Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 21:05

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 16:27

 

Pensez-vous que Baudelaire était un être superficiel ou profond ?

 

En général les gens superficiels ont des problèmes au moins aussi importants et nombreux que les autres, mais sans savoir pourquoi, sans penser qu'il y a des liens de causalité entre ce qu'on fait, ce qu'on pense et ce qui nous arrive.

Par certains côtés d'ignorance, Baudelaire avait du mal à trouver le bien-être et il n'a pas toujours, ou pas souvent cherché la solution auprès de Celui qui pouvait lui apporter du bien, du repos de l'âme, au delà même de ses espoirs ou de l'imaginable.
Ce n'est pas un défaut chez lui : c'est un défaut que nous avons tous ; d'où le mal-vivre et les crises qui ne cessent pas, voire qui se multiplient.

Maintenant, en connaissant un peu son parcours tourmenté mais intègre aussi dans ses réflexions et expériences, peut-on voir en lui un être qui parle avec vérité ou un trompeur, un fabulateur ?
Tout cela pour arriver à quoi ?

A une exhortation qu'il a écrite, que je juge très importante en fonction de la connaissance que j'ai acquise du Réel (ce que forment ensemble tout ce qui est créé et l'Incréé), une exhortation qui est un avertissement qui ne devrait pas tomber dans une oreille ou sous un oeil oublieux.

Il a écrit en quelques mots qui abordent des vérités fondamentales, avec une douceur et une paix étonnante - celle de celui qui sait et n'a rien à forcer - pour les postérités dont nous sommes :

« Mes chers frères,
n
oubliez jamais,
quand vous entendrez vanter
le progr
ès des lumières,
que la plus belle des ruses du Diable
est de vous persuader qu
il nexiste pas ! »

In Le Spleen de Paris.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 09:45

Tant qu'on n'accepte pas qu'un "petit" (comme moi) qui veut s'exprimer, puisse le faire à égalité avec les médaillés du système ambiant et prégnant, où est la liberté (qu'on prône pourtant et revendique pour tous), et où est la vraie capacité - possible mais aliénée - de sortir des crises majeures de la condition humaine ?

C'est ainsi que tombant incidemment sur une vidéo intéressante au sujet des religions, je me suis mis à poster un, puis des commentaires.
Et le lendemain matin, la censure avait déjà jouée.

Voici donc la vidéo, et à la suite mes commentaires.

A - la vidéo

B - mes commentaires

1 (disparu)- "La finalité - pour le Dieu vivant - de la religion n'est autre que confondre l'homme, individuellement, de ce qu'il est habité et régulièrement dominé intérieurement par des forces malignes, qui le poussent à mal faire et à faire mal, savoir par les mensonges, l'égoïsme, l'orgueil, la jalousie, la convoitise, la religiosité (perversion qui n'est pas la spiritualité) donc l'hypocrisie, toutes formes d'injustices qui enferment finalement dans des dépendances (religieuses ou non), perte de liberté et donc mal-être, animosité, insatisfactions, méchanceté ou voire violence ou dépression... Bref, la religion et ses règles, rites, obligations (qui ne sont pas mal en soi) n'a de but selon le Dieu unique de la Bible (qui a entrepris un jour de se révéler à moi et avec qui on vit des expériences, d'ordre spirituel) que la prise de conscience qu'on est incapable de lui obéir, de lui plaire, de satisfaire ses exigences justes. Et de là, réaliser le BESOIN qu'on a de lui si on veut le connaître, vivre une intimité de coeur avec lui, du dialogue, des échanges... besoin qui ne peut se combler que par une naissance spirituelle. Lisez donc la Bible, qui n'impose rien mais enseigne magistralement ce qu'est l'homme et le Aoyen par lequel connaître en esprit et en vérité ce Dieu d'amour qui est aussi sainteté et justice, notamment lisez le chapitre 3 de l'Evangile selon Jean sur ce sujet capital. En bonus :) le témoignage de ce que Dieu m'a donné de vivre alors que je ne croyais en rien, et me donne de vivre et de dire : https://www.toucherlalumiere.info/article-bonjour-et-bienvenue-sur-ce-site-70810555.html Dieu ne se prouve pas, cause notre liberté, mais il se trouve, cause nos capacités à le faire. Bien cordialement."

2 (complément, disparu) : "Je traite souvent cette question du religieux et du spirituel, de la transcendance réelle et de la fausseté morale, sur mon blog. Ici une liste de quelques articles sur ce sujet crucial A COMPRENDRE https://www.toucherlalumiere.info/search/religion/"

3 - "Très bien qu'on se débarrasse comme dit Marx, des illusions religieuses - mais aussi il faudrait dire de celles liées à l'athéisme -, et on est d'accord pour découvrir le réel tel qu'il est et travailler à sa transformation, sauf que cela ne marche pas par "la lutte des classes" qui a produit dans l'application entre le communisme soviétique et chinois plus de 100 millions de morts (et ce qui va avec). Mais la transformation du réel doit commencer par notre propre coeur, notre intérieur peut-être plus ou moins socialisé mais restant toujours méchant ou envieux, egocentrique, capitaliste, etc... Et puis il nous faut sortir de l'illusion qui nous fait vivre comme si on était éternel sur terre, càd se voir mortel - et pourquoi, et pour où ? - ce que Marx et bien d'autres oublient dns leur mise en équation de la condition et solution humaines. C'est au prix de cette tenue face à la réalité de notre existence telle qu'elle est vraiment, qu'on peut réaliser son besoin tout personnel de Dieu pour accèder au sens, à la paix intérieure, à des victoires notables sur le mal, nos penchants, et la mort, par la foi."

4 - (en annexe) - "Avez-vous remarqué que la foi est un principe premier du vivant ? Que tous, animaux comme humains sont déterminés - par qui ? - avec des spécificités toujours potentielles, qui se mettent en oeuvre en leur temps, comme les parents de l'oisillon le pousse hors du nid quand il est prêt à volet, et effectivement il "trouve" comment faire, en lui. Et chacun de nous pour apprendre à marcher, à nager, à faire du vélo, à apprendre à l'école, à monter une entreprise ou à se marier !? Le fait-on par savoir, ou par le pricnipe inclus en tout le vivant de la foi ?... Réfléchissons un peu mieux, débarrassé du formatage laïco-athée post-chrétien occidental, tronc d'arbre dont la société française et européenne montrent de nos jours tous les fruits amers, incertains, insécures, voire insensés. La solution se TROUVE plus haut que le ciel atmosphérique qu'on dérègle par nos intelligences dérèglementées.

Est-ce qu'un principe premier, une cause première a besoin de se prouver autrement que par la ou les réalités de ses effets ? Qu'il s'agisse de Dieu ou du Big bang. L'essentiel étant alors de ne pas SE tromper, soi-même, comme Einstein se trompait avec sa "vue" - croyance - en un univers statique et éternel, et comme on peut se tromper à partir d'écrits qu'on ne veut pas lire selon la vérité qu'ils veulent montrer. C'est pourquoi l'apôtre appelle à "l'amour de la vérité" pour échapper effectivement à une condition de mortel qui peut être révolutionner par une adhésion à la vraie vie, éternelle. L'affirmation de Descartes sur la vérité reste très valable dans un univers laïco-athée : "Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans sa vie se défaire de toutes les opinions qu'on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances." Et encore : "Nous devons chercher la vérité en pleine liberté, affranchis de toute idée préconçue." Qui fait naturellement ce travail ? Ce dépoussièrage du système dans lequel il est tombé par sa naissance physique ?..."

Et donc, à la vue de la disparition des premiers commentaires, ma question : "Pourquoi enlevez-vous des commentaires qui envoient à d'autres sources, comme mon blog qui apporte une pensée autrement plus développé que celle, globalement juste mais tronquée, de Y. Quiniou ? Faut-il avoir des diplômes comme des médailles à mettre en avant pour avoir le droit de cité - de citer ? N'oubliez pas que la plus grande révolution désaliénante de l'humanité - ce qui se fait toujours au cas par cas - s'est faite à partir d'une douzaine de gars sans notoriété, pêcheurs, péager, sans emploi ! Et pour n'oublier personne, avec quelques femmes (comme la femme vertueuse du chap. 31 des Proverbes (bibliques), à l'arrière pour l'intendance domestique. Il y a donc encore beaucoup à extraire de l'Histoire touchant à la religion, la spiritualité et la foi si on veut, au moins pour son compte à chacun pour commencer, sortir de la crise actuelle qui tient plus, avec la religion à visée impérialiste qui avance, avec un progressisme ultra-libéral à visée impérialiste qui avance, avec un communisme capitaliste à visée impérialiste qui avance, avec un déréglement climatique et des pollutions de portée impérialiste qui avance..., du jugement, que du hasard !... Merci pour votre réponse de modérateur... Voulez-vous mon blog pour mémoire, et pour avancer dans une réflexion plus pointue et "holystiquement" objective du Réel ?"

Affaire à suivre...

J'espère que ce n'est qu'une question de nombre de commentaires possible à poser !?
Dans tous les cas, voilà pour qui aime la vérité sur ce qui constitue les grands tenants et aboutissants du Réel, des éléments d'approche cognitive et spirituelle.

AJOUT : une réponse a été publiée sur mon com... 1 (réapparu !) :
de Ph. Mo :
"La magie divine n'a plus aucun crédit aujourd'hui mon vieux."
 
A quoi j'ai répondu :
"Si la magie religieuse a encore autant d'impact sur des foules, il faut parler d'autre chose que de magie concernant le Dieu qui est à l'origine de notre univers et notamment de la personne humaine et de notre liberté decroire. C'est ainsi que Dieu se tient en retrait de nous - en exil, d'où nos exis-tences, seulement pourvues d'une vie provisoire -, ne se prouvant pas (a priori), mais se trouvant, si on est un chercheur sérieux de vérité(s). Aussi il se révèle quand il veut, comme il veut, ce qui est mon témoignage personnelle : https://www.toucherlalumiere.info/article-bonjour-et-bienvenue-sur-ce-site-70810555.html Par ailleurs, la magie évolutionnisme perd régulièrement son crédit devant les découvertes scientifiques et les questions insolubles qui se soulèvent (si l'on ne place pas dans l'équation du connaissable l'intelligence pré-originelle). Ce n'est pas que l'évolution ne soit pas un moteur du vivant, mais ce n'est QU'UN des moteurs du vivant, les autres se découvrant si on les recherche (comme j'ai pu le faire). Dès lors, jeune ou vieux, je vous souhaite de trouver votre Créateur avant que le gong de la mort (seulement) physique ne sonne pour vous. Avec tout mon respect. Si la question de la mort ne vous fait pas peur, j'ai un article très fouillé sur mon blog, sur les différents "types de mort".
 
Et pour que ce genre d'échange ait du sens, il convient que l'humilité de ce que nous savons si peu de choses sur nous-même et notre propre devenir post mortem, soit authentique pour permettre à Dieu de se révéler, car autant "il résiste aux orgueilleux", autant" il fait grâce aux humbles."

 

Soyez béni-e

 

 

 

VIDÉO INTÉRESSANTE ET ÉGALITÉ (ICI = LIBERTÉ) DE PENSER

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2021 4 18 /11 /novembre /2021 08:23

Oui, Dieu nous aime, bien au delà de ce que nous pouvons imaginer.
Je n'écris pas cela par quelque pensée héritée, préjugée ou imaginaire, mais parce qu'il m'a donné d'expérimenter (à la fois beaucoup et un peu) la puissance de cet amour.
Un amour sensible tel que dans ce corps mortel on mourrait, on meurt sous cette puissance d'aimer ; pour donner une image, un peu comme une vieille voiture ou une voiture sans permis, qu'on voudrait voir gagner le Rallye de Monte-Carlo ! et qu'on gonflerait à bloc pour des performances qui ne sont absolument pas dans les capacités de ces différents organes...*

C'EST AINSI, MAIS...

Donc oui, sachez, entendez, que Dieu est amour et qu'il vous aime, "Mais (nous fait-il dire par un prophète) ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés** qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter." Esaïe 59:2

QUE FAIRE DÈS LORS ?

"Confessez donc vos péchés** les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace." Jacques 5:16

Confesser signifie : être d'accord avec ce que Dieu nous montre comme étant mal, mauvais, préjudiciable, condamnable, source de culpabilité. C'est dire : - Oui je suis comme ça, oui j'ai bien fait cela...

QUE SONT NOS FAUTES, NOS PÉCHÉS** ?

- Toutes nos fautes morales, depuis le mensonge jusqu'au meurtre qui supprime la vie à une autre créature humaine ; S'il le faut, en plus de notre propre conscience, nous avons "les 10 commandements" donnés à Moïse qui nous disent ce qui est, quels que soient l'époque, le lieu ou notre origine, mal aux yeux de Dieu  Exode 20:3...

- Des pratiques faisant intervenir du (pouvoir) surnaturel dans nos existences (en dehors de l'invocation du sacrifice de Jésus-Christ), telles les pratiques divinatoires, et autres occultismes comme invoquer et parler avec des morts, envoyer des sorts (maléfiques ou apparemment bénéfiques) sur des personnes, Deutéronome 18 : 11

- idolâtrer (= donner la place de Dieu à) une personne, objet ou animal, voire la nature considérée comme créatrice d'elle-même), ce qui peut passer par des images, statues, représentations diverses Apocalypse 21:8 - 1 Corinthiens 6:9

MAIS COMPTEZ SUR DIEU

Comptez sur Dieu pour vous ramener à la conscience en quoi vous avez mal fait (et faites mal), afin de pouvoir le confesser et en être pardonné-e.

Et surtout comptez sur Dieu qui, dans son amour, désire de tout son cœur vous pardonner, vous accueillir dans sa dimension (spirituelle) dès ce monde-ci, par le canal de son Esprit.
Un pardon qui peut être total, une grâce totalement imméritée, que Dieu peut nous, vous, accorder en toute justice, car Jésus a déjà payé le prix qui nous permet de recevoir un pardon gratuit - c'est-à-dire indépendant de nos mérites propres et de quelque oeuvre bonne que nous ferions ou pas.
"Car c'est par (la) grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. 10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. " Ephésiens 2:5...

"Car, lorsque nous étions encore sans force (sans vie), Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. 7 A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. 8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. " Romains 5:6

"Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. 20 Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu ! 21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu." 2 Corinthiens 5:19

UNE BONNE, EXCELLENTE, NOUVELLE !

Connaissiez-vous cette Bonne Nouvelle ? (le mot évangile, evangelion en grec d'origine, signifie littéralement Bonne nouvelle).
Bonne Nouvelle que Dieu n'a pas besoin que nous soyons ou devenions religieux pour vivre une relation vivante, effective, avec (possiblement chacun de) nous !
Bien des fois, une religion sépare ou dégoûte de Dieu, alors que Dieu ne cherche qu'à établir une relation directe avec nous, de son Esprit à notre esprit.

Il cherche aussi à changer nos coeurs (souvent mauvais, injuste, imparfait, insuffisant face au mal et aux tentations) pour que nous menions une existences apaisée, où l'amour trouve sa place dans et malgré le concert chaotique de ce monde que dominent les injustices.

ALORS CROYEZ, SIMPLEMENT, ET RECEVEZ

"Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé (Jésus crucifié), 15 afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en (concordance; conformité avec) Dieu." Jean 3:16...

Jésus n'est plus là !
Il est ressuscité !

 

Et si cette paix et entrée en relation de vie avec Dieu n'est pas encore faite (fête !), priez pour cela (> ici un guide de prières pour y aider)

Bien cordialement, C.T.

_____________________
* Et en plus de deux manifestations puissantes de son amour envers, j'expérimente comme bien d'autres, des effets réguliers de cet amour que Dieu est et désire nous faire connaître.

** Le mot péché est remplaçable par faute ou transgression (une loi, d'un ordre établi, mais en lui-même il a la valeur de son étymologie originelle : manquer le but, tirer à côté de la cible, la cible bonne étant que nous connaissions et communions avec Dieu dans son amour, le Bien sans mal et son éternité.

Alléluia signifie littéralement : Gloire à Dieu -  A Dieu soit la Gloire.
(C'est ainsi que J.-S. Bach signait les partitions de ses créations musicales).

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 16:42

Le dérèglement climatique n'st qu'une des expressions du JUGEMENT GLOBAL du comportement humain généralisé dominé par les "moi-je"'égoïstes, par l'amour de l'argent, l'irrespect des uns par les autres, l'impiété (par imprégnation athée et abandon de la foi) ; des religiosités que Dieu abhorre (déteste, vomit) ou encore  le désir obscur d'une minoritaire possédant 80 % des richesses, visant à soumettre le plus grand nombre à des lois formant une dictature idéologique unique (systèmeoligarchique planètaire désormais réalisable par les moyens technologiques déjà développés).

Une vue sans conscience qu'un Dieu surveille tout du haut de son ciel et de son éternité ; une vue qui se veut généreuse pour ses ténors milliardaires et qui y collaborent, mais de plus en plus sans pitié pour qui ne veut pas s'y soumttre.

Alors comment lutter contre l'effet de serre et autres manifestations célestes et terrestres dérèglées du climat, puisque ce serait pour les gros marchands, financiers, pollueurs, exploitants, consommateurs, scier la branche sur laquelle il fonde leur croissance et hégémonie grandissantes ?

Faut pas rêver messieurs mesdames les écologistes vertueux, les chercheurs de transitions énergétiques, les inventeurs d'alternatives idylliques sans rapport avec les réalités de terrain.
Réalités que sont au premier rang des forces occultes, invisibles, surnaturelles, spirituelles démoniaques, sataniques, sous quoi les sectes internationales et autres groupes d'influence, de pression, d'orientation, agissant pour désorganiser ce qui reste de chrétien en Occident, voire encore de juifs en Israël ou dans le monde, ne sont que des organes incitateurs et exécutifs. Ce qui est déjà beaucoup en forces à vue humaine, si mais si peu face au Dieu unique trois fois saint qui règne (bien que laissant gouverner par d'autres que ses fidèles) et intervient quand il veut où il veut comme il veut.

ENCORE TENTER SA CHANCE !?

Ainsi il semble que ce soit une vraie loi de la liberté qu'il accorde au genre humain,  que Dieu laisse à toute minorité qui revendique une place dirigeante universaliste - et dans tous les cas c'est une visée au-dessus de ce qu'elles sont effectivement capables de faire bien ! -, d'avoir un laps de temps pour qu'elles montrent ce qu'elles sont capables de faire. Quand on a compris le mécanisme des jeux spirituels qui contrôlent cela, on sait d'avance que plus il y aura de moyens mis en oeuvre, plus il y aura de dégâts, de catastrophes, de désorgansiations sans secours humains possibles.

Mais certains et certaines y croient encore, et Dieu laisse faire les derniers conquistadors qui croient encore en eux -mêmes ou en elles-mêmes.
C'est ainsi qu'il laisse encore même Satan agir parmi nous... avant sa défaire finale irrémédiable qui vient.

Alors on peut croire à la COP26 - puisque par nature on n'est tous que des êtres croyants - ou aux vaccinations, ou aux discours ou se mélangent vérités et mensonges, savoir et ignorance, des politiques ou des scientifiques, dans tous les cas, Satan avancent, mais Dieu - seul - viendra mettre un terme au mal sur la terre.
Tout est écrit depuis des millénaires, alors pensez bien que les prophéties qui restent à venir s'accompliront comme toutes celles qui se sont déjà accomplies.

LE CIEL ET LES CIEUX

Croyez-le ! Quand il fait très mauvais ou très très mauvais sur la terre, à quelques milliers de kilomètres, au dessus des nuages, des turbulences et des vagues chaudes et froides qui s'entrechoquent, le ciel est bleu, serein, comme d'un autre monde !
Et c'est bien ce qu'il représente notre ciel atmosphérique : des combats entre forces mauvaises qui veulent nous faire perdre toujours plus le repos entre peuples et la liberté intérieure, et les puissances tranquilles, souveraines, de Dieu, qui ne font rien sans notre désir de sortir d'un système où tout le monde joue perdant-perdant.

Et donc l'important est de savoir dans quel champ on se positionne par nos adhésions de pensées et d'actions : Dans celui d'un Dieu vivant en qui on peut placer sa confiance et avec qui on ne sera pas dans la confusion terrible qui s'enfle déjà ; ou dans celui des puissances démoniaques et de Satan qui vont se déverser sur le monde avec une rage et des effets comme il n'y en a encore jamais eu !?
Il n'y a pas, après avoir bien étudié la question pendant des décennies, de troisième voie, ni de joker.

Soyez éclairé-e et béni-e

ici > Guide de prière(s) pour qui recherche la paix avec Dieu et un refuge en lui par Jésus le Christ ressuscité et son Saint-Esprit.

 

 

E le Covid apparu comme une des autres formes de ce jugement mondial, est pris en otage pour faire avancer cette vue totalitariste qui se déploie là dans la liberté

 

, , , des riches, des mieux nantis la terre

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 20:29

On pourrait s'étonner de ce que le retour de l'astronaute français Thomas Pesquet n'ait pas suscité plus d'émerveillement dans les médias, et sans doute dans beaucoup de coeurs à la sensibilité clouée au sol !

Mais c'est doute parce que la France a été un des pays champions pour séparer la connaissance scientifique du monde de celle de Celui qui l'a créé.

Le grand astronome Johannès KÉPLER a écrit : "La science est le processus qui consiste à réfléchir sur les pensées de Dieu après lui."

Croyons-nous mieux savoir à l'heure où rien qu'un virus minuscule peut venir changer le cours de nos affaires sans que nous soyons capables de nous unir seulement dans la recherche de ce qui est juste, vrai et objectif pour que nous sachions comment en triompher ?

Alors retour à un regard plus éclairé, dépoussiéré, objectif, pour voir comment la puissance, la grandeur, les fonctionnalités et la beauté peuvent se combiner pour une expansion de conscience déformatée.
 

SOIRÉE SCIENCE, ASTRONOMIE, ÉTONNEMENT, ÉMERVEILLEMENT !?

C'EST ICI > "L'APPEL DU COSMOS"

Bonne et riche soirée

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2021 7 14 /11 /novembre /2021 19:45

Les temps sont difficiles, mais il y a toujours des étoiles dans le ciel, et elles apparaissent d'autant plus qu'il fait nuit !

Alors cherchons à voir de ces étoiles de lumière qui éclairent les âmes bien disposées pour les détourner des ténèbres de manipulations, de mensonge, de fake news, de pressions privatrices de liberté ou de perversions diverses.

Une lumière qui demeure est que Jésus est venue un jour dans notre monde, et par la foi en lui et ses paroles, nous pouvons encore passer de toute la POTENTIALITÉ qu'il y a dans sa réalité
- de Sauveur unique puissant,
- de sa mort sacrificielle
- et de sa résurrection,
à des ACTUALISATIONS transformatrices d'existences personnelles.

Cette lumière est rappelée dans le livre que publie en cette fin d'année chez BoD édition, et que vous pouvez vous procurer (pour 5,49 € en version papier (6,95 avec le port), et 2,99 € en prix de lancement ebook (sinon 3,49 € à partir de décembre).

Accès par clic ici Livre NOËL NOËL Merry Christmas

ou sur Amazon : ici

TABLE DES CHAPITRES :

1 - NOËL, PERES-ET-MERE-VEILLAIENT (Père émerveillé - une (bonne) nouvelle)
2 - NOËL CÉLÈBRE LA VENUE DE JÉSUS – les textes bibliques
3 -- PROPHÉTIES ANNONCIATRICES
4 - POURQUOI JÉSUS EST-IL NÉ ?
5 - LA VRAIE DATE DE NAISSANCE DE JÉSUS !?
6 - ET POURQUOI NOËL LE 25 DÉCEMBRE ?
7 - POÈMES

 

Merci pour vos retours si vous avez envie.

Soyez béni-e.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2021 6 13 /11 /novembre /2021 12:46

Voilà un couple qui rend visite à un autre dans le centre rural de la France. Ils se rencontrent autour de la question de la pérennité de l'agriculture.


C'est une belle journée d'automne où le soleil joue avec le vent pour offrir par les feuilles aux couleurs chaudes un spectacle vivant que les moindres personnes tranquilles, pas pressées, s'arrêtent pour regarder.

L'ACCUEIL, ET LA GÊNE !

La nature est belle, les chiens sont heureux d'avoir de la visite, et quand la porte d'entrée de l'habitation s'ouvre, l'accueil est chaleureux... Quoi que vite un peu gêné: Est-ce qu'on se serre la main comme cela s'est fait pendant des générations, ou bien on se tend un poing hésitant pour ne toucher l'autre que par le dos des phalanges !? Ou encore doit-on se faire du coude à coude ?
- On ne sait même plus comment se saluer avec ce covid !

D'emblée donc la question des covids et des vaccinations est là, et la question ne manque pas de surgir : 
- Et vous, vous êtes vaccinés ?
- Nous non ! Et vous ?
- Bien sûr. Et pourquoi vous ne vous faites pas vaccinés ?
- On attend parce qu'on n'est pas convaincu ; un vaccin français a été annoncé différent des vaccins à ARN
- Mais en attendant vous mettez la santé des autres en danger !
- Vous ne craignez rien puisque vous avez été vaccinés ! C'est vous qui pourrions craindre !
- C'est une question de solidarité ! Vous vous fichez que certains se sont faits vaccinés et vous ne jouez pas le jeu de la solidarité.

Cela dure un certain temps, avec des arguments aussi peu convaincants des uns contre les autres, et finalement une belle visite qui s’entache inutilement.

RÉSISTANCE, COLLABORATION !? QUI SUIVRE ?

- Pour le moment en tout cas, on préfère être des résistants, à cette pression des médias et d'un Conseil scientifique qui change d'affirmations et d'avis d'un mois à l'autre.
- C'est normal, c'est nouveau. Et cela n'a rien à voir avec le vaccin qui se pratique depuis des générations !
- Mais là, ce n'est pas le même type de vaccin !
- Comment on se serait défait de la tuberculose sans vaccin, hein ? Si tout le monde était comme vous, l'humanité serait peut-être déjà décimée !
- A moins que ce ne soit ce vaccin qui va la décimer !
- Pour ça, c'est sûr qu'il y a déjà trop de monde sur la terre ! On épuise les ressources naturelles à vitesse grand V et on ne sait même pas si nos petits-enfants auront de quoi se nourrir !

Voilà, la crise est là, pas seulement covidienne, mais encore avec l'immigration et ses flots débordants, le dérèglement climatique - même le ciel souffre des comportements humains -, la pollution des rivières et des mers, les produits chimiques nécessaires même pour faire du bio.

Et la retraite !
- Pour un agriculteur comme moi, où on a travaillé des 10-12 heures par jour tous les jours avec les animaux, je ne vais toucher que guère plus de 600 euros/mois ! Vous croyez que c'est juste ?

Pour savoir ce qui est juste, il faut toujours avoir assez d'informations... qui généralement ne sont pas toutes dites, d'un côté comme de l'autre.
- Mais vous vous êtes faits un beau patrimoine ! Beaucoup voudraient une propriété pareille pour vivre !
- Bien sûr, mais on ne trouve plus personne pour travailler comme nous ! J'ai même pas un repreneur sérieux. Aujourd'hui les jeunes ne veulent plus faire ce qu'on a fait. On leur a trop bourrer le crâne avec des idées de diplômes, le bac pour tous, et maintenant on ne trouve plus personne pour les métiers manuels ! Une vraie catastrophe !
 

Et puis chemin causant, ils arrivent naturellement à ces politiques qui ne pensent qu'à leur réélection, à avoir du pouvoir alors même que lorsqu'ils l'ont ils ne font rien de mieux que les autres, sauf passer des lois qui ne tiennent pas debout ou s'en mettre plein les poches sur le dos des contribuables. comme nous...

L'atmosphère finit progressivement par se détendre, dans cette unité qui n'échappe à personne de l'ampleur incontrôlable de la crise qui s'installe et de la fragilité de chacun sous le joug qui se pose sur le monde.

La rencontre décline comme le jour quand le soleil disparaît derrière une rangée d'arbres.
- Alors, vous allez vous faire vacciner quand même ? Nous on l'a fait par solidarité, et on comprend bien qu'il n'y a pas plus de solution d'un côté que de l'autre...
- Vous n'étiez pas convaincus ?
- Il fallait bien faire quelque chose, avec tout ce qu'on nous dit à la télé !
Alors montrez-vous solidaires, vous aussi !

N'est-ce pas curieux que cette même télé passe bien souvent des émissions, documentaires ou reportages sur les années 30 et 40, qui montrent des points de ressemblance troublants avec notre époque, où certaines méthodes psychologiques ne manquant pas d'interroger sur vers où nous semblons bien aller, d'un pas qui se veut unifié, cadencé et généralisé !?


Qu'est-ce aujourd'hui que collaborer ? Que résister ? Quel est le camp dans lequel se réfugier ? Avec cette parole grave de Jésus que "Cleui qui veut sauver sa vie, la perdra" !

Que dire donc de plus, que chercher en Dieu, en Jésus ressuscité, en l'Esprit-Saint, un refuge sûr face à toutes les incertitudes, à l'instabilité, aux fausses nouvelles, aux mensonges, aux manipulations, à l'effondrement des valeurs véritables (morales), à l'apostasie, à la montée et généralisation des violences..., tant de choses qui ouvrentou tentend d'ouvrir, dans les coeurs de chacun et contre tous, des portes béantes à Satan, le toujours présent esprit originel de la rebellion du ciel et de la terre, dont la volonté ne change pas :  Etablir son règne absolu sur la terre habitée !
39-45 en a été, encore tout proche, une préfiguration... à étudier bien plus que comme un simple "devoir de mémoire".

Bonne rélexion, bonne réaction, bonne suite de vie, présente et éternelle.

 

 

 


 

!

FORCÉE

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2021 5 12 /11 /novembre /2021 17:14
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 17:08

Nos nuits peuvent être riches, de fantasmes comme aussi d'étranges réalités et de vérités subtiles qui se révèlent à nous, le sommeil étant alors le meilleur moyen que nous ayons pour être disponible à la profondeur "holystique" du Réel.

¤*¤*¤

Rêver pendant le sommeil est un événement des plus courants et des plus... méconnus !
Pour y voir plus clair, on ne doit pas parler des rêves comme on fait couramment, comme s'agissant que d'un seul type de réalitéd, mais plutôt les classer en catégories bien distinctes. La bonne raison est que tout ce qui peut ainsi se ressembler, n'est pas en fait produit d'une seule et même source.
Ainsi allons-nous découvrir comment les rêves se distinguent nettement des songes, les songes sont un peu différents des visions, et bien différents des cauchemars.

LES RÊVES

Par opposition aux songes, le rêve apparaît en rapport très direct avec les activités, discussions et autres échanges physiques et psychiques de la journée. C'est comme un trop-plein audio-visuel, des rushs confus, des bribes dépourvues de signification particulière ou générale.
Le sage appelé l'Ecclésiaste dit : "Les rêves viennent de beaucoup d'occupations."

Ces rêves qu'on peut qualifier de parasitaires, peuvent devenir très fatigants, altérer la qualité de notre sommeil, empêcher de récupérer. Ils résultent en fait de ce que nous ne savons généralement pas arrêter de façon consciente l'action mentale quasi-permanente (de notre âme) qui constitue l'essence de notre état de veille.

On se couche un peu comme on laisserait le soir notre ordinateur avec des programmes ouverts, qui, par certains mécanismes aléatoires, se met à faire bouger des éléments, des images ou des fichiers qu'on a utilisés au cours de la journée.
Active, la fonction cérébrale apparait là comme l'interface qu'est l'écran d'un ordinateur entre le disque dur et l'utilisateur ; pour nous entre notre corps qui repose et notre âme que des flux résiduels de nos activités diurnes animent.

Notre difficulté est de ne pas savoir agir sur la dynamique de ce métabolisme psychique qui concentre tout ou partie de ce qu'on a vu, dit et entendu, compris ce qui nous a atteint en dehors de notre conscience : contacts de foule, atmosphère de grands magasins, publicités visuelles ou sonores, écoute d'une personne "chargée" (de problèmes), émissions télé, infos, film, contact avec des vérités et des aberrations, souci dont on ne se décharge pas, pensées sans contrôle...
On arrive à parler de "pollutions" visuelles ou sonores, mais réalisons-nous réellement ce que cela signifie ?

C'est un peu comme les cookies ou autres malwares informatiques qui alourdissent et ralentissent nos ordinateurs, dont on a besoin de les nettoyer régulièrement...

Faute à ce niveau d'une certaine maîtrise sur notre activité psycho-cérébrale, on peut basculer d'un seuil d'effervescence qui donne le rêve, à un fonctionnement ininterrompu semi-conscient de l'âme et du cerveau où, bien que dormant, nous n'arrêtons pas de penser, ce qui est alors autre chose (que rêver), mais qui tient de la même nécessité pour nous de rester le plus maître possible de nous-même. J'ai eu affaire à ce problème, et Dieu a conduit et m'a instruit pour me redonner la main.*

Bref, nous n'avons pas à attacher en eux-mêmes d'importance à ces rêves embrouillés, à leurs contenus souvent “sans queue ni tête”. Il n'y a pas là de sens symbolique, de signification, d'interprétation à rechercher - ce qui n'est pas le cas des songes.
Cependant, leurs apparitions réitérées, voire journalières, fatigantes, devraient nous conduire à rechercher, par une meilleure connaissance de soi, la solution la plus pertinente* pour évacuer ce qui ainsi leur donne vie.

La suite > LES SONGES, dont l'origine n'est plus activité de notre psychisme encombré, mais Dieu lui-même... qui vient nous dire des choses...
Bonne journée, sous la lumière et avec la grâce du Très-Haut.

_____________
* Elle se trouve dans la foi en Christ, que figure pour le croyant le passage où Jésus se met à laver les pieds de ses disciples et leur dit qu'ils seront heureux s'ils savent faire de même. (La Bible, Nouveau Testament, évangile de Jean ch. 13). L'image physique montre le besoin plus subtil, psychique et spirituel, de notre âme qui se souille au cours de notre marche (que représente les pieds) et a besoin d'être lavée pour garder sa clarté de vue, pour retrouver sa fraîcheur...

 

La totalité de cet article est ici > Etude de tous-jours : RÊVE, SONGE, VISION, CAUCHEMAR : DESAMALGAME ! (1)

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche