Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 16:28

 "EN MAI (68) FAIS CE QU'IL TE PLAÎT" ! - ET APRÈS ?

L'homme joue sa vie comme une partie de cartes
Moins paisible que celle peinte par Cézanne,
Et quand la femme s'y met, sans comprendre Descartes
Vers quel azur part-on pour construire nos raisons et cabanes ?

En avril déjà sans doute, étions-nous découverts,
Secoués par le rock, balancés par le twist,
Loin des dictons ringards qui nous veulent couverts
On s'ouvrait à la vague nouvelle des plus non-conformistes.

Mais en mai, foin des lois et de toutes les normes,
Ouvriers, étudiants retrouvent la tradition
De la Révolution qui rend la France morne
Quand en 89 elle tue roi pour Aigle et pour Aiglon.

En Mai dans la rue descends, fais ce qu'il te plaît,
Monte dans les chambres où dorment jeunes filles en fleur
Défais le beau, le laid, le bien ! C'est le progrès
En marche, laisse aller l'instinct, prends ton pied, profite de l'heure.

De cette nuit d'ivresse qui dura quelques jours
Furent prises des libertés, sont nées des addictions
Dont le poids aujourd'hui n'est ni paix ni amour
Comme on crut, mais des troubles, tristesse, déprime et délation.

Pas de quoi jubiler ! même si bien des produits
Technologiques, de santé, de confort sont là ;
On s'achète un bon lit mais le sommeil nous fuit;
Volatile, le bien-être intérieur n'y est globalement pas.

C'est qu'à oublier Dieu, se donner des idoles,
On y perd et l'esprit et notre âme et on s'ouvre
A bien des ennemis qui font mal ou rigolent
En voyant le déni sous lequel on se trompe et se couvre.

Foin de 68, de ses flux malséants,
Nauséeux, qui attirent les plus grands jugements !
Revenir à la foi, à Jésus, maintenant
En demandant pardon, rédemption, tout personnellement.

C.T. @LGDDV -

¤

EN MAI (78), PAR QUEL AMOUR...

Par quel amour sur mon chemin sans freins
Tu es venu un jour prendre ma main !?
Tu m’as trouvé sans que je t’ai cherché :
J’étais ailleurs encore trop occupé !

J’étais nanti!... Mais plus qu’il ne faudrait
Ne suffit pas à un bonheur parfait.
Insatisfait autant qu’insouciant
Je ne voyais de la vie que bons temps,
Je la prenais, l’usais, la déchirant,
J'en abusais au gré de mes penchants.

Mais l’on récolte un jour ce que l’on sème
Tous les plaisirs ne font pas que l’on aime,
Et mauvais vents sur nos chemins amènent
Non pas la paix, mais la peur et la haine.

Il a fallu enfin pour que j’arrête
Un coup plus fort pour faire tourner ma tête :
Le sang mêlé est parfois nécessaire
Pour faire cesser le flot de nos misères.

Par quel amour sur mon chemin sans freins
Tu es venu, Jésus, prendre ma main !

J'étais sans foi!... Mais où péché abonde
Dieu nous pardonne, sa grâce surabonde.
J'ai pu goûter la douceur d'être aimé
Le Ciel ouvert sur sa réalité
Les flots de son cœur épanché
Jusqu'au bonheur d'être régénéré.

Il m’a parlé ! me disant que la Bible
Était son livre aux secrets indicibles...
Que son Esprit seul peut nous révéler,
Lumière d’en Haut, eau fraîche et vérité.

Ainsi Jésus fut l'ultime réponse
Venu payer jusqu’à la dernière once
Le prix de mes torts et de mon rachat
Sa mort signant la trêve des combats.

Par une croix dressée pour le supplice
Le Fils de Dieu offrit en sacrifice
Sa vie bénie pour ôter le péché
Qui dans nos vies ferme à l’éternité.

Par quel amour sur mon chemin sans freins
Tu es venu, Jésus, prendre ma main !

Pour toi ami(e) qui ne L’a pas trouvé
Je veux dire : Grâce, au nom de Jésus-Christ !
Tout ton péché, Il l’a déjà porté
Confesse-le, il sera englouti ;

Je veux dire : Grâce, de la part de Jésus
Reçois sa vie, ne sois plus des perdus.
Sur son chemin Il te tiendra la main
Pour avancer chaque jour et sans fin
Pour avancer, chaque jour et sans fin...

Par son amour sur nos chemins sans freins
Il peut venir, Jésus, prendre nos mains !...

C.T. 2000-2010 ALGDJ

Partager cet article
Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 13:38

La rime est belle : "En Mai, fais ce qu'il te plaît."
En Mai 68, pour beaucoup, c'est la porte ouverte à faire
TOUT ce qui nous plaît. Alors voyons !

Car si sur le moment on n'a pas vu, un demi-siècle plus tard on peut voir bien plus clair ! À voir !?
Je dis toujours - comme Descartes : Il faut prendre du recul ! Ou comme Pascal : il faut avoir "une pensée de derrière", c'est-à-dire avoir un point de vue relativement détaché de ce qu'on vit.
Mais pas du recul dans le temps, car on ne sait pas tenir compte des leçons de nos histoires ; non, du recul sur le moment ! ... et j'avoue qu'alors, comme les autres - puisque je fus de cet événement -, brut d'une culture culturante mais qui ne rend pas forcément intelligent comme il faut, je n'ai pas eu (beaucoup) de recul...

Et donc maintenant voir quoi ?
Qu'on s'est donnés là encore une mauvaise action/réaction, dans le droit fil d'une fin de seconde guerre mondiale – pas rien quand même deux guerres mondiales en 20 ans ! – qui aurait dû être accompagnée et suivie dans une repentance collective, nationale, dans des demandes de pardon vraiment libérateur, dans un vrai retour au Dieu de la Bible, au Dieu de l'essentiel de nos ancêtres.
Car il faut bien l'entendre si on ne veut pas être une nouvelle fois - qui vient ! - la proie de hordes sauvages satanisées : les jugements sont des effets de nos fautes morales, de notre impiété ou de quelque religiosité en quoi la vérité n'est pas l'essentiel (l'essence du Ciel).
Il faut s'en souvenir pour soi, car c'est de moins en moins, voire plus jamais, que des nations avec toutes leurs autorités vont revenir à Dieu comme un seul homme...

En 45, l'humilité, mieux que l'humiliation, n'aurait certainement pas empêché l'essor des "trente glorieuses", mais aurait permis, de plus, qu'elles ne soient pas stoppées net en 73 - c'est-à-dire peu après 68 -, par où on ne l'attendait pas !...

Alors voilà ! C'est comme une triste fatalité (tant qu'on ne sait pas comment ça marche), qu'une fois la liberté (ou la santé) retrouvée, on oublie d'où est venu le malheur, on retourne à son comportement problématique, on suspend la rémission, on fait rebelote avec le pique (un cœur noir à l'envers), on se met en cheville avec le trèfle (l'argent "bon serviteur mais mauvais maître"), on coupe le cœur (le vrai amour, dont Dieu est l'origine et peut seul assurer la pérennité), et on va finir "dedans", sur le carreau. (si vous ne comprenez pas, apprenez les règles de La belote) *:) Heureux .

Et donc,

Un homme joue sa vie comme une partie de cartes
Moins paisible que celle que nous peignit Cézanne,
Et quand femme s'y met sans comprendre Descartes
Vers quel azur part-on pour construire nos cabanes ?

En avril déjà sans doute étions-nous découverts,
Secoués par le rock, balancés par le twist,
Loin des dictons ringards qui nous veulent couverts
On s'ouvrait à la vague nouvelle non-conformiste.

Mais en Mai, foin des lois et de toutes les normes,
Ouvriers, étudiants retrouvent la tradition
De la Révolution qui rend la France morne
Quand en 89 elle tue roi... pour Aiglon.

En Mai dans la rue descends, fais ce qu'il te plaît !
Monte dans les chambres où sont jeunes filles en fleur,
Défais le beau, le laid, le bien ! C'est le progrès
Qui court : Laisse aller l'instinct ! Prends-toi du bonheur !

De cette nuit d'ivresse qui dura quelques jours
Furent prises des libertés… sont nées des addictions
Dont le poids aujourd'hui n'est ni paix ni amour
Comme on crut... mais troubles, tristesse et délation.

Pas de quoi jubiler ! même si bien des produits
Technologiques, de santé, de confort, sont là ;
On s'achète un bon lit mais le sommeil nous fuit,
Le bien-être intérieur n'y est globalement pas.

C'est qu'à oublier Dieu, se donner des idoles,
On y perd et l'esprit et notre âme - et on s'ouvre
A bien des ennemis qui font mal ou rigolent
En voyant le déni par lequel on se couvre.

Foin de 68, de ses flux malséants,
Nauséeux, qui attirent les plus grands jugements !
Revenir à la foi, à Jésus, maintenant
En demandant pardon, tout personnellement.

C.T. @LGDDV - avril 18

Soyez renouvelé-e pour connaître Ce qui est véritable.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche