à revenir là à l'origine de ce qui a déjà permis, en Occident, d’accéder à une conscience relativement élaborée du bien et du mal. Et donc la Bible appelle tout système fait de diverses ordonnances (informations, données, enseignements, rituels, commandements...) qui visent à un mieux-vivre (en soi-même et ensemble) LA LOI. Ou, dans notre compréhension la plus ordinaire, LA RELIGION.

2ème PARTIE

Étude : SPIRITUALITÉ contre RELIGIOSITÉ - GRÂCE DE DIEU vs LOI DE RELIGION !? COMPRÉHENSION ET MOYEN POUR GAGNER CET ÉTRANGE MATCH, AFIN D'ÊTRE ENRÔLÉ-E DANS LA MEILLEURE PROPOSITION DIVINE...

LA LOI
[ou, dans notre compréhension la plus ordinaire et étendue, LA RELIGION].

Comment Dieu conçoit-il la religion ? La crise majeure qui occupe la scène internationale comme nos existences individuelles tient pour beaucoup dans ce fait qu'on n'a pas compris, et qu'on ne cherche pas, pourquoi Dieu donne une religion, en permet plusieurs !?
La Bible parle donc de "la loi" (1ère partie ou Ancien Testament) pour définir un système religieux qui appelle à l'obéissance au nom de Dieu.


A - LA LOI, UN MOYEN

1 - utile pour ICI-MAINTENANT. Pourquoi ?
Romains 5 "12 Par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché - 13 car jusqu’à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n’est pas imputé, quand il n’y a point de loi. 13 car, jusqu’à (la promulgation de) la loi, le péché était dans le monde; mais le péché n’est pas mis en compte, quand il n’y a pas de loi. "
Romains 4 "15 Là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas non plus de transgression."
Galates 3 "19 Pourquoi donc la loi? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu’à ce que vienne la descendance à qui la promesse avait été faite; elle a été promulguée par des anges, au moyen d’un médiateur. 20 Or le médiateur n’est pas (médiateur) d’un seul, tandis que Dieu est unique.
Romains 5 "20 La loi est intervenue pour que la faute soit amplifiée..." (= rendue plus perceptible à notre conscience dès lors qe nos fautes ne nous apparaissent plus naturellement en opposition avec LA NORME ou LOI de Dieu).
Romains 7 "7 Je n’ai connu le péché que par la loi. Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’avait dit: Tu ne convoiteras pas. 8 Et le péché, profitant de l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi, le péché est mort. 9 Pour moi, autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement est venu, le péché a pris vie, et moi je mourus. 10 Ainsi, le commandement qui mène à la vie se trouva pour moi mener à la mort. 11 Car le péché, profitant de l’occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. 12 Ainsi la loi est sainte, et le commandement saint, juste et bon. 13 Ce qui est bon est-il donc devenu pour moi la mort? Certes non! Mais le péché, afin de se manifester en tant que péché, a produit en moi la mort par ce qui est bon, afin que, par le commandement, le péché apparaisse démesurément péché."

Et donc !? Romains 4 "15 (Car) la loi produit la colère..."
1Corinthiens 15 "56 L’aiguillon de la mort (ce qui la rend douloureuse), c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi."


Voilà une explication très intéressante (un enseignement de psychologie) de pourquoi des violences extrêmes peuvent apparaître chez qui s'attachent à suivre une loi religieuse. Plus on veut être zélé, plus on devient extrémiste, intolérant, légalisme... jusqu'à tuer ses opposants. L'apôtre Paul reconnaît s'être lui-même fait prendre dans ce "jeu" vicieux du légalisme :
Philippiens 3 "5 moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux ; quant à la loi, pharisien ; 6 quant au zèle, PERSÉCUTEUR de l'Église ; irréprochable, à l'égard de la justice de LA LOI."
Or Jacques écrit 1 "20 La colère de l'homme n'accomplit pas la justice... de DIEU." C'est clair : La volonté de stricte application religieuse (justice de la loi) n'est pas, ne peut pas être, accomplissement de la justice de Dieu !

[On remarquera, étant une loi de psychologie générale, que cet effet extrême de la loi du péché, est également vrai et observable même où il n'est pas question de Dieu, à partir d'une vue partisane du monde, d'une idéologie politique, et cela même si c'est une ou des bonnes volontés visant la recherche d'une bonne organisation du bien commun qui président...]

D'où il résulte que nous avons encore à comprendre que nos péchés, nos fautes, étant essentiellement des effets, des émergences de la loi maligne cachée DU PÉCHÉ qui nous habite et domine, NOUS SOMMES en réalité, EN SOI, intrinsèquement, par nature (adamique déchue) des PÊCHEURS ou fauteurs invétérés !
Autrement dit, c'est psycho-génétiquement et universellement inscrit dans notre nature que nous fassions naturellement ce qui est mal, plutôt que naturellement ce qui est bien. Voir cela chez tous les enfants dès le jeune âge... seule une éducation et instruction appropriées pouvant (plus ou moins) nous corriger et communiquer une socialisation convenable...

Romains 3 "23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu."
Privés de la glorieuse présence de Dieu ici-et-maintenant donc, mais qu'en est-il alors (toujours d'après la Bible) concernant l'au-delà, notre destinée éternelle !?

2 - Rapport de la lumière qu'apporte la loi à L'ÉTERNITÉ.
Outre qu'il nous est manifeste que le péché coupe la communion avec Dieu, "Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères,10 ni les dépravés, ni les efféminés, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les ravisseurs n’hériteront le royaume (l'espace d'éternité) de Dieu." 1Corinthiens chap. 6, vers. 9.

Galates 5. 19 "Les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution,20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume (éternel) de Dieu."
Apocalypse 21.6 "Pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les débauchés, les magiciens, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang brûlant de feu et de soufre: ce qui est la seconde mort."
22.15 " Dehors les chiens, les magiciens, les débauchés, les meurtriers, les idolâtres et quiconque aime et pratique le mensonge!"
Dieu ne veut pas de pécheurs dans son Royaume éternel - qui sera une prochaine et seconde création qui remplacera toutes les organisations (fondées sur le duel) de cet univers... Ce qui doit nous presser à chercher à comprendre comment être de ce dessein tout autre où le mal n'aura plus de place.
Mais pour l'instant, voyons encore comment toutes nos bonnes volontés ne peuvent satisfaire la justice de Dieu.


B - UNE EXIGENCE DE LA LOI : TOUTE LA LOI !

1 - Romains 10 "5 Moïse écrit: “L’homme qui veut s’assurer la faveur de Dieu par l’accomplissement de la Loi devra obéir parfaitement à tout ce qu’elle ordonne: Ainsi seulement il accèdera à la vie”.
Jacques 2 "10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable envers tous. 11 Celui qui a dit: Ne commets pas d’adultère, a dit aussi: Ne commets pas de meurtre. Or, si tu ne commets pas d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi..."
Romains 2 "17 Toi qui te donnes le nom de Juif (on peut élargir à d'autres croyants, catholique, protestant...), qui te reposes sur la loi (de ta religion), qui te glorifies de Dieu, 18 qui connais sa volonté, qui, instruit par la loi, sais discerner ce qui est important, 19 toi qui te persuades d’être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, 20 l’éducateur des insensés, le maître des enfants, parce que tu as dans la loi la formule de la connaissance et de la vérité; 21 toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même! 22 Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! Toi qui dis de ne pas commettre adultère, tu commets adultère! Toi qui as horreur des idoles, tu commets des sacrilèges! 23 Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi!"
Galates 3 "10 Tous ceux en effet qui dépendent des œuvres de la loi sont sous la malédiction, car il est écrit: Maudit soit quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, pour le mettre en pratique."
Romains 2 "16 C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes." (Actes 17.31)


2 - Question : Dieu ne savait-il pas que l'homme était ou serait incapable de se tenir fidèlement dans le respect d'une telle loi de justice qui puisse lui garantir une vie que Dieu agrée ?
Bien sûr que si ! Aussi avait-il prévu un MOYEN ABSOLU pour que l'homme si naturellement faillible puisse cependant redevenir pur de toutes fautes commises, et donc continuer à vivre en recevant du Ciel les meilleures bénédictions.... C'est la question du SACRIFICE NÉCESSAIRE, substitutif du coupable, expiatoire et propitiatoire. On y reviendra après car intégré dans la loi, ce moyen de rachat des fautes s'avéra insuffisant, trop exigeant, comme le reste des commandements...

Conclusion: Romains 3 "19 Nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. 20 Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché."

C'est clair et net, voire peut-être révolutionnaire pour vous ! Puissent tous ceux qui sont attachés à une religion ou à une loi morale ou soumis à une tension, une pratique ou une autre de cet ordre visant au bien sur la base DES EFFORTS PERSONNELS, comprennent qu'il ne faut pas en rester là : c'est fatiguant, lassant, c'est des montagnes russes incessantes, c'est privatif de liberté, c'est même malsain à très dangereux !...

Mais (re)voyons un peu si c'est nécessaire, que sont les paroles de LA LOI qui nous condamne ?
Dans la Bible il y a 613 instructions qui demandent obéissance... et plus encore comme on va voir ensuite !
Mais rien que 10 commandements qui en sont le noyau dur (gravés dans la pierre), suffisent à (r)amener quiconque d'entre nous à cette vérité que nous n'avons pas la capacité et force psychiques nécessaires pour obéir sans négligence ni faute à une loi de Dieu qui a la vertu d'être parfaite.

C - LA LOI, UN CONTENU

1 - Les 10 Commandements : Deutéronome 6 "(1er) - Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face.
(2) - Tu ne te feras pas de statue, ni de représentation quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, de ce qui est en bas sur la terre, et de ce qui est dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles, et tu ne leur rendras pas de culte; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis la faute des pères sur les fils jusqu’à la troisième et à la quatrième (génération) de ceux qui me haïssent, et qui use de bienveillance jusqu’à mille (générations) envers ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.
(3) - Tu ne prendras pas le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain; car l’Éternel ne tiendra pas pour innocent celui qui prendra son nom en vain.
(4) - Souviens-toi du jour du sabbat, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le sabbat de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi. Car en six jours l’Éternel a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve, et il s’est reposé le septième jour: c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.
(5) - Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l’Éternel, ton Dieu, te donne.
(6) - Tu ne commettras pas de meurtre.
(7) - Tu ne commettras pas d’adultère.
(8) - Tu ne commettras pas de vol.
(9) - Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
(10) - Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni rien qui soit à ton prochain."

Outre 603 autres prescriptions (morales, sociétales, sanitaires, judiciaires...) la loi nous parle aussi d'un autre genre de fautes :

2 - Il s'agit de relations possibles à ne pas entreprendre avec les créatures angéliques déchues (démons de divers ordres) et autres pratiques préjudiciables :
Deutéronome 18 "9 Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. 10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, 11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. 12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. 13 Tu seras entièrement à l’Éternel, ton Dieu. 14 Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins; mais à toi, l’Éternel, ton Dieu, ne le permet pas."

Dans l'esprit de cette liste, on pourrait ajouter bien d'autres noms d'intermédiaires qui mettent en contact avec des esprits malveillants (trompeurs ou directement menaçants) - Seul l'Esprit de Dieu étant bienveillant... qui est capable de nous montrer, outre ce qui est écrit ici, en quoi on peut être personnellement dans une démarche dont les effets sont ou vont être le contraire du bien recherché...

La connaissance de cette loi a donc bien la vocation et l'avantage de nous faire prendre conscience de ce qui est mal, donc dangereux, selon Dieu. Dès lors notre conscience élémentaire (de soi) s'enrichit d'une conscientisation personnelle supplémentaire, morale, du bien et du mal tels que Dieu le voit. On apprend là que LA RELIGION EST IMPUISSANTE POUR DOMINER lA LOI DU PÉCHÉ QUI NOUS HABITE ET POUR NOUS SAUVER DE LA MORT QUI EST SÉPARATION D'AVEC DIEU, cela si elle n'est vue et prise que comme UN SYSTÈME LÉGAL DEMANDANT OBÉISSANCE.


Maintenant donc il reste à trouver LE MOYEN PLUS EXCELLENT préparé et proposé par Dieu, pour résoudre à moindre effort notre problématique intérieure et relationnelle générale (de pécheur/pècheresse) et leurs effets (les fautes qui en découlent). Un moyen qui nécessite bien moins d'efforts, mais plus de sincérité, d'intégrité, de recherche en quête de vérité.

Esaïe 59 "1(Car) Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre...)

Par quelle TRANSCENDANCE NÉCESSAIRE donc, dépasser tout ce système ancien qu'est LA RELIGION, insuffisant voire réelle SOURCE DE MALHEURS ?


Il nous faut ce que la Bible appelle LA LOI DE L'ESPRIT DE VIE... appelée aussi la LOI ROYALE, la LOI DE LA FOI ou LOI DE LIBERTÉ - Car c'est pour la liberté que Dieu nous a créés !

3ème PARTIE

Étude : SPIRITUALITÉ contre RELIGIOSITÉ - GRÂCE DE DIEU vs LOI DE RELIGION !? COMPRÉHENSION ET MOYEN POUR GAGNER CET ÉTRANGE MATCH, AFIN D'ÊTRE ENRÔLÉ-E DANS LA MEILLEURE PROPOSITION DIVINE...

LA LOI DE L'ESPRIT DE VIE
[aussi appelée LA GRÂCE, LA LOI DE LA FOI, LA LOI ROYALE, LA LOI DE LIBERTÉ]

Si Dieu avait voulu nous conditionner, nous confiner dans un déterminisme moral universellement bon, il n'aurait eu qu'à mettre en nous une loi de l'ordre irrépressible de la loi du péché et de la mort, qui aurait été orientée vers le bien (LA LOI DU BIEN). Mais alors pas de liberté au sens large et surtout profond que nous pouvons connaître - liberté de transgresser et liberté de coparticipation aux œuvres de Dieu -, et donc pas de responsabilité personnelle, conscience limitée... Bref, des animaux supérieurs, des automates, des robots.

Ayant opté pour une formule plus généreuse - et exigeante à la fois -, Dieu - et nous dans l'exercice de cette liberté - sommes parvenus dans la condition accidentée, de chute, qui caractérise et domine nos existences.
A partir de là, sans solution pour s'en sortir par nous-mêmes, par nos capacités et quêtes propres, par des efforts tous azimuts sans cesse réitérés, nous n'avons plus besoin que de regarder à Dieu pour comprendre, ce qui arrive, et ce qui peut réellement arriver encore pour changer toutes choses en notre faveur... EN NOUS pour commencer.


Galates 3 "21 La loi (ancienne) est-elle donc contre les promesses (les bontés de Dieu) ? Certes non! S’il avait été donné une loi qui puisse procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi. 22 Mais l’Écriture a tout enfermé sous le péché, afin que la promesse soit donnée par la foi en Jésus-Christ à ceux qui croient. 23 Avant que la foi vienne, nous étions enfermés sous la surveillance de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. 24 Ainsi la loi a été un précepteur un pédagogue (pour nous conduire) à... autre chose, un autre moyen de salut...
Galates 3 "11 Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident puisque: Le juste vivra par la foi. 12 Or, la loi ne provient pas de la foi..."

Cela nous donne de comprendre que pour Dieu foi véritable et religion sont deux choses distinctes, voire... incompatibles !!! (ce que l'Histoire comme notre actualité démontrent). A propos de la religion on parlera donc de "croyance", gardant le terme de "foi" pour le moyen autre que l'application ou pratique religieuse - obéissance soumise - comme fondement pour plaire à Dieu. En ce sens la croyance est religiosité, qui se vit dans notre âme, alors que la foi est spiritualité, qui met en contact avec Dieu "en esprit et en vérité", dit Jésus.

Tout le chapitre 4 de Romains est important à comprendre :
"Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon la chair (en raison d'efforts et d'actes d'obéissance venant de sa nature charnelle) ?2 Si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu.3 Car que dit l'Écriture ? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice (compté comme une justice).4 Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due ;5 et à celui qui ne fait point d'oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice.6 De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les oeuvres (que constitue l'obéissance servile à la loi) :7 Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts !8 Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché !9 Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis ? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham.10 Comment donc lui fut-elle imputée ? Était-ce après, ou avant sa circoncision ? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis.11 Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée,12 et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis.13 En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi.14 Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie,15 parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a point de loi il n'y a point non plus de transgression.16 C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham, notre père à tous, selon qu'il est écrit :17 Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.18 Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit : Telle sera ta postérité.19 Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants.20 Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu,21 et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir.22 C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice.23 Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé ;24 c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur,25 lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification."

Romains 7 "21 Je trouve donc cette loi en moi que si je veux faire le bien, c'est le mal qui est d'abord à ma portée. 22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, dans mon for intérieur, 23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon intelligence et qui me rend captif de la loi du péché qui est dans mes membres. 24 Malheureux que je suis! Qui me délivrera de ce corps de mort? Et voilà la réponse finale au problème existentiel et éternel de l'homme : 25 Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!…

Ouf ! Il y a une réponse !

1 – PAR LE CHRIST JÉSUS

Matthieu 5 "17 Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18 En vérité je vous le dis, jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota, pas un seul trait de lettre de la loi ne passera, jusqu’à ce que tout soit arrivé. 19 Celui donc qui violera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. 20 Car je vous le dis, si votre justice n’est pas supérieure à celle des scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux."
Romains 10 "4 Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient."
Romains 5 "6 Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.7 A peine mourrait-on pour un juste ; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien.8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.9 A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.10 Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.11 Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation."

- sur la base et principe du SACRIFICE expiatoire (qui expie, qui paye à notre place) et propitiatoire (qui nous est propice, qui nous met en paix avec Dieu), où une victime est ou se substitue à un coupable, prenant sur elle sa condamnation. Dès lors la victime meurt pour que le coupable puisse continuer à vivre.

Cette loi de salut, de retour à Dieu, à travers une substitution, apparaît pour la 1ère fois après qu'Adam et Eve aient désobéi (transgressé) et appris les sanctions qui, outre leur mort spirituelle immédiate, allaient les suivre et s'appliquer ensuite à toute leur descendance : Genèse ch. 3, vers. 21.

Ce principe de "rédemption" est transmis oralement et appliquée régulièrement par les générations suivantes, avant de se perdre au temps de Noé où il reste le seul à se souvenir et à offrir encore à Dieu des sacrifices qu'il agrée.

Le principe est expliqué plus tard à partir de Moïse qui reçoit la loi promulguée par les anges : la vie ou âme des êtres vivants tient à leur sang ("est dans le sang"), et donc une substitution est possible lorsqu'un être humain condamné par quelque faute offre pour son pardon à sa place la vie qu'on prend (qu'on ôte) à une victime, elle innocente, du règne animal (un agneau, une tourterelle ou autre jeune animal). Le sacrifice permet au coupable qui devrait mourir de continuer à vivre - la mort devant être comprise comme étant de l'ordre spirituel (on est morts à Dieu) ou de la dimension physique (ce qui un terme à notre couple problématique corps/âme). On appelle aussi ce principe "loi du talion" : "oeil pour oeil, mort pour mort, vie pour vie".
Hébreux 9 "22 Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon."

On peut imaginer la boucherie inouïe que pouvaient être les sacrifices accomplis, en un même lieu - à raison d'un sacrifice par faute ! - pour des populations de milliers et millions de personnes !...

Et donc un jour le prophète Jean-le-baptiseur annonce, voyant Jésus venir : Jean 1 "29 Voici l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde." Voici le sacrifice ultime !
Ce que le prophète Esaïe avait reçu comme révélation et vue prophétique environ 700 ans plus tôt :
Esaïe 52 "1 Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras de l'Éternel ? 2 Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée ; Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire. 3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. 4 Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5 Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. 7 Il a été maltraité et opprimé, Et il n'a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n'a point ouvert la bouche. 8 Il a été enlevé par l'angoisse et le châtiment ; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu'il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple ? 9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu'il n'eût point commis de violence Et qu'il n'y eût point de fraude dans sa bouche. 10 Il a plu à l'Éternel de le briser par la souffrance... Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l'oeuvre de l'Éternel prospérera entre ses mains. 11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards ; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d'hommes, Et il se chargera de leurs iniquités. 12 C'est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu'il s'est livré lui-même à la mort, Et qu'il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu'il a porté les péchés de beaucoup d'hommes, Et qu'il a intercédé pour les coupables."
"Qu'il a intercédé pour les coupables" signifie que Jésus, après être mort pour expier par avance tous les péchés que les hommes pouvaient commettre et voulaient en être pardonnés, est ressuscité et règne actuellement dans la sphère divine comme intercesseur (ou sacrificateur), c'est-à-dire se tenant entre Dieu et nous pour obtenir par ses demandes auprès de Dieu le Père que nous soyons épargner de la mort par la vertu de son sang versé lors de sa flagellation et de sa crucifixion.

Galates 3 "13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous - car il est écrit: Maudit soit quiconque est pendu au bois - 14 afin que, pour les païens, la bénédiction d’Abraham se trouve en Jésus-Christ et que, par la foi, nous recevions la promesse de l’Esprit."
Hébreux 9 "11 Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création ;12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.13 Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair,14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !...
27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,28 de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut."

Hébreux 2 "9 celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.10 Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut...14 Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable,15 et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude."

Une pause méditative : https://www.youtube.com/watch?v=GCmLQtx4sKQ&index=27&list=RDdYtJU4MEDVQ

3 - PAR NOTRE FOI PERSONNELLE

Galates 2 "16 Sachant que l’homme n’est pas justifié par les œuvres de la loi, mais par la foi en Christ-Jésus, nous aussi nous avons cru en Christ-Jésus, afin d’être justifiés par la foi en Christ, et non par les œuvres de la loi, parce que nul ne sera justifié par les œuvres de la loi. 17 Mais si, en cherchant à être justifiés par Christ, nous étions nous aussi trouvés pécheurs, Christ serait donc serviteur du péché? Certes non! 18 Car, si je rebâtis les choses que j’ai détruites, je me constitue moi-même transgresseur; 19 en effet, par la loi, moi-même je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu. 20 Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ, qui vit en moi; ma vie présente dans la chair, je (la) vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. 21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu; car si la justice (s’obtient) par la loi, Christ est donc mort pour rien."
Galates 3. "2 Voici seulement ce que je veux apprendre de vous: Est-ce en pratiquant la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou en écoutant avec foi? 3 Etes-vous tellement insensés? Après avoir commencé par l’Esprit, allez-vous maintenant finir par la chair? 4 Avez-vous fait tant d’expériences en vain? Si du moins c’est en vain! - Celui qui vous accorde l’Esprit, 5 et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc parce que vous pratiquez la loi, ou parce que vous écoutez avec foi? 6 Ainsi, Abraham crut Dieu, et cela lui fut compté comme justice. 7 Reconnaissez-le donc; ceux qui ont la foi sont fils d’Abraham. 8 Aussi l’Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi; 9 de sorte que ceux qui ont la foi sont bénis avec Abraham le croyant. 10 Tous ceux en effet qui dépendent des œuvres de la loi sont sous la malédiction, car il est écrit: Maudit soit quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, pour l
e mettre en pratique."

Romains 1 "16 Je n’ai point honte de l’Évangile: c’est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec (= tous ceux qui peuvent comprendre), 17 parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi; selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi."

1Jean 1 "La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres.6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous.9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.10 Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous.
2 "Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés..."

Romains 5 "1 Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ,2 à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu.3 Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance,4 la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance.5 Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit qui nous a été donné."

Colossiens 2 "13 Vous qui étiez morts (mort spirituelle, de notre esprit) par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; 14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a éliminé en le clouant à la croix; 15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix."

> Les 4 FORCES DE LA CROIX :
- Contre la loi du péché (intérieure) : pardon et délivrance (convoitise)...
- Contre Satan et ses démons et autres esprits (extérieur ou intérieur) (tentations et influences diverses) : résistance et délivrance...
- Contre la loi de la mort : La (1ère) résurrection (ou enlèvement)...
- Contre l'esprit du monde (extérieur) : Comme en tout l'Esprit de Dieu...

1Corinthiens 1 "23 nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens, 24 mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. 26 Considérez, frères, comment vous avez été appelés: il n’y a parmi vous ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; 28 Dieu a choisi les choses viles du monde, celles qu’on méprise, celles qui ne sont pas, pour réduire à rien celles qui sont, 29 afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. 30 Or, c’est par lui que vous êtes en Christ-Jésus qui, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, et aussi justice, sanctification et rédemption, 31 afin, comme il est écrit: Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur."

Actes 2 "32 C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité ; nous en sommes tous témoins.33 Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.36 Que toute la maison d'Israël (et tous les hommes à la suite) sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.
13 "37 celui que Dieu a ressuscité n'a pas vu la corruption.38 Sachez donc, hommes frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé,39 et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse."
37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : Hommes frères, que ferons-nous ?38 Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit.39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.40 Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant : Sauvez-vous de cette génération perverse."

D'où il résulte : Romains 8. "1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ-Jésus, qui marchent non selon la chair mais selon l’Esprit. 2 En effet, la loi de l’Esprit de vie en Christ-Jésus m’a libéré de la loi du péché et de la mort. 3 Car - chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force - Dieu, en envoyant à cause du péché son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, a condamné le péché dans la chair; 4 et cela, pour que la justice prescrite par la loi soit accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’Esprit. 5 En effet, ceux qui vivent selon la chair ont les tendances de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’Esprit ont celles de l’Esprit. 6 Avoir les tendances de la chair, c’est la mort; avoir celles de l’Esprit, c’est la vie et la paix. 7 Car les tendances de la chair sont ennemies de Dieu, parce que la chair ne se soumet pas à la loi de Dieu, elle en est même incapable. 8 Or ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent plaire à Dieu. 9 Pour vous, vous n’êtes plus sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. 10 Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice. 11 Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ-Jésus d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. 12 Ainsi donc, frères, nous sommes débiteurs, mais non de la chair, pour vivre encore selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous allez mourir; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15 Et vous n’avez pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! 16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être aussi glorifiés avec lui."

Romains 10 "3 En ignorant la justice de Dieu, et en cherchant à établir leur propre justice, ils (ceux qui se donnent pour moyen de parvenir au pardon de leurs fautes et de plaire à Dieu leur religion) ne se sont pas soumis à la justice de Dieu; 4 car Christ est la fin de la loi, en vue de la justice pour tout croyant. 5 Moïse écrit: “L’homme qui veut s’assurer la faveur de Dieu par l’accomplissement de la Loi devra obéir parfaitement à tout ce qu’elle ordonne: Ainsi seulement il accédera à la vie”. 6 Le langage de la foi est tout différent: “Pourquoi te proposer l’impossible? Pourquoi vouloir escalader le ciel?” Le Christ n’en est-il pas descendu? 7 Pourquoi te demander: “Qui ira dans l’abîme?” Le Christ n’est-il pas ressuscité des morts? 8 Que dit donc la justice reçue par la foi? “La Parole de Dieu est toute proche de toi, elle est dans ta bouche et dans ton coeur”. Or, il ne s’agit de rien d’autre que de la Parole que nous annonçons et à laquelle il suffit de croire. 9 En effet, si de “ta bouche”, tu professes que “Jésus est Seigneur”, et si, de tout “ton coeur”, tu crois que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé, 10 car celui qui, de tout son cœur, a placé sa confiance en Dieu, a été déclaré juste par lui. Celui qui, de sa bouche a rendu témoignage à sa foi, Dieu l’a sauvé. 11 C’est aussi ce que dit l’Ecriture: “Quiconque attend tout de Dieu et place en lui sa confiance ne sera pas déçu”. 12 S’il est dit “quiconque”, c’est donc que Dieu ne fait pas de différence entre les hommes (Juifs et non-Juifs). Il est le Maître du monde, le Seigneur de tous, et il distribue généreusement ses trésors à tous ceux qui les lui demandent, 13 car il est écrit: “quiconque l’invoquera comme Seigneur sera sauvé”.

Avez-vous vu ce pas intérieur à faire qui permet de trouver en Jésus un Sauveur qui pardonne ? Est-il déjà, maintenant, le Sauveur qui vous rachète des exigences de la religion, la rendant obsolète par l'alliance nouvelle opérée par Christ ?... Le Sauveur qui substitue à votre conscience partielle la vue plus large et dynamique et force de son Esprit ?

Merci de me tenir au courant si vous vivez une réelle expérience de foi qui sauve. Soyez encore béni(e).

https://www.youtube.com/watch?v=eHgaJFEgUk8&list=RDdYtJU4MEDVQ&index=41

4ème PARTIE

voir, viser et tiirer juste pour gagner le but...
voir, viser et tiirer juste pour gagner le but...

SYNTHÈSE : LA LOI DE L'AMOUR

1 - AVANT LA FOI on est tous dans un ENFERMEMENT quelconque :
- expressément religieux (d'autant qu'on se passionne pour notre religion) ;
- ou par quelque objet (dont on est devenu addict) ;
- ou personne (qu'on idolâtre, c'est-à-dire qu'on élève à tort sur un piédestal d'où l'idole ne peut que tomber – elle-même et/ou dans notre cœur) ;
chacune de ces réalités exerçant sa force à sa manière, au final culpabilisant ou démoralisant, séduisant - jusqu'à nous faire perdre contact avec la réalité la plus immédiate - tant que l'emprise n'est pas perçue comme une véritable calamnie...

Et cela peut durer toute cette existence ! Chacun pouvant mourir sous la puissance de telle ou telle vue et relation pécheresses
, parfois dans des conséquences dramatiques. Pécheresses en ce qu'elles empêchent de "voir" Dieu vivant et de relationner avec lui...


- Concernant la religion : Romains 7 "1 Ignorez-vous, frères - je parle à des gens qui connaissent la loi - que la loi régit l’homme, aussi longtemps qu’il vit? 2 Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu’il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. 3 Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d’un autre homme, elle sera appelée adultère, mais si le mari meurt, elle est libérée de la loi: elle n’est donc pas adultère en devenant la femme d’un autre."

- Concernant une emprise autre quelconque :
2Pierre 2 "19 Car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui."
Jean 8 "34 En vérité, en vérité, j
e vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.35 Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours.36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises."

Romains 6 "13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.14 Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.15 Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là !16 Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice ?17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. -19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. 20 Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice.21 Quels fruits portiez-vous alors ? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort.22 Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.23 Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur."


2 – APRÈS QUE LA FOI QUI EST VIE (PAR L'ESPRIT) SOIT VENUE on accède à
- la force d'AIMER (Objectif n° 1), qui nous est communiquée ;
- une vue éclairée sur le Réel, pour juger de tout (sans juger négativement, sans critiquer), 1 Jean 4.1 ;
- toutes choses nouvelles qui nous viennent ("des arrhes") de l'Esprit de Dieu qu'on a reçu...

Matthieu 22 "36 Maître, quel est le grand commandement de la loi? 37 Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38 C’est le premier et le grand commandement. 39 Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes."

Est-ce qu'on peut commander ou être commandé à aimer ? L'amour peut-il résulter DIRECTEMENT d'UN COMMANDEMENT A OBSERVER ? Certainement non !
Mais cette forme qu'est le commandement vise à exprimer tout le désir divin inclus dans sa volonté du bien qu'il aimerait partager avec nous. De là notre désir - ou pas - de vouloir aimer plutôt que vivre le cœur sec, insensible, froid, mort, plutôt que
d'entretenir des rancœurs, du ressentiment, du non-pardon, du mépris, de la haine, des désirs de vengeance, etc... qui nous pourrissent (effectivement) le corps et l'âme.

Romains 13 "8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. 9 En effet (les commandements): Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne rendras pas de faux témoignage, tu ne convoiteras pas, et tout autre commandement se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 10 L’amour ne fait pas de mal au prochain: L'AMOUR EST DONC L'ACCOMPLISSEMENT DE LA LOI."

On pourrait arrêter là ! C'est le point culminant, comme un Éverest de l'existence à atteindre. Rien de plus haut puisque Jésus va jusqu'à d
ire d'aimer ses ennemis - non de les haïr ou tuer !...

Voilà la PLATEFORME de l'Himalaya spirituel sur laquelle on est invités à monter et tenir :
Luc 6 "27 je vous dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.29 Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta tunique.30 Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s'en empare.31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.32 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.33 Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi agissent de même.34 Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs, afin de recevoir la pareille.35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.36 Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.37 Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez, et vous serez absous.38 Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

Et qui peut quelque chose de cet ordre SANS l'ESPRIT de DIEU HABITANT ET ÉTANT LAISSÉ LIBRE D'ÊTRE ET D'AGIR EN NOUS ?
C'est lui qui révèle que LE FONDEMENT DE LA FOI A CET ENDROIT, c'est que la mort de Christ sur la croix c'est AUSSI, c'est EN FAIT, LA MORT DE LA FORCE DU PÉCHÉ EN NOUS - ce que la Bible appelle aussi notre VIEIL HOMME :
1Corinthiens 6 "19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corp
s et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu."
Romains 8 "2 En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ (nous) affranchi(t) de la loi du péché et de la mort.3 Car -chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force- Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.6 Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix ;7 car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.8 Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, SI DU MOINS L'ESPRIT DE DIEU HABITE EN VOUS. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.10 Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice.11 Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair.13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez,14 car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père !16 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui.18 J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous."
1Jean 4 "1 Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.2 Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu ;3 et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde."
Romains 6 "1 Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ?2 Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ?3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ?4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,6 sachant que notre VIEIL HOMME (loi du péché) a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ;7 car celui qui est mort est libre du péché.8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,9 sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n'a plus de pouvoir sur lui.10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit.11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ.12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises."
Colossiens 3 "1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.5 Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie.6 C'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion,7 parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés.8 Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche.9 Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres, 10 et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé.11 Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre ; mais Christ est tout et en tous.12 Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience.13 Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.14 Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien
de la perfection."

Êtes-vous ENTRÉ(E) dans cette DIMENSION DE LA VIE ?...
C'est toute la plénitude qui rejoint le sens de notre existence et présence ici.
Soyez encore béni(e) pour recevoir au mieux la connaissance, des révélations, et de l'abondance qui se trouve dans ce dessein rédempteur divin élaboré pour notre éternisation magnifique. - On peut maintenant mesurer en quoi cela est tout autre que d'"avoir une religion" (même qui nous passionne) ou une passion plus terr
e-à-terre pour quelque objet ou idole de chair).

http://www.toucherlalumiere.info/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html

https://www.youtube.com/watch?v=1fK-xW_VOZc

Étude : SPIRITUALITÉ contre RELIGIOSITÉ - GRÂCE DE DIEU vs LOI DE RELIGION !? COMPRÉHENSION ET MOYEN POUR GAGNER CET ÉTRANGE MATCH, AFIN D'ÊTRE ENRÔLÉ-E DANS LA MEILLEURE PROPOSITION DIVINE...

La LOI ou religion-système quelconque, c'est comme le nœud de cette image : le colt représente la force de la LOI DU PÉCHÉ ET DE LA MORT en nous. Une simple pression sur la gâchette - initiée par nous-même, par une circonstance ou une tentation, peut faire...

Repost 0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 06:00

En Matthieu 7:14 on trouve écrit : "Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent."
Nette opposition aux boulevards et avenues (et ruelles sombres) des pensées et pratiques communes de ce monde, faciles à suivre parce que correspondantes à nos pulsions les plus charnelles, à nos travers les plus réactifs, à nos convoitises et autres désirs de notre âme égo-centrée, aux tentations, à notre religiosité même (héritée par tradition ou en recherche maladroite de déculpabilisation)...

Ici je n'aborde que la question de LA PORTE :
La difficulté n'est pas seulement de savoir de quelle porte il s'agit (car beaucoup en ont entendu parlé), mais bien de savoir comment la FRANCHIR ! Comment passer au travers de cette porte très spéciale, unique bien sûr, surprenante, mais efficace (et cela AVANT et AFIN de pouvoir MARCHER à la suite de Celui qui le premier a frayé ce passage).

Je vais donc vous dire (encore) de quoi il s'agit - face à notre double problématique de "pécheur mortel" (le pécheur étant celui qui ne parvient pas à tenir dans le bien, même s'il s'y applique de tout son cœur en œuvres charitables, humanitaires ou en pratiques religieuses...)

LA PORTE dont il s'agit est donc en forme de croix (ou ouvre sur une croix...)* ! Croix sur laquelle est cloué suspendu entre ciel et terre l'Innocent absolu, le seul homme qui n'ait jamais péché : Jésus, fils de Dieu et fils de l'homme ! Une image connue mais si dramatiquement incomprise !
Pour franchir cette porte unique, il faut regarder ce bois de supplice pour y voir Jésus subissant le sort non qu'IL mérite, mais celui réservé aux pécheurs mortels : souffrances longues et terribles, jusqu'à la mort vécue dans une terrible et définitive séparation de Dieu.

Jésus a accepté d'être mis là en position totale, réelle et figurative, physique et psychique, de n'importe lequel d'entre nous.
Pour franchir cette porte qui tient de l'accueil et de l'écueil, il faut s'y voir en lui ! Il faut réaliser qu'il meurt là pour moi-même, à la fois A CAUSE de mes propres fautes et en aval POUR m'en décharger.

Ce transfert inimaginable - qui tient (en grand) de celui qui s'opère parfois (en petit) entre un psy et son patient - est ainsi exprimé par le prophète Esaïe (environ 700 ans avant que cela ne se concrétise... preuve que cette crucifixion et mort ne sont pas un accident ou un hasard, une lubie mortifère ou un martyr égocentrique...) :
Chap. 52 : "13 Voici, mon serviteur prospèrera; Il montera, il s’élèvera, il s’élèvera bien haut. 14 De même qu’il a été[d] pour plusieurs un sujet d’effroi, Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l’homme, 15 De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu.
Chap. 53.1 Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l’Eternel? 2 Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. 3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. 4 Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5 Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. 7 Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n’a point ouvert la bouche. 8 Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu’il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple? 9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu’il n’ait point commis de violence Et qu’il n’y ait point eu de fraude dans sa bouche. 10 Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance...
Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l’œuvre de l’Éternel prospèrera entre ses mains. 11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités. 12 C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables."

Voilà ce qu'il y a à voir dans cette crucifixion de Jésus, à lire comme étant écrit sur cette porte d'accès au Ciel éternel de Dieu ! Et cela AFIN QUE que nous puissions la franchir dans la foi en ce fait
- que si Jésus a pris là à la fois RÉELLEMENT et POTENTIELLEMENT le sort réservé à TOUS,
- cela devient aussi RÉEL, EFFECTIF, ACTIF INDIVIDUELLEMENT pour quiconque (vous !) l'entendant le croit (maintenant si cela n'est encore jamais arrivé).
Dès lors on passe de l'ignorance ou de la croyance en un collectif potentiel, à "la foi qui sauve" où l'effet individuel final supplante le fait à portée universelle.
Ainsi Jésus le Sauveur qui "ôte (pleinement en potentialité) le péché du monde" devient NOTRE Sauveur (effectivement, activement), Celui qui est mort pour MOI, A CAUSE(S) de moi :
- cause préalable : mes fautes, ma séparation d'avec Dieu, et
- cause seconde (mais non secondaire) : leur pardon, MON pardon, et sa vie éternelle qu'il peut, dans cet accord, me (re)donner.

C'est en ce sens que le Dieu véritable n'est pas (seulement) un DIeu inconnu, lointain, impersonnel, mais est - devient - aussi un Dieu tout personnel, proche, connaissable de l'intérieur...

Prière-guide pour celui/celle qui veut maintenant faire basculer en sa faveur toute la réalité accumulée et retenue dans le sacrifice parfait (expiatoire, propitiatoire, substitutif) de Christ à la croix : http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html
* http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/La-porte-s-d-acces-a-la-presence-de-dieu-7454076.html


 

Pensée du jour : SEREZ-VOUS DE CEUX QUI TROUVENT LA PORTE ETROITE ET LE CHEMIN RESSERRÉ QUI INTRO- DUISENT DANS L'ÉTERNITÉ DE DIEU ?
Repost 0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche