Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 11:47

La fin terrestre d'un être humain est un témoignage sans fard de la valeur réelle des fondamentaux de son existence.
Ainsi il nous est dit de Voltaire par exemple que sa fin fut épouvantable. Son médecin, le docteur Tronchin écrivit: "Je voudrais que tous ceux qui ont été séduits par les livres de Voltaire eussent été témoins de sa mort. Il n'est pas possible de tenir contre un pareil spectacle."

Henri Heine, un des plus grands écrivains du XIXe siècle, longtemps persifleur contre la foi, écrit sur cette fin de sa vie : "Depuis quatre ans, j'ai renoncé à tout orgueil philosophique et suis revenu vers des idées et des sentiments religieux ; je meurs dans la croyance en un Dieu unique, le créateur éternel de ce monde, dont j'implore la miséricorde pour mon âme immortelle. Je regrette d'avoir parfois parlé de choses saintes sans le respect qui leur était dû, mais j'étais entraîné bien plus par l'esprit de mon époque que par mes propres penchants. Si j'ai, sans le savoir, offensé les bonnes mœurs et la morale, essence véritable de toutes les religions monothéistes, alors j'en demande pardon à Dieu et aux hommes."

SUCCÈS ET SOUFFRANCES
Nous vivons une condition humaine dégradée, dénaturée, amoindrie... qui explique l'essentiel de nos insatisfactions, problèmes et souffrances, et encore les difficultés que nous avons à y trouver des solutions.

Certes nous faisons des progrès, parfois remarquables, mais le mal est une réalité dynamique, qui évolue en fonction de nos comportements, et dont on voit bien qu'il est comme l'eau, retenue quand elle est prise dans une tuyauterie et par des robinets fermés, mais capable de se répandre n'importe où par des points de fuite.

EN NOUS, DUEL OU DUO ?
Dans cette condition - devenue le naturel dans lequel nous naissons et évoluons -, notre corps et notre âme sont assez souvent en duel, alors qu'à l'origine ils ont été créés complémentaires, pour vivre en duo.
De fait notre santé, psychique comme physique, voire spirituelle, dépend de ce rapport - harmonieux ou chaotique - entre ces deux grandes parties de notre personne. 

C'est ainsi que par notre âme nous pouvons aimer le chocolat ou plus généralement manger ou boire bien plus que notre corps ne le supporte. Et si nous n'apprenons pas à maîtriser nos plaisirs - qui sont toujours une perception psychique, un ressenti de l'âme, même s'ils découlent de l'un ou l'autre de nos 5 sens -, divers désordres d'ordre physique (physiologique) peuvent apparaître... comme expression maligne la plus sensible du manque de compréhension, de sagesse, de maîtrise au plan de notre être intérieur.
On appelle ce phénomène la somatisation, quand le corps laisse se produire en lui un trouble (une maladie ou une addiction) destiné à interpeller l'âme, moi ! Ce moi que je suis censé être supérieur au corps, son gardien en quelque sorte.

Et il en est ainsi de toute démesure et autres mauvais usages que nous faisons de notre corps, que ce soit comme on a dit dans le domaine de l'alimentation, de la pratique sportive (trop intensive ou insuffisante), du travail ou d'une passion (dévorante, chronophage, épuisante), de la sexualité, des pensées (idéologies fausses, croyances trompeuses, valeurs bafouées ou controuvées...), du sommeil...

SURVEILLANCE MUTUELLE EFFECTIVE ET NÉCESSAIRE 
Les réactions du corps (via un organe, un fluide ou un autre) à une sollicitation anormale peuvent prendre deux directions :
- soit tel organe trop sollicité va se mettre à réclamer lui-même avec toujours plus de force ce qu'on lui impose d'injuste.
Il entre alors dans un cercle de dépendance et désordre croissants, vicieux et jusqu'infernal puisque cette union du corps et de l'âme dans un mauvais traitement de leurs usages respectifs finit par permettre à une entité démoniaque de se greffer sur nous, ce qu'on appelle addiction, oppression et même possession, d'où les troubles dans l'ordre psychique ou spirituel ;

- soit le corps se fatigue et capitule face à notre obstination psychique, laisse faiblir ses défenses (immunités), au puis où un virus (dont il aurait pu, en meilleure santé, se défendre) peut se mettre à avoir raison de lui dans telle ou telle partie de son corps.
Et on sait que d'un unique et petit point d'ancrage du mal, peut résulter pour nous une grosse maladie, un trouble physique sévère, et même la mort (qui exprime le franchissement d'un seuil critique d'abaissement des forces vitales).

À la suite on peut dire qu'on a tous expérimenté que la présence et domination d'un mal corporel ou d'un autre affecte en retour notre moral... Et disons tout cru, l'affection du moral est bien souvent une interpellation sur notre morale !
Car si le bien et le mal existent en matière de santé physique, il existe aussi en matière de santé psychique, avec des définitions connues et avérées de l'un et de l'autre. Par exemple Les 10 commandements ou le danger qu'il y a dans les pratiques occultes...

LIBERTÉ DE CHOIX ET DÉTERMINISMES CONNECTÉS
En nous tout cela fonctionne, agit et réagit en pleine intelligence du Réel, dans le but que nous nous soucions bien davantage de comprendre le sens, des épreuves, de notre propre présence en ce monde, et encore de tout l'aléatoire non seulement de notre présent et futur ici-bas, mais encore de notre devenir éternel ! Aléatoire tant que nous n'en savons pas assez, mais qui peut être changé en ordre, en paix intérieure, voire en joie, par une intelligence nouvelle des choses (modifiée, élargie, éclairée, surajoutée).

Alors bien sûr, quand un mal nous abaisse de manière significative, il nous faut recourir à un spécialiste ou un autre de la lutte contre le mal. Cela va du médecin généraliste à diverses sortes de psy-thérapies, et au recours à Dieu pour qui croit en son existe et en sa capacité à libérer une âme captive ou un corps malade.
La Bible affirme que Jésus est "le même, hier, aujourd'hui et éternellement", et donc il est toujours capable de faire des miracles comme il fit lors de sa (première) venue sur terre.
Des témoins de guérison ou de délivrance aujourd'hui encore le racontent, comme je l'ai moi-même expérimenté à quelques reprises, dont le cas particulier que vous pouvez lire ici).

AVEC DIEU IL EST IMPORTANT DE S'IMPLIQUER
Avez-vous des "points de fuite", par où votre vie et vitalité sont affaiblies, menacées, attaquées ? 
La Bible appelle ces points de fuite (du bien) ou porte d'accès au mal le et les péchés. Pécher c'est étymologiquement "manquer la cible", du bien, ce que Dieu a conçu que nous pouvons faire pour connaître le bonheur et partager son amour et son éternité.
Ainsi pécher c'est mal faire, ou faire mal, et cela c'est sortir du bien ou ne pas pouvoir y entrer.

Et si mal faire et faire mal est la principale caractéristique de notre condition abîmée, il faut aussi savoir que Dieu lui-même a prévu une porte de sortie du mal, ce qu'on appelle le pardon de nos péchés (fautes actives ou passives, pratiques comportementales ou conceptions mentales mauvaises).
Et alors que Jésus a tout payé à notre place en donnant sa vie dont le corps a été crucifié jusqu'à la mort pour nous, il est attendu de nous devant Dieu de la vérité et de l'humilité, ce qui permet que nous lui confessions nos fautes et obtenions son parfait pardon.
"Car le prix que coûte le péché (que doit payer celui/celle qui pèche), c’est la mort ; mais le don que Dieu accorde gratuitement, c’est la vie éternelle par la foi et dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur."

(On peut aussi avoir à demander pardon à quelqu'un à qui on a fait du mal, et il faut le faire sans quoi Dieu ne peut pas nous pardonner...).

Si vous avez envie de prier pour vous mettre en ordre avec Dieu, vous avez ici une trame de prière pour vous y aider.

Un autre article qui peut vous intéresser : ET SI LA MEILLEURE FAÇON DE S'OCCUPER DE SON CORPS, C'ÉTAIT DE S'OCCUPER SURTOUT DE SON ÂME !?

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche