Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2022 2 06 /09 /septembre /2022 19:54

Pour faire des progrès qui ne soient pas des dévoiements et des régressions, il faut que le niveau moral des personnes concernées soit maintenu ou amélioré, voire que l'amour de la vérité et la maîtrise de soi grandissent.

Or, nous sommes dans un temps troublé, de crises, de jugements, et persister à innover, à tenter de nouvelles techniques, à investir et miser sur des développements technologiques incessants, c'est se compliquer la vie, c'est créer des écarts lourds à gérer entre générations, c'est ajouter significativement à l'effet planétaire de serre, au réchauffement climatique, à des événements perturbateurs des équilibres, des éco-systèmes...
A trop vouloir bouger, faire des kilomètres, parcourir la terre, on la pollue, on se condamne à des restrictions de mobilité terribles quand on va réaliser l'ampleur des déréglages humains et environnementaux.

Dieu nous a fait savoir qu'il désire nous voir abandonner le mal (selon son estimation) et nous accorder une seconde chance pour obtenir de lui de pouvoir vivre éternellement, sans plus de place pour quelque mal que ce soit.
Inimaginable !?
Bien sûr !
Mais quand on observe tout l'univers, dans sa taille astronomique comme dans ses dimensions nanométriques, est-il si difficile de croire qu'il peut nous rendre éternels même après que la mort ait séparé notre âme de notre corps !

Si Dieu est l'auteur des formes de vie - vie qu'il est en soi et éternellement -, pourquoi ne pourrait-il pas réparer des organismes ou organisations détruites !?

C'est une question qui touche à ses capacités et à notre foi, exactement comme croire que la vie est un pur produit du hasard et de hasards innombrables.
Dans tous les cas, on n'est toujours que des croyants, matérialistes ou religieux ou spirituels.

A partir de là, que continuer à croire quand tout perd son sens, quand on se trouve dans une galère ou sous une sombre vague déferlante ?
Pour trouver la foi en Dieu selon la Bonne Nouvelle amenée et portée par Jésus, le Christ devenu éteernel et son Esprit-Saint, ici >> un guide où rejoindre quelques formulations de prières qui peuvent aider <<
.

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2022 4 28 /07 /juillet /2022 17:57

La qualité de notre existence et son sens dépendent largement de ce qu'on nous donne et de ce qu'on se donne comme pensées.
Puis c'est à partir d'une plutôt que d'une autre, que nous agissons et même réagissons.

Mais nous n'avons pas tous le réflexe de regarder à nous-même pour voir ce qu'il en est de ma subjectivité réelle par rapport à celle qui s'est construite en moi par la réception et le malaxage de toutes les infos qui arrivent à moi.

Et dans un pays européen dominé par une culture laïco-athée sans plus de rapport avec les valeurs d'un christianisme authentique, non-religieux, nous restons "naturellement et automatiquement indifférent à la dimension spiritualle de notre personne (l'esprit) et, qu'on soit dans une religion ou qu'on n'en ait pas, nous sommes à côté, en exil d'une relation et communion avec Dieu, sa place et notre temps étant pris en otage au point où Dieu devient une notion comme obsolète... alors que notre vie et notre mort sont encore sous sa super-vision même si elles ne sont pas entre ses mains, sous un contrôle sécurisé et sécurisant.

Alors avez-vous appris à filtrer correctement les pensées, les informations, pour en jeter certaines sans délais, en soupeser d'autres en vue de la faire siennes ou de les relativiser !...

Quand on sait que nous pouvons être soumis aux 4 sources* réelles et potentielles de toutes les pensées, on peut en tenir compte. Mais si on n'a rien appris dans cette dimension de la connaissance de soi et du Réel !?

SECURISER SON EXISTENCE, ET SURTOUT SON POTENTIEL DE VIE ETERNELLE

Le trop c'est trop... nocif, toxique, avilissant, voire aliénant jusqu'à liberticide.

"C'st étudier pour..." par les esprits mauvais qui régissent la planète bien plus que nous ne le coupçonnons encore. Etudier pour garder la main sur les âmes jusqu'au delà de la mort physique...
Rien que cette information-là devrait nous mobiliser pour savoir si c'est vrai ou pas, ce qui est de notre part une étude importante : l'ignorance quant aux grandes réalités spirituelles est une cause majeure, voire une cause première de nos mal-vivre et autres dérèglements physiques et psychiques.

Ce qui m'a fait écrire un jour, peu après le début de mes révélations que Dieu existe - vraiment ! - :
"A l'origine de toutes nos maladies, il y a une crise de foi."
Ce qu'avait bien compris Soljenistyne qui écrivit que la drame du XXe siècle : On a oublié Dieu. Alzheimer n'est certainement pas sans relation avec cette vérité : l'oubli de Dieu, notre désintérêt généralisé de sa réalité et personne !

Pour remettre vous-même plus expressément votre existence entre les mains de ce Dieu réel qui a tout créé, qui nous voit et peut intervenir en notre faveur, ici >> un guide pour faciliter ce que vous pouvez lui dire d'important <<

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2022 5 01 /07 /juillet /2022 08:07

Il n'y a que deux manières de considérer l'origine du mal :

A - LA VUE MATÉRIALISTE

C'est un effet aléatoire de l’Évolution. Évolution qui est un mystérieux moteur qui, à partir d'elle-même et/ou de la dynamique surprenante de(s) hasards, aurait soit créé la matière et mis en route son expansion, soit l'aurait fait sortir d'une concentration phénoménale compacte au point où tout l'univers était dans un volume grand comme le contenu d'une cuillère (à soupe ou à café) ! 
C'est du moins le fond de la croyance matérialiste quant à l'origine des choses, le mal n'étant un mal que pour nous qui nous serions forgés ce concept à partir d'une dimension morale qu'on se serait donnée après que nous ayons cessé d'être des simiens (des singes).
De fait, cette vue fait du mal seulement de l'évolution insuffisante ou plus logiquement rien de particulier : Circulez, il n'y a rien à comprendre !
Ce que JP Sartre trasuisit - peut-on dire philosophiquement - par son fameux : Tout est absurde. D'où émerge deux conclusions contradictoires :
- Mangeons, buvons et baisons, car demain nous seront morts (ce sera la fin),Ou bien
- Tuons-nous car de toute faàon on va mourir et à quoi sert-il de souffrir encore si on peut y mettre un terme par nous-même.


B - LA VUE SPIRITUALISTE

Le mel est le résultat d'un accident survenu dès l'origine de l'humanité.
Plus question de voir ici des singes qui se redressent pour devenir des humanoïdes au milieu du mal qui n'est pas du mal, de la souffrance sans signification, mais on entre dans une vision du mal qui trouve du sens en tout.
La souffrance, le mal, est ici la conséquence d'une sortie des lois-cadres posées par la Créateur pour le bon fonctionnement - le bien - de tout ce qu'il a pré-organisé sur la planète, compris le bonheur de chacun. -

De fait, l'humanité trouve dès son origine le sens du bien et du mal. Ce n'est pas une invention culturelle ou religieuse, mais une dualité primitive, le risque dès le commencement de tomber dans le mal étant à la fois une réalité et une preuve de la liberté humaine : on n'est pas des robots prédéfinis par un Concepteur et créateur.

Comme il y a des livres et des millions de pages web sur ce sujet, je n'en dirais pas plus, que nous ne pouvons que croire une version ou une autr :

- matérialiste, dépourvue de sens, sans moralité, où le mal n'a d'explication ni en son origine ni dans les évolutions - alors même que face à tous nos maux physiques, nous savons bien qu'il y a des causes, et le rôle de la médecine est essentiellement de trouver les causes pour soigner au mieux !...

ou

- spiritualiste, telle qu'il fut rapporté après et du cœur des temps humains les plus anciens, la Bible notamment par sa conservation très exceptionnelle et unique, nous permettant toujours de nous faire une idée la plus juste possible sur le Réel tel qu'il fut et tel qu'il est.

Après libre à chacun de choisir, d'approfondir ou pas, de chercher la vérité ou pas
Tout en sachant comme pour les élections que l'abstention est une tare préjudiciable qui nous place par défaut dans le camp qui n'est pas forcément celui de la vérité.
Et le vote ici concerne non l'élection d'une personne ou d'un groupe de personnes pour quelques années sur un petit territoire, mais il concerne notre propre élection pour une durée infinie dans un territoire divin (le Royaume éternel de Dieu) ou dans le mal, c'est-à-dire un non-bien absolu.

Si quelqu'un, face à une lumière nouvelle ou revenue, voit ici maintenant mieux l'enjeu de notre libre existence et de notre réponse à ce qui est selon la vérité, il peut trouver ici >> un lien pour être aider dans la formulation d'une ou de plusieurs prières lui permettant de trouver ou retrouver la paix avec Dieu,  que nous avons perdue depuis la chute du premier couple humain et par nos propres transgressions non confessées et non pardonnées aux lois morales du Créateur <<

Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 06:41

Jésus et la foi par le Saint-Esprit est la réponse de Dieu au fait patent que nous sommes chacun mortel.

Mortel physiquement, ce qui ne signifie pas que l'âme meurt avec le corps - car si l'on en croit Jésus et la Bible, la vie de notre existence est attachée à l'âme et non à ce qui est physiologique.

Marc 8:36 "Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme ?"

Et l'âme, qui nous donne la conscience d'être l'individualité qu'on est chacun, ne survit pas pour aller automatiquement dans le Royaume paradisiaque de Dieu, sinon nous n'aurions pas une vraie liberté de choix.

Alors que devenons-nous si un jour la mort nous surprend alors que nous sommes encore dans nos fautes, impur à cause de nos péchés et souillures pas effacés ?
Voyez-là >> ce que Jésus a dit à ce sujet <<.

Ainsi, c'est bien ici, de ce côté du Réel, que nous avons à chercher et à faire le choix de donner à Dieu sa place dans notre existence pour qu'il puisse nous sauver (pardonner, enseigner, protéger, soulager, consoler, guérir, délivrer, rendre heureux...). Car nous sommes comme les arbres : du côté où ils tombent, ils restent. Ecclésiaste 11 : 3

Saisissez bien ce que Jésus dit là, car l'offre de Dieu y est clairement exprimée, qui nous laisse le choix de répondre par la foi, ou par tout autre déroutage >> Jean ch. 3, vers. 16 à 21 << (à lire ou à écouter)

Voici éventuellement un article qui développe bien ce rapport étroit qu'il y a entre l'amour qu'est Dieu en lui-même, sa justice qui ne peut être bafouée, le sacrifice de Jésus dont l'amour pour nous l'a conduit à se livrer à la sentence de mort qui est la nôtre selon la justice divine, et encore la foi qui est notre réponse à ce moyen de sauvetage de notre âme que le séjour des morts n'aspire qu'à récupérer >>base juridique du pardon, de la rédemption totale de notre personne <<

Et si, comprenant l'importance d'être sauvé d'une perdition éternelle, vous voulez vous remettre à Dieu maintenant, ici >> un guide pour faciliter une prière efficace <<

Et bonne suite de vie

Partager cet article
Repost0
30 mai 2022 1 30 /05 /mai /2022 07:54



C'est par la foi que Jésus* s'est laissé arrêter pour affronter la mort qu'il était venu pour vaincre ;

C'est par la foi que nous avons à nous approprier cette victoire inouïe sur ce qui nous barre à tous le chemin de l'éternité, pour qu'elle devienne la nôtre.

LES ASCENSIONS DIVINES

Ainsi peut-on dire que Jésus a fait deux ascensions à nulle autre pareille : celle de monter contre le mal jusqu'à la croix de sa crucifixion ; puis celle qui l'a placé sur le trône divin après qu'il fut ressuscité et que des centaines de témoins oculaires aient pu en témoigner.

"Jésus répondit (Matthieu 26.64) : ... je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel."

La 3e ascension, dont le temps est très proche, au moment où Jésus revient "sur les nuées" pour enlever de la terre ses disciples préparées à cette ascension humainement incroyable mais qui cependant aura lieu (voir aussi Matthieu chap. 25). Aussi appelée enlèvement (une parousia en grec)...

Lire dans la Bible >> le chapitre 15 de la 1ère lettre aux Corinthiens <<

ou encore si c'est votre recherche, regardez le film >> JESUS, L'ENQUÊTE <<

Et encore si vous désirez connaître Dieu par esprit en vérité, >>une aide pour parler à (prier) Dieu afin qu'il vous pardonne et accorde sa vie éternelle <<

_______________
* Jésus, c'est selon les langues Yeshoua, Issa, Iésus...

Partager cet article
Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 08:11

... mais il n'y a pas que ces transmissions par notre environnement qui nous empêche de vivre une relation vivante et vivifiante avec Dieu : les religions aussi peuvent boucher notre perception du vrai Dieu, via des représentations inexactes, et dans la suite de ce relationnel avec les forces majeures de ce monde, il ya bien sûr la responsabilité de nos proches mauvais et mauvais comportements en transgression de notre conscience même...

Pour un retour à Dieu ou une première rencontre avec lui, d'esprit à Esprit, ici > quelques pistes de prières <

Soyez pardonné-e

> Un chant qui est aussi une prière... efficace si nous y mettons notre coeur...

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 09:00
Pensée du jour : IL EST CLAIR QU'ON N'A PAS A SE LAISSER IMPRESSIONNER, MAIS (QUAND) LA PEUR GAGNE OU RÔDE...



On est tous des êtres vulnérables. Notre chair peut retourner plus ou moins vite à la terre, mais dans tous les cas elle y retourne (même incinérée).

Notre âme, que notre corps contient et véhicule (partiellement, dans son domaine), est sujette à la peur et aux défaillances - comme pour d'autres raisons à la joie et à des victoires.

La peur elle-même peut se situer à deux endroits :

- en nous, dans notre âme, jusqu'à faire trembler notre corps ; mais aussi
- en dehors de nous, dans notre environnement. Dans les deux cas, la déjouer pour ne pas tomber sous une réaction mauvaise ou une autre - qu'elle peut, voire qu'elle VEUT provoquer - n'est pas facile. Cela requiert une force de caractère personnelle ou une foi réelle qu'on peut mettre en action de deux manières :
- En demandant à Dieu de nous garder ; ou bien
- En prenant autorité contre la peur, par notre force psychique ou notre force spirituelle.

Les causes de la peur sont diverses, mais elle résulte principalement de :
- un bruit ou un mouvement inattendu et subit qui nous surprend ;
- une parole ou une lecture mauvaise qui nous agresse ;
- la vue d'une scène ou d'images terribles qui incluent une action démoniaque ;
- une présence démoniaque dans notre propre environnement immédiat (notre maison, un lieu particulier où l'on va, dans la rue où nous marchons, sur une personne possédée...), voire qui a déjà réussi à s'attacher à nous (se faisant pressante, oppressante, affligeante, déprimante ou conquérante, nous rendant vindicatif, critique, pervers, profiteur, manipulateur, cupide, haineux, radical...) ;
- nos propres fautes morales quand elles se répètent et des contacts que nous établissons avec des esprits maléfiques par des pratiques dont Dieu nous avertit du danger : ces choses nous mettent dans la situation d'Adam et Eve après qu'ils aient cédé au serpent (Satan infiltré) qui réussit à les faire désobéir à Dieu. (Genèse chap. 3)

"Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: «C'est Dieu qui me tente», car Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et entraîné par ses propres désirs. Puis le désir, lorsqu'il est encouragé, donne naissance au péché et le péché, parvenu à son plein développement, a pour fruit la mort." Épitre de Jacques, chap. 1, vers. 13-15.

Dans tous les cas, Dieu peut venir à notre secours, dès lors qu'on demande à Jésus son aide (ou qu'on demande à DIeu par Jésus), et d'autant plus quand l'on a compris : en cherchant à voir quelle faute de notre part pourrait être à l'origine du mal-être ressenti.

Dans votre quête soyez béni(e), éclairé(e) d'En-Haut.

Un chant de circonstance : http://www.dailymotion.com/video/xly2ko_pardon-seigneur-pardon_music

http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/2015/11/le-pardon-de-dieu-et-la-folie-des-hommes-quel-en-est-le-prix-combien-coutent-ils.html

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche