Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 19:50

 

L'apparition macronienne
fait penser à celle d'Alexandre III dit le Grand (ici représenté).
On peut lire dans Wikipédia : "La séduction du personnage tient sans doute à ce mélange contradictoire : barbare et grec, mystique et réaliste, violent et généreux, emporté par son imagination et son rêve et guidé par sa lucidité.
Sa volonté inflexible se double d’un réel opportunisme
et d’un sens inné de la mise en scène."

 

PAS DE GOUVERNANCE SANS UN SOCLE PERSONNEL DE... CROYANCE !
Emmanuel Macron saura-t-on gouverner avec le recul nécessaire à toute marche, à tout engagement - personnel, collectif ou présidentiel ?
C'est-à-dire, aura-t-il
- en vis-à-vis, en référent, en conseil,
- un tiers fiable - et qu'il sache écouter -,
- capable d'ajouter ou de soustraire à sa vue personnelle
- ce qui forcément va lui manquer, ou être de trop,
- ...car bien sûr tout être humain est incomplet, insuffisant, à construction permanente, et toujours imparfait en soi - ?
Se donnera-t-il un conseil qui intègre la dimension spirituelle du Réel, ou pense-t-il que religion(s) et spiritualité c'est du pareil au même, et juste bon à tolérer en attendant que la laïcité (l'athéisme) en ait dissout les derniers vestiges ?...

DES EXEMPLES CONCRETS ET SIGNIFICATIFS
Pourquoi les États-Unis d'Amérique sont-ils devenus en moins de deux siècles d'existence la première puissante mondiale ?
Parce que leurs pères fondateurs étaient des chrétiens authentiques, non seulement faisant partie de ce qu'on appelle une religion (en l'occurrence le protestantisme évangélique), mais surtout conscients et vivant chacun une relation personnelle avec Dieu !
Le premier de tous les Présidents américains, George Washington (XVIIIe) écrivait : "Il est impossible de gouverner le monde avec droiture sans Dieu et la Bible."

Abraham Lincoln (XIXe) : "Sans la Bible, nous ne pourrions savoir ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas. Toutes choses les plus désirables pour le bonheur de l’homme, ici-bas et au delà, y sont dépeintes. Je m’adonne avec profit à la lecture de la Bible. Acceptez de ce livre tout ce que vous pouvez par la raison et le reste par la foi.  Votre vie jusqu’à la mort sera meilleure."*

Il y a juste quelques années, la Suisse, qui malgré sa petite surface n'est pas le moindre des états par son PIB, a réaffirmé que sa république (confédération) avait été fondée dans la foi (chrétienne) en Dieu. Le préambule de sa constitution commence par : "Au nom de Dieu Tout-Puissant !"

Plus particulièrement, par quelle foi... ou simple présomption - car croyant ou athée, nous n'avançons tous de toutes façons selon un principe et une dynamique de foi**... - , Emmanuel Macron va-t-il conduire la France et son rapport à l'Europe ?

Pour le moment, le premier rapport que nous voyons entre la dimension spirituelle du Réel et le nouveau Président, c'est... son prénom : Emmanuel. C'est en effet un (pré)nom biblique, d'origine hébraïque, qui signifie littéralement "Dieu avec nous".

Il apparait prophétiquement dans l'Ancien Testament (ténak juif) sous la plume du prophète Ésaïe aux chapitres 7 et 8, puis dans le 1er livre du Nouveau Testament (Bonne nouvelle ou Évangile) comme nom qui à ce moment-là de l'Histoire s'incarnera par la venue dans notre monde du Christ/Mashiah Jésus (dont le nom hébreu/araméen Yeshoua signifie Dieu sauve ou Dieu sauveur).

Si donc les noms et prénoms ont une signification et une correspondance avec qui le reçoit, s'ils sont bien distribués - ce qui, étymologiquement, est une de leurs raisons -, celui d'Emmanuel Macron, déjà d'après la Bible, n'est pas anodin... sans qu'on puisse (encore) affirmer en quel sens !...

De ce côté personnel encore, Emmanuel Macron a grandi comme bénéficiaire
- d'une hérédité aux capacités déjà bien développées (père et mère médecins),
- d'une instruction et éducation ancrée dans la culture et la foi chrétiennes (scolarité à La Providence, établissement privé catholique d'Amiens de la congrégation des jésuites), qui lui apportent une "discipline de l’esprit" et une "volonté d’ouverture au monde", en développant une pensée nourrie de spiritualité,
- et encore il assiste de 1999 à 2001 le philosophe Paul Ricœur à propos de son livre La Mémoire, l'histoire, l'oubli.

Le 15 déc. 2016 au magazine La vie :
"Aujourd’hui, j’ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi. Mon rapport à la spiritualité continue de nourrir ma pensée mais je n’en fais pas un élément de revendication."

"Penser rassurer le peuple en prétendant chasser le mal radical en dehors de la communauté nationale est une promesse dangereuse et intenable. Car il y a du mal radical en nous et il continuera à vivre. La clé c’est éduquer et prévenir, même si c’est très dur dans ces moments-là."

Mais si cela peut plaire à un catholique ou un protestant, il en faut (bien) plus pour signifier une foi qui joigne réellement le Dieu Créateur et Rédempteur à notre panache et mode de vie (présidentiel ou de simple citoyen) !
On est même avertis que c'est du milieu de chrétiens que peuvent venir des antéchrists et que va sortir le dernier et plus puissant qui doit paraître.

¤¤¤

On sait ou peut savoir aussi plus largement que rien de significatif, d'important, de conséquent, n'apparaît sur la face de la terre hors de la volonté ou connaissance du Dieu véritable.
C'est ainsi qu'on est informés que Jésus mort et ressuscité (à Pâque), puis monté dans le Ciel divin (Ascension), est celui qui, après avoir été intronisé sur le trône le plus élevé, comme indiqué en Apocalypse 5libère le cours essentiel de l'Histoire

Parfois ce sont à des informations peu développées qu'il faut faire attention, brèves mais précises, données par les Écritures pour la sagacité de ceux qui aiment la vérité et veulent toujours plus s'y attacher pour discerner les temps et n'être pas confus dans leur présent et avenir...

PLACE DE L'EUROPE DANS LE CONCERT DU MONDE
Dans tous les cas l'Europe est au coeur du présent et de la vue macronienne de la gouvernance des nations, peuples et territoires.
Dans l'idée humaine, c'est quelque chose comme plus on centralise les instances gouvernementales - jusqu'à plus qu'un seul foyer décisionnel -, plus on a de chances de ne plus connaître de guerre comme furent les deux dernières. (C'est l'origine de l'idée de l'Europe dès l'après-guerre).
Il faut aussi savoir que l'idée démoniaque existe, qui va dans le même sens, mais pour le contrôle et non le bonheur et la paix du genre humain, compris bien entendu des femmes/hommes qui formeront la tête pseudo-gouvernante de la planète.

C'est ainsi qu'on peut voir dans le passé très proche et encore aujourd'hui, ce que ce genre de concentration des pouvoirs entre quelques doigts d'une main unique, a fait avec l'URSS et en Chine, via l'idéologie socialiste rapidement tournée en communiste : déportations massives contraintes de populations avec plus de 100 millions de morts !
Certes cette idéologie athée a été posée et tient encore en Chine, ou en Corée du Nord - mais on "sait" à quels prix de souffrances, d'angoisses et de sang, avec quelles restrictions de libertés et autres manipulations...
À côté le flop de l'URSS a été, comme celui de la vue tout aussi sataniquement impérialiste de Hitler, un gâchis phénoménal, terrible, immonde...
Dans la même vue des choses et par le versant religieux, on a encore Daesh qui exprime cette volonté d'impérialisme planétaire vieille comme le commencement de la multiplication des hommes...

Bravo à ceux qui croient encore que le mieux pour nous est de vivre libre de Dieu et de ses lois,
- c'est-à-dire comme s'il n'y avait pas de Dieu ;
- en réalité seulement dans sa permissivité, qui témoigne essentielllement
     - qu'il nous a créés réellement libres,
     - et en même temps que toutes les libertés ne sont pas bonnes à prendre !...

La recherche donc d'une autorité centralisée pour conduire des peuples - tous les peuples, dit le mondialiste -, n'est pas assurément un bien en soi. Mais elle peut s'avérer un moyen des plus détestables, dévastateurs, meurtriers, totalitaire, par lequel Satan, le prince spirituel invisible qui plane au-dessus de notre humanité***, cherche toujours plus à se - à nous - s'assujettir.
Plusieurs livres bibliques avertissent de cette montée d'une volonté qui se centralise pour mettre en place un ordre mondial dont cet ange déchu entré dans la rébellion céleste et ses quatre principaux démons (figurés comme généraux, vents, cavaliers) seront les véritables souverains (d'autant incontestés qu'ils ne se voient pas en direct).

 

IMAGES, SYMBOLES, ET AUTRE(S) SIGNE(S) !?
On pourrait penser que les États-unis sont ou vont être le centre de la mise en place de cet Ordre Planétaire déjà activée. Mais en accord avec les données bibliques, une information semble bien dire que non. Il s'agit de la devise du grand sceau des États-Unis.

On lit au milieu E pluribus unum, littéralement "un seul à partir de plusieurs" ou, dans une traduction plus directe, "De plusieurs, un". Devise de 1776...
avec deux autres devises ajoutées en 1782 sur le revers du sceau (la face non visible), en latin : Annuit cœptis "Il/Elle approuve cette entreprise" et Novus Ordo Seclorum "Nouvel ordre des siècles" ). Qui approuve cette entreprise et ce Nouvel Ordre des siècles ?
La réponse est toujours inévitablement : Dieu ou Satan. Le vrai Dieu créateur, ou celui qui a usurpé son pouvoir par ruse auprès de nous dans le jardin d'Eden... et n'a pas fini de vouloir s'approprier la race humaine, pour que ce soit éternellement... si Dieu et notre foi ne veillaient...
C'est ainsi, qu'on le sache ou pas, qu'on le croit ou pas, qu'on n'est JAMAIS dans une autre histoire que celle-ci ! C'est pourquoi tout va toujours mal malgré toutes les bonnes volontés humaines qui s'unissent pour bâtir un avenir meilleur****...

Or, voilà qu'en 1956, le Congrès des États-Unis passe une loi (H.J. Resolution 396) qui adopte une nouvelle devise officielle : In God We Trust ("En Dieu nous croyons" ou "notre confiance/foi est en Dieu").
...Ce qui rejoint l'imagerie biblique où des ailes d'aigle qui furent sur le dos du lion figurant le Dieu (l'ange-démon dégénéré puissant) qui pilota dans l'impérialisme Nabucodonosor roi de Babylone (actuel Irak), lui furent arrachées (Daniel 2 ici).

 

DELOCALISATION SPIRITUELLE ?
La devise qui dit que l'union fait la force, E pluribus unum, a-t-il donc disparu de la scène mondiale ? Oui, mais seulement jusqu'en 2 000, où l'Union Européenne la prend à son compte, sous une forme différente mais au fond similaire :In varietate concordia "L'unité dans la diversité" (ou traduction française adoptée "Unie dans la diversité").

Que voilà une gageure énorme ! Si on a du mal à gouverner 20 ou 60 millions de citoyens dans le cadre d'une nation, comment va-t-on, QUI va être capable d'apporter du mieux à plus de 500 millions de personnes !? Si on a du mal avec une seule culture dominante, comment on va faire avec un pluralisme culturel... qui vient de toutes parts !

Car selon la Commission européenne (nous dit Wikipédia) "cette devise signifie que, au travers de l'Union européenne, les Européens unissent leurs efforts en faveur de la paix et de la prospérité, et que les nombreuses cultures, traditions et langues différentes que compte l'Europe constituent un atout pour le continent."

Or, on n'en est plus là ! Ce sont d'autres cultures, souvent très différentes (à antagoniste) de ce qu'on peut appeler la culture européenne - culture judéo-chrétienne pour parler vrai -, qui viennent et parfois même veulent faire l'Europe, en investissant par le nombre ou des actes barbares ses nations.
Ce n'est pas qu'on soit contre le fait migratoire ou des immigrations -
qui sont une constance de l'Histoire -, mais il faut ouvrir les yeux sur
- le caractère exceptionnel, envahisseur voire souverain de la vague mise en oeuvre qui confronte les états,
- et sans que "l'Europe" - celles et ceux des hommes qui en tiennent les rênes - fasse rien pour endiguer le mouvement, voire le bénisse euphoriquement...

La Bible - encore elle, bien sûr -, enseigne que l'orgueil, l'arrogance, précèdent la disgrâce, la chute ou la ruine. Qu'en est-il au sommet de l'Europe ? Que sont les prétentions des coeurs visées par les technocrates européens ?... Ou par les lobbies qui hantent les couloirs du Parlement européen ou les commissions ?...
Où nos vues matérialistes du monde rejoignent-elles, ou sont-elles rejointes, par l'occulte et, au delà encore et par dessus la gente humaine par les esprits malins appartenant au second ciel (la sphère spirituelle que domine le mal) !?...

DES FIGURES ANIMALIÈRES POUR MIEUX NOUS INFORMER
On les trouve dans la Bible et en correspondance dans les armoiries des pays.
Dans le livre final de la Bible, l'Apocalypse, il est fait état du système économico-politique d'un gouvernement unique terrible, initié par la collusion des 4 démons-maîtres dont j'ai déjà parlé. Sa force d'opération est d'abord traduite par les figures animalières du léopard, de l'ours et du lion. (Apo ch. 13).

Le système de gouvernance planétaire ainsi annoncé via l'Apocalypse a une origine ancienne, tant il est vrai qu'il y a une continuité, un fil rouge, à toute l'aventure humaine. Les puissances célestes dont les expressions sont figurées par des animaux, ne sont pas une nouveauté. Il s'agit d'une résurgence de forces démoniaques jadis déjà successivement actives pour produire sur terre des systèmes de gouvernement "bestiaux".
Cela nous est dit par les paroles et images (songe ou vision) que rapporte le livre du prophète Daniel (vers - 600 avant Jésus-Christ), avec la figure du lion, de l'ours, du léopard, et d'une bête indescriptible, terrible, qu'aucun des animaux sauvages de la terre ne suffit à sa représentation (chapitre 7...).
Ce furent politiquement et historiquement les 4 grands empires antiques de Babylone, Mède-Perse, la Grèce d'Alexandre le Grand et la Rome impériale (voir aussi Daniel chap. 2)...

Dans un autre article on a vu que ces quatre entités tour à tour et jusque là rendues captives et impuissantes par le Dieu Souverain - suite à toutes les atrocités qu'elles firent commettre - ont été déliées il y a peu de temps, ce qui provoqua notamment l'apparition du Califat de Daesh autour de l'Euphrate (Apo ch. 9)...

Mais ce genre des figurations ne se trouve pas que dans l'histoire ancienne...

ANIMAUX, SYMBOLE ET HÉRALDIQUE (ARMOIRIES)
Le système gouvernemental mondial qui vient est annoncé par
1 - la forme générale du léopard
2 - les pattes de l'ours
3 - et une gueule de lion

On n'y voit pas vraiment de place pour la figure de l'aigle, qui est l'emblème animalier des États-unis... et de l'Allemagne. Pour les États-unis on a vu plus haut le transfert de la devise US sur l'UE. Pour l'Allemagne, une réponse peut-être significative va suivre...

1 - Disons d'abord que le léopard parle de la rapidité, avec laquelle des choses (avancées, accords, décisions, lois...) vont se mettre à aller. Dans le passé l'esprit-démon ainsi représenté fut celui qui provoqua l'ascension phénoménale d'Alexandre le grand et l'immense expansion territoriale qu'il donna à la Grèce : à 20 ans, en trois ans, il prit possession d'un empire gigantesque, qui allait de
Il semble que ce soit un autre esprit fort qui, pendant la neutralisation de celui-ci, fut à l'origine du rapide avènement du caporal Adolphe Hitler, jusqu'au poste de chancelier et maître despote de l'Allemagne nazifiée.

2 - Outre la rapidité, les pattes d'ours veulent dire que les avancées font se faire par des décisions, ordonnances, lois de poids, lourdes de conséquences matérielles, pesantes sur les consciences. L'état d'urgence dans lequel se trouve la France au moment où Emmanuel Macron devient Président tient de ce poids, avec tout ce qui à la fois s'oppose à la rapidité et n'est que stratégies pour mieux se donner des aises dans le démantèlement (notamment moral et éthique) que demande encore la montée en puissance des démons contre le genre humain.

Dans la symbolique des nations, l'ours est une figure de la Russie, et, non pas de l'Allemagne mais quand même de la ville de Berlin (de l'allemand Bär qui est l'ours). Ville formée de (divisée en) 4 secteurs d'occupation après la défaite allemande de 45, elle fut réunifiée après la chute du mur du même nom en 1989. Berlin est en outre depuis octobre 1990 un état de la République fédérale d’Allemagne, et de fait une ville-état...
Autre détail, qui tient de la métaphysique qui nous intéresse, c'est à Berlin, dans le musée de Pergame, que se trouve aujourd'hui le trône (physique) de... Satan***** (satanas, en grec l'Adversaire) !

3 - Le système holiste qui vient est encore exprimé par une gueule de lion. La gueule parle de son porte-voix, notamment de l'arrogance qui peut être dans des discours, déclarations, affirmations abruptes qui font suite aux premières paroles (de ralliement)...
Là encore un signe qui nous indique que si l'on sait tenir dans l'humilité, sans s'élever au-dessus de ce que Dieu lui-même peut nous élever, on n'est pas en danger comme lorsque l'orgueil personnel nous ouvre à l'arrogance, nous rend cassant, outrancier... toute posture chez l'homme/la femme qui donne accès à tel esprit qui rôde et cherche qui il pourra se soumettre pour lui communiquer de sa force psychique et nécro-spirituelle (spiritualité de mort dont l'apôtre Jacques parle par exemple ici).

 

PLEINS FEUX SUR L'ACTUALITÉ
Hier 14 mai, lors de son investiture on a vu le nouveau Président arrosé du ciel, faisant sa première entrée à l'Élysée trempé ! Le quinquennat hollandais avait été abondamment mouillé dès son 1er jour et lors de plusieurs représentations présidentielles. Difficile de prendre cela pour une bénédiction directe du Ciel ! Mais une bénédiction indirecte oui, signifiant : Fais attention mon garçon ! Tu n'est pas assez couvert contre tout ce qui peut descendre du (3e) ciel ! Reste humble et petit si tu ne veux pas être investi d'une puissance qui serait démoniaque, et non ta propre force !...

Aujourd'hui 15 mai, arrive ce que j'ai écrit il y a quelques jours (lire ici) : Le timing du Président, qu'il voulait bien réglé, déjà se dérègle ! L'annonce de son 1er ministre est remise de plusieurs heures, alors qu'il doit s'envoler le jour-même pour l'Allemagne !
C'est devoir admettre comme dit la Bible, que "L'homme fait des projets, mais ce n'est pas forcément son dessein (ce qu'il vise) qui s'accomplit." Calculs, accords qui font sortir de l'idéal poursuivi (qui n'était peut-être pas ce qu'il y a de mieux pour la France), compromis pour avoir les mains libres pour gouverner - ah, l'oxymore ! Le jeune Macron est maintenu dans le feu où le moi-je peut-être bien peu de chose face à des meutes aux intérêts pas toujours bien articulables...

Et donc, au sujet des principales forces sataniques successivement à l'oeuvre pendant l'antiquité et qui maintenant se positionnent pour accomplir finalement seulement ce que Dieu permettra, à nous de voir avec le regard spirituel qui perce, par la grâce de Dieu, jusqu'au delà des apparences. Car Dieu regarde au coeur, et non aux apparences.
Il voit tous les hommes, puissants, influents ou trois fois rien - ce qui n'est pas rien ! -, toujours versatiles, insécurisés et mal intéressés, aveugles sur les forces occultes cette (ultime) fois coalisées, qui en deux camps malhabiles ont confusément peur du nombre et/ou qui appellent de leurs voeux, sur la base de leur naïveté et/ou ignorance, le
Novus ordo seclorum comme il est écrit sur... le dollar américain !

Au delà de ces informations qui dépassent bien sûr - comme le Réel dépasse le visible - le cadre de notre base de matérialité, cherchez donc - ou affermissez-vous dans votre relation avec - le Dieu qui manque si dramatiquement aux puissants et gouvernements de ce monde comme à nos existences plus provisoires encore.

Car "Ainsi parle l'Éternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie ; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes !"

Soyez richement béni-e, par Grâce.

_____________
* Tous ont été (plus ou moins) animés par cette foi évangélique jusqu'à J.F. Kennedy qui fut le 1er Président catholique, et curieusement - mais est-ce vraiment curieux ? - supprima le temps de prière qui commençait les journées à l'école.

** Définition biblique de la foi : "La ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voir pas". Ce qui est vrai pour la foi en Dieu comme en toute autre chose - de plan philosophique, religieux, moral ou idéologique - nettement tranchée ou aléatoirement amalgamée.

*** ce que la Bible dit de lui, avant et après sa propre arrestation : Esaïe 14.

**** Depuis l'antique Tour de Babel, toutes les tentatives d'unification des ethnies ou nations, c'est-à-dire de quête conquérante, impérialiste, ont été initiées soit par un démon puissant, soit par un homme orgueilleux et pervers ou cruel qui a permis à un ou des démons de s'emparer, pour le pire, de l'affaire...

***** Le trône de Satan qui est (aussi) un autel pour les sacrifices apparait pour la 1ère fois dans le livre de l'Apocalypse (ici). Il a été dégagé des sables, transporté de Pergame (alors en Grèce), et reconstitué à Berlin en 1886 aux termes d'un accord entre l'Allemagne et l'Empire ottoman. Il était donc à Berlin quand déjà le Kaiser (càd le César!), l'empereur allemand Guillaume II (1859-1941) déclencha la 1ère guerre mondiale, s'en prenant notamment dès le début aux juifs. Hitler fit transporté cet édifice à Nuremberg (on le fois sur des photos d'alors) avant qu'il ne revienne à Berlin où il est toujours. Quelle part de symbole, quel signe d'une réalité occulte encore là ? L'avenir (plutôt proche) devrait nous le dire...

Nota : Cet article comme les précédents est comme une pièce d'un puzzle, qui ne peut tout redire de la globalité qu'il aborde. Cela avec des liens parfois renvoyant vers d'autres articles, mais dans tous les cas qui demande au lecteur qui veut savoir, apprendre et comprendre, une curiosité et implication personnelles qui permettent ou aident pour qu'on soit arrachés à la torpeur et aux obscurités languissantes qui plombent notre monde. (Bien de ses leaders veulent que Dieu soit mort (perçu, conçu initialement puis différemment élaboré, comme invention fétiche archétypale), le mettant de fait davantage en position de spectateur de nos existences et mouvements que d'Acteur privilégié. Cela pour nos plus grandes difficultés et plus grands malheurs... Ce qu'Il accepte (out relativement) puisque nous ayant créés avec une liberté véritable - véritable signifiant liberté d'imaginer, d'inventer ou de suivre ce qui n'est pas le bien selon Dieu , c"est-à-dire le bien qui n'est suivi d'aucun mauvais effet ou contre-coup).
Je ne sais bien sûr pas tout, mais on peut chacun-e en notre âme et conscience en savoir, par l'Esprit de Dieu, pas mal à plus que quiconque n'en pourra jamais appréhender d'utile et vraiment bénéfique avec le seul développement de toutes ses capacités psychiques personnelles (d'intelligence, ressenti, volonté, mémoire). Cela dit humbement, car c'est à Dieu seul que revient la gloire de ce qu'on peut vivre avec lui et par lui.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS : Dieu existe ! C'est ici mon cheminement depuis ce premier instant, pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il !? C'est aussi un Questions/réponses dans les domaines connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité, politique, philo, actualité... bref, un englobe-blog. Répétez ! ☺
  • Contact

Recherche