Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 20:32

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2018 3 19 /09 /septembre /2018 15:34

suite de l'article commencé ici... - ou suite de la partie précédente...

Nous sommes tous des êtres aliénés, privés de liberté (entre autres) par des liens (malédictions) qui sont parfois de véritables chaînes, des boulets aux pieds ou à l'âme, dont les sources se trouvent dans des comportements humains qui ne respectent pas les lois divines (toujours bonnes) ni les lumières (de la conscience personnelle, d'une loi morale et/ou parfois des autres) qui tentent de nous alerter.

Il ne faut pas non plus oublier que la malédiction est le fond d'existence ordinaire de toute l'humanité ! Nous sommes tous en difficulté, parce que nous héritons tous au départ d'une nature abimée, d'une condition humaine si problématique que la mort doit venir y mettre un terme sur la terre. En fait une condition pervertie où le mal, génétiquement et psycho-génétiquement inscrit dans le genre humain, est naturellement dominant. Regardez un enfant (surtout laissé livré à lui-même pendant sa croissance), et vous le verrez sans trop avoir à chercher...

Dès lors nous avons réalisé qu'on a hérité d'un ou de plusieurs mauvais penchants du fait de comportements coupables de parents, grands-parents,etc... Mais aussi nous devons voir que de nous-même nous avons eu, choisi, développé, un ou des comportements transgresseurs - en infraction de ce qu'on connaît du bien et du mal à partir d'une loi morale et/ou d'une bonne éducation, et de notre propre conscience.

Bien que nous ayons été pour beaucoup formés par d'autres que nous-mêmes pendant des années, une part non négligeable de nos comportements personnels tient de choix qui engagent notre responsabilité individuelle. Ils nous rendent donc coupables aux yeux de Dieu, voire d'autres personnes, et nous devons en être pardonné si nous voulons connaître la grâce de Dieu qui efface les fautes et en amoindrit ou annule les effets encore actuels.

C'est en ce sens que Jésus enseigne par ce qu'on appelle "le Notre Père" et sa suite immédiate, que nous avons
1/ besoin de son pardon,
et 2/ et de la nécessité de pardonner aux autres si nous voulons que Dieu nous pardonne effectivement nos propres fautes.

Et parmi les autres il y a dans le cas qui nous intéresse les parents, grands-parents et jusqu'à des arrière-arrière grands-parents, mais encore les oncles ou tantes qui ont pu être malveillants, les grands frères ou demi-frères qui ont abusé, etc... dont les fautes sont sur nous une charge, un handicap, un trouble de comportement, un mauvais travers, etc.

Si donc nous voulons en le comprenant, nous défaire d'un poids qui plombe notre existence, on est appelé à traiter ses choses sans rien laisser de côté... (sinon il faudra y venir ou revenir un jour ou l'autre quand on réalisera qu'il y a encore quelque chose qui ne fonctionne pas comme il faudrait).

C'est en ce sens-là que la grâce de Dieu manifestée en et par Jésus-Christ nous exhorte à ne pas rester captif-ve inutilement alors que tout a été accompli par lui pour que nous connaissions une libération des plus bénéfiques et durables, disant : "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.29 Prenez mon joug (mon enseignement, mes directives) sur vous et recevez mes instructions (en temps réel), car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.30 Car mon joug est doux, et mon fardeau léger."

Et encore : "Venez et plaidons ! dit l'Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi (la couleur du sang), ils deviendront blancs comme la neige ; S'ils sont rouges comme la pourpre (la couleur que prend le corps écrasé de la cochenille), ils deviendront comme la laine.19 Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes souples, Vous mangerez les meilleures productions du pays...", car "Si nous confessons nos péchés (les dire, les avouer, ne plus les cacher, bien illusoirement), il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité."

C'est pourquoi j'invite le lecteur, la lectrice, qui a suivi jusque là, à se placer par la pensée devant Dieu afin de recevoir son secours le plus gracieux et immédiat en rapport de votre désir d'être libéré et aussi de ne plus continuer à vivre sous la domination de vos propres fautes et mauvais penchant(s), mauvaise(s) passion(s), addiction(s)...

PRIER
Selon cette bonne disposition, voici comment vous pouvez prier :

- Dieu que je ne connais pas - ou si mal -, je viens à Toi maintenant, comme (un homme - une femme) en qui et sur qui le mal domine.
Je te demande pour ma propre part de me pardonner tout le mal que j'ai fait... et de me montrer ce que j'ai pu oublier afin que je te le confesse et que tu me pardonne toutes mes fautes.

(Là prenez le temps devant Dieu de nommer vos fautes, que ce soit des excès, manquements, méchanceté, mensonge, vol, et autres perversités..). Lui dire tout ce qui vous vient maintenant (et demain..) à la pensée que vous ressentez comme vous rendant coupable...
Et pour tout ce que vous aurez avoué, demandez pardon, et croyez que Jésus en mourant crucifié prenait en fait sur lui la culpabilité et le châtiment que méritent nos fautes (nos péchés).
A la suite vous pouvez dire) :
- Merci de me pardonner de toutes mes fautes, et de me montrer celles que je ne vois pas encore pour qu'en les voyant je puisse aussi te demander pardon et en être purifié-e**.

Je désire également me remettre à Toi pour mon présent et mon devenir, dans ma volonté de renoncer au mal, de mieux connaître le bien et le mal selon Toi, afin de trouver en Jésus le gardien de mon âme, Celui qui me sauve de toutes les forces du mal - dont celle de la mort* et des mauvais esprits.
(ce qu'il peut faire parfaitement puisque par sa vie offerte en sacrifice à notre place, il a vaincu les forces occultes du mal et la mort étant ressuscité et retourné auprès de Dieu devenu son Père sur son trône)***.

Enfin, selon la promesse que contient la Bible où on lit de la bouche de l'apôtre Pierre : "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit.39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.", priez pour recevoir ce don sans prix qu'est une part de la vie même de Dieu qu'il peut mettre en nous, associée à notre âme, pour notre bien et comme expression spirituelle de l'alliance qu'on fait avec lui :

- merci Seigneur-Dieu de me donner ton Saint-Esprit, comme vie supplémentaire ; comme force pour discerner ce qui est le bien et le mal à quoi il faut résister ; pour ne plus avoir peur me sachant aimé-e et accompagné-e de Toi ; et comme vie contre laquelle la mort n'a aucune prise.

Je veux aussi te dire ce que je sais des fautes de mes parents et autres ancêtres dont les effets sont malédictions sur mon existence.
(Ici vous nommez ce que vous avez noté..., et vous demandez à Dieu de pardonner
- toutes ces offenses (fautes, horreurs, perversités, abominations...**),
- ainsi que celles dont vous n'avez pas eu précisément connaissance qui peuvent avoir cependant un effet maléfique,
- et de briser leur pouvoir sur votre personnalité et leurs effets sur votre existence) :
- A Toi qui deviens maintenant "mon" Dieu, je demande par le nom de Jésus****, avec le pardon de toutes les fautes de mes ascendants de briser la force des malédictions ainsi mises sur moi (et sur mon couple*****) par la voie des liens familiaux générationnels.
Merci Dieu éternel et Seigneur Jésus d'entendre ma prière et de m'exaucer en me faisant ainsi grâce. Amen.

Ne vous gênez pas pour me dire par le bouton "contact" en accueil ce que vous vivez de ces choses, voire pour demander plus d'explications ou d'aide. Bien cordialement. Jésus vous aime.

_________________
* "
Jésus lui dit : « C’est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt ; et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? "

** Sommairement l'essentiel des fautes de comportement peut se résumer :
- par les 10 Commandements (les versets 7 à 21) ;
- par ce passage au sujet des contacts avec le monde occulte (verset 9 à 13) :
- par cette liste du Nouveau Testament (verset 19 et ss.) ;

*** Pour une meilleure connaissance de Jésus et des pouvoirs de sa mort sur le mal, vous pouvez trouver plusieurs articles, dont celui-ci : Base juridique du pardon et de la guérison...

****Jésus étant le moyen de nos délivrances élaboré par Dieu en son propre conseil, nous avons par le nom invoqué de sa personne un libre accès auprès de lui. "Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai afin que la gloire du Père soit révélée dans le Fils."
"Je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera."
"Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu, et les hommes, le Christ-Jésus homme..."*

***** Si vous êtes en couple, il faudra bien sûr poursuivre la délivrance avec les fautes et lignées de votre conjoint...  .

Partager cet article

Repost0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 16:19

 

RE : Pour moi des mouvements combinés qui confirment que dans notre temps d'une manière générale, et dans cette campagne présidentielle (des plus inédites) d'une manière plus particulière, on est bien dans un combat d'influence et de prise de pouvoir qui a aussi ses forces dans les sphères célestes, au niveau des esprits (Bon et mauvais)...
 
Dans un climat devenu ces dernières semaines quasi anti-démocratique, ce dimanche 5 mars 2017 au Trocadéro de Paris, on vient d'assister à la poursuite d'une marche en avant qui a le soutien... du Ciel ! Est-ce passé inaperçu !?

La météo annonçait un temps épouvantable, au point de mettre plusieurs départements dont l'Île-de-France en alerte orange. Or, une large percée s'est faite dans les débuts du rassemblement et - à part une averse de quelques minutes - jusqu'à sa dispersion, avec du soleil et des coins de ciel bleu.
Hasard !? Coïncidence !? ou autre chose !? La réponse reste personnelle à chacun, sauf qu'on peut aussi apprendre à lire des signes, à voir des étrangetés comme étant significatives, et à croire à la prière.

Car c'était un des sujets de prière de chrétiens qui ont à coeur que dans cette élection le meilleur triomphe pour notre pays. Par exemple, j'avais posté sur Facebook hier 4 mars 15h 56 (pour "amis" et "amis des amis" d'où la reproduction ici pour le voir) :

"EN TANT QUE CHRÉTIEN-NES - aujourd'hui ici en France peut-être plus qu'à d'autres moments - n'avons-nous pas à nous laisser interpeler par cette parole des Écritures "J’exhorte, en tout premier lieu, à faire des requêtes, prières, intercessions, actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui occupent une position supérieure, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et dignité." 1ère L. à Timothée chap. 2, vers. 1,2.
Cette exhortation n'inclut-elle pas la prière AUSSI pour le meilleur déroulement possible de la campagne présidentielle dans laquelle nous sommes (que trop chahutée, malmenée, entravée), en vue que LE RÉSULTAT de l'élection dépende aussi de l'implication qu'on aura sollicitée de la part de notre Dieu ?
C'est pourquoi je me sens d'appeler celles et ceux qui se réclament de Christ, à prier pour ce qui se passe actuellement afin de ne pas laisser à des forces spirituelles occultes cette conduite de campagne et un résultat favorable à leurs vues malveillantes contre l'humanité.
Voulez-vous prier pour que le rassemblement de demain au Trocadéro ne soit pas perturbé par des casseurs et autres esprits malveillants. Pour que le temps soit selon Dieu - et non seulement selon la météo prévue.
Vous pouvez réagir en message privé, selon que "là où 2 ou 3 s'assemblent..." Matthieu 18.20."

- Soleil étonnant donc,
- Pas d'incidents comme il s'en produit souvent pendant ce genre de manifestation,
- Présence populaire suffisamment conséquente,
- discours d'un homme qui devient fort dans l'adversité, ce qui dévoile un caractère certainement bien nécessaire pour appliquer un programme de libération des carcans économiques et bureautiques et de contrôles de la circulation d'idéologies (religieuses ou non).

Carcans et idéologies qui visent à établir un chaos sans frontières, au final favorable à un totalitarisme mondial qui s'aperçoit déjà, et dont le discernement spirituel montre qu'il s'agit de volontés démoniaques - relayées, véhiculées et concrétisées par des hommes/femmes - de décomposition d'ordres et de constructions de base dont le vrai Dieu est à l'origine. Pour s'imposer au genre humain comme elles le veulent, les hordes d'entités spirituelles maléfiques doivent entraîner le plus grand nombre - surtout de puissants - pour substituer aux organisations divines des désordres qui se prétendent ordres nouveaux, libérateurs, moyens d'un bonheur qui vient...

On peut enfin ici se poser la question : Est-ce que Dieu veut qu'on le mêle à nos gouvernements et démêlés de toutes sortes ?
Dans la Bible, il est écrit : "J’encourage donc avant tout à faire des demandes, des prières, des supplications, des prières de reconnaissance pour tous les hommes,2 pour les rois et pour tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener une vie paisible et tranquille, en toute piété et en tout respect.3 Voilà ce qui est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur...".

Et donc, les croyants ne doivent-il pas à plus forte raison prier lorsqu'il s'agit de mettre à la tête d'un pays la personne qui en conduira la gouvernance ?
Je n'ai pas toujours compris cela. Mais le comprenant, je vis mieux ma foi en accord avec ce que Dieu l'Initiateur du monde et Jésus le Rédempteur ont pris la peine par le Saint-Esprit de nous faire écrire et parvenir.

"... Voilà ce qui est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur,4 lui qui désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 5 En effet, il y a un seul Dieu et il y a aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, Jésus-Christ,6 qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. Tel est le témoignage rendu au moment voulu."

Puissions-nous toujours plus comprendre Dieu, croire qu'il existe et nous parle, et qu'il peut intervenir dans nos situations en rapport de ce que nous l'y invoquons.
Soyez béni-e.



 

 

Partager cet article

Repost0
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 13:05
Dommage d'ouvrir un cadeau si précieux, si délicat, si intime, à tous venants !

Dommage d'ouvrir un cadeau si précieux, si délicat, si intime, à tous venants !

A -
Un cadeau personnel, intime et délicat ouvert en pleine rue ! Voilà ce qu'est notre sexualité dans quelque passion charnelle avec plus ou moins le/la premier/e venu/e. Pourquoi cette comparaison ?

Parce que certains esprits démoniaques aiment plonger leur regard dans nos ébats dits amoureux. Ce n'est donc pas alors dans une intimité que les relations sexuelles se consomment quand elles ne sont pas le fruit d'un amour (au plan psychique et/ou spirituel) qui s'engage sans retour envers l'autre - ce qu'est le mariage tel que Dieu le conçut.

La Bible enseigne qu'avant Noé ces esprits démoniaques qui avaient alors encore la possibilité de s'incarner (de vivre leur matérialité sous forme d'un corps quelque peu semblable aux nôtres),  se sont accoupler avec des femmes, jusqu'à produire une race de géants caractérisée par la méchanceté et diverses sortes de perversion, au point où Dieu du déclencher LE DELUGE pour arrêter l'évolution pervertie et corrompue de ces créatures.
Aujourd'hui les démons ne peuvent plus se matérialiser, mais ils peuvent s'immiscer en tant qu'esprit (invisible, peu perceptible) dans les relations sexuelles, pour les rendre perverses, dégoûtantes, animales, bestiales, dénaturées. il peut en résulter que dans l'hystérie de tels rapports - en fait à trois ou plus  avec eux - la haine autant que la volupté, la cruauté ou une autre force de domination avilissante peuvent s'imposer, changeant le bonheur que peut apporter le beau cadeau (réservé pour le mariage) de Dieu, en abject, dégoût, nausée, écoeurement, mépris... jusqu'à possiblement de la violence et le meurtre.

C'est ainsi que la Bible dit que même les chrétiens doivent veiller à ce que "le lit conjuugal soit exempt de toutes souillures". C'est qu'au-delà encore des contacts avec des esprits impurs et indésirables, il peut résulter de relations ainsi importunées
- des fausses couches ou des enfants anormaux,
- des enfants adultérins mal dans leur peau, turbulents, arrogants, "intenables dit-on", oppressés ou possédés
- et encore des avortements où un ou les deux parents en viennent à tuer le fruit de leurs relations sexuées...


Avez-vous pensé que ce soit par hasard qu'il y ait à l'entrée de ce sanctuaire féminin qu'est le vagin l'hymen ?
Cette fine membrane a été conçue par le Créateur comme le sceau de la virginité, l'hymen se déchirant - sans douleur quand la pénétration est attentionnée - dans le premier rapport sexué... Laisser passer de la part d'une jeune fille cette barrière sans réaliser ce qu'elle signifie et peut lui suggèrer, est donc une cause de beaucoup de problèmes et souffrances à venir.

Ne serait-ce pas aux parents, aux mères, voire à l'école puisqu'elle veut chez nous intervenir au plan de la sexualité, à dire, à instruire ainsi dans la crainte de Dieu et des risques qu'il y a à franchir ce qu'il a posé comme barrière - pour notre bien - ? "Faute de connaissance mon peuple dépérit", dit-Il à la fois comme en avertissant et en affirmant.

 

Heureusement encore le Rédempteur peut pardonner nos fautes, nos égarements, nos iniquités liées à la sexualité - et il y en a beaucoup -, nous purifier et nous redonner à ses yeux une toute nouvelle virginité. Jésus est mort pour cette grâce, un pardon encore possible.
Sachez-le pour vous, et peut-être pour quelqu'un que vous connaissez qui est en souffrance et aurait besoin du pardon divin.
A nous donc de le chercher pour être déchargés des poids de souillures (qui se traduisent par du mal-être, du mal-dans-sa-peau, une impression d'être sale même bien lavé...) et de culpabilité (induisant de l'abattement, de la déprime ou des remords...) liés à nos fautes, en acceptant que Jésus ressuscité instaure entre lui et nous par son Esprit, une relation vraie, vivante, intime, où son amour change notre vue et notre vie.

Pour prier

B -
Les ingrédients du mal-vivre sont tous là (sexualité débridée, dureté de cœur, agitations, égocentrisme voire égotisme, irritabilité, rapports de force, confrontations récurrentes, affrontements…) ! Entre toutes sortes de violences et de séductions, ils s'imposent à notre raison, à nos désirs les plus purs, à notre bonne volonté.

Par contre, les conditions du bonheur nous échappent (la paix intérieure, l'amitié vraie, l'amour altruiste, des pensées maitrisées, le maintien dans la vérité, le pardon…).

Quel est ce monde dans lequel nous vivons ?
- Parmi lequel nous surnageons de plus en plus difficilement,
- où l'on respire mal, oppressés ou accablés,
- débridés jusqu'à ne plus savoir ce qu'est un homme et une femme,
- où les mauvaises nouvelles se succèdent,
- où l'on idolâtre des chanteurs, des charmeurs et charmeuses, personnalités diverses, pseudo-sciences, méthodes nouvelles, techniques, technologies...,
- où les scènes de sang, d'orgie ou de crimes s'affichent quotidiennement dans les salons de tout un chacun, sur des écrans multipliés à foison,
- où l'on veut nous entraîner à courir après du virtuel de plus en plus aberrant et dangereux,
- où on a besoin de toujours plus d'extrêmes, de danger, pour éprouver des sensations,
- globalement sans repos, qu'avec des pseudo-divertissements lascifs qui distraient ou amusent de moins en moins ?

La Bible seule répond depuis des millénaires à ces questions, disant que la créature humaine que nous sommes est prise dans un accident de parcours grave, bloqué dans une situation de crise où déséquilibres et inversion des ordres dominent.

Cette crise permanente (malgré ses accalmies - comme font les volcans), cet accident universel, est dans notre cœur à chacun, dans notre âme, jusqu'à consumer plus ou plus rapidement notre corps, nos énergies.
Elle est aussi autour de nous, par des esprits maléfiques qui environnent toute la Terre, Satan qui la parcourt, des démons qui nous poussent à adopter leurs slogans et concepts controuvés, et que nous invitons par nos comportements coupables - coupables donc nocifs, toxiques, mal-socialisants - vis-à-vis des organisations générales et particulières par lesquelles Dieu le Créateur a fondé les cieux et la Terre et le vivant et la pérennité de leurs fonctionnements.

Savez-vous seulement que des démons existent ? Que des esprits méchants, rusés et puissants, sont actifs dans notre monde, se servant de nous, dont la vue est de nous asservir toujours plus, afin que - si c'était possible - plus rien ne rattache la Terre et l'humanité à son Créateur ? Savez-vous que Satan, le diable, est une entité spirituelle réelle ?

Si ces réalités des plans spirituel et psychique nous sont invisibles – comme sont l'air, les électrons, les grandes forces électromagnétiques... ou encore Dieu lui-même –, on peut cependant les percevoir dans LES EFFETS qu'elles produisent: guerres, dictatures, meurtres, tueries, massacres, barbarie, terrorisme, viols, orgies, manipulations (psychologiques ou spirituelles), idéologies et religions orientées vers l'impérialisme… dont les hommes/femmes ignorants, superficiels, mal-réactifs ou orgueilleux (ce que nous sommes tous) se font les instruments.

"Nous tous aussi, nous étions de ce nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres.." Ephésiens 2.3

Dès lors que le mal sévit largement, des lois de jugement s'activent : Psaume 12.9 "Les méchants rôdent partout quand la bassesse règne (règne = par les autorités dirigeantes) parmi les hommes."

Même l'ordre climatique est affecté quand les hommes – qui sont la tête pensante (l'âme) dont la Terre est le corps – se livrent à des comportements déréglés, charnels voire démoniaques : lire attentivement http://www.topchretien.com/topbible/deuteronome.28.15/LS/

MAIS à l'opposé http://www.topchretien.com/topbible/deuteronome.28.1/LSG/

2Chroniques 7.14 "Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays."

Et si aujourd'hui il semble que nous soyons dans un temps plus que compromis pour assister et participer à un retour au vrai Dieu en masse (retours nationaux), il reste que le salut de l'âme de chacun-e est toujours INDIVIDUEL.
C'est donc par une foi toute personnelle que vous, lecteur, lectrice, pouvez échapper à la colère de Dieu qui vient – car le plus grave n'est pas encore arrivé. Ce que je vous invite ardemment à mettre en œuvre pour vous-même : c'est le meilleur commencement que nous puissions activer chacun pour soi ET pour notre famille et autres proches.

Marc 16.16 " Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné."

Actes 4."11 Jésus est La pierre rejetée..., qui est devenue la principale de l'angle.12 Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés."

Si c'est là maintenant le désir de votre cœur
- de vous mettre en règle avec Dieu, afin qu'il vous accorde par la médiation de Jésus-Christ d'être réconcilé-e avec lui,
- de recevoir la paix du cœur qui accompagne une réelle conversion,
- et encore un secours effectif dans votre marche ici-bas de tous les jours
- et une éternité de vie avec lui,
priez ce Dieu vivant et vrai qui créa les Cieux et la Terre et envoya Jésus pour que nous puissions être par notre foi en lui rappelés et introduits dans la présence de Dieu.

Guide de prière éventuel pour vous aider.

Que l'Eternel-Dieu vous ouvre l'entendement et le cœur à ses vérités immuables et salvatrices. Soyez ainsi béni-e.

Un autre moyen de dire son abandon à Dieu

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 05:57

* Théo, c'est Dieu en grec. Et Dieu va bien, merci, j'en ai quelques assurances.

Mais quand il n'est pas à sa place dans une société comme dans une personne, quand la liberté de parler de lui ou de notre foi ne finit pas de rétrécir, il ne reste plus qu'à parler de la pluie et du beau temps. Et on en parle, on en parle, on en parle, plus que jamais semble-t-il !...

C'est bien connu : Lorsqu'on n'a rien à se dire, on parle de la pluie et du beau ! Quand on n'arrive pas à entrer en discussion dans des sujets un peu profonds, qu'on pourrait ou qu'il faudrait pourtant aborder, on part et on s'étend sur la couleur du ciel et ses signes annonciateurs.

C'est vrai que de plus en plus le ciel met beaucoup de monde en soucis avec tous les dérèglements et effets terrestres qu'on en constate. C'est vrai aussi que depuis qu'on ne parle plus de Dieu - qui en est le Créateur ou l'agitateur (des lois, équilibres et mouvements qui font la météo) -, on n'est plus à l'accuser des crues, des tempêtes, des morts accidentelles. Et donc on peut parler bien plus longuement, en boucle même, des catastrophes dont dès lors "personne n'est responsable".

Mais, ne mêlant plus Dieu au temps atmosphérique, on n'est plus non plus à le remercier des conditions climatiques favorables, quand il pleut au bon moment sur les champs, quand la neige tombe à pic, dans les saisons se font bien... Et c'est peut-être bien là... un problème de plus !... Donc ni remerciements quand tout est bien, ni abaissements quand il y a des calamités, et nous serions ainsi pour rien dans les mouvements du temps atmosphériques ?!

Mais voilà qu'on est de plus en plus OBLIGES de tourner nos yeux vers le ciel ! Atmosphérique certes, notre "1er" ciel, mais c'est la direction vers où se trouvent les 2e et 3e cieux (bibliques, spirituels) ! Et on est OBLIGÉS de constater qu'il y a bien de notre responsabilité dans ces conditions climatiques qui, mine de rien, règlent largement le cours de nos existences, voire peuvent l'interrompent sans appel !

Et force est venue de constater qu'on est bien RESPONSABLES, CHACUN autant que collectivement (effet papillon !) PAR NOS COMPORTEMENTS, du temps qu'il fait, du réchauffement de la planète, des sècheresses et du désastre des inondations, de l'air pollué, même de la disparition de la Banquise (régulatrice des échanges), etc...

Il faut, comme souvent, qu'on en arrive là à une extrémité pour trouver - retrouver - un lien direct entre le temps qu'il fait et comment nous nous comportons ! Ô certes on n'est pas encore à mettre Dieu dans l'affaire... parce que sa vision des choses nous est trop dérangeantes ! Mais cependant, par "la force des choses", on arrive à la conclusion - via surproductions, négligences, irrespects, avidités, pollutions, déforestation, cultures intensives, moteurs "atmosphériques", CO2 et autres, que la qualité de l'air, que le bon équilibre climatique - et donc que notre qualité de vie, voire nos conditions de survie - dépendent en bonne partie DE NOUS !

Or que dit la Bible depuis des millénaires ? Deutéronome 28 "15 Si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements...16 Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit dans les champs... Le ciel sur ta tête sera d’airain, et la terre sous toi sera de fer. 24 L’Éternel enverra pour pluie à ton pays de la poussière et de la poudre (pollutions !?); il en descendra du ciel sur toi jusqu’à ce que tu sois détruit." Quel rapport avec la Chine ou Paris... et les masques qu'on voit sur le nez des populations ?
Job 12 "15 L'Éternel retient les eaux et tout se dessèche;
Il les lâche, et la terre en est dévastée." etc, etc...

A l'opposé bien sûr Dieu dit : Deutéronome 28 "Si tu obéis à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements... 3 Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs. 4 Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol... toutes ces choses seront bénies. 12 L’Éternel t’ouvrira SON BON TRÉSOR, LE CIEL, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains..."

Voilà où l'on en est... TOUJOURS ! Et faire un parallèle entre ces paroles millénaires et ce que devient notre quotidien serait être à côté de la plaque !? Ne saurait venir que de vieux réac' qui refusent la marche en avant de l'émancipation de l'homme par l'homme !? Quelque expression-vestige de peurs archétypales à dépasser par la foi en l'avenir rose du genre (des genres) humain(s) ! - sinon avoir à subir une désintox en mode psychiatrique... Et Galilée de persister devant les autorités d'alors : Et pourtant elle tourne !...

Abandonnez Dieu conduit aux crises multiples et variées, collectives comme personnelles, qui font notre sinistre actualité quotidienne. Mais si globalement, c'est-à-dire par les instances majeures des pays, ne s'opère pas un retour à la foi au Dieu véritable, rien n'empêche qu'individuellement on puisse revenir dans cette dimension de vie où Dieu devient réel pour nous : avec nous, en nous, autour de nous. D'où il résulte une différence significative entre qui vit sous le poids des malédictions qui s'accumulent, et qui est (déjà) au bénéfice de bénédictions divines
Amos 4 "Et moi, je vous ai refusé la pluie, Lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson; J’ai fait pleuvoir sur une ville, Et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville; Un champ a reçu la pluie, Et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché." (des évènements très localisés comme on peut en voir de nos propres yeux).

Et donc pour basculer des (justes) jugements dans la grâce, la marche à suivre est simple : 2Chroniques 6 (prière d'un roi pour ses sujets !) "24 Quand ton peuple (fait de ceux qui ont pu entendre les paroles de Dieu et y croire) sera battu par l’ennemi, pour avoir péché contre toi, s’ils reviennent à toi et rendent gloire à ton nom, s’ils t’adressent des prières et des supplications dans cette maison (Jésus a dit et montré qu'il était le Temple véritable de Dieu, et donc que la prière à Dieu s'exauce en invoquant son nom - Jean 14-6...), 25 exauce-les des cieux, pardonne le péché de ton peuple...! 26 Quand le ciel sera fermé et qu’il n’y aura point de pluie, à cause de leurs péchés contre toi, s’ils prient et rendent gloire à ton nom, et s’ils se détournent de leurs péchés, parce que tu les auras châtiés, 27 exauce-les des cieux, pardonne le péché de tes serviteurs et de ton peuple, à qui tu enseigneras la bonne voie dans laquelle ils doivent marcher, et fais venir la pluie!...29 SI UN HOMME, si tout ton peuple fait entendre des prières et des supplications, et que chacun reconnaisse sa plaie et sa douleur et étende les mains vers cette maison, 30 exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne; rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur des enfants des hommes; 31 ainsi ils te craindront pour marcher dans tes voies tout le temps qu’ils vivront dans le pays que tu as donné à nos pères!"

Et Dieu d'agréer cette prière de Salomon, lui répondant dans un songe "7.13 Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple, 14 si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays."

Les promesses de Dieu sont toujours là, ses bienfaits comme les malédictions sous lesquelles on se place en ne vivant pas selon les règles qui fondent la santé et le mieux-être (le vivre-ensemble aussi !) ici-bas. A chacun de s'en emparer, par la foi, pour entrer dans ce pays de la grâce divine qui est le Royaume des cieux déjà parmi nous, dès lors qu'il vient... en nous...

Psaume 91 "Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut
Repose à l’ombre du Tout-Puissant.
2 Je dis à l’Eternel: Mon refuge et ma forteresse,
Mon Dieu en qui je me confie!
3 Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur,
De la peste et de ses ravages.
4 Il te couvrira de ses plumes,
Et tu trouveras un refuge sous ses ailes;
Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.
5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
Ni la flèche qui vole de jour,
6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres,
Ni la contagion qui frappe en plein midi.
7 Que mille tombent à ton côté,
Et dix mille à ta droite,
Tu ne seras pas atteint..."

Guide pour une prière de réconciliation ou de première venue à Dieu :
http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html

Soyez béni(e) : c'est tout ce qu'il nous faut... D'ABORD !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche