Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2022 2 22 /11 /novembre /2022 08:38

Qu'on ait les capacités intellectuelles, cognitives et de réflexion d'un Etienne Klein ou d'un Hubert Reeves* (fort respectables malgré cela), ne permet pas guère mieux que les nôtres, même moindres, de savoir les essentiels de manière certaine puisque nous vivons dans un univers relatif, temporel et incomplet, et parce que leur perception du Créateur est borgne ou aveugle... ce qui est notre condition de départ dans tous les cas.

Sauf qu'à la suite, nous avons aussi la capacité de vouloir aimer la vérité au point de ne pas poser comme préalable à nos savoirs qu'il n'y a pas de Dieu intelligent et connaissable à l'origine de tout.

Pour qui veut connaître (naître avec, naître de lui) ce Dieu qui est, qui a été et qui vient (à qui s'ouvre à lui notamment), >> ici une page pour diriger nos paroles vers lui de manière à être entendu et à recevoir réponse <<

____________________
* Hubert Reeves : "Les scientifiques avouent leur «ignorance la plus totale"

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 21:38

L'intérêt qu'on peut trouver dans les crises multiples qui se combinent et nous affectent - non sans raison - est notamment de rompre avec des routines dans lesquelles on s'enlisent, ou encore d'empêcher des projets ou des actions plus problématiques que bons, et donc de réfléchir sur le sens des choses, des événelents, de notre présence ici, et jusqu'à notre devenir... éternel.

Sommes-nous concernés par quoi que ce soit de plus important que notre présent, et notre devenir !...

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2022 1 03 /10 /octobre /2022 09:31

Cette affirmation est une paraphrase de Denis Diderot qui écrivit que "L'oeil, comme l'aile du papillon, nie la négation de Dieu".

Il était alors croyant, avant que la critique anticléricale - justifiée - et l'impiété - difficilement justifiable - de quelques philosophes de son temps (XVIIIe siècle) - ne l'entraîne dans l'apostasie (l'abandon de la foi).
Ce qui lui fera aussi écrire : "La philosophie est le premier pas vers l'incrédulité".

UN RETOUR PROBLEMATIQUE A LA REFLEXION PERSONNELLE

Car en ce siècle quelques dilettantes lettrés ou aisés ont le temps et se mettent à réfléchir par eux-mêmes en jetant "le bébé avec l'eau sale de son bain", c'est-à-dire rejetant Dieu en même temps et indistinctement des religions dévoyées dans leur compréhension du message de Jésus-Christ et dans ses pratiques.

Il y a donc toujours danger à rejeter - très justement - des systèmes religieux qui sont des écrans fumeux entre Dieu et nous, et en même temps Dieu - qui est réel - jusqu'à perdre de vue les beautés de ses créations, de la nature dont les sciences exactes révélent les organisations magnifiques, les complexités inouïes, l'ingéniosité sans pareille.

DESCARTES TRAHI ET RÉCUPÉRÉ PAR LES INCROYANTS

Quelques décennies avant, Descartes avait pourtant reçu de Dieu (par trois songes) comment il fallait faire par rapport à des connaissances acquises pendant l'enfance qui ne donnent pas la paix, ce qui a donné son fameux "Discours sur la méthose", où il prend bien soin de dire que si le doute et la remise en cause des opinions reçues est le moyen de parvenir à la vérité, la réalité de Dieu doit être exclu du doute et de la remise en cause car il est ontologiquement et philosophiquement impossible à prouver et impossible à nier.

Comme souvent, les incrédules et ces philosophes (que j'appelle des philonouces*) ont pris de Descartes ce qui les intéressait, laissant de côté et n'enseignant pas la précision qu'il avait pris soin de faire.

Et quand il écrit, la méthode pour ne pas rester enfermé dans un conditionnement social, c'est un principe actif universel qui est émis, que ce soit face à une instruction et éducation religieuse ou matérialisme.
C'est là qu'il faut savoir penser, ce que signifie son fameux "Je pense, donc je suis."
Non que penser nous fait être, mais, existant, penser nous permet de nous construir non seulement sur la base de ce que d'autres nous ont apporté de leurs propres subjectivités, mais aussi sur des vérifications, acquiescements ou rejets, des données, en vue de nous approcher de la vérité qui est en toutes choses, donc de Dieu compris puisqu'il est à l'origine de ce qui existe et la clé de notre compréhension.

TROIS PAROLES

Trois paroles significatives pour aider qui veut l'être dans cette démarche de faire ce travail personnel de découverte du Réel tel qu'il est, des vérités que des préjugés et autres opinions peuvent cachées, vérités dont la connaissance nous rend libre (dit Jésus) et nous permettent de nous déployer au mieux :
"Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans sa vie se défaire de toutes les opinions reçues, et refaire à nouveau le système de ses connaissances." René Descartes

"La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, 19 car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, 21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; 23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles**." La Bible, lettre aux Romains, chap. 1.

"...ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. 11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, 12 afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés." 2e lettre aux Thessaloniciens, chap. 2.

Que la lumière incluse dans ce qui est qui se voit ou encore dans le savoir scientifique objectif (mathématique, physique mécanique ou quantique, biologie) vous aide à devenir le plus libre possible par quelque révélation personnelle du Dieu qui est à l'origine de toutes choses et qui veut racheter nos âmes captives des illusions et mensonges des dominants de ce monde qui croient pouvoir le gérer eux-mêmes, Dieu à la fois juste et sévère et amour et miséricorde.

Je prie que Dieu se révèle à vous.
>> Comment il a fait avec moi <<

ici un des articles de fond > Pour mieux comprendre comment opèrent les injustices, la justice et la grâce divines <<

Un guide pour vous aider à prier >> cliquer ici <<

Soyez béni-e à salut et délivrance

______________________
* philonouce, mot formé de des racines philéo qui est l'amitié, l'affection pour..., et noos qui est la capacité d'avoir des pensées et vues personnelles, subjectives et pas forcément en rapport avec les vérités, avec l'objectivité en soi.

** cette référence aux animaux élevés à la place de Dieu, parle des dieux mythologiques souvent figurés par des animaux, donc de l'idolâtrie, injuste, qu'on peut développer des animaux et plus généralement de la nature créée en lieu et place du Créateur, jusqu'à la théorie holistique que veut être l'évolutionnisme, notamment "néo-darwinien athée" comme c'est enseigné dans les écoles laïques ou sous contrat, où de la bactérie aux mammifères les animaux se génèrent eux-m^mes, ce qui est une modélisation du vivant jamais validée par par de justes réflexions ni par les sciences et leurs découvertes successives...

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2022 7 02 /10 /octobre /2022 18:17

Pour comprendre, je vous invite à voir et écouter >> cette vidéo époustouflante très explicite sur votre origine via la mise en contact de votre père et de votre mère et par votre fécondation  - 5 mn 42 (en anglais avec sous-titrage français) <<

... Ensuite pouvez-vous répondre en toute objectivité à cette question capitale :

- Est-ce le et des hasards successifs (ce que prône la théorie évolutionniste néo-darwinienne athée) qui ont pu créer cela ?

Et si la réponse s'impose quasiment d'elle-même à notre conscience, il ne reste plus qu'à croire à un Dieu créateur super-intelligent, qui a pensé, élaboré et matérialisé ce processus reproducteur d'une complexité qui dépasse très largement nos proches capacités inventives.

Un processus notamment nécessaire en bon état de marche dès les premiers moments où la vie et chaque espèce apparaissent sur terre (sans même parler des millions d'autres systèmes et lois associés qui régissent l'univers de ses dimensions astronomiques à ses dimensions subatomiques (quantiques).

En tant que créature née de principes premiers intelligents et de diverses organisations (géniales) divines, je vous invite, si vous avez été formaté-e par le système culturel occidental impie - ou même par un système religieux qui ne vous permet pas de vivre un relationnel vivant avec Dieu, je vous invite à vous tourner vers ce Dieu réel dont nous sommes un effet victorieux, créés (à l'origine) à sa ressemblance : intelligent, aimant, créatif, sensible, altruiste... pour ne pas en rester là de son projet - éternel - envers nous : l'éternisation prodigieuse de notre âme requalifiée pour recevoir un jour un corps nouveau, éternel, incorruptible, amplifié, voué à l'amour et au bonheur...

Tel est l'offre et la promesse de Dieu, et on peut être certain que Dieu n'est pas homme pour mentir et faire des promesses qu'il ne pourra pas tenir.
La foi agréée et éefficace est en ce sens bien plus croire Dieu - ce qu'il dit - que croire en Dieu.

Un guide pour vous aider à prier >> cliquer ici <<

Un chant magnifique >> ici << qui permet d'exprimer sa reconnaissance et son admiration envers ce Dieu qui est l'origine des origines, par les beautés et merveilles de ses créations.

Partager cet article
Repost0
25 août 2022 4 25 /08 /août /2022 18:42

Le futur certain appartient à qui !?

 

1 - DE MANIÈRE ANECDOTIQUE : LA MÉTÉO

Par définition la météo(rologie) est la connaissance des lois et mouvements, températures, événements célestes (et terrestres) qui font le climat et permettent de prédire comment il évoluera d'heure en heure.

Tout cela est très scientifique avec des satellites, des sondes, des ordinateurs surpuissants qui consomment en concertation des énergies importantes (et réchauffantes !) pour des calculs fantastiques qui disent jour après jour, parfois heure après heure, le temps qu'il fait... chez nous ! ou de l'autre côté de la terre.

Et donc l'intérêt de la météo se trouve dans les projections qui sont faites des mesures du moment, dans le futur, un futur jamais très lointain, et surtout un futur dans lequel de cette manière on ne peut jamais être sûr de rien.

DIFFÉRENCE ENTRE LE CERTAIN ET L'INCERTAIN

Les loupés sur les inondations surprises terribles survenues dans le Var et en région parisienne ces derniers jours sont symptomatiques de ce côté aléatoire des prévisions.

Ainsi, même si l'on peut tirer des leçons de ces ratés dans les alertes ou dans le sens des vents, il faut aussi que nous ayons l'humilité de rester humain tel que nous sommes.

C'est admettre les limites et la faillibilité des sciences, et  de plus que Dieu seul, étant hors du temps tel qu'il s'écoule dans ce monde, sait tout de demain et après.

Les preuves que nous en avons sont multiples. Cette prescience et surscience ont été établies à notre entendement depuis longtemps par des centaines de prophéties - des prévisions ou prédictions donc -, qui se sont accomplies, parfois à des millénaires de distance de leur annonce.

Et là, on peut déjà dire, vu les quantités et probabilités, que rien des événements majeurs, déterminants pour l'histoire ou pour nos existences au quotidien, n'est aléatoire, seulement des fruits de hasard(s). Scientifiquement impossible !

POURQUOI PARFOIS DES PRÉVISIONS FANTAISISTES !

Là aussi la chose a été entérinée comme vérité, qu'à aucun moment la science météorologique ne peut et ne pourra jamais dire avec exactitude le temps qu'il va faire demain ou même dans une heure. Pourquoi ? C'est simple.

C'est précisément un météorologue, Edward Lorenz, qui a découvert une loi qui depuis (1964) est nommée "Théorie du chaos".
On l'appelle encore de manière imagée "l'effet papillon". Cela dit que tout est relié dans l'univers, d'une manière plus ou moins subtile - et en tout cas guère prévisible en ses combinaisons -, dans les interactions possibles en tout, jusqu'à constituer des enchaînements de causes et d'effets quasi-illimités.
Lorentz a illustré cela par l'hypothèse d'un battement d'aile d'un papillon en Asie qui active divers mouvements en son environnement et de fil en aiguille finit par provoquer une tempête de l'autre côté de la planète. 
C'est bien ce que déclare cette loi.

Il l'a aussi illustré comme cela a beaucoup été montré il y vingt ou trente ans,  par une grande quantité de dominos alignés de telle manière qu'en pousser un seul peut en faire tomber autant qu'il y en a qui peuvent être pris dans cette chute, même s'il ne se touche pas directement.

L'image du scientifique qui a fait sensation dans la communauté scientifique est précisément celle du battement d'aile d'un papillon qui, de cause(s) en effet(s) qui devient une nouvelle cause...) peut - mais peut-être pas ! -  provoquer un cataclysme à des milliers de kilomètres de l'insecte !
En d'autre terme on parle de loi d'imprévisibilité.

C'est extrême, mais cela ne doit cependant pas nous empêcher d'éternuer quand l'envie irrésistible nous en vient !

Par contre concrètement, on comprend que j'ai beau avoir pris la précaution de m'informer et d'apprendre que demain je peux sortir sans parapluie et sans être mouillé, rien n'est moins sûr même malgré les apparences. C'est une des raisons des catastrophes qui frappent ici et là, et très localement.

2 - UNE AUGMENTATION DE L'IMPRÉVISIBILITÉ ET DONC DE L'INSÉCURITÉ ?

Et cela risque de devenir de plus en plus aléatoire, de plus en plus fréquent. Pourquoi ?

Car Dieu, le Créateur qui nous laisse des libertés de manoeuvres, veille et aussi nous alerte sur la dangerosité de certains comportements qu'on adoptent comme si tout était bon pour nous, et par liaison causale établie, dans notre proximité et de loin en loin dans tout notre environnement planétaire.
Car on a compris que la loi d'imprévisibilité est aussi une loi fondée sur la causalité, avec des effets directs ou indirects, visibles ou invisibles, que personne parmi nous n'a et n'aura jamais la capacité d'appréhender : Ainsi ce monde nous dépasse, et d'autant plus le mal.
Et même si des hommes ou femmes voient dans les crises des moyens à leur avantage de solutionner des problèmes (comme la démographie galpante par exemple), la loi d'imprévisibilité s'impose aussi à eux, et tous les calculs qui peuvent être faits par quelques-uns par exemple pour prendre un contrôle et un gouvernement planétaire sur la terre habitée s'avèreront forcément à un moment ou à un autre faux.
Des Alexandre, Néron, Hitler, Staline et d'autres en ont toujours fait les frais, et personne ne peut y échapper car Dieu existe, et il a ainsi créer l'univers et ses organisations pour que ce soient des systèmes ouverts/fermés...
C'est-à-dire dont LUI seul reste le maître ; c'est lui qui peut mettre un grain de sable dans n'importe quelle mécanique bien pensée et faire basculer un projet qui a l'air sûr à 100 %. Les exemple ne manquent pas pour que personne ne soit assez insensé pour croire pouvoir mener à terme un projet qui ne vise essentiellement qu'à des intérêts privés.
Que celui/celle qui a des oreilles entende.

En est-on assez convaincu : C'est que Dieu seul peut dominer tout des événements, tout des liaisons causales, changer des vents, dérouter des ouragans ou des tempêtes, en provoquer qui étaient insoupçonnables.
He serait-ce que pour nous garder à notre place de créatures relatives ; et aussi parce qu'il y a des prières de croyants authentiques - ceux qui croient à la force de la prière - qui montent vers Dieu, qu'Il entend et à quoi il peut répondre de manière à changer des cours.

En ce sens, il nous est toujours préférable de mêler Dieu à notre quotidien pour qu'il y intervienne, que de se conformer seulement à des pensées, des projets et autres prédictions météo humaines. 

Bref, écoutez la météo mais attachez-vous aussi à savoir et à connaître qu'il y a des bulletins de Théo(Dieu en grec) dont il est bon de prendre connaissance des enseignements jour après jour.

Si vous passiez seulement l'équivalent du temps que vous passez par jour à suivre des bulletins météo, à lire ou écouter des instructions divines pour un comportement de vie qui évite bien des aléas, vous seriez rapidement moins stressé-e, comprenant mieux le monde, et faisant avec Dieu des expériences inouïes de sa réalité vivante, de sa présence ou de ses réponses...


Que ce soit avec les sciences ou du côté de Dieu, on est dans des extrêmes. Mais le fait que rien n'est prévisible avec certitude est réel, comme celui à l'inverse qu'il y a un Dieu à qui rien ne va échapper d'essentiel.

Que cela ne nous empêche pas d'éternuer quand ça vient !
Mais nous garde aussi de faire n'importe quoi de cette existence qui est pour un temps seulement à notre disposition... tant que nous ne sommes pas entrés dans l'immense projet divin d'une alliance visant à nous communiquer la vie éternelle même de Dieu, pour se déployer ultérieurement dans le Bien seulement, et rien que pour du bien...

Article annexe sur le rapport Science et Foi

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 18:05

Rien de vivant n'est complet en soi, sauf Dieu qui est l'Incréé absolu.
Comment le sait-on ?
Par son Esprit qui révèle ce ui n'est pas immédiatement accessible à notre conscience, nous faisant grandir de prise de conscience en prise de conscience jusqu'à pénètrer toujours plus des vérités célestes, universelleles et/ou éternelles.

C'est en ce sens que par AAlbert Einstein ou d'autres, nous sommes parvenus à saisir que tout ici-bas est relatif, Dieu seul étant un absolu, une complétude en soi.

ET PLUS ENCORE !

Dieu est complet et plus encore...
Qu'est-ce que cela signifie ?

On le comprend pas le nom qu'il se donne face à Moïse qui veut savoir qui il est, ce Dieu qui lui apparaît un jour dans un désert et dans sa vie de berger.

Ce nom est appelé "le tétragramme" car il est formé de 4 'tétra) lettres (graphes). Et c'est 4 lettres sont en fait seulement 3 lettres différentes qui figurent les trois "faces" ou personnes distinctes de Dieu :
- Lumière stable immuable, inacessible dans sa globalité de puissance, mais dont il peut nous éclairer en réglant, adaptant sa force (bien supérieure à celle des soleils de l'univers) à notre capacité de perception.

C'est cette lumière (psychique et spirituelle) qui onçoit et devient "Père" quand il forme ou reforme des cratures à son image, à sa ressemblance, tel l'humain que nous sommes...

- Dieu est aussi Parole éternelle qui dit par des mots et phrases ce que Dieu pense, en direction notamment de ce qui lui est extérieur. C'est cette Parole divine qui se donne elle-même et devient Jésus, une création faite d'Incréé et de création (Myriam/Marie en l'occurrence), le fils unique de Dieu et fils de l'humain...

- Dieu est aussi plus spécifiquement  un Esprit, composé de 7 esprits ou 7 faces complémentaires, qui a la capacité de réaliser, de concrétiser des paroles créatrices. De donner corps à des créations, qui vont des éléments fondamentaux de la matière (formant le champ de la physique quantique) jusqu'à la création d'anges immenses et très puissants... et nous entre deux...

- Il reste le 4e élément de la Divinité. Il s'agit des créations psychiques et matérielles du vivant tels les anges et nous-mêmes dans lesquelles l'Esprit de Dieu se donne, s'inclut, peut vivre son éternité unique.

LE TÉTRAGRAMME OU NOM ETERNEL DE DIEU

4 lettres qui disent la nature plurielle de DieuIci écrit en hébreu, langue dans laquelle Dieu se révéla à Moïse il y a environ 3 500 ans.
Ce nom se lit de droite à gauche,

avec les lettres
- Yod aui figure le Dieu infini, jamais accessible, toujours hors de saes créations,

- la lettre Hé qui figure l'Esprit Divin, une fois en tant que réalité en lui-mêm, et une fois, en dernier, en tant qu'incorporé à ses créations, ce qui fait que le Dieu infini, absolu, est en même temps capable de s'ajouter à lui-même...

- et puis la lettre vav qui fait la liaison entre le Yod et le Hé, entre les pensées et conceptoions divines et leurs réalisations hors de lui. Ce qu'on trouve dans les premiers versets du premier livre de la bible (La Gen_se) : "Dieu dit... et la chose dite est produite).

RIEN A VOIR AVEC DE LA RELIGIOSITÉ

A connaître Dieu, on approche souvent plus des sciences que de la religion, de la physique, chimie ou des mathématiques, car ce qui est vrai se vérifie scientifiquement après qu'on les ait saisies par l'intuition, par révélation directe ou par la foi.

Et si vous avez envie de connaître un tel Dieu, venez à lui tel-le que vous êtes, et il s'approchera de vous.

>> ici un guide pour aider à prier si vous en ressentez le besoin << 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2022 5 01 /07 /juillet /2022 08:27

Voilà pourquoi nos scientifiques matérialistes à mort - sans plus de conscience de toutes les dimensions du Réel - ne trouvent pas comment se formule une théorie du tout qui rendrait compte de l'unicité primordiale de l'Univers.

Pour sortir de ce réductionnisme bien peu scientifique, qui empêche de voir l'essentiel - comme cela est illustré par l'invisibilité actuelle de 95 % de ce qui constitue cet univers - >> un guide de prière qui peut aider à exprimer un regret de ne pas s'être davantage soucié de Dieu et de cet essentiel, et à trouver une paix effective avec le Dieu Créateur via sa Rédemption <<

Partager cet article
Repost0
19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 12:50

Ce monde offre des organisations, des correspondances et des spectacles organisés si puissants, que c'est une insulte à son Créateur que de croire et dire que tout ce qui existe est seulement sorti de hasards inintelligents multiples.

En ce sens d'un univers où des réalités de divers niveaux ou ordres se correspondent, Jésus utilisait souvent des paraboles : d'une réalité physique connue de tous, il aidait à comprendre comment sont les réalités dans l'ordre psychique (de l'âme) ou spirituel (de l'esprit) : les semences qui germent et produisent - la taille de la vigne - un repas de noces - le bon blé et l'ivraie...

Et dans cette vue du Réel, René Descartes - un vrai chrétien (non religieux mais spirituel - put apporter cette phrase qu'on peut prendre comme un aphorisme (une vérité universelle) : " Ce qui m'était d'abord inconnu, je peux le transformer en en chose connue si je lui trouve une relation, et une seule, avec quelque chose que je connais."

Dans l'image qui introduit cet article, on  trouve des correspondances significatives entre des trois réalités bien connues, et la vie dans sa dimension spirituelles, la moins évidente, la plus subtile, que nous pouvons cependant découvrir et vivre :

1 - COMME L’ÉLÈVE QUI APPREND AVANT D'ENTRER DANS UNE PROFESSION

- Cette vie intérieure de foi possible demande des connaissances, l'acquisition de données de l'ordre de l'Esprit.
Cette nourriture particulière est pour donner vie à notre esprit et ensuite pour l'entretenir parmi et malgré les contraintes et oppositions de ce monde. Données, informations, préceptes, orientations... qui posent en nous les bases, les valeurs, les vérités, les promesses (non électorales !) de Dieu, en vue d'une existence ici-bas déjà bien améliorée, et encore en vue d'une vie physique toute autre qui suivra cette existence mortelle. Suite d'abord psychique - pour l'âme, le siège de notre conscience personnelle - à notre départ de ce monde corrompu...

Les écrits et autres vidéo sont très nombreux qui enseignent et fortifient la vie spirituelle. Ils sont conseillés à condition qu'ils ne s'opposent pas aux Écritures biblques  qui sont la référence, le référentiel dont on ne peut s'écarter sans prendre des risques de se perdre loin des vérités essentielles et salvatrices.

2 - COMME LA CHENILLE PEUT DEVENIR UN JOUR UN PAPILLON

C'est la possibilité prédéterminée d'une métamorphose difficilement croyable mais véritable d'un insecte qui reste ce qu'il est tout en changeant complétement de forme et de fonctions. Sidérant, si on s'y arrête un peu et si on connaît le procesus évolutif hyper sophistiqué qui permet cela.
Et c'est là une illustration phénoménales qui nous parle aussi de notre transformation intérieure d'abord, et physique plus tard, au terme de cette opération transmutatoire.

Mais c'est aussi ce que toutes les chenilles ne parviennent pas forcément à vivre,  si elles  perdent la vie avant cette mutation : idem pour nous !

C'est donc là aussi précisément une illustration du changement profond qui s'opère pour le chrétien qui devient, dit la bible, "une nouvelle créature". Lire 2e lettre biblique aux Corinthiens chap. 5, vers. 17... - Ezéchiel 18:31
Ezéchiel 36:26

Romains 7:6

Cela ne se voit pas toujours de manière probante, mais c'est alors un travail secret que le Dieu Rédempteur fait dans l'être intérieur comme il y a chez cet insecte le passage étonnant et secret par la chrysalide...

3 - DE LA VIE ENFERMÉE DANS LE NOIR UTÉRIN A LA VIE AU PLEIN JOUR

Il est bon de méditer sur ces choses si extraordinaires, compris ce passage qui nous concerne au plus près, d'une vie quasi-aquatique, dans un lieu si différent du nôtre, sans respiration pulmonaire à une vie sous le soleil et avec des poumons actifs.

Changement admirable à qui sait apprécier les réalités dans leurs beautés et complexité de création,  qui commence par la fusion de deux gamètes, d'un homme et d'une femme, comme pour nous au plan spirituel peut survenir cette création nouvelle issue d'un côté de l'Esprit de Dieu qui vient féconder notre âme qui s'y soumet, faisant de nous une entité toute nouvelle, qui vivra un jour physiquement éternellement : Plus tout à fait nous, mais c'est bien toujours de nous qu'il s'agit !

Quelle contraste entre les deux périodes !
Et donc il en sera de même, à une échelle bien plus élaborée encore, pour quiconque aura trouver que la foi en Dieu par la médiation du Christ et Messie Jésus est la solution aux problématiques du mal que nous faisons et de la mort, capable de nous introduire dans une prochaine création où ne se trouveront ni le mal ni la mort.

En êtes-vous déjà dans cette vie qui tient de la chrysalide en vue de l'apparition d'un papillon aux belles couleurs encore insoupçonnées ? Ou bien vous sentez-vous encore chenille rampante, collée à la matérialité pesante de ce monde, sans aspiration à une délivrance des effets de vos péchés et sans élévation d'âme vers le spirituel ?

En plus des dizaines d'articles qui disent sur ce blog comment devenir ce pécheur/Cette pécheresse pardonné/e, cette nouvelle créature que nous sommes potentiellement capable de devenir, vous pouvez aussi trouver en cliquant ici >> un guide pour prier de manière efficace <<

Que le Créateur et Rédempteur du monde vous soit en aide, c'est ma prière pour chaque lecteur/lectrice parvenu/e jusqu'ici.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 10:14

"Les flux des gènes" entre populations d'une même espèce fait partie de la vue évolutionniste du vivant : Ils "permettent de restaurer la variabilité génétique perdue par dérive ou sélection. En migrant d'une population à l'autre, les individus migrants permettent de réinjecter dans des populations les allèles qu'elles avaient perdus."

Quel calcul, relevant de quelle intelligence, pour activer des réalités complexes et combinatoires définies par la Créateur et qu'on veut manipuler comme si nous savions tout des tenants et surtout des aboutissants !

Pour revenir à l'humilité que réclame notre condition de mortel très limité, ici à droite en rubrique Pages vous pouvez trouver PRIERE-GUIDE si vous ressentez un réle besoin de venir ou revenir au vrai Dieu, créateur de l'univers et vie en lui-même qu'il partage avec ceux qui veulent librement entrer dans une relation vivante (psychique et spirituelle) avec lui.

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2022 4 09 /06 /juin /2022 16:36

À qui la priorité d'action ?

- Au hasard qui aurait tout créé et organisé jusqu'à maintenant ? Ou s'est-il arrêté un jour pour nous laisser la place ?

- Ou lui a-t-on volé sa place, le trouvant trop lent à réagir et lui substituant nos propres forces pour voir plus vite le Bien triompher des aléas des forces naturelles et humaines mauvaises ?

- Et encore, si on comprend que Dieu existe mais ne s'impose pas face à toutes nos perversions, corruptions et déroutes - liberté accordée obligeant -, on peut se mettre à exister en relation avec lui, et il sait guider ceux qui veulent (re)venir à lui et lui faire confiance.
C'est une possibilité toujours ouverte, offerte, qui distinguent et séparent
l'orgueilleux (pendant tout le temps où il se croit suffisant)
et ceux que leurs circonstances ou leur éducation a rendu humbles, et à qui Dieu fait grâce et accorde son soutien, protection, consolation, paix intérieure qu'il y a à le connaître.

Et puis, en Son temps, très bientôt, le Créateur patient mais juste, rédempteur d'un temps (pendant 2 000 ans) qui revient à la charge des religieux et irréligieux pour faire cesser les rapines, les duplicités, les mensonges scientifiques, les faux enseignements spirituels, les attentats, vols, viols, guerres (la 3e guerre mondiale est déjà là), les scandales envers les enfants, les meurtres, injustices, abus...

LE POIDS DE NOS LIBERTÉS

On est libre de croire que Dieu existe ou de croire qu'il n'existe pas : c'est toujours de la croyance.
Après des années d'indifférence et d'ignorance de la dimension spirituelle du Réel, et pour expérimenter depuis des décennies les réalités célestes invisibles agissantes dans ma vie, dans celle d'autres et dans les actualités comme dans l'histoire, je sais qu'il est beaucoup plus irrationnel et non-scientifique de croire que tout ce qui est vient essentiellement de hasard(s), que de croire en un DIeu vivant. Car, étant vivant comme nous, il se manifeste par quantité d'effets, en parlant de diverses manières, en organisant, en solutionnant, en expliquant, en guérissant, en donnant "sa paix qui surpasse toute intelligence" (voir mon témoignage en cliquant sur Accueil).

Et, supérieur à tout, Dieu désire partager jusqu'à sa vie éternelle avec "quiconque" croit selon les termes de sa proposition rédemptrice...

Alors ne jouons pas à la roulette russe avec une chance sur deux de mourir sans savoir ce qu'on devient (de dramatique) quand nous (en tant qu'âme) quittons ce corps.

Les articles ne manquent pas sur ce blog ou sur tout le net pour trouver comment relationner "pour de bon" avec le vrai Dieu.
>> un guide de prières, pour commencer ou recommencer de la bonne manière une relation vivante avec lui, ici <<

Bien cordialement,

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche