Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2022 7 09 /01 /janvier /2022 19:15

Cet article fait suite à > ici

 

 

 Le genre humain a été représenté par plusieurs, avec un homme à la peau rouge (c'est un des des sens du mot Adam), et la femme (tirée de son côté) avec une une peau plus claire. D'où, selon la loi de Mandel sur l' hérédité biologique les diverses races consécutives.
 
LE GRAVE DANGER DE LA GUERRE DES GENRES

Et qu'est-ce qui me fait dire que cette année 2022 va être une année de bascule, aussi avec la gente féminine, par quelques-unes parmi les plus... viriles, ou virulentes ?

C'est déjà que l'équilibre appelé "égalité" ou "parité" entre les sexes n'est pas, n'est déjà plus tenu dans les secteurs les plus influents. Les "féministes" (hommes et femmes) ont en effet provoqué que des postes-clés – notamment dans des ministères et autres institutions (préfecture, magistrature...), parmi les élus et bien sûr dans les médias - reviennent majoritairement à des femmes.

Si on ajoute encore du surnaturel, voire de la "mystique" à ce qui est factuel (aux faits), on peut savoir que le mot femme - ishah - apparaît curieusement la première fois dans la Bible, en Genèse 2.22.
Au verset 22 du chapitre 2, on lit : "22 L'Eternel Dieu forma une femme du côté (du flanc) qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme."

(Pourquoi recourir à la Bible sur ce sujet ?
Déjà simplement parce que ce livre est toujours le best-seller de toute la littérature mondiale, à la fois le plus traduit, le plus imprimé et le plus lu par le monde, et donc son contenu apparaît pour beaucoup moins temporel qu'in temporel et universel).

Ainsi le chapitre 2 de la Genèse nous dit comment naquit l'amour divin sur la terre. Amour à la fois agapè (en grec l'amour de Dieu en soi, a priori inconditionnel) et l'amour filéo (en grec l'amour filial, qui dépend "d'atomes crochus", d'attirance ou de répulsion au plan des âmes).

En hébreu (langue originale dans laquelle nous avons cette information), l'homme mâle est ish אִיש ; et la femme c'est Ishah אִשָּׁה.
Ces deux mots sont chacun formés avec une particule, une lettre qui figure la divinité en eux, le fait de leur ressemblance au Dieu qui les a conçus et réalisés. On a ainsi
- le 
י (yod) au cœur de l'homme, du physiquement mâle, qui symbolise Dieu dans sa pérennité immuable, dans ce qu'il a de primordial et fixe (sans que ce soit une fermeté qui s'impose), de paternel (terme préférable aujourd'hui à celui de patriarche),
- et le
ה (hé) à la fin du mot femme,, qui figure l'Esprit Divin (qui est un féminin en hébreu) dans ce qu'il est mouvant, mobile, adaptable à ce qui lui est extérieur, réalisatrice au plan terrestre, intendante..., charnière entre Dieu et ses environnements.

TENTATION ET CHUTE

Malheureusement on peut lire aussi, et par là comprendre le fond de nos situations de malaise toujours présent en tous, que du chapitre 2 de la Genèse on est passé à un chapitre 3, qui est tout différent de ce qui présidait en Eden, dans ce jardin originel des Délices, avant cet événement.
"Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? 2 La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. 3 Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. 4 Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point; 5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.7 Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures. 8 Alors ils entendirent la voix de l'Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin."

Nous sommes ici avertis de ce que la position de la femme face à la réalité - et non seulement une connaissance intellectuelle - du bien et du mal, en première ligne, risque de mal tourner.
Il est normal que la femme soit ouverte à la curiosité, capable d'entrer dans des connaissances nouvelles, des révélations. On connaît bien ce qu'on appelle pour elle "l'intuition féminine".
Sauf que cette ouverture sur l'extérieur peut devenir un vrai problème !

D'une part parce que la même force occulte, capable de se déguiser pour tromper, maléfique, intéressée à prendre un ascendant sur nous, existe toujours ! La même entité qui parle à partir d'un serpent monté dans un arbre, le même esprit séducteur et méchant, avec les mêmes intentions.

D'autre part, on voit là que l'homme n'est pas spécialement à sa plus juste place, de leader, de tête de pont, de barrage face au mal présignalé, de protection face à ce qui se présente de nouveau.
Ce que Dieu a mis en lui de stable, de certain, comme la parole qu'il a reçu de ne pas toucher à cet arbre sous peine de mort, aurait sans doute suffit pour répondre aux insinuations du serpent satanisé s'il l'avait confronté directement.
Mais en retrtait de la femme qu'il aime, avec qui il n'a sans doute jamais eu le moindre différent, la moindre égratignure psychique ou morale, il ne sait pas tenir son rôle de bouclier, de gardien de l'ordre établi pour leur bien par le Créateur. D'où l'importance de notre position, physique ou plus encore psychique et spirituel dans nos situations.

Alors l'ish l'homme, mange à son tour, et l'un plus l'autre sont alors précipités dans un effondrement terrible, dramatique, sidérant, de leur condition paradisiaque à un contact avec ce qu'on peut appeler par métaphore l'enfer.

D'un coup la présence invisible de Dieu par son Esprit autour d'eux et en eux est percutée, se retire d'eux. La lumière en émanant dans et au travers de leur corps physique, qui en faisait des êtres de llumière, s'éteint.
Les voilà entièrement dépouillés, se découvrant nus à leur propre regard et l'un face à l'autre, comme sont les animaux dont ils étaient si différents.

 D'un coup leur conscience des réalités est complétement modifiée, à la fois agrandie - par la perception à vif de l'univers du mal -, et rapetissée - enfermée sans rayonnement dans la perte de sens, dans un inconnu sombre jamais envisagé ni imaginable. Avec la sensation, la perception, trouble, insécurisante, malveillante, de la présence de Satan, l'adversaire de Dieu devenu là concrètement le leur... et à la suite le nôtre !

Car ce n'était pas qu'un serpent - qui n'avait rien à faire dans ce jardin puisqu'il est appelé « animal des champs »- qu'il s'agissait, mais bien de l'ange déchu Satan venu poursuivre sa conquête des créatures de Dieu pour se faire leur Dieu souverain sans violence, en toute légalité.

D'où en suite immédiate la peur, le sentiment d'insécurité maximale, la honte rien qu'à la pensée de ce que Dieu va penser de ce qu'ils ont fait. Bien des sentiments, des ressentis qui sont encore à notre conscience quand elle n'est pas trop étouffée, aveuglée, rendue inopérante...
A ce moment-là, comme Dieu les en avait avertis, l'homme et la femme sont véritablement « morts », spirituellement. L'esprit de Dieu en eux s'est évanoui, éteint, envolé...

CONNAÎTRE LE PASSÉ, D’OÙ ON VIENT, POUR SAVOIR ALLER

Ainsi le désordre ancien est bien près de devenir le désordre désordre nouveau, avec pour volonté et effet un ordre mondial nouveau, tout autre dans lequel nous nous débattons depuis des millénaires, qui commence par des tentations, des pressions, des contraintes, et bientôt des restrictions de liberté(s) drastique(s). Nous en sommes avertis : Nous ne pouvons pas repprocher à Dieu de ne pas nous avoir fait connaître par avance ce qui vient.
C'est ce qui a été, en amplifié, en démesuré. En trouvant de moins en moins des portes ou de fenêtres qui de toute façon, en permettent pas d'échapper à cette dernière aliénation génétique et psychogénétique qui nous est annoncée dans le 13e chapitre du dernier livre de la Bible.

Que sera 2022 avec les crises monumentales
- du climat
;
- de l'immigration ;
- de la montée des marginalités ;
- des genres, c'est-à-dire de l'identité même d'être humain, qui n'est ni un animal évolué, ni un objet modifiable comme un mécano ou un légo ;

- d'une élection présidentielle qui sent déjà la poudre
???

Elle sera AUSSI cette année qu'on sait d'avance particulière, ce que VOUS en ferez ! Chacun pour sa part.

UNE ANNÉE SPÉCIFIQUE POUR CHACUN

Chacun selon ses choix existentiels et essentiels, selon son positionnement ;
Chacun selon sa distanciation morale avec le mal (l'immoralité, la pornographique, les vols, les rapines, les méchancetés, les non-pardons, l'amour de l'amour pour l'argant...) ;
Chacun selon ce qu'il se lavera non seulement les mains au gel hydroalcoolique pour lutter contre les virus traitres invisibles, mais aussi le coeur des mauvaises pensées, l'âme des péchés (fautes) commises, qu'il faut confesser à Dieu pour retrouver une meilleure liberté ;
Chacun en enlevant son masque d'apparence, d'apparat, pour être vrai devant Dieu, sans fard, sans raison valable pour être ou rester caché, à Celui à qui de toute façon on ne peut rien cacher.

MON CONSEIL EST SIMPLE : CHERCHEZ DIEU !
Cherchez Dieu - le vrai, le créateur, Celui qui s'est incarné pour venir nous sauver - toujours individuellement - de toutes les situations.
Pas le Dieu des religions, de la politique, des idéologies, des psy athées ou des philosophes, non, mais Celui qui se tient en retrait du monde, à cause de la liberté qu'il a accordée dans ses créations, et spécialement à nous les humains.
Cherchez-le en lui parlant, en croyant qu'il existe effectivement, en lui demandant de vous guider vers lui...

Car il n'est pas loin. Quand on veut croire qu'il est. Ou quand nous souffrons ; lorsque nous ne voyons pas de chemin, lorsqu'on déprime ou qu'on enrage (en toute impuissance), lorsqu'on n'a plus rien ni personne en qui se confier, à qui se vouer.
Cherchez le Dieu qui EST, et qui vous attend !

Mon voeu et ma prière pour celle ou celui qui a lu jusque là : "Que l'Eternel te bénisse, et qu'il te garde ! 25 Que l'Eternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce ! 26 Que l'Eternel tourne sa face vers toi, et qu'il te donne la paix !" Lisez et prenez par la foi ce qui vous semble le plus approprié à votre besoin, attente ou désir.

Et avancez avec Dieu, la vraie vie, apaisée, sécurisée, voire belle, et ensuite éternellement bonne, n'est pas ailleurs.

> Guide de prière pour entrer en relation ou revenir en relation avec Dieu.
Shalom. Grâce et Paix vous soient partagées.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 18:09

Noël : c’est inclusif !

En faisant la promotion d’un « guide européen pour une communication inclusive », la commissaire européenne à l’égalité - Helena Dalli – était certainement loin de s’imaginer devoir le retirer quelques semaines après l’avoir présenté (document en anglais disponible ici en téléchargement) ! Il faut dire qu’on ne pouvait pas faire plus contradictoire : l’inclusion, dans ce guide, se manifestant par l’exclusion !

Ce document est une sorte de code de la pensée et de la communication orale ou écrite. Mais du code de la pensée à la police de la pensée, il n’y a que très peu de distance. En effet, le document présente une série de tableaux sur trois colonnes : « directives », « à éviter », « dire/écrire plutôt » ; le tout classé en six chapitres (le genre, LGBTQI, la race, culture et croyances, handicap, âge).

Alors que le document se revendique comme référence de la « communication inclusive » permettant, je cite, « l’unité dans la diversité », on découvre à sa lecture qu’il s’agit principalement d’un catalogue d’interdits de langage. C’est ainsi qu’on nous explique qu’il faut éviter l’utilisation de mots « genrés », exemple à l’appui : « au lieu d’écrire « le feu est la meilleure invention de l’homme », écrivez « le feu est la meilleure invention de l’humanité ». Mais que je sache l’humanité a aussi un genre (féminin) ! On nous explique aussi que l’utilisation du masculin « par défaut » doit être prohibée et l’adresse « Mesdames et Messieurs » remplacée par « chers collègues », ce qui serait – d’après le guide – plus conforme au langage inclusif LGBTQI.

Et puis dans le chapitre dédié à la diversité des cultures, des croyances et des modes de vie, le guide juge que « Noël » ne serait pas un terme suffisamment inclusif ; c’est pourquoi il nous faudrait parler du « temps des vacances » plutôt que de la « période de Noël ». Face à cette injonction qui vise à exclure du vocabulaire européen toute référence au christianisme, l’eurodéputé François Xavier Bellamy a répondu avec brio : «Noël n’est pas que le prétexte des vacances d’hiver, c’est le jour où est né le monde dont nous héritons, le début de notre ère, la référence à partir de laquelle nous comptons nos années. (…) Nier ce qui nous relie, c'est détruire toute possibilité d'appartenir à une culture commune, tout espoir d'assimilation, c'est ouvrir la voie à l'éclatement de nos sociétés, aux revendications communautaristes qui préparent les affrontements à venir». Je vous engage à écouter cette courte allocution de 2 minutes, elle est excellente.

En cette période du souvenir - Droit ou devoir de mémoire - que la bénédiction du Dieu qui s'est manifesté en Jésus-Christ vous touche, selon sa Grâce !

Et si vous n'avez pas (encore), mon petit livre sur NOÊL, sa vraie histoire et plein d'informations (historique, biblique, culturel, religieuse, astronomique même (avec la vérité sur cette fameuse et curieuse "étoile" suivie par les rois-mages...
Par internet en version papier ou ebook, ici par exemple > NOËL, NOËL ! Merry Christmas

Guide de prière pour se mettre en paix avec Dieu

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 08:10

 

"Le cri"
Tableau le plus cher du monde ! Un seul a pu l'acheter.
Mais tous, nous pouvons acquérir un bien plus précieux encore ; savoir activer notre faculté de jugement OBJECTIF.
 

 

DÉBAT OU ÉBATS ?

Quand on écoute avec quelque recul des débats, on entend surtout des EBATS, càd des "mouvements folêtres," incontrôlés, comme ont des enfants ou de jeunes animaux exprimant leurs émotions.

Emotions qui accompagnent, en ces temps de présidentiables, des convictions profondes, qui sont essentiellement des opinions personnelles et des préjugés à peine digérés.

En fait, des confrontations - plus que des échanges -, faites de la SUBJECTIVITÉ de chacun-e, qui se heurte à d'autres subjectivités.

Est-ce (seulement) cela la DÉMOCRATIE ?

ACTION SANS ÉLÉVATION

De cette manière, on ne cherche pas en fait à avancer, à SORTIR du débat. On en fait une fin en soi. Le procédé est ainsi vicié avant même de commencer. On ne vient pas là pour s'enrichir COLLECTIVEMENT d'un partage, mais pour défendre sa vue des choses. Pour trouver comment mieux résister aux autres opinions et préjugés, sans viser une TRNSCENDANCE. Sans s'entendre sur une vue qui ait tenu compte des arguments de part et d'autre.

On ne vise qu'à gagner, faire le meilleur score, et tout le monde - dans le sens de l'INTÉRÊT du pays et de la population.

Résultat: Rien ne change, on a perdu son temps, son énergie, et entériné une vue pipée, controuvée, artificieuse du discours et de la discussion. Pourquoi ?

CAUSE PREMIÈRE : UNE IDEOLOGIE CAMOUFLÉE

Parce qu'on fonctionne, sans s'en apercevoir, sur le mode LUTTE DES CLASSES. Comme des partisans d'un grand diviseur et non d'un assembleur, que reste Karl Marx.

... Que reste sa pensée, une pensée initiée par "le monde des ténèbres" quand il s'allie avec l'intelligence orgueilleuse des hommes. Et tant qu'on reste dans le déni de cette dimension, du monde des esprits, ils ont beau jeu pour nous insuffler leurs vues - païennes, paillardes, perverses, de mauvaises et fausses luttes, de séductions trompeuses et d'opposition car il n'y a rien de mieux qu'amalgamer sans discernement et diviser pour mieux régner.

VOIR LE MANIFESTE !

Régulièrement sous nos yeux, une des expressions les plus criantes de cette manigance sous-jacente marxiste: Les grèves au moment où il y a le plus de travail ! Dans la SNCF au moment des rushes des vacances. C'est typique, "normalement" inadmissible, mais cela S'IMPOSE car il y a en arrière une IDÉOLOGIE DE LA FRACTURE SOCIALE, de la division, démoniaque.

Cela parce que les idéologies sont des constructions mentales réfléchies et dirigées vers un but, qui auront toujours plus de pouvoir sur nous que nos opinions et préjugés aveuglés et sans finesse.

De la sorte, la vérité est, comme l'a justement remarqué CS Lewis, que nous ne sommes pas dans une démocratie, mais dans une DÉMONCRATIE ! (En français le N ajouté a aussi le sens de sa prononciation).

Comprendre, voir jusqu'à ce plan des réalités actives, est le seul moyen d'échapper à cette mauvaise balance Droite-Gauche-Droite... qui laisse les gros problèmes sans solution, voire pire, avec des solutions partisanes plus ou moins aberrantes mais qu'on peut imposer dès lors qu'on a réussi son élection.

S'OUVRIR LES YEUX DE LA CONSCIENCE

Ainsi, tant que nous ne descendons pas dans l'antre vicié de cette dynamique voilée qui ronge comme un ver une pomme, on reste asservis à une dictature larvée - qui avance - au détriment de tous.

Une vraie désaliénation, et une reprise des droits réels - et des devoirs humains - ne peut que passer par cette vue éclairée du Réel.

Qui verra assre clair - et assez vite ! - ce problème ? Car sans aller désormais AU FOND, A LA RACINE de la problématique humaine, "le Mal" - qui est bien plus qu'un simple concept - va étendre sur le genre humain sa cuverture (poisseuse, empoisonnée, avilissante et totalitaire) comme une gangrène ou un cancer mortel.

Et puisqu'on est là en période électorale, quel candidat aura l'audace de monter le débat jusqu'à ce plan des spiritualités - qui est un plan encore différent et plus haut que celui des religions (qui en sont ou deviennent juste des outils.. de domination et de discorde) ?...

Soyez béni-e, par La Vraie Lumière.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 18:58

C'EST QUOI LES VALEURS QUI ONT FAIT LA FRANCE ?

Est-ce que les valeurs servent à améliorer (la vie et la paix sociétale, le bien-être personnel, la sécurité, une unité nationale...) ou ont-elles pour effet de déconstruire (sous prétexte de mieux construire, autrement - et alors sur quelles valeurs) ?

Et donc, que manque-t-il au fait toujours plus évident que tout se déconstruit et devient lourd et insécurisé et en perte de sens ?

En ces jours de pré-élections présidentielles, c

'est une saison politique qui revient, avec ses discours peaufinés, mais pas pour autant véridiques.

Ainsi entend-on beaucoup de promesses, en s'appuyant sur la défense des "valeurs" et de notre "civilisation millénaire".

Mais qu'y a-t-il derrière et dedans ces beaux et grands mots et concepts fourre-tout, qui semblent vendeurs à beaucoup ?
Qui en parle ? Qui en explicite avec vérité le contenu ?

C'est-à-dire qui dit que la France s'est faite, avec l'Europe des VIe au XVIIIe siècle, par la propagation du message du Christ ? Que la civilisation millénaire, est une civilisation chrétienne ?

Qui a la lucidité, la force, le courage, la conviction, pour dire que ce sont les hommes et femmes des peuples et des leaders croyants au Christ-Sauveur, qui ont fait ce qu'on appelle le christianisme ? 

Qui développe que c'est par la foi - toujours attaquée mais perdurant - des chrétiens qui a permis et fait une véritable remontée des sombres zones de ténèbres de l'humanité aliénée, par la piété, par les prières, par des connaissances justes, par des découvertes scientifiques et des inventions ?

Qui voit et dit que la laïcité est devenue un athéisme (qui avance sous le manteau) à partir du XXe siècle avec pour prix de ce changement de paradigme (de glissement de civilisation) les deux guerres mondiales  ? 
Qui témoigne que c'est grâce à la foi vive des leaders et de la jeunesse américains que la France a été désenclavée et libérée ?

Qui dit que les développements technologiques sont nés des grandes découvertes opérées par des croyants, les incroyants s'emparant progressivement des commandes des nations européennes ne faisant que bénéficier des acquis et enrichissement de la France chrétienne, comme un "fils à papa" se sert de sa fortune pour se donner de l'importance et des aises ?
Car nous voyons bien que les développements et progrès ne sont pas du bien en soi. Puisqu'aujourd'hui c'est une véritable aliénation et des addictions terribles qu'amènent les technologies exploitées sans conscience.

Cependant, c'est bien par des mises à jour et constructions techniques utiles au mieux-être des uns et des autres, que l'on est sorti de bien des difficultés, ce qui fait la différence avec les populations demeurant sans Christ, idolâtres et soumises à des pratiques aliénantes plus que libératrices....
Mais c'est aussi si nous ne perdons pas le sens moral, les valeurs chrétiennes, originales, non frelatées ou dévoyées, que l'on peut garder et dominer sur nos frontières, psychiques autant que sanitaires ou géographiques.

"Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. 17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. 18 Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi.

19 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, 20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.

22 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses."

Bref, comment maintenir une civilisation et des valeurs véritables comme dites ici, seules capables de nous faire avancer dans le Bien Commun, sans Dieu, sans son esprit actif, vivifié en nous, sans son Esprit en qui nous pouvons nous confier et sur lequel nous pouvons compter pour venir là où des limites nous entravent ?

Soyons déjà nous-même, pour nous-même, de cette vue sans hypocrisie des choses, du Réel, de nous-même, de Dieu et des mauvais esprits. Dans la foi que si nous nous confions en Dieu, c'est le seul endroit, moyen, pour n'être pas confus, trouvé honteux de nos comportements ou des résultats des prochaines élections.

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 12:20

> Article QUI PRÉCÈDE celui-ci <

On a vu comment un système économico-politique-totalitaire (prophétisé dans la Bible) est en train de se mettre en place comme un filet - a net in english ! - sur la planète. Voyons maintenant ce que dit la Bible sur le moyen d'échapper à ce marquage terrible sans lequel il va devenir impossible "d'acheter et de vendre" - ce qui comprend de ne plus pouvoir s'alimenter !

Ce n'est pas que le flux de la pensée des humains est toujours tourné vers le mal ! Ici l'idée de la marque de la Bête (une micro-puce informatique) peut être honorable, présentant des sécurité contre la falsification, les vols ou les pertes des autres types de documents, gain de temps, voire diminution saluée par les écologiques des consommations de ressources naturelles...
Berf pour beaucoup une panacée, un progrès de plus.

ÉCHAPPER A LA MARQUE DE LA BÊTE

Nous sommes avertis de cette apparition. Elle est déjà aujourd'hui opérante par la vertu des micro- et nanotechnologies.
Un système de marquage sophistiqué, "sur la main droite ou sur le front"précise fort judicieusement Jésus à Jean pour que nous ne soyons pas pris par ignorance.

Et on parle depuis plusieurs décennies de cette puce, dont les éléments micro ou nanométriques pilotent déjà les ordinateurs, téléviseurs, cartes bancaires et autres, portables, mobiles et divers appareils connectés dans les logements.

Une puce qui s'introduit sous la peau avec une... seringue, contenant des matières composites et des capacités de saisie et de stockage d'informations sur la personne, avec des moyens de contrôle, des connexions à des bornes, certainement des antennes et autres moyens non-filaires de connectique: Le futur c'est déjà maintenant !

La première question prioritaire est: Que faut-il faire pour ne plus être sur terre quand ce système va devenir une réalité imposante, impressionnante, effective en 3D, crucifiante, avec cette implantation de technologies super-sophistiquées sous la peau, comme prophétisé au 13e chapitre de l'Apocalypse ? Avec les covid et les vaccinations, on prépare le terrain des mentalités, des assentiments, de la solidarité, d'un gestion de moins en moins démocratique des emprises d'envergure planétaire.

La 1ère démarche consiste à se mettre en ordre avec Dieu, à cesser d'être coupable à ses yeux. Car par nature, nous sommes chacun coupé d'un contact effectif, établi, avec lui (d'ordre spirituel), selon que "tous ont péché et sont privés de la glorieuse présence de Dieu." Romains 3:23

Car nous commettons tous des actes mauvais, méchants, blessants, tordus, injustes... qui nous condamnent, un peu comme des taches sales ou marques perforantes faites sur une belle robe blanche (représentation la sainteté ou pureté de Dieu).

Face à cette situation universelle quasi désespérée et désespérante, aucune religion avec ses règles et rites ne peut être utile, sauf pour nous montrer plus encore comme la disposition à mal faire nous habite. Mais Dieu peut faire, et il nous fait connaître le moyen d'être pardonné de nos fautes, purifié de toute la saleté qu'on a fait venir sur nous. Il le dit ainsi:
"Car, lorsque nous étions encore sans force (pour faire le Bien, càd pas né ou dominés par nos péchés), Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. 7 A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. 8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous."

LE SALUT DE NOTRE ÂME, LA PAIX AVEC DIEU

Voilà la Bonne Nouvelle: C'est que Jésus a donné sa vie pour mourir en notre faveur, comme un coupable qu'il n'était pas.
Il a ainsi pris la place de tous, pour que celle ou celui qui croit en cette substitution, en ce remplacement, ne soit un coupable et condamné devant Dieu, mais bénéficie de sa grâce (comme existe possiblement "la grâce présidentielle". Lettre aux Romains, ch. 5.

"Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses. 21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu." 2e lettre aux Corinthiens ch. 5.

1ère ÉTAPE: NAÎTRE SPIRITUELLEMENT ou LA NOUVELLE NAISSANCE...

Ainsi par la foi en ce sacrifice parfait de la vie de Jésus, n'importe qui peut recevoir le pardon de ses fautes, pourvu qu'il les voit et accepte comme telles et les Lui confesse. (Cela peut e faire sans intermédiaire humain pour la plupart des fautes, sauf pour les choses les plus graves comme les meurtres - et nous le sommes bien plus que nous en avons conscience - et les pratiques occultes et illicites). 
A partir de là, Dieu nous pardonne et peut remettre son Esprit en nous, comme force pour beaucoup moins mal faire, pour bien faire, et comme vie éternelle.

Car "Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, 5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés)... 7 afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ.8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie." Lettre aux Ephésiens ch. 2.

"Si (donc par cette foi) quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 18 Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ."

Du côté de Dieu donc la croix. De notre côté la foi, et ainsi pouvons-nous naître spirituellement, devenir "enfant de Dieu", héritier de son Royaume éternel:
"
à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu." Evangile selon Jean, hap. 1.12,13.

"Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : Hommes frères, que ferons-nous ?38 Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. 39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. 40 Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant : Sauvez-vous de cette génération perverse." Actes des Apôtres, chap. 2.

2e ÉTAPE: ÊTRE PRÊT-E POUR LA PAROUSIE OU RETRAIT DU MONDE DES ÉLUS

On a compris que si l'appel à s'approcher ou à se tourner vers Dieu vient de lui (selon qu'"il y a beaucoup d'appelés", entrer dans l'élection, être des élus, dépend de nous, de notre réponse toute personnelle à cet appel à changer de vie, à se moraliser, à entrer dans la paix avec Dieu pour avoir sa paix en nous, et pour relationner à jamais avec lui dans une grâce plénière - qui est le fleuron de son amour envers nous.

UNE VRAIE TRANSITION PERSONNELLE

Et donc ainsi on continue ensuite à vivre ici-bas autrement, avec un regard très élargi sur ce qui fait tout le Réel, avec des pensées et un comportement modifiés, plus respectueux, plus sensible à beaucoup de choses -dont ce qu'est le mal à éviter, en trouvant dans la Bible les enseignements justes et bénéfiques à des progrès et succès matériels et/ou spirituels...jusqu'à ce jour qui approche, où Jésus va descendre du Ciel (transversal) où il est depuis son Ascnesion, pour accomplir ce qui a été annoncé d'avance, qu doit arriver avant que le chaos sur la terre ne devienne terrible, terrifiant, dévastateur à l'extrême...
Ce que la Bible en dit d'immédiatement transparent:

"Nous ne voulons pas que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. 14 Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.
16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles." 2e lettre aux Thessaloniciens, chap. 4.

UN EVENMENT PLANETAIRE QUI SERA IMMANQUABLE À VOIR...
Mais l'important sera d'en être. Comme il y a une différence entre des cosmonautes qui partent dans l'espace et ceux qui restent à seulement regarder de leur place.

"Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; 43 il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; 44 il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel...45 C'est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam(Jésus-Christ) est devenu un esprit vivifiant.

46 Ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. 47 Le premier homme, tiré de la terre (Adam, dont nous sommes charnellement les descendants) est terrestre; le second homme (Jésus, premier né d'une race nouvelle, charnelle et spiritualisée) est du ciel. 48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes. 49 Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.

50 Ce que je dis, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. 51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53 Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité." 1ère lettre aux Corinthiens, chap. 15.

C'est sans doute surprenant losqu'on lit ou entend cela pour la première fois, mais ce n'est pas difficile à comprendre: Il suffit de savoir lire.

Cela dit que dans les brèves années qui viennent, soudain un événement instantané phénoménal va se produire, qui comprendra la résurrection et l'enlévement dans les airs de toutes les personnes décédées dans leur foi en Jésus mort à leur place, et immédiatement dans la suite l'enlèvement de toutes les personnes vivant à ce moment-là dans la même foi et qui se seront préparées à cet événement par la connaissance préalable qu'elles en auront eue.

Ainsi Dieu agit en notre faveur parfois par des avertissements très forts comme des accints, des cancers ou autres Sida, Ebola ou Covids, parfois par des songes ou des cauchemars, parfois par des paroles transmises par un-e chrétien-ne, comme c'est le cas ici, significatives, interpellantes, vibrantes de vérités...

Et puis, il reste toujours notre liberté de réponse:
On ne continue à lire que pour mieux chercher comment démolir ce discours ;
Ou on va vite oublier et l'existence va se poursuivre, dépourvue de sens générique, dans l'oubli ou dominé par les soucis ou d'autres pensées... (vous pouvez lire ici à ce sujet la parabole des 4 terrains dans lesquels sont semées des paroles de Dieu).

Et donc il y a "la bonne terre", qu'on est ou qu'on désire devenir, qui reçoit la semence de vie par de telles paroles et veut les serrer dans son cœur pour entrer dans la germination qu'elles veulent produire, qui est la vie et une existence éternelles dans la prochaine création divine, dans laquelle on entre en conscience à la différence de notre venue dans ce monde-ci...

Bien cordialement, dans la bénédiction déjà agissante du Dieu qui fait grâce aux humbles.

Le cas échéant un guide de prières ici pour qui veut se positionner en Dieu dès maintenant pour n'être pas confus dans les temps vont devenir trop difficiles.

Je vous souhaite et prie pour, LA MEILLEURE SUITE DE VIE POUR VOUS.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 10:59

Sur cette image d'une coupe d'un sapin Douglas

on voit ce qui est naturellement invisible : les anneaux qui représentent les années d'existence avec l'importance de la croissance,
le coeur de l'arbre comme un centre de cible,
la pousse d'une branche au bout de quelques années, qui ressemble ici à un projectile tiré vers une cible...

VOIR AUTREMENT

Bref toute une vue des choses qui nous échappe si on ne s'arrête pas à regarder au delà des apparences.
Et vous avez compris, avec Dieu c'est la même chose : Il est la partie cachée de notre univers - car il ne veut pas s'imposer à nous, mais qu'on le cherche et le découvre dans une liberté qu'il nous a donnée.

Ainsi la nature, les arbres, les fleurs, les mouvements et couleurs du ciel, etc, etc..., tout ce qui nous est familier peut se mettre à nous parler de Celui qui les a conçus et créés...
Pourvu qu'on cherche à voir au coeur de la présence des réalités.
Pourvu qu'on cherche à voir l'invisible que ce qui est visible à la fois cache et révèle, selon la profondeur ou pas de notre désir de comprendre, de trouver du sens.

Comprendre quoi ?
Le monde comme il fonctionne, et aussi comme il ne fonctionne pas bien, et pourquoi ;
Comprendre comme des choses sont belles, et pourquoi aussi des horreurs peuvent soudain apparaître ;
Trouver plein de sens à un univers dans lequel nous naissons (sans avoir rien demandé) et nous allons mourir (sans pouvoir nous y opposer), mais deux événements entre lesquels nous obtenons l'émergence de nous-même, la prise de conscience d'une véritable réalité que nous sommes en soi ; la matière et chair conscientisée pour devenir un être vivant en tant qu'entité personnelle, unique, pensante, réflexive, responsable.

Et donc avec la possibilité d'entendre pourquoi les choses sont ainsi, entre Paradis et Enfer, et comment trouver ce Créateur qui ne s'impose pas mais peut se pressentir et se dévoiler, qui a les solutions à tous les problèmes du monde - que ce soit les covids, la peur, l'argent, les addictions... ou la mort même -.
Un Dieu vivant, qui comme nous entend, voit, réponde si on veut échanger avec Lui, pouvant venir dans l'existence de quiconque veut savoir.
De chacun qui ne se satisfait pas seulement d'apercevoir qu'existent des arbres, mais qui veulent pénétrer
le mystère de leur propre réalité - à la fois temporaire, précaire, et possiblement éternisable - ;
le mystère de leur origine et des origines, et de Celui qui les a pensés et créés avec des foules de variétés et de spécificités quantiques ou génétiques, avec des dynamiques de croissance, d'expansion, de renouvellements... phénoménales...

Ce blog est plein de réponses, à la question de la causalité profonde des choses, des personnes, des comportements, et à bien d'autres, comme la question de Dieu - et la réponse effective qu'on peut trouver, expérimenter -, ou encore la question des crises, des problèmes et de la vie maintenant et après la mort physique, etc...

Bonne recherche, et découvertes.
Soyez béni-e.

Guide de prières pour aider dans un rapprochement ou une rencontre (spirituelle) avec Dieu.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 16:27

 

Pensez-vous que Baudelaire était un être superficiel ou profond ?

 

En général les gens superficiels ont des problèmes au moins aussi importants et nombreux que les autres, mais sans savoir pourquoi, sans penser qu'il y a des liens de causalité entre ce qu'on fait, ce qu'on pense et ce qui nous arrive.

Par certains côtés d'ignorance, Baudelaire avait du mal à trouver le bien-être et il n'a pas toujours, ou pas souvent cherché la solution auprès de Celui qui pouvait lui apporter du bien, du repos de l'âme, au delà même de ses espoirs ou de l'imaginable.
Ce n'est pas un défaut chez lui : c'est un défaut que nous avons tous ; d'où le mal-vivre et les crises qui ne cessent pas, voire qui se multiplient.

Maintenant, en connaissant un peu son parcours tourmenté mais intègre aussi dans ses réflexions et expériences, peut-on voir en lui un être qui parle avec vérité ou un trompeur, un fabulateur ?
Tout cela pour arriver à quoi ?

A une exhortation qu'il a écrite, que je juge très importante en fonction de la connaissance que j'ai acquise du Réel (ce que forment ensemble tout ce qui est créé et l'Incréé), une exhortation qui est un avertissement qui ne devrait pas tomber dans une oreille ou sous un oeil oublieux.

Il a écrit en quelques mots qui abordent des vérités fondamentales, avec une douceur et une paix étonnante - celle de celui qui sait et n'a rien à forcer - pour les postérités dont nous sommes :

« Mes chers frères,
n
oubliez jamais,
quand vous entendrez vanter
le progr
ès des lumières,
que la plus belle des ruses du Diable
est de vous persuader qu
il nexiste pas ! »

In Le Spleen de Paris.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2021 1 15 /11 /novembre /2021 16:42

Le dérèglement climatique n'st qu'une des expressions du JUGEMENT GLOBAL du comportement humain généralisé dominé par les "moi-je"'égoïstes, par l'amour de l'argent, l'irrespect des uns par les autres, l'impiété (par imprégnation athée et abandon de la foi) ; des religiosités que Dieu abhorre (déteste, vomit) ou encore  le désir obscur d'une minoritaire possédant 80 % des richesses, visant à soumettre le plus grand nombre à des lois formant une dictature idéologique unique (systèmeoligarchique planètaire désormais réalisable par les moyens technologiques déjà développés).

Une vue sans conscience qu'un Dieu surveille tout du haut de son ciel et de son éternité ; une vue qui se veut généreuse pour ses ténors milliardaires et qui y collaborent, mais de plus en plus sans pitié pour qui ne veut pas s'y soumttre.

Alors comment lutter contre l'effet de serre et autres manifestations célestes et terrestres dérèglées du climat, puisque ce serait pour les gros marchands, financiers, pollueurs, exploitants, consommateurs, scier la branche sur laquelle il fonde leur croissance et hégémonie grandissantes ?

Faut pas rêver messieurs mesdames les écologistes vertueux, les chercheurs de transitions énergétiques, les inventeurs d'alternatives idylliques sans rapport avec les réalités de terrain.
Réalités que sont au premier rang des forces occultes, invisibles, surnaturelles, spirituelles démoniaques, sataniques, sous quoi les sectes internationales et autres groupes d'influence, de pression, d'orientation, agissant pour désorganiser ce qui reste de chrétien en Occident, voire encore de juifs en Israël ou dans le monde, ne sont que des organes incitateurs et exécutifs. Ce qui est déjà beaucoup en forces à vue humaine, si mais si peu face au Dieu unique trois fois saint qui règne (bien que laissant gouverner par d'autres que ses fidèles) et intervient quand il veut où il veut comme il veut.

ENCORE TENTER SA CHANCE !?

Ainsi il semble que ce soit une vraie loi de la liberté qu'il accorde au genre humain,  que Dieu laisse à toute minorité qui revendique une place dirigeante universaliste - et dans tous les cas c'est une visée au-dessus de ce qu'elles sont effectivement capables de faire bien ! -, d'avoir un laps de temps pour qu'elles montrent ce qu'elles sont capables de faire. Quand on a compris le mécanisme des jeux spirituels qui contrôlent cela, on sait d'avance que plus il y aura de moyens mis en oeuvre, plus il y aura de dégâts, de catastrophes, de désorgansiations sans secours humains possibles.

Mais certains et certaines y croient encore, et Dieu laisse faire les derniers conquistadors qui croient encore en eux -mêmes ou en elles-mêmes.
C'est ainsi qu'il laisse encore même Satan agir parmi nous... avant sa défaire finale irrémédiable qui vient.

Alors on peut croire à la COP26 - puisque par nature on n'est tous que des êtres croyants - ou aux vaccinations, ou aux discours ou se mélangent vérités et mensonges, savoir et ignorance, des politiques ou des scientifiques, dans tous les cas, Satan avancent, mais Dieu - seul - viendra mettre un terme au mal sur la terre.
Tout est écrit depuis des millénaires, alors pensez bien que les prophéties qui restent à venir s'accompliront comme toutes celles qui se sont déjà accomplies.

LE CIEL ET LES CIEUX

Croyez-le ! Quand il fait très mauvais ou très très mauvais sur la terre, à quelques milliers de kilomètres, au dessus des nuages, des turbulences et des vagues chaudes et froides qui s'entrechoquent, le ciel est bleu, serein, comme d'un autre monde !
Et c'est bien ce qu'il représente notre ciel atmosphérique : des combats entre forces mauvaises qui veulent nous faire perdre toujours plus le repos entre peuples et la liberté intérieure, et les puissances tranquilles, souveraines, de Dieu, qui ne font rien sans notre désir de sortir d'un système où tout le monde joue perdant-perdant.

Et donc l'important est de savoir dans quel champ on se positionne par nos adhésions de pensées et d'actions : Dans celui d'un Dieu vivant en qui on peut placer sa confiance et avec qui on ne sera pas dans la confusion terrible qui s'enfle déjà ; ou dans celui des puissances démoniaques et de Satan qui vont se déverser sur le monde avec une rage et des effets comme il n'y en a encore jamais eu !?
Il n'y a pas, après avoir bien étudié la question pendant des décennies, de troisième voie, ni de joker.

Soyez éclairé-e et béni-e

ici > Guide de prière(s) pour qui recherche la paix avec Dieu et un refuge en lui par Jésus le Christ ressuscité et son Saint-Esprit.

 

 

E le Covid apparu comme une des autres formes de ce jugement mondial, est pris en otage pour faire avancer cette vue totalitariste qui se déploie là dans la liberté

 

, , , des riches, des mieux nantis la terre

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2021 6 13 /11 /novembre /2021 12:46

Voilà un couple qui rend visite à un autre dans le centre rural de la France. Ils se rencontrent autour de la question de la pérennité de l'agriculture.


C'est une belle journée d'automne où le soleil joue avec le vent pour offrir par les feuilles aux couleurs chaudes un spectacle vivant que les moindres personnes tranquilles, pas pressées, s'arrêtent pour regarder.

L'ACCUEIL, ET LA GÊNE !

La nature est belle, les chiens sont heureux d'avoir de la visite, et quand la porte d'entrée de l'habitation s'ouvre, l'accueil est chaleureux... Quoi que vite un peu gêné: Est-ce qu'on se serre la main comme cela s'est fait pendant des générations, ou bien on se tend un poing hésitant pour ne toucher l'autre que par le dos des phalanges !? Ou encore doit-on se faire du coude à coude ?
- On ne sait même plus comment se saluer avec ce covid !

D'emblée donc la question des covids et des vaccinations est là, et la question ne manque pas de surgir : 
- Et vous, vous êtes vaccinés ?
- Nous non ! Et vous ?
- Bien sûr. Et pourquoi vous ne vous faites pas vaccinés ?
- On attend parce qu'on n'est pas convaincu ; un vaccin français a été annoncé différent des vaccins à ARN
- Mais en attendant vous mettez la santé des autres en danger !
- Vous ne craignez rien puisque vous avez été vaccinés ! C'est vous qui pourrions craindre !
- C'est une question de solidarité ! Vous vous fichez que certains se sont faits vaccinés et vous ne jouez pas le jeu de la solidarité.

Cela dure un certain temps, avec des arguments aussi peu convaincants des uns contre les autres, et finalement une belle visite qui s’entache inutilement.

RÉSISTANCE, COLLABORATION !? QUI SUIVRE ?

- Pour le moment en tout cas, on préfère être des résistants, à cette pression des médias et d'un Conseil scientifique qui change d'affirmations et d'avis d'un mois à l'autre.
- C'est normal, c'est nouveau. Et cela n'a rien à voir avec le vaccin qui se pratique depuis des générations !
- Mais là, ce n'est pas le même type de vaccin !
- Comment on se serait défait de la tuberculose sans vaccin, hein ? Si tout le monde était comme vous, l'humanité serait peut-être déjà décimée !
- A moins que ce ne soit ce vaccin qui va la décimer !
- Pour ça, c'est sûr qu'il y a déjà trop de monde sur la terre ! On épuise les ressources naturelles à vitesse grand V et on ne sait même pas si nos petits-enfants auront de quoi se nourrir !

Voilà, la crise est là, pas seulement covidienne, mais encore avec l'immigration et ses flots débordants, le dérèglement climatique - même le ciel souffre des comportements humains -, la pollution des rivières et des mers, les produits chimiques nécessaires même pour faire du bio.

Et la retraite !
- Pour un agriculteur comme moi, où on a travaillé des 10-12 heures par jour tous les jours avec les animaux, je ne vais toucher que guère plus de 600 euros/mois ! Vous croyez que c'est juste ?

Pour savoir ce qui est juste, il faut toujours avoir assez d'informations... qui généralement ne sont pas toutes dites, d'un côté comme de l'autre.
- Mais vous vous êtes faits un beau patrimoine ! Beaucoup voudraient une propriété pareille pour vivre !
- Bien sûr, mais on ne trouve plus personne pour travailler comme nous ! J'ai même pas un repreneur sérieux. Aujourd'hui les jeunes ne veulent plus faire ce qu'on a fait. On leur a trop bourrer le crâne avec des idées de diplômes, le bac pour tous, et maintenant on ne trouve plus personne pour les métiers manuels ! Une vraie catastrophe !
 

Et puis chemin causant, ils arrivent naturellement à ces politiques qui ne pensent qu'à leur réélection, à avoir du pouvoir alors même que lorsqu'ils l'ont ils ne font rien de mieux que les autres, sauf passer des lois qui ne tiennent pas debout ou s'en mettre plein les poches sur le dos des contribuables. comme nous...

L'atmosphère finit progressivement par se détendre, dans cette unité qui n'échappe à personne de l'ampleur incontrôlable de la crise qui s'installe et de la fragilité de chacun sous le joug qui se pose sur le monde.

La rencontre décline comme le jour quand le soleil disparaît derrière une rangée d'arbres.
- Alors, vous allez vous faire vacciner quand même ? Nous on l'a fait par solidarité, et on comprend bien qu'il n'y a pas plus de solution d'un côté que de l'autre...
- Vous n'étiez pas convaincus ?
- Il fallait bien faire quelque chose, avec tout ce qu'on nous dit à la télé !
Alors montrez-vous solidaires, vous aussi !

N'est-ce pas curieux que cette même télé passe bien souvent des émissions, documentaires ou reportages sur les années 30 et 40, qui montrent des points de ressemblance troublants avec notre époque, où certaines méthodes psychologiques ne manquant pas d'interroger sur vers où nous semblons bien aller, d'un pas qui se veut unifié, cadencé et généralisé !?


Qu'est-ce aujourd'hui que collaborer ? Que résister ? Quel est le camp dans lequel se réfugier ? Avec cette parole grave de Jésus que "Cleui qui veut sauver sa vie, la perdra" !

Que dire donc de plus, que chercher en Dieu, en Jésus ressuscité, en l'Esprit-Saint, un refuge sûr face à toutes les incertitudes, à l'instabilité, aux fausses nouvelles, aux mensonges, aux manipulations, à l'effondrement des valeurs véritables (morales), à l'apostasie, à la montée et généralisation des violences..., tant de choses qui ouvrentou tentend d'ouvrir, dans les coeurs de chacun et contre tous, des portes béantes à Satan, le toujours présent esprit originel de la rebellion du ciel et de la terre, dont la volonté ne change pas :  Etablir son règne absolu sur la terre habitée !
39-45 en a été, encore tout proche, une préfiguration... à étudier bien plus que comme un simple "devoir de mémoire".

Bonne rélexion, bonne réaction, bonne suite de vie, présente et éternelle.

 

 

 


 

!

FORCÉE

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2021 5 12 /11 /novembre /2021 17:14
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche