Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2020 6 14 /03 /mars /2020 20:18

Le coronavirus covid-19 n'est qu'une épouvante de plus qui s'ajoute aux jugements qui frappent désormais la terre habitée en raison de nos comportements généralisés coupables (moraux plus encore qu'écologiques).

On voudrait parfois venir à Dieu,
pour le connaître (tel qu'il est réellement et non comme des religions nous le présentent),
pour être libéré d'une épreuve qui nous accable,
pour être délivré d'un fardeau de culpabilité,
pour obtenir le pardon d'un ou plusieurs péchés (fautes) identifiés (sans qu'on soit obligé de passer par un confesseur),
pour ne plus être angoissé-e par la pensée de la mort ou de l'enfer,
pour une guérison sans remède médical ou qu'on croit devoir demander à Dieu,
Pour obtenir une grâce particulière...

Mais on ne sait pas trop comment s'approcher de Dieu et comment lui parler.

Alors voici là une double aide - qui ne saurait se substituer aux paroles issues de votre coeur, mais qui peut amorcer et faciliter leur formulation.

1 - Une prière-guide qui s'ouvre en cliquant ici ;

2 - Ou encore, vous pouvez prier en faisant vôtres les paroles de certains psaumes, ici celles du Psaume 6 ci-après.

Dans tous les cas, c'est à la disposition de votre cœur que Dieu regarde. Voyez si ces paroles d'aide peuvent devenir les vôtres - auquel cas Dieu les entendra et vous serez exaucé-e.

Psaume 6
"1 Ô Dieu, ne me punis pas dans ta colère,
Et ne me châtie pas dans ta fureur.

2 Aie pitié de moi, Éternel ! car je suis sans force ;
Guéris-moi, Éternel, car mes os sont tremblants.

3 Et mon âme est très troublée ;
Et toi, Éternel ! jusques à quand ?...

4 Reviens, Éternel ! délivre mon âme ;
Sauve-moi, à cause de ta miséricorde.

5 Car celui qui meurt n'a plus ton souvenir ;
Qui te louera dans le séjour des morts ?

6 Je m'épuise à force de gémir ;
Chaque nuit ma couche est baignée de mes larmes,
Mon lit est arrosé de mes pleurs.

7 J'ai le visage ravagé par le chagrin ;
Tous ceux qui me persécutent le font vieillir.

8 Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal !
Car l'Éternel entend la voix de mes larmes ;

9 L'Éternel exauce mes supplications,
L'Éternel accueille ma prière.

10 Tous mes ennemis sont confondus, saisis d'épouvante ; Ils reculent, soudain couverts de honte."

Dans son commentaire, Martin Luther explique que "dans toute souffrance et épreuve l'homme doit, avant tout, courir à Dieu, et, qu'elles viennent du diable ou des hommes, les reconnaître et les accueillir comme envoyées par Dieu."

Si Dieu permet une difficulté quelconque, c'est la même chose que s'il l'envoyait lui-même, parce qu'elle a du sens pour notre compréhension du bien et du mal, et encore pour que nous expérimentions comment Dieu nous vient en aide comme personne d'autre ne peut le faire.

"Second point, écrit Luther, Dieu châtie de deux manières.
a) D'une part dans sa miséricorde, comme un père de bonté. Il agit ainsi envers ceux qui sont devenus ses enfants par la foi dans le Christ qui les sauve. Enfants adoptés qu'il aime et qu'il corrige pour leur éducation et meilleur devenir éternel possible, non en proportion de la gravité des fautes, mais en rapport (sur la base) de ce que Jésus a déjà payé par ses propres souffrances et sa mort à notre place*.

Notre part est alors de croire en cette substitution où Jésus a été fait péché pour que les nôtres puissent être effacées seulement en lui disant nos fautes afin d'en obtenir le pardon*.

b) D'autre part Dieu châtie dans sa colère, comme un juge sévère qu'il est tenu d'être envers les créatures égarées que nous sommes par nature et par nos comportements tant que nous n'avons pas fait la paix avec lui, vécu une réconciliation et fait alliance avec lui.
Nous sommes alors jugés selon une justice stricte pour nos transgressions commises en désobéissance à notre conscience personnelle ou aux lois de notre religion si nous en avons une (et aussi aux lois de la société).

Un chant encourageant ici...

Soyez béni-e... et sauvé-e.

________________
* Dans la foi en Jésus élevé en croix comme moyen de rédemption (réconciliation et alliance avec Dieu face aux forces réelles, invisibles mais vivantes du mal), on peut comprendre que le Christ Jésus fut homme par identification à notre humanité pécheresse et mortelle.

Ce qui veut dire que, notamment pendant qu'il est cloué en croix, de cette position d'homme pécheur perdu face à un Dieu juste et saint, il a lui-même déjà véçu et prié ce psaume 6 (et d'autres comme les 22, 32, 38, 51, 102, 130, 143...) afin que par sa foi et compassion il s'attendit lui-même pendant son agonie à Dieu son Père pour le délivrer et le sortir des souffrances et de la position de mort(el) - toutes choses qu'il subit en les adoptant pour que le croyant en lui n'ait pas à affronter les tourments liés à la mort sans Dieu.
Le succès de cette substitution est attesté par sa résurrection et sa vie actuelle dans le Ciel divin d'où il va (très bientôt) réapparaître pour faire cesser les maux de la terre en entrant par dessus tous les leaders du monde dans son règne...

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 22:42

Lisons-le ici, dans l’Évangile selon Luc, chap. 13, verset 1 à 5 :

"A ce moment-là, quelques personnes qui se trouvaient là racontèrent à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mélangé le sang avec celui de leurs sacrifices. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont subi un tel sort ? Non, je vous le dis. Mais si vous ne changez pas d’attitude (envers Dieu, envers ce qui est péché), vous périrez tous de même. Ou bien ces 18 personnes sur qui la tour de Siloé est tombée et qu'elle a tuées, pensez-vous qu'elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Non, je vous le dis. Mais si vous ne changez pas votre manière de vivre, vous périrez tous de même. »

Aurions-nous depuis trouver mieux à dire ?

Que chacun soit éclairé pour son propre compte par la seule bonne parole qui peut sauver de la mort et des tourments incessants.
Soyez éclairé-e et assurément sauvée-e.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 05:09

Charles Finney, un grand et puissant serviteur de Dieu du XIXe siècle, a donné une bonne définition de ce que sont la repentance et l’humiliation véritables. Dans son livre Discours sur les Réveils Religieux, il enseigne la différence entre avoir ou venir à une religion, et en venir à connaître Dieu - par le moyen indispensable qu'est une vraie repentance :

« La repentance est un changement total de l’esprit et du cœur quant au péché. Ce n’est pas seulement un changement de vues, mais aussi de sentiments à cet égard. La repentance suppose toujours qu’il y a horreur pour le péché dans le cœur et que l’individu y renonce. Mais les sentiments du pécheur qui se repent sont bien différents de ce que les gens du monde s’imaginent à l’avance qu’ils sentiraient en délaissant leur voie pour devenir religieux.
Dans le monde, la religion est envisagée seulement sous ce point de vue, que, si quelqu’un devient pieux, il est obligé d’abandonner les amusements auxquels il prend plaisir ; et on ne comprend pas comment on peut encore après tout cela avoir des jouissances quelconques. Mais ce n’est là qu’une idée fausse qu’on se fait de la religion. Elle ne rend nullement malheureux celui qui, par elle, se prive des choses auxquelles il prenait plaisir, puisque le premier pas à faire dans le chemin de la piété, c’est de changer de dispositions à l’égard de toutes les choses mondaines. C’est donc une grande erreur, parmi les pécheurs impénitents, que de croire qu’ils sentiront toujours le besoin de leurs amusements s’ils se convertissent, et qu’ainsi ils auraient sans cesse à s’imposer des sacrifices qui les rendraient malheureu
x. »

Quand on rencontre Christ par le moyen de notre repentance du mal qu'on a fait, on découvre une telle réalité qu'elle fait pâlir l'attrait des mauvais divertissements et des pratiques impures. On a tout à coup bien mieux à faire, à connaître, à vivre !

Pourquoi parler de Christ ou Jésus-Christ ?

Parce que si vous cherchez réellement la paix avec Dieu vous ne pourrez la trouver sans passer par la personne de Jésus car c'est lui seul qui, par sa mort et sa résurrection, nous a acquis le droit - la grâce - de pouvoir être pardonnés.


Cherchez donc un vrai pardon, effectif, de vos péchés, et Dieu vous éclairera. Alors ni la religion - la religiosité - ni l'impiété - matérialisme agnostique ou athée - ne vous attireront plus, mais que Dieu par Christ seul. C'est cela le spirituel divin. En deçà, c'est du psychique ou du spirituel tenu par d'autres esprits que l'Esprit du seul vrai Dieu.

« Il est vrai qu’il y a quelques personnes qui, tout en faisant profession d’être pieuses, seraient bien aises de prendre ou de garder leur ancien train de vie, si elles ne se sentaient pas retenues par la crainte de perdre entièrement leur caractère de chrétien, ou par d’autres considérations semblables. Mais remarquez que, si elles ont de tels sentiments, c’est parce qu’elles n’ont pas de véritable religion, et qu’elles ne haïssent pas le péché. Elles ne se sont jamais repenties, car, si elles étaient réellement converties, elles se détourneraient avec dégoût de leur ancienne voie, au lieu d’avoir le désir d’y rentrer. Quiconque s’est vraiment repenti trouve son plus grand plaisir à obéir à Dieu. » (Discours sur les Réveils Religieux).

Connaissez-vous Dieu comme il lui plaît qu'on le connaisse et comme il nous est bon ? Je prie que son Esprit s'attache à être avec vous qui lisez, pour qu'il soit votre lumière, et de là vous scelle dans son salut éternel.

Si besoin, pour vous aider à demander pardon - par un clic

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche