Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 08:43

Dieu a initié pour former le genre humain des dynamiques de vie (végétative, animale (dont l'âme) et plus typiquement humaine (une part de son Esprit) qui se transmettent de génération en génération - avec des gains et souvent avec des pertes. 
Il importe à chacun recevant ainsi des capacités, des dons, des talents (manuels, psychiques ou spirituels) de les mettre en œuvre, ce qui peut se faire pour servir le bien ou le mal ; Dieu, notre propre ego ou encore Satan (ces deux derniers allant comme naturellement dans le même sens).

Ainsi chacun pour sa part, dans son coin ou jusqu'à l'échelle mondiale, contribue à faire vivre et avancer ce monde, soit plutôt vers sa fin tragique (comme peut aussi être la nôtre - si le surnaturel de Dieu ne vient ou ne peut pas venir y interférer) ; soit plutôt vers sa fin heureuse (comme peut également être la nôtre - si nous entrons dans la réconciliation bénie offerte par le Divin à travers le sacrifice tout particulier de Jésus pour nous).

Et pour coller à l'actualité autant qu'aux réalités profondes et éternelles, je vous donne là deux représentations de comment, au plan européen, nous pouvons mettre nos forces en œuvre, collectivement ou individuellement, pour une manière ou une autre de bâtir...

EUROPE, REVIENS ! 

 

- Europe ! Europe ! D’où te vient cette idée d’écouter
Une voix que tu ne connais pas, après avoir éconduit
Le Christ Dieu de tes pères qui recevaient ses vérités
En comptant plus sur lui que sur l’humain qui le trahit ?

Veux-tu revenir en arrière en te croyant mieux armée
Que la belle Phénicienne séduite par le Taureau blanc
Qu’elle chevauche inconsciente que la bête n’a d’idée
Que de s’unir à elle pour assouvir son sexe vilement ?

Cherches-tu Europe d’aujourd’hui - plus qu’inconsciente -
Reprenant cette image en symbole, te faire aussi violer ?
Ou bien penses-tu, nubile déflorée de plus outrecuidante
Faire plier le molosse plein d’âge et fixe dans ses visées ?

Et ton parlement, est-ce hasard qu’il soit tour de Babel ?
Veux-tu défier le Dieu, plus souverain que tous les tiens,
Affichant ainsi un désir d’unité qui se fonde sans le Ciel ?
Et ton drapeau aussi pris de la Bible c'est pour faire bien ?

Sais-tu ce qu’il représente et le vrai sens de l’Histoire! ?...
Que fais-tu encore avec cet "hymne à la joie" aux paroles
Qui invitent à chercher Dieu le Père !? Comment te croire
Quand tu tournes le dos à son Fils, tenant le double rôle ?


Car les temps changent, mais les forces célestes antiques
Demeurent et poursuivent, inlassables, de sombres menées
Pour mettre - par l’Europe surtout - sous un joug satanique
Toute l’humanité !... Un projet qui devient vraie possibilité.

Alors Europe ! - Europe !!! Reviens à la vie et on parlera moins
De crises et de mort et de morts dans tes murs ! Car Dieu dit
Qu’il met devant chacun, des chemins de vie offrant ses soins,
Et que d'autres mènent à la mort ; et il te dit : Choisis la vie !

CT - 15 oct. 18 - ALGDDV

¤

En seconde partie, voici une manière - certes moins séduisante mais plus grande, plus juste et au final magnifique - dont l'Allemagne, l'Angleterre et la France (s'il parle en anglais l'orateur est allemand, et traduit en français) peuvent construire l'homme nouveau et préparer la terre de demain à partir du Réel comme il est.

Bonne suite de vie à vous qui avez lu jusque-là.
 


 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 08:23

Partition de la 9e symphonie
écrite par Beethoven.
Un langage muet (inaudible) pour qui ne le connaît pas !
Mais qui déclenche de la vie dès qu'il est interprété !
Exactement comme fait Dieu quand il crée : Des paroles que nous ne comprenons d'abord pas, mais qui tout à coup se mettent à prendre tout leur sens.

 

Dans un présent où les repères se perdent et par là le sens, jusqu'à passer de la cohérence à la co-errance (ou in'co-errance), on peut s'interroger sur le pourquoi du choix du dernier mouvement de la 9e symphonie de Beethoven comme hymne européen (qu'on appelle l'hymne ou ode à la joie) !?

Certes on veut de la joie, pensant qu'en s'unissant on va triompher des risques de guerre, vivre en paix ensemble et en être joyeux.
Depuis le temps (le choix de cet hymne remonte à 1972), et avec tout ce qui se passe en Europe depuis, on n'a pas trop vu des rassemblements de joie inter-nations !

FÉDÉRER SANS CONTRAINDRE ! RÉALITÉ OU LEURRE !?
Se serait-on trompé en croyant qu'on avait par la création pacifique, non contrainte, d'un empire européen le moyen de la paix et de la joie entre des peuples ainsi associés ?
Pour quiconque connaît d'une part la faiblesse des bonnes intentions et d'autre part la dureté égocentrique qui est tapie au fond de tous les cœurs, il est évident qu'il ne suffit pas de rapprocher les peuples, de les fédérer (exemple de l'union des républiques soviétiques entre autres) et même de les inciter à des unions sexuelles sans barrières pour faire une nouvelle humanité. Outre l'Histoire, l'actualité nous montre la voie sans issue entreprise.
Ne serait-ce que parce qu'il y a une différence énorme entre fédérer des peuples (jusqu'à contre la volonté majoritaire) et un désir spontané des peuples de fraterniser. Si le mouvement part de la base, on va vers des rapprochements heureux ; si quelques-uns veulent le contraindre, c'est aller dans le mur.

L'Europe a-t-elle été voulue par les français ? Non, fut la réponse au référendum. Mais on a été enrôlés par ruse (détournement via Lisbonne) dans l'Europe, malgré cet avis qui devait s'imposer au politique (politiquement correct !).
C'est donc déjà bien mal parti avant que ça commence ! Et on est maintenant pris dans cette machinerie (coûteuse en plus), comme il y en eut d'autres avant, toutes finissant, nous dit l'histoire, par la déconfiture !

Mais notre devenir est-il entre nos mains ou même entre celles des politiques du moment ? Certainement pas ! La Bible dit que l'homme calcule ses voies, mais c'est le dessein de Dieu qui au final l'emporte.
Et pour le moment, le dieu de notre monde culturellement ou religieusement séparé du Dieu véritable, c'est encore Satan, le serpent et diable anciens dont l'éternité de vie assure la pérennité. Mais par dessus tout, le Dieu créateur de tous - qui n'a été "castré" qu'illusoirement par cet ange déchu comme en parle la mythologie grecque* - domine, sauve, délivre, et va bientôt revenir sur terre pour instaurer son ordre en lieu et place de tous les désordres (voir Apocalypse ou ailleurs).

____________
* Ouranos, le Ciel primordial, figure de Dieu, est castré par Cronos, le temps, figure de Satan sa créature révoltée qui en introduisant la mort de l'homme prend le dessus sur l'éternité.
Mais Zeus, dernier de la nature des Titans laissés libres (le peuple israélite), figure de Jésus, va à son tour castré ce père cruel , ce qui se produit quand Jésus est si injustement crucifié que le créateur unique son Père va le ressusciter. Il devient ainsi le sauveur qui libère les captifs de l'Hadès ou séjour des morts (le Tartare c'est les grecs) et peut soumettre Satan à quiconque, aujourd'hui encore,  se place sous l'autorité de Christ dont il reçoit la vie éternelle.
¤

UNE (AUTRE) CONTRADICTION DE FOND
Mais revenons sur la cohérence ou cette co-errance de l'Europe au niveau de l'hymne qu'elle s'est attribuée. Car là aussi on peut s'interroger.
En effet voici là en quelque sorte une Europe bicéphale (à 2 têtes).
D'un côté elle se veut d'une gauche progressiste dont le mot laïcité est devenu plutôt une couverture sur son athéisme ou impiété que ce qu'en dit par exemple la Déclaration des Droits de l'Homme de 1948 - article 18 notamment : "Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites."

Et d'un autre, elle veut faire chanter les peuples en les incitant à chercher... Dieu "le tendre père" ! Comme vous pouvez le lire ci-après si vous ne connaissez pas les paroles de cet hymne.

SORTIR DE LA CONFUSION DONT LE MAÎTRE-MOT EST AMALGAME
La confusion qui grandit sous forme d'amalgame (notamment pluriculturel), d'indifférenciation et de noyade de l'identité, ne peut satisfaire ni les personnes qui prennent la connaissance comme un moyen* de réfléchir et de discerner dans le réel ce qui est vérité et mensonge, bon et mauvais, ni les religieux qui ont leur système (à défendre).
Ici cette incohérence vient sans doute de ce que l'Europe a été pensée et désirée par des croyants : Churchill appelle l'Angleterre (anglicane) à la prière quand l'Allemagne l'attaque ; Roosevelt et l'Amérique d'alors venus nous secourir sont essentiellement évangéliques ; les français artisans de cette idée européenne sont au moins de culture traditionnelle chrétienne et encore catholiques et protestants (non avoués ! C'est terrible de se réclamer de Christ et de n'être pas son témoin par la bouche comme par les actes).
_________________
* moyen plutôt que comme objectif, prétentieux, d'avoir de la culture, de la pensée philosophique ou sociale, etc.
¤

DÉCALAGE, TENSION? DÉCHIRURE, ET PIRE ENCORE...
Mais quand la concrétisation peut être menée à terme, l'apostasie (abandon de la foi, favorisée par le retour à la paix, l'ingratitude spirituelle, l'attrait du matériel et les philosophies anti-Dieu) a pris le dessus. Dès lors veut se lever une Europe non plus unie sur un fond de christianisme, mais sur un rejet de Dieu. Proclamation que l'Europe n'a pas de racines chrétiennes, notamment dynamisée par Jacques Chirac - qui paie certainement sur sa fin ici-bas cette trahison et amnésie culturelle majeure.

De là la dichotomie - pour ne pas dire la schizophrénie - qui conduit à des décisions toujours plus privatrices de liberté et des situations économiques qui sont le contraire de ce qui est humainement recherché.
C'est que "jeter le bébé avec l'eau sale du bain", nier Dieu sur l'argument que les religions le représentent mal et en détournent n'est pas une raison suffisante. Si les hommes même responsables religieux sont infidèles, pervers ou cupides..., Dieu pour sa part reste fidèle à ce qu'il est toujours - principalement justice et amour -, à ses promesses et conditions d'alliance. (lire ici vers. 3 et ss).
Pour ne pas mieux réfléchir à ces choses de l'ordre spirituel, on devient ensemble et individuellement hémiplégique ou unijambiste, vivant avec une âme esseulée, animale, insuffisante, dans un corps, et non plus par le bel assemblage que forment une âme et l'Esprit de Dieu associés dans le pardon, l'humilité, la justice (et justesse) et l'amour pour le bien.

Il est donc évident que pour ces quelques raisons de fond déjà, l'Europe n'est pas fondée sur du roc, mais sur une base bancale. Dans laquelle la Norvège n'a même pas voulu entrer ;  d'où la Grèce en premier a bien souffert, puis l'Espagne ; d'où l'Angleterre se sort... difficilement (Curieux de vouloir la garder comme on voit si âprement dans le filet - preuve que l'amour n'était (n'est) pas le moteur de cette union).

Donc un hymne à écouter avec délectation et sans conscience autre que musicale parce que c'est du Beethoven ; ou des paroles à suivre pour comprendre ce qu'il y aurait - ou aurait eu - de réellement joyeux pour nous et glorieux pour Dieu qu'on se fédère d'un même cœur pour bannir les barrières à l'intérieur de cet Europe des volontaires de l'amitié et de la foi... et élever avec sagesse les frontières de son périmètre pour garder son unité bien fondée et exercer son hospitalité comme la Bible y incite et non avec une pseudo-compassion océane et dévastatrice comme on voit.

Mais c'est trop tard - et trop tôt en même temps... - parce qu'aussi il est écrit que cet Europe non géographique - c'est le cas puisque plus de la moitié des territoires formant l'Europe physique ne sont pas membres, dont la Russie - sera une reconstitution de l'ancien empire romain destinée à permettre à Satan - qu'on ne l'oublie pas trop vite, si on veut comprendre - de poser sur l'humanité entière un joug des plus pesants.
Pesant comme jamais en réalité, précisent les textes bibliques (notamment au livre du prophète Daniel), en vue de s'assurer une suprématie sur le genre humain qu'il pourrait revendiquer devant Dieu comme étant éternelle !

Allez-vous être, êtes-vous dans votre ignorance, de ceux qui feront allégeance à cette "bête" - c'est ainsi que l'Apocalypse a prédit et appelle le système mondial économico-politique qui monte ?
En réalité il y aura 2 bêtes. L'autre sera un système religieux syncrétique, dont les bases se posent en ce moment, ce qui a particulièrement été mis en lumière en 1986 dans la ville d'Assise. (Mais ce serait trop long de développer ici).

Ou déjà cherchez-vous à comprendre, réflexions et informations (voire révélations) à l'appui, le monde dans lequel nous sommes nés (comme le bébé d'une femme emprisonnée naît dans la captivité de sa prison) ? Cela en vue de trouver l'autre porte de sortie que la mort* ordinaire (dans l'impiété ou sous une religiosité sans ouverture spirituelle) dès maintenant ici-bas ?
__________________
* relativement à la mort, article détaillé sur Les 5 types de mort
¤

POUR, CONTRE, DANS, COMMENT ?
Comprenez bien qu'il n'est pas question là d'être pour ou contre l'Europe. Dans la mesure où on est dans, et à moins de s'exiler, il s'agit de discerner, comme dans notre propre existence, ce qui, selon Dieu, est mauvais et ne pas y participer ; ce qui est une vraie bonne chose et ce où, sans manifester de violence, on peut ne pas être d'accord.
Et ce n'est pas même une question de morale ou de la philosophie, avec leurs valeurs et délimitations discutables et sans cesse contredites.
On est plus nettement à la lisière - qui permet un vrai jeu de notre liberté et responsabilité - des deux courants, de vie (initié par Jésus ressuscité pour faire faire à notre humanité un saut quantique dans le spirituel divin) et de mort (qu'initient nos fautes qui s'accumulent et qu'on conserve sans chercher à en être pardonné et déculpabilisé).

Il faut savoir pour croire juste, et pour savoir juste (parmi tout ce qui est proposé), il faut chercher les vérités de fond. Surtout en remettant forcément en cause notre pack d'acquis initial car c'est autrement que culturellement ou religieusement on a à entrer dans la dimension principale de la Vie qui est amour, justice et éternité. Dieu qui nous aime désirant la transmutation et l'éternisation de notre ego (âme support de notre individuation consciente).
¤

Ode à la joie, symphonie n° 9 L. v. Beethoven,
d'après le poème de Friedrich Schiller

Joie ! Joie ! Belle étincelle divine,
Fille de l’Élysée,
Nous entrons l'âme enivrée
Dans ton temple glorieux.
Ton magique attrait resserre
Ce que la mode en vain détruit ;
Tous les hommes deviennent frères
Où ton aile nous conduit.

Si le sort comblant ton âme,
D'un ami t'a fait l'ami,
Si tu as conquis l’amour d’une noble femme,
Mêle ton exultation à la nôtre!
Viens, même si tu n'aimas qu'une heure
Qu'un seul être sous les cieux !
Mais vous que nul amour n'effleure,
En pleurant, quittez ce chœur* !

Tous les êtres boivent la joie,
En pressant le sein de la nature
Tous, bons et méchants,
Suivent les roses sur ses traces,
Elle nous donne baisers et vendanges,
Et nous offre l’ami à l’épreuve de la mort,
L'ivresse s’empare du vermisseau,
Et le chérubin apparaît devant Dieu.

Heureux,
tels les soleils qui volent
Dans le plan resplendissant des cieux,
Parcourez, frères, votre course,
Joyeux comme un héros volant à la victoire!

Qu'ils s'enlacent tous les êtres !
Ce baiser au monde entier !
Frères, au-dessus de la tente céleste
Doit régner un tendre père.
Vous prosternez-vous millions d’êtres ?
Pressens-tu ce créateur, Monde ?
Cherche-le au-dessus de la tente céleste,
Au-delà des étoiles il demeure nécessairement.

____________________
* "Dehors les rabat-joies" ! Pour une célébration de l'amour et de l'amitié dans l'unité, un peu déplacé non!? Mais ça, c'est tout l'être humain justement !...

Une suite arrive... Soyez visité-e par la lumière d'en-haut !... si vous ne la refusez pas ostensiblement.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche