Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2022 2 06 /12 /décembre /2022 08:59

Sait-on aujourd'hui suffisamment que Jésus est mort, mais aussi RESSUSCITÉ ! Donc vivant dans sa dimension spirituelle, céleste, et présent parmi nous par son Esprit...

Si vous voulez en savoir plus, un (petit, 60 pages) livre très instructif - avec les points de vue historique, biblique, religieux, littéraire, astronomique même (explication à partir de données de la NASA de la fameuse étoile qui dirigea les mages) sur la naissance et le pourquoi de la venue historique et spirituelle de Jésus...

- A commander en livre papier (5,49 €) ou en e-book (3,49) chez libraire local, Fnac, Uculture, Cultura, Amazon... ou plus directement à la boutique de l'éditeur >> https://www.bod.fr/librairie/noel-noel-merry-christmas-claude-trouiller-9782322397952

Fin d'année bénie pour vous,

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 18:09

Noël : c’est inclusif !

En faisant la promotion d’un « guide européen pour une communication inclusive », la commissaire européenne à l’égalité - Helena Dalli – était certainement loin de s’imaginer devoir le retirer quelques semaines après l’avoir présenté (document en anglais disponible ici en téléchargement) ! Il faut dire qu’on ne pouvait pas faire plus contradictoire : l’inclusion, dans ce guide, se manifestant par l’exclusion !

Ce document est une sorte de code de la pensée et de la communication orale ou écrite. Mais du code de la pensée à la police de la pensée, il n’y a que très peu de distance. En effet, le document présente une série de tableaux sur trois colonnes : « directives », « à éviter », « dire/écrire plutôt » ; le tout classé en six chapitres (le genre, LGBTQI, la race, culture et croyances, handicap, âge).

Alors que le document se revendique comme référence de la « communication inclusive » permettant, je cite, « l’unité dans la diversité », on découvre à sa lecture qu’il s’agit principalement d’un catalogue d’interdits de langage. C’est ainsi qu’on nous explique qu’il faut éviter l’utilisation de mots « genrés », exemple à l’appui : « au lieu d’écrire « le feu est la meilleure invention de l’homme », écrivez « le feu est la meilleure invention de l’humanité ». Mais que je sache l’humanité a aussi un genre (féminin) ! On nous explique aussi que l’utilisation du masculin « par défaut » doit être prohibée et l’adresse « Mesdames et Messieurs » remplacée par « chers collègues », ce qui serait – d’après le guide – plus conforme au langage inclusif LGBTQI.

Et puis dans le chapitre dédié à la diversité des cultures, des croyances et des modes de vie, le guide juge que « Noël » ne serait pas un terme suffisamment inclusif ; c’est pourquoi il nous faudrait parler du « temps des vacances » plutôt que de la « période de Noël ». Face à cette injonction qui vise à exclure du vocabulaire européen toute référence au christianisme, l’eurodéputé François Xavier Bellamy a répondu avec brio : «Noël n’est pas que le prétexte des vacances d’hiver, c’est le jour où est né le monde dont nous héritons, le début de notre ère, la référence à partir de laquelle nous comptons nos années. (…) Nier ce qui nous relie, c'est détruire toute possibilité d'appartenir à une culture commune, tout espoir d'assimilation, c'est ouvrir la voie à l'éclatement de nos sociétés, aux revendications communautaristes qui préparent les affrontements à venir». Je vous engage à écouter cette courte allocution de 2 minutes, elle est excellente.

En cette période du souvenir - Droit ou devoir de mémoire - que la bénédiction du Dieu qui s'est manifesté en Jésus-Christ vous touche, selon sa Grâce !

Et si vous n'avez pas (encore), mon petit livre sur NOÊL, sa vraie histoire et plein d'informations (historique, biblique, culturel, religieuse, astronomique même (avec la vérité sur cette fameuse et curieuse "étoile" suivie par les rois-mages...
Par internet en version papier ou ebook, ici par exemple > NOËL, NOËL ! Merry Christmas

Guide de prière pour se mettre en paix avec Dieu

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 23:38

Français-es (presque) partout hors de l'hexagone et étrangers sensibles à la langue française, mon livre sur Noël peut désormais franchir frontières et océans, puisqu'il est référencé à l'International, sous le n° ISBN 9782322397952.

Il est accessible aux librairies via la plate-forme de diffusion Sodis et inscrit sur l'annuaire des livres Dlilcom.

Que vous soyez donc aux US ou au Canada, au Brésil, en Australie, Suisse ou en Corée du Sud... voyez avec un libraire comment vous le procurer.

Sinon et pour la France aussi, outre votre libraire favori, vous pouvez le commander sur tous les grands sites de la distribution (Amazon, Cultura, Fnac, Vivlio, Uculturel, etc...), ou encore par la boutique de l'éditeur, par ce lien à cliquer > NOËL NOËL Merry Christmas

Il a 60 pages, il est vendu 5,49 € en version papier et 3,49 € en version numérique ebook.
Il peut vous apporter des informations très intéressantes, peu connues ou originales, d'ordre historique, biblique, culturel, religieux, astronomique même (avec la fameuse "étoile" suivie par les astronomes-mages !?) et encore au plan littéraire avec une nouvelle, très originale, et quelques poèmes en rapport.

Bonne lecture et découverte, et à +
C.T.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 19:12

La soirée ou nuit de Noël est souvent une fête triste pour ceux qui sont seuls ou ont quelque blessure affective en rapport avec ce temps.

 

NE RESTEZ PA SEUL-E ! NE RESTEZ PAS ARRÊTÉ-E PAR DES IDÉES NOIRES, CLIQUEZ ICI > SOIRÉE SPÉCIALE CONCERT DE NOÊL dès 23 heures

Vous pouvez de suite cliquer sur le lien et sur le bouton Rappel pour en recevoir le rappel un peu avant.

Soyez visité-e par l'Esprit de grâce du Dieu vivant. Il y a peut-être bien là un grand rendez-vous de Dieu pour VOUS !...
Si vous doutez > OSEZ !

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 10:11

Hiver et Noël sans neige, n'est-ce pas comme s'il manque quelque chose !?
... Et quoi d'autre ?...

La covid est un intrus*
Invité par Qui dans nos fêtes depuis une année ?
Il ou elle - this thing" sera donc là aussi à Noël
Par la force des choses comme on dit.
Mais c'est quoi "la force des choses" ?...

Que de choses justement nous faisons ou disons
Sans trop de réflexions, sans savoir mais comme
Comme si on savait (perroquet).
Et sous cette mécanique des préjugés
Des pensées amalgamées, pas jugées, pas triées
Faisant nos opinions bien souvent controuvées,
On perd le sens, on perd la boule
Car sans boussole on tourne en rond dans ce monde peuplé
Comme sont les déserts, de moyennes et de petites vies
Esseulées ou qui grouillent.

Et ainsi Noël est triste sans boussole, sans sa cause - la bonne cause ! -
Non seulement le souvenir de la naissance de Jésus, mais encore sa personne vivante ressuscité,
Représentée parmi nous par son Esprit.

Sera-t-il dans votre tristesse ou dans votre fête
Aussi présent que l'alcool, les victuailles ou les cadeaux ?
Ou sera-t-il au mieux couché en plâtre ou en sucre d'orge
Dans une mangeoire d'étable comme un fossile,
Comme une momie tuée par notre incrédulité,
Par nos mensonges, par nos pères-Noël,
Par la "sélection naturelle' devenue une ineptie culturelle,
Par nos péchés ?

Noël sera-t-il pour vous la Bonne Nouvelle de la venue de Jésus-Christ dans notre monde corrompu,
Égoïste et perdu, maintenant covidisé,
Venu Lui, descendu, mort, ressuscité, pour le changer
Pour NOUS changer, chacun, individuellement,
Afin que la divine promesse du partage offert de sa grâce
- de ses cadeaux, de ses protections - de sa vie éternelle
Devienne notre ajout de vitalité dès maintenant
Et jour après jour, jusqu'à son accueil dans son Royaume Paradis ?

La Bible est la boussole et le Christ ou Mashiah Jésus de Nazareth en est l'aiguille aimante, aimantée.

Proverbe 15.17 "Mieux vaut un plat de légumes là où règne l'amour qu'un bœuf engraissé dans la maison de la haine."
Dieu eest amour :
Jésus vivant ressuscité vous aime
Repentez-vous et laissez-le vous aimer.

Psaume 37.16 " Mieux vaut le peu du juste que l’abondance de nombreux méchants."
Dieu est justice :
Jésus le Christ crucifié est sa justice
qui nous évite d'être mal et la mort.

"En effet, Dieu était en Christ : il réconciliait le monde avec lui-même en ne chargeant pas les hommes de leurs fautes, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc des ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu adressait par nous son appel. Nous supplions au nom de Christ : « Soyez réconciliés avec Dieu ! Celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu. »
La Bible, 2e lettre aux Corinthiens ch. 5, vers. 19-21

Dieu est saint :
En ce Noël laissez-le vous purifier ;
Nos coeurs sont souvent comme des étables
qu'il désire venir changer en temple paisible et heureux
par son Esprit.

 

Une prière peut tout changer > guide pour prier si vous ne savez pas.

Alors BON NOÊL, JOYEUX NOËL, ça dépend (aussi) de VOUS.
Soyez béni-e.

 

_____________________
* j'écris UN intrus parce qu'il n'y a aucune raison de lui donner un sexe féminin plutôt que masculin comm il a été fait au début.
D'ailleurs là aussi les britanniques et autres anglophones ont bien raison d'avoir un genre neutre concernant les choses. On n'a pas à être assimilés aux choses, non ?

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 10:35

Avez-vous entendu dire que "Dieu est amour" ?
Vous m'objecterez : Alors pourquoi les guerres, les malheurs, la souffrance !?

La réponse est simple : A cause de l'usage insensée de la liberté de faire qu'il nous accorde, dont on use sans sagesse... sans lui précisément !

- Et tout ce qui est fait en son nom alors ?

- Usurpation ! Se servir du nom ou de la notion de Dieu pour mal agir est une offense grave à sa personne. C'est un effet d'hommes/femmes religieux, mais pas spirituels - ne pas confondre !

Un autre dira : Moi je crois qu'à ce que je vois !

Là aussi la réponse est simple : Jésus est venu rendre visible Dieu et cet amour qu'il est.

Si vous ne connaissez rien sur la vie de Jésus, cliquez ci-dessous pour lire un ou l'autre des quatre rapports (évangiles) faits de son existence terrestre.

Bien sûr là aussi on peut douter que les textes évangéliques soient fiables, justes, crédibles !
Dans ce cas doutez alors aussi de tout ce que vous savez, de TOUT ce que vous avez appris, par des enseignants, les livres ou autres supports, sur César, Charlemagne, Saint-Louis ou  Napoléon ! Quelles preuves de véracité avez-vous ?
Doutez des gaulois, de la bataille d'Alésia, de Charles Martel et de Poitiers, de l'Inquisition, de la guerre de 100 ans ou de 30 ans, de la Révolution française, des deux guerres mondiales, de la Shoah !...

Doutez même des formules mathématiques qu'on vous a fait apprendre par cœur; même que des hommes ont marché sur la lune ou que la terre tourne autour du soleil car vous n'en avez personnellement jamais eu la preuve !

CE PRESQUE INCROYABLE PRINCIPE ET MOTEUR PRIMORDIAL DU VIVANT !

Avez-vous ainsi un jour pris le temps de réaliser que TOUT ce qu'on apprend, ne s'acquiert que... par la foi ! En croyant d'abord !
C'est-à-dire dans une forme de contrat social tacite où vous avez cru que ce qu'on vous enseignait était vrai, crédible, à croire comme argent comptant.
Et donc la foi ou croyance est un principe universel, un des moteurs élémentaires du vivant (l'évolution étant une théorie bien insuffisante pour expliquer ce qu'est la vie)...

Et donc refuser de croire certaine chose possible (voire immédiatement  impossible à intégrer à ce qu'on sait déjà) avant d'avoir entendu quelque chose de nouveau, n'est pas une marque d'intelligence, mais un procédé réducteur de nos capacités cognitives, de réflexion et d'acquisition.

LIRE/ENTENDRE POUR SE FAIRE UN JUGEMENT QUI PUISSE TENIR COMPTE DE CE QUI EST VRAI

Aussi je vous invite à choisir ici à lire ou écouter de ce qui a été écrit sur la vie de Jésus - qui est l'amour de Dieu rendu visible au plan terrestre, un temps en chair et en os devant des milliers de personnes, aujourd'hui accessible par des textes... A la suite de quoi il vous appartiendra bien sûr de vous interroger, de réfléchir, de chercher s'il faut croire, ou ne pas croire - ce qui est le second pas qui devrait accompagner nos acquisitions dès lors qu'on a un ou des doutes.
Bonne(s) découverte(s) !

Évangile selon Matthieu (un des 12 disciples ayant connu Jésus) ;

Évangile selon Marc (un des disciples qui n'a pas connu Jésus mais qui a rapporté ce que l'apôtre Pierre notamment lui a transmis) :

Évangile selon Luc (un médecin grec qui n'a pas connu Jésus mais qui a enquêté sur lui - et sur la création de l'Église, auteur donc aussi du livre des Actes des apôtres) ;

Évangile selon Jean (un autre des 12 qui ont vécu plus de trois ans avec Jésus, le temps de son magistère public).

Que ce temps de Noël et fête de fin d'année soit donc pour vous une belle occasion de vous approcher - voire de rencontrer jusque dans votre cœur - l'amour de Dieu. C'est ma prière pour chacun des lecteurs/lectrices qui aura lu jusque là.

Vous pourrez encore cliquez ici pour entendre un court message intéressant parlant de cette bonne nouvelle

Et si vous ressentez un besoin de prier pour vous approcher de Dieu/de Jésus, ici > une trame pour vous aider à formuler.

Soyez béni-e. Bonne fin d'année !

#noël - #évangile - #Dieu - #Jésus - #vérité #parolededieu - #bonnenouvelle
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2019 4 19 /12 /décembre /2019 19:58

 Connaissez-vous dans le monde entier deux hommes ou femmes dont on fête chaque année depuis des siècles l'anniversaire !? 
Il n'y en a qu'un !

Et le Noël qui change votre fin d'année comme la mienne et celle de tant d'autres sur les cinq continentes, n'est rien d'autre que le rappel du DON de Dieu aux terriens. Et quel don ! Quel drôle de cadeau !
Une personne bien vivante !

Qui parait comme les autres,sous forme d'un nouveau-né."Qui parait", mais il ne faut pas se fier seulement à l'apparence de cette naissance, car la Bible rapporte encore que ce Jésus n'est autre que Dieu lui-même qui s'est fait homme pour venir nous secourir en prenant (en épousant) notre condition humaine problématique, avec tous ses besoins, ses détresses, angoisses et autres douleurs les plus terribles.

"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu...Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.15 Jean lui a rendu témoignage, et s'est écrié : C'est celui dont j'ai dit : Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.16 Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ;17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.18 Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. " L'Evangile selon Jean, ch. 1.

Un nouveau chant de Noël (> en cliquant ici <), plein de la fraîcheur pas compliquée dans laquelle Dieu peut et veut nous atteindre et nous appelle à vivre - sans se prendre pour des "grandes personnes" comme dit le Petit Prince !

"Car l'orgueil précède la chute, mais l'humilité précède la gloire"

Et pour en savoir plus, voyez par exemple ce qui précède cet article (juste en dessous).

Soyez béni-e par un réel attouchement divin en ces jours où se ranime ce souvenir d'un des trois ou quatre plus prodigieux et conséquents événements que la terre ait connus.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 20:50

suite de 1 - ou 2 -

Reprise :
Jésus devint si grand aux cœurs de quantité d'hommes et de femmes se découvrant perdus et ayant besoin de la grâce qu'offre le Sauveur, il fut décidé d'abandonner le calendrier romain pour en commencer un nouveau. C'est ainsi qu'on est en ?...
Timothée - 2019 !
son Papé - Et oui, et non ! Car là aussi les hommes se sont trompés. En réalité on est déjà plutôt 2024 ans après sa naissance... mais pas encore 2000 ans après sa résurrection !…
Bref, Dieu sait bien de quoi nous sommes faits ! Et c'est encore d'une de ces erreurs (ou malice) qu'est née la fête de Noël... Qui n'est pas une fête biblique, d'où les approximations et qu'elle est devenue si païenne. Et voilà !
C'est Papé, ce grand-père de Timothée, qui vient de raconter (à sa façon) à son petit-fils le récit de la naissance et du pourquoi de Jésus et de Noël.
Timothée - A Noël on parle beaucoup des cadeaux mais pas beaucoup de Jésus je trouve !
Papé - Eh oui. C'est comme si on fêtait ton anniversaire sans toi ! En tout cas les années et tous les jours qu'on passe sous ce soleil sont marqués de ce qu'avec Jésus une nouvelle ère a été ouverte. Un temps durant lequel est mise à la portée du genre humain une formidable grâce, immédiate, et qui comprend aussi que nous entrions vivants dans l'éternité de Dieu.
Timothée : - C'est l'histoire vraie de Noël ?
Papé - Tout à fait fiston !
Timothée : - Nickel ! Un peu drôle quand même l'histoire des 4x4 de la NASA !
- Tu as raison ! C'est un peu une blague. Mais c'est aussi pour dire que ce qui s'est passé il y a plus de 2 000 ans, continue aujourd'hui encore. Que des gens d'aujourd'hui viennent encore à Jésus le Sauveur. Riche ou pauvre, d'un pays ou d'un autre, d'une couleur ou d'une autre, on peut toujours venir tel qu'on est à Jésus, lui rendre hommage et un jour l'adorer.
- Mais il n'est plus un bébé maintenant !
Papé : - Certainement pas ! Je te lirai comment il est maintenant : c'est écrit dans l'Apocalypse*, le dernier livre de la Bible.
Timothée : - Et il est au ciel maintenant !? Sur le trône de Dieu.
- Tout à fait. Mais tu sais, ce ciel-là n'est pas loin du tout ! Il est à portée de notre foi. Et à portée de notre cœur, pourvu qu'on veuille qu'il nous le purifie…
D'ailleurs as-tu compris pourquoi Jésus est né dans une étable, au milieu des bestiaux et des mauvaises odeurs d'écurie ?
Timothée : - Berk ! Parce qu'il n'y avait plus de chambres à l'hôtel !
Papé - Oui… Mais aussi pour nous dire, par les occupants d'une étable, qu'il n'y a pas de cœur humain trop sale où il ne puisse venir apporter la lumière et y naître.
Timothée - Ça fait des grosses bouses les vaches !... Et les ânes c'est têtu, c'est très bête !
- Nous aussi quelquefois, tu sais ! Chez nous cela s'appelle des péchés. Des méchancetés, de la cruauté, des injustices qu'on commet ; des mauvais sentiments qu'on laisse se développer et pourrir dans notre cœur jusqu'à sentir mauvais par notre bouche.
- La haine et les gros mots ! Moi à l'école j'ai un copain que j'aime vraiment pas !
Papé - Ah, c'est parfois bien difficile d'aimer ! Et c'est bien pour ça qu'on a besoin de l'Esprit de Jésus. Tu veux m'en parler ?
- Non. Pas maintenant.
- D'accord. Mais il ne faudra pas tarder, car si nous restons divisés dans notre coeur avec les autres, Dieu non plus ne peut pas nous pardonner... Et cela est très dommage puisque Jésus a souffert précisément pour qu'on ne reste pas comme ça. Pour qu'on ne reste pas enfermés dans nos limites. Et même pour faire d'une écurie un temple, un magnifique palais habité par son Esprit.
Timothée - C'est sympa.
- Oui Timothée, c'est le moins qu'on puisse dire !
- Et pourquoi on dit la crèche ?
Papé : - C'est l'autre nom de la mangeoire des animaux où Jésus a été couché après sa naissance. C'est aussi un autre symbole, pour dire que Jésus est venu pour se donner à nous comme de la nourriture, pour nous nourrir de nouvelles connaissances et de plus de vie venant directement du ciel. Parce que nous n'avons pas à nous nourrir seulement d'aliments comme le pain, les légumes, de la viande, ou de bons desserts, mais aussi de paroles qui viennent de Dieu.
Timothée : - Et c'est quoi les nouvelles connaissances ?
Papé : - Ah ça c'est une bonne question ! Jésus a dit que Dieu aimait tellement notre monde, tous les êtres humains, qu'il a livré Jésus son fils unique, pour que n'importe qui d'entre nous qui croit en lui ne meurt pas pour toujours, mais qu'il reçoive la vie éternelle de Dieu. Voilà une nouvelle connaissance importante qui nous est venue par Jésus.
Timothée : - Qu'est-ce que ça veut dire "qu'il a livré Jésus" ?
- Ça veut dire qu'il nous l'a donné jusqu'à le laisser entre les mains des méchants.
- Qui l'ont tué ! Pourquoi ? C'est pas juste ! Il fallait pas qu'il se laisse faire !
Papé - Sûr que c'est plutôt révoltant de voir tant de méchanceté et de cruauté à l’œuvre ! Mais c'était prévu par Dieu et accepté par Jésus. Il a donc laissé les méchants prendre sa vie. Parce que de cette façon, Jésus n'est pas mort de lui-même ni pour lui-même ; mais pour nous, en prenant notre place de coupable face à la mort et à toutes les formes du mal.
- Si on croit en lui on ne mourra pas ?
- On mourra peut-être**, comme tu as vu ta grand-mère être morte, mais sans voir et sans vivre que la mort est une chose terrible. Terrible seulement pour ceux qui meurent sans être pardonnés.
- Ils vont en enfer !? Où y a le diable Satan !
Papé - L'âme de ceux qui meurent sans Christ descend dans le séjour des morts où Dieu n'est pas. Le diable n'est pas encore en enfer, et c'est bien pour ça que le monde va souvent très mal.
- Et ceux qui ont cru en Jésus comme Mamie , ils sont avec lui !?
- Oui.
- Pourtant ils sont au cimetière !
- Leur corps oui, n'a plus de vie. Mais la vie c'est l'âme. Toi Timothée, tu es bien plus ton âme que ton corps !
Et un jour prochain Jésus va ressusciter les vieux corps morts - tu sais rien qu'avec une cellule on a l'ADN d'une personne pour pouvoir l'identifier ! Et donc les corps anciens seront changés en des corps nouveaux, merveilleux, lumineux, plein de vie et de possibilités nouvelles, et on vivra ainsi éternellement dans un royaume de Dieu, sur une terre nouvelle où le mal n'existera pas.
- Cool ! C'est un peu compliqué mais je crois en Jésus.
Papé - C'est l'essentiel ! Et tiens, comme je pense que tu as une leçon de SVT à réviser, je vais en profiter pour t'expliquer comment les corps morts seront ressuscités.
Allons-y... Tu as entendu comment une chenille devient un papillon ?
- Oui. Non, je sais pas trop. Je préfère le papillon que la chenille.
- Je vais t'expliquer, parce que la métamorphose extraordinaire de cet insecte est une très belle image pour comprendre - et croire - comment avec Jésus on sera changés.

 
Ainsi ce grand-père dans le coup transmit-il de la connaissance du Dieu à la fois Père émerveillé et père et mère veillant (ferme et doux), Fils et Père de Noël, dont les vérités éternelles rendent libre et apaisent, capable de nous donner une vie sans fin, qui s'obtient par la foi.
Noël heureux... pas sans Jésus !... et peut-être encore un chant glorieux


Et si vous désirez suite à cette évocation de la venue de Jésus pour nous sauver, vous remettre à lui pour être pardonné-e et poursuivre votre route d'une toute autre manière, vous avez > ici une trame de prière pour vous conduire et inspirer vos propres mots.
_______________________
* Jésus aujourd'hui : Apocalypse chap. 1, versets "9 Moi Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus.10 Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme le son d’une trompette,11 qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.12 Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or,13 et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine.14 Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu;15 ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux.16 Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force.17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! (1-18) Je suis le premier et le dernier,18 et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts."

** Quand Jésus va venir - beaucoup disent Il arrive ! - pour ressusciter les morts dans la foi en lui, la Bible annonce que "nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur."
Etonnant ! Surnaturel ! Mais tel est Dieu justement ! C'est le Dieu qui a ouvert la mer Rouge pour que les hébreux libéré de leur captivité la traversent puis que s'y noie l'armée de Pharaon ; le Dieu qui ressuscita Lazare, la fille de Jaïrus et bien d'autres, et bien sûr Jésus après sa crucifixion.

 

Si vous ressentez le besoin de prier maintenant pour remettre votre existence immédiate et future entre les mains de Dieu par Jésus Christ le Sauveur, vous pouvez trouver en cliquant ici > une aide à cette prière dont vous pouvez vous inspirer.

Claude T.  - Déc. 2017 - ALGDDV - Utilisation soumise à simple demande et autorisation préalables. Merci.

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 20:45

suite de - 1 - ici

Reprise :
Trois gros 4x4 venaient de s'arrêter et neuf hommes en descendirent dont les trois pontes principaux de la NASA.

Un enfant dans la rue - Oui, oui, monsieur, c'est bien là qu'ils habitent, cette porte, vous pouvez sonner.
- Merci bonhomme. Tiens pour t'acheter des chewing-gums.
- Des QUOI !???
- Des ch'wi... Ah !.. Voyons… Peut-être on dit des Mistral-gagnants par ici !? Enfin des bonbons ! Tiens prends... So, allons-y ! Le ciel nous a conduits.
Une fois entrés, ils expliquent à Marie :
- En fouillant le ciel avec nos télescopes, on a été interpellés par une conjonction de planètes produisant une lumière étonnante, avec l'idée insistante que cette naissance, apparente dans notre ciel physique, pouvait bien en signifier une autre dans notre univers humain. Ce qui nous a amenés ici. L'enfant est-il là-bas sous cette moustiquaire ?
Marie – Oui, il doit dormir. Faut-il le réveiller ?
- On va attendre. Les choses bonnes se font en leur temps, ne croyez-vous pas !?
Marie – Ça permettra à Youssef mon mari, de rentrer de son travail.
- Très bien.
Marie – Vous venez d'où ? Je vous offre à boire de l'eau fraîche ? Nature ou avec du miel pour la sucrer !?
- Bien volontiers… On vient de l'Occident, d'abord en avion, puis on a débarqué nos voitures pour terminer le voyage en profitant un peu des paysages du coin. Vous êtes vraiment dans un bon pays, où coulent encore le lait et le miel je suppose !?
Marie – Malgré les épreuves qui ne manquent pas, et qu'il nous donne de supporter, les bontés de l’Éternel envers nous ne sont pas épuisées.
- Amen. Nous aussi on s'est un peu égarés sur la fin. Nos instruments ne sont pas encore suffisamment précis. On est donc allés à Jérusalem, et là-bas on a été redirigés jusqu'ici.
Voilà, j'entends l'enfant bouger il me semble !...
Un autre des pontes: - Ne bougez pas, je vais chercher les cadeaux !
Il se dirige donc vers la porte, qui s'ouvre juste quand il l'approche.
- C'est magique, porte automatique ici aussi ?!...
Non, c'est un homme qui paraît.
- Ah, vous êtes Youssef je suppose !?... Excusez-moi, je sors, on va vous expliquer.
 
Conformément à leur disposition de cœur, les astronomes ont amené quantité de cadeaux plus riches, plus utiles et significatifs les uns que les autres.
- Et ça… ah, un produit pour embaumer les corps ! Je ne sais pas qui a mis ce paquet parmi les cadeaux, mais bon, il est là, on ne va pas le remporter… Et encore celui-ci…
Joseph – Arrêtez, arrêtez, on ne mérite pas tout ce bien.
- Mais Yeshoua si ! C'est pour que vous vous occupiez de lui et de votre famille sans gêne.
Marie – C'est magnifique, on se croirait à Noël !
Un autre ponte - C'est peut-être une parole prophétique que vous dites-là Marie ! Vous permettez que je vous appelle Marie !? Chez nous, on aime bien adapter les noms à notre culture !
Marie – Pourquoi pas ! Youssef, ta femme s'appelle Marie.
- Et Youssef, ce sera… Joseph chez nous, vous êtes d'accord Youssef ?
Joseph – Qu'il soit fait selon la grande sagesse de notre Elohim le grand Dieu d'Israël qui dispense sa bonté sur tous les hommes.
Marie – Et Yeshoua comment le nommerez-vous dans votre langue !?
- Yesh-ou-a… Disons que chez nous ce sera… Jésus ! Oui, Jésus.
Joseph – Ah ben !... Jésus. Jésus. On a un petit Jésus.
- Ne dites surtout pas ça Joseph ! Jésus est déjà très grand dans le dessein de Dieu. Nous devons voir comme Dieu voit; Pas avec nos lunettes d'humains amoindris...
Oui c'est sûr qu'il va devenir immense cet enfant. Une très grande montagne de l’Éternel, qui remplira beaucoup de cœurs et toute la terre !
Joseph répéta avec un fort accent araméen : - Jésus.
Ils rirent tous joyeusement car la joie de l’Éternel était leur force, et, malgré les différences, le moyen de leur union d'âmes.
Au moment du départ, Joseph eut une parole pour ces visiteurs :
- Quand vous arriverez à l'âge de la retraite, continuez à regarder au-delà de tous les sommets de la terre, du côté des cieux très-hauts, car à la fin c'est encore du ciel qu'arrivera le secours, puis par le côté de l'Orient.
 
Les astronomes sont repartis en évitant Jérusalem où un attentat avait été fomenté… et éventé, selon que personne ne peut cacher quoi que ce soit à la CIA, et donc plus encore aux faces de l’Éternel, le Père émerveillé.
 
A la suite Joseph reçut d'un ange instruction pour descendre en Égypte. Ce fut juste avant que l'autorité romaine du Démon entre en furie, faisant massacrer tous les innocents de cette région (comme il sera rapporté plus tard dans les chroniques nouvelles).
Mais qu'on ne s'en inquiète pas : au-delà des souffrances et de la mort même, de toute injustice qu'il voit et supporte, Dieu se revêt de son habit de rédempteur et peut faire de tout ce qui est abîmé, déchiré ou égorgé, des créations nouvelles.
¤
 
Quelques années plus tard après leur retour à Nazareth, Marie eut un nouveau songe qui l'épouvanta. Elle avait commencé à repasser dans son cœur tout ce qui arrivait, en cherchant à faire le lien avec ce qui était dit à la synagogue à partir des écritures des rouleaux.
Quand Joseph rentra de son travail, Marie l'interpela sans tarder tout en l'attirant loin de Jésus pour qu'il n'entende pas.
- Youssef, qu'est-ce que ça veut dire !? J'en suis encore toute tremblante… Cette nuit j'ai vu tu sais de ces horribles poteaux auxquels les romains attachent les malfaiteurs jusqu'à ce que mort s'en suive.
Il y en avait trois dressés sous un ciel très sombre. Avec des brigands cloués dessus, les bras en croix, souffrant le martyr. Et soudain - le temps d'un flash, comme ça - j'ai reconnu… Oh c'est trop affreux… Non, non…
Marie, secouée par un sanglot déchirant essuie nerveusement son visage qui s'est mis à transpirer, dévoilant son effroi.
- Libère-moi de cette image Youssef ! Chasse-moi cette servante de Shatan qui m'effraye encore quand j'y pense !
Joseph – Qu'as-tu vu ma douce ?
- J'ai vu… J'ai vu, au milieu, pendu… Yeshou…
Sa voix se perd dans un râle d'agonie. Joseph a compris. Impuissant, il ne peut que rester longtemps immobile et muet, ses bras finissant par entourer tant qu'il peut sa frêle Marie.
Que se passait-il !? Y avait-il un risque qu'il fasse, lui, échouer le plan de Hachem !? Il se sentit soudain sans force, appesanti et de trop dans cette affaire. Et dans ce silence lourd, lui aussi pleura.
Quand enfin ils revinrent vers Jésus, celui-ci leur dit :
- Adonaï mon Père céleste, Celui qui est, est bon et puissant. Il se glorifie d'accomplir ses desseins malgré nos faiblesses. Comme une mère a compassion de ses enfants, il console les cœurs brisés et tous ceux qui s'appuient sur lui ne sont pas confus.
Joseph et Marie avaient écarquillé les yeux et un baume comme celui de Galaad avait coulé sur leur cœur, sous le regard aimant du Père émerveillé.
¤

- Ainsi Jésus grandit en sagesse, en stature et en grâce, et rien n'échappa au Dieu très-haut. Ni l'agonie du jardin de Gethsémané, ni l'arrestation de ce fils en qui il avait mis toute son affection; ni sa crucifixion et ni même sa mort, d'où le troisième jour, en Père glorieux, il le ressuscita.
Plus tard des érudits cherchèrent à établir la date de naissance de Jésus. Mais Hashem le Dieu maître des temps ne le permit pas. Cependant, Jésus devint si grand aux cœurs de quantité d'hommes et de femmes se découvrant perdus et ayant besoin de la grâce qu'offre le Sauveur, il fut décidé d'abandonner le calendrier romain pour en commencer un nouveau. C'est ainsi qu'on est en ?...

suite et fin <> ici

chant Hélène Goussebayle - chant Héritage

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 16:25

suite de 1 - ou 2 -

Plus tard des érudits cherchèrent à établir la date de naissance de Jésus. Il était devenu si grand aux cœurs de quantité d'hommes et de femmes se découvrant perdus et se faisant sauver, qu'il fut décidé d'abandonner le calendrier romain pour en commencer un nouveau.
Là aussi les hommes se trompèrent un peu, mais bon, Dieu sait bien de quoi nous sommes faits ! Bref, c'est de là qu'est née la fête de Noël.

Timothée - On y parle beaucoup des cadeaux mais pas beaucoup de Jésus je trouve !

Papé - Eh oui. C'est comme si on fêtait ton anniversaire sans toi ! En tout cas les années et tous les jours qu'on passe sous ce soleil sont marqués de ce qu'avec Jésus une nouvelle ère a été ouverte. Une ère dans laquelle sont mises à la portée du genre humain une formidable grâce immédiate, qui comprend aussi que nous entrions vivants dans l'éternité de Dieu.

Timothée - C'est l'histoire vraie de Noël ?

Papé - Tout-à-fait fiston !

Timothée - Nickel ! Un peu drôle quand même l'histoire des 4x4 de la NASA !

Papé - C'est pour dire que ce qui s'est passé il y a plus de 2 000 ans, continue aujourd'hui encore. Et que riche ou pauvre, on peut toujours venir tel que nous sommes jusqu'à Jésus, lui rendre hommage et un jour l'adorer.

Timothée - Il n'est plus un bébé maintenant !

Papé - Certainement pas ! Je te lirai comment il est maintenant : c'est écrit* dans l'Apocalypse, le dernier livre de la Bible.

Timothée – Et il est au ciel maintenant ! Sur le trône de Dieu.

Papé - Tout-à-fait. Mais tu sais, ce ciel-là n'est pas loin du tout ! Il est à portée de notre cœur, pourvu qu'on le laisse être purifié…

D'ailleurs as-tu compris pourquoi Jésus est né dans une étable, au milieu des bestiaux et des mauvaises odeurs d'écurie ?

Timothée - Berk ! Parce qu'il n'y avait plus de chambre à l'hôtel !

Papé - Oui… Mais aussi pour nous dire, par les habitants de l'étable, qu'il n'y a pas de cœur humain trop sale qu'il ne puisse venir habiter, et nettoyer.

Timothée - Ça fait des grosses bouses les vaches !... Et les ânes c'est têtu, c'est très bête !

Papé - Nous aussi quelquefois - et parfois bien plus qu'eux ! Chez nous cela s'appelle le péché. Des méchancetés ou des injustices qu'on commet ; des mauvais sentiments qu'on laisse se développer et pourrir dans notre cœur…
Mais Jésus est venu pour nous pardonner et libérer de tout ça, pour faire même d'une écurie un temple saint, un magnifique palais divin.

Timothée - C'est sympa.

Papé - Oui Timothée, c'est le moins qu'on puisse dire !

Timothée - Et pourquoi on dit la crèche ?

Papé - C'est l'autre nom de la mangeoire des animaux où Jésus a été couché après sa naissance. C'est aussi un symbole, que Jésus est venu pour se donner à nous comme de la nourriture, pour nous nourrir de nouvelles connaissances venant directement du ciel.

Timothée - Et c'est quoi ces nouvelles connaissances ?

Papé - Ah ça c'est une bonne question ! Jésus a dit que Dieu aimait tellement le monde que nous formons, qu'il a livré son fils unique pour que n'importe qui parmi nous qui croit en lui ne meurt pas pour toujours, mais qu'il reçoive sa vie éternelle.

Timothée - Qu'est-ce que ça veut dire "qu'il a livré son fils unique" ?

Papé - Allons dans le salon, je vais t'expliquer….


Ainsi ce grand-père dans le coup transmit-il la connaissance de ce Dieu à la fois père et mère veillant (ferme et doux) ; de ce fils dont les vérités éternelles rendent libre et apaisent ; et de la Vie spirituelle sans fin qui s'obtient par la foi en lui.

Noël heureux... pas sans Jésus !... et peut-être avec un chant

_________
Jésus aujourd'hui : Apocalypse chap. 1, versets "9 Moi Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus.10 Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme le son d’une trompette,11 qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.12 Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or,13 et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine.14 Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu;15 ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux.16 Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force.17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! (1-18) Je suis le premier et le dernier,18 et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts."

Claude T.  - Déc. 2017 - ALGDDV - Utilisation soumise à simple demande et autorisation préalables. Merci.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : OSER TOUCHER LA LUMIERE !
  • : Un après-midi Dieu fait irruption dans ma vie! Rien de violent, mais avec une force de persuasion telle que d'un coup JE SAIS ! Dieu existe !!! C'est ici mon cheminement depuis ce 1er instant... aussi pour faciliter le chemin à qui cherche le sens de son existence et/ou se demande : Dieu existe-t-il vraiment !? Des questions et réponses dans les domaines de la connaissance de soi, de Dieu, du Réel, Jésus-Christ, spiritualité(s), psycho, philo, actualité... bref, un blog qui englobe des Essentiels ☺ Soyez béni-e.
  • Contact

Recherche