Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 06:32
Pensée du jour : L'ACTUALITE (comme la nature) CONFIRME SANS CESSE QUE SI DIEU EXISTE BIEN REELLEMENT, IL (Y) A AUSSI (jusqu'au coeur des événements)... UN USURPATEUR !

Je veux parler là de ce qui est réellement dans l'arrière-cour de notre monde, des forces invisibles qui parfois laissent faire parfois commandent, ce que nous voyons et entendons, étant en beaucoup de choses dans des effets dont les causes ne sont pas vues... C'est que le spirituel est une dimension du Réel pris dans sa plus large globalité : c'en est d'ailleurs en réalité le commencement, et la meilleure des fins...

En réalité, il existe trois "choses" à ce niveau :
- Dieu lui-même, voilé (à cause de nos comportements et d'une (large) plage de libertés qu'il nous accorde) mais connaissable (selon un chemin qu'il fait entendre à qui veut connaître le Réel en vérité) ;

- Des représentations qui sont faites de Lui, que transmettent des religions ou divers sectarismes, issues de la réalité de Dieu mal perçue, mal acceptée, volontairement ou involontairement déformée, formant le plus souvent écran à la connaissance des réalités célestes ;

- Et puis il y a celui qui est assez malin (d'où un des noms que Jésus lui donne) pour faire croire qu'il n'existe pas - pour agir (même grossièrement) sans que les hommes s'en rendent compte - pour donner même à certains de pseudo-connaissances (qui enflent l'orgueil, le moi-je, au lieu de l'éclairer) et/ou des pouvoirs capables d'élever au-dessus des foules, pour en tirer de la gloire, de l'argent, de la sexualité, de la domination, un impérialisme, une dictature... un jour planétaire.
Cette entité de l'ordre spirituel est bien connu en fait, des mots comme diabolique ou démoniaque faisant toujours partie de notre vocabulaire presque courant - dès lors qu'il se passe des choses tragiques, épouvantables... mais sans que nous réalisions de quoi nous parlons, croyant davantage avoir affaire à des métaphores, à des illustrations de type mythologique, qu'aux réalités effectives dont il s'agit.

Et donc l'humanité se retrouve coincée entre
- d'une part une évolution intellectuelle, qui se veut scientifique et donc supérieure et certaine de son fait - ce qui donne des gouvernements et personnalités à l'Occidental, fort de valeurs chrétiennes mais terriblement déchristianisés, et
- d'autre part une ou des religions dont le fondement ne peut être que l'archaïsme de lois qui DOIVENT s'imposer aux hommes, de gré ou de force, étant dans une méconnaissance de Dieu et de la grâce par laquelle il a DÉJÀ accompli lui-même la plus parfaite loi religieuse de justice - ayant été démontré qu'aucun homme/femme ne pouvait se soumettre fidèlement, honnêtement, sans hypocrisie, (ou sans offrir sans cesse des sacrifices sanglants), au légalisme sévère d'une loi morale... même seulement quelque peu juste...

Ainsi pour suivre bénéfiquement l'actualité - dans le sens de sauver, si ce n'est sa peau du moins l'essentiel de ce qu'on est : notre âme -, il nous faut voir plus haut ce qu'il en est, au plan où les choses les plus déterminantes se passent, dans les deux sphères célestes qui nous dépassent, celle du Divin véritable, et celle de son usurpateur, Satan, le diable, le serpent du premier jardin et le dragon de l'Apocalypse finale, un ange certes éternel mais déchu de son rang, qui sort sans cesse des limites qu'il devrait se donner de respecter.
La terre et nous-mêmes formons un vaste jeu d'échec, dont les joueurs actifs ne sont bien sûr pas les pions au premier chef, pas même les rois ou reines et autres présidents et tours fortes des nations, mais d'un côté Dieu et ses anges, de l'autre côté, qui pensent encore pouvoir gagner la partie, Satan et ses démons (anges déchus). Et gagner LA partie n'est rien moins que S'ASSERVIR POUR L'ETERNITE LE GENRE HUMAIN. Pas moins !
Et d'autant plus ce faux-dieu et ses hordes nous dénaturent, nous poussent ou attirent à être dans le désordre et les transgressions comme ils sont, d'autant plus nous nous faisons à leur image, et nous leur appartenons.

La seule différence d'avec un jeu d'échec - si représentatif de cette réalité -, c'est que les pions humains possèdent une relative part d'action, pouvant collaborer avec Celui qui joue pour le bien et le bonheur commun, plutôt que de subir les coups imposés par celui qui ne vise qu'à sa domination, qu'il désire ardemment faire éclater à la face de toute la planète pour qu'on l'adore effectivement comme Dieu !...
C'est un des points essentiels de l'enseignement biblique, que l'Esprit Divin nous donne de décrypter, dès lors que nous choisissons délibérément de jouer avec celui dont on a compris les objectifs bienveillants envers nous.

Usez donc de votre bon sens et curiosité pour voir et chercher combien une telle vue spiritualiste est cohérente et répond plus que toute autre, aux interrogations et besoin de sens et vraies lumières, qui sont ceux d'êtres intelligents tels que Dieu les créa et nous veut.

Qu'il vous bénisse et vous aide à trouver et passer la porte de votre salut, présent et éternel.

https://www.youtube.com/watch?v=8ke0qqh_-II&index=18&list=RDdYtJU4MEDVQ

Repost 0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche