Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 20:40

L'éducation - et pas d'éducation sans morale ! - est le moule de notre socialisation de base. Son importance tient de ce qu'on est des êtres de et en relation, et de ce que notre environnement n'est pas que matériel... et terrestre.

Il y a une similitude avérée entre notre nature adamique (actuelle, qui n'est pas à l'image de notre création originelle) et celle des anges qui sont sortis des libertés bonnes dont ils bénéficiaient originellement (devenant par là ce qu'on appelle des démons). Ce sont les raisons pour quoi
1 - se trouvait au milieu du jardin d'Eden l'arbre de la connaissance interdite (celle du mal, le bien baignant toute la re-création terrestre dont parle le 1er chap. du livre biblique de la Genèse) - pour que les premiers êtres humains interpelés par cette interdiction pose la question à Dieu, qui leur aurait répondu... et
2 - un code de lois (formant religion et bien plus, avec des lois sanitaires, civiles, pénales... on pourrait dire une Constitution) fut donné (au départ par les anges via Moïse, ce qui forme pour les juifs la Torah, pour le reste du monde le Pentateuque ou 5 premiers livres de l'Ancien Testament), comme moyen pour connaître ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire pour échapper à la main mise des démons sur nos existences. En tout 613 lois très diverses dont les 10 commandements - les seuls gravés dans la pierre, pour marquer leur caractère immuable (et donc toujours actuel) - dont voici maintenant les 5e, 6e et 7e :
Honore ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.

Tu ne commettras pas de meurtre.

Tu ne commettras pas d'adultère.

Ces 3 nouveaux commandements règlent ce qui ne doit pas advenir dans les relations humaines si on ne veut pas donner accès au milieu de nous à des démons. Certains se sont spécialisés dans des domaines spécifiques de perversion et d'asservissement, usant de leurs possibilités d'influence (formant tentations) et profitant de nos propres dérèglements pour se greffer sur nos âmes. Cette relation des démons à nos personnes peut aller de pensées séduisantes à la possession.

Apprenons à lire avec réflexion ou méditation sur toutes les conséquences qui découlent - et sont sous nos yeux - du non-alignement de l'éducation donnée à nos enfants, et donc de nos comportements d'adultes mal ou inéduqués, rien qu'à partir de ces 3 commandements, de ces quelques mots. Pensez aux souffrances que vous connaissez, en vous-même ou dans votre entourage, qui résulte de l'inobservation de ces 3 instructions...
Et comprenez comment Dieu ne cherche pas à nous frustrer ou brider de manière sadique mais à nous donner les moyens de résister à l'emprise de hordes d'esprits mauvais, vicieux, trompeurs, méchants, inhumains... pour ne pas leur remettre ce qui reste de notre souveraineté déjà tellement malmenée...

à suivre. Soyez béni-e.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 09:25

L'Amour est une haute-montagne dans un lointain
Qui nous semble incertain.
Pourtant on l'aperçoit, on en goûte parfois
Le bonheur, la candeur, la loi
Qui fait taire les malheurs.

Ses sommets sont brillants et brûlants à nos cœurs
Mont-Blanc ou Everest, plus beau qu'un Kilimandjaro,
Avec des hauts-plateaux paisibles verdoyants
Et des eaux fraîches les parcourant,
Jaillissantes en torrent ou posées
En des lacs tendus noirs ou bleus
Reflétant leur écrin aux pics sans espoir.
Et je veux cet Amour !... Le gravir où c'est beau,
Me rouler dans ses vagues, ses ondes, ses cristaux…

Mais comment l'ordinaire que je suis
Le profane que je vis montera-t-il là-haut ?
Comme si un Pic du Midi et de nuit
Pouvait s'atteindre à la lueur d'une bougie,
A la force de mes pieds ou même
Avec un bâton religion qui ne sème
Que des ordres de marche, sans arche, sans nuée,
- Là où c'est l'intuition, le subtil, l'esprit vif,
L'Amour en sa passion qui seuls peuvent élever !
Et moi dans la vallée sombre et profonde,
Qui désire, souffre ou soupire parmi les ombres
Du Réel, sans zèle, faussement équipé
D'une laïcité qui tient du plomb dans l'aile,
De l'idée, pléthorique en envies, jouissive à l'envi,
Entropique à la fin, isolante - ni du froid ni du chaud -
Nous laissant seul-e, dénudé-e, sur un lit de rivière
Asséchée, sur un lit sans tain, défait, lit de rien.

L'Amour beau est trop haut, là où les êtres et les choses
Sont éternelles plus que les neiges, là où les grèves
Se désagrègent ou, balayées par la douceur
Eclosent de vie : l'amour est plein de vie !

Qui me fera monter, asseoir et contempler ?
L'abîme est trop immense, ce Dieu Amour
Que je veux, inaccessible, comme invincible,
Fermé, enclos, trop lisse, sans prise…
Je vois - mais est-ce un mirage, un faux espoir,
Réminiscence douteuse, encore simple ciboire ou enfin
Réponse clarifiante !? -, je vois du sang,
Du sang coulé, qui coule encore rouge vermeil,
Carmin, dissout la croûte, le Mal s'y engluant,
Avec aussi une eau, unique, lustrale, qui sort de ce roc élevé,
Forcé, percé, pillé mais pas abandonné
Qui donna, qui donne encore et donnera toujours,
Homme-roc dont les effets sur qui croit sont la paix
Et l'amour retenu en otage retrouvés.
Je regarde et je crois et voilà :
Aimé-e, croyant-e, je suis sauvé-e.

C.T. 12-12-16 ALGDDV

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 22:46

Image (bien approximative, de Michel-Ange) de ce qui peut vous arriver ! Dieu vous communiquant la vie, sa vie éternelle.

Il n'y a que 3 moyens FONDAMENTAUX en définitive par lesquels nous, tous les êtres humains, sommes individuellement placés face au Réel tel qu'il est.
Ces moyens sont aussi 3 fondements universels de notre personne et de nos comportements.
Ils s'activent en rapport de ce que nous plaçons en premier dans notre existence, ce qui se résume inéluctablement à trois centres :
1 - nous-même
2 - une religion
3 - Dieu lui-même.

1 - Connaître du Réel ses fondamentaux à partir de ce qu'on est devenu, c'est s'exposer à manquer des connaissances qu'on ne nous a jamais apprises et de celles qu'on n'a pas non plus apprises par nous-même.
Ainsi au sujet de Dieu,
a) on n'y croira naturellement pas si on n'est pas correctement enseigné sur sa réalité - et là je ne parle pas de religion, mais de connaître Dieu par savoir et par expérience.
C'est ce qui arrive le plus souvent en Occident qui, à partir du concept de laïcité, tient en réalité la connaissance des univers spirituels loin des apprentissages les plus nécessaires.

b) on croira que Dieu existe à partir de la transmission de contenus d'une religion ou d'une autre, qui ne met pas spécialement en contact avec Lui mais joue plutôt un rôle médian,
- normalement destiné à conduire à une conscience faite d'expérience(s) de ce que Dieu existe ;
- mais trop souvent la religion devient un voile (de plus, voire un mur) qui tient séparé du Divin véritable. Ainsi on peut être pourvu par transmission de tradition d'une religiosité active (via notre âme), pas sans spiritualité (vie de l'esprit)... Pourquoi ?
Tout simplement parce que la religion peut activer notre âme (psychisme) dans un espace de religiosité, mais concernant la dynamisation de notre esprit au point de connaître* Dieu, cela ne peut se faire sans lui - ou que par lui.

2 - Croire en Dieu seulement parce qu'on est né dans une tradition religieuse revient à ce que vous venez de lire en 1 - b). Cependant, vouloir dépasser le fait religieux (la seule pratique religieuse) pour trouver Dieu est toujours possible, ce qui dépend
- de notre soif de ce qu'est la vérité sur Dieu,
- d'une saine curieuse,
- voire d'une crainte de l'inconnu (peur de la mort par exemple),
Divers mouvements intérieurs qui visent à permettre à Dieu lui-même de venir à nous pour une véritable rencontre entre lui et nous.

3 - Dieu lui-même peut nous placer d'une façon surnaturelle, tonitruante ou paisible, face à la réalité QU'IL EST ! Parce qu'il est, étant Dieu qui est de toute éternité. C'est ce qu'il a fait avec moi à un moment où ma course sur la terre avait produit une disponibilité qui s'avéra là bénéfique pour cette rencontre... révolutionnaire, extra-terrestre, Lui se manifestant alors que je ne le cherchais même pas (à lire éventuellement par clic ici).

Il s'avère en rapport de cela, que 3 choses sont des plus importantes pour l'approche ou la découverte du Réel dans sa dimension non-immédiatement accessible mais connaissable :

- LA SOUFFRANCE, nos épreuves, accidents de parcours, coups d'abaissement... ;

- L'HONNETETE, notamment quand on a une religion, DIeu ne pouvant se révéler qu'à celui/celle qui est intègre dans ses pratiques... c'est-à-dire qui admet, qui reconnaît, qu'il/elle est régulièrement INFIDELE, au point où il est clair qu'avoir et suivre une religion ne permet pas de satisfaire un Dieu qui en est réellement un (étant Saint et Juste notamment). Donc ne permet pas que nous soyons sauvé(s), ramené(s) à lui après qu'on meurt.

- LA FOI, qui est autre chose qu'une simple croyance en un Dieu qui reste des plus indéfinis et/ou des plus lointains. La foi rapproche de Dieu et seule permet d'en expérimenter la dimension (spirituelle) et la réalité (qu'il existe, qu'il vit, qu'il est).

Bonne quête par et vers et dans la lumière qui éclaire et sauve.
Bénédiction d'En-haut sur vous.

________________
* connaître dans le sens qu'un contact spirituel intime avec Dieu (dont la relation sexuelle est l'image physique la plus forte).

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 21:00
Déjà rien que s'asseoir sur une chaise et se produire sur une scène...
Déjà rien que s'asseoir sur une chaise et se produire sur une scène...

Plus encore que la croyance*, la foi nous permet... TOUT en fait ! ce qui permet que nous nous développions en tant qu'être humain !
- Par la foi on a appris à marcher, à faire du vélo ;
- Par la foi on a appris tout ce qu'on a retenu qui nous a été dit par des parents, des enseignants, des films, médias... ;
- Par la foi on monte dans une voiture ou dans un avion ;
- Par la foi on se présente à une rencontre d'embauche ou on démarre sa propre entreprise ;
- Par la foi... prenez le temps d'y réfléchir un peu et vous serez surpris-e de découvrir l'importance de ce MOTEUR du vivant**

Pourquoi donc tout à coup la foi placée en Dieu devient-elle une superstition, un archaïsme, une négation de la raison ou une réalité non raisonnable (non intégrable) !?...

En fait on peut expérimenter que la foi en Dieu permet un vrai et beau grand écart, qui va de
- croire À PARTIR de ce qui est visible : vu comme ses créations,
- à croire MALGRÉ l'invisible : Einstein comme la plupart des autres savants a découvert (mathématiquement) des lois de l'univers avant qu'on puisse en apercevoir la réalité vraie ou en faire des tests ou applications démonstratives,
- en passant aussi par croire MALGRÉ le visible : je vois que toute vie finit dans une rigidité cadavérique, mais je crois que l'âme des êtres vivants ne reste pas enfermée dans leur corps !

Comment on s'y retrouve ? C'est simple : sans Dieu et son Esprit en nous et avec nous on ne s'y retrouve pas ! :) Mais dans une relation vivante à son Esprit par notre esprit, le miracle de la perception de la 5e dimension, la spirituelle, s'opère, avec son élargissement (à la fois subit et progressif) surnaturel de la vue des ordres (et désordres) et des parts visibles et des invisibles formant ensemble le Réel holistique (le plus large, unissant incréé et créé).

intéressant chapitre 11 de l'écrit aux Hébreux
(vous voyez, la foi !? Croyant qu'en cliquant sur "chapitre 11 de l'écrit aux Hébreux", vous le faites, et ce texte apparaît... N'est-ce pas déjà du surnaturel, par rapport à ce qui se croyait il y a un siècle ou deux !***)

Alors que dire de plus ici !? CROYEZ ! En Dieu, JUSQU'À vous adresser à lui pour un problème, pour une question, pour résoudre ce problème de l'incrédulité... et vous lui permettrez de vous répondre !...
Soyez de la sorte béni-e.

Articles connexes :
religion ou relation (avec Dieu)
La foi véritable c'est...
_________________________
* La foi est plus surnaturelle que la croyance. Elle est
- confiance en quelque chose ou quelqu'un d'encore invisible pour le voir apparaître (genre la solidité d'une chaise sur laquelle on s'assoit ou Dieu qui nous parle ou nous guérit...)
- ou encore confiance en quelqu'un qu'on voit et qu'on croit capable de nous aider (comme un enfant coincé dans un arbre qui se jette dans les bras de son père étant le seul moyen de redescendre ; quelqu'un pris dans un feu qui saute dans la bâche tendue par des pompiers)....
La croyance sera plus se cramponner à quelqu'un ou quelque chose (comme une religion) que s'attendre à quelque chose venant de sa part...

** Le principe de la foi est fondateur et ne peut être qu'inhérent dès le départ au vivant. Mais elle se présente comme une antithèse de l'Evolution (vue par les athées comme étant le moteur initial unique 2 temps (hasard-nécessité-hasard-nécessité) de tout). Or nous n'avons pas à opposer des moteurs du vivant entre eux, mais à voir leur complémentarité ! Chrétien je ne rejette pas l'évolution (un moteur incontestable de la vie) mais l'évolutionnisme qui en fait une réalité créatrice unique et devient par là une idéologie (c'est-à-dire une croyance dogmatique, non scientifiquement démontrée, semblable au concept de religion)...

*** De la même manière, un jour Jésus va réapparaître sur la Terre - il l'a dit, et dans mon esprit je le crois -, et alors ce qui était foi mystérieux, contestable, sera avérée, devenue évidence indéniable !... Mais alors il sera TROP TARD pour être sauvé-e de l'incrédulité et de la destination la plus détestable de l'âme - de nous, de moi-je - libérée par la mort physiologique.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 06:00

En Matthieu 7:14 on trouve écrit : "Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent."
Nette opposition aux boulevards et avenues (et ruelles sombres) des pensées et pratiques communes de ce monde, faciles à suivre parce que correspondantes à nos pulsions les plus charnelles, à nos travers les plus réactifs, à nos convoitises et autres désirs de notre âme égo-centrée, aux tentations, à notre religiosité même (héritée par tradition ou en recherche maladroite de déculpabilisation)...

Ici je n'aborde que la question de LA PORTE :
La difficulté n'est pas seulement de savoir de quelle porte il s'agit (car beaucoup en ont entendu parlé), mais bien de savoir comment la FRANCHIR ! Comment passer au travers de cette porte très spéciale, unique bien sûr, surprenante, mais efficace (et cela AVANT et AFIN de pouvoir MARCHER à la suite de Celui qui le premier a frayé ce passage).

Je vais donc vous dire (encore) de quoi il s'agit - face à notre double problématique de "pécheur mortel" (le pécheur étant celui qui ne parvient pas à tenir dans le bien, même s'il s'y applique de tout son cœur en œuvres charitables, humanitaires ou en pratiques religieuses...)

LA PORTE dont il s'agit est donc en forme de croix (ou ouvre sur une croix...)* ! Croix sur laquelle est cloué suspendu entre ciel et terre l'Innocent absolu, le seul homme qui n'ait jamais péché : Jésus, fils de Dieu et fils de l'homme ! Une image connue mais si dramatiquement incomprise !
Pour franchir cette porte unique, il faut regarder ce bois de supplice pour y voir Jésus subissant le sort non qu'IL mérite, mais celui réservé aux pécheurs mortels : souffrances longues et terribles, jusqu'à la mort vécue dans une terrible et définitive séparation de Dieu.

Jésus a accepté d'être mis là en position totale, réelle et figurative, physique et psychique, de n'importe lequel d'entre nous.
Pour franchir cette porte qui tient de l'accueil et de l'écueil, il faut s'y voir en lui ! Il faut réaliser qu'il meurt là pour moi-même, à la fois A CAUSE de mes propres fautes et en aval POUR m'en décharger.

Ce transfert inimaginable - qui tient (en grand) de celui qui s'opère parfois (en petit) entre un psy et son patient - est ainsi exprimé par le prophète Esaïe (environ 700 ans avant que cela ne se concrétise... preuve que cette crucifixion et mort ne sont pas un accident ou un hasard, une lubie mortifère ou un martyr égocentrique...) :
Chap. 52 : "13 Voici, mon serviteur prospèrera; Il montera, il s’élèvera, il s’élèvera bien haut. 14 De même qu’il a été[d] pour plusieurs un sujet d’effroi, Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l’homme, 15 De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu.
Chap. 53.1 Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l’Eternel? 2 Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. 3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. 4 Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5 Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. 7 Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n’a point ouvert la bouche. 8 Il a été enlevé par l’angoisse et le châtiment; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu’il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple? 9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu’il n’ait point commis de violence Et qu’il n’y ait point eu de fraude dans sa bouche. 10 Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance...
Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l’œuvre de l’Éternel prospèrera entre ses mains. 11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités. 12 C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables."

Voilà ce qu'il y a à voir dans cette crucifixion de Jésus, à lire comme étant écrit sur cette porte d'accès au Ciel éternel de Dieu ! Et cela AFIN QUE que nous puissions la franchir dans la foi en ce fait
- que si Jésus a pris là à la fois RÉELLEMENT et POTENTIELLEMENT le sort réservé à TOUS,
- cela devient aussi RÉEL, EFFECTIF, ACTIF INDIVIDUELLEMENT pour quiconque (vous !) l'entendant le croit (maintenant si cela n'est encore jamais arrivé).
Dès lors on passe de l'ignorance ou de la croyance en un collectif potentiel, à "la foi qui sauve" où l'effet individuel final supplante le fait à portée universelle.
Ainsi Jésus le Sauveur qui "ôte (pleinement en potentialité) le péché du monde" devient NOTRE Sauveur (effectivement, activement), Celui qui est mort pour MOI, A CAUSE(S) de moi :
- cause préalable : mes fautes, ma séparation d'avec Dieu, et
- cause seconde (mais non secondaire) : leur pardon, MON pardon, et sa vie éternelle qu'il peut, dans cet accord, me (re)donner.

C'est en ce sens que le Dieu véritable n'est pas (seulement) un DIeu inconnu, lointain, impersonnel, mais est - devient - aussi un Dieu tout personnel, proche, connaissable de l'intérieur...

Prière-guide pour celui/celle qui veut maintenant faire basculer en sa faveur toute la réalité accumulée et retenue dans le sacrifice parfait (expiatoire, propitiatoire, substitutif) de Christ à la croix : http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html
* http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/La-porte-s-d-acces-a-la-presence-de-dieu-7454076.html


 

Pensée du jour : SEREZ-VOUS DE CEUX QUI TROUVENT LA PORTE ETROITE ET LE CHEMIN RESSERRÉ QUI INTRO- DUISENT DANS L'ÉTERNITÉ DE DIEU ?
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 07:00
On n'est pas tous des canons de la beauté - physique ou intérieure - ! Mais Dieu peut faire de nous des nouvelles créatures, relookées - surtout intérieurement - pour un devenir éternel qui nous dépasse - mais qu'on peut déjà un peu apercevoir.
On n'est pas tous des canons de la beauté - physique ou intérieure - ! Mais Dieu peut faire de nous des nouvelles créatures, relookées - surtout intérieurement - pour un devenir éternel qui nous dépasse - mais qu'on peut déjà un peu apercevoir.

Savez-vous qu'on peut appeler Dieu, comme on peut appeler le SAMU en cas d'accident !?

Il se peut que votre existence vous apparaisse comme un accident, soit même véritablement une erreur ou une faute de vos parents. Ne nous voilons pas la face : C'est possible !
Je suis né pour ma part dans les ardeurs d'un été où deux âmes n'ont plus pu attendre la date deux fois reportée de leur mariage. Peut-être même aurait-il été mieux qu'ils ne se marient pas (ensemble) ! Mais là n'est pas - n'est plus - l'essentiel ! Parce que, dans tous les cas, je suis arrivé, et aujourd'hui que je sais toutes les dimensions qui forment et que peuvent prendre la vie, j'en suis bien content ! Et donc l'essentiel pour vous, c'est maintenant que vous soyez là ! même s'il vous manque encore de suffisamment comprendre ce qu'est et ce que peut être votre existence.

Alors réalisez déjà LE MIRACLE que cela représente, que vous soyez là, au terme de mille générations successives et forcément ININTERROMPUES ! Ce qui veut dire qu'il y a toujours eu au moins un couple qui a eu un enfant (avant de mourir), entre vos parents et le premier couple humain formé...

Autre MIRACLE ! Même pas forcément désiré-e, il a fallu
1 - que vous ne soyez pas une simple fausse-couche : Il a fallu que diverses conditions requises pour une fécondation viable soient réunies :
2 - que vous ne soyez pas démembré-e dans le ventre de votre mère et jeté-e dans une poubelle de clinique ou d'hôpital ! Ce qui, aujourd'hui, réduit d'autant la chance d'exister : 1 personne viable sur 5 est avortée !...

Et donc on est là, avec un héritage physique et un héritage psychique, qui n'est peut-être pas dans la bonne moyenne : Et bien tant pis ! Parce que Dieu peut faire quelque chose de merveilleux avec ce qu'on est. Même si on ressemble à un bloc brut de granit, à de l'argile sans consistance, ou à une pièce de bois, comme un sculpteur ou comme un potier, l’Éternel-Dieu peut tirer de ce qu'on est une forme admirable !
Juste qu'à la différence de la pierre ou du bois, on peut - cela fait partie de notre condition humaine - appeler Dieu, on peut lui demander qu'il vienne dans notre vie, pour en faire autre chose que ce que nous avons vécu jusque là.
C'est comme si accidenté, blessé, on pouvait soi-même composer le 15 ou le 17, le 18, le 112, le 114, le 115 ou le 119 !

Pour un vrai secours, pour un besoin tout personnel, on est invités à suivre les instructions transmises par le prophète Jérémie 33.3 - qui fait ici office de répondeur vocal par lequel Dieu nous/vous dit : "Invoque-moi, et je te répondrai..."


Le croyez-vous ? Si vous le croyez, vous verrez que c'est vrai ! Car c'est ainsi que ça fonctionne avec Dieu. On croit (vraiment) et on voit (effectivement) qu'il répond. Dieu honore la foi, essentiellement la foi en ce qu'il dit. Et d'autre part il accomplit ce qu'il dit. Donc à vous de faire la part - nécessaire - que personne ne pourra faire à votre place !
Soyez béni-e dans la grâce venue par Jésus.

Dieu est là https://www.youtube.com/watch?v=9nBEJ58hBWw&list=RDdYtJU4MEDVQ&index=3

http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche