Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2022 2 28 /06 /juin /2022 17:25

1 - Cela nous concerne tous, car on ne peut tous être que des croyants - qu'on croit que Dieu existe ou qu'on croit qu'il n'existe pas.

2 - La spiritualité, comme son nom l'indique, se vit par l'esprit : le monde des esprits est une grande réalité (comme il y a bien plus de "matière" ou énergie indétectée dans l'univers qu'il n'y a de réalités physiques perceptibles).
Et l'univers des esprits fait partie de notre nature, qu'il soit absent (éteint) ou présent (plus ou moins éveillé) en nous.

A la différence, la religiosité est la disposition que prend notre âme, en lieu et place de notre esprit, concernant ce qui touche au monde des esprits.

C'est une disposition d'acquisition des connaissances qui a toute sa place chez les enfants : on apprend par nos capacités psychiques (psyché étant l'âme en grec). Une image est la vie scolaire par rapport à la vie professionnelle.
Et plus particulièrement pour ce qui est du domaine des spiritualités, le travail psychique, de l'âme, peut être illustrer par le premier étage d'une fusée, qui sert au lancement.
C'est la véritable fonction bénéfiquede la religion qui enseigne sur Dieu et sur de l'histoire de notre humanité dans laquelle il s'est manifesté.

Mais très vite (le plus vite est le mieux), concernant les choses spirituelles, l'enfant qui grandit doit pouvoir basculer ce qu'il entend sur le monde des esprits (Dieu, Esprit de Dieu, et esprits méchants, dégénérés) dans son esprit, de son intelligence et mémoire dans son esprit qui ainsi se génére.
Le but est alors de passer d'acquisitions entendues à une assimilation qui transforme l'être intérieur et le comportement.
Pour poursuivre l'image de la fusée, notre esprit est alors mis à feu et va pouvoir, dans une dimension (spirituelle) où se vit notre relation avec Dieu, pour faire évoluer vers toujours plus de bien et la dimension d'éternité de Dieu.
Et l'objet précieux que véhiculent ainsi d'abord le 1er étage de la fusée, puis le second, c'est notre conscience, dont la conscience d'être soi, d'avoir une existence propre, est un sommet majeur.

Que ces éléments de base du savoir vous donnent envie de chercher par vous-même, avec le soutien de l'Esprit Divin... et le recours peut-être à des articles de ce blog ou de tout autre sur le net... concernant ce qu'on appelle "La Bonne Nouvelle" ou Evangile de Jésus-Christ, ce qu'est la seconde partie de la Bible ou Nouveau Testament). Et pour comprendre au mieux de quoi il est réellement parlé là, le mieux est de s'adresser directment à Dieu pour que par son Esprit, il nous conduise vers des vérités essentielles permettant notre insertion dans le plan de rachat de nos âmes de la mort par Dieu...

Parmi les articles ou pages ici, vous pouvez vous rendre par ici >> sur un guide pour vous aider à prier Dieu de manière efficace <<. 

Bonne suite...

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 22:14

"CAR DIEU A TANT AIME LE MONDE... dit la Bible

Le monde (en grec cosmos dans le texte biblique original) désigne diverses réalités dont surtout
- l'ensemble des habitants de la terre, les hommes, la race humaine; ou encore
- la multitude des hommes séparés de Dieu, ceux qui vivent sans Dieu et/ou sont hostiles à Christ.
Voilà ce que Dieu a aimé avec un amour qui tient de la passion dévorante : vous, toi, moi, nous tous nés en un temps ou un autre ici ou là sur cette terre, croyant en lui ou hostile à l'idée de sa réalité.
Il a aimé de l'amour qu'il est, infini en soi MAIS conditionnel dans sa manifestation (contrairement à ce qui se dit ici ou là, car l'amour de Dieu ne peut se séparer de ses autres attributs essentiels : ce qui est juste et sa pureté).

Je viens d'avoir un âpre débat avec un homme qui, pour faire accepter sa religion comme étant la dernière et de là la plus universelle, cherchait avec insistance à me faire admettre que le Dieu de la Bible ne s'intéresse pas à tous les hommes mais uniquement aux juifs.
Il fonde cela sur une parole même de Jésus qui a dit qu'il n'avait été envoyé que vers les brebis perdus d'Israël. De là sa conclusion - qu'on lui a enseignée - que sa religion est destinée au reste du monde, au cosmos !

Il était facile de lui répondre que Jésus a aussi dit à ses apôtres et disciples qu'ils aient à aller faire de toutes les nations des disciples (Matthieu 28.19), commençant par Jérusalem où ils étaient, puis en Samarie "et jusqu'aux extrémités de la terre" (Actes des apôtres 1.8). Mais il ne voulait pas démordre que les nations dont Jésus parlait c'étaient les tribus dispersés d'Israël. De là il conclut que c'est sur leur propre initiative que les apôtres et chrétiens ont christianisé les nations (notamment) occidentales.

Je lui dis qu'il y a une différence entre ce que sont les nations (en grec ethnos) qui forment le monde, et ce que sont les tribus (grec phule) formant Israël. Mais il ne peut pas entendre, car il a intégré ce qu'on lui a dit et y revient plusieurs fois pour que je comprenne bien ce qu'il dit. Ce qu'il dit de juste - que j'acquiesce - et ce qu'il dit de faux - que je réfute.
Drame de la force que peut prendre sur notre entendement une chose entendue à quoi on a mordu comme une truite à un ver recouvrant un hameçon. C'est au point où l'échange devient tellement décalé que l'Esprit de Dieu finit par me dire qu'il ne sert plus à rien de continuer à parler. Lui veut continue : il me dit finalement que ça lui a plu de débattre, de trouver de la répartie même si on n'est pas arrivés à voir de la même manière.

Moi je suis plutôt navré de ce que l'ouverture d'esprit qu'il annonçait dans son désir de parler de Jésus et de la Bible n'était qu'un leurre. Mais certainement pas du temps perdu ! Parce que j'ai bien remarqué que quelquefois des paroles l'ont touché au-delà ou autrement que ce qu'il croyait obtenir en retour de son désir de parler avec moi.
Maintenant il reste à Dieu à faire du chemin dans son âme pour qu'il ose accepter de voir et de remettre en cause des fondements qu'il a reçus sans jamais les observer en vis-à-vis de la vérité comme Dieu la révèle dans le Livre où Thora (Ancien Testament) et Injil (Nouveau Testament) antagonistes sur un même plan sont intelligemment associés pour former la plus complète révélation dont nous ayons besoin... 
C'est pourquoi aussi il est écrit sur "ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés : Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge.*" Tout le contexte ici

Que le seul vrai Dieu vous garde d'être trompé-e par des mensonges touchant à votre avenir éternel. Aimez la vérité et Dieu pourra vous faire ressentir son amour.

__________
* Contre cela la compassion peut conduire le chrétien à prier (intercéder) pour que le voile (religieux ou aussi d'incrédulité) qui a déjà été déchiré dans le Temple de Jérusalem au moment de la mort de Jésus soit ôté du coeur.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche