Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 14:39

suite de Parabole de l'éléphant 1  -  2  ou  3

Quelqu'un parut donc et se présenta comme un voyant - qu'on peut aussi voir, qu'il est possible de découvrir en tant que ce qu'il est vraiment : C'est le mystère - à la fois voilé et déchiffrable, connaissable - Jésus !

Outre qu'il ressuscite des morts - ce que seuls les prophètes Èlie et Èlisée avaient faits jusque-là -, Jésus a des paroles inouïes ! "Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l'aveugle... (et l'aveugle vit).

"Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point."

Voilà parmi tous quelqu'un - un homme, à peu près quelconque, mais quel homme !? - qui dit venir du Ciel pour éclairer la nuit du monde, des âmes - nos nuits de compréhension et d'incompréhension - pour en faire un jour (nouveau).

N'est-ce pas curieux !? Dieu se sert de l'homme pour faire cesser définitivement la puissante rébellion démoniaque (un seul ange déchu est bien plus puissant que n'importe lequel d'entre nous), avec leur lot de dysfonctionnements, désordres, douleurs, souffrances…
Et cela parce qu'il n'est pas un Dieu qui d'abord terrasse les méchants du haut de sa toute-puissance. Comme il se servit du jeune berger David qui avait une grande foi en Lui pour tuer le géant arrogant Goliath, Dieu se fit homme (quand il ne trouva plus aucun homme ou aucune femme de foi pour le servir par des paroles) pour combattre ce géant spirituel qu'est Satan, le héros/chef d'une vaste armée d'anges déchus).
Ainsi naquit Jésus, fils d'homme par une jeune servante respectueuse de la Loi divine (Myriam ou Marie), et fils de Dieu par l'Esprit-Saint qui opéra dans le sein de cette jeune fille l'incarnation divine. Si cela dépasse la capacité (conditionnée) de raison de notre âme (d'adulte), il n'y a pas de difficulté pour le croire par notre esprit...

Une des missions de Jésus est de mieux faire connaître au genre humain qui est Dieu. D'abord par ce qui peut être vu de son existence terrestre (il en est l'image humaine parfaite), et encore par ce qu'il dit : Lisez tout cela en peu de pages (si ce n'est encore fait, dans les quatre évangiles - début du Nouveau Testament, 2e partie de la Bible) pour vous faire une idée. Boire à une source (la Bible) est toujours meilleur que boire ses eaux en aval (commentaires...).

La mission ultime de cette première venue de Jésus consista à vaincre Satan (lettre aux Hébreux ch. 2. 9,15) en le laissant manifester sur lui toutes ses forces mauvaises. Notamment cet Esprit déchu excita de diverses manières les autorités décisionnaires (chefs religieux et chefs de l'occupation) et les foules pour produire en quelques heures (depuis l'arrestation arbitraire de Jésus jusqu'à sa mort et mise dans un tombeau) la plus grande injustice de tous les temps : . (Regardez le film de Mel Gibson si vous voulez avoir une idée de ce que Jésus subit en moins de 24 heures alors qu'aucune charge ne put être trouvée contre lui).

Ainsi Jésus est un élément déterminant de la connaissance du vrai Dieu. Le voir agir, l'entendre parler, c'est comme avoir déjà la moitié des pièces du puzzle Dieu ! Et donc, comme il ouvrit les yeux physiques à plusieurs aveugles lors de son premier périple terrestre, Jésus peut maintenant encore par son Esprit, ouvrir notre entendement, dispenser sa lumière dans notre âme, et tout à coup nous voyons ! En quoi consiste ce monde, ses tenants et aboutissants majeurs, ses enjeux les plus véritables...

Cherchez-le, à travers des articles ici, des sites sur le net, la Bible, la prière en vous adressant directement à lui, Jésus-Christ ou au Père éternel (c'est la même réalité unique sous des expressions différentes), lui qui est "le rémunérateur (celui qui récompense) de ceux qui le cherchent."

Que sa bénédiction vous atteigne et attire à Lui jusqu'à Le connaître (= expérimenter sa vivante et aimante réalité).

 

Repost 0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 19:15

(suite de : ici)
...
Il se fit un silence.
Puis le quatrième prit la parole :
- Moi j'ai entendu qu'il a plusieurs trous ! Certains chez moi disent qu'un ancien l'a vu comme personne, face à face. Puis d'autres encore à la suite. Il a sept trous l'Éléphant. Mais surtout il a deux cornes.
- Ah bon, c'est nouveau ! Jamais entendu parler de cornes moi !
- C'est comme ça. Avec une plus grosse que l'autre. Voilà, je ne vous en dirais pas plus... Juste que si on oublie de l'Éléphant une distinction aussi importante, on ne peut pas dire qu'on sait de quoi on parle !

Le dernier qui m'avait pas encore parlé, en avait maintenant assez et coupa court à tout autre échange :
- Permettez-moi de ne pas vous suivre, et de vous dire ce qui pourrait nous mettre tous d'accord. On sait bien qu'en notre monde il y a dans tous les domaines des imitations, des usurpateurs, et bien sûr il n'y a des faux que parce qu'il y a le vrai.... Rien d'étonnant à ce que des populations entières croient n'importe quoi sur l'Éléphant comme sur le reste. D'autant que bien des paroles sont très anciennes et ont pu être déformées au fil des siècles.

- Moi ça me sidère qu'on ait ainsi des informations qui parfois s'accordent, et d'autres fois qui n'ont plus rien à voir !
- Je suis bien d'accord ! Mais je suis en train de me dire que si on ne s'était pas rencontrés, on aurait pu chacun continuer à croire quelque chose dans notre coin... peut-être de vrai, mais peut-être aussi de faux !
- Vrai ou faux, oui That is the question ?
(Nde : c'est là la question)
- A ton tour donc de parler, toi qui nous laisse déjà entendre que la vision que tu en as reçue est plutôt bien différente !
- Si quand même, j'ai le trou en commun avec vous deux.
- Ahhh !
- Mais pour le reste... C'est que l'Éléphant ne peut être que complexe à nos yeux
(Nde : si on peut dire)... Et vous savez bien qu'on ne fera jamais des unanimités sur rien d'important ici-bas.
Donc pour la majeure partie de ceux de la fédération d'États d'où je viens, celui qui rapporte le mieux ce qu'il en sait a écrit des cents et des cents pages, en direct de son expérience révélatrice et encore d'autres éléments plus anciens compilés. C'est pourquoi on reste attachés à son livre... Aussi parce qu'il y a une malédiction annoncée sur quiconque y change quoi que ce soit ou veut en sortir.
- Tellement c'est vu comme sacré !
- Oh toi n'idolâtre pas l'homme - ou une femme - ou un écrit ! Vas-y, raconte !
- Tu as raison, reprit le premier qui se sentait depuis un moment plutôt largué avec sa vue arboricole de l'Éléphant ! C'est trop bête de rester entre tous, si longtemps dans quelque chose qui ressemble au niveau de toute la planète... à des divisions ! De vrais empêchements à s'entendre...
- Alors voilà ce qu'il est bon d'en dire : l'Éléphant étant le plus gros, il est très difficile de lui trouver des ressemblances parmi tout ce que nous connaissons couramment.
- Écoute tu parles maintenant sinon c'est que tu n'as rien à dire ! Moi je crois pas aux mystères ! Faut pas chercher à me tromper en me disant maintenant qu'on ne peut pas savoir !
- Chutttt ! Calme-toi : il va parler.

- Voyez-vous une feuille d'arbre ?... Alors imaginez-là immensément grande, puisqu'on dit que les deux bras étendus, montés sur la pointe des pieds, et peut-être même montés sur une échelle, on ne peut pas en faire le tour.
Il ne faut donc pas confondre arbre et feuille... Il y a bien sûr un point commun - étant entendu qu'il est important quand même d'arriver à une unité de vue -, mais attention ! Avoir un seul point commun n'est pas significatif... Bref, au delà de l'image de la feuille, on peut encore comparer l'Éléphant à la voile d'un voilier, flottant un peu comme elle... Il y a un groupe parmi nous qui prend l'image de la feuille du chou cabus pour se le figurer et mieux l'aimer.
- Je ne connais pas l'histoire du chou qu'a bu ni la feuille qu'il a écrite...
- Laisse tomber, moi je vois ce que c'est une voile. Continue...

- C'est souple donc et plat mais pas d'un seul aplat ; avec des décrochements, comme des nervures, pas mal de grands reliefs. Et il paraît qu'il y a quelque part dans ce vaste espace... un trou noir ! Là on est bien d'accord. Un trou donc qui semble bien aller... vers l'autre côté.

 

Chacun s'était exprimé, et la foi de tous avait un peu de plomb dans l'aile...quand le quatrième aveugle brisa le silence :
- Moi je sais que j'ai raison ! L'Éléphant est ce que je vous ai dit. Et s'il n'y a pas plus de personnes qui viennent spontanément à cette vue, il faudra de toutes façons... que la vérité s'impose !
- J'ai entendu que dans certains pays - et peut-être dans tous - il y a comme des foires d'empoignes pour imposer sa vue. Maintenant je le vois.
- Ne dramatise pas ! On va bien trouver un moyen de coller des morceaux !...
- Il faut enlever où ça pue, ça en dérangerait trop...
- Et si plutôt on cherchait plus de vérités sur l'Éléphant ! On aurait tous à y gagner, car il y a certainement chez les uns ou chez les autres de bonnes choses
- Comme aussi des mauvaises, l'interrompit le premier ! Chez nous on ne parle pas du trou noir. Mais on entend que par ce trou l'Éléphant tire des balles puantes ou tuantes je ne sais pas, et ceux qui disent cela se mettent à faire la même chose sur ceux qui ne voient pas comme eux.

Il se fit un assez long silence....
Puis l'un d'eux dit calmement :
- Et si tout ce problème venait seulement de ce qu'on reste tous aveugles... par rapport à la vérité !?...

À suivre...
 

Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 05:02


Une vidéo qui dit - et au delà invite à la réflexion - sur ce sujet au coeur d'une évolution sociétale subtile, presque invisible, qui vise à changer chacun des humains en une création culturelle nouvelle, inédite, complétement controuvée, vulnérable, assujettable à souhaits.
D'où les risques et dangers réels qui s'aperçoivent déjà, de pertes croissantes de nos prérogatives de créatures originelles d'un Dieu bon qui veut, malgré le mal qui se peut transcender, partager avec nous son éternité... Car Satan veut aussi partager son éternité - maudite - avec le plus grand nombre... comme ces rois anciens qui faisaient descendre avec eux dans la mort tous ses proches et autres sujets quand il mourrait...
Message par clic ici

Soyez béni-e.(déjà amoindries)

Repost 0
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 05:57

* Théo, c'est Dieu en grec. Et Dieu va bien, merci, j'en ai quelques assurances.

Mais quand il n'est pas à sa place dans une société comme dans une personne, quand la liberté de parler de lui ou de notre foi ne finit pas de rétrécir, il ne reste plus qu'à parler de la pluie et du beau temps. Et on en parle, on en parle, on en parle, plus que jamais semble-t-il !...

C'est bien connu : Lorsqu'on n'a rien à se dire, on parle de la pluie et du beau ! Quand on n'arrive pas à entrer en discussion dans des sujets un peu profonds, qu'on pourrait ou qu'il faudrait pourtant aborder, on part et on s'étend sur la couleur du ciel et ses signes annonciateurs.

C'est vrai que de plus en plus le ciel met beaucoup de monde en soucis avec tous les dérèglements et effets terrestres qu'on en constate. C'est vrai aussi que depuis qu'on ne parle plus de Dieu - qui en est le Créateur ou l'agitateur (des lois, équilibres et mouvements qui font la météo) -, on n'est plus à l'accuser des crues, des tempêtes, des morts accidentelles. Et donc on peut parler bien plus longuement, en boucle même, des catastrophes dont dès lors "personne n'est responsable".

Mais, ne mêlant plus Dieu au temps atmosphérique, on n'est plus non plus à le remercier des conditions climatiques favorables, quand il pleut au bon moment sur les champs, quand la neige tombe à pic, dans les saisons se font bien... Et c'est peut-être bien là... un problème de plus !... Donc ni remerciements quand tout est bien, ni abaissements quand il y a des calamités, et nous serions ainsi pour rien dans les mouvements du temps atmosphériques ?!

Mais voilà qu'on est de plus en plus OBLIGES de tourner nos yeux vers le ciel ! Atmosphérique certes, notre "1er" ciel, mais c'est la direction vers où se trouvent les 2e et 3e cieux (bibliques, spirituels) ! Et on est OBLIGÉS de constater qu'il y a bien de notre responsabilité dans ces conditions climatiques qui, mine de rien, règlent largement le cours de nos existences, voire peuvent l'interrompent sans appel !

Et force est venue de constater qu'on est bien RESPONSABLES, CHACUN autant que collectivement (effet papillon !) PAR NOS COMPORTEMENTS, du temps qu'il fait, du réchauffement de la planète, des sècheresses et du désastre des inondations, de l'air pollué, même de la disparition de la Banquise (régulatrice des échanges), etc...

Il faut, comme souvent, qu'on en arrive là à une extrémité pour trouver - retrouver - un lien direct entre le temps qu'il fait et comment nous nous comportons ! Ô certes on n'est pas encore à mettre Dieu dans l'affaire... parce que sa vision des choses nous est trop dérangeantes ! Mais cependant, par "la force des choses", on arrive à la conclusion - via surproductions, négligences, irrespects, avidités, pollutions, déforestation, cultures intensives, moteurs "atmosphériques", CO2 et autres, que la qualité de l'air, que le bon équilibre climatique - et donc que notre qualité de vie, voire nos conditions de survie - dépendent en bonne partie DE NOUS !

Or que dit la Bible depuis des millénaires ? Deutéronome 28 "15 Si tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements...16 Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit dans les champs... Le ciel sur ta tête sera d’airain, et la terre sous toi sera de fer. 24 L’Éternel enverra pour pluie à ton pays de la poussière et de la poudre (pollutions !?); il en descendra du ciel sur toi jusqu’à ce que tu sois détruit." Quel rapport avec la Chine ou Paris... et les masques qu'on voit sur le nez des populations ?
Job 12 "15 L'Éternel retient les eaux et tout se dessèche;
Il les lâche, et la terre en est dévastée." etc, etc...

A l'opposé bien sûr Dieu dit : Deutéronome 28 "Si tu obéis à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements... 3 Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs. 4 Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol... toutes ces choses seront bénies. 12 L’Éternel t’ouvrira SON BON TRÉSOR, LE CIEL, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains..."

Voilà où l'on en est... TOUJOURS ! Et faire un parallèle entre ces paroles millénaires et ce que devient notre quotidien serait être à côté de la plaque !? Ne saurait venir que de vieux réac' qui refusent la marche en avant de l'émancipation de l'homme par l'homme !? Quelque expression-vestige de peurs archétypales à dépasser par la foi en l'avenir rose du genre (des genres) humain(s) ! - sinon avoir à subir une désintox en mode psychiatrique... Et Galilée de persister devant les autorités d'alors : Et pourtant elle tourne !...

Abandonnez Dieu conduit aux crises multiples et variées, collectives comme personnelles, qui font notre sinistre actualité quotidienne. Mais si globalement, c'est-à-dire par les instances majeures des pays, ne s'opère pas un retour à la foi au Dieu véritable, rien n'empêche qu'individuellement on puisse revenir dans cette dimension de vie où Dieu devient réel pour nous : avec nous, en nous, autour de nous. D'où il résulte une différence significative entre qui vit sous le poids des malédictions qui s'accumulent, et qui est (déjà) au bénéfice de bénédictions divines
Amos 4 "Et moi, je vous ai refusé la pluie, Lorsqu’il y avait encore trois mois jusqu’à la moisson; J’ai fait pleuvoir sur une ville, Et je n’ai pas fait pleuvoir sur une autre ville; Un champ a reçu la pluie, Et un autre qui ne l’a pas reçue s’est desséché." (des évènements très localisés comme on peut en voir de nos propres yeux).

Et donc pour basculer des (justes) jugements dans la grâce, la marche à suivre est simple : 2Chroniques 6 (prière d'un roi pour ses sujets !) "24 Quand ton peuple (fait de ceux qui ont pu entendre les paroles de Dieu et y croire) sera battu par l’ennemi, pour avoir péché contre toi, s’ils reviennent à toi et rendent gloire à ton nom, s’ils t’adressent des prières et des supplications dans cette maison (Jésus a dit et montré qu'il était le Temple véritable de Dieu, et donc que la prière à Dieu s'exauce en invoquant son nom - Jean 14-6...), 25 exauce-les des cieux, pardonne le péché de ton peuple...! 26 Quand le ciel sera fermé et qu’il n’y aura point de pluie, à cause de leurs péchés contre toi, s’ils prient et rendent gloire à ton nom, et s’ils se détournent de leurs péchés, parce que tu les auras châtiés, 27 exauce-les des cieux, pardonne le péché de tes serviteurs et de ton peuple, à qui tu enseigneras la bonne voie dans laquelle ils doivent marcher, et fais venir la pluie!...29 SI UN HOMME, si tout ton peuple fait entendre des prières et des supplications, et que chacun reconnaisse sa plaie et sa douleur et étende les mains vers cette maison, 30 exauce-le des cieux, du lieu de ta demeure, et pardonne; rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur des enfants des hommes; 31 ainsi ils te craindront pour marcher dans tes voies tout le temps qu’ils vivront dans le pays que tu as donné à nos pères!"

Et Dieu d'agréer cette prière de Salomon, lui répondant dans un songe "7.13 Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple, 14 si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays."

Les promesses de Dieu sont toujours là, ses bienfaits comme les malédictions sous lesquelles on se place en ne vivant pas selon les règles qui fondent la santé et le mieux-être (le vivre-ensemble aussi !) ici-bas. A chacun de s'en emparer, par la foi, pour entrer dans ce pays de la grâce divine qui est le Royaume des cieux déjà parmi nous, dès lors qu'il vient... en nous...

Psaume 91 "Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut
Repose à l’ombre du Tout-Puissant.
2 Je dis à l’Eternel: Mon refuge et ma forteresse,
Mon Dieu en qui je me confie!
3 Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur,
De la peste et de ses ravages.
4 Il te couvrira de ses plumes,
Et tu trouveras un refuge sous ses ailes;
Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.
5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
Ni la flèche qui vole de jour,
6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres,
Ni la contagion qui frappe en plein midi.
7 Que mille tombent à ton côté,
Et dix mille à ta droite,
Tu ne seras pas atteint..."

Guide pour une prière de réconciliation ou de première venue à Dieu :
http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html

Soyez béni(e) : c'est tout ce qu'il nous faut... D'ABORD !

Repost 0
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 06:12
Pensée du jour : JE CROIS AU DIEU QUI "CONNAÎT LE NOMBRE DE MES CHEVEUX" !...

Parole de Jésus : Il connaît le nombre de nos cheveux !
Réalisons ce que cela contient comme informations sur ce Dieu infini qui a tout créé ?...

Sortons - sortez ! - du starting-block des raisonnements transmis, d'un conditionnement évolutionniste préjugé et/ou de tel anthropomorphisme religieux hérité !...

Dieu est grand, il est magnifique, vivant, réel, ACCESSIBLE !... Si... si l'on cherche à entrer dans la libre part dont il nous a pourvus, qui fait de nous des gens responsables, de nos choix et de notre éternité...

Qu'il vous y aide aujourd'hui encore.

Repost 0
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 07:34
Pensée du jour : C'EST FACE A UNE ADVERSITE QUE SE MONTRE CE QU'IL EN EST D'UNE HOMME/D'UNE FEMME !

Ce n'est pas face à ses élucubrations, bonnes intentions, rêves ou volonté de bien faire, que se révèle un être humain ! Car on peut se leurrer soi-même par et dans nos pensées, tout autant qu'on peut blouser les autres par nos paroles.


Mais quand un ennemi se lève, réel ou supposé (car notre fond de perception et de réflexion n'est pas forcément juste au point de pouvoir distinguer ce qui est un vrai danger de ce qui n'est qu'une aberration de vue...) ; quand quelque chose ou quelqu'un vient se mettre en travers de nos objectifs ou plus chauds désirs, ou encore touche à ce que nous avons de plus cher, ALORS LA, et surtout là, vient à la surface, à la vue ou aux oreilles des autres, ce qui était tapi, caché, enfoui, retenu, refoulé, masqué, peut-être encore insoupçonné à nous-même mais présent au plus profond, au plus réel de soi : de la virulence, des cris, une souffrance terrible (exprimée ou muette), du mépris, de la haine, de la calomnie, de l'inconsistance, la lâcheté, le leurre de nos fondements, ce qu'on reproche aux autres, ce qu'on ne voudrait surtout pas être... C'est ce que la Bible appelle "la loi du péché et de la mort", dont chacun est habité et que notre socialisation même est incapable d'anéantir...

C'est un principe actif qui peut traverser toutes les couches de nos activités et société, depuis les plus personnelles au plus sociétales, au plus humanistes, apparemment généreuses et altruistes...

Il faut le voir pour le croire ! Et le voir ne demande que de l'honnêteté. Demande, attend, que nous en finissions avec la dissimulation à nous-même de ce qu'on est le plus réellement : quelqu'un infiniment en-dessous de ses prétentions ! Quelqu'un qui arrive trop souvent au mal alors même qu'il ne cherche que le bien ! Quelqu'un d'insuffisant là où il devrait être fort. Quelqu'un qui a besoin... de Dieu !
Pas d'une adhésion à une de ces représentations (factices, insuffisantes, impuissantes, trompeuses, dégoûtantes même de Dieu), dont la vue soudain nous fait devenir religieux - sans foi ! - ou nous donne la nausée - sans nous faire passer par LA CASE DEPART marquée : REPENTANCE !


Soyez béni(e), au point de voir ainsi.

http://toucherlalumiere.info.over-blog.com/pages/PRIEREGUIDE_pour_PAIX_avec_DIEU-5123593.html

Repost 0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche