Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2023 2 31 /01 /janvier /2023 19:35

L'univers physique - qui finira un jour - et la vie après l'existence terrestre - qui sera pour une éternité sans fin, non imposée par Dieu, mais qui se choisit en réponse à ce que Dieu nous offre pour passer de notre mortalité à une vie paradisiaque avec Lui...

¤¤¤

Cet article est né d'une recherche approfondie conduite vers la vérité au sujet de la vie après la mort.
Elle s'appuie sur les écrits bibliques que confirment divers types d'expériences d'EMI (Expériences de Mort Imminente), et s'est développée dans ma quête d'une conciliation sensée, raisonnable autant que surnaturelle, de l'amour que Dieu est, avec la justice qu'il est tenu de respecter lui-même et d'exercer.

On peut aussi dire vie après l'existence - dans quoi nous sommes ici provisoirement avant de déloger.

Un sujet capital car personne ne peut s'en exclure, et il vaut mieux savoir que d'avoir à subir bien-bien longtemps les pires effets de l'ignorance entretenue...

Et pour savoir, il est bon de commencer à s'ouvrir à ce qu'on ne connaît plutôt que d'en avoir peur, que de remettre cela à un temps qui ne nous appartient pas.
Il est bon de ne pas s'en tenir à des idées préconçues et autres préjugés superficiels sur quoi on ne s'est jamais interrogé, alors qu'ils ne sont que des apports à notre enfance ou adolescence venus d'un conditionnement sociétal dans lequel on a été orienté à croire de telle ou telle manière (athée ou religieuse).

La première question à résoudre est :
Est-ce qu'il n'existe que de la matière, le cerveau étant alors le siège de ce que nous sommes comme intelligence, volonté, sentiments et émotons, et mémoire ?
Si oui, on meurt en tant que conscience en mêm temps que le corps, et tout est fini de nous à jamais.
C'est la vision matérialiste qui fait les athées, jusqu'aux transhumanistes qui dépensent des fortunes pour collecter de grandes quantités de données pour les mettre dans un ordinateur qui devient le nouveau corps de la personne décédée, à travers quoi elle pourrait continuer à vivre d'une certaine manière !...

Plus sérieusement, la vue spiritualiste du monde permet de dire que l'univers est fait de dimensions :
- physique, avec 4 forces fondamentales d'intersactions ;
- psychique, avec les 4 domaines de l'âme (puisque l'âme en grec c'est la psyché) : notre faculté ntellectuelle, notre affect (avec les émotions et sentiments), notre volonté, et notre capacité de mémoire
- Spirituelle, avec notre conscience morale, l'intuition, de la connaissance infuse, la capacité d'être en connexion avec Dieu.

Si on est un peu observateur, on peut voir que les désirs de l'âme ne sont pas forcément ceux du corps. Si par exemple mon âme aime tellement manger ou boire de l'alcool qu'on en absorbe bien plus que ne le supporte les réglages de capacités de l'estomac, du foie, du pancréas, de l'intention..., le corps va perdre son équilibre de bonne santé, ce que ressent l'âme par une nausée, mal-être, envie de vomir...
Par trop d'irrespect du corps, on peut dépasser les forces de ses immunités et il va tomber malade, voire ne plus pouvoir continuer à lutter contre du mal qui s'est mis à l'habiter... etc...

Cela poser, l'âme meurt-elle avec le corps ?
La réponse spirituelle est Non !

Des multitudes en témoignent par leurs (EMI) Expériences dites de Mort Imminente vécues alors qu'ils ont été déclarés cliniquement (physiologiquement) mort ou dans le coma : ces expérienceurs disent comment ils sont sortis de leur corps, se sont promenés dans des espaces en passant à travers les murs, ont été entraînés dans un tunnel jusqu'à arriver, certains dans un lieu infernal où les souffrances sont continuelles, d'autres dans un paradis baigné d'amour, retouvant des personnes défuntes ou pas, voyant Jésus ou pas...

Jésus et ses disciples qui ont écrit le Nouveau Testament, parlent dans le même sens, que l'être humain - tout comme les animaux d'ailleurs - sont essentiellement une âme dans un corps, avec en plus, ce qui nous distingue plus particulièrement du règne animal, un esprit qui vient de Dieu...

ET DONC LE PURGATOIRE !?
Les EMI révèlent par ceux qui reviennent de l'au-delà, la réalité des sphères ou univers célestes, qu'on appelle le Paradis et l'enfer.

Mais ni les mots enfer et purgatoire n'existent dans la Bible.
Par contre, si on vient à ce livre - qui est la source origienlles de ce que sont les églises dites chrétiennes -, on trouve deux réalités qui parlent de la vie après la mort dans son versant maléfique, pour ceux d'entre nous qui n'ont pas trouvé en Jésus le Sauveur des âmes (que nous sommes, bien plus que des corps).

1 - LE SEJOUR DES MORTS OU HADÈS

Il est décrit par Jésus dans ce passage de >> l'Evangile selon Luc <<.
Très clair n'est-ce pas !

Après la mort il ya d'un côté ce qu'on appelle le Paradis ou encore "Sein d'Abraham" dans la mesure où Abraham est considéré comme "le père de la foi"  selon Dieu - la foi qui réconcilie avec Dieu et donne au croyant la paix avec Dieu, par et dans une relation vivante avec lui.

D'autre part, le séjour des morts ou hadès (en grec original), ce que la tradition a transformé en purgatoire, dans la mesure où on peut savoir que cette sphère (psycho-spirituelles) n'est que provisoire : En fait une prison pour les âmes défuntes en dehors de la foi en Christ Jésus (ha Mashiah Yeshoua dans la langue des juifs), prison tenue par Satan et les démons de sa suite (des anges dégradés rebelles à Dieu).

En >> Apocalypse chap. 20 << on apprend que Dieu ouvre cette prison, ressuscite ces âmes - c'est-à-dire leur redonne leur corps charnel -  pour un dernier jugement.

Ainsi le séjour des morts, hadès autrement appelé à faux purgatoire, est la conséquence du jugement des humains trouvés coupables par leurs comportements sans foi ou avec une croyance religieuse qui ne satisfait pas Dieu ; un jugement qui accorde la domination des âmes même après la mort physique aux esprits du règne (provisoire et partiel) de Satan.
Mais un jour Dieu redonne vie physique à ces âmes pour exercer son propre jugement, juste et définitif sur chacun de ceux qui sont (actuellement et entre jour après jour dans ce lieu de tourments).

C'et lors de ce dernier jugement, qui va clore la réalité de tout cet univers pour en créer un autre - qui sera enfin le paradis physique éternel, qu'apparaît ce qu'on peut plus particulièrement appelé l'enfer (selon l'iamge courante qu'on en a), où sont emprisonnés sans retour possible dans le Bien selon Dieu Satan et ses démons (qui ne meurent pas), et les êtres humains qui se seront obstinés dans leur refus de la personne de Jésus comme Fils de Dieu Sauveur, "seul médiateur entre Dieu et le genre humain" pour le salut psychique de quiconque croit.

C'est pourquoi il est important de se positionner clairement pour ou contre Dieu, pour ou contre Jésus-Christ, car le chemin de la vie qui se poursuit après la mort physique résultera de la position personnelle adoptée quand on a la liberté de choisir en bonne connaissance et conscience du Réel.

VERSETS-CLES CORRESPONDANTS

Évangile selon >> Jean chap. 3.15-21 <<

>> Jean chap.1, vers. 12,13 <<

>> 2Corinthiens chap. 5, vers. 17... <<

>> Prophète Esaïe (7 siècles avant que Jésus n'arrive) >> Esaïe chap. 52. vers. 17 à chap. 53.12 <<

>> Romains chap. 5, vers. 1-21 <<

rapport au Séjour des mort (hadès et pseudo-purgatoire) >> Évangile selon Matthieu chap. 16, vers. 15... <<

>> Évangile selon Luc chap. 16, vers. 19... <<

>> Apocalypse chap. 20, vers. 11...  <<

 

Bon cheminement, vers le Ciel plutôt que sur la pente du séjour de tourments des morts sans Christ...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2023 1 23 /01 /janvier /2023 11:31

Il faut parfois mettre nos équilibres et limites ordinaires de côté, pour faire des découvertes ou des exploits.
Et aujourd'hui, en Occident, on est chacun interpeler  par le rapprochement qui s'opère entre les vérités bibliques et les vérités de la nature par les découvertes scientifiques qui se succèdent.

 

De fait la théorie évolutionniste ne peut plus tenir, le hasard qui est donné par cette doctrine comme explication à l'apparition de l'univers et de la vie ne pouvant absolument plus tenir face à la complexité et aux réglages très fins découverts des organisations très grandes (cosmologiques) comme microscopiques (éléments quantiques).


Alors Oui il y a bien un Dieu à l'origine des réalités qui font notre monde, physique, psychique (de psyché en grec qui signifie âme) et spirituel (de l'ordre des esprits). Un Dieu nécessaire car il a fallu énormèment d'intelligence pour concevoir tout ce qui fait l'univers, , de capacités esthétiques - Dieu est aussi un artiste -, de puissance, et de foi ! pour lancer là il n'y avait rien et pas même un rien, l'espace et tout ce qui s'y trouve de gigantesque, des galaxies à ne pas pouvoir les compter, et tout ce qu fait la vie sur terre, avec les végétaux, les animaux, et nous !... 

 

Et pour ajouter ma touche à ce que la science ajoute comme contribution à la découverte de plus en plus de vérités d'organisations et de fonctionnements, voici une règle de structuration que j'ai mise à jour, qui montre d'une nouvelle manière comment le Dieu créateur est un organisateur et ne fait rien justement au hasard.

 

LA RÈGLE DU "3 ET 1 FONT 1"

 

Ce travail vise à donner de nouvelles expressions des ordres, organisations, relations et synchronicité inouïs entre les deux sources majeures de connaissance que sont la Science – tournée vers la nature – et la Bible – tournée vers l’humain (problématique universelle et liberté(s), rédemption générale et salut individuel) –.

 

Il s’agit de la mise en lumière d’une règle qui apparaît bien comme générale de structuration de notre univers selon laquelle quantité d’ensembles organisés forment un tout par 4 éléments de base, et plus précisèment par 3 et 1.

Comme

en mathématique 1 x 1 x 1 x 1 = 1...

C’est ainsi que j’ai constaté

A - qu’il y a des structures quaternaires ou tétragrammiques déjà mises en évidence
B - J’en ai vu d’autres
ébauchées, en qui manque notamment le quatrième élément, parce que moins facilement reliable aux trois autres dont on peut se satisfaire pour dire un tout…
C - De là on comprend qu’il est possible d’
en écrire de nouvelles formulations, qui contribuent à manifester l’intelligence, la grandeur, magnificence et puissance du Dieu qui est (à) l’origine de tout cela ;
Mises en lumière qui peuvent rendent toujours plus intelligible le Réel (que j’écris avec un grand R pour désigner l’ensemble formé par l’Incréé (Eternel et Absolu...) et le Créé (temporel et relatif..).
D - Enfin, il y a sans doute des
applications à trouver à partir de telles formulations quaternaires exactes... Avec le même genre de réserve que fait Descartes dans son expose « Discours sur la méthode » ?

Car s’il faut voir de la force, de la beauté, du potentiel et des avancées dans nos sauts de puce dans la connaissance, nous ne devons pas perdre de vue que nos capacités venant
- d’acquis qui nous précédent,
- de recherches,
- de réflexion ou d’intuition et,
- /ou de révélation
nous devons aussi rester dans l’humilité, car « qu’avons-nous que nous n’ayons reçu », puisque tout vient de ses origines.

 

On peut donc en constater, en compléter, en découvrir, et en tirer des applications (bénéfiques plutôt que maléfiques).

 

Mais comment ai-je aperçu cette organisation sous-jacente à tout l’univers et ses parties !

 

LA VERTU DES RAPPROCHEMENTS SANS LIMITES

 

A - CONSTITUTION DE BASE DE L'UNIVERS ET DE SON CRÉATEUR

C’est parti de ce qui est dit par la science des forces élémentaires d’interactions qui structurent et régissent tout l’univers.
On parle des forces Forte, faible, électro-magnétique et de la gravité.

Cela me renvoie un jour à la construction que je connaîs par ailleurs, que donne la Bible, du « nom éternel de Dieu » : Il est formé dans la langue originelle du texte, l’hébreu, de 4 lettres, qui sont en fait trois lettres différentes dont une est reprise, soit יהךה (qui se lit de droite à gauche : yod – hé – vav – hé).

 

On appelle cela le tétragramme (en fait il y a deux tétragrammes construits sur ce modèle (Livre de l’Exode, chap. 3).

 

Une étude ce cette organisation des 4 lettres dont Dieu dit à Moïse que c’est là son nom pour l’éternité (éternellement, on peut comprendre le plus complet), m’a permis de comprendre que chaque lettre est en soi une unité complète ; que la lettre doublée figure deux réalités (bien) différentes ; que l’ensemble forme un tout ; et donc que cela correspond comme je l’ai déjà dit à la forme 1 x 1 x 1 x 1 = 1 où chaque 1 est différent des autres.


Pour faire court, ce nom qui exprime qui est Dieu dans son éternité, le représente comme « tant le Dieu trinitaire (dont une des géométries est Père, Fils et Esprit-Saint) indissociable (bien que distinct) de ses créations (que figure la lettre Hé doublée).

 

Ce nom exprime dont le Réel dans son entièreté, ce que j’appelle  « holystique »), savoir ‘l’Incrée et le Créé.

 

Je vois aussi plus précisément que le nom divin le plus générique est construit dans cette représentation, de la même manière qu’il y a en physique d’une force, de gravité, qui se distingue des trois autres, qu’on ne peut pas aisèment ficeler en un tout avec les trois dont Albert Einstein (ou Niels Bohr?) a pu démontrer que l’assemblage forme un tout qui unit la physique dans son expression classique et la physique dans sa dimension quantique.

 

B - CONSTITUTION, SIMILAIRE, DE L'ADN

 

Et cela me fait bientôt penser à la structure de l’ADN, cette macromolécule qui est une base du vivant (en nous et parmi nous), dont la double hélice est peuplé de 4 bases nucléiques ou azotées : l’adénine, la cytosine, la guanine et la thymine, qui se notent A C G T... sans parti pris ! :).

 

Le rapprochement est d’autant plu frappant que nous avons là aussi un élément qui se différencie nettement des autres, la thymine (T) étant changée ou remplacée par l’Uracile (U) lors du traitement des données de l’ADN par les ribosomes pour faire des ARNmessagers qui les transmutent en protéines.

Et là, c’est la profusion, dans les dimensions qu’aborde la science et dans l‘ordre qu’en donne la Bible : ma quête menée ces dernières années pour trouver comment faire se rejoindre – et non plus se caillasser – Science et Bible** semble trouver là un ancrage tangible…

_______________
** Ce rapprochement Science et Bible peut être possible et fructueux dès lors qu’on cherche par la Science des vérités non immédiates, et par la Bible les vérités qui y sont dire, mais bien souvent à demi-mots ou en grec (logos) ayant besoin de révélation (rhéma)...

à suivre...

Pour ne pas manquer des publications, vous pouvez vous abonner...

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2023 7 08 /01 /janvier /2023 19:30

 
Un temps global est venu des mises en lumière, de dévoilement de vérités cachées qui déboulonnent les mensonges et abus, illusions et tromperies parfois vieilles de plusieurs siècles.

C'est le cas de ce qui s'enseigne encore à l'école, qu'on appelle le théorie évolutionniste (néo-darwinienne athée), qui place à l'origine de l'univers ou de la vie Le hasards (beaucoup beaucoup de hasards successifs répondant à... rien, aucune raison, et parfois à des problèmes qui se présentent...

Une vue qui ne tient pas sous la réflexion et les découvertes scientifiques qui se multiplient.

>> Une vidéo qui en 7 minutes et pour 6 raisons (rationnelles et scientifiques) nous dit pourquoi Darwin s'est trompé en avançant des idées hypothétiques (en un temps alors privé de connaissances scientifiques), et pourquoi nous sommes trompés par l'école et les médias tant qu'on en reste aux préjugés qu'on nous livre régulièrement, en ne s'interrogeant pas sur ce qu'est la vérité <<


Bonne écoute et réflexion, pour que l'année commence aussi par du savoir éprouvé, la vérité faisant touours du bien à notre âme.

Rappel >> de la série "Je suis" de la semaine écoulée <<.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2022 2 06 /12 /décembre /2022 10:30

Oui Jésus est TOUJOURS RESSUSCITÉ !
Donc vivant dans sa dimension spirituelle, et aussi présent parmi nous par son Esprit, invisible (comme l'air) mais efficace... surtout pour ceux qui veulent vivre une vraie relation avec Lui (il ne s'impose pas)...

Si vous voulez en savoir plus, un (petit, 60 pages) livre très instructif - avec les points de vue historique, biblique, religieux, littéraire, astronomique même (explication à partir de données de la NASA de la fameuse étoile qui dirigea les mages) sur la naissance et le pour-quoi de la venue historique et spirituelle de Jésus...
Il peut être commandé en livre papier (5,49 €) ou en e-book (3,49) chez libraire local, Fnac, Uculture, Cultura, Amazon... ou plus directement à la boutique de l'éditeur >> https://www.bod.fr/librairie/noel-noel-merry-christmas-claude-trouiller-9782322397952

Bonne fin d'année et suite de vie : avec Jésus c'est plus sûr...

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2022 2 29 /11 /novembre /2022 17:20

Ici, sans faire de politique mais seulement pour comprendre où nous en sommes effectivement dans le temps de "la fin des nations" >> un article et une vidéo (en fin d'article) qui vous disent tout des dessous sulfureux et éhontés du marche de l'électricité <<

Cordialement,

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2022 2 22 /11 /novembre /2022 13:07

 

 

 

 

Depuis deux mille ans, la Bible a prédit un temps d'obscurité sur toute la terre, qui va notamment se concrétiser par une marque, un marquage du genre humain. Ce sera planétaire !

 

AVEZ-VOUS DÉJÀ LU (TOUT OU PARTIE) DU LIVRE DE L'APOCALYPSE ?  
(du grec apocalupsis qui signifie révélation)

Au chapitre 13 de ce livre biblique nous pouvons lire :
Les deux bêtes... : « 11 Ensuite je vis monter de la terre une autre bête ; elle avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon. 12 Elle exerçait toute lautorité de la première bête en sa présence, et elle obligeait la terre et ses habitants à adorer la première bête, celle dont la blessure mortelle avait été guérie. 13 Elle accomplissait de grands signes miraculeux, jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. 14 Elle égarait les habitants de la terre par les signes qu'il lui était donné d'accomplir en présence de la bête ; elle leur disait de faire une image de la bête qui avait été blessée par l'épée et qui avait survécu. 15 Elle reçut le pouvoir d'animer l'image de la bête, afin que cette image puisse parler et faire tuer tous ceux qui ne l'adoreraient pas. 16 Elle fit en sorte quon impose à tous les hommes, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, une marque sur leur main droite ou sur leur front. 17 Ainsi, personne ne pouvait acheter ni vendre sans avoir la marque, cest-à-dire le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18 Il faut ici de la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence déchiffre le nombre de la bête, car c'est un nombre d'homme. Son nombre est 666. »

Si les injections en rapport avec la «pandémie» apparue il y a trois ans, ne sont pas (jusqu'à présent) cette marque-même, la pseudo-vaccination rendue pressante, planétaire autant que subite et inquiétante, présente plus d'un point commun avec la vision de l'apôtre Jean. En effet, elle se matérialise désormais sous nos yeux au temps décrit par ailleurs de manière significative comme « temps de la fin des nations », ce que figure notamment la formation d'une Europe politique :

Lacceptation a été non obligatoire mais la pression fut telle que beaucoup entrèrent dans ce processus comme n'ayant pas d'autre possibilité.


Aujourd'hui, la lumière est faite, notamment issue de scientifiques experts et intègres avec les vérités en soi ; des procès graves sont en cours d'instruction, que des juges vont avoir à juger « en leur âme et conscience » et, qu'ils y croient ou non, devant Dieu qui considère les êtres humains comme libres de faire des choix conséquents, responsables, coupables ou graciés.

Le processus d'appauvrissement ne date pas d'hier

Les autorités supérieures qui en traitent sont de nature spirituelle et non soumises à temporalité. Ce qui fait que les hommes passent, mais les stratégies déterminantes se déploient sur un long terme enjambant un règne politique ou financier à un autre, transcendant même les clivages et partis qui freinent des hégémonies rampantes (étant aussi une forme duelliste bien inintelligente de science politique).

C'est ainsi que des processus évolutifs culturels contre nature courent depuis plus d'un siècle en France. Déjà dans les années 50 avec une mixité fille-garçon, apparemment sans problème, où quand même on apprend aux garçons à tricoter et faire de la couture, et aux filles à jouer au rugby...


C'est alors seulement une première phase d'un progressisme qui, en trois générations, introduit les cours de sexualité en primaire, puis les mêmes avec toucher à partir de la maternelle, jusqu'au paroxysme transgenre, chez papa et maman, puis pour sou-même.
Et en parallèle avec des contenus de programmes scolaires r
égulièrement appauvris dans le contenu académique. On est passé du retrait du cours de morale à une instruction civique peu socialisante, jusqu'à des priorités de matières et de sujets inappropriées, ineptes, dévoyées, et désormais ces apprentissages dit woke (nouvelle équivalence, enfûmeuse, de l'adjectif plus significatif démoniaque ou diabolique, notamment dans le domaine très sensible de la sexualité (en rapport avec l'acte le plus intime et procréateur dépouillé de sa finalité, indirectement en lien avec l'acte grave, traumatisant et naturellement culpabilisant, l'avortemen, que, non content de l'avoir libéralisé à l'extrême, une minorité inspirée par le règne occulte de forces maléfiques veut maintenant faire entrer dans la Constitution pour mieux inféodérer le pays, l'Etat et la population (entière s'il n'y avait pas de résistance et si Dieu nous abandonnait à ces sens dissolus) aux esprits de l'iniquité qui pilotent de leur invisibilité les pensées des humains les plus près d'eux, pour mieux instaurer un ordre mondial sur la base de lois contre-natures – contre Dieu donc – dans les domaines les plus sensibles de la reproduction et des généalogies (car ces esprits sont éternels et veulent, une bonne fois, obtenir un blanc-seing de la totalité des êtres humains pour devenir leur dieu sans que le vrai (Dieu) n'est plus ne puisse plus intervenir sur cet espace de l'univers...)

Autant de sorties de route (du Bien) récidivées, également parties ou accompagnées d'une profonde méconnaissance de la personne humaine, ce qui a conduit à une déification (idolâtrie) de l'enfant : Il serait porteur en lui-même, de nature, dune science infuse, pourvu à coup sûr et de manière généralisé, de ressources et de réponses correctes prédéterminées.
Son ressenti personnel inné, sans besoin d'éducation, de corrrections, serait plus pertinent que ce qu'une culture et des enseignants en phase avec la nature et son Créateur auraient
à lui apprendre.
...Un ressenti cependant orientable
à souhait si « on » sait bien sy prendre, et c'est ce qui s'insinue toujours plus et se martèle de mois en mois, de jour en jour


 »C'EST LA FAUTE A ROUSSEA » ! CAUSE ENFOUIE EN QUELLE « LUMIERE »

Tout ceci nest quun fruit véreux (autre synonyme de woke), de ce qu'on appelle « rousseauisme », selon que le naïf Jean-Jacques a vu l'être humain bon par nature, seulement corrompu à son encontre par la vilaine société.
C
est donc la société organisée qui laurait malencontreusement conduit ou poussé à mettre les nombreux enfants (plus de dix) dont il avait la responsabilité éducative à « lassistance publique »… pour quil ait la tâche, le plaisir et le loisir, selon son ressenti, de se faire précepteur et pédagogue pour des enfants de la haute société dont il n'est pas certain qu'il leur ait communiqué la force d'aller à coutre-courant de leur socité !
Se tromper ainsi de cible, tirer ces flèches à coté, c'est ce que signifie étymologiquement le (vilain) mot : pécher. 


PAS DE FAUTE SANS CONSEQUENCE

Cette Doctrine que lhomme est bon, que les faits démentent allègrement et violemment, est tout à l'opposé de la vue de Blaise Pascal notamment (qui le précèda de quelques décennies), et de la déclaration biblique intemporelle qui tient l'enfant pour problématiquement entaché et attaché par « la loi du péché et de la mort », ce qui oblige à une discipline pour le former dans la droiture, l'amour (perdu) de la vérité, et une socialisation apaisée et bénéfique pour soi et les proches.
Ainsi le ver est dans la pomme dès avant qu'il n'y germe et fasse paraître ses effets malins.

Car la difformité (adamique universelle) prend de gré comme de force le dessus sur le bien quand il y a concurrence entre les deux et des choix à faire, balance d'autant plus déficitaire que n'interviennent pas une vraie instruction (socio-anthropologique de base dispensée par l'école) et une éducation (indispensable, moralisante, socialisante, normalement transmise par le(s) parent(s) instruits eux-mêmes à cet effet et responsable de la pérennité).


Si l'Ancien Testament emploie même le verbe « inculquer » pour dire comment préformer l'enfant dès son jeune âge, ce n'est pas sans raison... doù limportance pour les esprits du monde angélique déchu, quand lécole est obligatoire, que les contenus du savoir soient salis, frelatés, inversés, trompeurs et que l’éducation soit empêchée ou déviée par des éléments de doctrine controuvés.

De la sorte un fond de bon qui peut avoir été transmis par voie psycho-génétique, finira par se corrompre, la société et le progrès contribuant là en effet à travailler, de sucroit, à lincrustation du mal, du mensonge, de la duplicité, de la corruption, iniquité et impiété (ou religion factice).

Et pourquoi ne pas commencer ce travail doccupation du terrain psychique dès les chaises et lits de la maternelle, se sont dits les démons et les pédagogistes leurs alliés !...
Mais est-on seulement déjà capable de saisir toute cette mécanique qui tourne entre un ciel dévoyé et une terre sous occupation !?

C.T. Déc. 23

 

Une seconde partie de cet article, plus générique, est disponible sur demande par le bouton Contact....

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2022 2 22 /11 /novembre /2022 08:38

Qu'on ait les capacités intellectuelles, cognitives et de réflexion d'un Etienne Klein ou d'un Hubert Reeves* (fort respectables malgré cela), ne permet pas guère mieux que les nôtres, même moindres, de savoir les essentiels de manière certaine puisque nous vivons dans un univers relatif, temporel et incomplet, et parce que leur perception du Créateur est borgne ou aveugle... ce qui est notre condition de départ dans tous les cas.

Sauf qu'à la suite, nous avons aussi la capacité de vouloir aimer la vérité au point de ne pas poser comme préalable à nos savoirs qu'il n'y a pas de Dieu intelligent et connaissable à l'origine de tout.

Pour qui veut connaître (naître avec, naître de lui) ce Dieu qui est, qui a été et qui vient (à qui s'ouvre à lui notamment), >> ici une page pour diriger nos paroles vers lui de manière à être entendu et à recevoir réponse <<

____________________
* Hubert Reeves : "Les scientifiques avouent leur «ignorance la plus totale"

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2022 7 30 /10 /octobre /2022 20:41

Ce monde est fermé en lui-même à l'éternité.
Comme par une porte blindée, infranchissable, formée des matériaux que sont
- les forces sataniques du mal,
- La force de nos péchés (fautes morales et contact avec le monde des esprits malins maléfiques,
- la justice et la sainteté de Dieu.

Mais cette porte de nature psycho-spirituelles a aussi été ouverte par quelqu'un : Jésus, qui a
- Vaincu Satan et ses démons par l'injustice phénoménale qu'ils ont manifestée contre lui en le tuant,
- subi de prendre sur lui toutes les souffrances que causent nos péchés, jusqu'à la mort et une éparation d'avec Dieu... jusqu'à ce que Celui-ci le ressuscite tant cet acharnement au mal à été injuste sur sa personne (sainte, innocente),

- il a envoyé à las uite du plus haut des cieux l'Esprit de Dieu qui est vie sans fin (éternel) et peut se donner à quiconque croit ces réalités.

Cet Essprit Divin qui est vie éternelle se donne dans ce monde, ici maintenant, en vue de pouvoir vivre, d'abord en tant qu'âme vivante, après la mort physique.

Puis ce Dieu qui est Créateur et aussi Rédempteur, va redonner un corps physique, tout nouveau, pour vivre dans la prochaine création, le prochain univers, dans tout le Bien, et rien que le Bien, de Dieu.

Informez-vous sérieusement sur ces réalités pour ne pas rester scotché à ce monde et aux bassesses qui font descendre - nos personne en tant que ego ou psychisme - dans "le séjour des morts" ou hadès, que tient Satan et les anges révolté comme lui devenus démons. 

Si vous ressentez le besoin de prier, ici >> un guide pour vous y aider, efficacement <<

Que le Seigneur Dieu éternel vous bénisse par sa Lumière

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2022 5 14 /10 /octobre /2022 19:36

Quand les plus grands scientifiques ne comprennent pas le comment ou le pourquoi de beaucoup de choses, si complexes en elles-mêmes et si pertinentes mises en système, témoignant de lois, de forces et d'organisations si intelligentes,
comment penser encore et croire que tout cela n'a été formé que par des jeux innombrables de hasards répondant en aveugle à des nécessités, hasards qui auraient aussi créé, sans intelligence et sans réflexion, des lois de sélection, les systèmes indispensables immédiatement : sanguin, respiratoire, digestif, reproducteur, de duplication, de croissance, de réparation, d'immunité...

Tout croyant que Dieu n'existe pas, autrement dit athée ou agnostique (comme j'ai été) pourrait aussi réfléchir sur cette phrase très pertinente de Ralph Shallis : "Il faut plus de foi pour être athée que pour croire en Dieu."

Et si vous en ressentez le besoin, ici >> une page pour aider à formuler une ou quelques prières efficaces (que Dieu entend et auxquelles il répond) <<

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 19:21

Ici >> en moins de 10 mn une des informations les plus essentielles pour notre existence personnelle et notre vie après la mort <<

Un message de Jimmy EVANS (en français)

Pour vous mettre en accord avec Dieu >> ici un lien pour aider à prier de manière efficace <<

Soyez éclairé-e et béni-e jusqu'à la joie d'entrer et être en communion avec Dieu.
(Si ce n'est fait Abonnez-vous)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche