Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 06:22
 
 
La philosophie, notamment post-XVIIIe, vise une vaine gloire. La preuve, on se souvient davantage du nom de tel ou tel, que de l'essentiel de ce qu'ils ont écrit. Les a-t-on seulement lus ?... Et même si l'intention est de produire une avancée dans le bien commun, rien n'est plus certain qu'elle complique et dramatise en fait les choses au lieu de les clarifier !
Le problème est même qu'on peut leur faire dire autre chose que ce qu'ils ont voulu dire (les exemples ne manquent pas de ces déroutages psycho-philosophiques) !

Bref, on peut favorablement être amorcé, suite à la lecture d'une portion ou d'une citation philosophique, pour une réflexion personnelle ; mais la pensée élaborée d'un de nos semblables n'a pas à devenir une fin pour nous. Adhérer de manière exclusive à tel philosophe ou courant philosophique, voire idéologie consécutive, peut nous faire perdre toute possibilité d'ouverture à plus de lumière et de libération. Peut même faire de nous un idolâtre – c'est-à-dire quelqu'un qui élève, à son détriment, une personne humaine, à la hauteur que Dieu seul devrait avoir à nos yeux…
Seule donc est durablement profitable la pensée issue du seul vrai Dieu. Elle seule peut être prise pour argent comptant, pour base et de nos réflexions et du fondement solide de notre existence… si l'on ne veut pas construire nos jours - et notre éternité ! - sur le sable que sont les points de vue subjectifs de n'importe quel humain !
Attention aussi à ne pas en rester à notre propre point de vue subjectif (tout aussi sable mouvant que celui des autres) ! Comme si nous avions effectivement en nous tout le nécessaire pour conduire notre existence quotidienne - et son prolongement éternel - avec succès ! Chacun est à la merci de ce leurre : en croyant s'agrandir, bien souvent on se réduit...
Et c'est bien tout le sens de l'évolution philosophique contemporaine, où à l'idéal nietzschéen d'un surhomme à venir s'ajoute l'absurde sartrien avec les prolongements techno-biologiques qu'on connaît aujourd'hui, où la morale et la valeur typiquement humaine, notamment des plus faibles, se perdent sous un scientisme qu'on ne veut pas voir. "Science sans conscience, disait déjà Bossuet en son temps, n'est que ruine de l'âme."
Quel égarement préjudiciable ce serait - c'est ! - de n'avoir que les pensées qui nous viennent pour seuls road-book et boussole ! Ce serait se faire dieu nous-même… ce qu'alors des épreuves plus ou moins insurmontables – dont au final la mort – viendraient (viennent) confronter comme les vagues d'une mer qui se déchaîne et sape les bases d'une falaise jusqu'à son effondrement. On voit bien cela du côté des idoles de chair (chanteurs, acteurs, comiques...) également… 
 
Ainsi devons-nous nous dégager des subjectivités typiquement humaines, qui - de plus - peuvent aussi s'avérer être de nature démoniaque, sans même que nous ayons la capacité de le discerner (assez tôt).
En ce sens, seule la pensée de Dieu peut être vue comme objective et bonne, fiable et stable, comme objectivité véritable à rejoindre, étant sans parti pris, si ce n'est celui de la justice et de la vérité… d'où peuvent découler sur nous et en nous son amour et notre liberté intérieure.
 
Bon timing pour la suite. Soyez béni-e.

 

 



 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche