Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 06:29

 

suite de l'article commencé ici - partie 2 ici.

COMMENT JÉSUS A-T-IL FAIT CHANGER LE RÉGIME ET L'EXERCICE DE LA JUSTICE DE DIEU ?
En se substituant à celle qui se fondait sur les pratiques ou oeuvres d'obéissance. Il a accompli une oeuvre exceptionnelle, unique, inimitable, parfaite, comme on va le lire à la suite.

D'abord, dès le début de son ministère publique, il a annoncé ce qu'il était venu faire :
"Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé."
Comment ?
En prenant notre place de fauteur invétéré, de pécheur et pécheresse incapable de tenir dans le bien, en s'identifiant à nous jusqu'au bout de ce que le péché nous oblige à vivre : la mort. "Car le salaire du péché, c'est la mort..." : 1ère partie du verset, suivi de ce qui se passe dès lors que Jésus meurt pour cela ; ...mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur." Entre les deux, notre part : la place de la foi qui permet que s'opère pour nous, individuellement, le passage de la loi culpabilisante à la grâce salvatrice.
"Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres...4 Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés) ...8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie."

D'injustes, de souillés, de faussaires, la foi en Christ nous permet d'être justifié, en ordre, en paix avec Dieu. En deçà de cette foi (rédemptrice), il est dit que "Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé ; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent."
Mais le Christ Jésus est devenu notre justice, qui vient au secours de tous nos manquements - normalement de moins en moins nombreux - grâce à la purification de nos fautes :
- par notre repentance et demande de pardon
- et par son sang - pur, purificateur - versé sur la croix et agréé par Dieu le Père. Car Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu."

"Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, (et il a mis en nous la parole de la réconciliation.)".

"Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ,2 à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu."

Où donc sont les préceptes de religion qui nous tenaient dans des contraintes mortifères, qui nous rendaient hypocrites ou apostats ? "maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.14 Car il est notre paix, lui qui des deux (des juifs et de nous de tous les autres peuples) n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié,15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,16 et de les réconcilier, l'un et l'autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l'inimitié.17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ;18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit."

"Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.9 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité...
14 il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ;15 il a dépouillé les dominations et les autorités*, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix."

De fait Jésus nous apparaît bien comme le moyen de notre salut éternel ou entrée dans le Paradis de Dieu, comme il est écrit :
"
il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme,6 qui s'est donné lui-même en rançon pour tous.".
Ce qu'il enseignait ainsi avant de quitter la terre : "
Jésus dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.8 Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.9 Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ?"
"Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi."

 

MAIS CE N'EST PAS TOUT ! CE QUI FAIT TOUTE LA DIFFÉRENCE AVEC LE RELIGIEUX OU LE SPIRITUEL NOUVEL-ÂGEUX, C'EST RECEVOIR L'ESPRIT DE DIEU EN NOUS.
La Bible enseigne qu'en tant être humain naturel, nous n'avons rapidement plus qu'un corps et une âme... comme les animaux ! - ce qui peut faire de nous le pire des animaux sauvages !... On parle alors de mort spirituelle (article sur les différens types de mort) . Ce qui fait dire à Saul de Tarse à des croyants religieux et idolâtres devenus chrétiens : "Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés,2 dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion (Satan le faux-dieu et vraie puissance sur ce monde)."
Et donc la foi en Jésus, en son sacrifice substitutif (expiatoire et propitiatoire), en notre pardon purificateur, permet que nous recevions de Dieu des "arrhes" de son Esprit.
Vous avez peut-être 50 ou 70 ans et vous ne connaissiez pas ces choses !? C'est le moment, comme il est écrit : "Changez de comportement (répentez-vous) et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ, pour que vos péchés vous soient pardonnés. Vous recevrez alors le don de Dieu, le Saint-Esprit.39 Car la promesse de Dieu a été faite pour vous et vos enfants, ainsi que pour tous ceux qui vivent au loin, tous ceux que le Seigneur notre Dieu appellera."
Si vous vous sentez appelés, ne regardez pas en arrière. Continuez ce chemin. Car il s'agit de faire la paix avec Dieu ! Il s'agit d'éternité, dans laquelle naître dès ce côté-ci du Réel, et non pas après la mort : "Dès que quelqu’un est uni au Christ, il est un être nouveau (une nouvelle créature) : ce qui est ancien a disparu, ce qui est nouveau est là.18 Tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ et qui nous a confié la tâche d’amener d’autres hommes à la réconciliation avec lui."

En fait, Dieu nous dit là que croire en Jésus-Christ, ce n'est pas adopter une nouvelle religion - comme il y a des religions dites chrétiennes, mais qui ne le sont pas véritablement, car Jésus n'est pas venu instituer une ou plusieurs religions. Il est venu pour nous apporter la vie ! La vie dans sa plénitude d'éternité. Ce qui constitue "une nouvelle ou seconde naissance", toute spirituelle.
Car
- dans un premier temps, nous n'avons pas choisi de naitre physiologiquement, pour avoir cette existence, et donc il n'était pas question pour Dieu de nous l'imposer éternellement ;
- Par contre, concernant une vie éternelle possible (notre éternisation), en accord conscient avec Dieu (on fait alliance), nous pouvons naître spirituellement, par l'Esprit éternel de Dieu s'unissant à notre âme, comme il es écrit ici : "à tous ceux qui l'ont reçue (Jésus la lumière de Dieu), à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu."

Voilà un chef religieux qui vient voir Jésus de nuit. Celui-ci lui répond : "En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit.7 Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau.8 Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit.9 Nicodème lui dit : Comment cela peut-il se faire ?10 Jésus lui répondit : Tu es le docteur d'Israël, et tu ne sais pas ces choses !"

Ainsi, en même temps qu'on croit réellement en Jésus comme le Fils du Dieu vivant venu nous sauver et nous donner accès auprès du Père, on reçoit son Esprit. On lui ouvre notre coeur et on l'accueille en le remerciant de cette grâce de sa vie - éternelle - en nous :
"Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.18 Celui qui croit en lui n'est point jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.19 Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées ;21 mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu'elles sont faites en Dieu."

Voilà, en la personne et oeuvre sacrificielle de Jésus, l'accomplissement à la fois
- de la justice de Dieu,
- de notre religion si on en a une, pour nous libérer de son formalisme pesant,
- et encore de vieilles promesses magnifiques de Dieu faites via ses prophètes, comme par exemple :
- Ézéchiel : "Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau ; et j'ôterai de votre chair le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair."

- Et Jérémie : "Voici, des jours viennent, dit l'Éternel, et j'établirai avec la maison d'Israël et avec la maison de Juda** une nouvelle alliance,32 non selon l'alliance que je fis avec leurs pères, au jour où je les pris par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte, mon alliance qu'ils ont rompue, quoique je les eusse épousés, dit l'Éternel.33 Car c'est ici l'alliance que j'établirai avec la maison d'Israël**, après ces jours-là, dit l'Éternel : Je mettrai ma loi au dedans d'eux, et je l'écrirai sur leur coeur, et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple ;34 et ils n'enseigneront plus chacun son prochain, et chacun son frère, disant : Connaissez l'Éternel ; car ils me connaîtront tous, depuis le petit d'entre eux jusqu'au grand, dit l'Éternel ; car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché."

Qui d'autre peut réaliser cela que Dieu seul ? Une religion ? Notre obéissance à des lois, à des rituels ? L'enseignement d'un maître quelconque ? Ou celui que la  Bible prise dans son entier nous rapporte fidèlement - car Dieu étant Dieu, il a su garder l'authenticité des textes originaux de toutes erreurs ou falsifications  ?
"Les paroles de l'Éternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré.7 (12 : 8) Toi, Éternel ! tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais."

EN CHRIST, PAR JÉSUS ET SON ESPRIT-SAINT, SÉRIEUX ET LIBERTÉ
"Là où est l'Esprit du Seigneur, est la liberté".
Et voilà un peu de ce que la foi au Christ Jésus donne à quiconque croit, notamment une liberté appréciable par rapport à des prescriptions qui n'étaient en somme qu'un tremplin... ou un gouffre :
"
Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats :17 c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.18 Qu'aucun homme, sous une apparence d'humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu'il s'abandonne à ses visions et qu'il est enflé d'un vain orgueil par ses pensées charnelles,19 sans s'attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l'accroissement que Dieu donne.20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes :21 Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas !22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l'abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes ?23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu'ils indiquent un culte volontaire, de l'humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair."

Voilà ce qu'a été obligé de faire un Dieu saint pour avoir contact dès ici-bas avec nous, et nous recevoir à la suite en tant qu'âme, puis avec un corps ressuscité, tout nouveau..., dans son Royaume éternel d'amour et de Gloire.

Selon qu'on va rester à vivre sous la loi de justice primaire de Dieu (via religion ou règle aléatoire de notre conscience) ou entrer dans le bénéfice de sa loi de rédemption, les bénédictions et malédictions ne nous atteindront pas du tout de la même manière...  Au fur et à mesure bien sûr qu'on croît en connaissance et confiance en le Dieu Un-en-trois.

Pourquoi Jésus aurait-il du payer si cher, si ce n'était pas pour nous offrir une sécurité tout à fait exceptionnelle, qui ne dépende pas que de nous, mais aussi surtout de lui - notre foi personnelle étant le trait d'union qui permet d'arrêter des attaques comme faire descendre des grâces.

Bonne Nouvelle (ou Évangile) selon Jean :
"Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés.9 Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.12 Mais le mercenaire, qui n'est pas le berger, et à qui n'appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse.13 Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger.14 Je connais mes brebis, et elles me connaissent,15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis."

À vous de savoir et/ou choisir où vous en êtes et voulez être, en exemple en lisant encore le chapitre 8 de la lettre aux Romains, qui parle des avantages qu'il y a à vivre, par son Esprit et par la foi, au bénéfice du sacrifice expiatoire de Jésus...

Venez à Jésus, pas à moi ou à une religion, pas à une secte ou quelque pratique qui devenir meilleur-e, tel-le que vous êtes, pour être sauvé-e, et gardé-e, et conduit-e.
Que sa bénédiction en ce jour vous soit partagée de manière sensible, et éternelle.

Un chant 
Prière-guide si vous sentez de prier maintenant.

_____________
* Les démons de divers ordres et Satan le diable comme il en est parlé ici en Éphésiens  vers. 11 et 12.

** Cette alliance possible scellée entre Dieu et les hommes par le sang de Jésus a été promise à... et accomplie par Israël, puisque
1/ Jésus est juif en tant que fils d'homme, né de Myriam (Marie), et
2/ cette bonne nouvelle ou Évangile du remplacement des religions et autres mouvements spirituels (plus piégeux qu'autre chose) a été reçu, vécu et répandu par les juifs qui suivirent Jésus jusqu'à recevoir cette promesse le jour de la fête de la Pentecôte (Chavouoth)... Donc comme a dit Jésus : le salut vient des juifs ! Pas des français ou européens ou américains...  

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 15:01

Faire de la nouveauté avec de l'ancien qui court depuis déjà longtemps : "Il n'y a rien de nouveau sous le soleil."

 

La densité et la fébrilité de l'escorte du nouveau Président traversant Paris hier soir pour rejoindre le Louvre, sont-ils le premier signe d'une situation nouvelle qui ne va guère changer l'état général du pays, qui est un "état d'urgence" !?

Qui peut imaginer la pression qui tombe d'un coup sur un tel chef d'État ? Il se trouve soudain pris dans une tenaille
- entre une population insatisfaite qui fonde en lui ses espoirs de bien-être ou de survie,
- et une hiérarchie qui a travaillé à porter par lui un projet qu'il a fait sien.

Qu'est cette hiérarchie ?
- On a tous entendu parler de financiers, milliardaires, de "grands groupes", de lobbies aux idées souvent bien arrêtées et qui montent à la surface plus qu'on ne voit quels sont leurs visages.

Et là, dans la réussite, vous vous trouvez plus que jamais uni avec eux,
- d'un côté une masse (hétérogène ou hétéroclite) de populations qui attend,
- et de l'autre une minorité de "grandes personnes" qui ont misé sur vous, et qui attendent aussi... maintenant - et parfois très vite, parce qu'elles aussi sont des mortels, qui vieillissent et/ou qui sont malades... - leur retour sur investissement.

Et puis, on l'oublie ou on ne le sait pas, dans la transversalité du Réel, il y a, dans la hauteur de leur ciel ténébreux (2e ciel) ou encore se mouvant sur terre, la réalité d'esprits maléfiques, d'anges sortis du projet pourtant infini de Dieu le Créateur, des démons donc, surexcités, qui exultent, éructent, fulminent, se querellent.
Et leurs influences et leur autorité se répandent et descendent ou vont descendre encore sur la terre... selon la force dont on les aura dotés par le "je" de nos bulletins de vote, par le "jeu" de la démocratie.

Parce que monsieur Macron comme madame Le Pen ou monsieur Fillon, et chacun-e de nous, nous sommes d'abord des pécheurs devant Celui qui est, encore un niveau plus haut, au-dessus de tout (3e Ciel ou cieux de Dieu) !
"Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu."

Des pécheurs, des pécheresses, des transgresseurs des lois de la création, tous des créatures abimées, essentiellement soumises à des insuffisances, à la culpabilité, et sous des poids de condamnation... tant que nous n'avons pas reçu de la part de ce Dieu Souverain le pardon de nos fautes et offenses.

"Car le salaire du péché, c'est la mort..." :
- Mort spirituelle premièrement (= séparation d'avec Dieu, incrédulité, athéisme), qui comprend obscurité quant aux réalités et pensées de Dieu et de Satan, faiblesses d'esprit face aux problèmes incontournables...
- capacités psychiques vives mais amoindries, retenues, qui ne peuvent et ne pourront pas être libérées au service du Bien (malgré toute notre bonne volonté, malgré notre volonté humaniste),
- et au final mort physique, où du corps véhicule/tente se détache notre âme - le coeur de notre moi-je vivant, le disque dur de notre existant - pour où ?

     - soit pour le séjour des morts (provisoire mais très long) si on part d'ici sans être entré dans une relation personnelle avec Dieu,
     - soit pour entrer plus pleinement en Dieu - en Christ, dit la Bible, car c'est par le Christ Jésus et la foi en sa mort pour nous et en sa résurrection, que nous sommes réunis à l'éternité divine : "Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. 12 Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés."

CIEUX ET TERRE NE SONT JAMAIS SÉPARÉS
Donc nous vivons avec, ici et là,
- les mauvais esprits qui n'aspirent toujours plus qu'à dominer une bonne fois tout le genre humain, et avec
- Dieu, oui aussi, et même dans des élections démocratiques !
Le spirituel n'est jamais évincé de notre matérialité ! Et s'il n'est pas d'ordre divin, il est de l'ordre de l'occulte déchu, avec qui "ça craint".

C'est pourquoi des milliers de chrétiens ont prié - et jeûné - afin que le résultat de cette élection soit le meilleur pour nous.
Le meilleur ne veut pas forcément dire redressement économique de la France, fin des crises, fête des plaisirs... Mais ce sera des situations, circonstances et événements qui contribueront au mieux à permettre au plus grand nombre de trouver en Dieu par Jésus-Christ et son Divin Esprit, ce que ni un nouveau Président, ni des aides sociales, ni des médecins ou des psy, ni des croyances religieuses ou superstitieuses ou autres techniques ou produits d'apaisement... ne parviendront jamais à leur - à nous - procurer.

C'est en ce sens que, même si on avait pensé une autre séquence du scénario, expression plus directe de la grâce divine, on est maintenant face au mieux pour nous. Pas forcément pour notre porte-feuille, pouvoir d'achat, sécurité immédiate ou liberté d'expression ou même liberté de circulation...
Mais pour notre découverte ou retrouvaille avec le Dieu notre Créateur. Parce que - qu'on le sache ou pas Dieu le sait et y travaille - c'est là notre essentiel : la possible éternisation bienheureuse de notre âme, notre accès à vivre éternellement une autre création que celle-ci, dans le Bien et sans Mal.
Ce qui est et va être
   - l'expression la plus inouïe de l'amour et de la puissance de Dieu envers la terre habitée...,
   - et le fruit de la foi, de l'espérance et de l'amour envers Dieu et son prochain, de quiconque aura cru pour échapper aux temps très très difficiles qui sont encore à venir (On n'est encore qu'au chapitre 9 du livre biblique qu'est l'Apocalypse).

TOUT EST BIEN* !?
Tout est bien :
- pour les convaincus - notamment des jeunes - enthousiastes du pouvoir macronien comme d'un Graal qu'ils auraient saisi...
- peut-être pour le Président encore sans toutes les pressions (dont l'ivresse) de l'exercice du pouvoir...
- et pour les chrétiens qui savent que Dieu est aussi de toutes les turbulences, des souffles ascensionnels qui portent jusqu'où l'oxygène manque pour vivre encore, jusqu'où le froid devient mortel, ou encore quand s'ouvrent des cratères de bombes ou se répandent comme la peste des éclats mêlés de toutes sortes de maux....
Tout est bien, car toujours c'est le seul vrai Dieu - amour, justice, vérité et grâce - qui a tout en contrôle et peut orienter ce qui va suivre dans le sens du bien (de sa grâce), comme dans le sens du mal (de la justice en forme de jugements),
- selon nos comportements et choix (personnels et/ou collectifs),
- et selon les opportunités qu'on laissera ou qu'il créera pour nous rejoindre bien davantage dans nos épreuves. Car nos afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire... si nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles..

Et donc même si c'est Satan, le chef des anges déchus de nationalité divine, qui fait avancer son désir farouche de mondialisation, d'un unique gouvernement qu'il tienne bien sous sa main velours-et-fer, en dernier ressort, c'est Dieu qui aura le dernier mot. Avec lui seul : "Tout est bien qui finit bien."

Si donc
- François Fillon n'a pas pu devenir la pédale de frein de ce mouvement planétaire centripète et sens prophétisé de l'Histoire - qui ne pourra se faire et tenir que par voie totalitaire** - ;
- ni Marine Le Pen n'a eu le droit de saisir le frein à main - comme il a été donné aux britishs et à D. Trump -,
Dieu saura se servir de tout, tous maux compris, pour faire tourner à sa gloire dans un nombre croissant de coeurs humains, la réalité de qui il est et du bonheur qu'il veut partager avec nous.

Ainsi, c'est bien Lui - et que les chrétiens dépités aussi le comprennent - qui a répondu en sous-main de la démocratie aux prières de ceux qui ont dit : Notre Père qui est aux cieux, que ta volonté soit faite sur la terre - et plus spécifiquement dans cette élection -, car c'est à Toi qu'appartiennent - malgré les apparences - le règne, le pouvoir d'orienter les coeurs, la puissance et la gloire. Amen.

DÉMONS LIBÉRÉS = PERCEPTION ACCRUE DU RÉEL
Il y a ce que Dieu permet et ce qu'il veut. Seule sa bénédiction n'est suivie d'aucun effet secondaire qui l'étouffe. Dans tous les cas, Dieu est capable d'accorder des bénédictions par ricochets, de tourner du mal en bien, de venir faire grâce aux pécheurs, individuellement ou familialement, ou par petits groupes : c'est tout le sens de sa rédemption, le pourquoi de la mort sacrificielle de Jésus, comme il est écrit ici.

DES CONTINUITÉS CONNUES ET INCONNUES
Monsieur Macron et son épouse entrant dans l'Élysée vont s'installer dans les espaces occupés par son prédécesseur... et tout ce qu'il y a fait ! Et ce n'est pas parce que monsieur Hollande en sort, que "tout le monde influent" le suit (je ne parle pas des personnels domestiques).
Ainsi, surtout faute de (le) savoir, se cumule dans ce lieu comme possiblement dans n'importe quelle maison, certainement plus d'une présence, plus d'un esprit malin, qui ne se privera ou ne se priveront pas de jouer de leur droit acquis pour influencer ou imposer leur autorité, et cela jusque dans leur propre intimité...

Parallèlement, que le jeune élève ait maintenant bien dépassé son épouse de professeur, ne va pas être une chose psychologiquement facile à gérer entre eux. Il faut vraiment que l'amour soit réel et fort, et les personnalités capables de sacrifices pas évidents, pour supporter un relationnel empreint de ce genre de passé décalé.

On n'a donc pas fini à mon avis de voir "des affaires" ou des coups d'éclats, car, c'est aussi une loi spirituelle, qu'on est chacun mesuré avec la mesure dont on mesure les autres.

Pour l'heure, il reste à attendre le 3e tour, les Législatives où toutes les cartes maîtresses font pouvoir être remises en attribution. À partir de ce résultat on verra mieux à quelle heure nous sommes du compte à rebours qui égrène en année les dernières minutes où vont paraître les termes clairs et/ou ambigus (selon notre lumière personnelle) de la transition entre l'ère christique de la grâce (ces 2 000 dernières années) et son ère judiciaire et restaurateur... qui arrivera aussi certainement que subsistent les saisons.

Bref, désirons déjà, pour nous-même, une vraie (re)prise en mains divines de vos insuffisances, de notre implacable faillite existentielle, de notre misère fondamentale, de notre bipolarité et incrédulité patente ou latente... de tout ce qui est irréductible... sans Christ.
"Car Christ est la fin de la loi (des religions et des efforts personnels pour être quelqu'un de bien), pour la justification de tous ceux qui croient."

Bien cordialement. Soyez encore béni-e.

un chant d'à propos

__________
* all is well en chant

** J'en ai déjà parlé et on en reparlera et cela se comprend tellement de mieux en mieux : Comment parvenir à une unité fondamentale (dite pensée unique) du genre humain, avec des êtres aussi disparates et munis d'un ego-moi-je toujours plus sûr de lui et intransigeant... D'autant que cela ne peut espérer se mettre en oeuvre que parmi les espaces les plus riches (naturellement et/ou industriellement). (Et la Bible semble particulièrement parler de l'Europe comme coeur de ce système).

Repost 0
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 20:35

On est chacun un dehors et un dedans, surtout un dedans à connaître

 

Les textes en couleur sont des liens cliquables

"En l'homme il y a un vide en forme de Dieu." constata et écrivit Blaise Pascal. Il parlait d'un vide au plan intérieur, d'un creux à la fois de l'ordre psychique (de l'âme ou psyché) et de l'ordre spirituel (de l'esprit).
Qui n'a pas connu un de ces moments où l'on se sent dans un creux de vague ? Vide, sans allant, sans motivation, où rester au lit (ou y retourner en pleine journée) paraît être la meilleure des choses qu'on ait à vivre. Quand ça dure des semaines ou des mois on parle de bipolarité... mais on ne résout pas grand-chose pour autant.
Ainsi le vide dont parle Pascal tient de ce manque existentiel qui parait parfois ou qui est chevillé à notre quotidien. Un état de dépression, c'est-à-dire de manque de vitalité intérieure.

Comme nous avons à assimiler des connaissances et faire des expériences qui sont de l'ordre combiné physique-psychisme, il est très souhaitable d'acquérir des connaissances et de faire des expériences qui sont de l'ordre combiné psychisme-spirituel. Sans quoi on reste en creux, en sous-soi, on est en fait développé comme... un unijambiste !

Certes un unijambiste peut faire beaucoup de choses, mais il n'est pas conformé selon la disposition originelle la meilleure. Essayez de vous imaginer unijambiste !
Voyez un peu toute la lourdeur qu'il y a à avoir un handicap de cet ordre !?...
Et bien si vous n'êtes pas "né-e de Dieu" comme la Bible l'enseigne, il y a en vous ce vide, qui est même une forme de mort, vous êtes un unijambiste dans votre intérieur, votre âme - émergence de la formation de votre corps - n'étant pas accompagnée d'un esprit vivant - qui se reçoit de Dieu. - Lire encore -ici- Jean chap. 3 de 1 à 21.
Il en résulte le malaise qu'il y a à se trouver seul-e, sans personne et sans rien à faire, une sorte d'horreur qui nous pousse à faire n'importe quoi... parce que Dieu - en tant que notre part spirituelle - n'est pas vivant par son Esprit en nous.

Prière-guide si vous éprouvez ce besoin de plus de vie, d'un meilleur équilibre, d'un sens dévoilé de l'existence.

Cet article fait suite à UNIVERSALISME DES DEPENDANCES...

Repost 0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 05:48

Réponse à un article de presse - dont on peut imaginer ce qu'il dit, d'assez semblable sur le fond avec tant d'autres.

Réponse

OUI ! (au texte égaré !)
Maintenant il faut aller plus loin, plus haut, pour faire sortir de son repaire masqué celui qui réellement agite le drapeau de l’Islam et ses versets et ses imans et ses fidèles !
Où la question devient sans réponse, et où vous n’aurez fait qu’une belle poésie en prose, c’est quand, sous couvert d’évolution, d’intelligence, de psychologie et autres psy, on ne veut pas voir qu’existe une dimension spirituelle du Réel, de laquelle Satan, le vieil ange déchu qui fait trop décalé dans notre monde moderne !, continue à sévir avec joie et d’autant plus de liberté et de forces qu’on ne croit plus qu’il existe ! On n’y croit pas malgré les apparences, et quelles apparences ! Comme si on ne pouvait même pas croire que l’air existe pendant un ouragan parce qu’on refuse de croire qu’il existe quand il est immobile.

On attend avant de croire, de trouver un appareil qui puisse mesurer ou enregistrer la réalité d’un esprit, d’un démon, d’une pensée, d’un sentiment ?

Le bon sens ne nous sert-il plus à ce point ? Les faits qui sont des effets ne sont-ils pas encore assez criants qu’on ne puisse réaliser qu'on est dans l’inhumain, le sous-humain et sur-humain, l’incompréhensible – à la raison -?

Hitler l’SDF devenu petit caporal et soudain rendu puissant orateur et entraîneur d’hommes n’a-t-il pas suffit – avec combien d’autres !? – comme tirer la leçon majeure de toute l’Histoire ? Les maisons hantées, des cauchemars, les visions démoniaques, des rapports de NDE, les barbaries récurrentes - pas seulement islamiques – le faisceau d’éléments tangibles n’est-il pas suffisant ?

Dans quelle ténèbre est plongé le cœur et le regard de l’homme ! Faut pas s’étonner si on n’y comprend rien, si on n’a pas de solution, si on va finir par un totalitarisme planétaire inouï… que la Bible a annoncé pour que nous puissions réagir avant que cela nous emporte chacun. Car le salut comme l’instant de la mort est toujours individuel.

Que dit Jésus le Dieu incarné, dont la parole est immuable, en pareille circonstance ? La seule bonne réponse, qui appelle à ne pas se soucier des autres, mais qui consiste à s'occuper d'abord de soi, car c'est soi désormais qui est le plus en jeu, comme on le voit bien, qui peut mourir du jour au lendemain n'importe où. Lisons par clic des versets 1 à 5

Soyez transporté-e dans la lumière du Dieu très haut !

Repost 0
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 04:31
Pensée du jour : COMMENT RESTER MAÎTRE D'UNE SITUATION QUAND ON SE TROUVE FACE À UN PIÈGE ?

Jésus a souvent été mis en situation périlleuse. A la différence de nous, il n'avait droit à aucune erreur ! Il devait être parfait. S'il l'était effectivement dans sa nature divine (par l'Esprit-Saint), en tant qu'homme il devait tenir dans une obéissance absolue (par la foi), et notamment par une intelligence surnaturelle des réalités.

On le trouve notamment dans deux situations très délicates initiées par les religieux qui tentaient de le faire tomber à la fois
- de sa position de croyant par rapport à la Loi (tout ce qui forme la religion judaïque), et
- de sa position de rédempteur encore potentiel, par rapport à la grâce qu'il était en train d'amener pour le genre humain.

1 - Récit (par clic) de la femme adultère
La loi réclame la lapidation. La grâce veut laisser une chance de vie. Jésus est tenue par les deux ! Dieu fait grâce aux coeurs contrits, aux âmes affligées, et cette femme à cette heure-là, sachant que la mort est à sa porte, est certainement dans cette disposition. Mais la Loi n'a pas de pardon pour ce genre de forfaiture.
Qui aurait pu trouver la réponse qui vient à Jésus ? Honnêtement, le passage était si délicat !...

2 - (Lire) le récit de l'impôt du à César
- Si Jésus dit qu'il faut payer le tribut à César, c'est qu'il reconnaît pour sa propre personne - de la même façon que pour les juifs tenus par la botte romaine - l'autorité de César - qui est vu par son peuple comme Dieu !
Dès lors il passerait officiellement sous l'autorité de César, ne pouvant plus prétendre qu'il n'obéit qu'au seul vrai Dieu. Et pire, c'est en fait à Satan qu'il se soumettrait car c'est lui le maître véritable de la Rome impériale et de la Terre jusque là.
- S'il répond qu'il n'y a pas lieu pour des enfants élus de Dieu de payer un tribut à son ennemi et vainqueur, il déclenche une insurrection et finit au mieux en prison, au pire crucifié, mais alors à cause de sa faute et non en victime compassionnelle qui paie de sa vie, à la place des hommes, tous leurs égarements !
Qui aurait naturellement pensé à la finesse de la réponse qui le sauve de ce piège et par là sauve les hommes dans la suite !?...

Dans les deux cas, on voit que la réponse n'est pas préparée d'avance et qu'il lui faut quelques secondes précieuses avant de recevoir, de l'Esprit-Saint, la réponse divine. C'est dire que même fils de Dieu investi de Sa puissance, il reste homme qui doit marcher, comme nous, par la foi.

Et si Jésus eut besoin d'avoir avec lui l'Esprit du Dieu dont la demeure est au delà des cieux (on a là la trinité divine en oeuvre), à combien plus forte raison les disciples en eurent-ils besoin après sa mort, sa résurrection et son départ ! (Actes chap. 2 (par clic).

Et donc à combien plus forte raison, avons-nous également nous-mêmes besoin de recevoir de Dieu son Esprit - comme force pour être affranchis de celle du mal, pour résister au Satan et pour avoir la vie éternelle. Actes chap. 2, vers. 38

Avez-vous reçu ce don de la vie de Dieu qu'il offre aux pécheurs/pécheresses (que nous sommes tous) repenti/es ?
C'est la bénédiction que je vous souhaite, et au delà (si c'est fait) je prie que Jésus et ce Père céleste vous affermissent dans cette foi qui peut transcender les situations de ce monde et sauver l'âme qu'on est pour l'éternité.

Un message sur fond musical

Repost 0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche