Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 06:37

Le racisme n’a pas de couleur.
Il est multicolore, polychrome, tant d'où il part que là où il regarde.
Parce qu'il habite le coeur de tout homme, depuis le jour où Adam a reproché - à juste titre - à la première femme de l’avoir égaré, la faiblesse qu’il manifesta pour sa part à cette occasion étant la cause finale de ce qu’on appelle La Chute, dont le racisme est une des résultantes.
Le racisme est une exacerbation de ce sentiment retourné qui peut paraître même entre frères, entre sœurs ou entre frère et sœur, entre conjoints... que cause l’amour trompé, une mauvaise blague, une trahison, un rejet…

Avec fierté l’Afrique du Sud se dit être « nation arc-en-ciel – rainbow nation ». Une expression inventée par l'archevêque Desmond Tutu afin de désigner son rêve de voir construire une société sud-africaine post-raciale. Et Wikipédia de nous dire : « Critiquée pour sa symbolique, la notion, qui a succédé à celle voisine de société plurale développée sous l'apartheid, est restée un mirage au regard de l'évolution du pays. »
Pour l’avoir largement parcouru pendant plusieurs semaines, j’ai pu mesuré l’intensité du sentiment d’insécurité qui plane et plombe et habite cette nation… En terme plus réaliste, la présence et pression démoniaque occasionnée, provoquée, attisée, par le fait de communautés fondées sur des pratiques ou pensées, des coutumes voire des innovations, incompatibles avec la justice (du royaume) de Dieu, mais fort miscibles (mixables) avec les désirs et plaisirs dégénérés de divers types de démons.

Mirage donc qu’une nation en polyculture, dite arc-en-ciel ou laïque libérale, parce que la question n’est pas de penser la cohabitation des groupes, d’inventer des métaphores, de proposer des valeurs qui changeraient mentalités et nature des relations, ou pire encore de provoquer des rapprochements (sous quelque argument que ce soit) pour créer un multi-culturalisme artificiel, que ce soit par la fusion ou la juxtaposition de peuples disparates.
La question est celle
du coeur de l’homme - de tout homme, de toute femme, de tout enfant - adamiquement abîmé, psycho-génétiquement dénaturé, insuffisance à lui-même et plus encore aux autres, atteint de malformations et handicapé, voire porteur de difformités, incapable d’aimer, notamment dans un contexte plus difficile qu’un autre.
Et c’est précisément créer un contexte difficile que de mettre ou laisser se mettre sans réserve des communautés près les unes des autres, sur un même territoire.
Parce qu’il y aura toujours des rapports et des différences de force, comme on voit dans la nature…

Ainsi, sans Dieu et l’activation de son plan de rédemption, seul capable de transformer nos vies en changeant notre coeur. Tous les projets humains, tous les concepts controuvés, tous les changements envisagés pour rendre le vivre-ensemble pacifique et stabilisé, ne sont qu’utopie, pire mirage, illusion qui, contrainte, ne peut que se terminer, comme l’enseigne l’Histoire, en explosions et bains de sang. Parce que nous ne sommes que ce que nous sommes ! Des êtres manquant terriblement de données (intrinsèques et cognitives), de capacités personnelles, de discernement, de paix, de stabilité, d’amour et surtout de justice.

Alors non le racisme ne sera pas vaincu, et surtout pas par des lois et autres contraintes, qui ne sont que monter les pressions intérieures sans en diminuer la moindre racine. Mais il peut cependant être vaincu, dans le coeur de quiconque - de quelque race ou peuple ou tribu dont il est issu – vient au Dieu vivant, vient à Christ d’abord pour être pardonné de ses péchés (fautes, erreurs, mauvaises voies…), lavé des souillures contactées dans des marches ou situations iniques, voire délivré de forces et liens mauvais qui ont eu raison de lui. Ensuite la transformation, voire la transplantation d’un coeur nouveau et d’un esprit bien disposé - l’Esprit même de Dieu - peut s’opérer, instantanément ou dans le temps.

Les raisons de tout cela nous sont données.
Voici la promesse que l’Éternel-Dieu avait faite des millénaires en arrière :

« 6 Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair.27 Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. » Ézéchiel 36.

« L'Éternel, ton Dieu, circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité, et tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives. » Deutéronome 30.

D’où l’expression de notre besoin : « O Dieu ! crée en moi un coeur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé. 11 Ne me rejette pas loin de ta face... » Psaume 51

Et voici que Jésus est venu, et la foi en lui, pour cet accomplissement :
« Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.18 Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation.19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation...21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. »

« Jésus dit : Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. 8 Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9 Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? 10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres. 11 Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces oeuvres. »

Ce qui fit que l’apôtre Pierre eut un jour la révélation de qui est Jésus :
« Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ?16 Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.17 Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. »

Et donc pour être en paix et en accord avec le vrai Dieu, si l’on désire vivre dans une vraie relation avec le Dieu trois fois saint, il faut savoir et croire cette parole de Jésus : « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Jean 14

« Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, 6 qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. C'est là le témoignage rendu en son propre temps. » 1Timothée 2

Ainsi vous vous sentiez raciste en abordant cet article !? Comme aussi quelqu'un peut découvrir là qu'il l'est alors qu'il ne pensait pas l'être... Dans tout les cas, le mal peut toujours être changé en bien par Dieu : c'est une des principales raisons pour laquelle il le permet ou tolère. Dès lors mettez toute votre vie en règle devant Dieu, c'est le meilleur que vous puissiez vivre de votre journée, de votre futur, et de votre éternité...

Bien cordialement. Soyez encore béni-e.

Lire encore Ésaïe de 52.13 à 53.12...

Repost 0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 05:52
Pensée du jour : LE RACISME A DES RACINES. VOYONS-NOUS OÙ LES TROUVER ?...

Le racisme est une branche particulière d'application de plusieurs des sentiments pernicieux qui fondent (plus ou moins) notre existence à tous, notamment la jalousie, l'orgueil, la convoitise...


Un jour j'ai réalisé combien j'avais laissé l'un ou l'autre ou les trois de ces mauvais sentiments s'emparer de moi vis-à-vis... d'un pasteur !
Au fil du temps je m'étais mieux à l'estimer insuffisant - par rapport à mes propres connaissances - et à une place que j'aurais mieux tenue que lui. Comme il était français-blanc-du-terroir - ce genre de considération n'existait même pas à cette époque pas si lointaine-, il ne s'agissait "que" d'une question de jalousie, d'orgueil et/ou de convo
itise.

Mais cet homme aurait-il été noir, cela serait certainement devenu du racisme ! La différence d'apparence - sous-entendant d'origine, d'ethnie, de culture...- aurait pu ajouter à la force de mes sentiments. Sentiments qui étaient déjà là bien ancrés, d'une violence proche de la haine quand j'ai commencé à réaliser ce qui m'avait gagné.
Et d'où vient cet anc
rage ?

- De ce qu'on laisse traîner dans notre vue des réalités, des personnes, quelque chose comme un nuage de mépris, une position de supériorité, ou le commencement d'une jalousie... toutes choses pernicieuses qui se trouvent en nous, qui se lèvent à partir d'une insatisfaction propre et à cause d'une relation personnelle mal entretenue ou coupée avec Dieu (aujourd'hui il faut aussi presque préciser duquel on parle...).

- Ensuite quelques mauvais res-sentiments de cet ordre s'ancrent, prennant bien plus de vie quand on s'en aperçoit et bien que nous ne les voulions pas dans notre existence. C'est comme si de les voir les faisait s'enfler, jusqu'à devenir quelque chose qui dépasse notre capacité pour les gérer.
A un m
oment cela se met à tenir de l'addiction et/ou de la compulsion, c'est-à-dire qu'on a ouvert la porte à une entité démoniaque (un démon, un vrai, je ne parle pas en métaphore) qui peut se jouer par ce moyen de notre existence...

- Et puis il y a une troisième réalité qui peut venir exacerber ses sentiments néfastes, dont le racisme qui en est un courant particulier, c'est une loi posée contre. C'est ainsi que les brassages de populations ethniques s'amplifiant, nos sentiments pernicieux les plus profonds - que la Bible décrit sous le terme générique de "loi du péché" ou "vieil homme" ou encore "la chair" (voir article Spiritualité contre religiosité)* - se lèvent.
Ils ont pu être plus ou moins - ou pas du tout - étouffés, calfeutrés, par une éducation, mais rarement au point de ne pas pouvoir être réveillés à la vue de telle ou telle chose, qui peuvent être de l'injustice ou pas...
Et donc il a suffi qu'on invente des lois antiracisme - comme des lois homophobe ou islamophobe), pour ajouter une nouvelle couche à l'activation du péché en tant que force, selon le principe souverain que "la loi provoque la colère" (Romains 4.15). C'est ainsi que faute de connaître Dieu on ne connaît pas ses paroles, et donc, nonobstant notre bonne volonté à faire le bien, restant livrés à nous-mêmes, on continue à amplifier le mal (Osée 4.6).
Ro
mains 7 "7 Que dirons-nous donc ? La loi est-elle péché ? Loin de là ! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit : Tu ne convoiteras point.8 Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises ; car sans loi le péché est mort.9 Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais ; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus.10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort.11 Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir...13 Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort ? Loin de là ! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point."


Ainsi racisme n'est qu'un mot-symptôme, qui couvre plus qu'il ne nous aide à combattre correctement le mal qui forme ses racines, ces réalités plus intimement tissées dans notre personne que sont le mépris, l'orgueil, le ressentiment, le non-pardon, la haine, la jalousie, la convoitise...
Galates 5 "19 Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, le laisser-aller,20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu." Car ces choses se traitent !
Jésus a pris sur lui en se laissant arrêté et exécuté par les hommes et par les démons, toutes ces choses pour qu'on puisse en être délivrés. C'est toute la bonne nouvelle de l'Évangile - dont seule la propagation et l'acceptation peut endiguer les forces du mal activées et agitées (comme les molécules d'eau) sous l'effet de la chaleur produite notamment par des rapprochements incontrôlés, intempestifs, pas toujours justes, d'où les frictions, confrontations et autres clashs qui font notre actualité européenne à planétaire.

Ce n'est pas d'avoir une religion ou une autre qui change et peut changer nos cœurs : C'est
la puissance de Dieu seul !

Jérémie 17 "9 Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?10 Moi, l'Éternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres."
Marc 7 "18 Êtes-vous donc sans intelligence, demande Jésus ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller ?19 Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments.20 Il dit encore : Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme.21 Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres,22 les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie.23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme."

C'est là qu'il faut traiter le problème du racisme !
Ézéchiel 18 "31 Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous ? 32 Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Éternel. Convertissez-vous donc, et vivez."
Ézéchiel 36 "25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles.26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. 27 Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous obs
erviez et pratiquiez mes lois."
C'est là une des principales promesses de Dieu envers quiconque. Mais cela demande toujours une part venant de nous-même.
La clé unique des problèmes du monde est LÀ, nulle part ailleurs. Car la paix comme l'amour appartiennent à Dieu, et non aux hommes !...
Galates 5 "22 Mais le fruit de l'Esprit (que Dieu donne à ceux qui se réconcilient avec lui par Jésus), c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; 23 la loi n'est pas contre ces choses.24 Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs."

Et donc quand j'ai réalisé que mon cœur avait été verrouillé vis-à-vis de ce pasteur - ce qui gênait aussi toute ma relation avec Dieu -, j'ai plié le genou devant mon Sauveur libérateur en lui demandant qu'il me délivre de ce lien qui s'était noué sur mon cœur. Bien sûr j'ai du lui demander pardon de m'être laissé prendre par l'insatisfaction et tout ce qui en a résulté jusque-là, et il m'a délivré. Gloire à ce Dieu qui exerce son pouvoir envers nous ses c
réatures !

Par ailleurs et de la même manière, le Dieu vivant et vrai peut ôter de nos cœurs ce qui fait qu'on a du mal avec le racisme et avec d'autres types de personnes dont la différence avec nous est manifeste... Il nous aide aussi à faire la différence entre le comportement et la personne qui se comporte, ce qui ne nous est pas un travail naturel !...

Bonne réflexion, méditation, recherche, pour accéder vous-même tout personnellement dans cet essentiel que Dieu tient en réserve pour QUICONQUE – vous donc aussi – veut de son plan
II pour sa vie.

* http://www.toucherlalumiere.info/2016/01/etude-spiritualite-vs-contre-religiosite-grace-par-jesus-vs-contre-loi-par-religion-s-comprehension-et-moyen-pour-gagner-ce-match-po

Repost 0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche