Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 13:22

  Le problème avec l'être humain que nous sommes tous, c'est qu'il ne sait pas se servir des outils que l'intelligence, la sagesse, la curiosité, l'intuition ou Dieu lui donne(nt).
La démocratie a du bon si elle n'est pas pervertie par des vues subjectives, partisanes, égocentrées, qui la biaisent jusqu'à en faire une "démoNcratie" (avec un N comme haine au milieu (expression de C.S. Lewis auteur des "Chroniques de Narnia".

CHARRETTE ET DÉMOCRATIE !

Mais connaissez-vous "La charrette" qui se pratique, malgré son nom bien français, aux E.-U. ?
C'est un mode de résolution démocratique qui mérite d'être connu... pourvu qu'on ait assez de bon sens, d'intégrité et/ou d'amour de la vérité.

Voici (en libre streaming), à partir d'une histoire vraie, un film  ici >> The best of enemies <<, réalisé par Robin Bissell, sorti en 2019.

Bon ouikinde :)

 

 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 08:47

J'écris l'mage de ce principe hier (2-08-22), et ce matin, conduit par... le travail pédagogique* de l'Esprit, j'en arrive à découvrir la personne de Ivan Illich et  notamment cette phrase-clé qui dit la découverte du même principe fondamental :
« Lorsqu'une activité outillée dépasse un seuil défini par l'échelle ad hoc, elle se retourne d'abord contre sa fin, puis menace de destruction le corps social tout entier. » — Ivan Illich, La Convivialité, Paris, Éditions du Seuil, 1973, p. 11

Revenir ou venir à Dieu est l'ultime secours individuel dans un monde où collectivement le bien recherché est déjà dans la bascule et sa fin va se précipiter.

Savoir que les recherches sans limites de liberté et de plaisir par certains, et de pouvoir par les mêmes ou par d'autres, sont (de manière suffisamment générique) parvenues à ce seuil critique au delà duquel c'est perte et non plus gain, par chute et glissade, dans les domaines visés (liberté, plaisir, confort, pouvoir).

Et les actifs aux plus hauts sommets eux-mêmes n'y échapperont pas... Car Dieu reste Dieu, et le montre, soit par le jeu de ce principe qui fait partie de son organisation de l'univers, soit par toute autre intervention surnaturelle quelconque de lui-même.

>> guide pour prier en vue d'un repositionnement essentiel dans ce monde et face au vrai Dieu. <<

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 18:29

Si la révélation ou compréhension du sens des choses et des personnes n'est pas plus immédiate, c'est que notre liberté est réelle... avec son corollaire, notre responsabilité d'êtres pouvant penser et se penser.

Le double sens : Les chemins du bien et les chemins du mal

 

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 17:07

L'ampleur que prennent les "MOI-JE" conduit à des morcellements qui ont besoin d'un pouvoir de plus en plus fort pour tendre vers une unité nécessaire.
En français courant : On va tous désirer ou être conduit vers une gouvernance de plus en plus drastique qui ne pourra vite plus faire de différences entre les uns et les autres, les quêteurs de bien et les guetteurs de mal...

Que reste-t-il donc comme solution ?...

Pour qui veut faire le pas vers la solution personnelle la plus radicale et bonne, >> cliquez ici pour une aide à la prière<<

Bon choix de vie.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 16:38

SÉVÈRE

Partager cet article
Repost0
30 août 2022 2 30 /08 /août /2022 20:14

ÉCOUTER - RÉFLÉCHIR - MÉDITER...
En perte de vitesse, mais ce n'est pas où court la multitude qui importe...

RICHESSE DE PROVERBES

Du grand roi Salomon
Pour connaître la sagesse et l'instruction, Pour comprendre les paroles de l'intelligence;
Pour recevoir des leçons de bon sens, De justice, d'équité et de droiture;
Pour donner aux simples du discernement, Au jeune homme de la connaissance et de la réflexion.
Que le sage écoute, et il augmentera son savoir, Et celui qui est intelligent acquerra de l'habileté,
Pour saisir le sens d'un proverbe ou d'une énigme, Des paroles des sages et de leurs sentences.... >> cliquer ici <<

Bonne soirée... et suite de vie...

Partager cet article
Repost0
25 août 2022 4 25 /08 /août /2022 18:42

Le futur certain appartient à qui !?

 

1 - DE MANIÈRE ANECDOTIQUE : LA MÉTÉO

Par définition la météo(rologie) est la connaissance des lois et mouvements, températures, événements célestes (et terrestres) qui font le climat et permettent de prédire comment il évoluera d'heure en heure.

Tout cela est très scientifique avec des satellites, des sondes, des ordinateurs surpuissants qui consomment en concertation des énergies importantes (et réchauffantes !) pour des calculs fantastiques qui disent jour après jour, parfois heure après heure, le temps qu'il fait... chez nous ! ou de l'autre côté de la terre.

Et donc l'intérêt de la météo se trouve dans les projections qui sont faites des mesures du moment, dans le futur, un futur jamais très lointain, et surtout un futur dans lequel de cette manière on ne peut jamais être sûr de rien.

DIFFÉRENCE ENTRE LE CERTAIN ET L'INCERTAIN

Les loupés sur les inondations surprises terribles survenues dans le Var et en région parisienne ces derniers jours sont symptomatiques de ce côté aléatoire des prévisions.

Ainsi, même si l'on peut tirer des leçons de ces ratés dans les alertes ou dans le sens des vents, il faut aussi que nous ayons l'humilité de rester humain tel que nous sommes.

C'est admettre les limites et la faillibilité des sciences, et  de plus que Dieu seul, étant hors du temps tel qu'il s'écoule dans ce monde, sait tout de demain et après.

Les preuves que nous en avons sont multiples. Cette prescience et surscience ont été établies à notre entendement depuis longtemps par des centaines de prophéties - des prévisions ou prédictions donc -, qui se sont accomplies, parfois à des millénaires de distance de leur annonce.

Et là, on peut déjà dire, vu les quantités et probabilités, que rien des événements majeurs, déterminants pour l'histoire ou pour nos existences au quotidien, n'est aléatoire, seulement des fruits de hasard(s). Scientifiquement impossible !

POURQUOI PARFOIS DES PRÉVISIONS FANTAISISTES !

Là aussi la chose a été entérinée comme vérité, qu'à aucun moment la science météorologique ne peut et ne pourra jamais dire avec exactitude le temps qu'il va faire demain ou même dans une heure. Pourquoi ? C'est simple.

C'est précisément un météorologue, Edward Lorenz, qui a découvert une loi qui depuis (1964) est nommée "Théorie du chaos".
On l'appelle encore de manière imagée "l'effet papillon". Cela dit que tout est relié dans l'univers, d'une manière plus ou moins subtile - et en tout cas guère prévisible en ses combinaisons -, dans les interactions possibles en tout, jusqu'à constituer des enchaînements de causes et d'effets quasi-illimités.
Lorentz a illustré cela par l'hypothèse d'un battement d'aile d'un papillon en Asie qui active divers mouvements en son environnement et de fil en aiguille finit par provoquer une tempête de l'autre côté de la planète. 
C'est bien ce que déclare cette loi.

Il l'a aussi illustré comme cela a beaucoup été montré il y vingt ou trente ans,  par une grande quantité de dominos alignés de telle manière qu'en pousser un seul peut en faire tomber autant qu'il y en a qui peuvent être pris dans cette chute, même s'il ne se touche pas directement.

L'image du scientifique qui a fait sensation dans la communauté scientifique est précisément celle du battement d'aile d'un papillon qui, de cause(s) en effet(s) qui devient une nouvelle cause...) peut - mais peut-être pas ! -  provoquer un cataclysme à des milliers de kilomètres de l'insecte !
En d'autre terme on parle de loi d'imprévisibilité.

C'est extrême, mais cela ne doit cependant pas nous empêcher d'éternuer quand l'envie irrésistible nous en vient !

Par contre concrètement, on comprend que j'ai beau avoir pris la précaution de m'informer et d'apprendre que demain je peux sortir sans parapluie et sans être mouillé, rien n'est moins sûr même malgré les apparences. C'est une des raisons des catastrophes qui frappent ici et là, et très localement.

2 - UNE AUGMENTATION DE L'IMPRÉVISIBILITÉ ET DONC DE L'INSÉCURITÉ ?

Et cela risque de devenir de plus en plus aléatoire, de plus en plus fréquent. Pourquoi ?

Car Dieu, le Créateur qui nous laisse des libertés de manoeuvres, veille et aussi nous alerte sur la dangerosité de certains comportements qu'on adoptent comme si tout était bon pour nous, et par liaison causale établie, dans notre proximité et de loin en loin dans tout notre environnement planétaire.
Car on a compris que la loi d'imprévisibilité est aussi une loi fondée sur la causalité, avec des effets directs ou indirects, visibles ou invisibles, que personne parmi nous n'a et n'aura jamais la capacité d'appréhender : Ainsi ce monde nous dépasse, et d'autant plus le mal.
Et même si des hommes ou femmes voient dans les crises des moyens à leur avantage de solutionner des problèmes (comme la démographie galpante par exemple), la loi d'imprévisibilité s'impose aussi à eux, et tous les calculs qui peuvent être faits par quelques-uns par exemple pour prendre un contrôle et un gouvernement planétaire sur la terre habitée s'avèreront forcément à un moment ou à un autre faux.
Des Alexandre, Néron, Hitler, Staline et d'autres en ont toujours fait les frais, et personne ne peut y échapper car Dieu existe, et il a ainsi créer l'univers et ses organisations pour que ce soient des systèmes ouverts/fermés...
C'est-à-dire dont LUI seul reste le maître ; c'est lui qui peut mettre un grain de sable dans n'importe quelle mécanique bien pensée et faire basculer un projet qui a l'air sûr à 100 %. Les exemple ne manquent pas pour que personne ne soit assez insensé pour croire pouvoir mener à terme un projet qui ne vise essentiellement qu'à des intérêts privés.
Que celui/celle qui a des oreilles entende.

En est-on assez convaincu : C'est que Dieu seul peut dominer tout des événements, tout des liaisons causales, changer des vents, dérouter des ouragans ou des tempêtes, en provoquer qui étaient insoupçonnables.
He serait-ce que pour nous garder à notre place de créatures relatives ; et aussi parce qu'il y a des prières de croyants authentiques - ceux qui croient à la force de la prière - qui montent vers Dieu, qu'Il entend et à quoi il peut répondre de manière à changer des cours.

En ce sens, il nous est toujours préférable de mêler Dieu à notre quotidien pour qu'il y intervienne, que de se conformer seulement à des pensées, des projets et autres prédictions météo humaines. 

Bref, écoutez la météo mais attachez-vous aussi à savoir et à connaître qu'il y a des bulletins de Théo(Dieu en grec) dont il est bon de prendre connaissance des enseignements jour après jour.

Si vous passiez seulement l'équivalent du temps que vous passez par jour à suivre des bulletins météo, à lire ou écouter des instructions divines pour un comportement de vie qui évite bien des aléas, vous seriez rapidement moins stressé-e, comprenant mieux le monde, et faisant avec Dieu des expériences inouïes de sa réalité vivante, de sa présence ou de ses réponses...


Que ce soit avec les sciences ou du côté de Dieu, on est dans des extrêmes. Mais le fait que rien n'est prévisible avec certitude est réel, comme celui à l'inverse qu'il y a un Dieu à qui rien ne va échapper d'essentiel.

Que cela ne nous empêche pas d'éternuer quand ça vient !
Mais nous garde aussi de faire n'importe quoi de cette existence qui est pour un temps seulement à notre disposition... tant que nous ne sommes pas entrés dans l'immense projet divin d'une alliance visant à nous communiquer la vie éternelle même de Dieu, pour se déployer ultérieurement dans le Bien seulement, et rien que pour du bien...

Article annexe sur le rapport Science et Foi

Partager cet article
Repost0
23 août 2022 2 23 /08 /août /2022 18:28

 

POÈME D'UN AUTRE TEMPS... ET DE TOUT LE TEMPS

              à un Président qui passe
 

Un jour ô Président,
Sache que mort devant les vivants
Ta vie autrement paraîtra,
Non plus auréolée de tous tes apparats,
Non plus lissée par des séductions,
Mais livrée dénudée, brute, sans concession
A la vue objective d'un autre temps
Qui regarde sans emprise tous les événements.


Car la roue tourne et changent les regards,
Se dévoilent après tous les départs
Des dossiers, des secrets défense de toucher
La nudité des faits, les clairs obscurs éclairés ;
Car il n'est rien de caché qui ne soit
Un jour ou une nuit sorti de son carquois,
Respirs d'alcôves ou messages codés
Lie du cœur et de l'âme intimes pensées.


Un jour il faudra ô Président
(D’État, de boîte, d'holding, de paravent,
D'asso, de derrière ou de devant)
Car nous sommes tous faits de fer blanc
Pécheurs sans force face aux pouvoirs,
A l'argent, à certaines beautés, aux miroirs...,
Il faudra déloger et devant le Tribunal de Jésus-Christ
Ou le Grand Trône Blanc où ce monde finit
Voir sa misère, ce peu qu'on est resté...

...Et peut-être aussi voir cette Grâce mal jugée
Que Dieu tient en réserve sous les pieds percés de sa croix
Pour ceux qui regardent et qui croient.

CT 23-08-22

En annexe : un guide de prières ici <

Soyez béni-e, et faites passer si vous connaissez quelque Président...
 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 août 2022 6 20 /08 /août /2022 20:00

Le passage du témoin n'est pas qu'en sport, c'est aussi de la sorte que la foi se transmet et qu'on peut entrer dans des épreuves pour gagner... contre le mal...

C'est (curieusement mais pas par hasard) l'athée Lénine qui dit que les chrétiens avaient l'arme la plus redoutable - la prière -, mais (d'une manière générale) ils ne s'en rendent pas compte et s'en servent très peu, sans beaucoup de foi.

Pourquoi, si ce n'est que là comme ailleurs il faut commencer à pratiquer si on veut monter en force et résultats; et pratiquer demande de la ténacité, de la patience, de vouloir apprendre, de se trouver face à des échecs, demande une foi qui croit réellement au surnaturel et au Dieu puissant de la Bible... ême si la réponse n'est pas celle qu'on s'imaginait.
Mais il est toujours préféable de "jouer" son talent, un don de Dieu, à le garder au frigo ou au congélateur.

Ce challenge reste toujours ouvert, et s'il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus, je veux être du faible nombre (certainement quand même plus d'une centaine de millions dans le monde).

Cet article fait donc suite à >> celui-ci au sujet des feux et de la prière qui peut venir comme force supérieure dans la lutte contre les flammes <<

Croire que la prière peut faire reculer ou empêcher ou arrêter des événements même importants, telle est la foi que Dieu honore.

Au sujet du feu et de l'eau, on doit savoir ou se souvenir de ce que Dieu en a dit :
- à Noé et depuis, il a dit qu'il ne submergerait plus jamais la terre par des grandes eaux. D'où on peut comprendre que des tsunamis, des vagues géantes ou des précipitations de plus en plus soudaines, brutales et imprévisibles ne sont plus seulementde des phénomènes qui se justifient spirituellement, mais il s'agit de manoeuvres atmosphériques organisées par des esprits capables de modifier ou d'amplifier des mouvements de notre ciel physique.

On voit cela dans la Bible (un peu comme un événement archétype) à un moment où Jésus s'est endormi dans une des barques qui traversent la mer de Galilée.

Dans le livre biblique de Marc chapitre 4 on peut lire : "Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu'elle se remplissait déjà.
La violence de la tempête est telle que les disciples, pourtant habitués à du gros temps sur cette mer, pensent que cette fois ils vont périr. Dans leur incapacité de manifester la foi dans laquelle il les forme jour après jour. ils crient vers Jésus.
Celui-ci se réveille, se lève et tance les éléments leur ordonnant de se calmer.
Cela nous semble d'un autre monde, d'un temps révolu.
Il n'en est rien : Dieu ne change pas, ses interventions sont toujours possibles dans l'exercice de la foi.
Soit si on lui demande d'intervenir - ce que Jésus fait -,. Mais aussi par nos paroles prononcées dans la foi et la puissance admise du nom de Jésus, les éléments peuvent se soumettre (si je me permets d'écrire cela, c'est pour l'avoir expérimenté à plusieurs reprises).

"S'étant réveillé, Jésus menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. 40 Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n'avez-vous point de foi ? 41 Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ?"

Dieu n'en finit pas de faire notre éducation, pourvu qu'on suive ce qui se passe dans l'école de notre quotidienneté.

C'est pourquoi je voudrais réveiller des consciences jadis informés de ces choses à revenir à une vue spiritualiste puissante de ce monde. Celle qui peut faire la différence d'une manière significative. Celle qui n'a pas besoin de chercher à rendre ces prévisions plus pointues pour éviter des drames ; celle qui peut se passer de renforts en personnes ou en matériel pour calmer des vagues en furie ou arrêter un feu attisé par le vent.

Ne suffit-il pas d'une pluie survenant à point nommé - ce que peut provoquer une prière de foi - pour changer le rapport de force avec le feu ? Pour détourner une tornade qu'on voit se déclencher, pour qu'un début de grêle s'arrête !

Comment croit-on que nos anciens, qui dépendaient du temps plus que nous, majoritairement en campagne, pratiquaient pour ne pas mourir de faim à cause d'une sécheresse ou de l'embrasement d'un champ mûr pour la moisson ?

Et quand la pluie vient stopper des incendies, qu'entend-on des bouches dépourvues de foi ?
Dommage qu'il y en ait pas eu davantage ! C'st bien mais ça ne va pas suffire contre les reprises !
Dieu entend-il de la reconnaissance ?...
Savons-nous encore nous humilier quand nous sommes dans la défaite, sous un jugement, insuffisant pour ce qui se présente à nous !
Et savons-nous aussi après notre abaissement être à l'écoute de l'Esprit Divin qui nous dit que tel événement n'est pas juste, et refuser des événements comme étant des fatalités irrémédiables !

Que nous soyons un citoyen lambda ou un élu pour un territoire, l'invitation est la même : excercer une foi en Dieu qui rebat les cartes, qui change la donne, qui nous fait tenter des coups qui font bouger le bras du Dieu qui aime que nous plaçions notre foi en lui.

Face au feu, face à l'eau, comme face à des maladies, à des points de rupture... pouvons-nous prendre position pour notre salut qui s'acquiert pour la seule foi en Dieu et en Jésus son Christ notre médiateur, reprenant les paroles du psalmiste :  :"Je dis à l'Eternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !3 Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages. 4 Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. 5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour, 6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi." Quelles promesses de Dieu pour qui veut se confier en lui pour lui permettre et le voir agir !

Et puis ces promesses pour la foi qui viennent de Jésus (Evangile selon Marc, chap. 16) : "Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; 18 ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris."

Ni Dieu Lumière éternelle inaccessible, ni Jésus qui en fut l'incarnation et se trouve désormais les deux assis sur le même trône, ni encore le Saint-Esprit, qui est parmi nous et opère les miracles, ne change(nt) dans leur vue et dans leurs paroles, c'est pourquoi croyons, alors que les temps et les épreuves vont se durcir (comme au temps du Pharaon d’Égypte face à Moïse). Croyons et osons la foi.

Ah, faut-il le préciser !? Le carburant (ou comburant) de la foi, c'est... l'amour.
Car c'est lui qui va nous pousser à prier avec foi, à intercéder pour d'autres, quand soudain par exemple on est ému de compassion en voyant certains désastres, des sinistrés, certaines menaces...

C'est aussi pourquoi Jésus place l'amour du coeur, désintéressé ou même filial, partisan, comme pierre de touche de sa Bonne Nouvelle ou Evangile (qui est le don de sa vie pour nous épargner un maximum de problèmes et de souffrances).

Et si vous vous sentez si loin de Dieu, si pauvre dans la foi ou en amour, et désireux cependant de croire et de vivre de manière à plaire à Dieu, >> pour vous aider à formuler une ou quelques prières selon votre coeur, un lien ici <<

Soyez béni-e...

 

 

Partager cet article
Repost0
15 août 2022 1 15 /08 /août /2022 18:50

UNE DOUBLE CHAUDE ACTUALITÉ

Les tourbières sont mieux connues depuis qu'on a compris comment les feux même arrêtés en surface, continuent à brûler sous la terre.
Par leur constitution spongieuse, elles peuvent sournoisement préparer de nouveaux départs de feu.

PAR LA LOI DE CORRESPONDANCES

S'agissant de la question du feu, je viens de voir le parallèle magistral qu'on peut faire entre les tourbières et nos coeurs. Les unes comme les autres forment une source cachée - comme le coeur des volcans d'ailleurs - à partir de quoi peuvent s'embrasser sans crier gare des feux ravageurs, en l'espèce aussi dans nos relations les uns avec les autres.

On peut lire sous la plume de Jacques des comparaisons interpellantes (chap. 3) :
"Qu'il n'y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. 2 Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride.

3 Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier. 4 Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote. 5 De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt ! 6 La langue aussi est un feu; c'est le monde de l'iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne*.

7 Toutes les espèces de bêtes et d'oiseaux, de reptiles et d'animaux marins, sont domptés et ont été domptés par la nature humaine; 8 mais la langue, aucun homme ne peut la dompter; c'est un mal qu'on ne peut réprimer; elle est pleine d'un venin mortel. 9 Par elle nous bénissons le Seigneur notre Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l'image de Dieu. 10 De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi. 11 La source fait-elle jaillir par la même ouverture l'eau douce et l'eau amère ? 12 Un figuier, mes frères, peut-il produire des olives, ou une vigne des figues ? De l'eau salée ne peut pas non plus produire de l'eau douce.

13 Lequel d'entre vous est sage et intelligent ? Qu'il montre ses oeuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse. 14 Mais si vous avez dans votre coeur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité. 15 Cette sagesse n'est point celle qui vient d'en haut; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique. 16 Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions. 17 La sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d'hypocrisie. 18 Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix."

Ainsi notre coeur est comme une rtourbière en ce sens qu'il renferme en chacun un feu qui couve et qui, s'échauffant à l'intérieur, peut monter jusqu'aux lèvres en des propos méchants, virulents, agressifs, étonnants parfois, blessants, destructeurs de bonnes relations...

Et c'est l'apôtre Marc qui nous explique (chap. 7 de "son" évangile), le lien qui existe entre notre intérieur et l'extérieur, entre notre coeur profond et ce que nous pouvons dire :
"Jésus
dit à la foule : Ecoutez-moi tous, et comprenez. 15 Il n'est hors de l'homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais ce qui sort de l'homme, c'est ce qui le souille (notre âme). 16 Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende.

17 Lorsqu'il fut entré dans la maison, loin de la foule, ses disciples l'interrogèrent sur cette parabole. 18 Il leur dit : Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence ? Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le souiller ? 19 Car cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s'en va dans les lieux secrets, qui purifient tous les aliments. 20 Il dit encore : Ce qui sort de l'homme, c'est ce qui souille l'homme. 21 Car c'est du dedans, c'est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, 22 les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. 23 Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l'homme."

Et les souillures (même si elles ne sont pas péchés), nous séparent de Dieu tant qu'elles ne sont pas vues, confessées et lavées...

CORRESPONDANCES ET CAUSALITÉS

Et pour finir là avec un parallèle tout aussi saisissant, c'est tout notre intérêt de se demander ou de se dire que le dérèglement climatique, la canicule, la sécheresse, les feux de forêt gigantesques (comme le feu des covids), ne se fait pas sans nous, on l'a compris maintenant (depuis peu) par nos comportements économiques égoïstesn égotiques, envieux, cupides, irrespectueux... et j'ajoute sans l'ombre d'un doute - ce qu'on a encore du mal à admettre - les dérèglements de la nature sont aussi résultats et images de nos dérèglements moraux, de nos échauffements intérieurs qui produisent de plus en plus d'excitation, d'irritation, de ruptures ou accidents, de dissipations énergétiques en tous genres...

Comment va ton coeur et de quelle nature est le fruit de tes lèvres ? Que se passe-t-il encore à l'intérieur, quelles pensées qui ne nous lâchent pas, et qu'il serait honteux de dire au dehors !
Et qui purifiera de lui-même son propre coeur !?
Mssion impossible !
Mais rien n'est impossible à Dieu, et il peut nous aider à désirer un cœur nouveau, un esprit mieux disposé.

Une étude ultérieure peut se faire sur la différence en nous entre le feu profane naturel qu'on vient de voir là - qui s'appelle aussi selon la Bible "la loi du péché et de la mort" - un feu sacré que Dieu veut allumer, par son Esprit, dans notre coeur purifié ou renouvelé - feu paisible de bienveillance, de pardon et d'amour.

Pour qui veut changer, entrer dans une nouveauté d'existence mieux apaisée, qui saisit plus justement le sens des événements et réalités, >> ici une page pour aider à formuler votre propre prière (ou quelques prières) pour venir ou revenir à Dieu <<
 


_________________
* La géhenne tire ce nom de la vallée de Jérusalem dans laquelle on brûlait tous les déchets, encombrants, pourritures, cadavres... Jésus l'emploie comme image de ce qu'il va révéler plus tard, dans l'Apocalypse, "un étang ardent de feu et de soufre" où s'opèrent les derniers jugements sur les coupables impénitents (ce qu'on appelle aussi l'enfer).

OURBIÈRES

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche