Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 18:22

C'est à ce point vrai, et c'est à ce point vrai que cela dérange et fait trembler même les géants de l'internet, que cette jeune chrétienne animée par le feu de Dieu, a été sabré par YoutubGoogle! 
Regardez vous-même, en plus de la vidéo, en cliquant sur le nom de la chaîne (savoirchrétien), combien ses vidéos faisaient des plus de 200 000 vues jusqu'à celle-ci, et d'un coup, elles chutent à difficilement 20 000 vues ! Essentiellement parce que les référencements en moteur de recherche sont modifiés, disqualifiés s'ils sont reconnus ar les algorithmes comme prônant autre chose que la pensée unique d'un avenir radieux obtenu par la grâce des technologies, de la biotehcnologie et du transhumanisme(cher aux milliardaires désireux de se partager la gouvernancemondiale de la planète).

Je manquez donc pas la possibilité de choisir, aujourd"hui encore, votre mode de vie...

Soyez béni-e.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 11:38

Je suis en train de redresser un gros pied de plante aux fleurs d'un jaune pétant, quand me monte à la conscience cette interrogation - qui tient de l'affirmation :
Ne faudrait-il pas qu'on leur apprenne que les hommes préfèrent des femmes qui aspirent à le rester, plutôt que celles qui cherchent ou courent à faire jeu égal avec eux ?...

Ce que j'ajoute en commentaire, que ce n'est pas parce que le monde ambiant nous bassine avec des idées nouvelles, qui sont souvent des concepts complétement controuvés (> voir dico si vous dévcouvrez), qu'il faut coller à ces modes ! Modes, tandences, codes, souvent imaginés hors de sens au lieu de chercher comment vraiment changer soi-même, là d'où part notre mal-être à tous, mâle comme femelle, pour que ça aille mieux... déjà avec soi-même.

Dieu dit : " Rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée. 3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. 4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.

5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; 8 et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. 9

C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père." Philippiens chap. 2

Ce qui signifie que Dieu élève ce qui s'abaisse (ou est abaissé, par une raison quelconque), comme il abaisse ce qui s'élève en dehors de ses critères à lui."

Bonne réflexion, et main verte si vous en avez l'opportunité. 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 07:32

Dans le post précedent > ici < j'ai parlé de "la lutte" qui existe entre la nature et nous. Ce qui est un fait... qu'on ne remarque pas forcément quand on habite dans un appartement en ville ; mais il suffit d'avoir quelques m² de verdure pour s'en apercevoir.

Bref, la nature et nous, ce n'est pas que du paradis ; et on peut être écolo aussi en s'opposant à certaines avancées de la nature, plutôt que de vouloir la défendre en tout bec et ongles... comme si nous avions affaire à du sacré absolu.
Non ! La nature est DE Dieu, mais n'est pas Dieu !
Rien que là, il peut y avoir de quoi méditer !

Mais ce que je voulais surtout ajouter, en opposition avec la notion de lutte, donc d'antagonisme, c'est que sans la nature on n'est rien ! Et donc bien évidemment la complémentarité avec elle est vraiment l'autre face que nous devons apprécier au mieux, à sa juste valeur.

Parce qu'on comprend bien que tout ce qui fait notre cadre naturel nous a précédés.
La Bible dit même que tout cela a été organisé "pour nous" qui sommes - au départ - le fleuron de cette terre-planète.
Depuis, il y a eu pas mal de problèmes, dont nous souffrons toujours, qui font aussi souffrir la nature... que de plus nous faisons nous-même souffrir. (lire ici Romains 8.22).

Cela pour dire, comme au sujet de libre-arbitre et déterminisme dans le post précédent, qu'il nous faut parfois un peu - ou beaucoup - moins opposer les choses qui ne se ressemblent pas, ou qui ne semblent a priori pas faites pour aller ensemble.
Exemple d'actualité le plus sombre : l'homme et la femme !...

Il faut donc plutôt chercher comment bien lutter contre ce qui fait vraiment - ou par tromperie - opposition, et encore comment découvrir en quoi il y a du bon (voire des merveilles) dans la compréhension des complémentarités.

Et donc tenez, voulez-vous ici un secret (c'est seulement dit pour les curieux) !?
C'est que pour "découvrir" les subtilités et vérités de ce monde, on a besoin... d'abord de Dieu.
C'est-à-dire de le découvrir et connaître lui d'abord !*
Car les Beatles clamaient un temps "All we need is love" - tout ce dont nous avons besoin c'est d'amour -, mais en oubliant dramatiquement** que c'est Dieu qui est amour, et que sans lui aimer, s'aimer, vivre en paix, ne peut durer...

Soyez béni-e. Peut-être avec un chant à la gloire - non de la nature, mais de son Auteur < ici (paroles traduites en français sous la vidéo)

_______________
* "Les copains d'abord", non monsieur Brassens ! Si on veut que le bien dure - même avec les copains -, ce doit être Dieu d'abord. Et si cela dérange certains de ces copains, laissez-les à babord ou à tribord, et vous avancez, avec Dieu vers le meilleur de l'ultime port.

** Si dramatiquement que John Lennon, l'auteur de ce chant puissant, est mort à 40 ans tragiquement assassiné... Ce qui est la fin des plus grands militants pacifistes du monde : cela aussi devrait nous interpeler sur "notre" monde...

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2021 6 10 /07 /juillet /2021 20:46

Avec les dévloppements technologiques et l'appât du gain, nos espaces de vie se déshumanisent très vite.

On a accepté sans trop broncher d'être pris pour et réduit à n'être que des singes ayant évolués.

Les effets de cette aberration de vue, qui enlève à Dieu la prééminence dans la construction psychique des enfants et des adultes qu'ils deviennent, ne'ont pas fini, d'avant même la naissance jusque dans l'anti-chambre de la mort, de faire de nous des animaux semblables aux autres, des objets ou des produits sans âme.

Cherchez Dieu pendant qu'il se laisse trouver - sans jamais s'imposer - car un jour (peut-être bien plus proche qu'on ne l'imagine), le genre humain risque bien d'avoir perdu tant de conscience que son aliénation sera pire que tout ce que la terre a déjà porté de pire !

Si les horreurs de la seconde guerre ne sont pas si loin pour que nous puissions en tirer les leçons de l'histoire, nous avons aussi d'autres signes aujourd'hui qu'aux yeux d'autorités ou d'institutions (normalement) parmi les plus respectables, la vie d'un homme, d'une femme, ne vaut pas son poids en cacahuète en fin de course.

C'est oublier que ce sont des créatures de Dieu ! Prises en otage par tous ceux pour qui rien n'est supérieur aux gains jouissifs qu'ils peuvent tirer de l'exploitation de la terre et des autres vies. Ce qui appellent déjà des jugements immédiats - les covid en font partie -, et jugement final où la superbe de tous tombera pour le moins comme un soufflet au fromage.

Réagissez !

> Guide de prière pour quiconque veut se mettre en ordre avec Dieu et changer sa façon de vivre sa relation aux autres, et au Créateur.

Van Gogh : La porte de l'éternité. 1890.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2021 6 10 /07 /juillet /2021 06:41

La pluie aidant, l'herbe a bien poussé en ce mois d'été qui d'habitude la fait souffrir.
Et donc à nous de ne pas se laisser déborder dans cette lutte quelque peu sournoise et quasi incessante entre la nature et nous.

En cette fin de journée, dans l'ombre de la maison, c'est aux herbes de l'allée devant le garage d'y passer !

Mais cette fois j'ai réagi à ce qui monte - ou descend -, apparaît en tout cas souvent pendant ce genre d'exercice domestique : des pensées.

J'ai réagi parce que l'une d'elles est arrivée à l'improviste, et m'a tellement plu, que je n'ai pas voulu qu'elle se perde.
Je suis donc allé chercher de quoi l'écrire, pensant bien que d'autres aussi pourraient suivre... ce qui m'a fais penser à ces peintres qui croquent ici ou là en quelques traits des vues impromptues qui pourront, ou pas, devenir plus tard une expression travaillée de l'impressioninitiale.

C'est ainsi que j'ai écris : "Ce que Dieu nous a donné de plus sensationnel, c'est le sentiment d'être libre. Non pas libre de tout faire, sinon ce serait libre de faire (le) mal, mais libre à l'intérieur du Bien (je rajoute même : de la clôture du Bien), comme lui-même, Dieu, est libre."

Ce qui m'a tout de suite saisi dans cette pensée - cette vérité perçue pour la première fois sous cette forme -, c'est ce mot "sentiment", qui là, dans cette phrase, réduit ou résout bien des discutailles de la philosophie sur les concepts de libre-pensée, de libre-arbitre, qui s'opposent à ceux de déterminisme, de fatalisme.

Bonne méditation à votre tour.
Soyez béni-e.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 21:10

ADN, ARN, ARNmessager, séquençage, virus....,
Ce n'est pas parce qu'on en connaît plus sur ce qui est, qu'on le maitrise plus.
Plus nous "jouons" avec des pierres fondamentales, plus le risque de conséquences imprévisibles est grand...

 

Nous voilà dans un monde qui perd semaine après semaine ses repères ancestraux - ceux* qui ont porté les nations européennes, l'Amérique du Nord, le Canada et encore l'Afrique du sud à des niveaux économiques sans rapport (encore aujourd'hui) avec bien des pays du monde.

REPONSE(S) AU MAL

Nous voilà dans un monde que confronte un virus qui n'a pas dit son dernier mot !
Et pour cause : Si ce fléau est réellement un jugement sur le comportement global des habitants qui font la pluie et le beau temps - c'est aussi le cas de le dire avec le réchauffement climatique !... -, c'est une loi spirituelle que le mal ne cessera pas sans avoir produit des effets bénéfiques recherchés par Dieu qui désire toujours le meilleur pour nous.

Et le meilleur est aujourd'hui pour l'essentiel une humiliation du coeur et de l'âme. Un abaissement personnel ou dégonflage du moi à chacun. Et comme certains le désirent (avec une lourdeur insupportable) pour la "solution" vaccinale, le plus grand nombre pour la solution où l'humain s'abaisse, serait bien sûr le mieux.

LA CLÉ DU PROBLEME...  
A ce sujet la Bible nous enseigne que "Quand j'enverrai la peste (une épidémie ou pandémie, un virus ou un autre) parmi mon peuple; 14 si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies,-je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. 15 Mes yeux seront ouverts désormais, et mes oreilles seront attentives à la prière " Livre des Chroniques, chap. 7, vers. 13.

On a pour preuve de ce genre de jugement (conséquence de mauvais comportements généralisés) et du moyen d'y échapper (la repentance, l'abaissement sous les actions souveraines de Dieu), ce qui s'est passé pour la ville de Ninive (une très très grande ville à l'époque) du temps du propète Jonas. On lit ce récit > ici dans le livre de Jonas.
Ainsi, comme une ville, ce peut être un état, une nation qui peut et pourrait toujours être remise en paix a
vec Dieu : L'histoire de la tribu devenue la nation d'Israël en témoigne aussi.

... SINON LA SITUATION SE DURCIT OU PPERDURE

Sans une repentance réelle, une compréhension des forces en présence, un abaissement de soi et la confession des fautes (à cause de l'incrédulité, de l'impiété et/ou de l'orgueil), l'autre suite donnée à un avertissement est un jugement plus sévère encore, en général qui enjoint une perte de liberté plus grande, une tristesse au lieu de la joie.

Ainsi vers quoi allons-nous si on ne pense qu'à reprendre des comportements (économiques, politiques et moraux) qui furent les causes même de la pandémie, de l'apparition du corona dans sa dimension de justicier ?

Si trouver son plaisir par tous les moyens reste globalement plus important que de se poser la question de Dieu, que va-t-il encore arriver ?...

Si la question de ce qu'est l'existence (seulement prêtée pour un peu de temps qu'interrompt un jour ou une nuit la mort physique**) ne se pose toujours pas à des consciences trop occupées ou tendues vers d'autres objectifs, que va-t-il advenir, dans les semaines, mois et années qui arrivent ?

ZOMBIES OU ÉVEILLÉS ? ANESTHÉSIÉS OU LUCIDES ?

Faut-il que nous soyons déjà bien handicapés côté perception et entendement, pour ne plus voir qu'il y a un Dieu qui juge parfois ? En commençant par juger l'état et les frasques incrédules de nos coeurs.

Un Dieu dont les éléments de tout ce qu'on voit - de nos yeux, sous nos microscopes électroniques, au bout de nos téléscopes géants et encore dans la dimension des particules élémentaires - sont des créations fabuleuses (si intelligemment conçues et génialement manifestées) ?!

Faut-il que l'on soit bien peu soucieux de notre dévenir, proche ou plus lointain, pour vivre comme si nous étions éternels, alors que nous avons sur internet de plus en plus de témoignages authentiques de personnes mortes cliniquement ou en état comateux dont l'âme séparée du corps a été emportée dans des lieux/sphères/espaces typiquement psychiques et spirituels, soit paradisiaques (que domine l'amour divin), soit infernaux (que dominent feu et chaleur des plus accablantes). Tapez EMI ou NDE pour être dirigé vers ces témoignages...

ALORS LE CONFINEMENT ? QUEL CONFINEMENT ?

Le problème est que l'on ne parle que de vaccin comme solution ! On veut se sauver par soi-même ! On est assez grand pour ne pas metre Dieu dans une histoire aussi sérieuse et matérielle ! On est en passe de devenir des vrais dieux, avec les découvertes et applications en nanotechnologies notamment, donc basta avec un Dieu qu'on ne voit pas !

Ce n'est pas qu'un vaccin ne puisse pas faire partie de la solution - n'oublions pas que c'est Louis Pasteur, un chrétien authentique (biblique), qui a été le premier inspiré pour découvrir la principe de la vaccination !

Mais si Dieu n'est pas officiellement associé à nos tentatives de solutions, on risque de n'aller que de Charybde en Scylla, d'un covid19 à un Delta, d'un mal à un autre pire. (le variant Delta n'est(il pas déjà une aggravation dans la contagiosité du problème ?).

Dans une logique purement matérialiste, on n'est pas prêt/près d'en sortir, et à supposer même qu'on gagne sur quelques variants, on ne sortira pas vainqueurs longtemps du bras de fer ici engagé entre nous, les forces du mal à l’œuvre, et Dieu qui se doit d'être juste, tant qu'on ne bascule pas dans la justice de sa grâce...

Tout cela érit pour sensibiliser qui va se trouver à lire ici - non pas par hasard, mais parce que Dieu veut le/la sortir d'une grave inconscience du Réel.

Une invitation, Psaume 46, à lire ou à écouter, pour s'approcher de Dieu.

 

Bien cordialement,

 

___________________
* Ces repères les plus dynamiques n'étaient pas religieux - ou pas que religieux -, mais plus près des écritures néo-testamentaires (du Nouveau Testament) que des traditions déviées de la religion. C'est-à-dire de vies réellement spirituelles, spiritualisées, régénérées par l'Esprit Divin, plus que seulement psychiquement empreinte de croyance.

** Article annexe sur Les 5 types qui existent de mort

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 18:00

Le temps que cette existence (temporaire) nous donne, a la valeur qu'on lui donne nous-mêmes, selon par quoi nous remplissons nos heures.

Les rebonds des covids sont encore là pour nous interpeler, nous amener à de la profondeur en entravant nos fêtes, nos carnavals, pour nous mettre à portée du temps qui passe sans interruption mais qu'on peut suspendre, pour nous, pour la réflexion, sur le sens de tout ça.

 

Ici > un texte - 4 JUILLET - (qui se lit en 1 mn) écrit en direct du coeur de ce qui fait notre actualité.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2021 7 04 /07 /juillet /2021 15:23

On dit que la peur est mauvaise conseillère.
Que dire de ceux qui la sèment ?

LA PEUR, HISTORIQUE ET QUOTIDIENNE ?

Fut un temps où en Europe même, c'était la peur des autorités religieuses qui orientait le comportement des foules.
Cette peur est-elle passée ? Est-elle encore plus active qu'on ne pense, qui peut jusqu'à s'exercer sur d'autres autorités autant que sur un peuple ?

Ou encore la peur est-elle sollicitée, activée, rendue influente, paralysante, utilisée comme force de pouvoir par des idéologues et politiciens pour qui Dieu est un concept archaïque, une chimère, une invention qui aliène et prive de la liberté ? (Les histoires du côté de l'Allemagne nazie, de l'Europe centrale soviétique ou de la Chine communiste ne manquent pas en terme de peurs).

La peur fait ou veut faire taire. Elle empêche que les gens réfléchissent sereinement, avec recul.
Elle est un effet direct du péché (mal qui sévit en chacun de nous et contre nous tous).
Effet manipulé de la part de ceux qui veulent en tirer un gain (financier ou de pouvoir ou de jouissance personnelle),
Ou effet naturel en celui/celle qui pèche, qui manque moralement ou spirituellement le bien (Est mal, tout ce qui n'est pas de l'ordre du Bien).

 

COMME UNE MAUVAISE GRAINE QUI SE MULTIPLIE

Si on veut savoir, on connaît même > le tout premier point de départ de la peur sur notre terre <. (Qui trouve mieux à dire qu'il explique!)


Ainsi, ne désobéissons-nous pas tous, d'une manière ou d'une autre, à ce qui nous ferait éviter de mal faire, de faire mal - selon la norme divine, voire selon une religion ou dans tous les cas selon notre propre conscience ?

Nous sommes ainsi tous des coupables, et par là sujets à des peurs, voire des angoisses, des craintes (réelles ou imaginaires), un sentiment d'insécurité (qui peut venir autant de nous que de notre environnement vibrant de présences invisibles maléfiques, démoniaques).

Or, Dieu dit (parait-il car je n'ai pas vérifié moi-même cette information, mais elle apparaît très plausible) plus de 360 fois, dans toute la Bible, à ceux qui se confient en lui : « Ne crains pas ! » « N'aie pas peur ! » « Ne promène pas des regards inquiets ! » « Bannis la crainte »...

C'est-à-dire presque autant de fois qu'il y a de jours dans une année !
C'est dire qu'il sait de quoi nous sommes faits, et combien cette émotion peut tenir de place dans notre existence.

Presque autant de fois qu'il y a de jours dans une année, d'où aussi on peut conclure qu'il peut y avoir un ou quelques jours où la peur sera réellement, justement... et positivement sur nous.
- Réellement, parce qu'il y a une vraie cause : Parce qu'on aura marcher de travers, commis ou cumulé trop de fautes... ;

- Justement, parce que le mal fait toujours perdre la paix et la sérénité, la peur paraissant comme un jugement significatif ;

- Positivement, en ce que le mal-être doit nous amener à chercher des solutions, et la solution divine, la meilleure, est que nous confessions le mal fait et que nous voulions réellement y renoncer... ce qui nous permet d'être pardonné, amènant en nous la paix avec Dieu et avec soi-même (voire avec les autres si on se met là aussi en bon ordre de marche... Matthieu chap. 5, vers. 24 - chap. 6, v. 9.

LA PEUR COMME UN BON CATALYSEUR

Car si nous ne craignons pas Dieu, si on n'a pas ce mode « Alarme » pour nous avertir quand nous partons dangereusement en hors-piste, « de pervers », on risque fort de se perdre, déjà maintenant sans Dieu, et ensuite sans Lui pour l'éternité qui suit la (brève) parenthèse qu'est notre existence ?

Alors, n'ayons pas peur des manipulateurs qui, par la peur, veulent nous faire entrer dans un comportement qu'on sent ne pas être juste.
N'ayons pas peur de ceux qui font pression ou nous menacent, de quiconque veut nous aliéner sous une règle de doctrine ou une idéologie ténèbreuse, inique, mortifère.

Mais plutôt craignons Dieu qui a pouvoir de vie et de mort sur notre âme comme sur notre corps. Qui veut notre bonheur et non que la peur nous domine ; Qui veut une relation vivante et sensée avec lui, plutôt qu'un « noGodland » ici-bas et après.
Dieu ne veut pas la mort des pécheurs, affirme la Bible, mais qu'ils se repentent et entrent dans des voies droites, justes, du bien.

« L'amour bannit la peur » nous dit la Bible. C'est pourquoi Jésus a tant parler d'amour, d'aimer, non comme des animaux dégénérés, mais avec intelligence, bon sens, respect de l'autre, dans la paix qui accompagne ce qui est juste.

Un guide de pières ici pour qui veut entrer dans une relation apaisée avec Dieu, ou l'améliorer. Soyez béni-e.


 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 15:25

Qui sur la terre, depuis la plus haute antiquité et jusqu'à aujourd'hui a pu parler de lui-même comme celui qui a dit :

Jésus a pris sa pleine responsabilité en nous disant de telles vérités, qui l'ont mené jusqu'à donner sa vie dans le but de nous éviter les souffrances et la mort réservées à tout être humain qui meurt en étant et restant séparé de Dieu.

La preuve de son succès se trouve dans sa résurrection (constatée au départ par des centaines de témoins oculaires, et maintenant encore par des centaines de millions qui en reçoivent l'attestation intérieure par l'Esprit de Dieu qu'ils ont reçu).


A la suite, c'est à chacun et chacune de nous de prendre la nôtre pour que Dieu fasse grâce plutôt que nous restions sous l'épée de Damoclès d'un jugement qui tient compte de nos fautes morales ou spirituelles non pardonnées.

"Il y eut un homme d'entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, 2 qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n'est avec lui. 3 Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. 4 Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ?

5 Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. 7 Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau. 8 Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit. 9 Nicodème lui dit : Comment cela peut-il se faire ? 10 Jésus lui répondit : Tu es le docteur d'Israël, et tu ne sais pas ces choses ! 11 En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage. 12 Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes ? 13 Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

14 Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, 15 afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; 21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu.

22 Après cela, Jésus, accompagné de ses disciples, se rendit dans la terre de Judée; et là il demeurait avec eux, et il baptisait. 23 Jean aussi baptisait à Enon, près de Salim, parce qu'il y avait là beaucoup d'eau; et on y venait pour être baptisé. 24 Car Jean n'avait pas encore été mis en prison.

25 Or, il s'éleva de la part des disciples de Jean une dispute avec un Juif touchant la purification. 26 Ils vinrent trouver Jean, et lui dirent : Rabbi, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, et à qui tu as rendu témoignage, voici, il baptise, et tous vont à lui. 27 Jean répondit : Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. 28 Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit : Je ne suis pas le Christ, mais j'ai été envoyé devant lui. 29 Celui à qui appartient l'épouse, c'est l'époux; mais l'ami de l'époux, qui se tient là et qui l'entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l'époux : aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite. 30 Il faut qu'il croisse, et que je diminue. 31 Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous, 32 il rend témoignage de ce qu'il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage. 33 Celui qui a reçu son témoignage a certifié que Dieu est vrai; 34 car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l'Esprit avec mesure. 35 Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains. 36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."
Evangile ou Bonne nouvelle du salut de nos âmes par l'apôtre Jean, chap. 3

Guide de prières

PS Jésus dit de n'appeler personne fou, car ce qu'on appelle le plus souvent folie n'est pas seulement un déréglement psychique de la personne, mais vient d'une influence démoniaque qui s'est greffée sur un comportement humain problématique...

Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 08:52

Depuis longtemps la Bible et bien d'autres livres et peronnes et événements, annoncent la fin du monde actuel, dominé depuis des millénaires par le mal, la corruption, les injustices.
Et le faisceau d'indices n'a jamais été aussi important qu'à notre époque, depuis les déréglements du climat aux agonies terrestres (de la flore, de la faune, des terres, des eaux, de forêts).

L'APOCALYPSE, c'est quoi ? Un article du blog A L'AUBE DE L'ESPÉRANCE

> Et une vidéo

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche