Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2020 6 28 /11 /novembre /2020 16:05

 

Combien voyez-vous de sujets présents ?
1, 2, 3, 4 ou plus* ?

 

Comment vivre dans un univers fait d'évidences qui peuvent tout aussi bien être des illusions ?

Exemple :
- Vous savez quel est le plus gros corps céleste que nous voyons ?

- Oui le soleil ! Mais est-il pour autant le plus gros des astres de l'univers ?

- Non (nous font savoir les télescopes). Notre vue des réalités (même les plus matérielles et visibles) est donc à la fois limitée et déformée, pire peut être trompée.
Ce qui rejoint la question du point de vue.

ON EST CHACUN UN POINT DE VUE

Selon où l'on est, un arbre peut cacher une forêt. En se décalant d'un mètre on peut découvrir la forêt, voire une maison ou un étang qu'on ne voyait pas.
"Attention ! Un train peut en cacher un autre !"...

Autre exemple qu'une évidence peut être trompeuse :
- Quand nous voyons chaque jour le soleil nous tourner autour, voyons-nous juste ?

- Pendant des millénaires, le genre humain a naturellement cru que cette évidence était la réalité vraie. Jusqu’à ce que Copernic et Galilée passent hardiment le seuil de l'apparence immédiate.
On a alors appris par eux que la terre est ronde et que c'est nous les embarqués de la terre qui tournons autour du soleil (sans avoir le tournis ! à plus de 100 000 km/h). Et ensemble, le soleil et nous tournons vertigineusement autour du centre de notre galaxie (même pas décoiffés ! à... 774 000 km/h).
Bref l'étonnant, le bien plus grand que nous, le prodigieux, le plus que naturel est parmi nous !

Mais n'y a-t-il pas aussi un risque qu'on nous apprenne quelque chose de faux ?...

CELA POUR DIRE QUOI ?
Déjà que ceux qui disent qu'ils ne croient qu'à ce qu'ils voient, se montrent un peu moins sûrs de cette affirmation et de leur jugement premier (ce qu'on appelle un préjugé) !
Les plus grandes forces qui fondent l'univers sont invisibles, depuis celle, quantique, terriblement puissante, qui forme la matière au niveau atomique, jusqu'à la force de gravité (la plus faible, mais déjà une grosse montagne pour nous). Toutes réalités qu'on ne voit pas, si ce n'est par des effets (les feuilles qui tombent en automne), par des expériences, des calculs et encore par l'intuition, le désir de savoir, voire par des "coups de pouce" qui révèlent ce qu'on n'imagine même pas.

Bien que ce ne soit pas trop évident a priori, avez-vous fait le rapprochement avec Dieu !? Invisible, très très puissant, qu'on ne voit pas directement, mais qu'on peut chercher et trouver selon les mêmes méthodes d'investigation que concernant ce qui est physique et quantique, c'est-à-dire une vraie interrogation personnelle, des échanges qu'on appelle des expériences, une intuition (notamment la pensée de l'éternité ou de la nécessité d'un Créateur intelligent), des "coups de pouce" même venant de son côté (ce qu'on appelle des signes ou révélations).

Certes Dieu ne se mesure !
Le degré de bonheur non plus ! Dommage pour les rationalistes plus cartésiens que Descartes (qui resta toujours chrétien malgré ses différents avec le catholicisme) ; dommage pour les matérialistes qui devraient savoir qu'aussi "Le cœur a des raisons que la raison ignore." comme l'a analysé Pascal**.
Si on remplace cœur par sentiments, émotions, passions, ou encore par Dieu - qui, étant Dieu, a forcément cette dimension de sensibilité*** - on comprend mieux que tout ne se mesure pas avec une règle graduée, un compas, un protocole informatique ou dans une éprouvette.

EXTENSION NÉCESSAIRE DU DOMAINE DE LA RAISON

D'ailleurs même dans la dimension physique, tout peut-il se mesurer, se trouver existant seulement si on l'appréhende physiquement ?

Peut-on mesurer ce qu'il y a de l'univers (physique) au delà de l'horizon cosmologique que nous en avons ? Peut-on mesurer des baryons ou des fermions ?
Peut-on savoir dans la dimension quantique si "le chat de Schrödinger" est mort ou vivant ?
Non. Mais on peut cependant savoir - ce qui suit une simple croyance intellectuelle fluctuante - que ces réalités existent. Comme encore la transcendance du nombre d'or en matière d'harmonie ou de Pi 3,14159... dans et pour le monde mathématique. Etc...

C'est donc ici mon invitation, à ce que soient dépassées les apparences, certaines évidences qui ne sont que des trompe-l'oeil, et bien sûr les préjugés réducteurs - irrationnels pour le coup - qui forment une vue uniquement matérialiste de ce qui est.

LA JOIE DE DÉCOUVRIR DES VÉRITÉS

C'est la joie du chercheur. Et pourquoi ne pas vouloir devenir un chercheur de Dieu, non seulement pour croire 'en quelque chose", pour espérer que peut-être..., pour se soulager soi-même (forme de positivisme artificiel), pour se donner une illusion ou même une religion là où on peut trouver réellement qu'un Dieu bien vivant se trouve ?
Il faut croire que c'est possible, pour déboucher tout à coup ou progressivement sur savoir !

C'est ainsi qu'on peut rejoindre la joie que procurent les découvertes. Joie que connaissent les inventeurs qui aboutissent ; joie de chercheurs devant qui les mystères de la création reculent ; joie de comprendre une idée ou un concept nouveau ; joie de réussir d'une manière extra-ordinaire). Joie même de Dieu rencontré dans sa dimension.

En cela, la quête de Dieu n'est pas différente qu'une recherche d'ordre scientifique. Ainsi le "Qui cherche trouve" que déclare Jésus. Et dans cette démarche il ajoute "Frappez et on vous ouvrira".
Ou encore quand vous commencez à sentir que Dieu est réel, répondez s'il vous dit : "Moi, je reprends et je corrige tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle et repens-toi !20 Voici, je me tiens à la porte (des coeurs) et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi.
21 Le vainqueur, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, tout comme moi aussi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône." C'est aussi ce genre de paroles l'Apocalypse ! (ici chap. 3, v. 20).
 

Réalisez et saisissez dans la foi ce qu'il y a déjà là comme informations de la part de Dieu, et sur Dieu !...
Voyez que la foi est une dynamique de conquête. De conquête essentiellement, primordialement personnelle, de combat.
Combat non contre d'autres personnes qui ne croient pas ou ne croient comme nous, mais contre notre propre incrédulité (et celles des autres) ; contre les évidences trompeuses, les séductions maléfiques, les tentations accaparatrices, les illusions et mensonges aliénants, les ignorances pesantes... Bref tout ce qui brouille le Réel. Combat contre le mal en général donc, parfois évident à voir, et qu'il faut parfois débusquer.
Tel prophète (Ésaïe) nous avertit que le monde peut aller si mal, qu'on y appellera communément ce qui est mal bien, et que ce qui est bien sera vu comme du mal.
Quid de mensonge et vérité.

L'ICEBERG COVID ET NOTRE TITANIC

Mal dont la covid vient seulement d'apparaître comme la face visible de l'iceberg du mal qui flotte sur nos océans de pensées, d'actions, de désirs, d'impiété ou de religiosité.
Les glaces fondent par le réchauffement climatique, et au sens figuré cela parle de blocs de la banquise qui deviennent des icebergs flottants dangereux.

Souvenez-vous ! L'iceberg qui en 1912 a ouvert le mastodonte Titanic comme une boîte de sardines avait été signalé par l'opérateur-radio.
Il aurait alors fallu arrêter les machines au lieu d'aller s'éventrer contre lui.
Le covid nous avertit pareillement que le mal s'est tellement généralisé sur le monde, que "la fin du temps des nations" (comme la bible l'appelle, de fondement ethnique, ethnos = nation en grec) est commencée et proche de son terme. (avec l'entité bien peu démocratique qu'est l'Europe, qui grignote les forces des nations qui ont rejeté "le bébé (figure de Dieu) avec l'eau sale de son bain (les religions improprement chrétiennes)").

Voyez-vous les icebergs ? Mine de rien, ils ont une fonction létale : ils peuvent tuer !
Arrêtez donc votre machine ! Et confiez-vous en Dieu pour savoir comment manœuvrer, en action et/ou en attente, en moyende protection.
Tout capitaine de sa vie qu'on est, il peut être bon de tenir compte d'une information qui nous vient d'un petit opérateur-radio...

"Que le cœur de ceux qui cherchent l’Éternel se réjouisse !4 Ayez recours à l’Éternel et à sa force, recherchez avec assiduité sa présence !" Psaume 105

Une bonne façon pour chercher Dieu est de s'approcher de lui en lui parlant. > Ici un guide de paroles qu'on peut lui adresser (ce qu'on appelle prières), appropriées à une première rencontre avec Dieu ou à un retour à lui. C'est juste une trame : ajoutez-y vos mots, vos sentiments, la foi qu'il vous entend, qu'il vous voit, vos difficultés, vos fautes regrettées, tout ce qui fait que vous êtes vous...

________________________
* Vous avez 4 et même plus de sujets sous les yeux : une coupe, deux visages, un dessin (l'image), un trompe-l'oeil, un contraste monochrome, une idée, une volonté de montrer, quelqu'un !...

** Savez-vous comment Pascal (comme tous les grands savants et philosophes d'avant le XVIIIe siècle) est sans aucun problème à la fois un scientifique de pointe, un découvreur, un inventeur, et un croyant authentique, un chrétien qui vivait avec Christ une connaissance et une relation des plus vivantes (voir notamment ses Pensées sur ce point).

*** "Dieu est amour" affirme ceux qui l'ont connu en la personne de Jésus et par expérience spirituelle. Il est aussi justice absolue et sainteté, deux attributs qui rendent son approche difficile pour nous qui sommes bien souvent et par nature injustes et imparfaits. Mais "Rien n'est impossible à Dieu" et il a tranché lui-même le noeud gordien formé par ses trois composantes irréductibles (amour, justice et sainteté) : C'est toute la Bonne Nouvelle qu'est l'Evangile
de la venue de Dieu en chair,
du sacrifice expiatoire de Jésus acceptant de subir génériquement à notre place le châtiment - les souffrances et la mort - que méritent nos manquements à l'amour, nos entorses à la justice et notre faillite dans la perfection,
de sa résurrection et de l'envoi du Saint-Esprit pour venir faire sa demeure en quiconque croit, confesse ses fautes et ouvre son cœur pour être changé par Dieu.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche