Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2022 3 14 /12 /décembre /2022 19:50
 
***
     Quelques années plus tard après leur retour à Nazareth, Marie eut un nouveau songe qui l'épouvanta. Elle avait commencé à repasser dans son cœur tout ce qui arrivait, en cherchant à faire le lien avec ce qui était dit à la synagogue à partir des Écritures des rouleaux et des commentaires des sages.
Quand Joseph rentra de son travail, Marie l'interpella sans tarder tout en l'attirant loin de Jésus pour qu'il n'entende pas.
Youssef, qu'est-ce que ça veut dire !? J'en suis encore toute tremblante… Cette nuit j'ai vu tu sais de ces horribles poteaux auxquels les Romains attachent les malfaiteurs jusqu'à ce que mort s'en suive.
Il y en avait trois dressés sous un ciel très sombre. Avec des brigands cloués dessus, les bras en croix, souffrant le martyr. Et soudain - le temps d'un flash, comme ça - j'ai vu j’ai reconnu… Oh c'est trop affreux… Non, non…
Marie, secouée par un sanglot déchirant essuie nerveusement son visage qui s'est mis à transpirer, dévoilant son effroi.
Libère-moi de cette image Youssef ! Chasse-moi cette servante de Shatan qui m'effraye encore quand j'y pense !
Joseph – Qu'as-tu vu ma douce ?
J'ai vu… J'ai vu, au milieu, pendu… Yesh…
Sa voix se perd dans un râle d'agonie. Joseph a compris. Impuissant, il ne peut que rester longtemps immobile et muet, ses bras finissant par entourer tant qu'il peut sa frêle Marie.
Que se passait-il !? Y avait-il un risque qu'il fasse, lui, échouer le plan de Hashem !? Il se sentit soudain sans force, appesanti et de trop dans cette affaire. Et dans ce silence lourd, lui aussi pleura.
Quand enfin ils revinrent vers Jésus, celui-ci leur dit :
Adonaï mon Père céleste – Celui qui est –, est bon et puissant. Il se glorifie d'accomplir ses desseins malgré nos faiblesses humaines et nos forces mauvaises, et il me glorifiera. Comme une mère a compassion de ses enfants, il console les cœurs brisés et tous ceux qui s'appuient sur lui ne sont pas confus.
Joseph et Marie avaient écarquillé les yeux et un baume comme celui de Galaad avait coulé sur leur cœur, sous le regard aimant invisible mais combien présent du Père émerveillé.


Ainsi Jésus grandit en sagesse, en stature et en grâce, et rien n'échappa au Dieu très-haut. Ni, quelque trente trois années plus tard, l'agonie du jardin au pressoir à huile (Gethsémané) ; ni l'arrestation de ce fils en qui il avait mis toute son affection ; ni sa crucifixion, et ni même sa mort. Il se contraignit à laisser faire, car il n'y avait aucune autre solution, aucun autre remède par lequel le genre humain séparé de son Créateur puisse revenir. Le seul remède étant ce Jésus qui faisait là la plus grande part du chemin qui rouvre la communication entre la terre asservie et le ciel divin.
D'où le troisième jour, en Père juste et glorieux, Dieu le ressuscita.
Et à partir de là, Jésus devint si grand au cœur de quantité d'hommes et de femmes découvrant combien ils avaient besoin de la grâce divine, qu'il fut décidé d'abandonner le calendrier romain pour en commencer un nouveau. C'est ainsi que beaucoup de nations comme la nôtre définissent les années à partir de la naissance de Jésus...
Timothée – C'est pour ça qu'on est maintenant dans le troisième millénaire !?
Papé – Très juste ! Mais je t'en dirai plus après là-dessus.

C'est Papé, un grand-père de Timothée, qui vient de raconter (à sa façon) à son petit-fils, le récit de la naissance de Jésus, dont Noël est normalement la fête anniversaire... ou du moins un rappel.
Timothée - A Noël on parle beaucoup des cadeaux mais pas beaucoup de Jésus je trouve !
- Eh oui. C'est souvent comme si on fêtait ton anniversaire sans toi ! Curieux n'est-ce pas ?
En tout cas les années et tous les jours qu'on passe sous ce soleil sont marqués de ce qu'avec Jésus une nouvelle ère a été ouverte. Un temps durant lequel a été mise à la portée du genre humain une grâce formidable, immédiate, et qui s'étend jusqu'à notre entrée, bien vivants, dans l'éternité de Dieu.
Timothée : - C'est l'histoire vraie de Noël ?
- Tout à fait fiston ! Un peu arrangée dans la présentation, mais vraie dans le fond.
- Nickel ! Un peu drôle quand même l'histoire des 4x4 de la NASA !
- Tu as raison ! C'est un peu une blague, mais c'est aussi très juste en même temps.
- C'est une métaphore.
- Super Timothée !
- C'est toi Papé qui m'a appris ça un jour, parabole et métaphore. Pour parler d'une chose du Ciel de Dieu, celui qu'on ne voit pas, par une image, une réalité qu'on connaît et qu’on voit bien.
- C'est ça. Et ici les astronomes, c'est pour dire que ce qui s'est passé il y a plus de 2 000 ans, continue aujourd'hui encore. Que des gens viennent encore de nos jours au Sauveur, et peuvent se mettre ainsi par lui en connexion avec Dieu le Père et son éternité.
Riche ou pauvre, d'un pays ou d'un autre, d'une couleur ou d'une autre, on peut toujours venir tel qu'on est à Jésus. Lui rendre hommage et apprendre à le connaître jusqu'à ce qu'il naisse aussi par son Esprit dans notre cœur.
- Ce n'est donc pas du mensonge ce que tu m'as dit !?
- Que non fiston ! Un mensonge est fait pour tromper. C'est très mal.
- Je le sais bien ! Mais il n'est plus un bébé maintenant; Djézus !?
Papé : - Certainement pas ! Je te lirai comment il est maintenant : C'est écrit dans le premier chapitre du livre de l'Apocalypse, le dernier livre de la Bible.
- Il est au ciel maintenant. Sur le trône de Dieu.
- Tout à fait. Mais tu sais que ce Ciel-là n'est pas le nôtre. A la fois très loin de nous, et aussi tout près, à portée de notre foi. À portée de notre être intérieur, pourvu qu'on veuille qu'il nous purifie…
- Moi je demande à Jésus de purifier mon cœur quand... Quand j'y pense ; mais j'y pense pas toujours.
- Brave petit ! Tu sais bien d'ailleurs pourquoi Jésus est né dans une étable, au milieu des bestiaux et des mauvaises odeurs d'écurie ?
Timothée : - Berk ! Parce qu'il n'y avait plus de chambres à l'hôtel !
- Oui… Mais aussi pour nous dire, par les occupants naturels des étables, qu'il n'y a pas de cœur humain trop sale où il ne puisse venir pour y naître. Pour y apporter sa vie et sa lumière.
- Ça fait des grosses bouses les vaches !... Et les ânes c'est têtu, c'est très bête !
- Nous aussi quelquefois, tu sais ! Chez nous cela s'appelle la force du péché. Qui nous fait méchant, menteur, cruel même, petits ou gros voleur ; il y a tant d'injustices qu'on peut chacun commettre... Des mauvais sentiments qu'on laisse se développer et pourrir dans notre cœur jusqu'à sentir très mauvais par notre bouche, par nos paroles.
- Ça donne mauvaise haleine !
- Peut-être aussi.
- J’aime pas les gros mots ! La haine c’est mal aussi ! Moi à l'école j'ai un copain que je n'aime vraiment pas !
Papé - Ah, c'est parfois bien difficile d'aimer ! Et c'est bien pour cela qu'on a besoin de l'Esprit de Jésus. Tu veux m'en parler ?
- Non. Pas maintenant.
- D'accord. Mais il ne faudra pas tarder, car si nous restons divisés dans notre coeur avec les autres, Dieu non plus ne peut pas nous pardonner... Et cela est très dommage puisque Jésus a souffert précisément pour qu'on ne reste pas comme ça, chacun enfermé dans notre amertume, dans l'aigreur, le mépris, le non-pardon. Ou encore nourrissant des pensées de vengeance. Toutes choses qui nous limitent et causent des problèmes de relation.
Mais quand il vient, Jésus, il peut faire d'une écurie un temple, un magnifique palais habité par l'Esprit de Dieu.
- C'est sympa.
- Oui Timothée, c'est le moins qu'on puisse dire !
- Et pourquoi on dit la crèche ?
Papé : - C'est l'autre nom de la mangeoire des animaux où Jésus a été couché après sa naissance. C'est aussi un symbole ; une image pour dire que Jésus est venu pour se donner à nous comme de la nourriture à manger. Pour nourrir notre âme de nouvelles connaissances, et de plus de vie venant directement du Ciel divin. Parce que nous n'avons pas à nous nourrir seulement d'aliments comme le pain, les légumes, la viande ou de bons desserts, mais aussi de paroles qui viennent de Dieu.
Timothée : - Tu veux dire des vitamines de Dieu !
- Oui quelque chose comme cela. Des protéines spirituelles.
- Et c'est quoi les nouvelles connaissances ?
Papé : - Ah ça c'est une bonne question ! Jésus a dit que Dieu aimait – et aime toujours – tellement notre monde, tous les êtres humains qui le forment, qu'il a livré Jésus pour que n'importe qui d'entre nous qui croit en lui et en sa mort pour nous, ne meurt pas pour toujours, mais qu'il reçoive de Dieu une part de sa vie, qui est éternelle.
- Pour vivre toujours, au Paradis !?
- Oui, et pour vivre mieux aussi déjà ici. Un médecin (Alexis Carrel) a dit « Le plus important, ce n'est pas d'ajouter des années à notre vie, mais c'est d'ajouter de la vie à nos années. »
Ici, nous vivons dans du temps qui passe, jour après jour, et tout s'use, se détériore, vieillit et meurt dans ce monde. Alors que l'éternité sera toujours, un présent perpétuel, où tout se maintient ou se renouvelle sans cesse. Et sans plus de place pour le mal.
Timothée : - Mais aujourd’hui ce n’est plus une nouvelle connais-sance, ce que Jésus a dit !
- Pour beaucoup de monde c’est encore une connaissance nouvelle, parce qu’ils ne la connaissent pas. Bien des enfants comme toi ne savent rien de Jésus, et que Noël est normalement sa fête. Pour beaucoup cela reste une nouveauté encore à découvrir.
- C’est vieux mais c’est nouveau quand même, en même temps.
- Et surtout c’est éternel, puisque Jésus a dit que « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas. » Il n’y a pas de vieillissement dans le beau message de l’Évangile et de Noël.
- Si on croit en lui on ne mourra pas, on sera éternel ?
- On mourra peut-être, physiquement, comme tu as vu ta grand-mère être morte ; mais sans souffrir de séparation et de laisser ce monde et ce corps. Un peu comme on laisse sa voiture sur un parking ou au garage. La mort est alors plus douloureuse pour ceux qui restent , et surtout pour ceux qui meurent sans être pardonnés.
- Ils vont en enfer !? Où il y a le diable Satan !
- Tu es bien curieux Fiston !
- Oui je veux savoir !
- C'est bien. L'âme de ceux qui meurent sans Christ descend dans ce que la Bible appelle « le séjour des morts », l’hadès, où Dieu n'est pas. La Bible dit que le diable n'est pas encore en enfer, ce qui arrivera bien plus loin dans le temps. Et c'est pour ça que le monde va si souvent très mal ; et que de plus on va vers des jours mauvais.
- Mais Mamie, elle est au cimetière comme les autres morts !
- Les corps oui, parce que leur vie organique n’est plus soutenue quand l’âme en sort. C'est de la matière qui redevient inerte. Vie et matière sont deux réalités différentes, comme matière et énergie en physique. Les âmes survivent aux corps. Toi, Timothée, tu es bien plus que ton corps ! Ton corps ne sait même pas qu'il est un corps. Alors que tu sais que tu existes ; tu en as la conscience, par ton âme, en ton âme. C'est cette dimension, psychique, qui te permet d'être toi, de dire « moi-je » ! Moi-je veux ça, moi j'aime le chocolat.
- C'est mon estomac qui aime le chocolat !
- Non justement ! C'est toi, c'est le ressenti de ton âme, de ta psyché. L'estomac se contente de décomposer ce qu’on lui donne à manger. Et s'il n'aime pas quelque chose, ce n'est pas du tout selon les mêmes critères que toi. Chacun a son intelligence des choses.
- Je n’savais pas. C'est bien fait.
- Que crois-tu !? Nous sommes de merveilleuses créations. Excepté le mal et ses conséquences, qui est venu se greffer sur nous.
- Et donc on va ressusciter nous aussi comme Jésus ?
- Exactement. Si tu crois en lui, tu deviens semblable à lui. Et un jour, Jésus ressuscitera les corps morts. Sais-tu que rien qu'avec une cellule d’un corps quelconque, végétal, animal ou humain, on a l'ADN qui contient l’identité de quoi ou de qui elle est issue ? Donc rien ne se perd ; en physique c'est une loi basique, fondamentale.
- J'imagine !
- Et plus encore, l'Esprit Divin peut transformer, transfigurer, ces corps mortels que nous avons, dans lesquels nous sommes, en des corps nouveaux, glorieux, lumineux, plein de vie et de possibilités nouvelles, pouvant s'exercer sans fin.
Et nous avons à ce sujet une illustration magnifique avec la métamorphose phénoménale de la chenille en papillon.
- Alors après, on ne sera pas au Ciel seulement ? On m'a dit que Mamie est au Ciel, et c'est tout. Je comprends pas trop.
- La Bible enseigne que le Ciel de Dieu est bien plus que le ciel comme on croit quand on ne sait pas. C'est comme lorsque tu regardes notre ciel physique pendant la journée : Tu ne vois qu’un ciel atmosphérique, un peu comme une couverture plate, bleue ou grise. Mais la réalité est bien, bien plus grande
- Tout l'univers ! Le bleu, ça fait comme une couverture de Dieu !
- Oui, c’est une belle image ; car ce Ciel divin est lui aussi caché par une couverture, caché à notre conscience. Mais en soi, il est comme l’univers qui peut nous apparaître quand il fait clair la nuit. Bien plus que tout ce qu'on peut penser quand on entend parler de Ciel ou de Royaume des cieux. Car il y a et il y aura aussi une terre toute nouvelle pour nous dans ce Royaume divin, une terre que Dieu a prévu et va faire apparaître, à la suite de celle-ci ; où le mal n'existera pas. Un monde toujours éclairé, où il n'y aura même pas de nuit. Tout un univers entier, tout nouveau, nous est-il dit dans la Bible.
- Et si on veut dormir, on ne pourra plus ?
- Certainement qu'on pourra se reposer Timothée. Mais tu sais, si la Bible nous dit déjà beaucoup de choses, Dieu ne nous dit pas tout. Je pense qu’il nous réserve bien des surprises, inimaginables, plus encore que des parents très très riches et aimants ne pourront jamais faire comme cadeaux à leurs enfants.
- Cool ! Mais comment tu le sais ? Tu le devines, ou tu inventes ?
- Nous avons la liberté de broder, de mettre des couleurs, de faire des tableaux, de changer des formes, de donner des reliefs à nos existences et au monde… Mais attention à ne pas en modifier le support, le canevas, les infrastructures. Sinon nos actions, nos progrès, nos inventions perdent leur sens et tout devient absurde. Et donc l’important est d’abord de savoir lire, notre monde et ses lois ; écouter et discerner le vrai du faux, en s’éloignant le moins possible des données de ce livre, qui contient les paroles de la vie.
- La Bible ! C'est un peu compliqué mais je crois comprendre et je crois en Jésus, qu’il est vivant dans la dimension de Dieu.
Papé – C’est la meilleure manière de vivre Noël ! Et c’est ce qui rend le cœur du Père-émerveillé.
- Père émerveillé !? Comme père et mère veillaient dans l’histoire ? Ah, j’avais pas compris. Good !

 
Ainsi ce grand-père dans le coup (« in », au top, sur la vague), transmettait-il de la connaissance des origines, d’où nous venons, ce que nous sommes, et encore où nous allons. Bref , ce qui donne son sens à notre présence ici, et de la cohérence dans nos histoires.
- Alors Joyeux Noël Papé ! Maintenant je comprends !
- Noël heureux pour toi aussi Timothée !
- Avec Jésus ; même s’il reste encore invisible !...
- Yesss !! Au minimum présent dans nos pensées, et bien mieux vivant par son Esprit dans notre cœur.

 
Timothée s’étira comme un chat quand il change de position.
- Wouah, je suis hyper content ! Et dis-moi Papé, Je voudrais bien qu’on lise aussi l’histoire de la naissance de Jésus dans la Bible !?
- Ce sont surtout les évangélistes Matthieu et Luc qui nous ont rapporté l'essentiel des faits de cette naissance.
- C'est une très très vieille histoire en fait, qui se continue.
- Oui, deux mille ans c'est déjà beaucoup. Mais heureusement, de tous les plus vieux écrits dont dispose l’humanité, les textes bibliques sont ce dont nous avons les copies les plus anciennes, nombreuses et suffisamment bien conservées. Cela nous donne l'assurance que le Dieu vivant en qui nous croyons a su garder jusqu’à nous les Écritures qu’il a inspirées, malgré toutes les attaques dont elles ont été l'objet au cours de l'histoire.
Mais si tu le permets, on va s’accorder une bonne récré, avant de reprendre notre enquête...
La suite du livre (60 pages - 5,49 € en version papier, 3,49 version ebook) >> boutique éditeur ici <<
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche