Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2022 3 09 /11 /novembre /2022 22:00

Comment opérer cette transition non drastique mais radicale :

 1 - Il faut être suffisamment conscient de notre état de survie : existence temporaire, prêt de vie à rendre après vieillissement
ou avant en cas de faute grave dans notre circulation comportementale, provoquée directement par nous, et dans tous les cas où nous avons une part certaine de responsabilité - selon déjà le principe qu'il n'y a pas, ni pour nous ni pour personne, d'effet subi sans cause préalable.

UN EXEMPLE

Voici ce que rappelle à des semblables ayant changé comme lui du paradigme en place (insécurisé et instable) au nouveau, un certain Saul (qui depuis a même changé de prénom, pour Paul - ce qui signifie petit) :
"Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, 2 dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion (il parle de Satan, l'ange déchu rebelle et méchant).
3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres."

PRÉDICTION POUR NOS JOURS

Vivant présentement la fin de ce système de la survie, voyons pour en être persuadé, ce qui en a été dit depuis longtemps :
"
Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles,2 car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies,3 insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien,4 traîtres, emportés, aveuglés par l'orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu.5 Ils auront l’apparence de la piété (religieux mais traitres, meurtriers m^me) mais renieront ce qui en fait la force ( la foi au seul vrai Dieu Un et trois en même temps)...

N'est-ce pas de la prophétie cela !? (écrit il y a 19 siècles).

2 - Et donc pourquoi désirer sortir de ce système de survie avant que la mort nous attrape ?
Si on veut savoir, on peut savoir ! en lisant ici par exemple :
"
Pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." C'est un passage du livre appelé l'Apocalypse, mot qu'on rapproche souvent de temps à venir de plus en plus terribles... dans lesquels nous sommes déjà bien avancés.

Dieu - Oui celui dont on a cru qu'il n'existait pas ou dont on pouvait se passer - appelle chaque être humain traversant un peu de temps de la planète, des "pécheurs" (à ne pas confondre avecdes pêcheurs à la ligne ou de haute mer).
Pécheur (féminin pécheresse), c'est un mot qui veut dire "Manquer le but, tirer à côté de la cible" , ce qu'on pourrait extrapoler en "être à côté de la plaque" !

Et un tel pécheur, ou une pécheresse, doit savoir - c'est le mieux concernant les connaissances qu'on peut s'approprier (utiles, bonnes, indispenables si on veut faire la meilleure transition) - doit savoir que sous les forces dominantes de ce système, on est tous des coupables, pour une raison ou pour une autre. Ce qui crée en nous ce sentiment d'être en danger, d'avoir une épée au-dessus de notre tête. (Pour mieux le réaliser, je vous conseille même le livre de Franck Kafka Le procès).

Si vous êtes pris ou prise par ce sentiment de culpabilité, surtout ne cherchez pas à l'évacuer en vous divertissant, en changeant de maison, en vous murant dans le déni pour quelque chose de vraiment mal que vous avez fait.
Il y a beaucoup mieux à faire que la fuite, l'occultation d'un passé qui reste malgré le temps qui passe.

Le mieux, c'est de ne pas se cacher Dieu, de ne pas se cacher de lui, mais de lui dire tout - on appelle cela la confession, le fait qu'on soit d'accord avec Dieu - qui bien sûr sait tout du mal qu'on a fait et qu'on fait.
C'est le premier tour de clé de la transition, qui nous fait émerger dans une conscience élargie du Réel, compris la réalité du Divin, des anges et des démons, et dans l'expérience magnifique de la grâce de Dieu, de son pardon pour nos offenes.
C'est lui qui en assure ; on n'a qu'à le croire, pour en activer le processus (ce qui s'appelle la foi).

Dieu nous assure et rassure, en nous disant ce qu'il faut savoir (sur beaucoup de sujets importants).
Ici il s'agit d'entendre par exemple :
"
C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs" 1e lettre (biblique) à Timothée 1:15

Voilà qu'on nous parle de chose(s) certaine(s) et de manière certaine.
Non pas des promesses d'hommes ou de femmes, mais du Dieu qui a fait écrire des Paroles par lesquelles il vient nous enseigner, nous disant notamment comment on peut changer de régime... spirituel, entrer dans un univers où les choses sont certaines et où ce qui est défini l'est pour le bien de tous, individuellement ou collectivement -... sauf des ennemis de Dieu, des pécheurs qui feraient mieux de trembler qu'agir tant qu'ils restent des coupables, juste en sursis et survie.

Pour changer de statut, de paradigme, de royaume (tout en restant encore un peu ii-bas), il faut être comme une chenille qui un jour commence à en avoir assez de brouter des feuilles de choux, sentant qu'il y a pour elle un mieux à vivre que d'être seulement chenille rampant sur la terre.
Mais elle ne sait pas ce qui lui faut, ce qui lui manque...

C'est qu'elle a été créé pour devenir papillon. C'est pourquoi e elle, elle ne se sent pas ou plus de ce monde. Elle aspire à un autre chose.

Alors - le pas de la foi ! -, c'est qu'il lui faut cesser d'être de ce monde seulement : On doit mourir à ce qui a pu nous plaire un moment..., ce qu'on appelle nos attachements charnels, pour accéder à des ancrages spirituels, de l'ordre d'un autre monde, comme le papillon reste certes de la terre, mais son espace est beaucoup l'air, le vol, où il est le plus libre.

La sûre-vie s'acquiert par une relation établie avec Dieu par son Esprit mis en nous :
"vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre."

Cest notre existence qui a fait alliance avec Dieu par la foi en Jésus qui sauve par sa crucifixion, sa résurrection et l'envoi de son Esprit. Celui-ci s'unit à notre âme et nous devons, comme lui, par lui, soufé à lui, éternels.

Voilà ce qu(est la sûre-vie à laquelle adhérer, que nous pouvons rejoindre et vivre déjà maintenant.
Elle se fonde non sur nos propres forces, effort, mérité, oeuvres, toutes choses bonnes venant de nous, mais de ce que Dieu nous tient et nous garde comme une propriété sur quoi il veille, qu'il travaille à améliorer lui-même, que nous sommes devenus, dit la bible, comme "la prunelle de ses yeux".

Ainsi, sommes-nous sauvés d'une perdition éternelle sans Dieu, par l'oeuvre accomplie par Jésus pour nous, par son Esprit, par notre foi en lui.

Pour entrer, si ce n'est fait, dans cette relation de vie sûre avec Dieu et son Christ, Jésus et l'Esprit-Saint, ici >> une pge à cliquer pour trouver une prière (et quelques autres) pour aider à parler à Dieu (prier) selon son coeur et le nôtre, selon notre et nos besoins, et selon sa Grâce. <<

Que la bénédicttion du Dieu véritable vous touche dès cet instant et vous conduise jusqu'en vie éternelle (où nous ferons connaissance :) !)

De coeur.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 19:10

Ce qui se passe parmi nous en France et Europe est symptomatique de sociétés en fin de course dont une bascule va se faire.

LE PRINCIPE DU BASCULEMENT

Et comme on ne se repent pas institutionnellement et collectivement de notre abandon de Dieu, de nos fautes morales érigées en nouveaux dogmes, de nos dénis de réalité, de nos contacts ou collaborations plus ou moins conscients avec le monde occulte, ou encore de nos rebondissements illusoires sans fin, la bascule ou basculement va se faire comme on tombe de Charybde en Scylla (de mal en pire), devant abandonner nos forces et capacités à des "plus forts que nous" de l'ordre chaotique des démons.

Il ne va plus s'agir alors de nous livrer au mal (toujoursavec quelques avantages qu'on peut ou pense en tirer et nous y incitent), mais de s'y abandonner en toute impuissance et sans le moindre avantage.

LES DEUX FACES DU RÉEL ET DU PRÉSENT

Heureusement aussi Dieu règne au-dessus de tout ce qui se passe, laissant jouer des libertés accordées ou permises aux créatures conscienctes, jusqu'à un point où il ne permet plus.

Et c'est dans cette transition qu'il est bon de se donner, individuellement, si on veut échapper au maximum aux malheurs et maux qui sont là et qui viennent. Pour passer avec intelligence du règne du mal qui s'impose au règne de Dieu qui ne se connaît en notre faveur que si nous en voulons, si nous le réclamons, si nous croyons qu'il est règne de paix, de bonté, de grâces, et de notre éternisation personnelle.

>> Un guide de prière pour changer de paradigme, une aide pour formuler un désir véritable de passer de l'ordre et des désordres du mal mai l'Ordre Sauveur Divinhttps://www.toucherlalumiere.info/2017/06/priere-guide.html

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2022 3 20 /07 /juillet /2022 15:03

 

Nous naissons dans un monde qui a peu de rapport avec l'organisation terrestre dont nous sommes le terminal : les vestigges du Beau, du Bien, du Bon, sont emmêlés dans nos ruines (géographiques, de nature, psychiques ou spirituelles).

La mort et la vie cohabitent, ce qui n'est qu'une situation provisoire, ce qu'on appelle "l'ère adamique" qui consiste dans un effondrement de l'humain sur lui-même et face et sous la domination d'un plus Malin que nous : Le camp Terre est sous occupation - ce qui revient et redevient de plus en plus visible.

En ce sens, s'il y a une transcendance, elle n'est globalement pas de Dieu.

QUAND LES VIOLENCES OU ARNAQUES NOUS SIDÈRENT

Cela arriva une première fois à l'origine, et se reproduit pour chacun-e et en chacun-e, ce monde appartenant, par abus de faiblesse et surtout désobéissance envers Dieu, à des anges invisibles mais réels, malveillants et capables de nous mettre dans des situations tragiques, par vol, viol, attentat ou meurtre, inimitié haineuse ou séduction trompeuse, guerre, dérèglements et désordres graves divers, contraintes insistantes "à faire péter les plombs", arnaques, manipulations affectives, commerciales ou médiatiques...

Bref, c'est le monde comme il va mal, comme il fait souffrir, notamment dans ce qui est le plus violent ou vicieux. C'est l'univers terrestre créé et géré par des esprits démoniaques et non par Dieu.

Car nous nous soumettons bien plus facilement aux pensées purement mauvaises ou qui semblent bonnes mais ne le sont pas, qu'à ce que Dieu nous dit concernant le Bien et ce qui est mal.

Et donc ce monde de la dualité dominée par le mal doit et va disparaître, pour un autre, qui ne sera ouvert qu'à ceux qui désirent le bien tout en réalisant que sans Dieu ce n'est qu'une illusion, un rêve intouchable : le Bien n'est jamais durablement en notre pouvoir.

Pour sortir de ce conflit perdant/perdant, la transcendance nécessaire s'appelle la Rédemption, ou Rachat des âmes ou grâce divine... préparé par Dieu en faveur de qui en a assez d'une existence de défaite ou de succès épuisant ou déprimant.

En faveur de qui veut d'une "autre vie", qui s'obtient et se "main-tient"par la foi, une vie de dimension spirituelle qui se trouve "à l'intérieur du Royaume de Dieu".

Et ce Royaume Divin sans commencement ni fin, est surnaturellement un espace spirituel qui est à la fois hors de ce monde et en même temps au fond de nous-même....
Au fond de nous quand nous l'avons reçu.

(Voir des articles ici ou sur le net concernant ce changement véritable de paradigme, ce passage d'une existence purement adamique (qu'illlustre la vie de chenille) à une vie éternisée avec Dieu par Christ et pae notre foi (vie de papillon qui suit celle de la chenille).

Et si quelqu'un veut s'en remettre directement à Dieu, en colonne PAGES sur la droite cliquez sur Prière-guide.

Je prie aussi que tout lecteur/lectrice qui vient jusque là expérimente en conscience une grâce divine particulière (un événement heureux inattendu, une surprise qui ne peut être un simple hasard, une pensée enrichissante, parlante, révélatrice, une conscience soudain aiguisée de son besoin de Dieu...)

Partager cet article
Repost0
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 06:41

Jésus et la foi par le Saint-Esprit est la réponse de Dieu au fait patent que nous sommes chacun mortel.

Mortel physiquement, ce qui ne signifie pas que l'âme meurt avec le corps - car si l'on en croit Jésus et la Bible, la vie de notre existence est attachée à l'âme et non à ce qui est physiologique.

Marc 8:36 "Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme ?"

Et l'âme, qui nous donne la conscience d'être l'individualité qu'on est chacun, ne survit pas pour aller automatiquement dans le Royaume paradisiaque de Dieu, sinon nous n'aurions pas une vraie liberté de choix.

Alors que devenons-nous si un jour la mort nous surprend alors que nous sommes encore dans nos fautes, impur à cause de nos péchés et souillures pas effacés ?
Voyez-là >> ce que Jésus a dit à ce sujet <<.

Ainsi, c'est bien ici, de ce côté du Réel, que nous avons à chercher et à faire le choix de donner à Dieu sa place dans notre existence pour qu'il puisse nous sauver (pardonner, enseigner, protéger, soulager, consoler, guérir, délivrer, rendre heureux...). Car nous sommes comme les arbres : du côté où ils tombent, ils restent. Ecclésiaste 11 : 3

Saisissez bien ce que Jésus dit là, car l'offre de Dieu y est clairement exprimée, qui nous laisse le choix de répondre par la foi, ou par tout autre déroutage >> Jean ch. 3, vers. 16 à 21 << (à lire ou à écouter)

Voici éventuellement un article qui développe bien ce rapport étroit qu'il y a entre l'amour qu'est Dieu en lui-même, sa justice qui ne peut être bafouée, le sacrifice de Jésus dont l'amour pour nous l'a conduit à se livrer à la sentence de mort qui est la nôtre selon la justice divine, et encore la foi qui est notre réponse à ce moyen de sauvetage de notre âme que le séjour des morts n'aspire qu'à récupérer >>base juridique du pardon, de la rédemption totale de notre personne <<

Et si, comprenant l'importance d'être sauvé d'une perdition éternelle, vous voulez vous remettre à Dieu maintenant, ici >> un guide pour faciliter une prière efficace <<

Et bonne suite de vie

Partager cet article
Repost0
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 04:31
Pensée du jour : COMMENT RESTER MAÎTRE D'UNE SITUATION QUAND ON SE TROUVE FACE À UN PIÈGE ?

Jésus a souvent été mis en situation périlleuse. A la différence de nous, il n'avait droit à aucune erreur ! Il devait être parfait. S'il l'était effectivement dans sa nature divine (par l'Esprit-Saint), en tant qu'homme il devait tenir dans une obéissance absolue (par la foi), et notamment par une intelligence surnaturelle des réalités.

On le trouve notamment dans deux situations très délicates initiées par les religieux qui tentaient de le faire tomber à la fois
- de sa position de croyant par rapport à la Loi (tout ce qui forme la religion judaïque), et
- de sa position de rédempteur encore potentiel, par rapport à la grâce qu'il était en train d'amener pour le genre humain.

1 - Récit (par clic) de la femme adultère
La loi réclame la lapidation. La grâce veut laisser une chance de vie. Jésus est tenue par les deux ! Dieu fait grâce aux coeurs contrits, aux âmes affligées, et cette femme à cette heure-là, sachant que la mort est à sa porte, est certainement dans cette disposition. Mais la Loi n'a pas de pardon pour ce genre de forfaiture.
Qui aurait pu trouver la réponse qui vient à Jésus ? Honnêtement, le passage était si délicat !...

2 - (Lire) le récit de l'impôt du à César
- Si Jésus dit qu'il faut payer le tribut à César, c'est qu'il reconnaît pour sa propre personne - de la même façon que pour les juifs tenus par la botte romaine - l'autorité de César - qui est vu par son peuple comme Dieu !
Dès lors il passerait officiellement sous l'autorité de César, ne pouvant plus prétendre qu'il n'obéit qu'au seul vrai Dieu. Et pire, c'est en fait à Satan qu'il se soumettrait car c'est lui le maître véritable de la Rome impériale et de la Terre jusque là.
- S'il répond qu'il n'y a pas lieu pour des enfants élus de Dieu de payer un tribut à son ennemi et vainqueur, il déclenche une insurrection et finit au mieux en prison, au pire crucifié, mais alors à cause de sa faute et non en victime compassionnelle qui paie de sa vie, à la place des hommes, tous leurs égarements !
Qui aurait naturellement pensé à la finesse de la réponse qui le sauve de ce piège et par là sauve les hommes dans la suite !?...

Dans les deux cas, on voit que la réponse n'est pas préparée d'avance et qu'il lui faut quelques secondes précieuses avant de recevoir, de l'Esprit-Saint, la réponse divine. C'est dire que même fils de Dieu investi de Sa puissance, il reste homme qui doit marcher, comme nous, par la foi.

Et si Jésus eut besoin d'avoir avec lui l'Esprit du Dieu dont la demeure est au delà des cieux (on a là la trinité divine en oeuvre), à combien plus forte raison les disciples en eurent-ils besoin après sa mort, sa résurrection et son départ ! (Actes chap. 2 (par clic).

Et donc à combien plus forte raison, avons-nous également nous-mêmes besoin de recevoir de Dieu son Esprit - comme force pour être affranchis de celle du mal, pour résister au Satan et pour avoir la vie éternelle. Actes chap. 2, vers. 38

Avez-vous reçu ce don de la vie de Dieu qu'il offre aux pécheurs/pécheresses (que nous sommes tous) repenti/es ?
C'est la bénédiction que je vous souhaite, et au delà (si c'est fait) je prie que Jésus et ce Père céleste vous affermissent dans cette foi qui peut transcender les situations de ce monde et sauver l'âme qu'on est pour l'éternité.

Un message sur fond musical

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche