Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 08:14

Quel Dieu d'amour nous aurait créés pour que nous soyons esclaves de forces qui nous privent du sentiment intérieur de liberté ? Or, il en est ainsi
- de passions et autres addictions ajoutées,
- d'autres hommes ou femmes qui prétendent avoir le droit ou le pouvoir de nos exploiter ou de nous rendre heureux (!?),
- d'un travail subi plus qu'aimé,
- d'une religion ou d'une idéologie qui n'ont que la violence et la manipulation pour se faire obéir,
- de nous-même quand la terrible "loi du péché" en nous - force qui nous pousse à être méchant ou pervers ou trompeur... n'est pas soumise à la bienveillance du Dieu véritable.

Aujourd'hui Eric Célérier nous dit encore en ce sens :
Liberté !
C’est le cri poussé par les vaillants héros, quand ils ont enfin vaincu l’ennemi et libéré leur pays.
Liberté !
C’est aussi le cri de votre ado, quand vous lui accordez sa sortie le vendredi soir !
Nous avons tous soif de liberté. Nous avons envie, au plus profond de nous-mêmes, d’être libres.
▪ Libres du regard des autres,
▪ Libres d’une addiction,
▪ Libres de ce qui emprisonne notre âme,
▪ Libres de faire ce à quoi nous sommes appelés.

Ce sentiment, commun à tous les êtres humains, est normal.
Dieu, en effet, nous a créés avec ce goût de la liberté. Il nous a créés, non pas pour que nous soyons emprisonnés par quelque chose ou quelqu’un, mais pour que nous soyons libres !
Pour la plupart d’entre nous, nous n’avons pas de véritables chaînes à nos poignets ni à nos pieds, mais trop souvent, nous avons des chaînes dans nos cœurs ou nos pensées.

Jésus est celui qui peut nous libérer de ces chaînes-là.
"Dieu a élevé Jésus, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom." (La Bible, Philippiens 2.9) - car lui seul par sa soumission à Dieu son Père et à la loi religieuse venue par les anges et par Moïse, a pu triompher de TOUTES les forces possibles et inimaginable du mal, physiques, psychiques et spirituelles.

Ainsi, au nom de Jésus, tout ce qui vous emprisonne et vous lie peut être aujourd'hui, maintenant, détruit - SI VOUS LE LUI DEMANDEZ.
Et je vous invite : Au nom de Jésus, DEVENEZ LIBRE, EN CROYANT DE LA SORTE
!
(voir Jean 8.36)

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 08:31
Pensée du jour : LA DEMOGRAPHIE, UNE ARME ANCIENNE ET NOUVELLE...
Pensée du jour : LA DEMOGRAPHIE, UNE ARME ANCIENNE ET NOUVELLE...

Lorsqu'il conquit en très peu de temps son empire, le jeune Alexandre - devenu Alexandre le grand - organisa "le brassage des populations" pour que les identités ethniques se fondent les unes dans les autres, notamment par les mariages et autres relations sexuées pour le moins libérales (viols compris).

Aujourd'hui, depuis l'avénement du IIIe millénaire, sans un Alexandre bien défini en toute tête de proue, on assiste à des exodes, à des (é)migrations dont la synchronicité peut paraître surprenante à qui observe, sans partie pris dans la mêlée qui largement en résulte*.

Dès lors voilà Démographie mise en face de Démocratie. Voire en rupture d'elle.**

_________________________

*car si le sexe est puissant dans ces échanges pour produire un mixage des ethnies, les sentiments de rejets, de mépris, de haine, racisme et autres peurs et convoitises, ne sont pas exempts de ce concert déconcertant. 

** Mais dès lors que les Présidents des nations ne se somettent pas toujours à la vox populi, rien d'étonnant à ce que la démocratie apparaisse comme un leurre, une construction idéale, utopique, si peu en phase avec le Réel.
_______________
 

Car qu'est-ce que le Réel ? Si ce n'est qu'avec un Alexandre, un Nachuchodonosor, un Hitler ou n'importe qui d'autre - ou encore personne de rendu visible..., les démons à qui Satan délègue son autorité, dominent la terre et poursuivent leurs oeuvres de prise de possession globale, ce que les hommes pour qui le pouvoir est le sommet de la réussite, appellent La Mondialisation. Il en résulte ces mouvements concertés migratoires "concertés", orchestrés à partir du 2e ciel (celui des puissances occultes de ténèbres) en vue d'affaiblir globalement tous les hommes et de les surprendre quand ils s'y attendront le moins.

Rien de nouveau donc sous le soleil, comme l'écrivait il y a presque trois mille ans l'Ecclésiaste (le roi a la sagesse légendaire, Salomon). Rien de nouveau si ce n'est des souffrances qui perdurent du fait d'une guerre terrible quasi-permanente entre les forces célestes occultes (formées d'une hiérarchie de puissances parmi le tiers des anges qui ont suivi Satan le chef de cette rébellion céleste) et les forces humaines qui savent si mal se confier dans le seul vrai Dieu pour être secourus et vainqueurs.

Et comme il y a à la tête des forces ennemies (de Dieu et des hommes), ce que la Bible appelle les "quatre Cavaliers" et encore des "Dominations" - que figuraient les quatre généraux d'Alexandre le Grand -, il y a aujourd'hui sous nos yeux les expressions de ces forces puissantes qui chacune aspire par leur orientation et stratégies, à prendre par elle-même pour Satan le contrôle de la terre habitée.
Ainsi sommes-nous dans la phase de la mise en place des grandes formations géo-politiques, en vue d'une partie d'échec planétaire, inouïe, qui va dépasser en puissances et en dégâts et en souffrances tout ce que la terre a déjà pu supporter. Les livres bibliques de Daniel et de l'Apocalypse décrivent prophétiquement le synopsis de ce qui est déjà là et de ce qui arrive. On est en train de vivre le chapitre 9 de l'Apocalypse. Lisez vous-même, et si Dieu vous éclaire, vous en aurait la révélation vous-même...
Il y est aussi écrit que nous avons notamment à mettre en oeuvre notre intelligence, non pour trouver une position d'honneur aux yeux des hommes sur ce champ de bataille terrifiant que la terre va devenir - 1/3 de l'humanité décimé en rien de temps, "par le feu, par la fumée et par le soufre" ! -, mais pour comprendre ce qui vient et trouver un refuge efficace avant que le sort en soit jeté, avant qu'il ne soit trop tard pour décider de son camp et trouver la seule protection qui alors sera efficace pour nos âmes (où se tient notre essentiel, la conscience personnelle de soi...).

Informez-vous, comprendez, ouvrez les yeux, priez le Dieu véritable pour être éclairé-e et attiré-e par sa lumière, pour avoir "l'amour de la vérité par quoi on peut être sauvés" de l'expression de cette "colère (grec orge qui donne orgie, orgiaque) de Dieu" - = chaos moral et jugement - qui vient.

Cherchez parmi ce blog - ou d'autres sur le net, ou dans une Bible, en demandant la conduite de Dieu par son Esprit - par quel moyen le salut est offert à quiconque le recherche en vérité. Qu'il vous éclaire déjà sur la réalité de ce que vous lisez-là.

Que ce soit la bénédiction divine pour vous aujourd'hui et dans les jours qui suivent.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:26
Nous avons quelque chose de cet équipage de rallye où la voiture figure notre corps, le pilote figure notre âme, le co-pilote figure une force de direction, d'orientation, de course vers un but premier, qui dicte à l'âme ce qui est bon - ou mauvais - pour l'ensemble.
Nous avons quelque chose de cet équipage de rallye où la voiture figure notre corps, le pilote figure notre âme, le co-pilote figure une force de direction, d'orientation, de course vers un but premier, qui dicte à l'âme ce qui est bon - ou mauvais - pour l'ensemble.

C'EST IRRÉDUCTIBLE : ON EST TOUS CONDUITS, CHACUN, PAR UNE FORCE/ÉNERGIE/LOI QUI NOUS HABITE ET/OU UNE AUTRE QUI AGIT SUR NOUS.
A partir de là il est important d'apprendre à se connaître - ce qui est la meilleure façon de n'avoir pas - ou plus - une existence essentiellement aléatoire, incohérente, douloureuse, et qui nous échappe - dont Alzheimer est à la fois une image sérieuse et le point malveillant culminant.

Dès lors la bonne question est :

SUIS-JE CONDUIT-E, c'est-à-dire DOMINÉ-E PAR : UNE PASSION ? OU UNE ADDICTION ? PAR LE SEXE, LA RAISON, UNE RELIGION, L'ATTRACTION OU L'AMOUR DE L'ARGENT, UN DÉMON SPÉCIFIQUE... ou encore PAR L'ESPRIT DE DIEU ?...
La qualité de notre existence et de nos relations dépend de ce qu'est ce moteur principal (interne et/ou extérieur) qui dirige ou influence le plus, voire affecte complétement notre comportement, nos réactions, nos relations, notre quotidien et notre devenir - le plus immédiat comme éternel.

On comprend déjà que les unes comme les autres de ces forces physiologiques ou psycho ou spirituo-motrices peuvent être bénéfiques ou néfastes. Plusieurs de nos équilibres en dépendent, au plan corporel, psychique ou spirituel.
Et cette "tête" que je suis de moi-même, généralement très méconnue - qu'on appelle notre volonté, notre moi ou ego... se trouve toujours difficile à équilibrer, prises de plus dans le faisceau holistique de ce qui nous fait bouger : conjoint, enfant(s), connaissances rapprochées, environnement culturel, travail, argent, médias, films, administrations, loisirs...

On peut découvrir ainsi plus précisément encore QUELLE(S) SOURCE(S) peu(ven)t être à l'origine de ce qui, au principal, nous motive, pousse ou retient, agite ou apaise, nous met en difficulté ou procure un bien-être durable.

à suivre...

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 05:13
La Croix-Rouge est une figure de la croix ensanglantée de Jésus par les meurtrissures duquel la Bible annonce que nous pouvons être guéris.
La Croix-Rouge est une figure de la croix ensanglantée de Jésus par les meurtrissures duquel la Bible annonce que nous pouvons être guéris.

Notre fille avait alors 3-4 ans et son frère Matthieu 5-6. Avec lui je constate qu'elle a une très grosse fièvre, vraiment brûlante ; elle s'est couchée.
Ma femme panique à cette annonce et je lui dis qu'il vaut mieux commencer par prier plutôt que d'appeler un médecin. Le temps de revenir à la chambre et Matthieu nous dit : - Pépette est guérie, elle a plus de fièvre !
Etonné je mets ma main sur son front pendant que Matthieu m'explique : "J'ai imposé les mains sur Pépette comme toi Papa et le Seigneur l'a guérie". Son front est frais. Elle dit que ça va.

Dieu honore la foi des enfants. De tous ses enfants, enfants ou adultes, pourvu qu'on ait la foi - aussi - en sa Parole : "Vous imposerez les mains aux malades et les malades seront guéris." Marc 16.
Croire en Dieu est un premier pas de foi. Le suivant est bien plus important : Croire Dieu. Le croire sur Parole. L’Évangile est sa parole (ainsi que l'Ancien Testament mais il faut le comprendre en esprit et pas toujours au premier degré).

Même si vous n'avez encore fait aucune expérience vraiment spirituelle avec le Dieu vivant (Celui qui a créé les cieux et la terre et envoyé Jésus pour nous mettre en relation avec lui), vous pouvez faire une démarche de foi. Un peu comme on se jetterait dans le vide (de notre incrédulité), lui demandant la guérison - comme on peut aussi lui demandait le pardon de nos péchés.

C'est parce qu'il pardonne nos péchés, dans sa grâce imméritée, qu'aussi il peut nous guérir.
"On amena à Jésus un paralysé porté par quatre hommes.4 Comme ils ne pouvaient pas l'aborder à cause de la foule, ils découvrirent le toit au-dessus de l’endroit où il se tenait et descendirent par cette ouverture le brancard sur lequel le paralysé était couché.5 Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. »
6 Il y avait là quelques spécialistes de la loi qui étaient assis et qui se disaient en eux-mêmes :7 « Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ? »8 Jésus sut aussitôt dans son esprit qu’ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes, et il leur dit : « Pourquoi raisonnez-vous ainsi dans vos cœurs ?9 Qu'est-ce qui est le plus facile à dire au paralysé : ‘Tes péchés sont pardonnés’, ou : ‘Lève-toi, prends ton brancard et marche’ ?10 Afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés,11 je te l'ordonne – dit-il au paralysé –, lève-toi, prends ton brancard et retourne chez toi. »12 Aussitôt il se leva, prit son brancard et sortit devant tout le monde, de sorte qu'ils étaient tous très étonnés et célébraient la gloire de Dieu en disant : « Nous n'avons jamais rien vu de pareil. » Evangile selon Marc, chap. 2.

Entrez dans la puissance de Dieu, dans son surnaturel, le vrai Dieu n'était pas seulement l'objet d'une croyance, mais encore le sujet d'interventions surnaturelles bénies en notre faveur.

"Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour l'éternité." Lettre aux Hébreux - et à nous aujourd'hui - chap. 13.
A vous de jouer !

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 05:57

LE PROBLÈME CE N'EST NI LE CAPITALISME, NI LA PROPRIÉTÉ, NI LES CLASSES, NI LE SEXE, NI LES LOIS OU DOGMES... mais c'est - EN AMONT -

LA CUPIDITÉ, L'AVARICE, LA CONVOITISE, L'ENVIE, L'ÉGOïSME, L’ÉGOCENTRISME, L’ÉGOTISME, L'ORGUEIL...

Pour dire que L'IMPORTANT, ce n'est pas de s'en prendre aux CAUSES SECONDES, qui ne sont que des EFFETS des mouvements mauvais, pervertis, subversifs, méchants... de NOTRE PROPRE CŒUR - ce que la Bible nomme "la loi du péché et de la mort".
Cela dit encore que nous ne sommes pas des effets d'une création issue de milliards de milliards de hasards qui nous ont faits imparfaitement, mais les effets d'une création de Dieu à l'origine très bonne, dotée d'une grande liberté initiale, mais qui fut - et est encore régulièrement - mal gérée...

D'où il résulte : Citation de la lettre initiale de l'apôtre Paul aux Galates, chapitre 5 : "Les œuvres de la nature humaine sont évidentes : ce sont adultère et immoralité sexuelle, l'impureté, la débauche,20 l'idolâtrie, la magie, les haines, les querelles, les jalousies, les colères, les rivalités, les divisions, les sectes,21 l'envie, les meurtres, l'ivrognerie, les excès de table et les choses semblables. Je vous préviens, comme je l'ai déjà fait : ceux qui ont un tel comportement n'hériteront pas du royaume de Dieu."

Si chacun avait la lumière et l'honnêteté de se juger ainsi tel qu'il est profondément en lui-même, la question de nos problèmes de société trouverait rapidement sa réponse et solution.
Car que reste-il à faire quand on se voit tel que les mots précédents nous décrivent ?

1/ Il reste à vouloir changer dans son comportement ; à ne plus se supporter dans les effets de cet égocentrisme qui sont une des deux causes premières de toute la problématique humaine et de la terre - la seconde étant la réalité des forces angéliques dépravées qui donnent les esprits méchants ou séducteurs qui perturbent et/ou règnent globalement sur notre monde.

2/ Il reste à croire que Dieu a tout fait pour nous, afin que notre cœur puisse être réellement changé, que notre existence soit réellement dégagée, libérée, mise au large des forces du mal sous toutes leurs formes. (Pour cela nous devons connaître l’Évangile, les paroles de Jésus ou des apôtres que rapporte - au minimum - le Nouveau Testament).

Ainsi quoiqu'en disent et promettent les politiques (ou philosophes...) - qui voient bien qu'il y a encore et toujours besoin d'un CHANGEMENT -, nous disons que le changement NÉCESSAIRE ET SUFFISANT est celui de notre conformation intérieure, ce qui ne peut se produire - certainement par quelque adhésion à des valeurs humanismes ou en pratiquant une religion quelconque - que par la réception EN NOUS de l'Esprit du Dieu vivant...

D'où il peut résulter "le fruit de l'Esprit, qui est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.23 Contre de telles expressions de vie, il n’y a pas de loi.

24 Ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont crucifié leur nature propre avec ses passions et ses désirs. 25 Si nous vivons par l'Esprit, laissons-nous aussi conduire par l'Esprit.26 Ne soyons pas vaniteux en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres."

Êtes-vous d'accord avec cette vision du Réel ?
C'est la grande question qui est au cœur de la liberté humaine, sachant que pour la trouver et conserver, cette vraie liberté, il convient de faire le bon choix quant à la manière de voir ce qui est.
Aux croyants en la vision de Dieu qui s'ouvrent à son bénéfique, l'apôtre écrit au début de ce même chapitre : "C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Tenez donc ferme dans cette liberté et ne vous placez pas de nouveau sous la contrainte d’un esclavage (de quelque passion ou produit ou idées...)."

Soyez béni-e jusqu'à saisir pleinement la Bonne Nouvelle qu'est l’Évangile de paix avec Dieu jusqu'à la joie qui est dans sa communion. Bonne réflexion et/ou méditation.



Partager cet article
Repost0
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 05:11
Tant que Jésus ne vient pas lui-même gouverner le monde, on descend et va descendre dans les bassesses de la corruption, des perversités, manipulations, incompréhension, divisions, agitations, violences, terreur. Il y en a encore pour quelques années, mais c'est maintenant qu'il faut se mettre en paix avec Dieu par son Christ, parce que la porte du salut se fermera avant que le déluge des laux ne tombe et surpreenne quiconque n'aura pas été préalablement scéllé par Dieu et son Esprit...
Tant que Jésus ne vient pas lui-même gouverner le monde, on descend et va descendre dans les bassesses de la corruption, des perversités, manipulations, incompréhension, divisions, agitations, violences, terreur. Il y en a encore pour quelques années, mais c'est maintenant qu'il faut se mettre en paix avec Dieu par son Christ, parce que la porte du salut se fermera avant que le déluge des laux ne tombe et surpreenne quiconque n'aura pas été préalablement scéllé par Dieu et son Esprit...

Tant que Jésus ne vient pas lui-même gouverner le monde, on descend et va descendre dans les bassesses de la corruption, des perversités, manipulations, incompréhension, divisions, agitations, revendications, aberrations, violences, terreur...
Il y en a encore pour quelques années, MAIS C'EST MAINTENANT qu'il faut se mettre en ordre et paix avec Dieu par la foi en son Christ, parce que la porte du salut se fermera AVANT que le déluge de tous les maux ne tombe et ne surprenne tous ceux qui n'auront pas été préalablement scellés pour être épargnés par Dieu et son Esprit...
C'est pourquoi : Réconciliez-vous avec Dieu, détournez-vous de votre vaine manière de vivre, croyez selon la vérité : "Ma parole est la vérité", dit le Dieu de l'Ancien et du Nouveau Testament.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 05:09

LE BUT D'UN JEU, c'est DE GAGNER. LE BUT DU JEU DE LA VIE C'EST DE GAGNER LA VIE ÉTERNELLE. Forcément ! puisqu'on est mortel ! Forcément puisque la vie est foncièrement belle en elle-même ! Et une belle vie - paisible, dynamique, conquérante, heureuse, joyeuse, amoureuse... - on a envie qu'elle dure toujours... ce que Dieu nous offre par sa rédemption.
Sans cela à quoi auront servi toutes nos épreuves, souffrances, compréhensions partielles, succès, victoires, tous nos jours, notre implication et nos fatigues dans ce monde ?....
Loin de la vision absurde de tout mise en évident par Sartre et autre Camus, existe la vue spiritualiste, la vie spirituelle, qui donne de voir le monde dans son entier et dans ses parties - dont nous sommes le fleuron - comme hautement organisé, partiellement auto-régulé, cohérent, ayant du sens, que la spirale d'un ressort ou de l'ADN montre à la fois la dimension finie et la dimension infinie...

Là où le bât blesse finalement, c'est surtout chez nous, par nous et parmi nous, parce que : en nous ! Expression de notre plus large part d'indétermination, appelée Liberté.

Or Dieu a donné Jésus pour qu'on le regarde élevé ensanglanté sur un poteau de supplice en forme de croix afin que par ce regard de foi porté sur sa personne nous échappions à la mort qu'il subit, et continuions à vivre éternellement. "Car Dieu était en Christ..."
Car le salaire du péché c'est...

Entrez dans, Recevez, par la foi, la vie qui n'aura jamais de fin. Soyez béni-e.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 05:34
D'un vil pécheur Dieu peut faire une création nouvelle
D'un vil pécheur Dieu peut faire une création nouvelle

LA VRAIE FOI TIENT DE LA STATUE qui peut être tirée d'un bloc de pierre qu'on appelle CROYANCE, en passant le burin sur ce qui est superstition, hypocrisie, duplicité, religiosité, incompréhension, ritualisme, orgueil...

En fait le burin est passé sur Jésus, crucifiée à notre place, pour que notre foi en lui nous rende un jour semblable à lui.

La vraie foi est la foi qui sauve, non seulement qui secourt ici-bas maintenant, mais encore qui accorde une éternité de vie, une résurrection physiologique pour un avenir sans fin avec Dieu...

LA VRAIE FOI TIENT DE LA STATUE ne signifie pas qu'un croyant est un être momifié ou fossilisé ! La Bible parle à propos des chrétiens de "pierres vivantes" (réf.), chacun-e étant élément d'un édifice spirituel inouïe que Dieu appelle (entre autre) "l’Épouse de Christ". Comment concevoir humainement ce que cela peut être, formé par des cents millions voire milliard(s) de sauvés de tous les temps (ce qui paraitra un jour...) ?

Et ce n'est pas notre vie naturelle seulement qui fait que des hommes, femmes ou enfants deviennent un jour une de ces "pierres vivantes". C'est la vie éternelle qui est l'Esprit que DIeu met en chacun de ceux
- qui croient en Jésus comme étant leur Sauveur personnel,
- et qui reçoivent cet Esprit dès lors que leurs fautes sont pardonnés.

Êtes-vous déjà une pierre vivante ? Ou restez-vous soit un bloc de pierre non travaillé par le grand Sculpteur des âmes, soit quelque chose comme une statue ou statuette à la vie seulement essentiellement mécanique et bornée ?
Soyez béni-e.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 05:02

"Je suis dans la joie quand on me dit : Allons à la maison de l'Éternel !" Psaume (122) de David

+ si vous arrivez en avance :) clic surprise 1 - Et/ou clic 2

La PORTE est OUVERTE pour vous ce matin,
- ouverte sur la foi - qui se voit -,
- ouverte sur une vie d'église quelque peu révolutionnaire - pour certains -,
- ouverte sur des paroles par lesquelles Dieu pourrait bien vous parler - Oui oui ! -...

clic ici CULTE EN DIRECT à partir de 9h30.

Bonne journée, dans la grâce toujours possible du Dieu vivant et vrai en votre faveur.

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 05:47
Dieu qui a créé les fleurs, peut aussi nous "faire une fleur", en nous accordant la guérison...
Dieu qui a créé les fleurs, peut aussi nous "faire une fleur", en nous accordant la guérison...

C'est ma première guérison. J'avais alors 34-35 ans. Je venais de me convertir de ma condition de croyant ignorant à celle de sauvé (racheté de mes péchés) par la connaissance et la foi en Jésus-Christ. C'était un jour où des chrétiens d'origine tzigane étaient de passage dans la petite assemblée chrétienne où je commençais à venir.

Quand il fut demandé que ceux qui voulaient la prière pour une guérison ou une autre se manifestent, je répondis et vis venir vers moi trois ou quatre hommes qui se mirent sans rien me demander à imposer leurs mains sur moi et à prier avec une ferveur bruyante et émouvante.
En fait j'étais né "rachitique" d'après la note du médecin sur mon carnet de santé, avec entre autre une insuffisance respiratoire (on parlait d'un "voile aux poumons").
Avec le temps j'étais entré dans la trentaine avec une difficulté à respirer croissante, ce qui se manifestait surtout au printemps, un asthme chronique donc qu'on appelait alors plus simplement "rhume des foins". On éternue parfois jusqu'à l'épuisement ; le nez coule de l'eau et de la morve jusqu'à mouiller plusieurs mouchoirs ; les yeux pleurent aussi leur humeur et rougissent, irrités par des frottements difficiles à retenir face aux démangeaisons ressenties ; j'en arrivais à ne plus pouvoir respirer même en aspirant le plus que je pouvais pour remplir mes poumons de cette quantité d'air nécessaire qui soudain soulage. J''étais arrivé à la limite où une fois je restais bloqué quelques secondes avec l'impression que je n'allais plus pouvoir respirer.
J'en étais là, dans cette saison et difficulté critiques quand la prière commença pour moi, et dura peut-être 2 à 3 minutes.

Le lendemain je constatais que j'avais été guéri !
Alléluia ! Gloire à ce Dieu vivant qui honore la foi de ses croyants (car c'est lui par le Saint-Esprit qui guérit, pas les personnes), et merci à eux, ces enfants de Dieu qui avaient su mettre leur confiance en Jésus le Rédempteur, (d'abord) pour eux-mêmes, et avaient aussi su développer la foi jusqu'à permettre à Dieu de faire bénéficier de sa grâce à d'autres, à moi ce jour-là, selon les besoins.

Ce témoignage (comme les autres) est là pour que la foi qui permet à Dieu de sauver nos âmes et de transformer nos vies, de délivrer, de guider, et encore de guérir, devienne aussi votre partage à un niveau de besoin ou à un autre.

"Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils pourront chasser des démons, parler de nouvelles langues,18 attraper des serpents, et s'ils boivent un breuvage mortel, celui-ci ne leur fera aucun mal ; ils poseront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris.
19 Après leur avoir parlé, le Seigneur fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.20 Quant à eux, ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la parole par les signes qui l'accompagnaient." (Bible, l’Évangile selon Marc, chap. 16, vers. 17)

Soyez béni-e.

***

.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche