Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 21:23
 
 

C'est une histoire vraie qui est à l'origine de ce film de Spielberg :
toute une fratrie qui aurait été décimée, en Amérique,
dans la guerre de Sécession.

Le film quant à lui, met en scène de jeunes soldats américains dans le cadre de la bataille de Normandie, venus pour libérer la France de l'autorité démoniaque du national-socialisme (nazisme). James Francis Ryan a été parachuté derrière les lignes ennemies. L’État-major est sans nouvelles de lui et, sachant que ses trois frères ont été tués dans d'autres combats. il est décidé de monter un commando pour le récupérer. (pour plus ici).
C'est finalement au prix de la vie de plusieurs autres soldats que le soldat Ryan est sauvé.

ÉTAT DES LIEUX
Cela nous parle de l'état dans lequel se trouve la  terre toute entière : prise dans une guerre très mystérieuse, où s'allient séductions, tromperies, manipulations, bien (un peu), violences, cruautés... Même si des bombes n'explosent pas tous les jours, même si le feu n'est pas incessamment nourri partout, on y trouve très régulièrement des tueries, des combats ethniques, des ennemis tout proches, la haine, la délation, les collabos, des traitrises, des gains honteux, des viols, des expropriations, une économie entravée, la peur, l'insécurité, des lois restrictives de liberté... et une certaine résistance !

La Bible dit que "le monde entier est sous la puissance du mal (ou Malin)." et encore "Car la création a été soumise à la vanité - non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise (Satan, un ange déchu) -,21 avec l'espérance (pour nous) qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.22 Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement."

Et dans ce monde soumis au mal, il n'y a qu'une fin réelle apparente : la mort ! (Une mort parmi d'autres en réalité), la mort physique, qui n'est pas la fin de tout, la fin dernière.
Car la fin (physiologique) du corps, n'est pas notre fin : on est une âme dans un corps, et non un corps seulement.

Et la Bible annonce que cette âme - siège de notre réalité consciente, qui nous faire dire "moi" et "je" - est en danger dès lors que l'esprit (part de Dieu lui-même en nous) est parti, sorti de nous, séparé, ce qui s'appelle notre mort spirituelle.

Ainsi sommes-nous entourés de lignes ennemies qui veulent nous garder - malgré les bruits de guerre alarmants qu'on entend - dans l'ignorance et l'illusion que tout est bien dans le meilleur des mondes.
Et là, on a besoin d'être sauvés ! Tous, chacun, un par un, les uns après les autres, un peu comme on voit dans le film "Tu ne tueras point" (une autre histoire vraie) l'infirmier croyant arrachant au champ de bataille un à un ceux qui peuvent encore restés en vie.

Transposé dans notre réalité personnelle, on est chacun ici des blessés, plus ou moins atteints, qui peuvent encore rester en vie - dans cette vie -, même si on est mort spirituellement, et donc particulièrement affaiblis. On est là en sursis de vie (en attente confuse d'une autre vie, ou dans le non sens d'un égarement). Et donc face à l'échéance inéluctable qu'est et que représente la mort qui se voit, on a besoin d'être - et on peut être  - sauvés !

- Sauvés d'une perdition éternelle de soi ;
- Sauvés des forces occultes (des anges rebelles, démons) qui nous tentent, nous trompent, et ramassent  les âmes défuntes dans un "séjour des morts" (shéol ou hadès) qui leur appartient ;
- Sauvés des dangers de ce monde présent avec ses concepts controuvés trompeurs et ses dysfonctionnements (qui vont encore largement croître sous nos yeux) ;
- Sauvés de la force à mal faire qui nous habite chacun, nous empêche de faire bien comme on voudrait et encore nous pousse dans des paroles ou choix ou actes qu'on ne voudrait même pas si on était réellement libre.

 

SAUVÉS COMMENT ? PAR QUI ?
Là, le secours ne vient pas d'un commando ou d'un "comité de salut public", mais est une œuvre de salut individuel *: On est chacun le soldat Ryan en grande difficulté.
Comme le film nous parle de l'équipe engagée pour ce sauvetage où chacun risque sa vie en sacrifice, la Bible et les disciples de Jésus rapportent que Celui-ci s'est lui-même,  seul, offert en sacrifice pour nous sauver. Pour nous sauver potentiellement tous. Comme quelqu'un qui se jetterait dans la gueule d'un requin pour qu'il ne morde plus personne.
"Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.7 A peine mourrait-on pour un juste ; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien.8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous."

Jésus s'est préparé pendant de longues années pour être prêt à supporter toutes les bassesses et ignominies de cette heure des ténèbres décisive - cruciale, c'est le cas de le dire !

"Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas.4 Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.5 Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie ; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. 7 Il a été maltraité et opprimé, Et il n'a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu'on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent ; Il n'a point ouvert la bouche.8 Il a été enlevé par l'angoisse et le châtiment ; Et parmi ceux de sa génération, qui a cru Qu'il était retranché de la terre des vivants Et frappé pour les péchés de mon peuple ?9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu'il n'eût point commis de violence Et qu'il n'y eût point de fraude dans sa bouche.10 Il a plu à l'Éternel de le briser par la souffrance... Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l'oeuvre de l'Éternel prospérera entre ses mains.11 A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards ; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d'hommes, Et il se chargera de leurs iniquités."

N'est-ce pas magnifique que Jésus, en conscience, en pleine liberté de choix, ait accepté et désiré donner ainsi sa vie pour sauver tous les soldats Ryan qui ne se cachent pas quand on vient les chercher, qui répondent quand on les appelle par leur nom dans le but de les faire passer de leur condition de perdu, de "porté disparu"au registre divin, de vivant déjà mort, à celle de vivant pour toujours !?

Sacrifice unique, abandonné même de ses disciples en cette heure terrible "afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées ;21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu."

Ainsi, chaque soldat Ryan peut être secouru, s'il le croit, rapatrié vers "la maison du Père céleste", notre âme un jour transportée dans la dimension psycho-spirituelle du Royaume de Dieu. Tel est le salut pour lequel un combattant hors normes a livré bataille à Satan pour nous, lui résistant en tout sans pécher pour ne pas se soumettre à cette autorité maléfique, mais rester en tant que fils (Parole de Dieu incarnée) soumis à son Père.
Lire éventuellement les deux aspects (prophétisé et expliqué) de ce qui se passe dans l'invisible pendant que Jésus est sur la croix.

"Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ...19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation...21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui  (vous et moi) justice de Dieu."

Aussi, Dieu vous exhorte par moi : Soyez réconciliés avec Lui !
_______
* Le salut individuel peut aussi amener un salut plus collectif, familial, très exceptionnellement ethnique... mais jamais national.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche